The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2408
Age IRL : 26
MessageSujet: L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche.   L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. EmptySam 8 Aoû 2020 - 13:07
Celui qui a pas de bol


C’est quoi une journée de merde quand on s’appelle Isha Cornwell ? Bah c’est un peu tous les jours en fait. Mais certains jours c’est un peu plus que d’autres quand même. Souvent j’ai l’impression que ces les merdes qui me collent le cul pire que huissiers. J’en suis rendu au point que même parler a des greluches dans la cage ou marcher au NML, ca tourne toujours mal. Je serais capable de vous aligner des mots savants qui vous ferait pleurer votre mère au scrabble, je vous dirais bien que je suis dans un contexte où la fatalité cosmique rend inéluctable ma malchance. Mais heureusement, c’est que des mots que je connais pas alors je garde espoir que ca s’arrange un jour.

Ces dernières 24 h ont été la palme d’or et si, avec Connor, on s’est mis d’accord de jamais parler de ce qui s’est passé, d’ailleurs il s’est rien passé, ca ne m’empêche pas de rentrer en cette fin de journée de très mauvais poils et de me dire que c’est forcement de sa faute à lui tout ça !! Même si je sais pas encore comment. Pas fier d’être avec ma jupe en peau de bestiole poilue et le petit haut assorti, a rouler du cul faute de savoir suffisamment écarter les jambes pour marcher virilement, j’ai pas super envie de croiser du monde. J’ai arrêté d’essayer de remettre droit mes nichons, y’a un rembourrage qui dit merde à l’autre… tant pis. On crève pas d’un strabisme mammaire de nos jours vues les horreurs que j’ai vu en m’évadant du camps des sailor founes croisés Xena. Agacé et grognant je vire le rembourrage de mon cul en pestant que mon ex m’ai vu dans cette tenue. Je vous dis, quand ca part en couille avec moi, c’est carton plein ou rien.

Je profite de l’obscurité pour rentrer le plus discrètement possible. A cette heure ci Allia doit être en train de faire la fête a son cul avec l’architruc qui se prend pour Bob le bricoleur, la plus par des exilés sont moribonds dans leur piaule… peu de chances que je croise quelqu’un qui saurait me voir dans cette tenue.

Pourquoi je suis habillé en meuf ? Putain mais alors là, plutôt crever que de tout vous raconter de ce qui s’est jamais passé de toute façon. Dites vous que c’était ça ou en caleçon. Je pense que les galères sont derrière en arrivant dans la salle commune qui semble vide et en pressant le pas vers le couloir des chambres. C’est bien mal connaitre mon karma. Vous savez, y’a une personne qui est un peu trop souvent là quand je fais le chat noir, et possible que je fasse référence a une autre de mes tenue improbable. Quand j’ouvre la porte du couloir je tombe nez a nez avec :

« Ruby ???!!! »


Je reste tellement surpris a regarder la gosse pour qui je m’inquiétais a mort que je réfléchis pas de suite au fait que je suis fringué en amazone. Instinctivement je me remonte mon sein qui se faisait la malle tout en restant à la regarder comme un poisson mort hors de l’eau.

« Qu’est ce que tu foues là ? »



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
The Exiles
Trader
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/01/2020
Messages : 1552
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche.   L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. EmptyMar 18 Aoû 2020 - 22:34
C’était vraiment un exercice intense d’arriver à esquiver Isha en permanence. Il était là depuis quoi ? Une semaine ? Deux, peut-être ? En tout cas, c’était déjà une semaine de trop. Yulia ne semblait pas résolue à le virer avec un bon coup de pied au cul. Pourtant, c’était plutôt dans ses habitudes non ? Je n’arrêtais pas de demander à Joaquin quand il comptait se tirer, en ayant pour toute réponse un bref haussement d’épaules ponctué d’un demande à Allïa. Sauf que si je lui demandais à lui, c’était bien pour éviter de mettre la puce à l’oreille à Allïa ! Et depuis quand se connaissaient-ils au juste, tous les deux ? J’avais clairement raté un épisode. Si j’avais su que c’était son petit ami, ja-mais je n’aurais cherché à l’arnaquer !

J’avais largement abusé de sa bonté, à jouer les gamines esseulées. Je lui avais même fait croire que je n’avais plus d’autres choix que de me prostituer. Enfin… Il avait fait ses conclusions tout seul, après tout. Sauf que si Isha se rendait compte de la supercherie et me demandait un remboursement, j’étais mal barrée. J’avais profité de plusieurs semaines de paris sabotés grâce à lui, ou comment se faire beaucoup de moyens sans fournir le moindre effort ! Je n’avais même pas encore les bières artisanales promises en retour. Celles-ci n’arriveraient que dans quelques mois, quand on aurait fini de remettre la distillerie en route avec Maes, et qu’on aurait troqué les derniers ingrédients. En bref, j’étais mal s’il se rendait compte que j’habitais ici, sous le même toit que sa petite amie, depuis encore plus longtemps qu’elle.

Je passais le plus clair de mon temps sur le toit à guetter son arrivée, ou en sous-sol à travailler sur les outils de la distillerie. Jusqu’à maintenant, j’avais maintenu l’illusion complète et personne ne m’avait trahi. Avec un peu de chance, il serait reparti dans quelques jours et je pourrais arrêter de me donner tant de mal pour l’esquiver. Ce soir-là, je risquais un coup d’œil dans la salle commune. Personne. Super. Je me ruai vers le réfrigérateur pour en récupérer un peu de lapin et le faire réchauffer avant de retourner dans ma chambre.

Je remuai un peu en rêvassant, un livre en main, quand un cri me fit subitement sursauter. J’envoyai le livre par terre, dans une exclamation surprise. Le lapin manqua de suivre le même trajet. J’ouvris de grands yeux ronds à me retrouver nez à nez devant… Isha ! Et merde ! Pourquoi il était monté si discrètement ? J’avais oublié que, dans une bonne vieille partie de donjons et dragons, il était typiquement le type qui n’aurait rien compris à choisir une double classe guerrier-voleur. Cet idiot avait juste encore quelque chose à se reprocher ! « C’est quoi cette tenue encore ? » J’étais quasiment sûre d’avoir déjà dit cette phrase en préambule la dernière fois qu’on s’était croisé… Non mais sérieusement, il faisait quoi de ses journées pour se retrouver en tenue latex féline, puis ensuite déguisé en fille ? Je baissai le regard vers sa poitrine proéminente qu’il était occupé à réajuster. « Ne me dis pas que tu te prostitues maintenant ? Oh mais… Tu m’avais promis de ne pas le faire ! » Ou alors c’était moi, ça. Quelque chose me disait que j’aurais du mal à noyer le poisson cette fois, même en cherchant encore à l’embrouiller. Avec ma spatule en main, j’aurais du mal à me faire passer pour une voleuse juste de passage. J’optai pour une autre stratégie en désignant d’un doigt la casserole sur le feu : Parler à son ventre. « Euh… Tu veux du lapin ? Il est à la moutarde en plus ! »


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2408
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche.   L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. EmptyMer 19 Aoû 2020 - 6:14
Celui qui a tout compris



Mais d’où qu’elle juge comment je dois me fringuer pour sortir ? Elle se prend pour qui ? Pour ma mère !!!! Putain !! Porter des nichons ça me vrille le cerveau. Je réalise a sa question que je suis peut être  pas habillé à mon avantage, et je parle pas seulement que cette jupe me boudine et me fait un gros cul. Spontanément je proteste avec un

« C’est pas ce que tu crois !! »


Avant de réaliser que cette conversation a un gout de déjà-vu. J’ai pas le temps de trop cogiter que la gamine enchaine avec une nouvelle question qui me laisse sans voix. Celle-là, je l’avais pas vu venir. Mais… mais non ? D’où qu’elle s’imagine ça putain !!! Enfin non, pas putain pour le coup !! Pis j’avais promis ca moi ? Mais attendez je suis plus rien elle va trop vite pour moi. Forcement, de toutes les réponses pertinentes que je sais faire, comme repartir sur ce qu’elle faisait là, ou encore lui signifier que je rentrais d’ne pure galère impliquant de me fondre dans le paysage avec un costume approprié… il aura fallu que je balance :

« Mais je me prostitue si je veux ! »

Je ferme les yeux une minute réalisant que c’était surement pas la bonne réponse a donner surtout à une gamine qui… bah attendez… pourquoi elle me propose de la bouffe maintenant ?? Ceci dit ca sent super bon ! Avec toutes les merdes de la soirée, au final, on a pas manger celles que les amazones nous avaient filées. En même temps, c’était encore une idée de foufoune de nourrir des mecs, des vrais, avec trois radis et deux feuilles de laitue. A part faire un cache sexe pour ado mal équipé, je vois toujours pas ce qu’elles espéraient qu’on face avec leur salade.

Bref, cela ne me dit toujours pas ce que fout ma vendeuse de jouets ici a faire la popote. Et puis, soudain, mes neurones acceptent enfin de se mettre en branle, enfin quand ils auront fini de ricaner parce que je viens de dire le mot « branle », et tout devient clair. Oh putain… mais non !! Je commence à comprendre. Vous voulez savoir si je me fâche ? Bah je suis pas loin là. La journée a été plus moisie qu’un zombie sous la pluie. Je me suis quand même coltiné le mec de mon ex dans un camp de gonzesses en manques, j’ai failli me faire violé par un boudin velu, puis c’est mon ex qui m’a ramené dans cette tenue, alors autant dire que c’était pas mon jour, encore pire que les autres quoi. J’ai l’œil noir et pas l’air avenant quand je dis :

« On va arrêter tout de suite les conneries Ruby et cette fois pour de bon. Tu t’assois et si tu te pose la question, oui, je me sens de très mauvais poils. Pas seulement parce que je me suis inquiété pour toi mais parce que je commence a comprendre que tu t’es bien foutue de ma gueule. Alors pose ton cul !! tout de suite !!!!»


J’attends qu’elle obtempère pour faire de même, pestant de pas savoir écarter les jambes avec la jupette et posant mes loches sur la table pas de la façon a plus féminine qui soit.

« va falloir qu’on cause toi et moi ! Qui ?? Et je te préviens je vais pas te lâcher tant que j’aurais pas le nom du salaud de pervers qui t’a fait venir ici !! On avait dit plus de prostitution !! J’étais presque rassuré en te cherchant de savoir que t’étais plus au Motel, mais de la a m’attendre a ce que tu fasses a domicile ! Alors que t’avais promis !! Tu me déçois !! Tu t’étais engagée a plus faire ca !! Je sais que j’ai loupé la dernière semaine de paiement mais tu avais de quoi attendre un peu non ? bon, en attendant qui est le sale enfoiré de fils de pute qui a osé de faire ca ici ? »

Je sens que je vais pas rester longtemps a la distillerie finalement, c’est dommage, mais je sais pas laisser des pédophiles abuser d’une gosse sans défense sans réagir. A tous les coups c’est George, je le sens très porté sur le sexe faible… de toute façon ca sait pas être Anton, il est trop vieux pour une jeunette. Ni Joaquim, c’est la saucisse d’Allia, non seulement il la supporte mais en plus il m’a fait à manger, preuve que ce mec est juste génial, il ferait jamais ça donc… hey !! Y’a le barbu aussi, Mael ou Maes je sais pas, avec ses trucs de maquette ca fait un peu geek en manque. Si ce n’est Georges, a tous les coups c’est lui ! En attendant, je reste a dévisager Ruby pour qu’elle balance son porc.



Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
The Exiles
Trader
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/01/2020
Messages : 1552
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche.   L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 0:16
J’adorais le comique de répétition. Il me sortait exactement la même excuse que quand il s’était retrouvé à fuir Johanna jusque dans ma chambre ! Non mais… Ce n’était pas vraiment ma chambre, en vérité. Je commençais à me prendre un peu trop au rôle que je jouais avec lui. J’haussai un sourcil en croisant les bras, un rien dubitative. J’avais l’air tellement crédible avec ma spatule levée.

Non mais… Il se prostituait vraiment ? En se déguisant en fille ? Certains avaient vraiment des lubies étranges, mais ce n’était pas le plus important. « Ah mais ça va dans les deux sens comme promesse ! » Oui, voilà. Le temps qu’il réfléchisse au sens que ça devrait prendre, j’avais bien deux minutes devant moi pour filer en douce. Sauf qu’Isha ne me quittait pas du regard… Et à voir l’éclair qui venait de passer dans celui-ci, il venait enfin de comprendre à quel point il s’était fait rouler dans la farine. J’étais vraiment mal barrée ! Je rentrai la tête dans mes épaules quand il commença à m’engueuler comme une gamine prise sur le fait. Là, je n’avais plus le choix. Je dégainai les larmes comme si mon père venait de me passer un savon. Le regard embué, je pris la peine de m’assoir sur le canapé pour ne pas l’énerver davantage. Mais s’il gueulait, ça voulait bien dire qu’il n’allait pas encore me frapper non ?

Je le regardai sans comprendre. « Comment ça, qui ? » Oh ! Il pensait que je me prostituais à domicile ? Ca, c’était la meilleure. J’étais persuadée qu’il avait compris à quel point je lui mentais depuis le début mais… Non. Je respirais subitement un peu mieux. J’avais très envie de lui désigner quelqu’un pour voir s’il lui ferait vraiment la misère avant de comprendre. Peut-être Joaquin ? Toutes les excuses étaient bonnes à prendre pour lui casser un peu plus le nez en représailles. Moi, rancunière ? Jamais ! Sauf que je devais bien me résigner à abandonner l’idée, ce serait peut-être drôle sur le coup, mais je risquais surtout de m’attirer encore plus d’ennuis.

« Ce n’est pas du tout ce que tu crois ! » Là, c’était à moi de le sortir. Je désignai le sol de ma spatule, avec un mince sourire. « On est dans… Une distillerie ! Alors ? » Je devrais sans doute un peu l’aider, vu le mal qu’il avait parfois à percuter. « Alors c’est ici que je vais produire ma bière ! Tu veux que je te montre les installations ? On a super bien avancé ! Il ne nous manque plus que quelques ingrédients, et on pourra la démarrer. Yulia est sur le point de conclure des accords intéressants là-dessus. » Je parlais d’un ton enthousiaste, même pas emprunté. Et le plus beau, là-dedans, c’était que je disais la pure vérité ! J’espérais seulement éviter encore les questions gênantes… « Tu veux une bière avec le lapin à la moutarde, d’ailleurs ? » Je lui offris mon plus beau sourire. « Au fait, tu es là depuis longtemps ? » Je pris une expression faussement étonnée. « Tu vas rester combien de temps ? Tu connais du monde ici en fait ? » Et voilà ! Si je dégainais la mitraillette à questions, je devrais bien réussir à noyer le poisson pour de bon non ?


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2408
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche.   L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. EmptyDim 30 Aoû 2020 - 14:04
Celui qui a l'impression d'etre un démineur



Attendez… elle me fait quoi là ? Elle serait pas en train d’essayer de retourner la situation ? Oui ? Non ? Ok, ce coup là, étonnement, je l’ai presque vu venir !!! Bon, ok, non, mais je l’ai vu arrivé, c’est déjà un méga progrès. Parce que moi, j’ai tendance a pas oublier mes promesses et a être tenace quand il s’agit de les tenir. Visiblement pas comme les foufounes ou les mini foufounes.

« Mais genre !! Je suis sur qu’on avait jamais dit ça !! Et puis ca n’a rien à voir !!! Toi t’es une gamine prépubère !!! Moi je suis un adulte qui sait ce qu’il fait ! »

Ouai j’y croire encore, comme dans la chanson, et a tout ce que je viens de dire, l’âge de Ruby, le fait que je ne suis pas un chaotique complétement irresponsable…  Je croise mes bras sous mes faux seins, les remontants comme une greluche qui essaye de les rendre plus imposant. Je sais pas si c’est le contre coup des fringues, d’avoir passé autant de temps avec que des nenettes, ou juste parce que cette soirée a été un record de merdes mais je lance avec un regard entendu :

« Et tu t’es pas dit que si je devais faire des taffs de merde c’était peut être, justement, pour que toi tu n’aies pas a le faire ! »


Oui c’est perfide. J’ai même pas honte. Quelques heures avec Connor et Joey, et je deviens un monstre. Je la sens se recroqueviller a mes questions. Elle semble étonnée que je lui demande qui je dois tuer. Ouai, Allia m’a pas encore expliqué qu’on a pas le droit de tuer les gens ici. Merde… elle pleure la ? Comme quand je lui avais dit que c’était pas des vraies petits poney et que je finalement j’ai quand même achetés, ou que j’avais pas besoin d’un déguisement de fée… que j’ai aussi acheté. Putain !! Merde !! Un peu gêné j’essaye de rattraper le tir :

« Tu sais, si je grogne c’est pour ton bien, hein ? Je vais juste gentiment tuer les salauds qui te font du mal alors ca vaut pas le coup de pleurer pour ca non ? »


Je fronce les sourcils quand elle essaye de m’expliquer les choses. Ouai on est dans une distillerie, et alors ? Je ne vois pas ou elle veut en venir et la suspecte d’essayer de gagner du temps. Pis elle a arrêté de pleurer sans que je paye des trucs ? Bordel, j’ai fait quoi sans m’en rendre compte ? Bon pour une fois c’était bien alors je vais pas me prendre la tête.

Ahhhhh elle fait sa bière ici. Tout s’explique !!! Enfin, je crois… elle me perd un peu entre sa proposition de visite et les accords de la cheffe. Mais pourquoi qu’elle me recause de lapin ????? Ca me stresse ce mot !! Il parait que si on le prononce trois fois avec leurs grandes oreilles, ils l’entendent et arrive pour vous dévorer pendant votre sommeil ou quand vous été aux toilettes !!! Qui m’a dit ca ? Bah, je vous avais pas parler de mes grands frères ? Est-ce que c’était des jours ou je restais trop longtemps aux chiottes qu’ils m’ont confié ca ? Bah ouai… comment vous savez ? Vous êtes forts parfois.

Bref, en attendant la petite Ruby est toute joyeuse, sans se rendre compte qu’on est à un lapin de la catastrophe et qui commence a me demander des choses sur mon séjour ici.

« Heu…. Ben… je suis proche d’Allia tu vois, elle m’a demandé de venir dans sa chambre et ... bah tant qu’on me dit pas de partir… d’accord pour la visite et… Mais attends ??? Tu serais pas en train de faire une diversion là ?? »

Je lui fais les gros yeux, mais pas trop, pas envie qu’elle repleure. Ouai, Allia, Gemma, Joséphine et même Vaughn me l’ont faites suffisamment de fois pour que je sache reconnaitre la méthode de changement de sujet furtif. C’est la mâchoire contractée, les poings serrés et le regard noir que je demande avec un grand sérieux :

« Donc c’est ton groupe ? Je veux dire ceux qui t’obligent a vendre ton cul pour faire de la bibine ? »


Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
The Exiles
Trader
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/01/2020
Messages : 1552
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche.   L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. EmptyMar 1 Sep 2020 - 19:32
Je levai les yeux au ciel, alors qu’il me sortait le grand jeu de l’adulte responsable. Et il me prenait vraiment pour une gamine prépubère ? Merde, alors. Quand Isha disait me trouver un peu trop jeune pour boire ou produire de l’alcool, je pensais qu’il me donnait seize ans. Non, pour lui, je n’en avais même pas douze ! Ah oui quand même… Et il se sentait donc obligé de travailler à ma place ? Franchement, être un gosse à ses yeux, c’était juste une mine d’or. J’aurais pu arrêter de travailler et me contenter de me faire entretenir, la belle vie ! Enfin si on excluait qu’il ne tenait pas toujours ses engagements. « Sauf que ça fait une semaine que tu ne passais plus à la Cage… Qu’est-ce que tu faisais déguisé en fille ?! »

Le coup des larmes, avec lui, ça fonctionnait toujours. Il avait arrêté de me crier dessus, même s’il menaçait toujours comme si de rien était l’ensemble des habitants de la distillerie. C’était à se demander comment il avait réussi à rester ici deux semaines d’affilée sans que ça dégénère… Surtout que les autres n’étaient pas en reste là-dessus. Je fis la moue. « Mais je les aime bien les gens ici… Je n’ai pas envie que tu les tues. »

Il n’avait pas l’air dans son assiette. Déjà, les deux neurones là-haut peinaient à se connecter pour comprendre ce que j’essayais de lui dire… Et surtout : « Pourquoi tu ne veux pas de mon lapin ? Je t’assure. Je cuisine bien ! » Je lui mis l’assiette sur les genoux avant de partir me resservir. J’ouvris le réfrigérateur pour récupérer une des rares bières qui n’avaient pas été échangées ou bues après notre petite virée ensemble. « Tiens ! » Je lui lançai, avant qu’il me sorte encore que j’étais trop jeune pour consommer.

J’ouvris de grands yeux innocents en sortant la tête du réfrigérateur, alors qu’il m’accusait de vouloir faire diversion. Moi ? Pas du tout mon genre ! « C’est ta copine, Allïa ? » Pourquoi je parlais subitement comme une gamine ? C’était la force de l’habitude qui reprenait le dessus, dès qu’il était dans les parages. « Mange et on fait la visite alors ! » Et le voilà reparti sur ses histoires de cul… Ca n’aura duré que dix secondes. Je lui répondis, d’un ton faussement choqué : « Mais pas du tout ! » Je le pointai ensuite du doigt. « C’est toi qui m’a demandée de ne pas me prostituer là-bas, mais je n’ai jamais dit que je le faisais ! Je t’ai même dit que je n’avais pris aucun client, rappelle-toi ! » Je pris une bouchée de lapin à la moutarde en regagnant le canapé, parce qu’il y avait des priorités dans la vie. « Je t’ai seulement dit qu’on avait besoin de plus d’argent pour lancer la production de bière, parce que la vente de jouet ça rapportait pas assez… Le motel m’avait engagé pour quelques rénovations dans leurs chambres. Non mais qu’est-ce que tu t’imaginais toi ?! » Je le regardais comme s’il était fou. Parce qu’évidemment, c’était lui qui avait mal compris, et moi qui devais m’en offusquer ! Jamais je n’aurais pu l’induire en erreur bien sûr. Je le regardai de bas en haut, toujours un peu choquée. « T’es vraiment un pervers, Isha. »


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2408
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche.   L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. EmptyVen 4 Sep 2020 - 13:33
Celui qui a plus faim


Putain, elle me fait quoi ? elle lève les yeux au ciel ???? Mais d’où qu’elle se permet la gamine là ? C’est mon truc a moi de faire ça et… oh… putain… je suis en train de réaliser un truc affreux que j’avais pas percuté mais que la Ruby est en train de me balancer dans la gueule severe : je suis plus un petit con… je suis un vieux con maintenant !!?? Mais c’est arrivé quand ça ??  J’ai l’impression de mettre pris une baffe là et je me sens soudain las et fatigué… ouai, comme un vioc. Bordel…

Heureusement Ruby, quand elle veut faire sa teigneuse, elle est plus du genre a y aller avec le dos de la louche. Parce que là, c’est avec la douceur d’une tractopelle qu’elle me rappelle que j’ai loupé une semaine de paiement en plus de mon accoutrement que j’avais complétement zappé. Ouai, c’est vrai y’a ca aussi, je suis pas vieux là, je suis vieille, c’est surement pour ca que mes nichons arrêtent pas de tomber. C’était un signe.

« Ouai, pour ca je suis désolé, j’ai eu un paquet d’emmerdes si tu veux tout savoir. Enfin, non, tu veux pas, t’es trop petite pour comprendre les truc de grands mais en gros je me suis fait défoncer la gueule par le nouveau mec de mon ex femme qui était accessoirement le chef du groupe où j’étais. »

Ok, c’est moyen une excuse pour l’avoir laissé tomber mais j’ai fait comme j’ai pu. Je vais pas lui expliquer que pour survivre là, j’ai été au croché de Johanna et que je pouvais difficilement lui demander d’entretenir Ruby en plus de moi.

« Et heu… pour les fringues…. Rien d’important, juste un trafic d’esclaves je crois, enfin, je me suis juste fait toper à cause de mon remplaçant. Bref c’est toujours de sa faute a cet enfoiré et tout le monde le trouve génial je bite pas !! C’est un connard ! Enfin, c’est un Monsieur pas bien. Je sais plus a quel âge on sait dire des gros mots. Pis tant qu’a faire Joséphine, mon ex, ben elle doit être en train de se bais… heu.. en train de faire des bisous et des câlins à l’autre débile pour lui remonter le moral et tout et tout. »

Ouai, pas sur qu’elle se contente de lui remonter que le moral. Une bouffé de colère et d’injustice monte mais j’arrive a la refreiner. C’est pas le moment et faut que j’apprenne a m’en foutre pour de bon. Est-ce que je me rends compte que pour Ruby ca n’explique en rien ma jupette ou mon décolleté rembourré ? Non, je suis plus en état. De même c’est sur qu’entre un reseau de trafic humain, assorti de viol collectif et le fait que mon ex m’ait vue dans cette tenue avant de partir se faire limer par l’autre, j’ai mon sens des priorité coté « gravité ».

« Enfin on s’en branle. »


Ouai, va pas y avoir le choix. Et ca m’étonnerait que ca intéresse la gosse qui joue encore au petit poney et à la Barbie de savoir que l’amour ca dure pas toujours mais plus le temps d’avoir ce que l’on veut, que ca soit vider le chargeur ou avoir un chauffeur pour aller a Seattle.

On en revient au souci des gens qui l’exploitent. Mais d’où qu’elle aime des gens qui la force à vendre son corps et la laisse crever de faim ? Une enfant on la protège, on l’envoie pas au turbin pour qu’elle sache bouffer. Avec toute la douceur que j’aurais avec ma fille s’il fallait commencer a lui expliquer un truc moche, genre, les poney en vrai ca parle pas et ca mange les gens, comme les lapins quoi, j’essaye d’ouvrir les yeux de Ruby :

« Tu te rends compte que c’est eux qui devraient t’aider et te protéger Ruby… »


Je m’arrête, horrifié, quand elle prononce une 3e fois le mots… putain !!! Qu’a-t-elle fait ?!! L’innocence est souvent source des pires infamies. Pensez à tous les parents qui se sont retrouvés en danger parce que leurs gosses voulait un monstre a grandes oreilles dans leur maison ??!!!!!! Je regarde un peu partout nerveux, quand elle me pose une assiette sur les genoux et se lève. Bordel !!!! Mais non… là faut qu’elle reste hein… faut pas faire deux groupes de 1 !!! Elle a jamais vue les documentaires a la TV !!??? Oui, pardon, les films d’horreur. Ca revient au même, me faites pas chiez !! Je mets l’assiette sur la table et vais pour la suivre quand elle me lance une bière.

Bah voilà, maintenant ca va mousser !! Ruby est un danger public en fait !!!! Bon au moins elle se rassoit. Aussi discrètement que ma jupe me le permet je ramène mes genoux sur le siège, tant pis pour la vue, j’ai peur de me faire choper sous la table ni vu ni connu, c’est sournois les lapins. Quand elle me demande si Allia est ma copine je me contente de bougonner :

« Elle est beaucoup plus que ça. »


Bah ouai, c’est ma bro. Je regarde mon assiette sans conviction, bougeant la viande de ma fourchette. Ca ressemble vachement a du cochon des buissons. Vous ne connaissez pas ? Allia en choppait souvent dans ses collets, je crois ne jamais en avoir vu de pas cuisinés, mais ca avait la même gueule dans l’'écuelle. Et non, c’est pas le genre a m’avoir fait bouffer du lapin à mon insu.

« J’ai pas méga faim… »

Avant que je me décide, Ruby repart sur le motel et mon visage lui offre ma plus belle palette d’incompréhensions pendant qu’elle essaye de me faire avaler qu’elle était la pour des travaux. Ca me toucherait presque qu’elle s’inquiète de ce que je pense.

« Putain, je te juge pas Ruby je veux juste pas que tu fasses ça ! Tu es pas obligée de tout me dire… enfin, j’imagine que c’est plus une conversation a avoir avec une autre meuf et… ouai, je sais avec mes fringues ca  peut faire illusion mais non… peut importe ce qui a faillit se passer au Rov, c’est derrière maintenant non ? Et attendant, d’où que je serais un pervers ? Mais genre quoi ? D’ailleurs d’où que tu sais ce que ca veut dire toi ???»




Codage par Libella sur Graphiorum






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche.   L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- L'habit ne fait pas le moine, ni la greluche. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: