The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Run, boy, run... -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2111
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 3 EmptySam 29 Aoû 2020 - 12:17
Nan je vois pas quoi ! Que je leur souffle les yeux ronds comme des soucoupes alors qu’elles essaient de se faire comprendre. Pédestre ? Piéton ? Je suis censé piger quoi au juste ?

J’avais carrément oublier à quel point les filles, c’est fatiguant ! On les connait même pas ces deux-là, et elles m’épuisent totalement. Elles parlent, elles parlent, elles disent un tas de trucs en pensant être malines mais nous faire passer pour des demeurés, c’est pas le meilleur moyen de se faire des potes en fait. Et moi, ça me tue qu’elles soient aussi ingrates : on les sauve et voilà ! ça justifie ça par « non mais moi on peut pas me kidnapper blablabla » ouais, c’est ça. On a connu des cannibales qui étaient pas regardant sur la qualité de la chaire déjà, et une petite rousse toute fraîche, c’est tout ce qu’il faut, même si elle est trop bavarde !

Ouais, voici Joachim, et moi c’est Ruben, que je leur souffle alors qu’elle se présente enfin. Content de vous connaitre, Zoey et Abi, que j’ajoute.

J’esquive ce qu’il se passe avec la dénommée Zoey. Elle a l’air super bizarre dans le genre, je suis pas sûr de voir si elle a un grain ou si c’est une maladie et donc faut pas juger. Quoi que dans les deux cas, juger, ça serait très mal. Mamie m’a appris à être tolérant envers les autres, on a pas tous eu la même chance. Moi-même, j’suis noir et j’ai grandi dans un quartier pauvre et dans une famille qu’avait pas trop les moyens, donc je peux pas trop porter l’œil à une personne qui a peut-être connu pire que moi. J’dois lui souhaiter le meilleur. Mais je préfère me concentrer sur Abi qui se moque encore de nous, et je croise les bras contre mon buste en la regardant fixement :

Parce que t’aurais pas fui, toi, si des mecs t’avais amené dans un endroit chelou sous prétexte de prendre une douche pour ensuite se foutre à poil devant toi ? Elle m’explique qu’on avait à faire à des prostitués en fait, et si je me sens con, j’essaie de le cacher très fort : Ouais bah… C’est aussi nul ok ! que je leur dis dans la foulée : Et Joachim est même pas majeur, c’est grave !

Y’avait des lois à ce sujet avant, j’en suis sûr !

T’façon, vous comprenez rien, que j’ajoute, chargé de mauvaise foi en me détournant.

Pour la peine, j’m’en vais fouiller ici. Y’a peut-être des trucs à se mettre sous la dent pas trop nul, et ça me permettra d’oublier à quel point elles, elles sont nazes !





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 435
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 3 EmptySam 29 Aoû 2020 - 16:53
A mon cri d’indignation s’était joint celui de l’autre gamine, Zoey apparemment. Au moins une qui était un tant soit peu censée ! Parce qu’autant dire que je ne comprenais strictement rien à ce qu’elles essayaient de nous raconter sinon. Elles n’étaient pas des fugitives ? « Pas plus que nous des criminels, on a rien fait de mal ! » Je poussai un profond soupir, un peu dépité par la tournure que ça prenait. Ruben avait déjà lâché l’affaire depuis longtemps, lui. Je devrais prendre exemple. Elles racontaient tellement n’importe quoi ! Et surtout, elles étaient vraiment naïves de croire que personne ne voudrait d’elles. Déjà, elle avait de la nourriture dans son sac… Il y aurait bien quelqu’un qui la chercherait si elle disparaissait non ? La fille, je parlais. Pas la nourriture.

J’écarquillai les yeux quand elle me donna, sans même réfléchir, le reste de son petit déjeuner. Je comprenais mieux pourquoi l’autre crève-la-dalle la suivait partout en se prétendant être son amie… « Merci ! » J’en proposai un peu à Ruben, avant de redresser un des sièges du bar pour m’installer dessus et déguster mon repas. Je le regardai d’un œil sceptique, après en avoir déjà pris trois bouchées, quand elle me parla subitement de drogues fourrées dedans. Elle allait chercher loin quand même… Je n’avais pas du tout réfléchi à ça.

Et, j’avais beau réfléchir au reste, je ne comprenais pas davantage à quoi elles voulaient faire référence en me désignant Ruben et moi. Des pédestres, Zoey insistait. Ca n’avait strictement aucun sens. J’haussai les épaules avant de laisser tomber. Elles s’étaient déjà assez moquées de nous pour que je ne les aide pas en prime à trouver le mot qu’elles cherchaient. Déjà que je me faisais encore traiter de petit. Ce n’était pas ma faute non plus si Ruben faisait deux mètres de haut à côté ! « Enchanté… » Je l’étais vraiment ? Pas trop, non. Mais c’était important d’être poli.

J’évitais de préciser à la rousse que c’était du contenu de son sac que Zoey ne pouvait pas se passer. Elle avait l’air de croire dur comme fer qu’elles étaient de très bonnes amies, alors pourquoi gâcher tous ses espoirs ? Et puis, elle nous révéla de manière abrupte que nous avions suivie des prostituées dans une maison de passe. Euh… Sérieusement ?! Ca expliquerait les robes, les masques… Et aussi pourquoi Ellie avait sauté aussitôt sur Ruben en petite tenue, une fois dans sa chambre. Je me sentais subitement très bête, à tel point que je me cachai derrière ma main en détournant le regard. Je devais être complètement rouge en-dessous, tellement j’avais chaud d’un coup ! J’étais mortifié aussi, incapable de dire quoi que ce soit.

Au moins, personne ne nous poursuivrait ici. On avait… Payé, non ? Ca ne m’aidait pas vraiment à me calmer, d’y penser. Je baissai le regard sur la tablette de chocolat qu’Abi venait de nous filer, comme pour nous consoler de notre mésaventure. J’en coupai des petits carrés, la tête ailleurs. Ruben, lui, avait décidé de partir fouiller le vieux restau’ en attendant. Je réalisais avec un temps de retard qu’il venait donc de me laisser seul avec les deux gamines. Eh ? Il croyait que j’allais réussir à les gérer, peut-être ? Elles étaient encore pires que Kaya, et ce n’était pas rien. « Euh… Et donc, tu fais du skate ? Ruben aussi adore ça. » J’avisai Zoey ensuite. « Et ça a bon goût, le rat, alors ? » …Meilleure transition du monde.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 139
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 3 EmptyMer 2 Sep 2020 - 15:36
Je hausse une épaule. « Association de malfaiteurs ? C’est cool ça m’va ! » Au reste des échanges, je sais pas trop quoi penser de nos deux compagnons d’infortune de la journée. Ils ont l’air quand même sacrément paumés et, pour un peu, si je passe outre le kidnapping, je pourrais presque avoir pitié. Si, si, je vous jure. C’est un peu comme Zoey qui mange jamais à sa faim, elle me fait de la peine, même si elle est pas sympa la majorité du temps. Mais je me demande si elle peut l’être tiens.

Bref, j’en étais où moi ?

Ah oui ! La bouffe. Je lève les yeux au ciel à la réaction de Zoey avant de souffler, retrouvant un brin de sérieux. « Ils ont faim. Moi je pourrais manger chaud ce soir. Ca me tuera pas de partager. » J’suis pas une bonne samaritaine, loin de là. Mais des gosses, y en a déjà pas beaucoup, faut bien se serrer les coudes un minimum quoi. Et je pouffe de nouveau de rire quand elle parle de pédestres. Définitivement, les mecs ont décroché et je crois que c’est encore plus marrant que le reste. Maintenant que je sais que je risque rien avec eux, je me détends un peu, alors que ça a pas l’air d’être leur cas. « Ouais elle veut jamais dire d’où elle vient, cherchez pas. Enfin moi j’peux comprendre, elle a probablement peur que je vienne lui retourner la tête pendant qu’elle dort. »

Je plisse quand même les yeux en direction de Zoey quand elle renchérit sur mon cas. « Les affaires ? Tu parles qu’il y a rien de personnel. Tu vas retourner manger ton rat et adios les rations en plus toi si tu continues comme ça. » Déjà que je dois raconter je ne sais pas combien de conneries pour avoir de la bouffe en plus et que je sais que personne au motel n’est dupe mais que, tant que je fais ma part, ça va, elle va pas commencer à vouloir me vendre pour de la nourriture quand même. « Surtout qu’ils ont rien à bouffer, tu veux me vendre contre quoi sérieux ? Tu parles d’un sens des affaires moisi. »

Par contre, quand je pige l’histoire du motel, j’avoue, je me marre. D’autant que Ruben se vexe comme un pou. A croire que j’ai touché un point sensible. Il me laisse pas le temps de répondre qu’il s’éloigne et je souffle, avec un rire dans la voix. « Héééé te vexe pas ! C’pas grave hein ! Et c’est leur taff de se foutre à poil, tu voulais faire quoi dans un hôtel de passe ? Jouer au Monopoly ? » Bon, je suis pas sûre qu’il ait écouté et je soupire longuement avant d’aviser Joachim. « Il est susceptible non ? Et t’sais, tout le monde s’en fout que tu sois mineur. Même si je pige pas trop pourquoi vous êtes allés là-bas en vrai. » J’ai une moue avant de fouiller de nouveau dans mon sac et de lancer un autre sandwich à Zoey. « Profite, il m’en reste plus qu’un. » Ouais, c’était jour de fête, mais j’avais réussi à trouver une énorme boite de thon aussi hier. Adieu le thon. Je cille quand Joachim essaie de faire la conversation et je pouffe de rire à la question qu’il pose à Zoey avant de souffler, me faisant un brin songeuse alors que je regarde mon skate. « Ouais, j’aime bien. J’ai pas trop l’occasion de faire des trucs de mon âge. Enfin tu vois l’idée. » Ou pas, vu que j’ai quand même un doute sur le fait qu’on occupe nos journées la même façon.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Zoey Foster
Administratrice
Zoey Foster
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 29/06/2020
Messages : 148
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 3 EmptyJeu 3 Sep 2020 - 7:35
« En gros ça veut dire qu'vous vous faites l'amour, lui et toi ! »
Je passe mon index de l'un à l'autre. On va pas tourner cent mille ans autours du pot. Puisqu'ils sont bêtes, j'ai décidé d'opter pour l'explication la plus rapide. « Passionnément ! » Je sais même pas pourquoi je précise ça, en fait. Mais je les imagine plutôt être tendres entre eux. Un truc assez mignon, quoi !

Je grogne quand Mary-Ab' offre mon prénom en pâture aux deux mecs. Elle arrive à être discrète, des fois ? Cette rouquine respecte trop pas ma vie privée... Quoi qu'il en soit les deux criminels ont l'air être enchantés de faire notre connaissance. « Ben moi j'suis pas enchantée ! » que je réponds simplement. Bah quoi ? C'est vrai ! On va quand même pas me reprocher d'être à peu près honnête, si ? Et puis quand j'essaie d'être un peu mystérieuse sur l'endroit d'où je viens, ma pote-qui-est-pas-encore-tout-à-fait-une-pote décide de se moquer de moi. « C'est pas personnel ! » C'est pas spécialement contre eux. Non, c'est contre le monde entier. Je veux pouvoir être sûre d'avoir la paix dans mon métro. Et effectivement, je crains bien plus la présence de la rouquine que de ces deux gars bizarres dans mon antre. Eux, au moins, ils risquent pas forcément de tout casser !

En tout cas Mary-Ab' est vexée quand j'essaie de la vendre. J'argue que c'est juste les affaires et elle me demande contre quoi j'aurais voulu l'échanger vu que les deux gus n'ont pas de nourriture. Je hausse les épaules et pointe Joachim du doigt. « Contre lui ! » Il est pas mal. J'aime bien. Et puis il parle moins que le grand. Sans parler du fait que je pourrais aussi le transformer en nourriture en cas de besoin. Donc ouais, le deal me semble équitable. Mais tout le monde s'en fout de toute façon...

Alors je fais ce que je fais de mieux : cramer des petits trucs et rester à l'écart pour observer la vaste blague que sont mes congénères. Alors bien sûr je me réserve quand même le droit de faire quelques interventions parce que la constitution m'y autorise. Donc je précise que « Moi j'aurais r'gardé ! » quand Ruben nous demande ce qu'on aurait fait si des mecs s'étaient mis nus devant nous. C'est une simple question de culture générale. Il faut bien s'éduquer soi-même puisqu'il n'y a plus d'écoles, non ?

Dans l'opération je gagne même un sandwich et je le bouffe. Vraiment. Genre je prends pas de petites gorgées. Je le gobe le truc, quoi ! Je manque d'ailleurs de m'étouffer mais ça va, j'arrive à rien recracher. Juste à temps pour assister à cet instant bizarre, celui où Mary-Ab' reconnaît qu'elle aime le skate et qu'elle n'a pas vraiment l'occasion de faire des trucs de son âge. « Ce qu'elle veut dire c'est qu'elle travaille aussi au motel, elle ! » Je balance un regard lourd de sens aux deux mecs pour qu'ils ne fassent pas de blagues sur le travail de la rouquine. C'est un sujet sensible. Et en plus, elle n'a sûrement pas le choix...


Maybe, maybe not, maybe fuck yourself
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2111
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 3 EmptyJeu 3 Sep 2020 - 12:11
Je passe de l’une à l’autre en me demandant ce que je fous là. Franchement, entre Zoey qui croit que je me tape Joachim alors qu’on affiche tous les deux un air dégoûté – ça serait comme me taper un frère ! – et Abigail qui nous explique la vie, à savoir qu’on s’est fait avoir par des prostituées, je sais même plus où donner de la tête. Je papillonne des yeux en me demandant ce qui nous a pris de pas comprendre le délire, même si du coup… Bah, c’est comme ça. On y peut plus rien maintenant, quand bien même ça tape sur l’égo ces conneries. C’est juste ces dernières déclarations qui me travaillent un peu. Elles doivent avoir moins de quinze ans ces deux-là, et ça m’inquiète !

Joachim, je peux te parler deux secondes ? que je souffle à mon meilleur ami pour l’attirer un peu à l’écart.

On veille a s’éloigner de quelques mètres pour pas qu’on puisse nous entendre. Elles sont curieuses, aussi, je les garde à l’œil pour m’assurer qu’elles viendront pas écouter. Et avec un air qui se veut détaché, je lui souffle :

Qu’est-ce qu’on fait ? D’un geste de la tête, je désigne les deux filles qu’on a sauvé même si elles font les malines et qu’elles nous croient pas : On va pas les laisser là ! Elles vivent dans un motel de passes et apparemment, elles le font aussi ? Enfin, Abigail oui mais je sais pas pour Zoey, elle a l’air bizarre celle-là, que je souffle, laissant ma parole dépasser un peu ma pensée. Franchement, je crois qu’elle est toquée : Tu sais… Un peu… il comprend pas vrai ? Pas besoin d’en dire davantage : Enfin, c’est pas de sa faute évidemment ! Mais raison de plus pour qu’on la laisse pas tomber, que je tranche.

Pas de jugement de valeur, après tout dans un monde comme ça, c’est normal de perdre la boule ! Je peux pas, de fait, me moquer d’elle ou quoi. Et ma mère m’a dit que c’était pas bien de rire des handicapés de toute façon, alors je le respecte.

Elles ont qu’à venir avec nous, non ? Enfin… On peut les amener loin de là, que je suggère. Qu’est-ce que tu en penses ? Elles ont l’air de t’apprécier plus que moi, je pense que si tu leurs demandes, elles seront moins réticentes, et je hoche la tête pour l’encourager.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 435
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 3 EmptyVen 4 Sep 2020 - 12:27
J’ouvris de grands yeux ronds quand Zoey expliqua finalement le sens du mot pédestre. « Tu t’es trompé de mot, en fait. » Sauf que je n’avais pas envie de lui préciser le bon, alors que mon regard croisait celui de Ruben. Wow ! Mais où elle avait pu pêcher une idée pareille ? Ca ne me serait même pas venu à l’esprit. Il n’avait jamais été question de ça entre nous. Et le malaise ne faisait que s’intensifier avec Abi, qui croyait sans doute me réconforter en me précisant que ce n’était pas grave si j’étais mineur, pour ne pas dire autre chose. On pouvait m’expliquer pourquoi on se retrouvait à parler de ma vie sexuelle avec deux gamines, au juste ? « Je vous arrête tout de suite, là. Ruben, c’est mon meilleur pote ! Et on est allé là-bas ensemble seulement parce qu’on nous proposait de prendre des douches chaudes. Faites pas semblant de ne pas comprendre juste pour vous moquer, c’est pas cool. » Ruben leur avait déjà expliqué, en plus. Mais elles s’amusaient trop à rigoler de notre méprise… Du coup, elles en rajoutaient des tonnes !

Et pourquoi ça ne les choquait même pas ? Je n’irais certainement pas avouer à quel point j’avais pris le temps de regarder, moi aussi, comme l’aurait fait Zoey. D’ailleurs, celle-ci proposait de m’échanger contre sa pote. Je lui avais tapé dans l’œil ou… « Euh, merci ? Je crois. » Ca devait être un compliment. « Mais je ne suis pas à vendre ni à échanger, en fait. » Par contre, j’avais un peu plus de mal à comprendre ce qu’Abi sous-entendait par ne pas faire des choses de son âge… Je ne voyais pas vraiment l’idée, non. Elle avait de quoi chauffer ses plats, et même de quoi faire son propre pain ! Et vu comment elle était propre, la rousse n’était certainement pas à la rue. « Attends… Tu traines autour du motel parce que… » Je me retournai vers elle, un peu suspicieux, avant que Zoey ne confirme immédiatement mes soupçons. Je la détaillai longuement, mortifié. Elle travaillait là-bas, elle aussi ?! Mais… Elle n’avait probablement même pas mon âge ! Ils engageaient même des gosses pour satisfaire quelques vieux pervers contre des boîtes de conserve ? C’était horrible ! Je n’avais subitement plus faim, en connaissant l’origine de cette nourriture. Je remballai tout avec une mine dégoutée quand Ruben revint auprès de moi avec l’intention de me parler.

Je le suivis sans mot dire plus à l’écart, tournant ostensiblement le dos aux deux adolescentes. « Je suis d’accord avec toi. On ne peut pas laisser Abi continuer de faire une chose pareille ! Elle est beaucoup trop jeune pour ça… C’est sûr, on la force, ou pire, ça lui paraît normal de survivre comme ça. » Je grimaçai un peu. Quant à Zoey ? Je me retournai un peu pour lui jeter un coup d’œil. « C’est vrai qu’elle est bizarre… » Elle n’était pas très nette, dans sa tête. « Ca m’étonnerait qu’elle travaille là-bas, elle doit profiter d’Abi pour avoir de quoi se nourrir. C’est sans doute une gamine abandonnée. » Ca expliquerait qu’elle est vrillée, avec le temps. Je lui rendis un regard un peu surpris alors qu’il proposait qu’elles viennent toutes deux avec nous. « T’es malade ? Kaya va nous faire une de ses crises ! » Oui, la réaction de Kaya était ce qui m’effrayait le plus dans l’immédiat. Elle pouvait être terrifiante des fois. « Et t’imagines avec ces trois-là comment ce serait ingérable ? » Ca allait être horrible à vivre, oui. Mais en même temps… On ne pouvait pas les laisser livrées à elles-mêmes, ou pire, à vendre leur corps ! « Je n’aime pas vraiment ça, mais on ne peut pas leur tourner le dos. Je… Je vais tenter de les convaincre. »

Je poussai un léger soupir en retournant vers les filles avec Ruben sur mes talons. Pourquoi c’était moi qui devais m’y coller ? Ah oui, elles avaient l’air de m’apprécier un peu plus. Je n’y croyais pas trop à ça. « Euh, les filles… » Je les regardai tour à tour. « Ca vous dirait de venir avec nous ? On voyage avec une amie, qui a à peu près votre âge aussi. » Elles seraient plus rassurées de savoir qu’elles ne seraient pas les seules filles, non ? Même si en vérité, Kaya était la pire. « On pourra s’entraider, en cas de problèmes. A plusieurs, on n’est plus fort et… Vous n’auriez plus besoin de faire ça ! Bref, ça vous dit ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 139
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 3 EmptyJeu 10 Sep 2020 - 10:45
Y a un moment, ça a dérapé dans cette histoire. Je saurais pas trop dire quand exactement, mais j’avoue qu’entendre Zoey leur parler comme ça, ça me fait juste pouffer de rire. Surtout devant leur mine offusquée. Je lève les yeux au ciel quand ma binôme fait la gueule parce que j’ai donné son nom et je secoue la tête. « T’es jamais enchantée de rien toi en même temps. » Quoi, c’est vrai ! Je me tourne vers Joachim, carrément plus sympa que l’autre au final, avant de souffler, avec un hochement de tête. « Désolée. C’est juste que… elles sont hyper connues dans le coin. Et les fringues laissent pas vraiment matière à confusion. Donc ouais, c’est marrant que vous vous soyez faits avoir. Mais parce que je les connais. »

Quand Zoey veut m’échanger contre Joachim, je lui lance un regard perplexe. « … je sais pas trop comment le prendre en fait. » Par contre, la discussion continue et j’ai comme l’impression qu’il y a encore méprise. Enfin, Zoey est persuadée que je fais le tapin de toute façon, quoi que j’en dise. Alors j’avoue, j’ai arrêté d’essayer de la détromper depuis le temps. C’est fatiguant et même moi ça m’use, c’est dire. Sauf que, vu la tête de Joachim, on dirait qu’il pense la même chose. J’ai pas vraiment le temps de répondre quoi que ce soit qu’il s’éloigne avec son pote. Et je secoue la tête en direction de Zoey. « C’est pas possible hein… je dois te le dire combien de fois que je fais pas ce genre de trucs ? »

Je plisse les yeux dans leur direction quand ils reviennent tous les deux vers nous et, quand Joachim reprend la parole, j’avoue que je reste con. Je les regarde l’un après l’autre, oubliant mon air de sale gosse l’espace d’un instant. Et je finis par souffler, incrédule. « … vous êtes en train de nous proposer de venir avec vous. Alors qu’on vous a tapé, qu’on a raconté des conneries et… » Ouais, ça, je l’avais vraiment pas vu venir en vrai. « … vous êtes trop gentils les garçons. » Et en vrai, je sais pas si c’est un compliment ou un reproche. « On arrête pas de me dire que les mecs c’était… enfin que… » Je fronce les sourcils, sans trop savoir quoi dire. Comme quoi, même à moi ça arrive.  « Pourquoi vous faites ça ? J’veux dire, ça vous ferait juste deux poids en plus et si ça se trouve, on est encore pires que vous l’imaginez. » Quoi, elle est légitime la question non ? En vrai, je sais bien que je pourrais pas les suivre, je pourrais pas lâcher Johanna. Mais vache, c’est quand même super tentant. Et je me dis qu’ils arriveront jamais à survivre s’ils sont aussi gentils avec les gens qu’ils croisent.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Run, boy, run...   Run, boy, run... - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Run, boy, run... -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: