The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
15.99 €
Voir le deal

Partagez
- steel for humans -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 684
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: steel for humans    steel for humans  - Page 2 EmptySam 12 Sep 2020 - 17:55
- « Lakota » Répéta bêtement Hayden après que la jeune femme lui ait répondu. - « Tu es donc une amérindienne, c’est bien ça » Le barbu ne pouvait pas vraiment se tromper vu les peintures qu’elle avait sous ses magnifiques yeux en formes d’amande. - « J’ai toujours eu beaucoup de respect pour votre peuple … » Lui déclara-t-il alors tout en lui souriant. Notamment parce que les amérindiens étaient proches de la nature tout comme lui. - « … et je suis également triste pour tout ce que vos ancêtres ont dû subir » Parce que la plupart d’entre eux avaient été décimés par les colonisateurs et les survivants parqués dans des réserves. L’homme se rapprocha en tout cas rapidement du cheval de la demoiselle lorsque celle-ci s’en écarta légèrement en reprenant : - « Dune, j’aime bien ce nom » Hayden esquissa alors cette fois-ci un sourire franc à la brune avant de lui demander : - « Est-ce que, je peux le toucher ? » Parce qu’il ne savait pas quel genre de réaction pourrait avoir l’animal.
 
Quant aux coyotes, le barbu ricana aussitôt lorsque Nima lui annonça que c’était comme ça qu’elle appelait les morts. - « Bon sang, qu’est-ce que je suis stupide » Lui déclara-t-il alors. - « Cette appellation me plait bien. C’est original, je m’en souviendrais » L’apiculteur se passa ensuite la main dans les cheveux avant de répondre à Nima lorsqu’elle lui montra désigna d’un geste de la main les blessures qu’il avait au visage : - « Oui, je pense qu’un peu de repos ne pourra non plus me faire de mal. En ce moment j’accumule les problèmes » Et pas les moindres vu les types qu’il avait dû affronter. Mais puisqu’ils devaient quitter cet endroit le plus rapidement possible Hayden stoppa ses paroles et emboîta aussitôt le pas de la jeune femme et de son cheval jusqu’au garage qui devait leur permettre de se cacher mais également de prendre un peu de repos. Ce n’est qu’une fois la lourde porte du garage fermé et les fenêtres de celui calfeutrées par des planches que Nima lui avoua la raison de sa présence en ces lieux.
 
- « Tu as une fille ? » Lui demanda alors le barbu. - « … une fugue avec des amis … » L’homme songea alors à ses deux filles disparues. Il baissa d’ailleurs la tête à cette pensée. Son cœur quant à lui sembla comme se crisper à l’intérieur de son corps et la tristesse lui donna à nouveau l’envie de pleurer ses deux enfants. Mais puisque Nima lui donna plus de précisions sur Kaya, sa fille,  Hayden ne tarda pas à lui répondre : - « Quinze ans … » Il fixa alors la brune qui s’affairait à penser ses plaies en reprenant : - « … c’est l’âge de l’insouciance … » Il esquissa alors un nouveau sourire à la jeune femme avant de poursuivre : - « … j’avais deux filles d’a peu près le même âge que Kaya … la plus jeune se prénommait Eve. La seconde, sa sœur ainée s’appelait Krystal … » L’homme baissa alors à nouveau la tête cette fois-ci avant de la relever et de répondre à la jeune femme lorsqu’elle lui demanda ce qui lui était arrivé au visage : - « … ça ! » Lui demanda-t-il alors. - « Bah j’ai voulu dévaliser la nourriture qui se trouvait dans l’entrepôt d’une bande de criminels et de voleurs sans scrupules pour ensuite la redistribuer à des personnes honnêtes mais … les choses ne se sont pas exactement déroulées comme prévues » Hayden s’était en effet fait tabasser avant de se faire enchaîner à un mur puis de nouveau tabasser.

Le barbu fixa ensuite le contenu de la petite boite que la jeune femme venait d’ouvrir devant lui et qu’elle lui proposait de mettre sur ses blessures avant de lui répondre : - « Merci ! » Puis de ricaner lorsque Nima lui annonça que le lit dans lequel il dormirait ce soir serait le siège d’une vieille voiture.  - « T’en fais pas pour moi, j’ai connu bien pire qu’un vieux siège de voiture » Lui répondit alors Hayden tout en se tenant le flanc droit qui devait sans doute être bleuie par les coups qu’il avait reçu quelque minutes plus tôt et qui commençaient à le faire souffrir. Quant à savoir s’il permettait à Nima de panser ses plaies avec son baume il s’empressa de lui répondre aimablement : - « Bien sûr, vas-y » Et les doigts de la jeune femme ne tardèrent pas à appliquer ce baume sur ses blessures. - « Ça sent bon » Lui déclara-t-il ensuite parce que l'odeur du baume de la brune sentait effectivement très bon. - «  C’est toi qui l’a fabriqué ce baume ? » Hayden était curieux, terriblement curieux. C’est pour cette raison qu’il demanda ensuite à Nima après lui avoir dit qu’il n’avait pas vraiment faim : - « Et tu faisais quoi dans la vie avant que le monde ne s’écroule ? Enfin, si ce n’est pas indiscret bien entendu »



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 208
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: steel for humans    steel for humans  - Page 2 EmptyDim 13 Sep 2020 - 23:20

Elle hocha la tête à sa remarque. Amérindienne. Comme on avait aimé les appeler, plutôt que ce qu'ils étaient réellement. Lakota, Dineh, Arapahos. Mais dans la bouche d'Hayden, cela ne ressemblait nullement à une insulte, ou une marque méprisante. Souriant imperceptiblement à ses mots, qui la touchèrent. Tu parles comme si tu n'étais pas un américain. Lui lança t-elle avec un semblant d'humour. Rares étaient les yankees qui reconnaissaient ouvertement le massacre des siens, le vol de leurs terres pour construire leur tours de béton qui finalement ne résistaient même pas à une épidémie de masse, après quelques années à l'abandon.
Lui accordant de s'approcher de Dune, l'invitant à caresser le cheval en venant prendre sa main pour la poser sur la crinière. Il à un tempérament assez calme. Il n'est pas difficile à vivre.

Comme si Dune l'avait entendu, l'équidé jeta un regard dans leur direction, se laissant faire alors qu'elle venait lui tapoter doucement le flanc de l'animal, l'incitant à ne pas bouger pendant qu'Hayden se présentait à lui. Lâchant un rire bref, à cette remarque sur les coyotes. Haussant les épaules en lui offrant un regard désolé, reprenant. C'est comme ça qu'on les appelle avec ma fille. Ils font référence aux mauvais esprits, chez nous. Ceux qui apportent la mort.

Ca avait du sens, sur le moment. Mais au moins, le garage désormais hermétiquement fermé leur permettait désormais de souffler un peu, reprendre leurs esprits. Prenant désormais le temps d'expliquer sa présence ici, alors qu'il semblait troublé par cet aveu. L'observant un instant sans comprendre, observant son regard qui se baissait très brièvement. L'âge de l'insouciance. Un léger rire manqua de s'échapper de ses lèvres en y songeant, alors qu'Hayden évoquait deux de ses propres filles. Notant l'usage de l'imparfait, alors que son regard se relevait vers le sien, lourd de sens. Tu avais ? Elles ne devaient donc, plus être avec lui. Mais en vie ou non, elle n'osa pas le demander. Il était encore de ce genre de choses, que certains préféraient garder pour eux. Et elle le comprenait entièrement, respectant la pudeur qui pouvait encore subsister dans ce genre de moments.

Mais déjà, il venait à lui expliquer les raisons de ses hématomes en tout genre. La laissant songeuse, alors qu'elle fronçait légèrement les sourcils. Tu es une sorte de Robin des bois ? Voler aux pillards, pour donner aux honnêtes gens ? s'amusa t-elle en douceur, alors que la pulpe de ses doigts se posait avec délicatesse sur la peau bleuie, recouvrant les hématomes en veillant à ne pas appuyer dessus. Esquissant un sourire à sa remarque, secouant légèrement la tête. Dans ton état, rien d'autre qu'un lit ne serait utile, tu sais ? Notant le flanc qu'il tenait d'une main, tout en s'interrogeant du contenu du cataplasme. C'est de la valériane mélangé à du piment. Ca soulage la douleur. Le chaman de ma tribu en faisait régulièrement, mais je ne garantis pas des effets aussi rapides que le sien. s'excusa t-elle par avance, hochant néanmoins la tête pour confirmer qu'elle avait bien créer elle-même le baume avec les moyens du bord.

J'étais payé à ramasser la saleté des riches. C'était un bon résumé après tout, non ? Mais afin d'éviter un air interrogateur, elle préféra bon de préciser. Femme de ménage. Dans un hôtel de luxe. Et toi ? Avant de jouer les héros, qu'est-ce que tu faisais ? Les soins achevés, il ne lui fallût pas longtemps pour venir délacer le corset à sa taille, le faisant glisser à même le sol pour ne conserver que son soutien gorge. La pudeur n'avait jamais été de mise par chez elle, encore moins dans la réserve. Ne jugeant pas utile de prévenir de sa semi nudité alors qu'elle observait les ecchymoses le long de ses côtes, quelques estafilades de ci de là dû aux coups, également. Ils ne m'ont définitivement pas raté. Souffla t-elle en ruminant, venant prendre une noisette de baume pour les déposer à même la peau malmenée.

Tu devrais prendre la banquette arrière de la voiture pour la nuit. Fit-elle en relevant les yeux vers lui, précisant. J'ai l'habitude de dormir près de Dune quand je suis loin de chez moi.

Une question la taraudait, cependant. Celle de ses filles, qui ne semblaient plus avec lui. Hésitante à le lancer sur le débat ou non, avant de reprendre. Tu veux en parler ? Tu sais... De tes filles.




   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 684
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: steel for humans    steel for humans  - Page 2 EmptySam 19 Sep 2020 - 19:39
Le Barbu esquissa aussitôt un sourire à la jeune femme lorsque celle-ci lui annonça qu’il ne parlait pas comme un américain. - « Et pourtant je suis bien natif de ce merveilleux pays » Lui répondit alors l’apiculteur. - « Mon père était originaire de l’Orégon et ma mère d’Hawaï. D’où mon teint légèrement mat » le barbu ricana alors un court instant avant de continuer beaucoup plus sérieusement cette fois-ci : - « Tu m’as dit être une Lakota mais où es-tu vraiment née ? Enfin, dans quel état des Etats-Unis ? » Hayden fixa alors la brune en continuant pour la mettre en confiance : - « Pour ma part je suis né en Orégon. C’est une terre magnifique. Ses forêts y sont nombreuses et ses lacs et ses rivières fantastiques. Elles foisonnent en tout cas de poisson » Nostalgique l’apiculteur continua : - « Lorsque j’étais jeune j’allais d’ailleurs très souvent pêcher avec mon père. Quelques fois on y allait en barque. Et d’autres on allait se positionner au beau milieu de l’eau. On avait de l’eau jusqu’à la ceinture et on pêchait à la mouche tranquillement loin de la civilisation et de la pollution »
 
Après avoir évoqué ces quelques souvenirs le barbu se rapprocha finalement de Dune. Et puisque sa propriétaire lui permettait de caresser l’animal c’est ce que le barbu ne tarda pas à faire le plus délicatement possible. - « Il est vraiment superbe » Lui déclara alors Hayden avant de lui demander : - « Tu l’as eu lorsque tu étais jeune ? » L’homme adorait les animaux, tout comme la nature d’ailleurs. Quant aux coyotes l’apiculteur éclata littéralement de rire juste après Nima lorsque celle-ci lui expliqua pourquoi elle et sa fille appelait les cadavres de cette manière. - « Je ne crois pas vraiment aux esprits. Ni même à Dieu d’ailleurs. Mais je dois dire que j’ai toujours été intrigué par le chamanisme » Certainement parce que cette pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits était tout bonnement inconnue des américains lambda ? Le chamanisme avait en tout cas un petit côté mystérieux qui était très attrayant. C’est sans doute pour cette raison que le barbu demanda à Nima : - « A ce propos, ça se passe comment lorsque vous invoquez les esprits ? » Parce que cela devait très certainement être différent de ce qu’on voyait dans les films ?
 
Quoiqu’il en soit, la jeune femme et Hayden avaient en tout cas un point commun tous les deux. Ils étaient ou ils avaient été parents. Lorsque la brune raconta alors à Hayden que sa fille avait fuguée, l’homme se demanda alors comment celle-ci pourrait bien la retrouver. Après tout, elle pouvait avoir été n’importe où. Le monde était vaste et les mauvaises rencontres étaient désormais légion. C’est donc quelque peu perdu dans ses pensées que le barbu répondit brièvement à Nima : - « Oui, j’avais deux filles » Sans rajouter quoique ce soit d’autre. Très certainement pour ne pas ennuyer la jeune femme avec ses problèmes ? Par contre il rajouta en souriant : - « Ouais une sorte de Robin des bois … » Là, il ricana brièvement en ayant une pensée à Allïa qui lui avait dit la même chose quelques semaines plus tôt. Et puis il laissa la brune commencer à appliquer délicatement son baume sur ses blessures avant de poursuivre : - « … un Robin des bois d’un temps moderne mais qui n’a absolument pas d’équipiers » L’homme esquissa alors un nouveau sourire à cette pensée.   
 
Quant à savoir si Hayden préférerait un bon lit par rapport au siège du véhicule qui se trouvait à quelques mètres de lui le barbu ne tarda pas à répondre à Nima : - « Effectivement. J’ai l’impression d’être passé sous un camion » Il ricana de nouveau jovialement comme il avait souvent l’habitude de le faire par le passé, enfin lorsque sa femme et ses filles étaient encore de ce monde. C’était à croire que le peu de temps qu’il avait passé avec Nima le faisait redevenir comme il était jadis ? - « De la valériane mélangé avec du piment ? » Interrogea-t-il ensuite la brune avant de rajouter quasiment aussitôt : - « Oh mais je suis persuadé que ce sera efficace. J’ai confiance en toi » Hayden se laissa alors « dorloter » par Nima pendant encore un petit moment. C’est là que la brune lui annonça qu’elle était anciennement femme de ménage avant de lui demander ce que lui faisait comme métier. Le barbu li répondit alors : - « Tu sais il n’y a pas de sous métier » Avant de rajouter bien vite avec des étoiles dans les yeux : - « Ça va peut-être te surprendre mais j’étais apiculteur. Et je le suis encore actuellement »
 
L’homme qui croyait avoir entendu un bruit suspect détourna alors un bref moment la tête de Nima. Mais puisque celui-ci n’était rien d’autre qu’un simple bruit il fixa de nouveau la brune l’instant d’après juste au même moment où la jeune femme se retrouva en soutien-gorge devant lui à s’occuper de ses propres blessures. Face à cette situation, certains hommes auraient très certainement détournés les yeux, ne serait que pour ne pas être considéré comme un voyeur. Mais Hayden n’était pas ce genre d’hommes, la beauté d’une femme était faite pour être regardé. Alors il contempla la brune tout en observant attentivement ses blessures et certaines des entailles qu’elle avait sur le corps. - « Effectivement, ces sales enfoirés t’ont salement amoché » Lui déclara alors Hayden. L’homme souhaita alors questionner la brune à propos de ces balafres. Il souhaita même lui demander, par gentillesse, si elle avait besoin d’aide pour appliquer son propre baume sur son corps et plus particulièrement sur les ecchymoses qui se trouvaient au milieu de son dos. Mais il n’osa pas lui poser de questions à propos de ces blessures, ni même de lui proposer d’appliquer son baume car il avait peur qu’elle ne le prenne pour un de ces sales pervers qui profitaient de toutes les situations qui se présentaient à eux pour toucher une femme.
 
Par contre il lui déclara aimablement : - « Tu as un peu de sang sur la tempe » Il positionna alors son index droit sur sa propre tempe pour désigner à la brune l’endroit exact où celle-ci devait éponger le sang qui tomberait bientôt au sol. - « Oui je pense que je vais suivre tes conseils et m’installer sur la banquette arrière du véhicule » Lui répondit'il ensuite. Quant à savoir s’il désirait parler de ses filles, oui il le voulait clairement mais il ne souhaitait pas vraiment ennuyer les gens et surtout Nima avec ses soucis puisqu’elle-même recherchait sa fille. Mais puisque la Lakota semblait lui tendre une perche pour qu’il en discute avec elle il ne tarda pas à répondre à la jeune femme : - « La plus jeune de mes filles s’appelait Eve. Elle avait dix ans. L’aînée avait quant à elle treize ans » L’apiculteur fixa alors rapidement la brune avant de détourner son regard vers le sol en continuant avec hésitation : - « Elles sont … enfin aujourd’hui elles sont … décédées toutes les deux » Depuis leur mort respectives de l’eau avait coulé sous les ponts mais à chaque fois qu’il parlait de cette maudite journée ou qu’il y pensait cela lui déchirait toujours autant le cœur.
 
Discrètement le barbu sembla alors essuyer comme une larme qui coulait sur son visage avant de reprendre difficilement parce que la gorge nouée : - « Un homme les a empoisonnée toutes les deux en même temps que ma femme qui était enceinte d’un mois » Cette fois-ci Hayden détourna franchement la tête. Il posa même sa main droite sur son front avant de rajouter : - « Ça fait maintenant plusieurs mois que je suis à la recherche d’infos à propos de ce type » Les yeux légèrement rougis Hayden fixa ensuite de nouveau Nima en continuant : - « C’est pour ça qu’aujourd’hui je suis couvert de bleus. Pour ça et aussi parce que je voulais reprendre à ces criminels ce qu’ils avaient dépouillés à des honnêtes gens … mais je me suis fait capturer et passer à tabac … » L’apiculteur marqua alors une pause avant de finalement reprendre : - « … excuses-moi. Je dois t’ennuyer avec mes problèmes ? » L'homme esquissa alors un sourire à la brune qui ne le quittait désormais plus des yeux avant de finalement rajouter : - « Et tu vis seulement avec ta fille ou avec d'autres gens ? »



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 208
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: steel for humans    steel for humans  - Page 2 EmptyDim 20 Sep 2020 - 17:08

Américain, malgré une stature et un teint qui laissait penser tout le contraire. Hochant doucement la tête avant de répondre à sa question. Dans une réserve Lakota. A Rosebud, dans le Dakotadu sud. L'endroit qu'il évoquait en Oregon lui arracha un sourire, alors qu'elle l'écoutait en parler. Ca à l'air beau. Bien loin de tout ce béton et ce verre... Ses ancêtres avaient longtemps pleuré cette nouvelle manière de vivre que les blancs avaient souhaité leur imposer des années durant. Jouant de la bien pensance en leur proposant des logements comme les leurs, pour simplement espérer étouffer leur culture et leur traditions sans jamais réellement y parvenir. Quand à Dune... Elle secoua légèrement la tête en signe de négation. Pas vraiment. On à apprit à se connaître au fur et à mesure. Venant flatter la monture qui s'ébroua doucement, lui murmurant quelques paroles rassurantes alors que l'animal venait s'installer au sol en quête d'un peu de repos bien mérité.

Ses nouvelles questions l'intriguèrent plus qu'elle ne la vexèrent, alors qu'elle reprenait doucement. J'ai eu ma fille assez jeune, oui. Je n'avais même pas vingt ans. Mais ça me convenait. Kerry était fou de joie, au début. Et puis rapidement, Lisa avait fait son apparition, jusqu'à apparaître dans son lit. Prenant petit à petit sa place d'épouse, jusqu'à leur séparation la plus totale. Quand aux esprits. Elle n'avait pu s'empêcher de lâcher un petit rire à sa remarque. On ne les invoque pas. On espère qu'ils viendront répondre à nos questions. Les esprits étaient autour d'eux, constamment. Même dans ce garage à l'abandon, ou dans l'eau de sa gourde qu'elle vint déverser sur ses mains pour terminer son nettoyage. Wakan Tanka nous protège. Yama sème la mort. Le reste des esprits sont tout autour de nous, constamment. Humains comme animaux. Tentant de rester sobre dans ses propos, de ne pas le perdre dans toute cette spiritualité qui rythmait sa vie au même titre que les tambours de la guerre, souriant à cette remarque sur Robin Hood alors qu'elle penchait légèrement la tête sur le côté en l'écoutant. Elle se sentait sereine, désormais. Hayden ne semblait pas à deux doigts de l'attaquer par surprise, et rien en lui ne lui soufflait de se méfier. S'étonnant d'apprendre son métier, alors qu'elle ne pouvait s'empêcher de sentir la curiosité l'attiser.

Tu arrives encore à te procurer du miel ? Véritable or liquide, par les temps qui courraient. Elle devait bien l'admettre. Impérissable, capable de nourrir et d'être utilisé en soin. Se contentant d'un bref rire à sa remarque sur le fait que les pillards ne l'avaient pas raté, se contentant d'hausser les épaules, fataliste. Ce ne sont que des cicatrices supplémentaires. Les entrelacs de ses scarifications, la longue balafre sur son ventre qui courait au dessus de son nombril jusqu'à sa poitrine. Les cicatrices qui couturaient ses mains, ce n'étaient que des preuves évidentes de ce qu'elle avait pu traverser. De ce qu'elle traverserait encore. Elle n'en avait jamais eu honte, et ça ne risquait pas d'en changer.

Venant effleurer sa tempe pour constater que la pulpe de ses doigts étaient désormais teintés de sang coagulé, grimaçant à cette idée. Venant nettoyer ce qu'il en restait a l'aide d'un chiffon humide en remerciant le brun d'un regard, alors qu'il venait enfin à parler de ses filles, de sa femme, enceinte à l'époque de sa mort. Son regard se teinta d'une empathie certaine à l'égard de l'homme, comprenant cette détresse. Quand Kaya avait été mordue, elle avait cru mourir dans la seconde. Alors, perdre tout ce qu'il lui restait sur cette terre... C'était déjà un miracle qu'il soit encore là, debout. Et ça expliquait également cette volonté de se jeter dans la mêlée dès qu'il le pouvait.

Je suis désolée de l'apprendre. Je sais ce que ça fait. Souffla t-elle avec sincérité en soutenant son regard, reprenant. Tu ne me déranges pas avec tes problèmes. Ils sont désormais les miens, puisque tu m'as sorti d'une mauvaise situation.

Les dettes d'honneur étaient une tradition, pour ainsi dire. Chaque Lakota se devait de rendre en bien, ce qu'on leur avait offert de bénéfique à un moment de leur vie. Et elle n'échappait pas vraiment à cette règle, Frances pouvait en témoigner. Après presque cinq ans d'épidémie, la brune estimait ne pas avoir encore remboursé cette dette auprès de l'ex militaire après tout. Et Hayden pouvait bien tenter de l'en dissuader, il risquait de rapidement déchanter. Elle avait de toute manière, rapidement repris le fil de la discussion pour l'empêcher de réagir à sa remarque. Répondant à son sourire avant de reprendre la parole.

Non, je ne suis pas seule. J'ai survécu avec une autre femme, et on vit maintenant dans un camp hors de la ville. Et toi ? Tu fais cavalier seul, ou tu as des gens sur qui tu peux compter ?

Terminant de panser les plaies qui en avaient besoin, avant de venir rattacher son corset par dessus son débardeur gris, faisant ressortir ses mèches d'encre du dessous du tissu, s'installant un peu plus confortablement à même le sol. Ce n'était pas dans l'immédiat qu'ils seraient amenés à sortir de toute manière. Autant en profiter pour trouver une place ou ses plaies ne lui arracheraient pas de grimaces de douleur.




   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 684
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: steel for humans    steel for humans  - Page 2 EmptySam 26 Sep 2020 - 17:51
- « Je ne connais pas le Dakota du Sud. Je n’y suis jamais allé … » Répondit alors Hayden à Nima. - « … mais oui l’Orégon est une terre magnifique » Enfin, elle l’était puisque désormais ces terres étaient infestées de cadavres. - « J’ai toujours préféré vivre loin des grosses villes … » Lui déclara t’il ensuite même si aujourd’hui il y vivait. - « … je suis bien plus à l’aise lorsque je suis loin de toutes ces rues qui se ressemblent toutes et de tous ces satanés immeubles » L’homme esquissa alors un sourire à la jeune femme parce qu’il se doutait qu’elle devait être comme lui, une amoureuse de la nature. Et puisqu’elle lui parlait maintenant de son cheval le barbu s’empressa de reprendre : - « Tu as bien de la chance de l’avoir à tes côtés » Avant de lui parler de la naissance de sa première fille. - « J’étais également assez jeune lorsque Krystal est née »
 
Nostalgique l’homme stoppa alors ses mots un court instant avant de rajouter : - « Il n’y a pas d’âge pour avoir un enfant. Un enfant c’est la meilleure chose qui puisse arriver à n’importe qui. En tout cas j’étais vraiment heureux le jour où ma femme m’a annoncée sa grossesse » Le barbu se remémora alors brièvement le jour ou Khloe lui avait annoncée la nouvelle avant de poursuivre lorsque la jeune femme lui parla des esprits : - « Ah ouais ? Bah je ne savais pas » Avant de hausser les sourcils lorsque celle-ci évoqua Wakan Tanka et Yama en reprenant quasiment aussitôt : - « Et c’est qui … Wakan machin et Tanga truc … » Parce qu’il n’avait pas vraiment retenu exactement les deux noms que venais de citer la jeune femme. Et puisqu’il était terriblement curieux il lui demanda ensuite : - « Donc si je comprends bien tu es Sioux, c’est bien ça ? » 
 
Quant à savoir s’il parvenait toujours  produire du miel la réponse était affirmative. C’est pour cette raison qu’il esquissa un magnifique sourire à la demoiselle en reprenant : - « Oui bien sûr que j’en produis toujours. Là où je vis actuellement j’ai installé plusieurs ruches et elles produisent toutes du miel. Je n’en produis pas en très grosse quantité mais pour le moment c’est suffisant » Peu de personnes pouvaient aujourd’hui se targuer de produire ce délicieux nectar sucré couleur or. Mais lui si. Alors il déclara subitement à la brune : - « La plupart des gens à qui je dis que je produis toujours du miel ne me croit pas » Il s’arrêta alors un bref moment avant de finalement proposer à la jeune femme : - « Ça t’intéressais d’y goûter ? » Très peu de personnes auxquelles il posait cette question lui répondait par la négative alors il continua : - « Si ta réponse est « oui » dans ce cas, il faudrait qu’on se revoit » Chose qui ne lui déplairait pas car il trouvait la brune très amicale.
 
Toutes les balafres sur le corps de Nima montraient en tout cas que la jeune femme était une dure à cuire, une femme forte qui ne se laissait pas faire et qui n’avait absolument pas peur d’avoir les mains pleines du sang de ses ennemis. Elle l’avait d’ailleurs prouvée à Hayden quelques minutes plus tôt. Le barbu opina alors positivement la tête tout en restant silencieux lorsque celle-ci lui annonça que ce n’était que des cicatrices. Mais dans le fond il savait que c’était bien plus que cela. Car toutes ces marques elles étaient à jamais gravées sur son corps et elles avaient chacune une histoire. L’homme était donc curieux d’en apprendre sur ces cicatrices et leurs histoires mais cela aurait vraiment été indiscret de sa part. Alors il ne posa aucune question à Nima. Il fixa par contre la brune lorsque celle-ci lui annonça qu’elle savait ce que ça faisait de perdre un proche ou de s’inquiéter pour quelqu’un en reprenant : - « Merci, quelques fois ça me fait du bien d’en parler à quelqu’un  »
 
Et puisque la demoiselle ne tarda pas à lui dire qu’elle vivait avec une autre femme dans un camp en dehors de la ville et qu’elle lui demanda où il habitait il s’empressa de lui répondre : - « Tu habites en dehors de la ville … c’est exactement ce qu’on aurait dû faire avec mon groupe plutôt que d'aller s’installer au beau milieu de tous ces putains d’immeubles … » Hayden marqua alors une brève pause avant de rajouter : - « … non, je ne fais pas cavalier seul. Actuellement je vis avec plusieurs personnes. Nous habitons dans un immeuble … » Il ne lui avait pas dit où exactement parce que le secret devait être bien gardé, même s’il avait une totale confiance en Nima. - « Donc oui j’ai des gens sur lesquels je peux compter » Lui répondit-il alors avant de lui demander quasiment aussitôt après : - « Et ta fille, comment comptes tu réellement la retrouver ? » Parce qu’actuellement elle pouvait être n’importe où.
 
- « Tu la recherches toute seule ? » Parce que si c’était le cas Hayden pouvait lui proposer son aide. Après tout il n’avait plus vraiment de but dans la vie à part se venger. Curieux Hayden demanda alors à Nima : - « Si tu as besoin d’aide je pourrais peut-être t’aider si tu veux ? Il faut juste que tu me décrive à quoi ressemble ta fille et que tu me dise ou est-ce que nous pourrions nous retrouver pour échanger nos informations » Parce qu’à deux ils pourraient couvrir plus de terrain pour rechercher Kaya.



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 208
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: steel for humans    steel for humans  - Page 2 EmptySam 26 Sep 2020 - 20:51

Elle ne put s'empêcher de sourire, à l'évocation de sa préférence pour la nature. Ou de cette grossesse annoncée quand il était lui aussi assez jeune. Nombre de points communs qu'elle ne pensait pas retrouver un jour chez quelqu'un, encore moins après une péripétie telle qu'ils venaient de vivre. Hochant la tête à la joie que pouvait apporter un enfant dans leur vie respective, même si son coeur se serra à la pensée de Kaya. C'est vrai que c'est merveilleux sur l'instant. Mais ils te font changer d'avis d'avis dès l'instant ou ils commencent à fuguer.Avait-elle soupiré légèrement en venant un instant lever les yeux au ciel, avant de sourire à sa mauvaise traduction. Wakan Tanka. Rectifia t-elle d'un sourire. Disons... Que c'est un peu le grand esprit. Le plus mystérieux et protecteur à notre égard. alors qu'il confirmait ses origines par une question. C'est ça. Une sauvage, en somme. lança t-elle avec un semblant de malice, habituée à ce qu'on la considère ainsi. D'avantage encore, maintenant que l'épidémie lui avait fait renouer entièrement avec ses racines, embrassant le même chemin que ses ancêtres, prompts à la survie.

Ce qui la laissait stupéfaite, en revanche c'était bien cette histoire d'or liquide. Fronçant légèrement les sourcils d'un air intrigué, jugeant de sa sincérité alors qu'il lui proposait même d'y goûter, annonçant qu'ils seraient de ce fait, amener à se revoir, lui arrachant une brève esquisse de sourire à cette évocation. Comprenant que peu de gens ne le croient. C'était comme s'il annonçait pouvoir encore avoir l'électricité et rouler dans une voiture neuve sans aucune inquiétude. Ca me paraît intéressant... Avait-elle cependant finit par lâcher. Que dois-je te ramener en échange ?

Rien n'était gratuit dans ce monde, après tout. Mais déjà ils déviaient sur le deuil forcé qu'Hayden devait faire à l'encontre de sa famille. Tu n'as jamais retrouvé cet homme ? Elle ne put s'empêcher de frissonner à cette idée qu'un jour, une personne puisse empoisonner Kaya ou Frances. Sans doute aurait-elle été moins calme que lui, et aurait déjà sillonné le pays pour le scalper, et lui faire vivre milles vies de souffrances avant qu'il ne rende son dernier souffle.

Mais si ils possédaient quelques points communs, semblait-ils que leur lieux de vies étaient eux, drastiquement différents, alors qu'il semblait se désoler de survivre dans les restes de la ville. Comprenant sa déception, alors qu'elle appréciait la végétation environnante de Nisqually. Peut-être que les tiens ont estimé que c'était la meilleure chose à faire à ce moment précis ? Nisqually s'était avérée une excellente porte de sortie, quand le Ranch de Tradition Lake avait été ravagé, ne conservant désormais que les cadavres des leurs qu'ils n'avaient pas pu enterrer... Comprenant cependant qu'il vivait donc en communauté, dans l'un des nombreux immeubles à l'abandon. Aussi grande que la sienne ? Ca lui paraissait improbable, mais pourquoi pas après tout ? Quand au fait de rechercher Kaya, elle ne put s'empêcher de sourire en écoutant sa question. J'irai la chercher jusqu'au Mexique s'il faut. Elle s'est enfuit avec deux autres amis de son âge, mais je la cherche souvent seule, oui.

Les autres ne lésinaient pas de leur côté. Mais elle aimait cette solitude qu'elle s'imposait par instants, pour pouvoir d'avantage se concentrer au pistage, ou aux éventuelles traces qu'elle aurait pu laissé. Ou celles de Ruben et Joachim, moins aptes à modifier leurs empreintes. En revanche, sa proposition de l'aider vint la toucher plus que ce qu'elle aurait bien voulu l'admettre, relevant les yeux sur lui en l'observant avec silence. Plus réellement habituée à cette aide qui se proposait naturellement, sans demander de contrepartie en échange. Quelque peu coite sur l'instant, avant de parvenir à reprendre ses esprits. Pour décrire Kaya, ce n'était pas bien compliqué. Il ne lui fallût qu'une courte seconde pour venir lui tendre la photo d'elle et Kaya, prise quelques temps avant l'épidémie. Elle doit avoir une dizaine d'année sur cette photo. précisa t-elle pour la forme, alors qu'elle réfléchissait à une idée de lieu. Je n'en ai aucun à te proposer. Il y avait bien un camping car à l'abandon, mais des grizzlys l'ont massacré il y a peu.

Merci Isha, avait songé sombrement la brune avant de reprendre. Si tu en as un, je suis preneuse. Et si tu as besoin d'aide pour retrouver le meurtrier de ta famille, mon arme sera la tienne. Son regard déviant un court instant la hache d'acier, dont le manche avait depuis longtemps été recouvert de lanière de cuir et de plumes.





   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 684
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: steel for humans    steel for humans  - Page 2 EmptySam 3 Oct 2020 - 19:45
Le barbu esquissa un sourire tendre lorsque la brune évoqua la fugue de sa fille en reprenant quasiment aussitôt : - « Oui, je suppose … » Parce que ses filles n’avaient malheureusement pas atteint cet âge. - « … tu crois qu’elle a voulue te prouver qu’elle est capable de se débrouiller seule en agissant de cette manière ? Où c’est juste parce qu’elle souhaitait découvrir le monde avec ses amis ? » Lui demanda-t-il ensuite avant de rajouter dans la foulée : - « En tout cas je suppose que lorsque tu la retrouveras elle sera sévèrement punie » Quant à Wakan Tanka le barbu s’empressa de reprendre : - « Oh pardon, désolé ! Je n’ai pas voulu t’offenser. Et je n’ai absolument pas voulu offenser non plus tes croyances » Le barbu haussa ensuite les sourcils lorsque Nima lui annonça qu’elle était effectivement une sauvage. Etonné il la fixa alors droit dans les yeux en lui demandant : - « Une sauvage ? Mais pourquoi ? » Il contempla alors rapidement la jeune femme de la tête aux pieds avant de rajouter presque aussitôt en toute franchise : - « Moi je vois une belle femme sioux qui m’a l’air d’être volontaire, déterminée et courageuse qui recherche activement sa fille. Mais absolument pas une sauvage »
 
Hayden esquissa ensuite un nouveau sourire à son interlocutrice lorsqu’elle évoqua le miel avant de poursuivre : - « Bien sûr que c’est intéressant. Et je dirai même que c’est délicieux et qu’à l’époque actuelle ce savoureux miel est « de l’or en barre » ou plutôt du liquide sucré en pot qui me permet de monnayer tout un tas de choses » L’apiculteur sembla ensuite songeur lorsque la jeune femme lui demanda ce qu’elle pourrait avoir en échange. Il se gratta d’ailleurs le front pendant quelques secondes avant de reprendre tout en lui désignant son tomahawk : - « Ce qui serait cool ce serait d’avoir ce genre d’arme. Si tu pouvais m’aider à en fabriquer une dans ce style ce serait génial … » Il stoppa ensuite ses paroles à nouveau un peu comme s’il réfléchissait avant de reprendre : - « … mais tu pourrais peut-être aussi m’apprendre à pister. Ou à chasser ? Parce que autant la pêche je ne suis pas mauvais qu’à la chasse je suis vraiment nul » Là il ricana avant de continuer beaucoup plus sérieusement lorsque Nima lui demanda s’il avait retrouvé le responsable de la mort de sa famille. - « Malheureusement non. Je suis à la recherche d’infos le concernant. C’est pour ça que je vadrouille un peu partout. Pour ça et aussi pour « jouer » les Robins des bois en sauvant des demoiselles en détresse, comme toi tout à l’heure » Cette fois-ci il rigola franchement. 
 
Et puis la Lakota évoqua la ville, le bitume, les immeubles ou il vivait en lui disant que ses leaders avaient sans doute choisis cet endroit pour y vivre parce qu’ils jugeaient qu'il était bon pour y vivre et y évoluer à l'avenir. Sceptique Hayden lui déclara alors : - « Ouais … peut-être ? » Avant de réfléchir un court instant et de rajouter : - « Tu as sans doute raison » De toute façon il faisait confiance à Kendale, Emerson et Kaycee. Il savait que la petite famille n’avait pas choisi cet endroit au hasard pour se rapprocher et commercer avec le No Man’s land. Quant à savoir si Nima pourrait être capable d’aller jusqu’au Mexique pour retrouver sa fille la réponse à cette question était bien évidemment « oui » alors le barbu ricana avant de reprendre : - « Je me doute bien que tu dois déjà remuer ciel et terre pour la retrouver. Mais je pense qu’un peu d’aide extérieur à ton groupe … » Parce qu’il se doutait qu’elle ne vivait pas simplement seulement qu’avec une autre femme - « … ne pourra t’être que bénéfique » Parce que Kaya pouvait facilement se cacher lorsqu’elle voyait un visage connu et qu’elle ne souhaitait pas qu’on la retrouve.

L’homme ne tarda en tout cas pas à se saisir de la photo que la jeune femme lui passait pour voir à quoi pouvait bien ressembler sa fille avant de lui dire quasiment aussitôt après : - « Elle te ressemble. Elle est très jolie … comme sa mère » Le barbu redressa ensuite la tête vers Nima en continuant : - « Je ne l’ai malheureusement jamais vu. Mais je vais graver son visage dans un petit coin de ma tête … » Il positionna alors son index droit sur sa tempe avant de rajouter : - « … et si jamais je croise son chemin j’essaierai de lui parler. Et par la même occasion je te tiendrai au courant » Quant à l’endroit où ils pourraient éventuellement se retrouver tous les deux pour faire le point sur la situation l’apiculteur avait bien une idée en tête. Alors il ne tarda pas à en parler à la brune : - « J’ai repéré un endroit qui pourrait convenir. Apparemment il y avait des gens qui vivaient là-bas mais je ne suis jamais allé … » L’homme fouilla alors dans sa poche de veste pour en retirer une carte de Seattle et de ses environs toute chiffonnée. Et puis il la déplia sur le capot du véhicule qui se trouvait à proximité du duo en reprenant : - « C’est juste ici ! » Il positionna alors son index droit sur une zone qui paraissait boisée sur la carte avant de finalement rajouter : - « On pourrait éventuellement aller y faire un tour tous les deux pour voir si l’endroit est sécurisé et si des gens y vivent toujours, qu’en dis-tu ? »   



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: steel for humans    steel for humans  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- steel for humans -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: