The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Les Goonies ont encore frappé -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2405
Age IRL : 26
MessageSujet: Les Goonies ont encore frappé   Les Goonies ont encore frappé EmptyLun 17 Aoû 2020 - 22:59
Celui qui a vraiment pas de bol


Putain, ayé, on y est enfin !!! Je suis en nage a coté des bidons d’essence que j’ai consciencieusement vidés dans cette grande goulue qu’est ma LM. Ca ma pris un temps de ouf, mais rien à côté de celui pour trouver de quoi payer assez d’essence pour lui remplir le goulot et des allers-retours pour tracter le carburant à bout de bras. Autant dire que je suis pas peu fier de moi en regardant la silhouette de mon gros bébé qui nous a vaillamment conduit de Detroit à Seattle, avec quelques détours.  

Ca fait des semaines qu’elle est en rade ici. La faute a Connor, encore. Non content de me forcer a quitter son groupe, bah ouai, tomber amoureux de mon ex, si c’est pas me forcer, fallait qu’en plus il me pète une cotte ce couillon. Du coup, plus de taff a la cage, plus de quoi troquer pour de l’essence, plus de toit... bref ca a été la merde complète mais je sens, qu’enfin, le vent tourne. Ma chance, après 26 ans a me bouder, va enfin débarquer (j’ose pas dire revenir du coup).

Un groupe a été assez taré pour me laisser une chance, je vais mieux, j’ai réussi a ne pas me faire tirer ma LM pendant tout le temps qu’il m’a fallu pour savoir payer de l’essence. J’ai plus qu’a ramener la camionnette à la distillerie pour m’installer dedans et me dire que c’est un bon début pour être heureux. Les bières et les pipes, ca serait un bon bonus, mais je crois qu’il faut attendre que la distillerie produise assez pour le premier et que ma période d’essai se termine pour que Yulia me souhaite enfin la bienvenue pour le second.

Je soupire en souriant en balançant les bidons vides à l’arrière avant de virer les parpaings qui servait de cale derriere les roue avec délicatesse. 3 ans que je la bichonne ma LM, c’est pas rien dans une vie. Et je sens que cette relation est partie pour durer plus longtemps que mon mariage. Cette camionnette de transport militaire est ce qui ressemble le plus a un foyer pour moi, plein de bons souvenirs mais aussi de mauvais et de super mauvais… pourtant c’est chez moi. On cuit en été dedans, on crève de froid en hiver…. mais c’est la ou j’ai vu grandir ma fille et ou j’avais l’impression d’avoir une famille. Autant dire que jamais je n’arriverai a m’en séparer, j’y ai cru a un moment qu’il fallait la troquer pour tourner la page mais j’ai réalisé que non, elle faisait partie de moi et que… PUTAIN !! MA CAMIONNETTE EST EN TRAIN DE SE BARRER SANS MOI !!!!!!!

Je reste ébahis sans réagir, les mains sur la tête, les yeux aussi rond que l’ouverture de ma bouche qui ne trouve aucun mot pour traduire le cauchemar qui se passe de voir ma maison se barrer sans moi. J’entends même la playlist Disney tourner et…. Attendez… aurais je laissé les clés sur le compteur ? OH PUTAIN DE SA MÈRE LA PUTE EN SHORT EN TONG ET EN TOUT CE QUE VOUS VOULEZ !! En plus y’a mes comics dedans !!! ouai, que moi je vole les brols des autres, c’est pas bien grave, mais qu’on me vole moi, j’ai tendance a le prendre TRÈS personnellement et surtout HYPER mal.

Je vois une touffe de cheveux coté conducteur et deux autres chiards a coté qui semblent pas se rendre compte de la situation. Avec horreur j’entends le moteur être maltraité et voir la camionnette manquer de se prendre un mur. Mais … mais… mais non quoi ?!!!!

Même si ca sert a rien, je me mets a courir derrière en gueulant un

« JE VAIS VOUS FUMER BANDE DE CHIARDS ARRÊTER LE MOTEUR TOUT DE SUITE OU CA VA CHIER PUTAIN !! »

Oui j’au toujours trouver ca bizarre les gens qui demandent aux autres de s’arrêter pour mieux les taper. Mais vu qu’on arrête pas de me le faire, je me dis qu’il y a surement une explication logique qui m’échappe, alors, dans le doute. En tout cas, ils ont pas l’air de freiner !! Oula !!! Nooooon pas le retro !!! Fais chier putain !! On dirait que cette salope de chance vient encore de me poser un lapin.


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2102
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Les Goonies ont encore frappé   Les Goonies ont encore frappé EmptyMar 18 Aoû 2020 - 10:00
Le plan est simple et le miracle, c’est qu’il ait vraiment été accepté par les deux autres. Quand je me suis pointé à l’abri avec cette idée, après avoir suivi ce mec toute la journée pour dénicher son gros camion – faut dire que le voir se trimbaler des jerricans d’essence, ça met forcément la puce à l’oreille – j’ai pas pu manquer l’étape discussion avec Joachim et Kaya. Dans quel but ? Prendre le véhicule et partir faire un tour vers l’Est pour se changer les idées. Joachim va mieux, il a recommencé à nous parler, mais y’a quand même la peur de retomber sur ce mec, ou un mec du même genre et de pas pouvoir y faire grand-chose cette fois.

De fait, se tirer le plus loin possible, c’est devenu une évidence. Et on a vu la dernière fois d’à quel point on pouvait être lents pour faire la route, et vu que je sais à peu près conduire, prendre un véhicule serait beaucoup plus simple. C’est là que rentre dans l’équation le camion et le gars que j’ai suivi. Et on en est rendu là. Joachim a quand même posé ses conditions là-dessus : on lui prend son camion, ok, mais faudra le lui rendre et avec une compensation. On verra bien ce qu’on trouvera d’intéressant en route, mais je suis d’accord sur le principe.

Il a fini son plein, que je souffle aux deux autres alors qu’on est caché de l’autre côté, là où il peut pas nous voir.

Y’a un vrai effort de discrétion sur le coup. Je leur fais un signe de la tête, et on s’approche tous les trois du véhicule, pour se glisser par la porte passager où il peut pas nous capter. Elle s’ouvre doucement, je passe en premier pour pouvoir accéder au siège conducteur. Les autres me rejoignent ensuite dans la foulée, s’installent comme ils peuvent.

Dans le rétroviseur, je vois le gars se détourner un instant pour balancer ses bidons, et c’est le moment. Pédale d’embrayage, euh… Je crois que c’est elle qu’on doit enfoncer. Ouais ? Bon, je vais faire à l’instant, ça va marcher ! Et faut un petit temps avant d’y parvenir. Notre chance, c’est que le gars soit tellement occupé à penser à autre chose qu’il capte pas tout de suite qu’on démarre et que j’appuie sur l’accélérateur dans la foulée. Un peu trop fort, de fait, on va un peu trop vite aussi ! J’explose un rétro sans le vouloir, raye l’avant, mais… On mettra du scotch et ça ira hein ?

On l’a fait ?! Je dis ça avec le volant entre les mains, sans y croire vraiment ! On l’a fait ! Youhou !





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Administratrice
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/08/2020
Messages : 383
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Les Goonies ont encore frappé   Les Goonies ont encore frappé EmptyMar 18 Aoû 2020 - 11:36
Au départ ça lui semblait être une mauvaise idée. Mais seulement au départ... Il n'a pas fallu longtemps à Kaya pour se rallier à l'avis des garçons. C'est sûr qu'un véhicule représenterait un avantage certain. Notamment celui de s'éloigner d'une zone où l'agresseur de Joachim pourrait encore sévir. Ils iraient plus loin, plus vites. Et sans se fatiguer. Et puis l'adolescente aime bien les plans audacieux. Il y a quelque chose d'excitant dans tout ceci. Nima désapprouverait sûrement ce vol. Mais elle n'est pas là. Et si d'aventure elle est encore sur leurs talons, ils réussiront à la semer bien plus aisément avec des roues qu'avec les empreintes de leurs pas. Alors c'est décidé ! Ils vont la voler, cette camionnette ! Et c'est donc précisément ce qu'ils font quelques heures plus tard, après avoir trompé la vigilance de ce type. Il a l'air sacrément énervé. Mais on le serait sans doute à moins, pas vrai ? Il avait qu'à fermer les portes, ce pignouf ! Mais qu'il ne s'en fasse pas trop : ils vont le lui rendre, son véhicule. C'est une condition que Joachim est parvenu à imposer. Mais il faut voir dans quel état...

Pare que Ruben a déjà réussi à exploser un rétroviseur ! Et il faut bien garder à l'esprit que c'est lui qui sait probablement le mieux conduire d'entre les trois... Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si c'est lui qui se trouve derrière le volant. « Il servait à rien d'toute façon ! » s'amuse-t-elle, conciliante, en décochant un regard amusé aux deux garçons. Elle se penche par la fenêtre et c'est plus fort qu'elle. Elle avise le mec, lui décoche un large sourire puis un doigt d'honneur. « EH !! ON T'A BIEN NIQUÉ !! » Ce n'est peut-être pas très poli mais ça n'en reste pas moins vrai. Ils l'ont bien eu ! Le trio avait besoin d'une victoire comme celle-là pour le moral. Du moins Kaya. La dispute avec Ruben lui reste toujours un peu en travers de la gorge mais le temps est parvenu à atténuer le ressentiment. Le vol de cette camionnette représente une nouvelle étape de leur périple. « Ça vous dirait pas d'aller dans l'Dakota ? J'ai d'la famille là-bas ! Ils pourront nous aider ! » Par contre elle n'a pas la moindre idée des routes qu'il leur faudra emprunter ni même du temps qu'il faudrait pour rallier cet État dans ce véhicule.

Elle décide de les laisser disserter et se glisse à l'arrière de la camionnette. Il y a pas mal de trucs. Notamment des comics ! Cool ! Ils ne risquent pas de trop s'ennuyer pendant les trajets. L'adolescente les balance négligemment, un à un, par dessus son épaule après avoir découvert leur couverture. « Ça intéresse quelqu'un, Batman ? » Pas elle, en tout cas. Mais au pire ils pourront s'en servir pour allumer du feu. D'ailleurs il y a également de quoi faire de la cuisine et... des sacs de couchage ! « Waouw ! C'est la caverne d'Ali Baba là-derrière ! » lâche-t-elle, ravie. Elle bascule contre la paroi du véhicule lorsque Ruben prend un virage un peu trop serré, étouffe un juron et se relève tant bien que mal. « Joa ? S'il regarde autre chose que la route tu veux bien lui donner une pichenette d'ma part s'il-te-plait ? » Ce serait vraiment dommage d'avoir un accident maintenant...


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 393
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Les Goonies ont encore frappé   Les Goonies ont encore frappé EmptyMar 25 Aoû 2020 - 12:54
Les premiers jours, l’envie de rentrer au camp avait été forte. J’avais refusé de leur en parler, ou même seulement de me plaindre, pour ne pas les tracasser davantage. Je m’étais réfugié dans mon mutisme habituel de quand ça n’allait pas. Je restais de longues heures en solitaire, avec le seul besoin de rester tranquille dans mon coin. J’avais du mal à dormir. La vision de ses yeux de glace me hantait, tout comme la douleur de mes blessures ne me lâchait que rarement. Il s’en était fallu de peu, et on avait eu de la chance. Dire que j’avais seulement eu le malheur de m’éloigner d’eux juste quelques minutes…

Je pensais que ça irait pour eux deux, si je gardais juste tout pour moi. Je ne voulais pas qu’ils se sentent coupables, surtout Ruben. Je l’avais suivi dans cette fugue, mais ce n’était pas pour qu’il s’inquiète pour moi. Ils pourraient faire comme d’habitude. Alors pourquoi j’avais l’impression que c’était pire ? J’avais cru entendre des cris un soir, pour les retrouver plus tard avec une espèce de malaise installé entre eux. J’avais pris un peu de temps à comprendre que je n’en étais pas l’origine, même si j’avais peut-être été inconsciemment un déclencheur. Ca n’allait pas vraiment, pour eux non plus. La situation les pesait tout autant. On commençait peut-être tous à déchanter suite à notre escapade.

Alors quand Ruben avait proposé de partir du centre de Seattle, j’avais accepté sans bien réfléchir. On avait besoin de changer d’air. Puis, à la réflexion, je n’avais pas très envie de rentrer dans cet état. Je le ressentais comme un échec. Je voulais me convaincre que je pouvais gérer ça. Je faisais semblant d’aller mieux, du mieux que je pouvais, mais la crainte de recroiser ce sale type au no man’s land restait forte et ancrée. Prendre un camion pour partir au plus loin, au plus vite, c’était vraiment tentant… Mais il appartenait à quelqu’un, ce camion, non ? L’idée de le voler ne me plaisait vraiment pas. J’avais accepté un peu à contrecœur, en leur faisant promettre de lui rendre sur le chemin du retour.

J’avais le cœur qui battait à cent à l’heure, alors qu’on se glissait tous les trois furtivement par la porte passager, au signal de Ruben. Je lui soufflai à voix basse, en le pressant un peu : « Vas-y démarre ! » J’avais peur que le propriétaire se ramène aussitôt pour nous faire la misère. Ruben prenait trop de temps à trouver ses marques ! En même temps, avec Kaya ou moi, ça aurait été pire… Je vérifiai régulièrement où le type se trouvait, en risquant des coups d’œil côté passager. Il y eut un moment de surprise pour tout le monde, y compris lui, alors que le véhicule prenait son envol. Je grimaçai un peu en me rejetant en arrière, aux cris de protestation du type, qui s’était mis subitement à nous courser… A pied. J’avais envie de disparaître dans mon siège alors que Kaya en rajoutait encore une couche. Pourquoi elle était obligée de le provoquer ? J’aurais du mal à faire comme si je ne la connaissais pas, assis juste à côté d’elle. « Oh non sérieux… Le rétro ! » Je me passai une main sur le visage. Ca commençait bien, là.

Kaya venait de passer à l’arrière pour regarder le contenu de la camionnette. J’étais trop occupé à surveiller que le type ne nous rattrape pas pour vérifier ce qu’elle faisait exactement. C’était qu’il courrait sacrément vite, quand même ! « Non mais accélère quand même Ruben, il serait vraiment capable de nous rattraper. Il en veut vraiment ! » Vu comment il était énervé, à choisir… Je préférais que Ruben maltraite un peu plus son véhicule. Je me retournai subitement à l’évocation de Batman pour voir Kaya maltraiter des comics. Elle les balançait carrément au sol ! « Non mais tu fais quoi là ? Arrête ! » Je me glissai à l’arrière à mon tour, pour les récupérer. Il y en avait plein que je n’avais pas lu en plus ! Je lui rendis un regard de reproche. « On a dit qu’on lui ramenait en bon état ! Et de toute façon, on ne maltraite pas des comics. » Et puis pourquoi c’était encore moi qui devait jouer les moralisateurs ? « Ruben, dis-lui toi ! » Je me retournai à peine vers lui pour m’écrier aussitôt : « Le poteau à droite ! » Je m’étais cramponné au dossier de son siège en lui désignant de ma main blessée, alarmé. Sérieusement, on n’était pas rendu…

Je lançai en arrière, à l’adresse de Kaya : « C’est pas super loin, le Dakota ? Non mais sinon, on peut déjà aller à Redmond… C’est au Nord-Est d’ici. C’était chez moi. » Au moins, je connaissais un peu le coin. « Il y a un immense parc en bord de lac avec des terrains de baseball, un vélodrome et une salle de concert, ça va vous plaire ! » Bon, ça devait être compliqué de faire du baseball avec la végétation foisonnante maintenant mais… Je tapai contre le siège de Ruben. « Mais si, il y a aussi un club de basket ! Je connais bien le coin, je vous montrerais. » Ce parc était un peu ma bouffée d’air, à l’époque. Je me retournai pour vérifier dans le seul rétroviseur encore en état. « Euh… Vous croyez qu’il va se lasser à un moment ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2102
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Les Goonies ont encore frappé   Les Goonies ont encore frappé EmptyMar 25 Aoû 2020 - 13:41
Les mains qui cernent le volant, les pieds sur les pédales, j’essaie comme je peux de garder la route sous les commentaires des deux autres qui me parlent en même temps. C’est franchement pas facile de conduire, et eux, ils veulent que je fasse la police ?! Kaya derrière range à sa manière visiblement, et Joachim râle pour que je lui dise quelque chose mais faut que je me concentre et avec tout ce désordre, je suis pas sûr d’y arriver aussi bien que je voudrais. Il s’agit de garder les rétroviseurs qui restent, puis de pas perdre les quatre roues sur un malentendu, donc j’ignore un peu ce qu’il se passe dans l’habitacle pour me focaliser sur la trajectoire à prendre.

Ok ok… que je souffle, alors que mon voisin me demande si l’autre compte nous traquer après pendant longtemps : Je vais aller plus vite pour pas qu’il nous court après sur quinze kilomètres…

Je dis ça en enfonçant mon pied sur le frein avant de me reprendre ! C’est l’autre que je veux. Mais au moins maintenant je sais ! Du coup, c’est quasiment avec le talon au plancher que je parviens à prendre de la vitesse et à tracer le coureur derrière nous, qui devient plus qu’un point dans la glace. Mon cœur s’accélère, je prends un virage en ralentissant un peu et m’engage sur une voie dégagée pour foncer tout droit. Je suis très vaguement les panneaux, mais je me permets de ralentir un peu la cadence pour pas rater le chemin que je dois suivre.

Dakota ou Redmond ? que je leur demande finalement en me tournant vers eux. L’un dans l’autre, c’est pas la même direction. Je reviens sur la route en sentant que je cogne une poubelle abandonnée et fais une grimace de circonstances : Redmond est plus proche, alors on y va ? En tout cas, je sais pas si on aura assez d’essence pour vraiment aller dans le Dakota. On trouvera bien de quoi faire là-bas, avec un peu de chance c’est pas trop pillé ou, on pourra travailler chez des gens durant le séjour, que je leur souffle.

Et puis… Peut-être que y’a d’autres trucs à faire !

Et y’a pas des réserves indiennes dans le coin ? je demande ça plutôt à Kaya, qui s’y connait mieux que moi. On pourrait peut-être voir par chez eux si y’a des trucs à faire ! ça va nous faire vadrouiller, c’est pas plus mal.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Administratrice
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/08/2020
Messages : 383
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Les Goonies ont encore frappé   Les Goonies ont encore frappé EmptyMer 26 Aoû 2020 - 7:44

« Pourquoi ? »
Elle aimerait bien savoir pourquoi on n'abîme pas les comics. C'est une vraie question, pas une marque de défiance. Joachim a l'air vraiment outré par le manque de délicatesse qu'elle manifeste à l'égard de ces machins. « Ça va oh la la, calme-toi ! » C'est bon, elle va y faire plus attention puisqu'il considère visiblement ces trucs comme de véritables livres sacrés. Et puis c'est vrai qu'ils se sont mis d'accord pour ramener la camionnette en bon état. Cela dit... Est-ce que ça concerne aussi les choses qui se trouvent à l'intérieur du véhicule ? C'est sujet à débat, ça non ? Mais pour l'heure son ami décide surtout de prendre Ruben à témoin. « Les mecs... » maugrée-t-elle dans son inexistante barbe. Ils accordent toujours de l'importance à des trucs sans intérêt. Et la voici qui repose la pile de comics avec précaution dans le petit bac plastique. Elle va pas heurter leurs âmes d'enfants, hein !

Et puis la question de leur destination finit évidemment par se poser lorsque le malchanceux propriétaire du véhicule disparaît dans leur sillage. Elle propose le Dakota et hausse les épaules quand Joachim lui demande si ce n'est pas un peu loin. « Non, j'crois pas. » En tout cas c'est plutôt rapide en avion. En voiture, par contre, c'est à voir. Quant à lui il semble plutôt séduit par Redmond. Il a de bons arguments. Mais Kaya comprend assez rapidement que le truc qui le motive surtout à aller là-bas, c'est la présence d'un club de basket. Elle lève les yeux au ciel et revient s'installer sur la banquette avant. « Vous pensez vraiment qu'au basket, vous ! C'est abusé ! » Elle les imagine déjà s'amuser comme deux petits fous. En soi ce n'est pas un sport qu'elle déteste et puis elle n'a rien contre l'épanouissement de ses amis. Mais avec une main et des mois d'entraînement en moins, elle risque surtout d'enchaîner les défaites. Ça lui plaît pas trop, ça, comme idée...

« Ouais ouais, on a qu'à aller là-bas si vous voulez ! » cède-t-elle. Elle sent bien que Ruben a aussi envie d'aller mettre des paniers et puisque la démocratie est à peu près en vigueur au sein de leur trio, elle ne va pas non plus lutter pour leur imposer son idée. Elle les aura à l'usure, voilà tout. « Mais vous vous tenez loin des bordels quand on y sera, okay ? » Enfin s'il y en a, bien sûr. Une fois, c'était déjà bien assez ! « Et surtout toi ! » précise-t-elle en fusillant le conducteur du regard.

Mais Ruben est concentré sur la route et il n'a peut-être pas remarqué. En fait il est carrément tourné vers l'avenir puisqu'il s'imagine déjà travailler chez des gens pour gagner de quoi subsister. L'adolescente pose un regard blasé sur lui. Vraiment ? « Mais quelle idée de génie ! Allons rencontrer des inconnus pour leur demander du travail ! J'veux dire... C'est pas comme si on risquait d'se faire descendre, après tout ! » ironise-t-elle. Elle préfère largement se fier à eux seuls. Parce que jusqu'à présent, la plupart des rencontres qu'ils ont faites n'étaient pas exactement agréables. Et elle doute qu'à Redmond les gens soient plus sympathiques qu'ici.

« J'sais pas trop. Oui, je crois. » confirme-t-elle peu après lorsque l'aîné du groupe évoque la possibilité de rejoindre une réserve indienne des environs. « Mais y'a pas de sioux par ici. Alors j'suis pas sûre qu'on nous réserverait un bon accueil. Surtout si j'débarque avec des peintures de guerre... » Mais ça, à la limite, ça peut s'arranger. Elle n'aurait qu'à trouver un point d'eau ou se débarbouiller. Et puis elle préfère encore se pointer chez des natifs grognons que chez des américains moyens. « Et à mon avis ils risquent même de réclamer le scalp de Joa', en plus ! » précise-t-elle en posant un regard inquiet sur l'intéressé. « Du coup excuse-moi d'te poser la question mais... Tu y tiens beaucoup ? » Rho, ça va ! Elle plaisante ! L'adolescente lui adresse même un sourire pour éviter qu'il condamne à nouveau son sens de l'humour...

« Vous m'passez la carte ? » Et la voici à chercher du doigt l'emplacement de l'une de ses fameuses réserves. « On pourrait essayer la réserve de Colville ? Elle est aussi au nord-est d'ici donc c'est sur le chemin. » Elle désigne l'endroit à ses deux camarades puis, leur décision prise, se glisse à l'arrière pour chercher de quoi s'occuper. Et forcément, à part les comics, il n'y a pas grand chose. Bon ben... « Joa' ? C'est lequel le moins naze ? » Il a sûrement une idée ? Sinon elle optera pour ce Black Panther. Il ressemble un peu à Ruben, en plus.


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 393
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Les Goonies ont encore frappé   Les Goonies ont encore frappé EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 17:59
Je m’écrasai sur l’arrière du siège de Ruben, quand il freina subitement. « Outch… » Et je me rattrapai aussitôt à celui-ci, quand il se décida la seconde d’après de partir à pleine puissance ! Quelque chose me disait que cette petite virée n’allait pas être de tout repos. Je m’installai à côté de lui, sur le siège passager, pour éviter de me faire malmener encore. Je ne disais rien, mais je n’en menais pas large. Je m’étais rattrapé avec ma main blessée sans bien faire attention. C’était surtout de ma faute, j’aurais mieux fait de rester tranquille à l’avant. La bonne nouvelle, c’était que Ruben n’avait pas écrasé ce type par erreur, et qu’on l’avait même semé pour de bon ! « Je crois que ça va aller maintenant. » Je respirais un peu mieux, à cette pensée. Se faire passer à tabac deux fois en moins de quinze jours ? Très peu pour moi. Certains vivants étaient pires que les morts.

Alors forcément, je n’accueillais pas très bien la proposition de Ruben d’aller vers les autres. « On ne pourrait pas plutôt rester entre nous ? » Ca m’allait mieux. Kaya était du même avis, même si elle le formula de manière bien plus vindicative. Sur le fond, elle avait raison. On avait plus de chance de se faire tuer parce qu’on ne ferait pas partie de leur communauté. Sauf que la destination choisie ne lui convenait qu’à moitié aussi. Je levai les yeux au ciel, quand elle nous reparla encore du motel. Elle allait nous le rabattre encore combien de fois ? Forcément, Kaya en voulait surtout à Ruben. Je soufflai ce qui s’apparentait à un rire, mais ne fit aucun commentaire. Je tenais à la vie, moi.

J’haussai les épaules, quand elle nous accusa de ne penser qu’au basket. Euh… Ouais ? « Bah… Je peux plus monter à cheval. » C’était logique non ? Je ne devrais même pas avoir à me justifier. Si je n’étais pas à dos de cheval, c’était pour disputer le ballon à Ruben. Je me retournai un peu vers elle, pour l’aviser. « Tu préfères quoi toi ? Tu t’occupais comment, avant tout ça ? » J’avais l’impression que Kaya ne faisait que trois choses dans sa vie : Massacrer du rôdeur, trouver des belles prises… Et suivre Ruben partout. Elle avait bien eu des passe-temps normaux, avant la fin du monde, non ? Kaya n’avait pas toujours été la farouche guerrière sioux qu’elle était maintenant. Je pourrais peut-être lui trouver quelque chose pour lui faire plaisir, à Redmond.

Il était question de trouver également une réserve indienne. Ruben essayait de faire un peu plaisir à Kaya, même si on ne partait pas dans le Dakota. Je me retournai sur mon siège avec une expression un peu choquée, alors qu’on parlait subitement de leur ramener mon scalp. « Hein ? Mais pourquoi moi ? » Je percutai avec un temps de retard. « Ah ouais… » Une histoire de colonisateurs, tout ça. Je trouvais pas ça très drôle, en fait. Je tendis la carte à Kaya quand elle me la réclama. « Non mais sérieusement, vous voulez y aller quand même ? » J’allais rester dans le véhicule, sinon. Ca sentait la fausse bonne idée.

Je grimaçai un peu quand Kaya me demanda quel comics était le moins naze avant d’aviser les cartons d’ici. « Euh… » Sacré défi de trouver un comics pour une nana comme elle, quand même. « Cherche si tu trouves Wonder Woman, ou peut-être Captain Marvel. » Elle aimerait sans doute les farouches guerrières, comme elle en était une, non ?


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Les Goonies ont encore frappé   Les Goonies ont encore frappé Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Les Goonies ont encore frappé -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: