The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Can we train and just not talk? -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 387
Age IRL : 25
MessageSujet: Can we train and just not talk?   Can we train and just not talk? EmptyMar 4 Aoû - 13:52
Forcément, j'aurais préféré pouvoir contacter quelqu'un d'autre pour faire ça. Apprendre à tirer. Mais malheureusement, la seule personne que je connaissais vraiment et que je savais qui allait accepter de faire ça, c'était lui. Anton. Faut dire que lui et moi, c'est toujours à couteaux tirés. J'arrive pas à savoir si on a envie de s'entretuer quand on se voit ou si on est juste tous les deux trop fiers pour nous rendre compte qu'on tient à la même personne. Pas forcément de la même façon, bien sûr, mais bon... En tout cas, c'est Joe qui m'a dit que je pouvais aller le voir, et qui m'a dit qu'elle allait lui parler de ma demande.

Il a accepté. Résultat, il fallait que je le rejoigne à Redmond, à l'adresse qu'il m'avait communiqué. J'aurais certainement pu faire le chemin avec lui, ça m'aurait pris moins de temps et j'aurais pris moins de risques, mais le truc c'est que j'avais aucune envie de rester coincée avec lui pendant plus de temps que nécessaire. Trouver un sujet de discussion sans qu'on se retrouve encore une fois à deux doigts de nous jeter à la gorge l'un de l'autre? Trop compliqué.

Coinçant ma clope entre mes lèvres, j'approche mon briquet de son extrémité pour en allumer la flamme et embraser le tabac qui se trouve dans le tube de papier. J'inspire une grande bouffée de fumée, la laissant s'imprégner dans mes poumons avant de la rejeter par le nez. Instinctivement, me trouvant à mon goût dans un endroit bien trop exposé pour ne pas être sur mes gardes, je tiens ma hache fermement dans ma main droite alors que la gauche me sert à porter mon tube de nicotine à ma bouche régulièrement.

Mon regard scrute les environs, attendant avec impatience que le barbu ne daigne enfin montrer le bout de son nez. Je ne suis pas réellement connue pour ma patience et j'espère donc que mon premier exercice ne sera pas de l'attendre indéfiniment.

Heureusement pour moi, je finis par le voir arriver. Recrachant ma fumée par le nez, je reste à l'observer sans bouger pendant que ses pas dévorent sans mal la distance qui nous séparait jusqu'à ce qu'il soit assez proche pour qu'on entame une discussion sans avoir besoin de hausser le ton. J'ai failli t'attendre, dis moi. C'est l'âge qui te met en retard? D'accord, c'est loin d'être la meilleure entrée en matière. Mais la fatigue ne m'aide vraiment pas à me montrer plus sympathique avec les gens. Il faudrait peut-être que je lève le pied et que je pense à me reposer avant que mes cernes n'atteignent mon menton. Ou que je me fasse tuer par et pour mon insolence.

Alors, t'es prêt à m'apprendre? Je préfère être sûre quoi.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 811
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Can we train and just not talk?   Can we train and just not talk? EmptyMar 4 Aoû - 14:48
Si la demande était venue de quelqu’un d’autre, Anton aurait refusé tout net d’entrainer Amalia, les deux ne pouvaient simplement pas s’entendre. Etrangement, la seule chose qui les rapprochait était aussi celle qui les séparait le plus. Johanna. Ils tenaient à elle, de deux façons différentes, mais elle était importante pour tous les deux. Comme c’était d’ailleurs la petite blonde qui lui avait demandé de rendre ce service à Amalia, il avait accepté. Comme pour Joe, il avait donné rendez-vous au stand de tir de Redmond. Sauf que la bucheronne avait visiblement décidée de faire le chemin seul. Tant pis pour elle, Anton, lui, en profita pour mettre sa musique et rouler comme un débile dans les rues de la ville. Tant pis pour les zombies.

Quand il arriva au stand, Amalia était déjà là, à fumer une cigarette. Elle l’agressa presque immédiatement, lui reprochant d’être en retard et le taclant sur son âge. Sans même la regarder, il rétorqua : « C’est le fait de trouver du matos pour entrainer une débutante qui me met en retard » Puis, de son coffre, il sortit un gros sac. Il y avait tout ce qu’il fallait pour bien s’amuser. Il prit également des cibles cartonnées, représentant un homme. Bien plus pratique que les bouteilles. Il déposa le tout sur une table devant Amalia, répondant de façon silencieuse en sortant une paire de bouchons d’oreille et un pistolet de tir réduit. Il le chargea avant de le reposer sur la table : « Ce pistolet tire des balles en plastique, chargée de peinture, on va commencer avec ça. Tu vas tirer avec pour que je puisse évaluer ta posture et ta précision générale. Pas la peine de gâcher de vraies balles aujourd’hui. »

Il alla placer une cible, non loin de l’arbre que Johanna avait maltraité lors de son entrainement. Puis il revient vers Amalia : On va commencer simple d’accord, tu as quinze cartouches, tu me tires les 15 à dix mètres, dans la cible. Je ne t’interromps pas, je te laisse faire. Trouve la position dans laquelle tu es à l’aise et je ferais mes commentaires après seulement. Anton se décala d’un pas sur le côté et attendit qu’elle ouvre le feu. Sans s’occuper de la cible, il passa derrière elle, puis sur sa gauche, notant les détails qui le dérangeait et ce qu’elle pouvait améliorer. Il nota également les bons points… Quand elle eut terminé, il se montra très clair : Il y a du boulot, il va falloir revoir la façon dont tu tiens ton arme, trouver ton œil directeur et la position générale de ton corps quand tu tires. Rien d’insurmontable. Allons aux résultats.




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 387
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Can we train and just not talk?   Can we train and just not talk? EmptyMer 5 Aoû - 7:31
J'aurais vraiment préféré avoir n'importe qui d'autre comme prof plutôt que lui. Parce qu'au moment même où mes yeux se posent sur sa tronche, j'ai envie de faire demi-tour. Ou de lui en coller une. J'ai beaucoup de mal à pas penser à tous les différents qu'on a en fait. Le pire, c'est qu'ils sont tous dus à la même personne et pour la même raison. On tiens tous les deux énormément à Johanna et je crois bien qu'on a du mal à accepter que l'autre en face puisse être prêt à tout pour la protéger. Moi, de lui. Lui, de moi. Putain ça me gave déjà tout ça.

Un soupir m'échappe pendant que je recrache ma fumée, venant me passer une main sur le visage à la fois pour arrêter de trop penser mais aussi pour essayer de me réveiller un peu. Si je dois m'entraîner, faut que je sois au meilleur de ma forme. Parce qu'on sait jamais ce qu'il va me demander. Et avec la fatigue, je suis encore plus susceptible de m'énerver pour un rien. Quelque chose me dit que ça donnera rien de bon avec lui.

Je me contente de lever les yeux au ciel quand il m'envoie une pique par rapport à la raison de son retard. Vraiment un connard celui-là c'est pas possible. Si ça le fait tellement chier, il avait qu'à dire non et j'aurais trouvé quelqu'un d'autre. Je suis sûre qu'il est loin d'être le seul de la distillerie à savoir tirer. Et même sans aller voir chez eux, j'ai aucun doute concernant le fait qu'il y a d'autres tireurs dans le coin qui m'auraient appris en échange d'un petit temps seul avec moi. C'est pas comme si j'avais jamais vendu mon corps de toute façon. Bref.

J'observe le barbu sortir les affaires du coffre de sa voiture, terminant de fumer ma clope pendant ce temps. M'approchant de la table quand il pose un flingue dessus après l'avoir chargé, je hoche lentement la tête avant de jeter mon mégot par terre et de l'écraser avec la pointe de mon pied. Il a raison, même si ça me fait chier de l'admettre. Tirer avec des vraies balles ça serait du gâchis. Et ça ferait sûrement beaucoup trop de bruit.

J'écoute ses consignes, me contentant de hocher une nouvelle fois la tête pour lui dire que j'ai compris. Je pose ma hache au sol près de la table, saisissant l'arme à feu qui se trouve dessus. Inspirant un grand coup, je tente de faire le vide dans ma tête pour me concentrer sur la cible qu'il me dit de viser.

Je lève le bras, tenant fermement l'arme dans ma main et posant mon autre main en soutien juste au dessous. J'ai du mal à savoir si je dois fermer un oeil ou pas, parce que ça a jamais été mon truc le tir. Couper un arbre, me défendre au corps à corps, manier ma hache, ça c'est pas un truc qui me pose problème. Mais tirer... Enfin, c'est pour ça que je suis là aujourd'hui. Les tirs s'enchaînent, je change parfois de pied d'appui sans trop savoir lequel est le bon. Certaines taches de peinture se forment sur le contour blanc de la cible, d'autres ne la touchent même pas. Pourtant, certaines cartouches colorées s'écrasent bel et bien sur le corps de la cible. Au niveau du torse, du ventre, des bras, du coeur, du cou. Mais rien dans la tête. Donc, rien d'utile face à des morts.

Lorsque le cliquetis caractéristique me fait comprendre que l'arme est vide, je lâche quelques jurons en me rendant bien compte d'à quel point ce que je viens de faire c'est médiocre. En comptant rapidement, sept taches de couleur sur le corps de la cible, quatre dans le blanc, et vu qu'il y avait quinze balles, j'en déduis que quatre sont allées se perdre je ne sais où. Et merde! Je repose, peut-être un peu trop fort, l'arme sur la table et serre les poings pour taper un coup sur celle-ci et évacuer ma frustration. J'ai les mâchoires serrées et là celle contre qui je suis en colère c'est moi. Parce que je suis vraiment nulle.

Je rejoins Anton et soupire, un air particulièrement insatisfait au visage. En fait, je ne le regarde même pas. Mon regard est fixé sur cette cible qui prouve ma médiocrité. J'ai jamais tiré avant qu'on s'retrouve dans cette merde là. C'est pas trop avec un flingue qu'on coupe des arbres... Avec ma hache, c'est une autre histoire. Mais c'est pas la question. Tu comprends mieux pourquoi j'suis venue vers toi du coup. J'ai besoin d'apprendre. Pour être capable de les protéger. Le motel. Les filles. Johanna. Oxana. Ma famille.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 811
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Can we train and just not talk?   Can we train and just not talk? EmptyMer 5 Aoû - 8:41
La réaction d’Amalia devant son résultat fit grincer des dents Anton. Même lui, qui était pourtant un colérique et quelqu’un d’expressif trouvait ça abusé. D’ailleurs, pourquoi chaque blonde qu’il avait entrainée jusqu’à présent avait cédé face à la colère devant les cibles ? Le pire quand il regarda le résultat, c’est qu’il était loin d’être honteux. Pas parfait, inefficace contre un zombie. Mais loin d’être honteux, simplement… insuffisant pour protéger correctement Johanna. Au final, c’était bien la meilleure raison pour entrainer Amalia. D’une voix professionnelle, sans se montrer accusateur ou lui faire de reproche, il fit le bilan du tir : « Sept dans la cible, quatre en dehors et j’imagine que les autres se sont perdu dans la nature. La dispersion de tes balles est assez grande. Regarde, gorge, bras, ventre, poitrine. C’est signe que tu tiens mal ton arme et que tu appuis trop fort sur la queue de détente. »

Anton déplaça la cible sur le côté pour montrer le tronc d’arbre qui se cachait derrière : « Ces impacts, c’est Johanna il y a quelques jours, regarde comment ils sont rapprochés. C’est signe qu’elle tenait bien son arme, elle aussi a beaucoup de progrès à faire, mais elle la tient mieux que toi. Aujourd’hui, on va travailler tout ça. » il avait une idée d’ exercice pour elle, lui-même s’était amusé à le faire quand il était plus jeune, un conseil d’un tireur olympique. Il rendit l’arme d’entrainement à Ama, sans la charger, pas besoin pour le moment et lui ordonna. « Prends là et met toi en position. Les deux yeux ouverts. Maintenant aligne l’arme sur ma tête et voit avec quel œil tu peux m’en coller une. » Un exercice qui devrait certainement lui faire plaisir et lui, de face, voyait bien ce qui n’allait pas. « Tends plus les bras, serre bien ton arme entre tes mais, ta main gauche doit couvrir ta main droite, tu dois appliquer une tension permanente dessus. Le bassin plus large, trouve une position stable, bien souple sur tes appuis. Cette arme n’a presque pas de recul, ça ne sera pas le cas de ton pistolet, tu te dois de te préparer à l’encaisser.

Il attendit qu’Amalia corrige sa position avant de venir lui tourner autour et, comme il l’avait fait pour Kara, il donna de petits coups dans les épaules, sur le pistolet ou dans ses bras pour étudier le placement. Le résultat était bien meilleur, elle était plus stable et pas question de lui prendre le pistolet des mains. Anton prit préleva alors une cartouche de son chargeur et la plaça sur le canon d’Amalia. Voir si elle était réellement stable, une balle en équilibre précaire était un excellent indicateur. « Tu vas presser la queue de détente doucement, à plusieurs reprises, le but c’est que l’arme ne bouge pas pendant la manœuvre d’accord ? C’est la cartouche qui dira si tu as bon. Elle tombe, tu recommences. Encore et encore. Ce n’est que comme ça qu’on apprend.

Il se plaça à côté d’elle et attendit qu’elle se prête à l’exercice, patient et silencieux.




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 387
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Can we train and just not talk?   Can we train and just not talk? EmptyMer 5 Aoû - 13:50
C'est plus fort que moi, quand il se met à parler pour analyser à haute voix les résultats de mon tir, je serre les dents et les poings. Et j'ai du mal à contenir plusieurs jurons qui sifflent entre mes dents quand il me montre les résultats que Joe a fait quelques jours plus tôt. D'un côté, je suis contente qu'elle soit capable de se défendre ou de défendre sa petite soeur. Mais ça montre aussi que je suis pas capable de faire aussi bien. Alors ça m'énerve. Je me trouve profondément nulle maintenant, encore plus que quand mes yeux se sont posés sur la cible pour compter combien de balles j'avais réussi à mettre dessus.

J'déteste ça putain... Je lâche ça entre mes dents, dans un soupir, plus pour moi-même qu'autre chose. Mais je sais aussi qu'il faut que j'arrive à rester concentrée si je veux vraiment progresser. Parce que sinon, ça servira à rien et on fera que perdre notre temps tous les deux. Et j'en ai pas envie.

J'attrape l'arme déchargée que me donne Anton et fait ce qu'il me dit. Je la tiens à deux mains, garde les deux yeux ouverts et... Il me demande vraiment de lui viser la tête? Soit c'est un exercice basique, soit il sait vraiment comment me motiver. Je lève le canon vers son visage, fermant d'abord un oeil puis l'autre pour voir avec lequel la trajectoire semble être la meilleure. C'est vrai que l'image que j'ai avec les deux yeux ouverts se décale légèrement quand je garde que le gauche ouvert, alors qu'avec le droit ça reste relativement fixe. Je pensais pas qu'il y aurait une telle différence. Enfin, j'imagine que c'est pour ça que j'ai besoin d'apprendre.

Même si ça me tape sur le système sa manière de me donner des ordres, j'applique ses conseils à mesure qu'il me les donne. Tendre plus les bras, c'est fait. Couvrir ma main droite avec la gauche, fait aussi. Quand il me dit de bouger un peu mon bassin et de trouver une position stable sur mes appuis, instinctivement je prends celle que je connais bien. Celle qui me servait chaque jour quand je devais me stabiliser pour avoir une trajectoire parfaite et identique à chaque coup de hache dans un tronc.

Je le vois poser une balle sur le canon de mon arme et hausse un sourcil mais fais de mon mieux pour ne pas me déconcentrer. Je hoche un peu la tête pour lui montrer que j'ai compris la consigne de l'exercice suivant avant de faire ce qu'il m'a demandé. Je souffle longuement pour stabiliser au mieux ma position. Un instant, j'ai presque l'impression d'être revenue presque vingt ans en arrière quand mon paternel m'apprenait à me servir d'une hache comme il faut sans risquer de me blesser ou de blesser les personnes autour. Faut croire que c'est pas beaucoup plus différent, sur les bases.

Je laisse mon doigt presser sur la détente lentement, comme il m'a demandé de le faire, et ce à plusieurs reprises. La première fois, la balle manque de chuter mais je la stabilise rapidement. Voyant que ça a l'air de bien fonctionner, je garde la même manière d'appuyer sur la queue de détente mais le fais un peu plus vite. Pour voir si ça change quelque chose. Et à ma grande surprise, je reste stable.

Comme ça?, que je demande à mon prof du jour pour voir s'il est satisfait. Non pas que je sois d'un coup devenue docile mais... Si j'arrive à lui en boucher un coin en étant plus forte et appliquée que ce qu'il pensait, ça me fera plus que plaisir.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 811
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Can we train and just not talk?   Can we train and just not talk? EmptyMer 5 Aoû - 17:41
Amalia pouvait bien détester autant qu’elle voulait ces exercices ou les flingues, mais elle avait signé pour apprendre à devenir meilleure tireuse et maintnenant qu’elle avait mis une main dans l’engrenage des cours d’Anton, elle n’allait pas se défiler. Heureusement, même si elle râlait à n’en plus finir, elle faisait de gros efforts pour s’appliquer. Corrigeant sa position quand il lui ordonnait. Quant à l’exercice de la balle, Amalia surpris Anton en réussissant presque immédiatement à garder l’arme droite, les bras croisés, il regarda la scène avant d’exploser de rire. La facilité avec laquelle Amalia venait de réussir était presque insultante pour Kara ! Il lui fallut un instant avant de pouvoir répondre à la blonde : « Ouais, ouais… C’est exactement comme ça ! Franchement, bravo, je pensais qu’on allait passer un moment là-dessus mais j’avais tort !

Sincèrement, vu le tempérament de feu d’Amalia, il pensait qu’elle finirait par lui envoyer le pistolet à la tronche et partir en tapant des pieds. Oui, il pensait réellement ça de la blonde. Mais bref ! Il se redressa avant d’expliquer pourquoi il riait : « Kara a mis une bonne quinzaine de minutes avant de faire ce que tu viens de faire en quoi… 15 secondes ? Même moi, j’ai mis un moment à réussir, et j’utilisais un glock à l’époque. Avec une carcasse parfaitement plate et une détente plus douce. » Il réussit enfin à reprendre son sérieux, sa contenance et sa cartouche. Puis il continua son explication : « Au tir, la position du corps, le maintien de l’arme et la façon dont tu appuis, font… 80% du travail. En gros. Regarde. »

Anton saisit son pistolet, de la main gauche, se plaçant de profil et mettant en cible. Puis, En fixant Amalia, il tira à trois reprises. Les balles firent mouches, elles n’étaient pas groupés, mais elles firent mouche. Il regaina avant d’expliquer : « Aligner les organes de visés, tu ne le fera que dans une situation calme où tu auras le temps de te poser, comme au stand, dans n’importe quelle autre situation, tu vas compter sur ton instinct et ta mémoire musculaire. Evidemment, toucher une tête va te demander de viser, mais ce n’est que le dernier maillon de la chaine. » Anton se gratta la tête, soucieux, quel exercice pourrait-il lui faire faire maintenant ? Dans l’état actuel des choses, lui faire la même chose qu’avec Johanna ne rimerait à rien.

« Johanna m’a collé une balle en pleine tête à presque trente mètres en ayant tous ces éléments et un peu de chance. Je n’attends pas ça de toi aujourd’hui, mais pourquoi pas dans 2 ou 3 séances ? Allez, on va continuer à travailler un peu ton maintient. On fait le même exercice de la main droite, juste une seule main, puis la même avec la main gauche ! » Il replaça une cartouche sur l’arme d’Amalia : « Quand tu auras réussi, on refera quelques tirs pour voir si tu as retenu la leçon. »




No pain, no gain
ANAPHORE

The Exiles:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 387
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Can we train and just not talk?   Can we train and just not talk? EmptyJeu 6 Aoû - 9:39
Je sursaute presque quand l'autre taré se met à rire d'un coup. Alors je sais pas trop quelle mouche l'a piqué, mais sincèrement il est quand même bizarre ce type. J'ai juste fait son exercice et il éclate de rire? C'était quoi? Juste une manière de se foutre de moi ou quoi? Et faut dire que rien que d'imaginer que ça pourrait être ça, ça m'énerve. J'ai pas de temps à perdre avec ces conneries et lui trouve rien de mieux à faire que de me donner des exercices bidons? Je fronce les sourcils, serre les mâchoires mais quand il prend la parole... Je m'attendais pas du tout à ça.

Mon visage se détend, je hausse même un sourcil, vraiment surprise par ce qu'il me dit. J'ai fait exactement ce qu'il fallait? Et donc il rit parce qu'il pensait que j'allais pas réussir? Ok donc il est toujours aussi bizarre mais au moins j'ai la satisfaction de savoir que je suis meilleure que ce qu'il pensait. J'écoute ses explications avant de hausser légèrement les épaules. Kara est passée par là aussi, a mis plus de temps, et même lui à son époque avait dû recommencer plusieurs fois. Je comprends un peu mieux sa réaction du coup. Pour manier une hache correctement et pas perdre de temps à taper à cinquante endroits différents quand tu veux abattre un arbre, faut être super stable et garder toujours la même trajectoire. J'imagine que ça doit être à cause de ça. Et puis une hache, c'est bien plus lourd qu'un flingue, alors bon.

Je le regarde récupérer sa cartouche et sortir son arme pour tirer en ne prenant même pas la peine de regarder la cible pendant qu'il appuie sur la détente. Il s'attend à quoi? A ce que je me prosterne à ses pieds? A quoi ça sert de se la jouer comme ça? C'est bon, encore heureux qu'il sait mieux tirer que moi ce con. Je lève les yeux au ciel en soupirant un peu avant de croiser les bras sans pour autant avoir lâché mon arme. De toute façon, elle est déchargée alors je risque pas grand chose. Et même s'il restait ses billes de peinture dedans, au pire des cas je risquerais juste de me salir un peu.

Quand il me dit que Joe avait eu la chance de pouvoir lui en coller une en pleine tête à trente mètres, je suis un peu jalouse. Parce que lui en coller une dans la tronche, franchement, je donnerais cher pour pouvoir le faire. Mais c'est pas trop la question pour l'instant. Et je devrais peut-être arrêter de penser à vouloir le tuer alors qu'il est en train de m'aider. Même si la seule raison pour laquelle on se montre si docile l'un envers l'autre pour l'instant c'est parce qu'on fait ça dans un but commun. Pour une seule personne. C'est toujours mieux que rien, en soit.

Silencieuse pour l'instant, je me contente de hocher la tête pour lui dire que j'ai compris après qu'il m'ait dit qu'on recommençait le même exercice mais une main après l'autre. Je tends le bras droit, laissant le gauche pendre le long de mon corps, et souffle longuement pour me concentrer. La cartouche est posée sur l'arme comme tout à l'heure, et je fixe un point au loin. Mon doigt vient une nouvelle fois presser la détente doucement, puis en voyant que la cartouche ne bouge pas, j'accélère un peu. Sans pour autant appuyer dessus comme un bœuf. Et ça marche. Un sourire assez satisfait étire le coin de mes lèvres et je tourne la tête vers Anton pour avoir son approbation pour changer de main.

Dès qu'il me la donne, je récupère la cartouche, change mon arme de main et la remet sur le canon. Là par contre, je sens tout de suite que je suis un peu moins stable. Je fronce les sourcils, sens que mon poignet est moins fixe que l'autre, et en appuyant seulement deux fois sur la détente, la balle tombe. Fait chier! Une flopée de jurons s'en suivent encore, que je siffle entre mes dents serrées alors que je ramasse la cartouche pour la poser de nouveau au même endroit. Il faut que j'arrive à me concentrer parce que sinon s'il se remet à rire parce que cette fois j'y arrive pas, je pense que je lui envoie son flingue dans la tronche. Je ferme les yeux un instant, soufflant une nouvelle fois pour vider entièrement mes poumons, avant de rouvrir les yeux en me concentrant sur un point dans le vide. J'y vais plus doucement cette fois. Une pression sur la queue de détente. La balle ne bouge pas. Deux, trois, quatre, cinq, six. Pas de mouvement. Alors, comme avant, j'accélère un peu tout en faisant toujours attention de ne pas bouger mon arme. Et j'y arrive.

Yes! Je peux pas m'empêcher de montrer ma satisfaction quand le barbu me fait un signe de tête pour m'indiquer que je peux arrêter. Oui, je suis fière de moi. En même temps, j'ai jamais appris à me servir d'une arme, c'était plus une formation hâtive sur le tas qu'un véritable enseignement. Et j'ai beau détester ce type, il est plutôt bon dans le domaine. Mais ça, je lui dirai pas, faut pas abuser.

Et maintenant?, dis-je en baissant mon arme après avoir récupéré la cartouche, mon regard venant se poser sur le quarantenaire.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Can we train and just not talk?   Can we train and just not talk? Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Can we train and just not talk? -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: