The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- By the sunset -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8633
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: By the sunset   By the sunset - Page 3 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 14:06
- Hum…, marmonna-t-elle pensivement.

Elle aussi en voulait beaucoup à Lisandro. Probablement car elle admirait inconditionnellement la régisseuse et la voyait comme « LA » femme. Celle qu’on avait d’autre choix que de respecter, de chérir, d’écouter. Depuis la prison, c’était comme une règle implicite entre eux : Selene était le cœur de ce microcosme mais Andrea en était la tête. Même Duncan avait fini par ranger ses griefs à l’égard de l’afro-américaine. Tous les autres pouvaient se disputer, se déchirer, mais la trentenaire mettait tout le monde d’accord. Le chilien avait brisé cela et ce n’était pas uniquement son couple qui s’était disloqué, mais toute l’unité de leur « famille ». Et ô combien celle-ci était importante pour la musicienne…

- Mouais, approuva-t-elle ; se montrer intelligente, comme quand elle avait laissé Eli s’occuper d’Elizabeth alors qu’il s’était montré odieux à bien des égards envers elle, quarante pour cent ? Aller, on arrondit à cinquante et on a un deal ! plaisanta la pianiste.

La suite toutefois… elle comprenait. Comment ne pas imaginer Lisandro avec les filles de Seattle ? Selene en avait vu quelques-unes, elles n’étaient pas mal. Elle avait appris à ne pas juger, car elle savait que la survie n’était pas équitable pour tous ; et toutes les femmes n’avaient pas le même genre d’opportunité que Romy. La musicienne n’en voulait donc pas aux prostituées du motel, qui ne faisaient que leur travail. Elle en voulait à son ami, beaucoup. Aussi à Jonah, ce qui n’était pas pour arranger l’opinion qu’elle avait de lui.

- Tu sais quoi ? On les emmerde les mecs, s’exclama la pianiste non sans joindre un geste de rejet exagéré à la parole, depuis quand on a besoin d’eux en plus ? Je te propose de juste…, elle haussa les épaules avec une mine pensive, profiter de la vie ?

Selene était sincère. Après tout, peut-être ce monde n’était plus propice aux relations longues et prises de tête. Peut-être que la nature essayait de leur dire de prendre ce qui pouvait l’être sans s’attarder sur des compromis qui se terminaient de toute façon en catastrophe. La musicienne avait toujours eu besoin de la sagesse de sa grande-sœur, mais peut-être maintenant était cette dernière qui avait besoin du caractère passionnel de sa cadette.

- Par exemple… tu penses quoi de Raoul ? Pas mal non ? Et pas besoin de lui faire confiance si c’est que pour une nuit ou deux, suggéra-t-elle avec un sourire malicieux.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2906
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the sunset   By the sunset - Page 3 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 16:06
Ok, deal pour les cinquante ! rigola Andrea dans la foulée.

Ça l’amusait. Au moins, elles arrivaient à dédramatiser ensemble ce qu’elle vivait au quotidien. Au final, Andrea le passage de vie de Selene, quelques mois plus tôt, à sa séparation avec Eli et à tout ce qu’ils avaient traversé dans cette rupture qui n’était pas tant voulu des deux côtés. Elle esquissa un sourire et fut agréablement surprise par le côté super-féministe de Selene soudainement. On emmerde les mecs ? Allez. Andrea était toujours partante pour ça. Même si elle rigola sur le coup, un peu confuse.

D’autant qu’elle eut du mal à voir où elle voulait en venir au début. Profiter de la vie ? Certes, mais comment ça ? Et puis, quand elle mentionna le prénom de Raoul dans la conversation, ce fut deux yeux ronds qui se fixèrent sur la pianiste, la surprise se lisant dans son regard. Qu’est-ce que le pêcheur venait faire ici ? Avait-elle surpris par quelques fois la métisse le reluquer ? C’était innocent ! Et puis… Andrea ne savait déjà pas quoi lui dire, alors si c’était pour l’approcher et lui proposer de coucher avec, elle n’était pas persuadée d’avoir vraiment les couilles pour ça.

Raoul ? Répéta-t-elle en tentant de faire mine de rien. Elle fit un petit signe de la main, l’air de dire que ça n’était même pas un semblant de crush lointain. Il est… Très beau mais… Elle soupira.

Sans savoir pourquoi, Andrea se sentit un peu honteuse. Quand elle voyait des gens plus jeunes qu’elle être capables de profiter aussi bien et autant de la vie, de lâcher prise à ce point, elle avait l’impression d’être incroyablement vieille. Comme si elle avait raté des tonnes de choses entre temps. Etait-ce le cas ? De sa première relation à Ben, il n’y avait eu personne. Ensuite, Lisandro. Depuis, rien. Elle ne savait pas si elle pouvait se permettre de voir ailleurs, si elle saurait de toute façon ne pas se lier à quelqu’un.

Je dois t’avouer que je n’ai jamais fait ça, fit-elle d’une petite voix : Passer une nuit ou deux avec un homme, juste comme ça… Je ne saurais même pas comment m’y prendre, poursuivit-elle, gênée.

Elle se sentait si nulle là-dessus.


Oh, my eyes are seein' red. Double vision from the blood we've shed. The only way I'm leavin' is dead : That's the state of my, state of my, state of my head
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8633
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: By the sunset   By the sunset - Page 3 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 23:51
- Jamais ? demanda un peu brusquement Selene.

Non, visiblement, jamais. Et le ton de son amie laissait entendre qu’elle n’était pas vraiment à l’aise avec ce sujet. Loin de la musicienne l’intention de se moquer. Son adolescence avait été une succession de relations éphémères et elle n’était pas forcément mieux lotie que son aînée au final. Au moins, Andrea avait été préservée des lendemains chaotiques, des partenaires toxiques et des problématiques dramatiques futiles. Elle disait ne pas savoir s’y prendre, mais…

- Et… tu penses que c’est quelque chose que tu voudrais essayer ? Tenta timidement la jeune femme.

Au fond, la pianiste n’était pas certaine de pouvoir lui donner des conseils, si jamais la régisseuse lui en demandait. Elle n’était pas vraiment une dragueuse aguerrie – pas dans le sens où elle provoquait des crushs à partir de rien. Elle avait plutôt l’impression d’être, parfois à son grand dam, maudite d’une espèce de magnétisme qui amenait les hommes à graviter autour d’elle. Pas toujours les bons d’ailleurs. Rarement les bons.

- En tout cas… même si c’est pour plus d’une nuit, l’idée c’est de se dire que… tu peux – et tu as le droit – de prendre du bon temps, sans que ça implique un engagement concret et exclusif.

Elle épargnerait à Andrea le laïus féministe, sur le fait que si les femmes avaient autant de difficultés à accepter de lâcher-prise sur leur sexualité, c’était parce qu’on leur enseignait d’être « sage », « discrète », d’« attendre le bon » ou qu’on les stigmatisait sans gêne dès qu’elles devenaient trop indépendantes. D’abord parce qu’elle n’était pas militante dans l’âme, ensuite parce qu’elle se fichait sincèrement de ce que les autres pensaient de sa libido… et aussi parce que l’herbe ne lui permettait pas de suivre un débat sérieux.

- Parfois, le côté « one shot » rend les sensations plus grisantes, défendit-elle en fouillant son cerveau embrumé pour chercher ses mots – bon pas toujours en réalité, ça rend aussi les choses beaucoup plus simples… en théorie, concéda-t-elle avec une petite moue.

Parce qu’avec Joey justement, ce n’était pas si simplement. Probablement car dans une relation, on était toujours deux et que même s’ils signaient le même contrat, il y avait toujours le risque que l’un d’eux ne s’en tiennent pas aux closes – volontairement ou non. Toutefois, Selene restait persuadée que le lien « libre » qu’elle avait avec le photographe était la meilleure des options pour elle – à ce moment là en tout cas. Elle l’appréciait beaucoup et ne regrettait rien de leurs bons moments. Seulement… elle n’en pouvait plus de se sentir « attachée » à quelqu’un.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2906
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the sunset   By the sunset - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 12:17
En théorie ? Répéta-t-elle en tournant un regard curieux vers Selene.

Si elle imposait cette tournure de phrase, c’était que la pratique n’était pas aussi évidente que la théorie. Et elle le comprenait. Sa grande sœur était tombée enceinte grâce à une relation, un flirt, qui n’avait pas abouti derrière puisque le courageux géniteur s’était volatilisé en ignorant totalement l’existence d’Annabelle ensuite. Son propre père, qui était le même que son aîné, n’avait jamais été présent et avait surtout utilisé sa mère comme second bureau. Très honnêtement, Andrea avait tout fait pour construire des relations plutôt que consommer jusqu’à plus soif.

Je ne sais pas, je crois que ça me fait peur, admit-elle d’une petite voix. De devoir montrer à une autre personne mes cicatrices et mon corps, et de me soumettre à son jugement, précisa-t-elle.

C’était sans doute ça qui l’effrayait le plus. Devoir se montrer dans son plus simple appareil, avec toutes ses cicatrices, les marques sur son ventre de sa grossesse passée. La peur de ne plus être désirable et belle dans les yeux d’un autre homme après être passé dans les bras de Lisandro. Le chilien n’avait jamais rien eu à redire à ce sujet, mais depuis qu’il était allé au motel, Andrea doutait d’elle. Maintenant qu’il avait vu et eu des jeunes femmes fraiches et splendides, pourquoi reposerait-il un œil sur elle ? Et en avait-elle seulement envie ?

Je ne l’ai jamais fait parce que… Le fait est qu’on peut s’attacher quand même et ne pas blesser les gens, qu’on prend trop de risques pour ce que c’est peut-être, elle ne savait même plus quoi se trouver comme excuse pour ne pas se lancer dans l’aventure : Je ne sais pas comment faire pour lâcher prise là-dessus et puis…

Elle haussa les épaules. C’était se donner beaucoup de mal pour ne jamais s’amuser. A se demander si c’était vraiment quelque chose qui arriverait, si elle passerait le pas à un moment donné.

Je fais quoi ? Je vais voir Raoul – ou un autre ! – et je lui propose ça comme ça ? Oh au fait, tu es seul, je suis seule, et si on s’envoyait en l’air ? questionna-t-elle.


Oh, my eyes are seein' red. Double vision from the blood we've shed. The only way I'm leavin' is dead : That's the state of my, state of my, state of my head
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8633
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: By the sunset   By the sunset - Page 3 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 1:43
- Je comprends, souffla-t-elle lorsqu’Andrea se confia à propos de ses cicatrices.

Oh combien elle comprenait. Son propre corps portait cinq années de stigmates. Parfois discrets, parfois hideux, jamais sans histoire. Elle avait dû apprendre à s’accepter telle qu’elle était et ça avait pris énormément de temps. Jusqu’à peu, sans doute jusqu’à ce que Connor ne l’aide à exorciser ses démons en fait, elle cachait le plus possible de ses marques et même dans l’intimité, elle cherchait à les faire oublier. Selene interrompit le fil de ses pensées car le scénario de son aînée la fit rire.

- Et… pourquoi pas ? Taquina-t-elle avec malice.

Elle n’était qu’à 10% sérieuse. Mais 10%, c’était suffisant pour accorder une chance à cette mise en scène improbable. Le pire ? C’était que c’était le genre de chose que la musicienne serait capable de faire si le contexte s’y prêtait. C’était même un peu ce qui s’était passé avec Baby après qu’ils aient quitté Seattle ensemble, le premier hiver de l’épidémie. Le dialogue en moins. C’était diablement loin… mais c’était effectivement le premier homme avec lequel elle avait couché après le début du désastre. Une nuit, sur un coup de tête, en pleine nature. Aujourd’hui, ça lui paraissait improbable.

- Bien sûr que non, ça c’est le niveau expert, tu devrais commencer par quelque chose de plus subtil au début. C’est… hum… genre, tu vois, te rafraichir après une journée de travail, aller voir Raoul, ça serait lui le cobaye, Selene l’avait décidé, lui proposer… je sais pas, une balade, un café au bord de l’eau, qu’ils profitent au moins d’avoir nettoyer les environs et d’avoir la mer à moins de cinq cent mètres, un tarot dans la tour de guet, n’importe quoi pour vous isoler, la pianiste se fit rire elle-même, le reste c’est dans le feeling… pour faire sentir que t’es « open », elle mima les guillemets – et elle ne parlait pas vulgairement de ses cuisses, sans avoir besoin de le réclamer ; et… pffff, son hilarité reprit et elle enfouit son visage dans ses bras, on peut reprendre ta stratégie d’approche quand je ne plane plus ? Implora-t-elle.

Comme une enfant sort de sa cachette, la jeune femme pivota juste assez pour voir son amie. A travers les mèches chaotiques de ses cheveux indisciplinés, un œil bleu-glacier étincelait. Son ton devint plus posé, plus profond lorsqu’elle reprit :

- Pour les cicatrices, je sais ce que tu ressens… ça fait pas si longtemps que ça ne me fait plus si peur. Je déteste toujours autant ce à quoi elles renvoient, mais… pour m’aimer moi-même, je dois forcément m’accepter comme je suis, et ça, son estime d’elle-même, c’était un gros problème justement, Mary le lui avait redit, alors je crois… je crois que j’en suis venue à me dire que ces cicatrices, même les plus moches, racontent mon histoire. Elles disent… « cette fille s’est battue pour en arriver là et elle se battra encore », Selene expira un bref éclat de rire, la faute de l’herbe encore, puis haussa les épaules, je suppose qu’aujourd’hui, je préfère qu’un garçon me voit et pense que je suis une battante, plutôt que je suis jolie.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2906
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the sunset   By the sunset - Page 3 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 11:43
Ok, sois sûre que je n’oserais jamais dire ça à qui que ce soit ! Rigola Andrea, clairement hilare. Elle n’arrivait tellement pas à se l’imaginer ! Mais c’était surtout une question d’image de soi, de comment elle se voyait elle-même. Et ça a vraiment marché ça ? S’enquit-elle auprès de la pianiste l’instant d’après.

Elle soupira. Sans doute que si Selene le lui disait, ça n’était pas pour rien. Ça avait dû fonctionner un jour, pour quelqu’un, peut-être même elle. Andrea n’avait donc pas de raisons d’en douter, mais ça restait compliqué de se le figurer et de se dire que ça pourrait marcher pour elle. Par ailleurs, l’afro-américaine avait encore du mal à se figurer le fait qu’elle pourrait faire ça avec quelqu’un d’autres, qu’elle ne connaissait pas, ou très peu. Pinçant les lèvres, elle releva le nez vers la brune à côté quand celle-ci lui parla de comment elle essayait de s’accepter comme ça.

Oui, je crois que je comprends, souffla-t-elle. Le genre de discours qu’Andrea pourrait tenir pour Selene, mais pas pour elle-même. Car c’était avec les yeux de l’amour qu’elle voyait sa sœur, toutes ses cicatrices étaient magnifiques pour elle. Mais quand il fallait se voir dans le miroir, la donne était clairement différente. C’est juste compliqué d’être une femme seule quand on a été longtemps avec quelqu’un, et d’autant plus quand on devient maman ensuite, soupira-t-elle. Je vais devoir trouver cette… Facette de moi, femme fatale et séductrice.

Andrea rigola, un brin nerveusement. Avait-elle un jour été comme ça ? Sans doute, mais ça remontait à loin.

Promis, je vais essayer, je ne sais pas encore qui sera mon cobaye mais… elle tourna un regard joueur vers son amie : Je te tiendrais au courant, ajouta-t-elle alors.

FIN


Oh, my eyes are seein' red. Double vision from the blood we've shed. The only way I'm leavin' is dead : That's the state of my, state of my, state of my head
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: By the sunset   By the sunset - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- By the sunset -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: