The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- It’s Called Whiskey -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3005
Age IRL : 27
MessageSujet: It’s Called Whiskey   It’s Called Whiskey EmptyDim 23 Aoû 2020 - 14:17
Maddie me fait un petit signe de la tête pour me dire qu’elle bouge. Elle est fatiguée et demain, une grosse journée l’attend. Je lui réponds par un sourire, et elle s’esquive un peu après pendant que je fais un petit tour d’horizon du bar. Y’a pas grand monde ce soir, probablement parce qu’il fait pas ultra chaud ici et qu’on a justement un peu de mal à relancer le chauffage. Chacun préfère boire chez soi, pendant que moi, je range et je trie tout ce qu’on a dans le coin pour tuer le temps. Stanley est resté à la maison avec Esther, qui fait ses dents depuis peu, et qui du coup nous casse un peu la tête.

On est peut-être des parents un peu indignes, mais vrai que le travail devient vite un refuge quand on a pas envie de souffrir avec elle. La voir pleurer tout le temps à cause de la douleur, ça nous aide pas bizarrement. Faut dire que ça fait toujours un truc quand une personne qu’on aime à mal. Hokulani arrête pas de me répéter que ça passera, qu’elle ira vite mieux, mais bordel… Ce que ça pèse sur le moral.

Je fais l’esquive sur tout ça quand la porte s’ouvre soudainement. Le grincement de la porte couvre la musique qui passe et attire forcément mon attention sur le moment. J’vais pour l’accueillir avec un sourire, m’attendant à voir Eddie peut-être ou en tout cas une personne que je connais mais là ? C’est le trou noir alors que j’observe les traits burinés de mon vis-à-vis. Il a du vécu et une carrure qui en impose, j’suis de fait persuadée que si je l’avais déjà croisé, je m’en souviendrais.

T’es nouveau, toi, que je lui dis sans gêne, en le tutoyant directement. Familière quoi. A raison ! Pas besoin de prendre des pincettes, on est pas dans un cinq étoiles ici. Je crois pas avoir eu le plaisir de déjà te voir ici, que j’ajoute alors qu’il se rapproche et que je lui tends la main pour les présentations. Casey, nouveau sourire de circonstances : Qu’est-ce que je te sers ?




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 13/08/2020
Messages : 238
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: It’s Called Whiskey   It’s Called Whiskey EmptyMar 25 Aoû 2020 - 12:14
Fort Ward est gigantesque. Cela faisait bien des années que je n’avais pas vu une telle organisation, un tel confort… Que dis-je, un tel luxe. Ce groupe, les Remnants, disposent de l’électricité, de demeures confortables, d’une véritable armada de véhicules, d’un arsenal, de champs, d’un laboratoire, de postes-avancés… Je n’avais pas vu une telle organisation depuis… Depuis… Depuis que tout est parti en couille il y a cinq ans. Un groupe de Remnant m’aura trouvé à l’Ouest de l’île voilà une quinzaine de jours, et m’aura ramené ici, après quoi, je fu accepté par celles et ceux qui sont en charge ici.

Mais j’ai du leur laisser mes armes… Ha ! Mes armes ! Je me sens tout nu sans elles… Ceux qui s’occupent de l’inventaire et de l’intendance, m’ont assuré que les armes seraient placées dans des râteliers et identifiés, de telle sorte que personne d’autre que moi ne pourrait les utiliser. Ce sont mes armes bon dieu ! J’ai été en Irak avec elles, alors si je vois quelqu’un sortir avec mon fusil, estampillé des Navy SEALs, je l’égorge sans autre forme de procès ! D’ailleurs, ils m’ont laissé mon couteau…

Il fait froid ici. Emmitouflé dans mon manteau réglementaire, avec un bonnet noir, un treillis et des chaussures tactiques, je suis assis sur un banc de pierre froides, face à un établissement qui se nomme le « summer », un endroit qu’on m’aura déjà recommandé depuis mon arrivée. Assis, les coudes sur mes genoux, je scrute la devanture de cette demeure, mon couteau en main. Le bout de la lame est en effet posé contre mon index gauche, et le manche, posé dans le creux de ma main droite. Et régulièrement, un léger mouvement du pouce permet de faire tournoyer le couteau, dont la pointe menace d’entailler ma chair.

Je le range alors, devant le passage de deux habitants qui pourraient trouver bizarre de voir un nouvel inconnu ainsi armer, scrutant avec une insistance gênante, un établissement qui, sans doute, doit souvent être bondé. Je le range donc, et sort d’une poche une cigarette déjà toute prête. Je craque une allumette, et place une main devant ma cigarette afin que le vent ne l’éteigne point. Je reste ainsi là, dans le froid, ma clope au bec, hésitant à entrer dans cet établissement. Pourtant, j’aurais bien besoin d’un verre, ah ça oui.

C’est décidé. Je jette ma cigarette une fois celle-ci terminée, et décide d’entrer. J’ouvre la porte, voutant mes épaules afin de pouvoir passer – non pas que je sois trop grand, mais j’ai souvent eu l’habitude de devoir baisser la tête mine de rien – et pousse la porte, faisant deux pas pour me trouver enfin au chaud. Je lève la tête et…
« T’es nouveau toi ? » Entendis-je soudainement, m’obligeant à relever doucement la tête pour découvrir une jeune femme, très jeune, et bien plus petite que moi.
- Heu… Dis-je alors que la demoiselle semble ne pas vouloir me laisser le temps de répondre.
« Je crois pas avoir eu le plaisir de déjà te voir ici. Dit-elle. Casey. Elle se présente, alors que je m’avance, tendant une main vers moi, que je serre malgré mon regard ahuri. Qu’est-ce que je te sers ?
- Heu… Moi c’est Logan. Logan Castle. Je retire mon bonnet, non par politesse, mais parce qu’il fait suffisamment chaud ici pour me découvrir un peu. Un double whisky pour moi, et une place par loin du bar, mais dans un coin tranquille. Merci.

Après qu’elle ait prit ma commande, je m’installe sur un petit canapé de cuir, à proximité du bar, attendant ma boisson tout en regardant la décoration et la demeure en elle-même. Je m’attends à être seul, car la serveuse – ou serait-ce la tenancière ? – ne semble pas être de celles qui s’attarderait avec un client, un inconnu de surcroit.
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3005
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It’s Called Whiskey   It’s Called Whiskey EmptyMar 25 Aoû 2020 - 14:33
Logan Castle, mesdames et messieurs ! Je lui offre un sourire en retour de ses présentations, l’invitant d’un geste de la tête à se mettre où il veut, qu’importe de toute façon. La salle est vide pour l’heure et je pense pas qu’elle viendra se remplir de ci tôt. On va pas s’en formaliser, moins on consomme mes stocks, mieux je me porte de toute façon. Je me contente de faire le tour du bar pour venir chercher le whisky qu’il veut avant de le servir dans un verre qui correspond à ce qu’il veut. Celui-ci est en cristal, précieux comme il faut, donc il a plutôt intérêt à en prendre soin. Le temps de mettre ça sur le plateau, avec la bouteille, je me ramène vers Logan :

Je te laisse la bouteille, que je lui annonce doucement : C’est la dernière de ce genre, alors t’en prends soin, et je l’avertis d’un index défiant de faire le contraire. En plus, t’as l’air d’en avoir besoin.

Comme la majorité des gens qui viennent ici pour s’oublier de toute façon, c’est sans doute normal. Un passage obligé. Je retourne à mes affaires, continuant le rangement avant de tirer de l’arrière de ma poche le joint que Lawrence m’a préparé en retour de ma meilleure liqueur du soir. Il est passé plus tôt pour venir la récupérer, et moi, j’ai le temps de profiter de ses herbes tranquillement, sans me prendre la tête.

Je vais pour l’allumer, mais me tourne vers les autres quand un quitte la pièce en me saluant et en me souhaitant une bonne soirée. Je fronce les sourcils et lui rends un petit signe de la tête pour aviser que j’ai bien entendu et que ça me va comme ça. Ok, ok. Le temps de rejoindre sa table et de la débarrasser, on se retrouve avec le nouveau Logan proche du bar, et le seul avec qui il est possible de discuter. S’il en a envie. Autant demander :

Tu m’tiens compagnie jusqu’à la fin ? que je lui souffle. T’es pas obligé de causer si tu veux pas, mais moi je suis du genre bavarde alors, si tu veux rien entendre, j’te conseille de t’éloigner. Sinon, tiens toi prêt. Nouveau sourire, moqueur.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 13/08/2020
Messages : 238
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: It’s Called Whiskey   It’s Called Whiskey EmptyMar 25 Aoû 2020 - 17:05
La tenancière, nullement contrariante, m’indique d’un signe de tête que je peux librement disposer des locaux – ceux-ci étant vides – afin de recevoir ma précieuse commande. D’ailleurs, j’en viens à me demander comment vais-je faire pour la payer, cette commande ? J’ai cru comprendre, après moultes discussions et bilans dressés par les autorités locales, qu’ici, rien ne se payait en monnaie de quelconque sorte. A la rigueur, il y aurait du troc. Mais chaque investissement pour la communauté ouvre droit à ces avantages, et moi, ancien militaire, mon travail aura été tout trouvé : protéger et sécuriser Fort Ward et ses environs, patrouiller aux avant-postes, participer à des expéditions extérieures… En échange de quoi, j’aurais droit à quelques verres de temps à autres, à quelques denrées, à l’électricité, une voiture, mes armes, un suivi médical, bref… La totale. Déjà, dormir dans des draps propres aura été comme un renouveau l’autre soir, après presque trois ans à errer au-dehors. Alors mettre mes compétences au service de cette communauté qui est maintenant la mienne… Hell Yeah ! Je faisais enfin parti à nouveau d’un tout, d’un groupe.

Je suis tout à mes pensées, le visage tourné vers la fenêtre, lorsque la demoiselle arrive à nouveau à ma hauteur, un plateau en main sur lequel trônait un verre de cristal et une bouteille de whisky tourbé d’Ecosse – un digne verre pour un excellent whisky. Je regardais la bouteille, la bouche légèrement entrouverte par une stupeur non feinte ni masquée, alors que je m’en saisissais de sorte à tourner l’étiquette vers moi. Je relevais le visage vers ma serveuse, car celle-ci m’indiquait, d’un geste mimant l’autorité, le devoir de savourer cette bouteille qui, en plus, était sa dernière. Je reportais alors frénétiquement mon regard sur la bouteille, puis sur la serveuse, puis de nouveau la bouteille, puis la serveuse, et acquiesçais du visage, face à ses propos, alors que l’idée de déguster ce précieux whisky pour la première fois depuis des lustres, était aussi doux que l’idée de dormir à nouveau dans des draps propres ce soir.

Elle disparut ensuite, me laissant seul avec cette bouteille déjà entamée par de précédents clients. Je ne saurais dire si cette attention serait tout à fait fortuite, ou au contraire, décidée sur un geste de bonté. Mais pour sûr, elle était bien venue ! Et particulièrement en cet instant.

Je pris donc la bouteille à pleine pogne, et me servi un plein verre. Le bruit du bouchon de bouteille que l’on ouvre, était aussi doux à mes oreilles que le son d’une cartouche éjectée de la chambre de tir de mon fusil. Les sons du liquide tourbé s’échappant d’un goulot trop mince pour choir dans un verre de cristal, était ensuite semblable à une symphonie toute entière. Je passais ensuite vite, le verre sous ma truffe… Et c’est alors que les fragrances m’emportèrent vers un monde bien différent de celui-ci, vers un monde doux et généreux. Je portais le verre à mes lèvres, et m’envoya deux grandes rasades de ce nectar, avant d’expirer lentement et profondément.

Déguster un whisky, c’est différent de savourer un vin, cependant, une étape coïncide : le retour en bouche. Après avoir bus une rasade, ou deux – selon vos désirs – prenez le temps de souffler lentement par la bouche. Le retour vous délivrera alors les bouquets, les arômes, les rondeurs et les tanins – pour le vin – et la tourbe pour un whisky. Je bu alors le verre au complet, d’une traite, avant de m’en resservir un, que je dégusterais cette fois-ci.

A la fin de ce second verre, je fus surpris par la venue de la serveuse. Voulait-elle prendre une autre commande ?
« Tu m’tiens compagnie jusqu’à la fin ? » Souffle-t-elle, l’air quelque peu rieuse et moqueuse. Je regardais soudainement autour de moi, l’air encore une fois ahuri. Je n’avais ni vu ni entendu les entrants et les sortants. C’est comme si ces dernières minutes avaient été… Dans le vide. Je me râcle la gorge, et me redresse un peu dans un signe d’ouverture. « T’es pas obligé de causer si tu ne veux pas, mais moi je suis du genre bavarde alors, si tu veux rien entendre, j’te conseille de t’éloigner. Sinon, tiens-toi prêt. » Devant ce flot de paroles hyperactives, je me suis retrouvé stoïque, impassible, n’ayant même pas le temps de réfléchir. Je laisse ainsi plusieurs secondes passer dans ce silence, afin de temporiser les choses et de reprendre constance.
- Heu… Ouais. Merci pour la bouteille d’ailleurs, j’adorais c’whisky avant que tout ça parte en cacahuète. C’t’une bonne bouteille. Heum… T’peux parler, vas-y. Mais j’garanti pas d’te suivre mot pour mot. Répondis-je, en avalant la fin de mon troisième verre.

Espérons que son débit de parole ne soit pas aussi soutenu et rapide tout du long, car sinon, ce sera vite insupportable…
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3005
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It’s Called Whiskey   It’s Called Whiskey EmptyMar 25 Aoû 2020 - 20:54
Logan a l’air aussi à l’aise à discuter que lors d’un rendez-vous chez le proctologue. J’ai envie de rire, parce que je me revois quelques années en arrière en débarquant sur l’île, à me demander ce que je foutais là. Faut dire que je sortais d’une crève monstrueuse et j’ai mis un temps fou à vraiment me remettre de tout ça et me fait à cet endroit. C’était pas le cas de Maddie à l’époque, qui s’est tout de suite investie dans l’histoire pour rembourser sa dette. Mais elle a toujours eu plus de facilités à ça de son côté que moi.

Sauf pour ce bar. Maintenant cet endroit, c’est mon antre, un peu mon deuxième chez moi. En me lançant dans cet endroit, c’est comme me découvrir une vraie vocation, ce que j’aurais pu être dehors si tout avait pas merdé à un moment donné. Je me débrouille vraiment bien, le nombre de verres cassés se comptent sur les doigts d’une main, les bouteilles collectionnées s’accumulent, ça commence à être vraiment bien dans le coin, j’en suis vraiment contente. Moi, j’en profite pour me faire un chocolat chaud, pour accompagner mon joint.

Ah ouais ? Que je lui dis en retour avec toujours le même sourire moqueur : T’as plus l’habitude des conversations ou t’en as jamais eu l’habitude ? Que je lui demande.

J’aurais du mal à croire qu’il ait été un jour un grand loquace bizarrement : avec sa barbe et son air patibulaire, il en a pas l’air quoi. Et j’ai l’impression qu’enchainer plus de trois mots le fatigue plus qu’autre chose. Y’a des gens comme ça, ils sont pas faits pour les mondanités. J’comprends l’idée. Mais c’est quand même marrant d’apprendre à les connaitre.

Sans rire, ça fait combien de temps que t’es arrivé ici ? Que je lui souffle en scrutant d’abord la cheminée et ensuite le bar où s’accumule pas mal de trucs. D’autres verres viennent d’arriver, et je pousse un bref soupir. J’commence par quoi ? On est bientôt que tous les deux ici, il a pas fini ni son récipient, ni sa bouteille alors… Oh, ça te dérange de relancer la cheminée s’te plait ? Faut que je gère les derniers verres, histoire de pas avoir ça sur le dos demain.

Je laisse le chocolat et le joint dans un cendrier à côté. Eteint, histoire qu’il se consume pas sans moi. L’instant d’après, je reprends la conversation comme elle me vient :

Et donc, tu viens d’où comme ça ? J’reconnais pas ton accent, que j’lui souffle, curieuse.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Logan J. Castle
Logan J. Castle
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 13/08/2020
Messages : 238
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: It’s Called Whiskey   It’s Called Whiskey EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 19:50
Qu’on me coupe le service trois pièce, qu’est-ce qu’elle est bavarde ! Je ne parviens pas à savoir si la rapidité des mots formulés par sa langue est dû à une hyperactivité quelconque, à une réelle curiosité amicale, ou à un ennui face à l’établissement vide de clients – ou consommateur puisqu’apparemment, on ne paie pas la consommation. Toujours est-il qu’elle parle… Et elle parle… Et elle débite un flot de mots assez rapide, heureusement que ce whisky est bon et ne tape pas trop le crâne, sinon, je n’y comprendrais rien.

J’avale ainsi un autre verre de whisky – moins rempli que les autres, après tout, je veux le savourer – devant elle, et place la bouteille à proximité d’elle. Après tout, elle me l’aura offerte, c’te bouteille. Elle peut bien s’en servir un coup !
- Hum… J’ai plus l’habitude d’ce genre d’choses p’tiote. J’avale un autre verre, d’un trait celui-ci. Faut dire que blablater, ça donner soif bon dieu. J’suis arrivé y’a quelques jours à peine. C’est un p’tit groupe d’ici qui m’a r’trouver. Y m’ont prit mes armes… Putain, on prend pas les armes d’un SEALs ! Mais j’avais pas l’choix. Après presque trois ans seul dehors, je pouvais pas continuer comme ça. Vache ! Il tape un peu ce whisky finalement, v’la que ma langue se délie un peu dites donc. Ta ch’minée ? Ouais, ouais. J’peux bien faire ça, vu la bouteille que tu m’as laissée.

Je me lève alors, avalant ce qui restait du verre que je m’étais servi tout en blablatant. Je pose un regard sur la cheminée, ainsi que les outils de qui se trouvent dans un petit portoir en fonte. J’y trouvais un tisonnier, une petite pelle, et un hérisson en métal utile pour récurer les conduits de cheminée, et les inserts. Non loin de là se trouvait un portoir d’acier aussi long qu’un coffre, dans lequel se trouvaient plusieurs buches de bois de différentes tailles et épaisseurs. J’en pris deux de petit calibre – il était assez tard pour que seules deux petites buches fassent l’affaire, en cas d’afflux de clients, il suffirait d’en rajouter un peu – et les poussaient à l’aide du tisonnier, afin qu’elles puissent bruler tranquillement tout en nous inondant d’une chaleur agréable. Je vérifiais que tout était correct à l’aide de deux coups de tisonniers, puis je le replaçais dans son portoir. Profitant de la chaleur, j’enfouis mes mains dans les poches de ma veste tactique, jusqu’à-ce que, encore une fois, je sois dérangé par cette même jeune femme très bavarde qui cherche encore à avoir une discussion avec moi… Et elle cherche à connaître… Mon accent ? Serait-ce un dérobé pour faire plus ample connaissance ? Ou s’ennuie-t-elle réellement à mourir ?
- Heum… Je regarde mon interlocutrice, mes yeux dévisageant les siens, puis sa veste, avant de retourner en direction de la cheminée, puis, à nouveau, de la regarder elle avec mon air ahuri. Hum… J’suis de Californie… Sacramento. Je râcle encore une fois ma gorge, quelque peu gêné d’être ainsi interrogé. J’étais basé à Coronado, mais j’étais en Irak quand toute c’te merde est arrivée. L’gouvernement à ramené toutes les unités SEALs sur le sol Américain. On nous a laissé quelques heures pour nous préparer, à peine d’quoi faire le plein de munitions, et j’ai été renvoyé à Spokane, dans c’t’état d’Washington. Et d’puis… Voilà. Ca ira ou t’as d’autres questions ?

La pauvre, faire face à un type aussi agréable que le tisonnier de tout à l’heure… C’est vraiment pas de bol pour elle.
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 3005
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: It’s Called Whiskey   It’s Called Whiskey EmptyVen 28 Aoû 2020 - 9:46
Attend, t’étais un SEAL ? Que je lui demande dans la foulée, les yeux ronds de surprise : Avec le tatouage et tout ? Ouais j’ai envie qu’il le montre, ouais ! Je sais plus leur slogan mais ils en avaient un non ?

Je gagne le bar pour ranger tout ce qu’il y a à ranger. Dans une bassine d’eau, je commence ma vaisselle pour pas avoir à la faire demain. Eponge en main, liquide vaisselle, et ça frotte comme il faut pour ensuite pouvoir rincer et poser sur un égouttoir. Je crois quand même que cette partie-là, c’est celle que j’aime vraiment le moins dans cette histoire. Genre, j’adore le bar hein ! Y’a pas de soucis, il pète la classe ! Mais par contre, si y’avait pas Maddie pour m’aider à faire la vaisselle, j’aurais balancé tout ça par la fenêtre y’a très longtemps.

Pourquoi, c’est free party ? Que j’lui souffle quand il me demande si j’ai d’autres questions. J’éclate presque de rire, genre il sait pas où il est tombé le zig, ni avec qui. Limite, moi, je prends sa demande comme de la pure provoque, après ça se trouve il veut juste que je me taise. Mais par pur esprit de contrariété, je vais tellement pas le faire ! J’t’en pose autant que je veux et tu dois y répondre à toutes dans l’ordre ? Parce que moi, j’adore les jeux hein, faut pas me chauffer !

C’est pas une menace hein, je le préviens ! Justement parce que je me connais grave ! Et quand j’ai l’occasion de parler, je le fais. Il parait que c’est pas totalement de ma faute, si j’étais pas hyperactive, ça serait plus simple. Mais bon, maintenant je me suis habituée à ce point de détails, et le mouvement autant que la parole, ça aide à me canaliser un peu quoi.

Et c’était bien Sacramento ou c’est parce que c’était naze que t’as décidé de t’engager ? Moi j’viens de Chicago, avec ma sœur Madisson, et c’est pas la même merde qu’ici ! Enfin en général hein ! Pas que du temps de la fin du monde ! C’était pas rare les fusillades de gang et tout ! T’sais qu’il parait que c’était une ville ultra dangereuse ? J’aurais pu être dans un gang, t’imagine ?! Hm à bien y réfléchir, personne imagine ça : Je l’ai pas été hein, mais voilà, t’as l’idée, que je dis en haussant les épaules.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: It’s Called Whiskey   It’s Called Whiskey Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- It’s Called Whiskey -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: