The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Fly away [May et Adrienne] -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] EmptyDim 9 Aoû 2020 - 23:19
J’ignore quel est le monstre, la personne dénuée de gout, de respect ou même simplement d’intelligence qui a osé jeter une telle merveille. Alors que je me promenais dans les rues du fort, j’ai eu l’œil attiré par ce qui semblait être une planche de bois vernie… Telle ne fut pas ma surprise quand j’ai découvert que ce n’était pas une planche mais une hélice d’avion ! Une vielle hélice en bois, bipale. Assez petite, certainement pas une vraie. Mais en la voyant, j’ai eu un pincement au cœur, j’attachais beaucoup d’importance aux objets de l’aviation. N’avais-je donc pas rencontré mes deux hommes par ce biais ? N’avais-je pas consacré ma vie à l’aéronautique ?

Je ne sais pas si Dieu existe, je m’en fiche à vrai dire, mais s’il y a bien quelqu’un qui peut s’approcher de lui, défier ce qu’il est, c’est bien les pilotes. C’est pour ça que j’ai développé une sorte de spiritualité en rapport avec cela. Ça peut sembler idiot je sais, mais si je dois m’adresser à un esprit supérieur quelconque, je ne veux le faire que par le biais de ce qui m’est cher. En l’occurrence, l’aviation. J’ai donc entrepris de récupérer l’hélice et j’ai cherché un endroit un peu calme ou je pourrai tranquillement me recueillir. Je n’ai pas parlé à Dany et Bastien depuis des années, je n’ai jamais trouvé la paix, ni le temps de le faire. J’espère que ça va changer maintenant. J’ai finalement trouvé mon bonheur à quelques mètres d’un petit chemin isolé.

J’ai posé l’hélice contre un arme et je me suis aménagé une petite aire où j’ai pu m’agenouiller. J’ai fixé l’objet de mon culte pendant plusieurs secondes avant de mettre timidement un sens à mes pensées et de, timidement, commencer à parler : « ça fait longtemps, trop longtemps que je n’ai pas réussi à vous retrouver. Bastien, je t’avais déjà parlé de Dany… il est avec toi maintenant, j’espère que vous saurez vous entendre. Ne vous amusez pas à comparer vos talents de pilote aux miens, un pilote d’hélico et un américain… comment vous pourriez. »Même dans la mort je ne vais pas leur accorder le bénéfice du doute, ni le privilège de se penser qu’ils puissent être meilleurs que moi. J’ai senti un léger sourire coupable sur mon visage, alors que je disais cela. En réalité, si je sais que j’étais meilleure que Dany, je l’ignore dans le cas de Bastien.

J’ai ensuite passé plusieurs minutes à raconter mon aventure à mes hommes depuis le début jusqu’à cet instant. Résumant cinq années compliquées :

« Je suis bien ici, je vais enfin avoir l’occasion de revoler. On m’a donné presque tout ce que je voulais, le temps, l’aide, j’espère pouvoir reprendre l’air avant la fin de l’été. Heureusement que je n’ai pas négligé le travail de rampants durant toute ma vie… Vous me manquez, j’espère pouvoir très vite voler parmi vous » Je suis ensuite resté silencieuse quelques minutes avant d’adresser quelques paroles plus générales à Eol et à tous les dieux du vents : « D’ici quelques temps, nous commencerons à chercher des avions. J’espère que nous trouverons ce que nous cherchons. »

Alors que je parlais, je n’ai pas entendu les bruits de pas derrière moi, du moins pas avant qu’il ne soit trop tard.



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1604
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] EmptyLun 10 Aoû 2020 - 5:38
Est-ce que c'était parce qu'elle venait d'avoir 30 ans? Non parce qu'on dirait que c'était vachement plus difficile de prétendre, dorénavant, de porter un masque. De faire comme si tout allait bien - chose qui était horriblement facile, jadis. C'était ça, vieillir? Grandir, évoluer, tout ce qui venait avec? Quelles belles conneries. Elle gagnait quoi, à atteindre la trentaine, dans ce monde de décomposés, hein? Sans lui? Encore et encore, May se heurtait au même destin. C'était ça, vieillir dans l'apocalypse. User son coeur, user son corps, pour arriver au même résultat à chaque fois. Perdre un tas de trucs sans jamais en gagner en échange.

Enfin. La blonde fixait le plafond, dans son lit - leur lit. Elle tourna la tête pour se prouver une fois de plus qu'Adam n'était pas à ses côtés. Elle n'avait pas le choix de confirmer cette réalité, à chaque matin. C'était plus fort qu'elle, un peu comme si elle n'arrivait pas à y croire à chaque putain de fois qu'elle ouvrait les yeux. Peut-être avait-elle seulement besoin de temps pour encaisser les événements. Allez, il suffisait de s'en convaincre, non?

Enfilant ses jeans troués et le premier t-shirt qui lui tomba sous la main, Cendrillon ne s'attarda pas longtemps à son apparence avant de sortir de la maison. C'était toujours pareil, elle ne tolérait pas de rester enfermée, surtout pas dans cette baraque pleine de souvenirs. La plaie était encore trop vive, trop douloureuse. Elle refusait catégoriquement de croire qu'il était mort. Il retrouverait son chemin jusqu'à elle, n'est-ce pas? Il l'avait toujours fait. Liv marchait dans les rues de Fort Ward, et sans même s'en rendre compte, elle le cherchait. Chaque coin de rue, chaque arbre cachait sa présence.

C'est ainsi qu'elle se retrouva dans un endroit plus ou moins reculé, de toute évidence. Un espèce de terrain vague derrière une piaule non-habitée, avec toutes sortes de bricoles sur la pelouse complètement brûlée. C'était un peu étrange, en toute honnêteté. Peut-être qu'un collectionneur détraqué vivait ici, auparavant? May ne pu s'empêcher de sourire un brin, avant de se prendre les deux pieds dans un morceau de ferraille auquel elle n'avait pas fait attention. Elle manqua de peu de s'étaler de tout son long, se rattrapant tout juste avant la catastrophe.

Et en relevant les cils, elle remarqua la présence d'une femme, un peu plus loin. Voler parmi vous? Mais à qui parlait-elle exactement? Une clique de drogués?! La princesse avança, curieuse - et visiblement heureuse de la distraction, disons-le. Sauf qu'elle ne s'attendait pas à découvrir un visage qui ne lui disait rien, et qui parlait tout seul. Il n'y avait personne, littéralement personne dans les environs. Seulement qu'elles. Et voilà qu'elle en rajoutait, parlant de trouver ce qu'ils cherchaient ou un truc du genre. La blonde était-elle encore dans son lit, en fait? C'était quoi ce bordel? La femme se retourna enfin, et May eu le réflexe de reculer. C'était peut-être une vaccinée qui refusait le sérum, quoi. Elle avait déjà eu assez à gérer de ce côté, putain. Goldenberg ouvrit la bouche, avant de la refermer, perplexe. Elle n'avait pas l'impression qu'elle devait être ici, là, tout de suite. « ...Besoin d'aide? » demanda-t-elle finalement en fronçant les sourcils. Son regard clair ne quittait pas son interlocutrice et son étrange planche de bois, particulièrement confuse. Est-ce qu'elle se permettait de juger la dame? Assurément. Est-ce qu'elle en avait le droit? Sûrement pas, mais ce n'était pas la bonne journée pour que la petite s'en préoccupe.


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] EmptyLun 10 Aoû 2020 - 14:52
J’ai tourné la tête lentement pour voir qui approchait, le rouge aux joues, honteuse, affreusement honteuse. Que quelqu’un me voit m’abaisser à une telle cérémonie, quand j’entends la voix de la femme, qui me demande si j’ai besoin d’aide, je me redresse rapidement. L’air horrifié, je le suis réellement, je frappe dans l’hélice pour la faire tomber au sol. J’ai ouvert la bouche comme une enfant prise par sa mère alors qu’elle fouillait les placards. « Je… Je, non, je n’ai pas besoin d’aide je vous remercie. Je jette encore un regard à l’hélice, avant de plonger mes yeux dans ceux de l’intruse.

Blonde, elle est très belle, plus jeune que moi. Je dirais qu’elle doit avoir une petite trentaine d’années. La taille fine, elle s’entretient, ses yeux sont beaux. Mais je sens aussi qu’elle me juge. C’est une sensation que j’ai alors que nous nous fixons mutuellement. Que dois-je faire maintenant ? Partir tout simplement ? Non, même pas dans les rêves les plus sombres du plus pathétique rampant du monde. Je pince les lèvres et je croise mes bras avant de lui demander : « ça fait longtemps que vous m’espionnez ? Une fois ma surprise passée, il ne reste plus que mon air mécontent, je n’avais pas fini de parler avec Bastien et Dany. C’était une indélicatesse extrême d’interrompre quelqu’un lorsqu’il était visiblement en train de prier ! Ce manque d’éducation typique des américains, m’énerve au plus haut point !

Qu’elle parte elle, qu’elle me laisse en paix ! Qui est cette personne en plus, ça va faire deux mois que je suis là et je ne l’ai jamais rencontré ! Ce n’est pas non plus des manières de suivre les gens sans avoir la décence de se présenter avant ! Même si… Je suis la dernière arrivée, l’étiquette demande que ce soit à moi de me présenter et dans les bonnes formes. Je soupire et laisse s’écouler quelques mots et mon accent français prononcé : « Je m’appelle Adrienne De Castel, je dirais bien que je suis ravie de vous rencontrer, mais j’ignore qui vous êtes et comme vous le voyez, vous m’avez dérangé dans un moment important pour moi. Qui êtes-vous, de fait ? » Je n’ai pas résisté à laisser une pointe d’acidité dans ma voix pour faire comprendre mon mécontentement.



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1604
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] EmptyLun 10 Aoû 2020 - 19:38
Elle n'avait pas besoin d'aide? Peut-être avait-elle besoin d'un psychiatre, alors? Sincèrement, était-elle la seule qui était encore saine d'esprit ici? Enfin, saine d'esprit - il fallait le dire vite. Les yeux de Cendrillon se promenaient de la planche injustement frappée jusqu'au visage de la dame, notant rapidement la cicatrice à son front, les tatouages à ses bras et la bague à son cou. Elle était passablement plus grande qu'elle - ce qui n'était pas particulièrement rare, il fallait l'avouer. C'était peut-être pour cette raison qu'elle semblait la fixer avec une telle facilité. En effet, son interlocutrice soutenait son regard avec un air consterné, comme si Lively venait d'abattre un homme sur la place publique.

L'inconnue posa enfin la question qui semblait lui brûler les lèvres depuis un moment; à savoir depuis combien de temps elle était là. Ce qu'elle avait entendu ou non, en d'autres termes. May l'observa croiser les bras, visiblement sur la défensive. Elle n'était pas de très bonne humeur, la demoiselle. La blonde ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui pouvait bien la mettre dans un tel état. Si elle voulait la discrétion la plus totale, peut-être n'était-ce pas le meilleur endroit, après tout. C'était plutôt évident.

« Pas besoin de me vouvoyer. » précisa-t-elle avant tout - il y avait de quoi la rendre mal à l'aise. « J'espionne personne, j'faisais que passer. » ajouta-t-elle même si elle n'avait pas besoin de justifier quoi que ce soit, à son avis. Peut-être fallait-il tracer des lignes au sol pour délimiter le territoire de chacun? C'était ce qu'elle voulait? Ridicule. « Je m'assurais simplement que tout était okay. Avec tout ce qui se passe ici, c'est la chose la plus responsable à faire. » Parler de responsabilités? Elle entendait déjà Lance qui se foutait de sa gueule. N'empêche, c'était tout à fait vrai, dans le cas présent.

Mais la femme ne cessait de parler, maintenant. Elle se présentait, même, avec une étiquette considérée relativement inutile par la princesse et un accent particulièrement cassant. Liv laissa flotter un silence tandis qu'elle appuyait le dos sur la carcasse d'une voiture, contemplant un moment cette Adrienne. Peut-être était-ce pour réfléchir, ou peut-être était-ce seulement pour l'emmerder un peu, parce qu'elle semblait bien pressée d'obtenir des réponses à ses questions. « May. » dit-elle simplement, avant de poursuivre. « ... Goldenberg. » se sentit-elle forcée d'ajouter.

« J'dirais bien que j'suis ravie de te rencontrer... » Comment ça c'était mal d'imiter les gens pour son plaisir personnel?  « ... Mais manifestement, j'dérange, oui. Désolée. » Elle l'était, même si ses traits traduisaient un certain agacement face à la réaction d'Adrienne. N'était-ce pas un brin exagéré? Elle pencha la tête sur le côté, l'observant toujours - ainsi que la planche par terre.

« Tu parles aux fantômes, alors? »  


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] EmptyMar 11 Aoû 2020 - 0:07
Encore une fois, je reçois une remarque sur mon excessive politesse, je soupire avant d’affecté une sorte de demi-sourire. D’accord, je vais faire l’effort de ne pas trop me braquer, peut-être qu’elle ne pensait pas à mal. Comment… May, disait, le monde était étrange et il était responsable de s’assurer que tout le monde allait bien. D’accord, j’hoche la tête et lui répond : « Tout va bien, May, je te remercie de ta sollicitude. » Elle m’a dérangée la rampante, mais après tout. Elle ne l’a pas fait exprès. Je lèves doucement les deux mains pour manifester une volonté d’apaisement : « Tu ne pouvais pas savoir que tu me dérangerais. Non, elle ne pouvait pas savoir que je parlais à mon passer, ni même que j’ai une façon bien personnelle de le faire. Je vais tenter de lui répondre de la façon la plus claire possible.

« Fantômes, dieux, esprits, ancêtres… Tant de noms différents que nous donnons à la même chose. Le besoin de se confier… » Peut-être est-ce idiot de le verbaliser de cette façon, mais néanmoins, je le dis comme ça à May… comprendra-t-elle ? J’en doute, mais si c’est le cas, alors elle pourra peut-être… ne pas me juger ? Non pas que le jugement d’une rampante ait quelconque valeur à mes yeux. Mais la paix publique se doit de passer par une bonne et relative entente. Je me suis donc retourné pour récupérer l’hélice et la remettre en place, avant de m’adresser de nouveau à la belle blonde : « J’aime me recueillir devant quelque chose qui est important pour moi. J’ai passé ma vie à voler, à être dans les nuages, depuis que je suis une enfant c’est mon seul but. Alors mes dieux, mes autels, mes pensées sont tous plus ou moins tournées vers l’aviation. » Je caresse le bois de l’hélice avant de continuer : « Je parlais à mes compagnons, que j’ai hélas enterrés, deux pilotes comme moi. Désolé de mettre montré agressive, simplement, c’est très intime pour moi. »

Je tourne le dos à mon fétiche pour me concentrer finalement sur May, comment va-t-elle réagir à ce que je viens de lui dire ? Comprendre la portée de mes actes et de mes mots ? Ou simplement me juger bassement, prétendant que je suis simplement une folle ? Ne le suis-je peut-être pas un peu après toutes ces années ?



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1604
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 0:26
Adrienne n'était pas la femme la plus facile à cerner, semblait-il. Cendrillon le réalisait peu à peu, ne sachant pas trop si elle était sincère ou si elle donnait dans le sarcasme en la remerciant de sa sollicitude. Mais sa façon de presque s'excuser de sa réaction était suffisante pour que la blonde ne parte pas en courant, laissant la femme s'exprimer plus longuement à propos des raisons pour lesquelles elle causait à une planche de bois. Et sur le coup, Liv resta surprise. Elle ne s'attendait pas à des explications sérieuses, et surtout qui semblaient particulièrement franches. À son tour de croiser les bras sur sa poitrine, plongée un instant dans un moment de réflexion suite aux paroles de son interlocutrice.

Le besoin de se confier, hein? Et elle, à qui se confiait-elle, au final? Peut-être devrait-elle parler aux morts. Ils composaient la majorité de son entourage, aujourd'hui. Peut-être était-ce la solution parfaite? Ils resteraient avec elle pour toujours, en un sens. Mais serait-ce suffisant? Elle en doutait. May releva la tête vers Adrienne qui remettait sa tendre hélice en place, ne disant pas un seul mot avant de l'écouter poursuivre.

Elle se recueillait, alors. C'était aussi simple que ça. Le morceau de bois signifiait plus pour elle qu'une putain de croix dans une église vide. Goldenberg hocha la tête, réalisant doucement que ce qu'elle disait faisait du sens. Elle disait avoir passé sa vie dans les airs, mais à faire quoi? Elle étudiait les étoiles, faisait voler des avions, ou elle sautait en parachute pour doubler les plus grands acteurs d'Hollywood? La princesse en avait pas la moindre idée, mais en observant le bout de bois auquel Adrienne tenait tant, la miss penchait pour le métier de pilote. Et cette dernière avait rapidement confirmé cette théorie quand elle référa au monde de l'aviation.

Pas le temps de placer un mot que sa nouvelle copine poursuivait, expliquant à Liv qu'elle parlait en fait à ses deux compagnons décédés. Un frisson particulièrement désagréable se propagea à cet instant précis dans toute la colonne vertébrale de Cendrillon, vertige en prime. Elle secoua la tête lorsqu'Adrienne s'excusa de son comportement, tentant de lui signifier qu'il n'y avait pas d'offense - qu'elle n'allait certainement pas lui jeter la première pierre. La blonde essayait tant bien que mal de cacher qu'elle était bouleversée, de le passer sous silence - sans trop de succès. La bouche sèche, elle tenta de ravaler sa salive avant de parler, puisque la femme s'était retournée vers elle, attendant vraisemblablement une réponse de sa part. Une validation, peut-être.

« Je - J'suis désolée, pour tes compagnons. » Elle baissa les yeux en le disant, presque gênée. Quelles étaient les chances qu'elle tombe sur une personne qui vivait - à quelques détails près, sûrement - la même chose que la princesse? Tout le monde avait perdu des gens, Liv en était bien consciente. C'était tristement inévitable dans ce merdier. Mais d'encaisser la perte de deux piliers tour à tour, dont le plus important si récemment, était carrément invivable pour la blonde. Ce n'était pas tout le monde qui comprenait cette douleur là. « Et désolée de t'avoir jugé. Assez intensément, j'dois l'avouer. » dit-elle en grimaçant, pour déconner, classique tactique de la miss pour faire comme si tout allait bien. Son visage s'assombrit à nouveau, pourtant, tandis qu'elle relevait son regard bleu sur Adrienne. « Je... » Elle hésitait à franchir cette barrière là, comme à l'habitude. « J'comprends très bien. » Elle le verrait bien, si? Enfin, peut-être pas. « Que s'est-il passé? » Elle osa demander, oui. Si la pilote était en mesure de se confier à une hélice de bois, elle pouvait aussi bien se confier à May - en chair et en os.


'Cause everything I touch turns to ashes, and everything I love walks away from me, everything I've lost casts a shadow, I'm trying not to hold on


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] EmptyVen 14 Aoû 2020 - 0:37
Je ne sais pas exactement pourquoi, mais j’ai sentis une pointe de compassion dans les yeux de May quand elle m’a regardée. Peut-être comprend-t-elle finalement ? Je ne devrais pas penser d’une façon aussi défensive, les gens ne sont pas tous des incultes et des mauvaises personnes jugeant ce qui est différent. J’incline légèrement la tête à ses excuses, je décide de les prendre comme sincère et de les accepter. « Tu es libre de juger, tout comme tu es libre de t’excuser, ce que tu as fait. Je ne t’en veux pas. » Réellement, j’apprécie l’honnêteté intellectuelle et elle en a fait preuve devant moi, c’est signe d’une force de caractère. Je suis capable d’apprécier les gens comme cela.

Mon impression se renforce quand elle m’assure comprendre très bien… Nous sommes nombreux à avoir perdu des proches, en particulier depuis cette apocalypse de dévoreurs. Je n’en doute pas, mais la façon dont elle m’en parle, cela sonne très différent de tout ce que j’ai pu entendre jusqu’à présent. Je suis curieuse de savoir à quel point elle peut comprendre réellement. Je vais certainement avoir l’occasion de poser la question, car elle me demande ce qu’il s’est passé. Curiosité mal placée ou bien sincère ? Dans un cas comme dans l’autre, je peux lui répondre. Même si je leur parle, j’ai fais la paix avec leur disparition depuis des années. « Bastien, mon premier fiancé est mort en 2008. Il était pilote d’hélicoptère de combat, pour l’armée française. Il a été abattu en Afghanistan puis exécuté par des talibans. » Une mort digne de quelqu’un comme lui. S’il a été exécuté, c’est qu’il avait terrorisé ces salopards, lui et son navigateur devaient avoir fait un carnage dans les rangs des terroristes.

Je marque une petite pause… Autant pour la laisser digérer les informations que pour moi-même. Puis j’ai parlé de Dany : « Mon second compagnon, Dany, était un pilote de chasse dans l’US air force. Il avait pris sa retraite pour moi et nous avions ouvert une école de pilotage dans le Nevada. Moi je m’occupais d’apprendre la voltige à des confirmés et lui il enseignait aux débutants. Il est mort dans les premiers jours de l’épidémie… Sous les dents d’un dévoreur.Il n’y avait rien d’autre à ajouter, la mort froide et cruelle. Je me demande à quel niveau May a-t-elle souffert également. Je me permets donc de lui poser la question, ce n’est qu’un juste retour des choses : « Oserais-je te demande à quel point tu peux hélas comprendre ma peine ? De quand date ton deuil ? »



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Fly away [May et Adrienne]   Fly away [May et Adrienne] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Fly away [May et Adrienne] -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: