The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Ur so f**king cool -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ela Amrani
Ela Amrani
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/04/2020
Messages : 101
Age IRL : 27
MessageSujet: Ur so f**king cool    Ur so f**king cool  EmptyMer 12 Aoû 2020 - 21:43
Il fallait dire que quand Maya était venue la trouver pour lui demander un coup de main concernant son amie Lisa, Jacqueline était alors encore loin de se douter que cela la mènerait à trainer un cadavre de rôdeur au-delà des murs d’enceinte du Fort. En effet, la brune souhaitait aider la jeune bibliothécaire à se renforcer, à avoir moins peur des morts qui rôdaient dehors. Une idée qui lui était venue était de procéder à un examen ‘médical’ d’un rôdeur dans le but d’aider la jeune femme à mieux comprendre pour pouvoir à terme, ne plus avoir peur de ce danger du moins, suffisamment pour qu’elle parvienne à s’en défendre efficacement. Parce qu’il serait suicidaire de ne plus prendre cette menace au sérieux. S’ils étaient bien mieux préparés, après cinq ans de fin du monde, à combattre cette menace, les rôdeurs restaient encore leur principal ennemi. Du moins, temps que les chercheurs du complexe scientifique du Fort ne parviendraient pas à trouver un vaccin stable pour chacun d’entre eux. Le but n’était pas que Lisa s’endurcisse au point de ne plus ressentir aucune peur – au contraire, la peur permettait souvent de rester en vie – mais bien de la désensibiliser pour qu’elle puisse enfin combattre ce mal qui semblait tant la terrifier.

La chirurgienne avait donc été demander l’autorisation auprès d’un responsable, d’aller récupérer un corps mort – et bien mort – au-delà des barricades pour une expérience sociale. C’est ainsi que, aidée de son ami et colocataire Dheeraj, Jackie ramenait un corps au lieu-dit du rendez-vous fixé avec Maya deux jours plus tôt. « C’est dégueulasse, et ça pue la mort. » Ronchonne-t-il près d’elle. « Ça tombe bien, c’est mort. » Le raille-t-elle. Mais elle devait avouer que l’odeur était infecte. Avec les dernières chaleurs, les corps putréfiaient plus vite. Même fraîchement tué, ce cadavre empestait. Il avait été convenu de faire ça en fin de journée, pour éviter justement que le soleil ne vienne empirer les choses – n’aurait-il pas mieux valu de faire ça à une saison plus propice ? Genre en hiver, quand les corps sont suffisamment gelés pour ne pas émettre trop d’odeur ? Sans doute. Mais il était aussi temps que Lisa apprenne à se protéger seule, et pour ça, elle devait un peu moins craindre cette menace.

Bientôt, le duo et leur marchandise douteuse arrivèrent au point de rendez-vous où l’attendaient déjà Lisa et Maya. En voyant le visage inquiet de la bibliothécaire, Jacqueline sourit, avant de jeter un coup d’œil malicieux à Dheeraj qui portait le corps emballé dans un drap. En s’approchant des filles, Jackie aborde son plus grand sourire, avant d’indiquer à son ami qu’il est temps de déposer le colis. Sans grand ménagement, celui-ci tombe au sol, roulant un peu. Le visage du mort s’en retrouve découvert, juste aux pieds de Lisa. « T’en fais pas, il sent affreusement fort, mais il est bien mort. » Elle observe la réaction de la jeune femme, pour jauger un peu à qui elle a affaire, avant de se retourner vers son colocataire. « Merci Dheeraj, à tout à l’heure. » Il les regarde un peu étrangement, avant d’hausser les épaules et de repartir à la maison, sans doute se laver pour se débarrasser de l’odeur. Elle se retourne alors vers Maya et Lisa. « Alors ? Qu’est-ce que vous voulez savoir ? » Que la leçon d’anatomie – l’autopsie ? – commence !
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 624
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Ur so f**king cool    Ur so f**king cool  EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 15:54
Désensibilisation
Jacqueline / Maya & Lisa


Deux jours plus tôt, Maya était venue trouver Jacqueline au dispensaire. Il n'était pas question de blessure mais d'aide. Pas pour elle, mais pour Lisa. Son ancienne camarade des Moles se lamentaient de ne pas être efficace en cas de crise. La peur de ne pas être utile, d'être un fardeau et de laisser des enfants sans défense devoir se débrouiller tout seul. Pour l'ancienne leadeuse du groupe du tunnel, cela avait été comme un appel au secours. Si Maya connaissait Lisa depuis des années maintenant et qu'elle savait qu'elle était fragile, la chercheuse avait bondit sur l'occasion pour la secouer quelque peu. Bien sûr, Maya était patiente, mais elle ne passait pas par quatre chemins pour dire les choses. « Il faut que tu te confrontes à ces choses, pour en avoir moins peur. » Tels étaient les conseils de la petite brune envers son amie qui se chargeait alors depuis un peu moins d'un mois à lui apprendre à se battre : ses échanges de bâtons avaient pour ambition de devenir des combats à la lance, un outil rudimentaire qui pourrait tout de même sauver la vie à Lisa, mais surtout la rassurer en la tenant bonne distance de la menace.

Si les entraînements au corps à corps de Maya n'avaient pas une grande utilité si l'ennemi humain venait à frapper un jour ou l'autre – et ce jour avait désormais des chances de se produire – le fait de la désensibiliser à l'horreur des infectés était un choix plutôt drastique mais que la chercheuse pensait efficace. « Tout le monde a peur d'eux. Même ceux qui te font croire le contraire. On est habitué, d'accord, mais on a peur. Ce n'est pas pour autant qu'on se braque. Quand on a pas le choix, il faut y aller. » Maya pouvait se montrer un peu plus dur, prenant le pli de la dure loi des Remnants, mais c'état pour la bonne cause, pensait-elle alors. Alors Maya eut l'idée de préparer cette séance avec une aide extérieur, grâce à Jackie, qui se montrait toujours serviable et surtout digne de confiance. Quand elle la vit arriver au loin en présence de Dheeraj et d'un lourd paquet, Maya mit un petit coup de coude dans les cotes de sa partenaire. « Allez respire un grand coup. » Lui conseilla-t-elle en esquissant un sourire en coin.

Maya s'appuyait depuis qu'elles attendaient l'arrivée des deux autres sur le manche d'une de ses lances qu'elle avait elle-même conçu. Les cheveux relevés en une haute queue de cheval, elle plissa les yeux en sentant venir l'odeur infecte de cette chose enroulé dans les draps. « Ah ça fait toujours quelque chose même après autant d'années... » Pesta Maya, le nez retroussé avant de secouer la tête pour reprendre contenance. La petite chercheuse adressa un signe de la main à Dheeraj lorsque celui-ci prit congé avant de s'asseoir en tailleur à un bon mètre de la bestiole. Levant le nez vers Jackie, qui était nettement plus grande que Maya et lui apparaissait immense maintenant qu'elle était assise, cette dernière passa sa main sur son front telle un visière pour se protéger du soleil. « Le but est de désensibiliser Lisa. Elle n'a jamais tué. Jamais. J'ai donc pensé que ce serait une bonne idée qu'elle en voit un de prêt. Et si possible qu'elle plante ça dans son crâne, histoire de voir c'que ça fait. » Maya semblait détachée, vraiment à l'aise avec son plan qu'elle pensait bénéfique à long terme pour son amie, même au premier abord, l'expérience pouvait sembler quelque peu traumatisante.

« si tu peux lui donner quelques infos de ton point de vue sur les infectés... La différence entre l'été et l'hiver tiens ça aussi ça peut être intéressant et puis bon c'est surtout pour répondre aux interrogations de Lis', hein ? » Conclut-elle alors en levant le nez cette fois-ci vers Lisa avant de tendre sa prothèse d'un air las, évitant de croiser le regard vitreux du macchabée.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisa Kimber
Lisa Kimber
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 215
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Ur so f**king cool    Ur so f**king cool  EmptyDim 16 Aoû 2020 - 11:53
J'ai pas envie...  .

Mon amie Maya avait décidé de me prendre en main et quand elle faisait quelque chose ce n'était pas à moitié. Elle avait commencé par me donner des cours de défense et d'apprentissage avec un bâton, chose que j'avais , je devais l'admettre, plutôt bien apprécié. Mais là c'était différent. Je m'explique. Elle avait décidé de me mettre face à un de ces mordeurs. De ces êtres immondes qui me faisaient tant peur , moins que les survivants qui voulaient nous tuer mais quand même. C'était des monstres après tout , ils n'avaient rien à envier à ceux des livres que j'avais pus lire. Bref j'étais là , debout auprès de Maya. Mes mains tremblantes, j'avais l'impression d'avoir froid malgré le beaux temps . Bref j'étais stressée. Elle essayait tant bien que mal de me motiver. - T'es certaine qu'il seront bien morts hain ? ... Ils vont pas me mordre ..? Je savais que je devais parfois la désoler mais j'étais comme ça et encore depuis quelques semaines je me reprenais en mains. On pu voir au loin Jacqueline et Dheeraj qui portaient un paquet visiblement lourd; Malheureusement je savais ce qu'il contenait mais heureusement il semblait bien mort. Je pris un coup dans les côtes et respira un grand coup suivant le conseil de mon ami avant d'avaler ma salive avec difficulté . L'inquiétude devait se lire sur mon visage.

Quand ils arrivent à nous et qu'ils laissent tomber le monstre à mes pieds j'ai un mouvement de reculs et une mine de dégoût. ça fais d'ailleurs un moment que j'ai ma main devant mon nez. - ça pus tellement ... dis je en grimaçant. Je vois le visage de l'homme , enfin de celui qu'il avait été autrefois et j'ai un haut le coeur. Je le retient au maximum. J'imagine qu'il avait une vie avant tout ça et ça me fait mal au coeur. J'écoute Maya qui s'assoit tranquillement un peu plus loin . Je me recule aussi mais reste debout. J'avais dis un " aurevoir " à l'homme qui partait par politesse. J'étais mal à l'aise. Tout me mettait mal à l'aise , l'odeur , le monstre à mes pieds et la femme. Elle était d'une beauté incroyable et avait cette aura de bienveillance. En faite je ne pouvais pas dire pourquoi mais elle me mettait un peu mal à l'aise; Peut être parce qu’elle était tout ce que je n'étais pas . Elle me semblait tellement " cool " . J'étais vraiment pitoyable. Maya affirma que je devais planter le bâton dans le crâne du monstre et je la regardais avec de grands yeux l'air de dire " t'es pas sérieuse ?! ". Je comprenais qu'elle avait tout prévu , comme souvent et que j'allais suivre ses indications. Elle avait toujours été un sorte de modèle et de cheffe pour moi .

Les regards se tournèrent vers moi et j'avalais ma salive à nouveau difficilement . - Je .. heu .. A vrai dire je ne savais pas quoi dire , je crois que tout cela me dépassait un peu et j'étais mal à l'aise. Étrangement je n'avait pas peur , j'étais surtout dégoutté . Je respirais un grand coup pour me donner du courage avant de dire d'une petite voix . - Comme dit Maya , je n'ai jamais eu à tuer ce genre de .. choses. Et j'ai besoin de m'améliorer. Je ne sais pas grands choses à part que s'était des gens comme nous et qu'il faut attaquer leur tête. En faite je les ai surtout éviter depuis le début de l'épidémie. Je sais qu'il faut pas être mordus . J'ose les épaules . Je n'avais pas été vacciné et s'était une bonne chose en mon sens mais je n'avais jamais pris la peine de me renseigner sur eux . Je les évitais simplement et jusqu'à aujourd'hui cela me suffisait. Néanmoins je savais que ma vie était entrain de changer.

:copyright:️ 2981 12289 0


Je ne veux plus être invisible.
Revenir en haut Aller en bas  
Ela Amrani
Ela Amrani
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/04/2020
Messages : 101
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Ur so f**king cool    Ur so f**king cool  EmptyDim 30 Aoû 2020 - 11:19
« Ouais. Je n’crois pas qu’on s’y fait un jour. » Répondit-elle à Maya, concernant la vue et l’odeur. Il n’avait quasiment plus rien d’humain, l’effort pour lui rendre ses traits d’avant coûtait trop cher, psychologiquement. Il valait mieux parfois les voir comme des monstres, plutôt que des êtres humains. Il valait mieux en effet. Pour se blinder, Jacqueline avait fait comme elle l’avait fait devant ses premiers cadavres à l’école de médecine. Devant ses premiers patients accidentés de la route. Devant ses premiers soldats blessés, revenus du front. Il avait fallu qu’elle se forge cette carapace, qu’elle apprenne à prendre le recul nécessaire pour faire son travail – ou en l’occurrence, pour faire ce qu’il fallait pour survivre. Elle arborait ce même masque à cette heure, purement clinique, alors qu’après avoir jeté un œil au corps, elle observa Lisa qui se tenait encore à distance raisonnable.

A un bon mètre du corps, Maya s’assit en tailleur, prête pour la leçon d’une certaine façon. Mais ce n’était pas pour elle qu’elle était là, non, c’était pour la charmante petite bibliothécaire qui avait l’air d’avoir peur de son ombre. Elle écouta la paléoanthropologue lui expliquer ce qu’il en était de la situation de son amie, de quoi elle était capable et cette peur qu’elle devait combattre. La chirurgienne hocha la tête, comprenant ce qu’on attendait d’elle. La brune regarda la bibliothécaire qui prenait sur elle pour ne pas décamper. Elle avait du cran, bon point pour elle. Ce fut au tour de cette dernière d’expliquer son problème, et la quarantenaire lui offrit un sourire qui se voulait rassurant. « Une chose à la fois, tu lui planteras ta lame à la fin de la leçon. D’accord ? Allez, approche un peu. » Dit-elle, l’encourageant franchement. D’un signe de la main, elle l’invite à s’approcher, un peu, en restant toujours debout. Elles s’accroupiraient plus tard.

« Tu connais au moins la base. L’autre chose que tu dois savoir, c’est qu’il n’y a qu’en visant la tête que tu peux en finir. Si tu es aux prises avec l’un d’eux, ou plusieurs. Soit tu t’assures de trancher la tête, soit tu te sauves. » Dit-elle, avant de jeter un coup d’œil à Maya. Tout le monde n’était pas capable de de se battre ou de viser juste. Il valait mieux encore pouvoir sauver sa peau, que de tout risquer et d’être mordu. Puis, reprenant son rôle de professeur, elle continua. « Accroupis-toi avec moi. T’en fais pas, je n’aurai pas pris le risque d’en ramener un encore vivant à l’intérieur du Fort. C’est juste pour t’expliquer au mieux. » Et pour voir à quel point elle avait l’estomac bien accroché. Elle n’avait pas vomi à sa toute première autopsie, à l’université, mais ça avait bien failli. Et ici, elles étaient bien loin d’une morgue aseptisée et d’un corps bien propre et nettoyé. Au contraire, il était encore chaud, il suintait encore de fluide et autres substances en décomposition. Le crâne du rôdeur était explosé, la mâchoire presque décrochée et la langue… réduite en charpie. Mais c’était l’odeur le plus atroce. Même Jackie n’était pas prête d’avaler quoique ce soit après cette séance. Le visage de Lisa verdit un peu, mais la chirurgienne n’y prêta pas attention. « En hiver, ils sentent moins. Ils bougent moins aussi. Ils n’ont pas de système cardiaque pour réchauffer leur corps, plus de terminaisons nerveuses, ce qui fait que le froid les gèle littéralement, ou les ralentis, selon les températures. Comme pour nous, sauf que nous, nous mourrions de froid. Mais leur corps est mort, l’hypothermie ne les atteint pas et dès que les températures remontent les articulations et les muscles se dégèlent et ils se remettent en route. C’est pour ça qu’ils sont aussi agressifs au printemps. » Dit-elle, en bonne professeur. Cela faisait bien des années qu’elle n’avait plus donné de cours d’anatomie. « En fait, seule la partie primitive de leur cerveau fonctionne chez eux. J’ai appris ça des scientifiques du Fort, le virus vient s’y greffer pour maintenir le corps en vie et les transformer en… en rôdeur. Ils sont cliniquement morts, ils n’ont plus aucune conscience de leur vie en tant qu’humain. Ils ne sont plus dirigés que par cet instinct primaire qui est de manger… De la chair humaine. » Termine-t-elle, avant de regarder tour à tour Maya qui écoutait avec attention, puis Lisa accroupie à côté d’elle. « Tu peux aller vomir si tu veux, ça m’a fait la même chose la première fois que j’en ai autopsié un. » Un corps humain dans une morgue était une chose, mais l’une de ces choses c’était une autre histoire. Avec un bois de bois, la chirurgienne tourna le visage du mort vers Lisa, et sa mâchoire finit littéralement par se décrocher à ses pieds dans un bruit de chair décomposée absolument immonde.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisa Kimber
Lisa Kimber
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 215
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Ur so f**king cool    Ur so f**king cool  EmptyLun 31 Aoû 2020 - 18:05
Spoiler:
 

Je n'étais pas du tout dans mon assiette autant dire que j'aurais aimé cent fois être dans ma bibliothèque le nez dans mes livres. Mon nez d'ailleurs je crois que je ne sentais presque plus tellement l'odeur était forte. J'avait envie de vomir. J'avais mis sur mon nez un mouchoir que j'avais asperger d'une eau que je fabriquer avec des plantes et qui me servait peut à peut pour me parfumer un minimum j'en avais donc mis sur le mouchoir pour avoir de quoi cacher l'odeur même si s'était peine perdu. Pourtant je me montrer présente. Il fallait que je n'ai plus peur de ces morts car si un jour ils venaient à entrer dans le camps je devrais pouvoir me défendre même si la difficulté serait importante. Je voyais en eux des humains et j'allais vite me rendre compte que Jackie me montrerais que ce n'en était plus. Elle me demandait de m'approcher ce que je fis poliment avec néanmoins un certain dégoût. Lisa m'avait assuré qu'il était mort et bien mort et j'avais confiance en mon amie;

-Uniquement la tête. répétais je alors en validant d'un signe de tête, je devais avouer que j'étais concentrer sur les dires de la femme. Je ne devais pas oublier ce que j'allais apprendre aujourd'hui il en viendrait peut être de ma vie. Autant dire que je n'étais pas genre suicidaire malgré ce que pouvait penser Zelda. - Pour ce qui est de les fuir je sais le faire mais c'est pour me battre contre eux que j'ai du mal .. avouais je à demi mot en regardant mon amie. Jacquie repris la parole et mon regard retourna sur elle. C'était un vrai professeur et elle était agréable à écouter. Elle me demanda de m'accroupir et j'obéis en aillant un haut le coeur. Je ne voulais pas vomir. Je crois que je ne voulais pas décevoir Maya qui avait confiance en moi. Je voulais me montrer forte. Par contre je crois que ma nuit serait bien difficile . Je rapprochais le mouchoir de mon nez comme pour faire barrière. Malheureusement cela ne faisait pas grand chose. J'écoutais avec attention - On ne peut donc vraiment pas s'en débarrasser naturellement dis je à mi voix. J'avais toujours de la peine pour eux. Elle m'assurait qu'ils n'avaient plus conscience de ce qu'ils étaient avant. - Vous pensez vraiment qu'ils ne ressentent absolument rien .. Enfin je veux dire c'était des gens avant ça. Je crois que c'était ce qui me faisait le plus de peine.

Elle tourna le visage du rôdeur vers moi et sa mâchoire se décrocha , je me relevais d'un bon faisant un pas en arrière avant de voir qu'il ne se passait rien de plus. Je me raccroupis alors comme elle me l'avait demandé . je me sentais mal pour cet homme mais je n'avais pas envie de vomir, enfin si mais je ne voulais pas vomir. Je secouais la tête avant de dire d'un ton pas vraiment certain - Non ça va aller .. merci Je crois au fond de moi que ça me rendait triste de penser que les gens que j'avais connu et aimé avait sans doute fini comme ça eux aussi. Je savais au moins que ce n'était pas le cas de mon père que nous avions endormi pour toujours après sa mort. Je levais les yeux vers Maya avec un sourire en coin avant de regarder la femme . - Maya a raison je dois être plus forte. Sinon je finirais par me faire tuer un jour. Au moins en avais je conscience. Je demandais alors doucement - Ne pensez vous pas qu'il y a un moyen d'en tuer enfin d'en calmer en grand nombres ? Je ne sais pas quelques choses de chimique peut être qui pourrait détruire le virus en eux ou ... l'endormir pour de bon ? C'était surement une question stupide mais je me disais que peut être on pouvait faire quelques choses à plus grande échelle.


Je ne veux plus être invisible.
Revenir en haut Aller en bas  
Ela Amrani
Ela Amrani
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/04/2020
Messages : 101
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Ur so f**king cool    Ur so f**king cool  EmptyLun 7 Sep 2020 - 21:57
A ses côtés, Lisa s’inquiétait de ses capacités à pouvoir combattre ce genre de monstre. Il fallait du cran, c’est vrai. Il fallait également être entrainé et avoir confiance en soi. Mais elle était entre de bonnes mains à Fort Ward, la chirurgienne ne doutait pas qu’elle finirait par être suffisamment formée pour se débrouiller seule dehors un jour, en accompagnant une expédition du moins. Le plus important, selon Jackie, c’était surtout de ne pas être un fardeau pour les autres. La survie dehors était déjà bien assez compliquée que pour porter la responsabilité de celle des autres. Et puis, l’indépendance commençait aussi là, où on devenait capable de se débrouiller sans l’aide des autres. Elle sourit à la jeune fille qui prenait sur elle face au spectacle.  « Chaque chose en son temps, ne t’en fais pas trop pour le combat tout de suite, il y a suffisamment de personne ici qui vont t’apprendre les bons gestes, j’suis sûre que ton amie Maya a déjà commencé l’entrainement. » Dit-elle, en ponctuant d’un clin d’œil en direction de la principale concernée.

Quant à savoir s’il existait une façon naturelle d’éliminer les rôdeurs, Jackie exprima son opinion. « Non, on ne peut pas. Temps que le cerveau n’est pas touché, le corps continue à fonctionner. Pour te dire, même le feu mettrait un peu de temps pour les tuer. Simplement parce que leurs chaires brûleraient avant que le cerveau ne finisse par fondre sous l’intensité de la chaleur. C’est une solution envisageable bien sûr, mais il faut veiller à ce qu’ils ne t’entrainent pas avec eux dans le feu, ou qu’ils ne t’attrapent même en flamme. » De toute manière des massacres de rôdeurs à grande échelle demanderaient des moyens colossaux, donc ils ne jouissaient plus à leur époque. La question suivante fut des plus intéressante également, et c’est avec sérieux et patience qu’elle expliqua la situation à Lisa. « La vérité c’est que, comme ils perdent la faculté du langage et qu’ils ne reconnaissent plus rien d’autre que le potentiel de nourriture que nous sommes, c’est difficile d’être sûr à cent pourcent qu’ils ne ressentent rien. Mais les expériences menées ont l’air de dire que non. Il faut dire que ce n’est pas une maladie qu’on guérit. Leur corps doit être saturé d’adrénaline aussi, comme nous quand on est blessé mais que l’instinct de survie occulte la douleur pour nous forcer à avancer. Il doit s’agir d’un phénomène du même genre. » Expliqua-t-elle, concentrée sur le fil de ses pensées.

En observant la jeune femme prendre sur elle pour ne pas rendre son petit-déjeuner, la chirurgienne eut envie de poser une main sur son épaule, en signe de soutien, et ne s’en priva pas. « La force, c’est beaucoup le mental. Maya a eu raison de t’amener ici, j’espère que tu comprends un peu mieux à quoi tu as à faire. » C’était sincère, Lisa était une jeune femme intelligente qui comprenait vite. Il lui faudrait sans doute faire face à ces monstruosités plusieurs fois, mais elle ne s’inquiétait pas de la voir réussir à prendre le dessus sur sa propre peur.

Encore une fois, la dernière question de la bibliothécaire la surprit par sa finesse et sa curiosité. Jackie prit quelques secondes avant de répondre avec honnêteté. « La question est intéressante. Mais nous commençons à peine à comprendre une partie du virus. Tu sais, il est tous en nous. Toi aussi, tu l’as en toi – il n’y a que Clayton dans nos rangs qui fait exception mais… On le porte tous ce virus. C’est pour ça que les scientifiques travaillent sur un vaccin, la priorité va aux vivants, et c’est normal. De toute façon, ces personnes sont déjà mortes… et vu leur nombre qui surpasse de loin notre communauté… vouloir les contrôler eux, avant de contrôler ce qu’il se passe d’abord en nous… Pour ma part je trouve que ce serait gâcher des ressources qui pourraient sauver bien des vies… Tu ne crois pas ? » Demanda-t-elle, l’interrogeant non pas de manière à la ridiculiser, mais au contraire pour qu’elle puisse prendre le recul nécessaire pour comprendre pourquoi cette idée n’était pas la priorité du complexe.

« Jackie, désolée mais on a besoin de toi au dispensaire. Ça urge. » C’était Lucette, une infirmière du dispensaire, essoufflée d’avoir cherché Jackie dans les environs qui venait d’apparaitre. Elle fit une grimace en apercevant le corps en décomposition, avant d’attendre que Jackie ne décide de la rejoindre. La chirurgienne hocha la tête. « D’accord, j’arrive… » Puis se tourna vers Maya, puis vers Lisa, la mine désolée.  « Ecoutez les filles, je suis désolée… Normalement je n’travaille pas ce matin mais on a besoin de moi là-bas, je ferai mieux d’y aller. Lisa, je pense que tu as plus de cran que tu ne le penses, j’ai répondu à pas mal de questions déjà, mais je suis sûre que Maya en a d’autres aussi, à te donner. Elle a autant d’expérience que moi en matière d’abattage de rôdeurs… » Et sur ces dernières paroles d’encouragement, la chirurgienne se releva peu mécontente de s’éloigner de cette odeur de chair putréfiée qui, malheureusement, risquait de lui rester longtemps dans les narines. Elle se retourna une dernière fois, alors que Lucette, elle, pressait le pas pour s’éloigner en vitesse. « Je te la laisse, et surtout qu’on n’vienne pas me dire que tu l’as pas planté ce rôdeur, d’accord ? » Un dernier sourire, un dernier clin d’œil, et Jacqueline s’éclipsa pour aller accomplir son devoir.
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 624
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Ur so f**king cool    Ur so f**king cool  EmptyMar 8 Sep 2020 - 12:21
Désensibilisation
Jacqueline / Maya & Lisa


C'était exactement pour cela que Maya avait pensé à Jackie pour ce petit cours de désensibilisation. Elle la savait calme et surtout capable de répondre à toutes ses questions sans pour autant la juger. Maya, qui s'était redressée pendant que les deux femmes échangeaient, tournait autour d'elles comme un charognard bienveillant, attendant patiemment que le cours avance. Quand Jackie mentionna les entrainements, Maya leva la main comme une écolière avant de sourire à son clin d'oeil. « On commence doucement et sûrement. Ça ne fera pas de toi une machine de guerre Lisa, juste quelqu'un capable de se défendre. » Elle haussa les épaules, rassurante et enthousiaste. « Tout est une question de sang froid. » Facile à dire pour quelqu'un qui malgré les apparences se laissait tout de même influencer et dictée par ses émotions.

Le fait de mentionner les possibilités à leur disposition pour venir à bout de ses créatures intéressait Maya. Celle-ci savait qu'elle pouvait faire confiance à Jackie pour être le plus transparente avec Lisa. La petite chercheuse resta encore une fois en retrait, hochant la tête à l'adresse des deux femmes tandis qu'elles continuaient d'échanger. Maya se rappelait des premiers infectés qu'elle avait croisé sur sa route, mais aussi de ceux qui venaient tout juste de se transformer, comme Emeline... La question de Lisa était légitime, mais la chercheuse n'avait plus le même avis à ce sujet. Comment vouloir "guérir" des créatures putréfiées comme celles-ci ? Comment pouvait-on croire, espérer, qu'elles puissent un jour redevenir humaines ? Quand Jackie donna d'ailleurs son avis sur la question, la petite brune hocha la tête de nouveau en s'avançant à leur niveau. « Jackie a raison... Et puis franchement Lisa, regarde cette chose... Est-ce que tu lui souhaiterais de redevenir humaine ? Cette personne n'est plus ce qu'elle était et serait malheureuse si elle était ramenée de notre côté, chez les vivants. » Maya s'avança et se pencha légèrement sur la créature pour l'observer avec un regard de pitié qu'elle ne s'autorisait pourtant plus depuis longtemps.

Quand Lucette intervint, demandant la présence de Jackie, Maya lui fit un acquiescement de la tête pour lui dire que tout était okay. « Pas de soucis Jackie, merci encore ! On s'occupe de finir ensemble et je demanderai à John de m'aider à virer la carcasse. » Confiance et ravie d'avoir reçue l'aide de Jackie, Maya se retourna une nouvelle fois vers Lisa, un léger sourire en coin avant de venir lui tapoter l'épaule. « Ma belle, ça n'sert à rien d'avoir de la peine pour eux. Encore une fois, leur temps est déjà venu. Pour ce qui est de leur... Essence, il y a deux options, selon tes croyances et tes impressions. Personnellement, je pense que ces personnes sont déjà parties depuis longtemps. Leur enveloppe corporelle ne sert plus qu'à faire vivre ce virus, qui les contrôle. Certains pensent que leur âme reste coincée dans leur corps tant qu'ils sont infectés... C'est pour ça que dans les deux cas, c'est presque notre devoir de les éliminer, pour les soulager en plus de nous protéger. »

Maya savait manier les mots. Si elle ne parvenait pas à faire de Lisa quelqu'un d'impassible, car ce n'était pas le but de la manoeuvre, elle voulait lui faire comprendre que sa capacité à éliminer les rôdeurs serait rendre un grand service à la fois à la communauté mais finalement un peu aux infectés eux-mêmes, qui n'avaient plus de dignité en tant qu'être, à ce promener ainsi à la recherche de chair fraiche.


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Ur so f**king cool    Ur so f**king cool  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Ur so f**king cool -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: