The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Lost in the darkness... -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1502
Age IRL : 38
MessageSujet: Lost in the darkness...   Lost in the darkness... EmptyMar 18 Aoû 2020 - 13:00
10 août 2020

Trois jours…

Ca fait trois jours qu’on cherche. Trois putains de jours. Je sais bien que chaque minute qui passe rend encore plus impossible l’idée de retrouver Esperanza vivante, mais je peux pas m’arrêter. Pas comme ça. Même si c’est en train de me rendre cinglé. Même si je dors pratiquement pas depuis que j’ai tué Jerry.

J’ai un bref regard en direction de mes mains. J’ai encore les marques sur les phalanges des coups que je lui ai portés. Et je soupire longuement alors que le jour se lève, refermant mon poing alors que j’ai la main qui tremble. Je change mon pansement à la cuisse avant de rejoindre Isha dans la pièce d’à côté. « J’entends la bagnole, ils arrivent. » Premières paroles que je prononce depuis le départ des autres hier soir. Depuis que c’est arrivé, tous les membres de la distillerie se sont relayés pour m’aider à chercher, Isha étant le seul assez dingue pour ne pas m’avoir lâché d’un pouce ce con. A croire qu’il a autant à cœur que moi de retrouver ma gosse. Probablement parce que ça doit lui faire penser à la sienne. Je lui en suis reconnaissant, comme pour les autres, mais je suis bien infoutu de leur dire.  

J’attrape la carte du quartier déjà raturée dans tous les sens et je la déplie alors que j’entends des pas dans les escaliers. Je lève les yeux et j’ai un temps d’arrêt quand je vois qui est là. Qu’Allïa soit encore revenue alors qu’elle était déjà là hier m’arrache un froncement de sourcils. « Tu devais pas te reposer ? » Bon, avec ma gueule de déterré, je suis pas super bien placé pour en parler, je sais bien, même si la journée d’hier, avec tous les rôdeurs qu’on a dû buter, a été rude. Et j’avoue que je suis un peu surpris de voir Salem… encore plus d’être soulagé en voyant Dana. Parce que ouais, je sais qu’elle pourra prendre en main la journée de recherches, qu’elle saura être méthodique et objective sur ce qu’il faut faire.

Je me demande juste à quel moment il faudra que j’accepte de lâcher l’affaire.

A cette pensée, je fronce les sourcils de plus belle, alors que je me contente de les saluer d’un mouvement de la main, attendant de voir si le moment est venu ou pas, s’ils sont là pour aider ou pour tenter de me raisonner. Même si ouais, je me doute qu’ils auraient pas envoyé Dana et Salem pour faire ça. Encore que, j’en sais foutrement rien. J’attends un peu avant de finir par étaler la carte sur la table de cuisine, seul meuble de la pièce à peu près en état. « On a déjà fait tout ce côté-là. Mais cette zone-là… » Je désigne un coin pas encore raturé. « … on y a pas encore touché. Y a deux supermarchés, ils auraient pu utiliser les entrepôts. Et un gros truc de stockage. » Je tapote le coin et je me tais de nouveau, alors que, dans ma tête résonne encore ce qu’a balancé Erika. Un entrepôt. Pas loin de la baraque. Même si c’est trop tard.

Chier.

Et je fixe Dana, comme si elle pouvait savoir paf, comme ça, quel serait l’endroit le plus approprié.


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/02/2020
Messages : 1970
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Lost in the darkness...   Lost in the darkness... EmptyMar 18 Aoû 2020 - 14:24
Depuis trois jours, Allïa participait aux recherches de la petite Esperanza. Elle savait que les heures étaient comptées. Pour le moment, tous leurs efforts avaient été vains. Chaque entrepôt exploré était vide et aucune trace ne montrait que des femmes avaient pu être prisonnières là-bas. C'était désespérant. Maintenant, cela faisait au minimum 3 jours qu'Esperanza était seule, peut-être plus si Jerry n'était pas allé la voir avant l'attaque. Quelle était la probabilité qu'elle soit toujours en vie et pas morte de faim ou de soif ? La journée, les températures pouvaient monter et dans un entrepôt, Allïa craignait qu'il ne fasse trop chaud pour survivre sans boire. Pour autant, elle ne voulait pas lâcher, tant qu'ils n'auraient pas mis la main sur la fillette, elle n'abandonnerait pas les recherches.

Dans sa chambre, Allïa avait noté de son côté sur sa propre carte, les entrepôts qu'ils avaient visité et ceux qui leur restaient à explorer. Elle avait peu croisé Maes, il était occupé lui aussi à participer aux recherches. Quand ils se retrouvaient, ils ne parlaient quasiment pas, tous deux préoccupés par la petite Esperanza. Cette petite, ils ne l'avaient jamais vu mais chacun des habitants de la distillerie avaient pris à cœur de participer aux recherches. Il fallait qu'ils la retrouvent vivante, le contraire était inimaginable.

Lorsqu'elle rentra dans la pièce, Joaquin lui demanda si elle ne devait pas aller se reposer. Allïa haussa les épaules en se laissant tomber à ses côtés. "Je peux encore ressortir." Elle se reposerait plus tard, pour le moment, elle avait encore de l'énergie. Elle avait dormi il y a deux jours, quelques heures mais depuis, impossible de trouver le sommeil. Elle préférait donc aider et sortir, se sentant plus utile dehors. Elle jeta un regard à Isha qui avait l'air épuisé et désespéré tout comme l'hispanique. La chasseuse savait que son ami se mettait sans mal à la place de Joaquin, il devait forcément penser à Gemma. Elle-même n'en menait pas bien large à vrai dire mais elle savait que dans sa chambre, elle ne fermerait pas l’œil. Elle attrapa la carte que Joaquin avait dans les mains et barra les coins qu'ils venaient de visiter. Elle jeta un œil aux coins qu'ils devraient visiter aujourd'hui. Il y en avait encore trop...

Allïa se leva et sortit de son sac à dos les bouteilles d'eau vide pour les remplir à nouveau. Elle avait également des barres de céréales et un kit de soins. S'ils retrouvaient Esperanza, la réhydrater et la nourrir serait primordial. Allïa changea également le pansement qu'elle avait au ventre, une éraflure récoltée d'une balle des guetteurs lors de leur attaque sur la maison de Jerry et qui avait une fâcheuse tendance à ressaigner. La chasseuse était au préalable passée à l'armurerie pour chercher de nouvelles flèches, leur dernière rencontre avec des rôdeurs lui en avait fait perdre quelques unes. Elle s'éclaboussa le visage pour se rafraichir avant de se retourner vers le petit groupe. "Le gros truc de stockage, on devrait commencer par là. La prisonnière aurait peut-être plus parlé d'un supermarché si ça avait été le cas, non ?" De toute façon, il fallait bien commencer par un endroit....



Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 588
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Lost in the darkness...   Lost in the darkness... EmptyMar 18 Aoû 2020 - 16:11
J'sais bien que j'devrais pas sortir. Pas avec mon bras qui est encore loin d'être guéri. Les croûtes commencent à se former, mais ça se remarque que la blessure était bien trop profonde pour espérer que mon corps s'en remette aussi facilement. En temps normal, il aurait fallu des greffes de peau. En tout cas, c'est ce qu'a dit la doc. Mais c'est pas pour autant que j'vais commencer à accepter d'rien faire de mes journées sous prétexte qu'on m'dit de m'reposer. J'l'ai jamais fait et j'vais certainement pas m'y mettre maintenant. J'ai déjà pris sur moi pendant presque un mois entier. Alors aujourd'hui, quand j'ai vu les autres se préparer pour aller rejoindre Isha et Joaquin, j'ai pas cherché plus loin.

Balançant mon sac sur mon épaule gauche pour éviter de trop bouger le bras droit et d'avoir du poids sur ma blessure, j'glisse mon arme à feu dans mon dos avant de coincer ma hachette le long de ma cheville comme d'habitude. J'ai fait en sorte d'éviter un maximum de croiser les autres. Et quand j'dis les autres, forcément j'pense à Yulia. Vu comme j'la fais chier à chaque fois qu'elle est blessée pour pas qu'elle force, c'est plutôt normal qu'elle me renvoie l'ascenseur quand les rôles sont inversés.

Le trajet s'était fait dans le silence, y'avait que Allïa, Salem et moi. En même temps, on savait pourquoi on était là. Et c'que ça signifiait. Y'avait la vie d'une gamine en jeu et c'était loin d'être le genre de trucs qui donnent envie de tailler le bout de gras. On arrive enfin à destination et j'suis obligée de me contorsionner pour attraper mon sac à côté de moi sans utiliser mon bras droit. En fait, jusqu'à présent, c'est comme si j'avais été amputée de ce membre. Sauf qu'il est là, entouré de bandages et parfaitement insensible, pendant à côté de moi sans que je ne puisse réellement en faire quelque chose. J'arrive de mieux en mieux à le mobiliser, mais ça reste toujours très faible.

Sortant du véhicule, je suis Allïa silencieusement jusqu'à ce qu'on entre dans la pièce où se trouvent les deux hommes de notre groupe. Un simple mouvement de tête me permet de saluer ces derniers et j'me contente ensuite d'écouter ce que Joa a à nous dire lorsqu'il étale un carte de la ville devant nous. Mes yeux se posent sur les différentes zones raturées avant de s'attarder sur les zones encore "inconnues" qu'il me montre.

Deux supermarchés, des entrepôts, et un gros truc de stockage. Je fronce un peu les sourcils, relevant le regard sur l'hispanique. Il est là, à m'observer. C'qui est assez rare en fait venant de lui, c'est qu'il a pas l'air de l'faire comme s'il voulait juste que je disparaisse au plus vite de son champ de vision. Et d'mon côté, c'est pareil. On est pas là pour s'tirer dans les pattes. J'suis venue pour l'aider à retrouver sa gosse. Point final.

Une petite moue m'échappe quand Allïa aborde le sujet du lieu de stockage. J'suis d'accord sur le fait que les supermarchés sont peut-être pas notre meilleure option. Outre le fait que cette fameuse prisonnière aurait certainement mentionné ce type de bâtiment, c'est pas forcément l'idéal pour garder quelqu'un en otage. Des baies vitrées à l'entrée, un lieu qui attire souvent les personnes qui errent en quête d'une quelconque nourriture... Je sais pas, j'trouverais ça bizarre. Donc soit on part sur le "gros truc de stockage" soit on fouille un entrepôt. Mais l'problème, c'est que plus c'est grand, plus on a de chances de perdre du temps si on se trompe. Et qui nous dit qu'ils ont pas été piégés? En emprisonnant des morts à l'intérieur ou en plaçant des pièges à gauche à droite? Histoire de dissuader les curieux?

J'sais bien que c'est pas ce qu'ils ont envie d'entendre. Mais moi, j'ai pas envie qu'on fonce tête baissée parce qu'ils sont tous sur les rotules. J'suis pas venue pour ça. Un soupir m'échappe et j'me passe ma main valide sur le visage puis dans les cheveux pour les mettre en arrière. T'as pas eu d'autres indices que ça? Juste que c'était "un entrepôt"? Parce que bon... C'est pas qu'il y en ait des tas dans les environs mais presque. Et à ce rythme là... On a vraiment pas fini.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2400
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Lost in the darkness...   Lost in the darkness... EmptyMar 18 Aoû 2020 - 21:34
Celui qui lache rien


J’aimerais bien vous dire que cette situation est sous contrôle, que le happy ends est a portée de nos mains et que j’y crois encore. Sauf que voilà, c’est pas la première fois que je cherche une aiguille dans une meule de foin, ou une botte, quoique, depuis quand le foin ca porte des bottes ? Bref, on s’en branle. La fillette reste introuvable, le temps joue contre nous et malgré l’etat de Joaquim, je peux vous jurer que lui et moi n’avons pas ménagé nos efforts.

Ouai, j’aurais surement dû le ménager, le préserver, sauf que je me suis vraiment imaginé a sa place. Ca serait Gemma sur ses photos, même a l’agonie, j’aurais continué a retourner cette putain ville jusqu’à mon dernier souffle pour la sauver. Alors autant ne pas gâcher notre temps et notre énergie a tes débats a la con sur son état, Yulia n’avait même pas me le demander, quoiqu’il arrive, j’essaye de l’épauler au mieux sans le freiner, me mettant complétement au service d’un seul objectif : retrouver la môme vivante. Sauf que voilà, Jerry et ses potes ont embarqué leur secret avec eux et que les nanas sauvées ont pas été d’une grande aide. Reste les photos qui aurait pu être prises dans n’importes quelle cave….  

Nous ne parlons pas plus qu’il n’en faut, et ca me va. Quand les filles arrivent, j’ai toujours cette étincelle d’espoirs qu’elles aient des infos en plus mais rapidement, je comprends que ce n’est pas le cas. La fatigue et l’inquiétude doivent se lire sur mon visage.  Je me contente de les saluer de la tete en envoyant un regard qui en dit long a Allia sur mon etat d’esprit. Je reste un peu en retrait a les écouter pour faire le point sur ce qui a été fait et là ou on doit aller. Je me sens impuissant, agacé que tout prenne autant de temps.

« Y’a pas des ports avec des conteneurs dans cette ville ou des entrepôts où des camions pourraient facilement acheminer des femmes ? elles ont parlé de convois non ? »


Puis je soupire et peste avant de faire les 100 pas comme un fauve en cage qui a besoin d’urgence de se dégourdir. Oui, clairement, je suis plus a foncer dans le tas qu’a faire autres choses tellement j’ai l’impression qu’on perd du temps là.

« On s’y prends mal, on a pas le temps de ratiboiser la ville. Faut qu’on trouve un autre de ces enculés. Y’a forcement des mecs du groupes ailleurs ? Une autre planque ? un autre QG ? un tel trafic, y’a surement plus de monde que ce qu’on a massacré non ? »



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
The Exiles | Chasseuse de primes
Britney Fan Number One
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 837
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Lost in the darkness...   Lost in the darkness... EmptyMar 18 Aoû 2020 - 23:23

Sal avait pas hésité une seule seconde lorsque les autres étaient rentrés et qu’on lui avait fait un topo de la situation. Malgré tout ce qu’elle avait vu et vécu, la mécano était toujours horrifier d’entendre parler de ce genre de types et de cartels. Spécialement quand cela touchait de près ou de loin aux enfants.

Dès le jour un, c’est la rage au cœur que la petite blonde accompagnait les autres dans leurs fouilles pour trouver la petite de Joaquin. Elle pouvait même pas imaginer ce que l’on pouvait ressentir quand il s’agissait de son propre enfant. Les jours passaient et toujours aucune trace de la petite. Au fond de son esprit, Salem savait que le temps était compté. Dans le meilleur des scénarios, les connards qui tenaient l’enfant captive auraient été faire leur petite visite pour les nourrir et leur donner de l’eau, juste avant de se faire éclater la cervelle par les Exilés. Fallait pas se leurrer, y avait des chances, mais pas tant que ce se soit passé comme ça. La nourriture c’était pas tant ce qui inquiétait le plus l’androgyne, on pouvait faire quelques semaines sans, même quand on était mal-nourri, mais l’eau… Bordel ! Ils étaient sur la limite là pour retrouver Esperanza en vie. Tout le monde le savait, il était vachement pas nécessaire de se le redire.

Emboitant le pas d’Allïa et de Dana, Sal rentrait au bercail bredouille et frustrée. Sa mauvaise humeur ne quittait pas son visage depuis la veille de toute façon. C’était vraiment une situation de merde et tout le monde prenait ça à cœur.

Un peu comme Allïa, la mécano en profita pour refaire un stock de flèches, puis reprendre un peu d’eau. Sal en profita même pour mouiller ses cheveux pour se rafraîchir un peu et se réveillée un peu. Revenant vers les autres près de la table, elle écoutait ce que chacun mentionnait, Un peu en retrait, Salem en profitait pour nettoyer la lame de son couteau et l’aiguiser de nouveau. Valait mieux pas négliger ça contre des goules, mais aussi contre les vivants qui allaient se mettre en travers de leur chemin. Tout le monde y passerait sans discrimination. Regardant par-dessus l’épaule de certains pour voir la carte, la blonde en profita pour rebondir sur quelques-uns de commentaires.

- Le port sur Harbor Island était impec jusqu’en avril et vu la horde qui s’est ramenée à la fin du mois, j’pense pas que c’est là qu’ils seront. Pour les autres… faut voir.

Son ancien groupe et elle avaient surveillé l’endroit d’une poigne de fer dans la dernière année. Afin de garder leur position exacte secrète, cela avait demandé d’avoir des yeux un peu partout. Et comme ils prévoyaient utiliser plusieurs des conteneurs, ils avaient fouillé la plupart qui étaient accessibles. The Revival n’avait jamais réussi à faire fonctionner les grues ou la machinerie présentes. Depuis l’explosion, il y aurait encore moins l’occasion de tenter le coup avec la bande de goules qui trainaient là-bas.

- Faut être logique dans nos recherches. J’pense qu’il faut voir à quel point c’était facile ou pas de bouger des gens selon l’emplacement. Trop petit, c’est risqué que leurs captifs réussissent à faire du bruit pour attirer des morts ou des vivants. Trop gros, ça fait beaucoup à surveiller… J’sais que ça aide pas tellement, mais voilà… Comme Dana dit, faut oublier tout ce qui est trop vitré aussi.

Trouver d’autres connards qui participaient à ce trafique ? Est-ce qu’ils parleraient ? À temps ? Sal se taisait, recommençant à aiguisé sa lame. Peut-être qu’en brainstormant ensemble… Ou alors, peut-être que quelqu’un se souviendrait d’un détail lorsqu’ils avaient attaqué cette bande de trouducs.




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joaquin Hernandez
The Exiles
Trader
Joaquin Hernandez
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/12/2019
Messages : 1502
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Lost in the darkness...   Lost in the darkness... EmptyMer 19 Aoû 2020 - 9:16
Je me dis que je dois presque arriver à faire illusion. Presque, mais pas tout à fait. A pas donner l’impression que je suis à deux doigts de craquer et de péter un câble. Je sais pas combien de temps je vais bien pouvoir tenir comme ça. Le temps qu’il faudra probablement. J’espère en tout cas. De toute façon, plus le temps va passer, moins ça aura d’importance.

Histoire de me donner une contenance plus qu’autre chose, j’attrape une bouteille d’eau et je bois quelques gorgées. Au moins, j’aurais un truc dans le bide. Et aux différentes remarques, j’ai un froncement de sourcils avant de répondre, ignorant ma voix qui tremble. « Je… Erika a dit que Jerry y allait à pied. Qu’une fois il a mis moins d’une heure à faire l’aller-retour. Ca limite la zone de recherche. Le port serait trop loin. Et avant de se dire qu’elle est plus dans cette zone, faut être sûr du reste… » J’ai pas arrêté de me répéter ça en boucle dans ma tête, mais je finis par le lâcher à haute voix, mon regard fixant le vide plus que la carte. « S’ils ont… éliminé tout le monde, restera des traces. Je suppose. » Je me frotte le visage avant de finir par sortir les polaroïds que j’ai dans ma poche. Je les tends à Dana, m’efforçant de bien éviter de croiser le regard de qui que ce soit avant de désigner les photos d’un mouvement du menton. « J’ai pris le temps de les étudier. Y a de la lumière naturelle. C’est pas dans une cave. Le sol, c’est un sol d’entrepôt. Et y a pas non plus 1000 bâtiments en briques. » Tu parles que j’ai pris le temps de les étudier putain. J’ai passé mes nuits à regarder ces foutues images sous tous les angles. Comme si ça allait faire apparaitre ma gosse par magie. Le pire ? C’est qu’on a pas tiqué tout de suite qu’il y avait pas que des photos d’elle. Elles étaient au moins cinq. Toutes des gosses, toutes dans un état déplorable. Et si on croit Erika, aucune d’elle n’aurait survécu.

Au reste, j’ai un temps, haussant une épaule. « J’sais pas si ce sera piégé. Connaissant ce fils de pute, il a pu laisser des instructions contre nous ouais. » Je finis par m’assoir, essayant de faire le point tant bien que mal. « Si on reste sur la distance faisable en quoi… 20 minutes ? De ce côté-là, ça laisse cet espace-là… » Je désigne celui que j’ai déjà montré, les yeux plissés. « Et ces deux entrepôts. Les autres collent pas. Ou alors c’est pas dans cette zone. » Ou alors, elle est plus là depuis au moins cinq jours, va vraiment falloir que je commence à m’y faire. Je vais pas non plus leur demander de ratisser chaque putain d’entrepôt de cette putain de ville.

Et je finis par reporter mon attention sur Isha. Plus ou moins en tout cas. « Le groupe de Jerry a été éliminé, c’est sûr. J’pense qu’il commençait à fricoter avec un autre surtout. Il était du genre à voir… grand. Et ce merdier-là, si c’est juste le sommet de l’iceberg, ce sera trop gros pour nous. » Ca aussi j’y ai réfléchi en vrai. Au point d’être prêt à faire demi-tour si on tombe sur un truc trop bien gardé. Même si ça implique de pas avoir de réponse. Je finis par fermer les yeux quelques instants avant de les rouvrir et de souffler, à mi-voix. « J’arrive plus vraiment à être… objectif. » Genre, j’ai pu l’être à un moment dans cette histoire. « Je vous laisse me dire ce qui vous parait le moins débile à visiter ou si mon raisonnement est totalement foireux. J’en sais rien. » Je sais juste que là, j’ai besoin de m’activer sinon je vais vraiment craquer. Alors je lève mon regard en direction de Dana. Qui a l'air hyper concentrée sur les photos, comme si elle voyait un truc que j'ai raté. Sans que je sache pourquoi, j'ai mon coeur qui s'accélère.  « T'as vu un truc ? »


Nous sommes chacun notre propre démon et nous faisons de ce monde notre enfer...
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 588
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Lost in the darkness...   Lost in the darkness... EmptyMer 19 Aoû 2020 - 13:58
C'qui m'fait bizarre, c'est qu'j'ai presque l'impression d'avoir fait un bond en arrière de plusieurs années. Me r'trouver là, à observer une carte de la ville pour repérer les endroits qui pourraient correspondre à une photo qu'on nous a fourni et qui est vraiment de la pire qualité qu'on puisse imaginer. Tout ça pour essayer d'mettre la main sur notre cible. Sauf qu'à l'époque, c'était pour coffrer des dealers que j'parcourais les entrepôts d'la ville. Pas pour essayer de retrouver la trace d'une gamine. Et ça m'fait vraiment bizarre. Sauf que j'saurais pas dire exactement pourquoi. Parce que c'est la gosse de Joaquin? Peut-être. Parce que j'devrais pas être en train de faire ça alors qu'mon bras est loin d'être guéri et que j'suis pas en état d'être dehors? Possible aussi. Mais l'un comme l'autre, ça va pas m'empêcher d'me rendre aussi utile que j'le pourrai.

Y'a définitivement un truc qui m'plait pas dans cette histoire. Trop d'informations complètement brouillons, qu'on arrive pas à relier entre elles. Les dires de cette femme concernant les déplacements des "convois", les photos qui ont été trouvées, la fixation qui a été faite sur le mot "entrepôt". J'sais pas. C'est comme si ça avait été fait exprès pour embrouiller quiconque voulait tenter de trouver l'endroit dont ils parlaient. Mais qu'est-ce que j'suis conne. Les photos!

C'est comme si l'hispanique avait lu dans mes pensées parce qu'au moment où j'ai rel'vé les yeux vers lui, il m'a tendu les polaroids en me les désignant du menton. J'me suis pas faite prier pour les attraper. Il m'dit qu'il les a déjà étudiés et c'qu'il a trouvé comme indices en faisant ça. J'suis d'accord. Un sol qui semble pas spécialement travaillé et ressemble à celui d'un entrepôt, une lumière à l'évidence naturelle et des murs qui ont la couleur des briques un peu plus loin. Sur l'une des photos, on voit l'extérieur mais vraiment pas assez bien pour qu'on puisse voir un quelconque truc permettant d'identifier ce qui se trouve autour de ce lieu.

J'passe les photos en revue, encore et encore, sans même faire attention à c'que les autres peuvent raconter. J'fronce les sourcils, bien trop concentrée à poser une photo sur la table, prendre la suivante, l'examiner, et ainsi de suite. Faut dire que je peux pas vraiment me servir de ma main droite alors j'la laisse pendre le long de mon corps, comme tout le temps maintenant depuis l'attaque. J'sais pas trop ce qu'ils se disent, mais j'suis presque à deux doigts d'leur dire de se taire pour me laisser réfléchir calmement.

J'me fige malgré moi. Là. Sur cette photo. J'sais pas combien d'fois j'suis passée au dessus sans l'voir. Mais cette fois, c'est la bonne. J'reconnaîtrais cet endroit entre mille. Pour la simple et bonne raison que j'me suis souvent rendue là-bas à une époque. Comment j'ai pu passer à côté d'ça? Quelle conne!

Quand j'entends la voix de Joaquin m'interpeler, j'sursaute presque en sortant de mes pensées. Mon regard vient se planter dans le sien et faut dire que j'y vais pas par quatre chemins. J'sais où c'est. J'pose la photo au milieu de la carte pour que tout l'monde puisse voir et pointe chaque fois du doigt l'élément dont j'parle. C'est pas des briques cette couleur. C'est des portes métalliques. Et regarde, là, sur celle-là. Tu vois le p'tit porte-clés que tu vois pendre dans le coin? "PS". Pour Public Storage. Et ces bouts de carton empilés que tu vois dépasser par l'ouverture. A l'époque, ils parlaient des échanges qui étaient fait dans cet endroit comme "les convois du président", me d'mandez pas pourquoi. Faut pas toujours chercher. Bref.

J'me redresse, tendant la photo à qui veut bien la prendre avec ma seule main valide avant d'me pencher sur la carte pour essayer de retrouver l'endroit où ça se trouve. Y'a quelques secondes qui passent avant que je pointe l'endroit du doigt avec force, comme si ça allait nous aider à aller plus vite. Ici! En face de la fabrique de verre sur l'allée Martin Luther King Jr. Par contre... Quelque chose me dit qu'on va pas y entrer comme si on rentrait au bercail après être parti au front pendant des mois.

Spoiler:
 


Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Lost in the darkness...   Lost in the darkness... Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Lost in the darkness... -
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: