The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Fly away [May et Adrienne] -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1604
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] - Page 2 EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 0:01
De toute évidence, Adrienne ne craignait pas de parler ouvertement de ce qui lui avait enlevé ses deux hommes. Elle semblait particulièrement inébranlable, là, tout de suite. La pilote lui racontait la mort de Bastien, n'omettant pas de mentionner les circonstances probablement violentes de sa mort. Putain, mourir torturé - exécuté par un ennemi réputé aussi violent - ne devait pas être la plus douce façon de quitter ce monde. Faire un tel deuil ne devait pas être simple non plus, et rien que d'imaginer une telle chose, la princesse en avait le coeur à l'envers. May hocha la tête, ne sachant pas trop ce qu'elle devait répliquer à de tels aveux, avant de la laisser enchaîner.

Son interlocutrice parlait maintenant de Dany, un autre militaire - à la retraite, celui-là. Visiblement, Adrienne avait un faible pour l'uniforme. N'empêche, une école de pilotage, c'était plutôt chouette, en fait. De mourir sous les dents d'un décomposé, ce l'était un peu moins. Mais selon ses dires, la mort de son compagnon datait des premiers jours de l'épidémie. Ce n'était pas tout frais, donc. Son esprit divagua un moment, repensant à Nate qu'elle avait vu en rôdeur. Ses yeux vides, son teint affreusement pâle, mais surtout sa soif de sang. Et elle n'arrivait simplement pas à admettre qu'il puisse être arrivé la même chose à Adam.

« Fuck... J'suis désolée. C'est horrible. » dit-elle lentement, un peu absente mais sincère, lui offrant au moins un peu de respect au nom des deux disparus. Liv pouvait mieux comprendre, maintenant, pourquoi l'hélice signifiait autant pour la miss. Après tout, qui était-elle pour juger? Elle-même avait gardé le bandana de son frère, les armes de Zack, celles de Fuller, et elle refusait catégoriquement de se débarrasser de tout ce qui appartenait au chasseur.  

Le dernier mot d'Adrienne flottait encore dans sa cervelle, cependant. Dévoreur. C'était la première fois qu'elle entendait quelqu'un surnommer les morts de cette façon. Et plus elle y pensait, plus la dénomination faisait du sens. Ces saloperies dévoraient littéralement tout sur leur passage, arrachant non pas seulement la vie de la victime - mais détruisant à la fois celle de toutes les personnes autour. La blonde soupira, tandis qu'Adrienne lui renvoyait la balle, demandant à son tour à quel point était-elle en mesure de comprendre.

Un long silence avait suivi sa question. May n'était pas particulièrement à l'aise, elle ne pouvait pas le nier. La petite n'avait jamais été la plus douée pour parler de ces trucs là, même avant que le ciel ne leur tombe sur la tête. Sauf qu'Adrienne avait eu les couilles de se confier, elle. Et pire que ça: elle pourrait certainement saisir une bonne partie du fardeau qu'elle portait sur ses frêles épaules. Elle dégagea quelques mèches de cheveux de son visage, nerveuse, avant de finalement prononcer quelques mots. « C'était l'été dernier, j'crois. Je... J'étais enceinte. On avait quitté l'île en pensant que ce serait mieux, Nate et moi - avec le reste de la bande, jadis. » Oui parce qu'à ses yeux, c'était déjà tellement loin, mais encore si douloureux. « J'ai accouché trop tôt, j'étais dans la merde, et il a donné sa vie pour la nôtre. » Si Nathan avait plutôt été un connard durant la majorité de sa courte vie, il avait au moins prouvé qu'il n'était pas qu'un pauvre enculé, ce jour-là. Sa fille n'avait pas survécu, malheureusement, mais ça, c'était une autre histoire.

« Et puis plus récemment, Adam n'est jamais rentré. » Le connaissait-elle seulement? Elle avait la gorge nouée en prononçant son nom - à peine la force de parler. « Juste le fait d'imaginer tout ce qui a pu lui arriver me rend complètement folle. » lâcha-t-elle en baissant les yeux, incapable de soutenir son regard. « En toute honnêteté, j'commence sérieusement à croire que j'condamne tout ceux qui m'entoure, de près ou de loin. » Cendrillon essayait encore une fois de cacher à quel point cette phrase lui faisait mal, à quel point ce sentiment creusait un trou immense dans sa poitrine, alors elle tenta un maigre sourire, soufflant du nez en gardant les billes bien ancrées sur le sol - l'endroit où elle devrait probablement se trouver. Six pieds sous terre, avec tous les autres.


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] - Page 2 EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 0:59
La réaction de la blonde fut brève, lapidaire même, mais je pense qu’elle devait être sincère et refléter une réflexion plus profonde que cela. Son visage ne trompait pas, l’expression qu’elle fit en jurant, je la crois quand elle me dit qu’elle est désolée et qu’elle trouve mon histoire horrible. Je l’en remercie, son empathie est plaisante à voir. Comme quoi, il reste un peu d’humanité dans certaines personnes. J’incline légèrement la tête pour la remercier encore une fois. Je prends note qu’elle n’a pas posé de questions particulières sur l’hélice, peut-être est-elle trop courtoise ou trop timide pour oser demander.

De toute manière, un bout de bois semble insignifiant quand je découvre sa propre histoire. En silence, je l’écoute me raconter littéralement l’horreur de ce qu’elle peut avoir vécue. Déjà, rien que le fait que son histoire commence par le fait qu’elle était enceinte, rien que cet état de fait suffit à me donner la chair de poule. C’est abominable de tomber enceinte dans un monde comme celui-ci, une épreuve que je ne souhaiterai à personne. Même si, ici, il y avait visiblement une stabilité relative, permettant d’envisager un avenir peut-être. Dans tous les cas, la décision que May avait prise me semblait être mauvaise. « Sa bande » et elle-même avaient décidés de quitter l’ile ? Mais pourquoi donc ?

Au détour de certaines conversations, j’avais compris qu’il y avait un lourd passif chez les remnants des histoires sombres. Mais je n’ai pas prêté intérêt à ces histoires, elles sont le problème des anciens et des rampants. La seule chose qui m’intéresse c’est l’avenir ici. Mais je digresse encore une fois, me perdant dans mes conjectures. Peu importe les raisons qui l’ont poussé à faire ce qu’elle a fait, son histoire est horrible. Un accouchement dans des conditions cauchemardesques, la perte de ses proches.  Je ne suis pas d’un naturel très expressif, cependant, je pense que mon visage affiche l’air concerné et désolé qu’il convient dans cette situation. Je me pince les lèvres à la recherche d’une banalité quelconque : « Ton histoire est encore plus horrible que la mienne May… Je… Tu as toute ma sympathie, j’espère réellement que tu as réussi à te relever de cette épreuve. »

Elle ne mentionne pas si son bébé va bien ou pas… Dans la peur de commettre un impair, j’élude prudemment la question et je fais bien, car de toute façon,  elle me parle d’une autre histoire, très récente celle-ci. L’évocation du nom d’Adam n’éveille pas de sentiments particuliers en moi, mais il me semble bien avoir entendu parler de lui par hasard. Il me semble qu’il s’agissait d’un chasseur, son amant donc ? Malheureusement pour moi, pour elle également, je comprends parfaitement le sentiment qu’elle peut éprouver, quand elle dit qu’elle condamne ceux qui l’entourent. J’ai eu la même réflexion en 2015 et il m’arrive encore parfois de penser la même chose le soir. Même si c’est beaucoup plus rare maintenant… Je me suis fait à l’idée. C’est une pensée quelque peu sinistre : « Tu sais… j’ai perdu les deux seuls hommes que j’ai jamais aimés, la plupart de mes amis sont morts sous mes yeux… Il m’arrive aussi de me faire cette réflexion. J’ai pensée être une sorte de veuve noire, maudite pendant un moment. » J’observe May, qui semble fixer le sol, en dépit de son faible sourire, elle semble être au bord des larmes : « Il y a malheureusement des choses qu’on ne peut pas contrôler May. Je pointe ma cicatrice sur le front : « Un coup de vent, une puissante rafale imprévisible m’a surprise et a projeté mon avion au sol, me coutant tout l’avenir rêvé que je m’étais imaginé.» Ce n’a rien à voir mais c’est simplement pour appuyer mes propos. « Je ne contrôlais pas la roquette qui a abattue Bastien, comme tu ne peux contrôler la nature dans laquelle est perdu Adam… Les gens meurent et nous devons faire bonne figure May. Mais ce n’est pas de notre faute, ne l’oublie jamais, sinon tu risquerais de devenir folle comme moi et tu parlerais à une hélice en guise d’autel» J’avais ajouté la dernière phrase avec un léger sourire timide à mon tour. C’est rare que je m’exprime autant sur un sujet comme celui-ci, mais je ne sais pas trop pourquoi, je me sens empathique de son histoire.

Peut-être est-ce le fait que j’avais a peu prêt son âge quand j’ai perdu Bastien… Sans oublier Caroline l’année d’avant.



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1604
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] - Page 2 EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 3:15
May voyait bien qu'Adrienne se questionnait. Autant sur ce qui avait motivé son départ de Bainbridge que sur sa grossesse et les décisions autour de celle-ci - avec raison. C'était jadis une situation complexe, et elle avait foiré. C'était aussi simple que ça. Elle allait en payer les conséquences à tout jamais, elle le réalisait aujourd'hui. Et malheureusement pour la blonde, elle ne pouvait pas revenir en arrière. Elle l'avait longtemps souhaité, avant de réaliser que rien ne pouvait garantir qu'un autre scénario aurait pu sauver les siens.

La pilote parla à nouveau, la ramenant à sa déprimante réalité pour lui dire que son histoire était tout aussi horrible, sinon plus. « Oh, tu sais, la question n'est pas de savoir qui a vécu les trucs les plus chiants. » dit-elle en haussant les épaules. « J'imagine qu'il s'agit plutôt de comment on s'y adapte. » ajouta-t-elle avec une tristesse notable dans la voix. Elle le pensait sincèrement, seulement c'était plus facile à dire qu'à faire. Cendrillon lui offrit tout de même en sourire en guise de merci, alors qu'Adrienne lui disait avec conviction qu'elle espérait de tout coeur qu'elle puisse s'être relever de cette épreuve de merde.

Mais la miss lui racontait maintenant qu'elle avait aussi eu cette réflexion, à l'occasion. Cette étrange impression d'être maudite; d'être une veuve noire, comme elle disait. Le terme représentait tout à fait ce qu'elle pouvait ressentir, en effet. Adrienne ne s'arrêtait pas, parlant du fait qu'elles ne pouvaient pas tout contrôler. Qu'elles ne pouvaient rien contrôler du tout, en fait. Ni les rafales de vent, ni les roquettes, ni la nature elle-même. Peut-être était-ce qui la frustrait le plus, finalement, outre la peine et son petit coeur maintes fois brisés. Ce monde était celui de l'incertitude, au final. Et il fallait apprendre à naviguer - ou à voler, au choix - à travers ses recoins les plus sombres.

Liv hochait la tête, incapable de vraiment faire plus. Elle planta pourtant ses yeux clairs sur sa nouvelle copine, interpellée, dès l'instant où elle aborda un certain sujet: la faute à qui. Bien sûr qu'elle se sentait coupable. Enfin, elle évoluait dans cet apocalypse depuis un bon moment, déjà. La princesse avait appris un tas de choses en chemin, surtout de ne pas s'attacher, d'être prête à tout, de s'adapter. Mais de s'entêter à s'isoler était hypocrite. Plus que jamais, les gens devaient s'unir pour survivre, et cette union avait un prix. Un prix trop cher payé à son avis, sur le coup. Et pas seulement quand il était question d'elle et de ses proches. Pour toute l'île, en fait. Il fallait simplement constater toute la merde qui leur tombait dessus depuis New Eden pour s'en rendre compte, mais là n'était pas la question.

« J'vais me tenir bien droite, t'en fais pas. » Essayait-elle de se convaincre? Sûrement. « J'vais continuer d'avancer... C'est c'que j'fais toujours. » lança-t-elle comme pour répondre à Adrienne qui soulignait l'importance de faire bonne figure. Elle avancerait, oui. Mais peut-être pas tout de suite. Peut-être que là, sur le coup, elle avait besoin de trouver d'autres raisons de continuer. La remarque de la pilote par rapport à l'hélice avait fait rire May, n'empêche, qui s'approcha alors pour observer le morceau de bois d'un peu plus près. Enfin, elle n'y connaissait rien, il ne fallait pas croire que de s'approcher allait changer quoi que ce soit. « C'est vraiment un morceau d'avion? » Aussi bien se changer les idées avec des histoires de moteur, à défaut d'autre chose. 


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] - Page 2 EmptyLun 24 Aoû 2020 - 21:37
J’ai approuvé les commentaires de May, elle dit que ce n’est pas la première fois qu’elle se tient droite devant l’adversité et qu’elle doit se relever. J’émets également une remarque approbatrice : « Malheureusement, c’est bien la seule chose qu’on puisse faire, ne serait-ce que pour la mémoire de nos proches. C’est d’autant plus vrai dans ce monde qui n’attend plus personne maintenant… » Dans tous les cas, notre conversation s’égare, s’éloigne de ce sujet, revenant plutôt vers cette hélice en bois.

J’ai eu un léger sourire et quelques notes d’un rire discret. Avant de me retourner sur le morceau de bois, puis de revenir sur May : « Je ne pense pas que ce soit une vraie en réalité. Elle est considérablement trop petite et légère pour que ce soit le cas. Même les hélices datant du début de l’aviation était plus imposante. Je vois plutôt là, une création d’un décorateur peu attentif pour un public peu exigeant. » Soyons honnête quelques secondes cependant, combien de personnes accorderaient de l’importance à ce que je suis en train de souligner. Je dois bien être la seule au monde, même avant ce monde, qui se posait la question.

Je reprends cependant en souriant, peut-être que je pouvais lui expliquer ce qui me poussait à choisir cette façon de faire mon deuil. « Tu dois, légitimement, te demander pourquoi je cherches du réconfort devant un tel objet. La raison est simple, je suis une pilote de naissance, mon père l’était, mon grand-père aussi. J’ai commencé à voler quand je ne savais pas marcher. Je ne sais pas pourquoi, je me suis toujours plus sentis à l’aise à l’idée de parler à un avion qu’à un prêtre… au moins un avion n’a jamais défrayé la chronique car il avait violé un enfant de chœur. » J’eu un sourire malsain en disant cela, un souvenir, une réminiscence d’un fait-divers ayant eu lieux dans la paroisse de ma mère. Cependant, ce genre de propos, cette vulgarité, je ne peux pas la tolérer quand quelqu’un le fait devant moi, tout comme je ne dois pas le tolérer envers moi-même. Je me reprends rapidement : « Désolé d’avoir ce genre de commentaire, ce n’est pas très… courtois. Je n’ai pas à faire ce genre de commentaire, on ne se connait pas… Donc je disais, excuse-moi d’avoir digressé, quand nous aurons nos avions, je ne parlerai plus à une simple hélice factice. »

Plus les jours passent, plus le projet devient réel et plus mes pensées se tournent vers le ciel. En dépit des arbres justement, je lève la tête pour regarder les carrés bleus. J’espère ne pas passer trop pour une folle.



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1604
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 0:02
Elle était bien rationnelle, la dame, expliquant à Goldenberg que de rester droite était probablement la seule chose à faire. Enfin, non pas qu'Adrienne avait tort, mais les choses n'étaient pas toujours aussi simples - la preuve était sous leurs yeux à toutes les deux, à ce moment précis. Peu importait, la pilote s'attardait maintenant à répondre en détails à la question de May, par rapport à l'hélice. Et si la blonde n'avait pas encore tout à fait réalisé à quel point son interlocutrice était complètement folle des avions, elle le réalisait maintenant. Elle l'entendait dans sa voix, dans sa façon de choisir ses mots - c'était catégorique.

Le morceau de bois était faux, finalement. Une pâle imitation, selon toute vraisemblance. Liv haussa les sourcils devant tant de passion, un peu surprise du dévouement dont faisait preuve Adrienne pour faire comprendre à May ce qu'elle n'aurait jamais - mais alors jamais - pu deviner sans son aide. « Bien sûr. C'est ... évident. » répliqua-t-elle avec une pointe de sarcasme. Un public peu exigeant? Plutôt la plèbe, oui, si on se fiait à son air. Il semblait y avoir deux catégories de gens, pour De Castel, finalement. Ceux qui volent, et ceux qui ne volent pas.

Et c'est exactement ce que cette dernière confirma en lui expliquant une brève partie de son histoire. Impressionnée, Cendrillon hocha la tête devant un tel héritage familial. Elle comprenait mieux maintenant. Elle comprenait probablement même mieux qu'Adrienne ne semblait le croire, puisqu'elle semblait ressentir le besoin de se justifier. Mais une croix était aussi un bout de bois qui ne voulait rien dire aux yeux de la princesse, alors après réflexion, elle n'allait certainement pas en faire tout un plat. En terme de folie, May avait fait pire, d'ailleurs.

Mais voilà qu'elle s'excusait du commentaire qu'elle venait de faire, en lien avec les prêtres et toutes ces choses tordues et horribles qui avaient jadis fait les manchettes. Sur le coup, Liv ne savait pas trop si elle blaguait. De telles excuses n'étaient pas nécessaires, après tout, non? Merde, elle n'était pas la reine d'Angleterre. Pourquoi toutes ces manières? « Adrienne, putain, on est pas dans l'armée, ici. J'suis pas ton commandant, t'as le droit de faire des blagues. C'était plutôt une chouette réplique, même. » rigola-t-elle avant de changer de sujet, intriguée par la dernière partie de sa phrase.

« Quand vous aurez vos avions? » demanda-t-elle immédiatement, incrédule. Elle avait répété ses mots exacts, se posant soudainement de sérieuses questions sur sa santé mentale, finalement. Elle avait bien compris? La pilote avait comme projet de posséder un avion, un vrai? Qui volait? Elle se redressa un brin, comme pour mieux entendre ce qu'elle allait lui répondre. Quelque chose lui disait qu'elle ne déconnait pas, pourtant. « Tu veux bien me dire comment ce serait possible? » Et May devait absolument s'interdire d'y croire. Avec un avion, il serait facile de survoler le territoire, et de possiblement retrouver Adam. Mais d'entretenir cet espoir ne lui ferait que du mal, elle le savait trop bien.


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 13:46
J’eu un instant d’hésitation quand May me reprit presque sèchement sur mes excuses. Son commentaire était tout à fait juste, j’étais simplement honteuse de me laisser aller devant quelqu’un que je ne connaissais pas. Au moins, j’avais à présent la certitude que ce genre de chose ne la dérangeait pas. J’ai donc repris la parole. « Non, tu n’es pas ma commandante, mais c’est compliqué de passer outre une vie entière d’une éducation rigide comme… une verge de prêtre quand il a un choriste sur les genoux. » Au point où j’en étais, une blague vaseuse de plus ou de moins. Encore qu’elle pouvait sentir le réchauffé. Mais ce n’était pas le plus important. May semblait septique sur mon projet et je ne comptais pas laisser passer une occasion de lui expliquer correctement.

Reprenant mon histoire depuis le début, j’ai commencé à raconter ce que je peux considérer comme le projet le plus important de ma vie. « J’ai présenté un dossier à June, effectué une étude de faisabilité également, rassemblé de la documentation divers, sur des modèles, des conditions d’emplois, mais aussi sur les avantages à en tirer. Reconnaissance, transport, surveillance, attaque au sol… J’ai réussi à la convaincre de l’utilité d’une flotte aérienne. » J’ai réussi cela avec une relative facilité, j’ai su me montrer cohérente et pertinente, construire un vrai dossier, raisonnable et optimiste. Je reprends mon explication : Nous allons, d’ici peu, partir à la recherche d’un ou plusieurs appareils pouvant opérer dans des conditions sommaires, effectuer des tests. Si cela est concluant, nous procèderons à une mise en chantier plus conséquente, afin de recevoir et mettre en œuvre des warbirds… de vieux avions de chasse. » Mon rêve ultime… serait de piloter un Dewoitine D.520… mais il n’en n’existe plus en état de vol. Malheureusement, je devrais me « contenter » de ce que nous trouverons ici.

Je n’ai pas fait mine ou remarque de ce détail à May, que ce projet est motivé par un rêve égoïste de ma part et que c’est pour moi avant tout, que je le fais. Même si j’ai à cœur d’aider ce groupe comme il convient. Ma priorité n’est pas pour eux. « Miss Jones et moi-même avons effectués une reconnaissance à Restoration point, nous avons trouvé un terrain adapté et les travaux commenceront rapidement. D’ici… un mois, deux, maximum, nous devrions être en mesure de voler. » Oui, le calendrier est optimiste, mais j’ai bon espoir que ça arrive rapidement, une piste de petite taille, un avion simple et robuste, facile à réparer. J’avais tellement hâte de lancer l’expédition ! Un sourire béat sur le visage, je l’efface rapidement pour continuer, sur un ton plus sérieux : « ça peut paraitre dingue, mais pourtant… ce n’est pas impossible. Les avions stockés dans un hangar nécessiteront une maintenance, mais ils peuvent être remis en état assez facilement. Pour le carburant, c’est simple, le kérosène ne sert à rien dans une voiture, donc nous pouvons espérer qu’il en reste encore un peu partout. Je te donnerai le dossier si tu veux, mais je t’assure que bientôt, il y aura une force aérienne ici. »



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1604
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] - Page 2 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 19:54
Si May avait pouffé de rire au commentaire d'Adrienne à propos de la verge de certains prêtres, elle avait bien vite retrouvé son sérieux devant les explications détaillées de celle-ci. Convaincre June avec un dossier complet par rapport à ses avions, ce n'était pas rien, elle devait l'avouer. Enfin, la patronne donnait de l'importance à ce qu'elle voulait - à ce qui était utile pour elle et son île, après tout. La blonde n'était donc pas si surprise d'entendre une telle chose, au final. La pilote semblait particulièrement sûre d'elle, d'ailleurs. C'était probablement le genre d'attitude qui plaisait à la rouquine qui dirigeait Fort Ward. « Réussir à capter l'attention de Phelbs, et pour les bonnes raisons? Félicitations, quand même. » dit-elle sans trop de conviction, du sarcasme plein la voix.

Elle-même se laissait convaincre par tous les avantages dont parlait Adrienne, même si elle avait de la difficulté à croire en la faisabilité d'un tel projet. Un avion n'était pas un qu'un vulgaire jouet facile d'utilisation. Elle n'avait pas beaucoup de connaissances par rapport à ces appareils, très peu même, mais elle se doutait que ces petites bêtes pouvaient être capricieuses, beaucoup plus qu'un simple véhicule terrestre. L'idiot du village ne pouvait pas simplement décider d'exploiter ces oiseaux du ciel. Enfin, sa comparse n'était pas idiote, loin de là, au contraire. Mais peut-être était-elle un brin trop... optimiste?

N'empêche, Liv l'écoutait attentivement. Elle n'avait pas envie de jouer la rabat-joie, mais c'était plus fort qu'elle. Avait-elle seulement une petite idée de tout ce qui pourrait mal tourner? Elle parlait déjà de mission de reconnaissance, et d'un délai relativement court avant de pouvoir voler. « Effectuer des tests avec quelles ressources? » Non parce qu'à ses yeux, les ressources manquaient vachement vite dans ce monde, surtout depuis la déclaration de guerre contre New Eden. « De vieux avions ne nécessitent-ils pas encore plus d'entretien? »  Elle posait des questions sans trop de gêne, oui, fidèle à elle-même. Elle n'avait pas de mauvaises intentions, Adrienne pourrait l'entendre dans son ton - elle était simplement curieuse, et c'était dans sa nature de jouer l'avocat du diable.

Son interlocutrice elle-même avouait que tout ça semblait plutôt dingue, le pire, en précisant que ce n'était cependant pas impossible. Mais ce qui n'était pas impossible n'était pas pour autant simple et facile. La miss ajouta aussi quelques précisions concernant le carburant, précisant qu'il devrait être plus disponible que le pétrole utilisé dans les voitures. « En prenant pour acquis que le kérosène sera encore utilisable, non? » Cendrillon avait déjà eu des problèmes de bagnole à cause de l'essence qui commençait à dater, après tout. Était-ce bien différent pour ces appareils? Elle n'en savait rien, en fait. La princesse laissa un peu le silence s'installer, réfléchissant à tout ce qu'Adrienne venait de dire. « Pardon, j'veux pas être celle qui doute de tout, mais c'est un peu ça. Sérieusement, c'est un super projet, vraiment... Je te souhaite - non, je nous souhaite que ça fonctionne, sincèrement. Mais tu y crois vraiment? » Pouvait-on vraiment blâmer la blonde de ne plus trop croire en rien, à ce moment précis? Probablement pas.  


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Fly away [May et Adrienne] -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: