The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Borderlands 3 pour PS4
8.32 €
Voir le deal

Partagez
- To lose patience is to lose the battle -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaya Brown
Administratrice
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/08/2020
Messages : 426
Age IRL : 27
MessageSujet: To lose patience is to lose the battle   To lose patience is to lose the battle EmptyMar 18 Aoû 2020 - 11:36
Il y a des jours sans. C'est normal. Kaya sait bien que la vie n'a rien d'un long fleuve tranquille sur lequel il suffit de voguer. On y rencontre des écueils, des courants tortueux, des obstacles... Des épreuves qui donnent un sens à la vie, qui forgent le caractère et permettent l'adaptation. Mais des fois c'est trop. Juste... trop. La jeune sioux s'est levée du mauvais pied ce matin. Une fois n'est pas coutume, Freya est venue hanter ses rêves de sa présence. Comme souvent, elle s'est réveillée en sueur au milieu de la nuit et n'a pas retrouvé ce sommeil qui était autrefois un allié, un refuge contre la réalité du monde. Elle préfère ne pas dormir à ce compte-là... La gamine est sortie prendre l'air aux premières lueurs de l'aube et à rejoint les gardes veillant sur le camp pour leur proposer son aide. On l'a déclinée. Pas méchamment. Mais en parvenant à lui faire comprendre que son handicap représente surtout une gêne. Elle a serré les dents, s'est éloignée. Et puis il y a eu cette rencontre avec l'un de ses camarades. Ce n'est pas la première fois qu'il faisait une blague sur l'absence de son bras. D'ordinaire Kaya se contente d''une grimace désapprobatrice. Mais là ils en sont venus aux mains. Elle n'est pas sûre d'avoir gagné. Sa joue enflée, rougie, sonne comme une insulte à ses compétences. Mais elle en avait besoin. Il lui fallait un exutoire.

Puis l'adolescente s'est réfugiée ici, vers la réserve de bois. Pas pour fuir les parents de son adversaire ou d'éventuelles remontrances de sa propre mère. Mais juste parce qu'elle souhaitait s'isoler. Elle entreprend de couper les bûches. Il lui a fallu plus de dix minutes pour en trancher une en deux. La hache est lourde, bien plus que son tomahawk. Ce qui semble être une simple formalité pour les autres représentent un véritable défi pour elle. L'acier s'abat à nouveau et s'enfonce dans la souche, non dans sa cible. Kaya s'emploie ensuite à la retirer. Avec difficulté. Elle abandonne et décoche un coup de pied dans le manche de cette arme récalcitrante. Elle tombe à terre, se relève et écrase son pied contre les diverses choses qui passent à sa portée. Elle doit se dépenser, évacuer l'énergie qu'il lui reste pour enfin retrouver le calme. Ce n'est que de cette manière qu'elle pourra apaiser son esprit : pour que le calme revienne, il faut que la tempête puisse auparavant tonner.

Mais pour l'heure cette dernière commence à peine à s'estomper. C'est à nouveau la hache qui fait les frais de la colère. Les coups de pied permettent enfin de la déloger de la souche. La jeune lakota se baisse pour la ramasser en jurant dans sa langue maternelle. Elle va la balancer quelque part. hors de sa vue. Là où elle cessera de lui rappeler qu'en perdant son bras, elle a aussi perdu une part de son utilité pour la tribu. Et lorsqu'elle se relève, son regard croise celui de Tomas. Elle reste interdite quelques secondes avant de lâcher un profond soupir. Cette irruption qu'elle n'a pas vue venir à au moins la mérite de disperser les nuages de sa colère. Et elle se sent soudainement stupide. Pas d'avoir laissé libre cours à sa frustration mais que quelqu'un ait pu en être témoin. « Qu'est-ce que tu veux, toi ? » demande-t-elle sur un ton chargé d'agressivité. Elle s'en rend compte et ferme les yeux un bref instant. Ce n'est pas de sa faute. Elle est injuste. « Je... Excuse-moi ! J'voulais pas l'dire comme ça... » Mais le poison s'est emparé de sa langue et elle n'a eu d'autre choix que celui de le cracher. Comme le serpent qu'elle peut parfois être. « J'suis pas dans mon meilleur jour... » Mais ça, il s'en sera probablement rendu compte. Kaya laisse la hache tomber au sol et vient s'installer sur la souche. « Tu voulais quelque chose ? » Si c'est le cas alors il ne s'agit sûrement pas de son aide...


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/02/2020
Messages : 190
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To lose patience is to lose the battle   To lose patience is to lose the battle EmptyMer 19 Aoû 2020 - 0:53
Les jours au campement sont rythmés par la création de la flotte, mes rendez-vous avec Sari, que je n’ai toujours pas réussi à attirer sous ma houlette et mes relations avec ma fille. Ma chère fille qui encore une fois s’était barrée je ne sais pas où. Je l’ai cherché dans tout le fort, mais pas moyen de remettre la main dessus. Alors que je cherchais du côté des stocks de bois, j’ai entendu une voix qui râlait dans une langue inconnue… Une voix de femme ! Même si je ne connaissais pas tout le monde dans le camp, je pouvais déjà plus ou moins dire qui j’allais trouver en passant un coin de mur.

Un petit visage doux, une jeune femme aux longs cheveux et un seul bras. Kaya ! Une native américaine si je ne me trompe pas. Quand elle lève les yeux sur moi, elle semble presque m’agresser en me demandant ce que je veux. Pas très sympa ! Mais je n’ai pas répondu car elle s’excusa presque aussitôt. Par Njord, heureusement que je suis du genre patient et compréhensif. Je lui ait souris, levant les deux mains en signe de paix : « On a tous de mauvais jours Kaya, ne t’en fait pas. » Puis, quand j’ai décidé de baisser les mains, je n’ai pas pu retenir ma curiosité. Je m’étais approché d’elle, ne quittant pas des yeux la jeune femme.

Kaya semblait tellement en colère, peut-être à cause de son handicap ? A sa place, moi aussi je serais en colère, perdre un bras… C’est une des choses les plus effroyables qui pourraient m’arriver. Autant, une jambe, sous le genou, je pourrais me relever de cette perte. Autant un bras… J’ai énormément d’empathie pour elle. Maladroitement, je lui ait demandé : « Il y a quelque chose qui te contrarie ? On peut en parler si tu veux. Je m’étais avancé vers elle en répondant également à sa propre question, une réponse un peu longue : « Je cherchais ma fille, tu sais, Cynthia la petite blonde qui baragouine dans une langue que personne ne peut comprendre. D’ailleurs, je te préviens, si elle te fait le coup, sache qu’elle parle parfaitement anglais. Ne te laisses pas abuser. » J’avais saisi la hache qu’elle avait bazardé. Puis j’avais avancé jusqu’à une des souches.

Elle avait visiblement tenté de couper une d’entre elle… d’une main. Impressionnante détermination. J’avais alors tenté de faire de même, de mon bras fort. Avec assez peu de réussite d’ailleurs. La hache vient se planter à côté de la souche. Je réessaie avec un peu plus de réussite, mais on est loin de l’efficacité que j’aurai à deux mains. « Je ne crois pas avoir eu le privilège de parler avec toi jusqu’à présent. » Dis-je avec un sourire enjôleur.



Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Administratrice
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/08/2020
Messages : 426
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: To lose patience is to lose the battle   To lose patience is to lose the battle EmptySam 22 Aoû 2020 - 14:53
Oui, ils ont tous de mauvais jours. C'est regrettable mais c'est ainsi. L'esprit a parfois besoin de manifester sa colère ou son dégoût pour ensuite revenir à de meilleurs sentiments. Mais ça n'excuse rien. Elle était dans son tort. Que ce soit pour une bonne raison n'excuse en rien son comportement. Cela dit Kaya est satisfaite : Tomas ne semble pas lui en vouloir. Elle se contente de hocher la tête et lui accorde une esquisse de sourire. Inutile de s'attarder là-dessus puisque la rancune est absente de leur semblant de discussion. Néanmoins elle n'a pas particulièrement envie de discuter en cet instant. S'il faut qu'il y ait un témoin de sa frustration, elle préfère que ce soit la solitude. Aussi lorsque son aîné lui demande si elle a envie de parler de ce qui la contrarie, elle décline poliment d'un mouvement de la tête : « C'est gentil mais je n'crois pas qu'tu sois en mesure de m'aider... Enfin, à moins qu'tu aies une quelconque influence sur le Conseil ?  » De toute façon elle aurait bien du mal à mettre des mots sur ses sentiments. Et puis si elle n'a rien contre son interlocuteur, elle ne se sent pas assez proche de lui pour oser aborder des sujets aussi intimes que son handicap. Elle n'est pas du genre à se confier. Et encore moins à des gens qu'elle ne connaît pas, ou peu. Elle suppose qu'il comprendra et qu'il ne sera pas offusqué par cette retenue qu'elle estime légitime...

Elle préfère d'ailleurs clairement se focaliser sur les raisons qui l'amène ici que sur celles qui l'ont poussée à se montrer agressive à son égard. Il cherche sa fille. Kaya lâche un petit rire. Il est vrai que cette enfant n'est pas particulièrement calme. Mais elle est déjà sacrément maline. D'une certaine façon elle s'identifie un peu à elle, à son âge. L'adolescente aussi avait pris l'habitude d'embêter son entourage en parlant la langue de sa mère. « Elle est déjà venue me parler en finlandais, ouais ! » s'amuse-t-elle. « Je lui ai répondu dans ma langue maternelle ! C'était... marrant ! » Et un vrai dialogue de sourd. Au final il a fallu qu'elle se montre plus mature que l'enfant. Elle lui a alors volontiers accordé la victoire. La jeune sioux est alors étreinte par le doute : « Vous êtes bien finlandais elle et toi ? » Si leurs origines nordiques ne semblent pas faire le moindre doute, elle serait toutefois incapable de pointer le pays duquel ils viennent. C'est le moment de corriger cette incertitude, de la muer en simple connaissance destinée à la rapprocher de ces deux membres de la tribu. « Désolée mais je n'l'ai pas vue aujourd'hui ! » glisse-t-elle en haussant les épaules. « Cela dit je peux peut-être t'aider à la retrouver si tu veux ? Elle ne doit de toute façon pas être bien loin... » Retrouver une gosse, ça ,au moins, c'est quelque chose qu'on la laissera faire...

Son regard suit son interlocuteur lorsqu'il vient se saisir de la hache et qu'il tente, tout comme elle, de découper une bûche d'une seule main. Elle devrait sans doute voir là une tentative d'apaisement. Un geste destiné à lui remonter le moral. Mais il s'abaisse à son niveau alors qu'elle n'aspire qu'à s'élever à celui de ses aînés. « Tu as deux mains ! » lâche-t-elle en tentant de museler son irritation. « Alors sers-t'en ? » Quant au fait d'avoir de n'avoir jamais eu l'honneur de discuter avec elle... « Je n'suis pas sûre qu'l'on puisse parler d'un privilège... » Cela dit ça lui fait plaisir. Mais le pense-t-il vraiment ? « Allez, viens ! On va chercher la petite terreur ! » Et ils en profiteront pour faire plus ample connaissance. Sa mère l'a encouragée à comprendre les gens de ce camp. Elle voit mal comment le faire autrement qu'en échangeant avec eux... « Si tu devais te qualifier en un seul adjectif... Tu choisirais lequel ? » Autant aller droit au but... Plus que la vision que les gens peuvent avoir de leurs semblables, c'est celle qu'ils ont d'eux -même qui est le plus révélatrice.


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/02/2020
Messages : 190
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To lose patience is to lose the battle   To lose patience is to lose the battle EmptyLun 24 Aoû 2020 - 16:40
Kaya semblait bien amère quand elle m’a répondu que je ne pouvais pas vraiment l’aidé et qu’elle m’a demandé si j’avais de l’influence sur le conseil. J’ai souris, je dois te l’avouer Cynthia, j’ai souris comme un idiot : « J’ai de l’influence sur mon frère, qui est au conseil, c’est déjà pas mal non ? » Ludwig étant quand membre important du conseil, si sa question était vraie, alors je pouvais réellement l’aider. Mais j’ai pas eu le droit à une vrai réponse de sa part, car elle m’a avoiner de questions et de remarque. On dirait toi Cynthia, mais en plus âgée. J’ai éclater de rire quand elle a dit que tu avais parlé Finnois Cynthia… Toi… Finnois… Ah ah. Plutôt mourir que de t’apprendre cette langue. [note pour plus tard : expliquer à Cynthia pourquoi les Finlandais craignent.]

C’est à moitié mort de rire que j’ai expliqué à Kaya les mystères de la communication verbale avec ma chère fille : « Elle ne t’a pas parlé en finlandais, ooooh non. Elle t’a parlé dans un mélange de Norvégien, d’italien, d’anglais et, merci Tesa et Sari, avec de l’espagnol et de l’indonésien… Si seulement elle pouvait parler que le Finnois. » Oui, ça fait beaucoup de langues, mais justement, le problème est que Cynthia n’a que des notions de toutes ces langues, enfin, sauf l’anglais et le norvégien, pour le reste, elle ne connait que des mots épars… alors c’est très compliqués des fois. J’ai cependant salué l’effort de Kaya : « Tu as visé la bonne région, mais pas le bon pays. Norvège du coup. Tu as parlé de langue maternelle ? Ce n’est pas l’anglais, tu m’en dis plus, je suis curieux. »

J’avais bien vu que ma tentative de couper du bois d’une main ne lui plaisait pas, sa remarque agacée me poussant à faire attention. Ce serait dommage de la vexer, alors j’ai accepté son aide pour chercher ma chère fille ! En me moquant un peu de nos chances de réussites. Car BORDEL, si Cynthia ne veut pas qu’on la trouve, on ne la trouvera pas. « Trouver cette terreur ? C’est elle qui va nous trouver, elle est capable de se cacher à l’ombre d’un soleil de midi, en plaine et avec un gilet jaune sur le dos. Tyr m’en soit témoin, elle fera une guerrière redoutable quand elle en aura l’âge. »

Pendant qu’on cherchait, Kaya m’a demandé de me décrire avec un seul adjectif… j’ai mis un moment à lui répondre : « Un seul mot tu dis ?... hum… Optimiste je pense. Pour me mettre au tapis et faire perdre espoir, il en faut énormément. » En réalité, c’est plus complexe que ça… Si j’ai la foi dans mon avenir c’est que je sais que je ne peux rien y faire. Mon chemin jusqu’à la mort est déjà tracé, je ne fais que l’arpenter en regardant devant moi. Généreux ou non, les dieux ont tous un plan pour nous. Autant lui sourire et aller de l’avant. « Et toi Kaya ? Quel adjectif tu utiliserais pour te définir ? »Un sourire entendu sur le visage et les yeux furetant pour chercher ma terrible fille.


Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Administratrice
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/08/2020
Messages : 426
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: To lose patience is to lose the battle   To lose patience is to lose the battle EmptyMar 25 Aoû 2020 - 5:45

« Rien qu'ça... »
Cette petite est pleine de ressources. Kaya esquisse un sourire amusé alors que Tomas vient de terminer d'énumérer la liste des langues dont Cynthia se sert pour perdre ses interlocuteurs. « Ben tu m'étonnes que personne capte c'qu'elle essaie de dire ! » Est-ce fait exprès ou la gamine confond-t-elle simplement les divers vocabulaires ? L'adolescente aussi mélangeant parfois l'anglais et le lakota sans même s'en rendre compte. Mais c'est un détail sur lequel elle n'entend pas vraiment s'attarder.

Tomas situe plus précisément ses origines et elle hoche la tête par courtoisie. À vrai dire elle n'est pas sûre de pouvoir situer la Norvège. Ses connaissances géographiques laissent à désirer. Et puisqu'elle n'arriverait déjà pas à placer certains États américains sur une carte... Elle préfère donc opter pour un silence polie. Et puis l'homme souhaite de toute façon en savoir plus sa langue maternelle. « Ah, oui. Je parle le dialecte lakota. » explique-t-elle. Est-ce qu'il est familier de toutes ces choses ? Nombre d'américains ne le sont pas alors elle suppose qu'un étranger doit être encore plus perdu. « En gros c'est l'une des tribus sioux du Dakota. Ma mère est une native. C'est elle qui m'a appris à le parler. » Voilà pour les explications. Est-ce qu'il s'intéresse vraiment à cet aspect-là de ses origines ou se contente-t-il d'être poli, lui aussi ?

En tout cas Tomas ne semble guère convaincu quant à ses chances de retrouver sa fille. À l'entendre elle est douée d'un don d'invisibilité. Kaya arque un sourcil, amusée. « Tu devrais demander à ma mère ou à Frances de t'apprendre à pister. » Ce ne serait pas du luxe avec une enfant aussi énergique. L'adolescente hésite un instant. « Je pourrai aussi, moi, si t'as envie. » Elle aurait au moins l'impression de servir à quelque chose. Le savoir qu'on lui a transmis, elle le conserve peut-être un peu trop jalousement alors qu'il pourrait être utile à d'autres personnes. En fait, à tout le monde. Savoir traquer du gibier, des coyotes ou même des êtres humains est une compétence plutôt utile dans un monde comme celui-ci.

Vient l'instant où elle lui demande de se qualifier en un seul adjectif. Optimiste. Elle approuve d'un mouvement de la tête. C'est un bon choix. Kaya s'accorde quelques instants de réflexion lorsqu'il lui retourne la question. « Emprisonnée, je dirais. » Oui, c'est le terme qui lui semble le plus adapté pour la définir. C'est du moins celui qui définit le plus sa situation. Elle désigne les murs qui trônent fièrement, un peu plus loin. « Y'a pas seulement des coyotes là-derrière. Y'a aussi la liberté. » Est-ce qu'il comprendra ce sentiment ? Et Cynthia ? « Mais bon... Il paraît qu'je suis qu'une gamine et qu'ma place s'trouve ici, à l'intérieur, quelque part entre la salle de classe et le bac à sable... » grince-t-elle, sarcastique. La colère monte à nouveau en elle. Elle la chasse d'un revers mental de la main et préfère passer à autre chose.

« Eh, en fait ! C'est qui ce Tyr ? » l'interroge-t-elle dans la foulée, désireuse de changer de sujet. Elle a bien noté ce qu'il a dit mais est-ce qu'il s'en souviendra, encore. « Tu l'as pris à témoin lorsque tu parlais de retrouver ta fille, juste avant. » lui rappelle-t-elle presque aussitôt. L'extrême majorité du pays a placé son destin entre les mains d'un dieu unique. Peu importe le nom qu'on lui donne. Mais c'est la première fois qu'elle entend parler d'un Tyr. « C'est une sorte de dieu norvégien, j'imagine ? » Ou peut-être une simple expression héritée de sa culture ?


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Tomas Gulbrandsen
Tomas Gulbrandsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/02/2020
Messages : 190
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: To lose patience is to lose the battle   To lose patience is to lose the battle EmptyMar 25 Aoû 2020 - 19:09
J’ai eu un sourire quand Kaya me dit que c’était normal si personne ne comprenait ma chère fille, mais ce qu’elle ne savait visiblement pas, c’était : « C’est son but, c’est bien le problème d’ailleurs. » avais-je répondu d’un ton amer. Sérieusement, ma fille avait parfois une logique que je ne comprenais pas. Oui Cynthia, un jour il faudra que tu m’expliques ! J’ai aussi pris les devants, ayant exactement la même réaction qu’avec Sari et Teresa : « Mine aussi m’en soit témoin… je t’en voudrai si tu te décidais à lui apprendre ta langue. » Citant encore un nom nordique… Je commence vraiment à prendre de sales habitudes. Mais je n’ai même pas eu le temps de me maudire que j’ai été contraint de lui sourire, devant une proposition tout à fait plaisante : « J’ai déjà quelques bases en pistage, sans être un chasseur, mais si tu veux m’aider à m’améliorer, avec plaisir. »

Outre son bras, c’est vrai qu’elle est jeune, je n’ose pas imaginer comment elle fait pour vivre et accepter son handicap. Donc si elle se propose de m’enseigner le pistage, je vais accepter. Déjà car je veux bien prendre les compétences qu’on me donne. Mais en plus, j’espère que ça pourrait l’aider à se sentir moins infantilisé. En tout cas, c’est ce qu’il ressort de l’adjectif qu’elle a choisi : « Emprisonnée… oui, je comprends malheureusement ce que tu veux dire. Tu ne devrais pas le prendre autant à cœur. Dans un ancien monde sans… coyotes, ma fille les appelle les hommes creux, je me sentais un peu comme toi quand j’avais ton âge. Je venais de découvrir le panthéon nordique et je ne rêvais que d’aventures. Je voulais défier Ran et naviguer sur les flot déchainés de la mer du nord. Je m’étais interrompu pour regarder sous une bâche, nulle trace de ma fille, avant de sourire à kaya et de reprendre : « Je ne voulais qu’aller de l’avant explorer et être libre. Mais j’étais coincé à devoir faire mes études… Je sais que la situation est pas du tout la même, mais je comprends, tu as l’impression d’être prête et tu veux juste faire tes preuves. Bon… même si à 15 ans je n’étais pas manchot… j’espère qu’elle ne prendra pas trop mal que je m’identifie à elle. Les ados sont susceptibles des fois

J’ai donc entrepris de noyer le poisson en répondant à sa dernière question : « Je suis adepte des anciens ancien dieux nordiques. Je n’ai jamais vraiment assumé ce fait jusqu’à assez récemment en fait. Tyr est le dieu de la justice et du droit. Mine c’est la déesse de la sagesse et de la connaissance. Ran c’est la déesse des tempêtes et de la mort pour les hommes de la mer. » Oui, j’ai souvent l’habitude de prendre des dieux précis en témoins… Puis je me retourne sur l’ado et je lui demande : « Lakota tu me disais, j’imagine que ton, tes dieux, ne se trouvent pas dans une austère église avec un prêtre pédophile. »

Si ma mémoire est bonne, les amérindiens sont des adeptes proches de la nature et du concept des ancêtres. J’ignores à quel point je peux avoir raison ou tort, mais je préfère éviter de trop m’avancer sur la question.


Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Administratrice
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/08/2020
Messages : 426
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: To lose patience is to lose the battle   To lose patience is to lose the battle EmptyMer 26 Aoû 2020 - 7:44

« Les hommes creux ? »
C'est un drôle de terme. Kaya ne doute pas que Cynthia ait une raison de les qualifier ainsi mais elle a un peu de peine à imaginer laquelle. Est-ce parce que leurs esprits ont été volés par Yama ? Dans ce cas l'appellation prendrait un certains sens. « Pourquoi ? » demande-t-elle. Il doit sans doute connaître la raison exacte. En tout cas il comprend bien le sentiment qu'elle ressent. Celui d'être prisonnière. Elle doute effectivement que leurs situations soient parfaitement comparables mais les règles existaient déjà avant que les morts se relèvent pour traquer les vivants. Elle étaient juste différentes. « J'imagine que les prisons peuvent adopter des formes très différentes, oui... » approuve-t-elle avec un semblant de sagesse. De toute façon ça ne sert à rien de s'attarder sur le sujet. Ce n'est pas en se contentant d'évoquer un problème qu'on peut le résoudre. Pas ce problème-là, du moins.

Ils évoquent dès lors un sujet nettement plus passionnant sur l'impulsion de l'adolescente. Tomas lui explique qu'il est un adepte du panthéon nordique. Elle ne le connaît pas très bien. Elle connaît Thor et Odin, bien sûr. Mais surtout grâce au cinéma. « Pourquoi tu l'assumais pas ? » demande-t-elle, étonnée, lorsqu'il lui confie qu'il ne l'a fait que récemment. « T'avais honte ? » Chacun est libre de croire en ce qu'il veut. Quelque part Kaya possède cette conviction qui la pousse à penser qu'elle a fait le bon choix en embrassant la spiritualité de sa mère. Mais est-ce que les religions sont vraiment si différentes que ça ? Ses esprits à elle pourraient bien être les dieux de Tomas. Ou peut-être qu'ils sont complètement différents de ceux qui règnent sur ces terres. « Y'a franchement pas de quoi... » Où se situait le problème ?

C'est à son tour de la questionner sur ses croyances. Elle esquisse un petit sourire. « On a pas vraiment de dieux, en fait. Pas au sens où tu l'entends en tout cas. On pourrait plus parler de forces. » L'adolescente est consciente que ça doit lui sembler un brin étrange. Ça l'était aussi un peu pour elle, au début. « Les esprits sont les âmes des défunts. C'était des gens comme nous. Ou des animaux. » explique-t-elle. « Ils peuvent influer sur notre monde. La plupart le font, d'ailleurs. De manière bonne ou mauvaise. Mais on n'le remarque pas forcément. » Elle marque une pause, embrasse l'espace qui les entoure de son bras valide : « On les trouve tout autours de nous. Partout où ton regard se pose. Dans cet arbre, par exemple. Dans l'herbe qu'on foule ou encore dans ces oiseaux, là-bas ! Quand notre existence s'achève on se change simplement en... autre chose. On ne meurt jamais vraiment. Tout est une histoire de cycles. » En réalité c'est la première fois qu'elle prend la peine d'expliquer ça à quelqu'un d'autre. D'ordinaire on la questionne par simple curiosité. Mais elle sent chez Tomas un véritable intérêt. Et de fait, la conversation n'en est que plus agréable. Mais elle se rend compte que transmettre cette aspect-là de sa culture n'est pas un exercice très aisé. « Tu comprends ? » l'interroge-t-elle avec, au coin des lèvres, un sourire qui l'encourage à avouer si ce n'est pas le cas. Sa mère expliquerait sans doute les choses bien mieux qu'elle. « Et tes dieux, alors ? Ils vivent où, eux ? »


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: To lose patience is to lose the battle   To lose patience is to lose the battle Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- To lose patience is to lose the battle -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: