The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Run, boy, run... -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoey Foster
Administratrice
Zoey Foster
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/06/2020
Messages : 148
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 4 EmptyDim 13 Sep 2020 - 18:22
« Oui oui ! Ton meilleur pote ! »
Je balance ça comme ça, l'air de rien, pour bien faire comprendre à Joachim que mon opinion est déjà faite et qu'ils sont pédestres. Point ! C'est pas un débat, en fait. J'ai raison ! Je lui adresse un petit clin d'oeil pour lui signifier que c'est pas bien grave de toute façon. Ils ont le droit de s'embrasser s'ils veulent. Ce que j'en dis, moi, hein... « Eh ! Ça, c'est pas super poli ! » que je balance aux deux mecs quand le plus grand des deux demande à son petit copain de le suivre un peu à l'écart pour papoter. Ouais ouais, mon oeil ! Ils veulent surtout discuter pour savoir comment se débarrasser d'elles ! Tout ça, ça pue ! Je balance un regard à Mary-Ab' ! Comme ça, paf ! Un regard hyper lourd de sens ! « J'te parie qu'ils vont vouloir nous buter ! » Je reprends une morse dans mon sandwich et hausse les épaules. Je pense pas qu'ils y arriveront. En tout cas le premier qui s'approche de moi, j'lui balance le rat mort à la gueule !

En tout cas je suis perplexe. Parce que j'arrive pas vraiment à dire si les deux garçons voulaient aller au Motel pour faire des trucs sales ou s'ils souhaitaient vraiment se doucher. Leur excuse me semble quand même super bizarre. Qui a envie de se doucher pendant la fin du monde ?! C'est pas grave si on pue. Tout le monde s'en fout ! Et ça fait fuir les gens, en plus. Donc c'est comme une sorte de camouflage contre les personnes reloues. Après y'en a quand même qui arrive à passer outre. Genre Mary-Ab'. Pour le coup c'est vrai que je me sens un peu coupable d'avoir balancé son petit secret aux deux criminels. J'oublie qu'elle assume pas... Et en plus j'ai réussi à la contrarier, on dirait. « Pardon ! Des fois j'dis des trucs que j'devrais pas dire ! » On peut passer à autre chose ? « Et j'te promets que j'essaierai plus de t'échanger, d'accord ? » Maintenant on peut repartir sur de bonnes bases. Et moi, je peux continuer à savourer mon sandwich si durement acquis.

Je le gobe juste à temps pour le retour des garçons. J'écarquille les yeux quand Joachim nous propose de venir avec eux. Ma copine rouquine spéciale trouve que c'est trop mignon de leur part. Même qu'elle dit qu'on a été vilaines avec eux. « On les a pas vraiment tapés... » J'essaie de relativiser. En tout cas, moi, j'ai juste donné un petit coup de pied. C'est pas de la violence, ça. C'est de l'éducation ! Je comprends pas trop pourquoi ma pote les fait passer pour des héros et nous, pour des espèces de tarées. « Fais gaffe ! Ils utilisent leurs pouvoirs ! » Elle va tomber amoureuse ! Pourtant c'est trop évident, non ? Allez Mary'Ab, te laisse pas avoir ! « Non merci ! » que je réponds aux mecs pour lui venir en aide. « Si on vient on sera trois filles pour deux garçons ! C'est pas d'bonnes statistiques, ça ! » Y'en a une qui sera abandonnée et à tous les coups, ce sera moi. C'est des mathématiques basiques. « À la limite on peut discuter si vous abandonnez cette fille qui traîne avec vous ! Comme ça j'aurai pas besoin d'avoir une autre copine ! » Une, c'est bien assez !


Maybe, maybe not, maybe fuck yourself
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2102
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 4 EmptyLun 14 Sep 2020 - 12:19
Comme je le pensais, Joachim présente bien mieux les choses. Il va sans dire que sans lui, on serait sacrément dans la galère. C’est si bien fait que la rouquine se calme un peu et s’étonne même qu’on se montre sympa avec elle alors qu’en vrai, je vois pas ce qu’il y a de si étonnant. On est gentils ? Bah oui. C’est sans doute pour ça que les gens nous prennent pour des bonnes poires. Mais ceci dit, c’est pas parce que le commun des mortels est à chier qu’on doit se comporter pareil en fait. On va pas s’arrêter d’être sympa sous prétexte que c’est pas à la mode.

Moi, ma mère m’a appris quelques valeurs quand même que je trouve vraiment importante. Rien que ça, ça devrait me garder sur le droit chemin encore longtemps. Elle disait qu’il fallait pas se moquer des autres, que c’était pas parce qu’on était pauvres qu’on était malheureux. Et c’était pas parce que d’autres étaient riches qu’ils étaient plus heureux en fait. Qu’il faut rester proche de notre famille, et de nos amis, et toujours vouloir les élever plutôt que les rabaisser. Si on est pas au même niveau qu’eux, il faut grandir et pas faire en sorte qu’ils deviennent aussi tristes que nous.

Bah t’es sans doute chiante comme toutes les filles mais on va pas vous laisser comme ça, que je lui réponds alors en haussant les épaules. Je vais pas chercher plus loin. Même si du coup, elle donne l’impression que ce qu’on propose c’est pas normal. Je peux pas m’empêcher de froncer les sourcils : On arrête pas de te dire quoi ?

Je lui répète ça parce qu’elle finit pas sa phrase. Et à nouveau je hausse les épaules quand elle demande des justifications. De toute façon, Zoey a l’air plus tranché qu’elle sur la décision :

Pourquoi on aurait besoin d’une raison pour se comporter comme des êtres humains ? Non ? Enfin, je suis le seul à trouver ça encore plus bête de le faire par intérêt ? Mais de toute façon, ta copine veut pas. Nous, on se débarrassera pas de notre amie quoi qu’il arrive. Vous pouvez venir avec nous, ou alors, vous pouvez faire ce que vous voulez.

Et je préfère mettre les choses au clair là-dessus directement. Kaya est partie avec nous, elle restera avec nous et elle rentrera avec nous. Y’a rien de négociable là-dedans.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 393
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 4 EmptyVen 18 Sep 2020 - 8:02
J’haussai les épaules, pendant qu’Abi résumait un peu la situation. C’était quoi le problème ? En même temps, c’étaient des filles. Je ne m’attendais pas à ce qu’elles soient moins moqueuses. Elles étaient terribles entre elles ! Bon, et c’était vrai… Elles nous avaient frappés. « C’était trois fois rien. Puis c’est normal que vous ayez eu peur, c’est pas grave. » Mais pour autant, se faire traiter de gentils sonnait presque comme une insulte là. C’était peut-être parce qu’on me le disait un peu trop souvent à mon goût, et toujours sur ce ton un peu condescendant. « Et alors ? C’est mal ? »

Abi avait l’air d’hésiter sur la marche à suivre, à buter subitement sur les mots. Je ne comprenais pas bien le problème. On lui avait dit de se méfier des hommes, peut-être ? Ce ne serait pas déconnant. Mais nous, on voyageait avec Kaya. C’était quand même une assurance pour elles, non ? Apparemment, ce n’était pas vraiment le cas pour Zoey. « Je pensais que ça vous rassurerait de savoir qu’on voyage avec une fille de votre âge… » Elles étaient bizarres, toutes les deux. Pas question de se séparer de Kaya ! Mes paroles firent aussitôt écho à celles de Ruben : « Non, elle reste avec nous peu importe ce que vous décidez. » Je rajoutai d’un ton plus doux : « Les gens ne sont pas si remplaçables que tu le crois, Zoey. » Peut-être qu’un jour, quand elle se sentira moins seule et livrée à elle-même, elle le comprendra. En attendant, on ne pouvait pas la forcer à venir avec nous.

La remarque d’Abi m’arracha un nouveau haussement d’épaules. « Bah… » Si elles étaient encore pires qu’on l’imaginait ? Aucun doute là-dessus ! Les filles étaient tellement chiantes, à leur âge. J’évitais de lui préciser pour ne pas la vexer. « Je comprends que vous soyez réticentes, c’est un peu soudain. Vous pouvez toujours y réfléchir, on aura sans doute encore l’occasion de se croiser au no man’s land dans les prochains jours. Vous voulez qu’on vous raccompagne en attendant ? » C’était la moindre des choses, après les avoir kidnappées, non ? Je lançai un regard entendu à Ruben, qui serait sans doute d’accord avec moi.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 139
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 4 EmptyJeu 24 Sep 2020 - 11:16
Je croise les bras, jetant un coup à Zoey alors que les deux autres sont toujours en train de causer dans leur coin. « Ils ont pas d’armes, je vois pas comment ils pourraient nous tuer. » Logique non ? Surtout qu’ils ont pas l’air bien méchant au final. En tout cas, plus ça passe, plus j’ai le sentiment qu’ils ont carrément plus à craindre de nous que l’inverse. Au reste, je me contente de hausser une épaule. « Déjà que tu parles pas beaucoup, mais en plus c’est pour balancer ce genre de trucs. » Et je reprends, la mine un rien boudeuse. « Tsais, si t’as toujours envie de te débarrasser de moi, t’as qu’à le dire cash. Je me trouverais une autre copine. » Na, voilà, je boude. Je la laisse manger son sandwich, le museau relevé alors que je fais genre je m’en fiche de tout ça.

Sauf que ouais, des gens de notre âge, ça court plus tellement les rues. Et je sais pas, je pensais qu’elle m’aimait bien malgré ce qu’elle peut dire. Bref. On a dit que je m’en fichais. Je regarde les garçons quand ils reviennent et j’avoue que je reste un peu sur le cul quand je les entends nous proposer de venir. Je lève un sourcil vers Zoey. « Leurs pouvoirs ? De quoi tu parles ? » Et là voilà encore en train de parler d’en abandonner une en cours de route. Décidément. Au moins, je me dis que je dois pas le prendre personnellement. Elle vendrait probablement sa mère si elle en avait encore une. Remarquez, si ça se trouve, elle l’a déjà fait, pour ça qu’elle est toute seule maintenant. Je me demande contre quoi elle a pu l’échanger.

J’ai un soupir quand ils ont l’air tous les deux vexés quand je leur dis qu’ils sont gentils. « Non, c’pas mal. C’est… inhabituel. » Je me mordille l’ongle de l’index, cherchant encore mes mots alors que j’essaie de trouver comment leur expliquer. « Tous les garçons qu’on a croisés avec ma sœur ils sont… pas comme vous. C’était même pas une question d’âge ou quoi. » Je repense à ce qu’a pu vivre Johanna, aux regards qu’on me lance parfois au motel et à tout ce qu’on a pu me dire. « Et on m’a dit qu’au final, tous les garçons finissaient par nous vouloir du mal, d’une façon ou d’une autre. Sauf que vous… » Ils m’embrouillent en fait. Et ce qu’a pu me dire Oxana, que je tenais pour acquis, ça commence à vaciller. Mon regard passe de l’un à l’autre et je me rends compte que je dois pas être super claire. « J’ai besoin d’y réfléchir ouais. J’ai ma sœur aussi au motel et la famille, c’est important. J’ai pas le droit de l’abandonner comme ça, sans raison, juste pour partir en balade. » C’est vrai quoi, pas avec tous les sacrifices qu’elle fait pour moi.

Et j’ai un temps, avant de finir par sourire de nouveau. Je me défais de mon sac à dos Hello Kitty et je le tends vers Joachim. « Y a encore quelques conserves, des chewing-gums, des chaussettes probablement trop petites, une boite d’allumettes et euh… ah oui, mon couteau de cuisine. Gardez-le, j’en ai pas besoin. » J’hésite avant de reprendre, mon regard passant de l’un à l’autre. « On a pas besoin d’aide pour rentrer, on connait le chemin. Mais vous… faites attention. Des gens gentils, c’est encore plus rare qu’avant, ce serait dommage, qu’il vous arrive un truc. » Je finis par fouiller dans mes poches pour en sortir un petit calepin et je dessine une constellation dessus. « Si… enfin si vous avez besoin de quelque chose, de quoi que ce soit… vous dessinez ça sur un papier. Et vous le mettez sur le tableau d’affichage au no man’s land. Je viendrais vous trouver ici. » Je parle pour moi, pas pour Zoey. Pas dit qu’elle apprécie ce que je viens de faire, mais je m’en fiche un peu vu que je boude. Et puis surtout, parce qu’en quelques mots, ils ont réussi à me rappeler qu’au final, tout n’était ptet pas si pourri que ça.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Zoey Foster
Administratrice
Zoey Foster
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/06/2020
Messages : 148
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 4 EmptyMer 30 Sep 2020 - 8:16
« J'suis la seule qui t'supporte, hein, j'te rappelle ! »
Trouver une autre copine ? Et puis quoi encore ? La place est déjà occupée ! Et puis c'est bon là, rhoo : je lui ai dit que j'étais désolée. On doit rester unies face aux deux garçons. Elle devrait être plus méfiante, Mary-Ab' ! Seulement là, elle est carrément en train de se faire avoir par les deux mecs. Elle les trouve gentils. Non mais je rêve... Y'a deux minutes ils étaient en train de les enlever contre leur consentement. Elle a déjà oublié, la rouquine ? Et en plus elle me demande à quel pouvoir je fais allusion quand je la met en garde... « Leurs yeux doux ! » Le truc qui fait qu'elle est en train de rougir, là. Ou alors c'est moi qui suis bigleuse. À force de vivre dans l'obscurité, c'est pas impossible que mes yeux soient tout niqués...

Par la suite je me contente surtout de commenter un peu ce que les uns et les autres disent. Le tout en jouant avec ma pièce fétiche. Pour le coup je suis autant surprise que la rouquine quand ils nous proposent de les rejoindre. Celle-ci trouve que c'est inhabituel, une telle gentillesse. Moi j'suis un peu moins polie : « C'est surtout très con ! » M'enfin le problème semble réglé puisque les deux garçons ne veulent pas abandonner leur copine. Joachim va même jusqu'à préciser que les gens ne sont pas irremplaçables. Bof ! « Si, ils le sont ! » Mais j'ai pas hyper envie de rentrer dans un débat pour lui prouver qu'il a tort. Mais mon grand-père disait souvent que tout le monde pouvait se faire remplacer un jour ou l'autre. C'est ce qui lui est arrivé à l'usine, à lui...

En tout cas elles ne peuvent de toute façon pas partir. Mary-Ab' car il y a sa soeur au motel et moi, parce que je me suis déjà engagée à servir Kara. « J'peux pas non plus, j'ai signé un contrat d'esclavagisation... » Mais en vrai, hein, j'avais de toute façon pas l'intention de les suivre pour de vrai. Ou peut-être que si. Mais pas sans la rouquine. C'est qu'on s'attache vite à ces petites bêtes, vous savez ? Non, franchement, regardez-la : elle est pas adorable avec sa bouche qui s'agite sans cesse ?

Par contre, adorable, elle l'est vachement moins quand elle décide de donner son sac - et surtout son contenu ! - aux deux garçons. Je lève les yeux au ciel, me racle la gorge et me force même à tousser pour attirer l'attention de ma copine. Mais cette dernière boude et quelque part, je pense qu'elle a fait exprès de leur offrir tout ça. Ou alors elle aussi elle est trop gentille, j'sais pas trop... « Ca, c'était débile ! » D'un autre côté je m'inquiéterai le jour où Mary-Ab' fera un truc vraiment sensé. Moi, en tout cas, je me sens étrangère à tous ces élans de bontés. Ils se sont bien trouvés, ces trois-là. Et moi, comme d'habitude, je me retrouve à l'écart...

Alors je décide de me barrer. De toute façon on leur a dit qu'on allait se débrouiller pour rentrer. Je récupère mes petites affaires, mon rat mort et je viens me poster à côté de ma pote. Et puis avant de partir je passe devant chacun des garçons pour leur donner un nouveau coup de pied dans les tibias. « C'est pour avoir dit que les filles sont chiantes ! » que je balance à Ruben. « Et ça, c'est par solidarité ! » que j'ajoute à l'intention du petit mignon. Il supporte son pote, non ?

Bon en tout cas je traîne pas plus longtemps et je me dirige déjà vers la sortie avant de me planter quelques mètres plus loin, pour attendre Mary-Ab'. C'est pour aujourd'hui ou pour demain ?


Maybe, maybe not, maybe fuck yourself
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2102
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 4 EmptyMer 30 Sep 2020 - 18:28
Abigail a l’air vraiment touché par notre geste, si bien qu’elle commence à nous filer un peu toute sa chambre sans qu’on comprenne pourquoi. Je peux pas m’empêcher de regarder Joachim avec de grands yeux étonnés, comme si j’arrivais pas à réaliser. Son sac Hello Kitty nous ressemble pas vraiment, mais il a suffisamment de quoi faire pour qu’on compense la perte de l’autre sac. Faudra quand même que je retourne le chercher et que je récupère mon arme, mais si on peut remettre ça à dans jamais, je m’en contente hein.

N’empêche que forcément, je suis scotché. Je sais pas quel genre de gens elle fréquente, mais ça doit être des personnes affreuses pour qu’elle considère que nous, on est grave sympa. M’enfin, on va pas s’en plaindre j’imagine, même si on s’en étonne. Je hoche la tête à la remarque de la rouquine sur le fait d’avoir peut-être besoin d’aide, et me contente d’un sourire bienveillant. L’instant d’après, son affreuse copine nous colle à Joachim et moi un bon coup de pied dans le tibia et s’esquive avec sa pote !

Mais putain ! que je grogne, même pas entre mes dents !

Ça fait mal n’empêche. Je sautille sur place et me tiens la jambe, en frottant dessus pour essayer de faire passer la douleur. On va pas dire que c’est ultra concluant mais bon, voilà. J’saurais pas quoi dire de cette rencontre. Quoi qu’il en soit…

Elle est folle ! que je lance à Joachim : Trainons pas, faut qu’on retrouve Kaya et surtout : PAS UN MOT sur ce qu’il s’est passé ! que je lui fais. Il a l’air d’accord avec moi, donc j’enfile le sac Hello Kitty, sans me douter qu’il faudra que je me justifie pour le changement de look du coup.

FIN





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Run, boy, run... -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: