The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- À petit feu -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2111
Age IRL : 27
MessageSujet: À petit feu   À petit feu EmptyLun 3 Aoû 2020 - 21:47
Mon ventre grogne et j’adresse un regard à Kaya qui me le rend dans la foulée. Elle aussi a faim, même si c’est en toute discrétion, comparé à moi. Et Joachim ? C’est la même chose, évidemment. Je rougis légèrement, un peu agacé par tout ça, et d’autant plus que c’est de mon fait si on se retrouve dans cette situation. A cause de ce boudoir en question, de ce qu’il s’est passé ensuite. J’en ai oublié tout là-bas, en essayant d’y laisser la honte dans ma course, sans que ça soit vraiment utile puisque Kaya a tôt fait de la ramener dans notre abri de fortune.

Ca va, on va trouver hein, que je leur souffle en avisant les deux d’un bref regard en coin.

Kaya pouffa vaguement de rire. Elle n’a pas l’air totalement de bonne humeur vis-à-vis de tout ça, sans doute à raison, j’en sais trop rien. Ou alors j’ai pas trop envie de savoir, parce que je sais que ça impliquerait que j’ai tort.

Si tu as peur, je peux aller le chercher moi-même tu sais, qu’elle ajoute dans la foulée. Et forcément, ça me fait rougir encore plus alors que je lève les yeux au ciel en y pensant. Un soupir agacé m’échappe :
C’est pas une question de peur ! que je tranche.

Pourquoi elle veut pas comprendre ? On s’est faits piégés ! Joachim a le joyeux réflexe pour sa part de prendre un peu ses distances pour pas prendre partie dans la dispute. Sans doute parce que lui aussi à quelque chose à se reprocher, mais c’est gros qu’elle nous rabâche les oreilles avec depuis qu’on lui a tout avoué ! On pourrait peut-être passer à autre chose, non ?

C’est… Je vais y retourner, ok ? J’ai pas besoin que tu le fasses à ma place ! Que je tranche d’un air boudeur. Je suis plus un gamin ! Si c’était pour subir ça, on aurait mieux fait de laisser Kaya en fait.
C’est pour t’éviter qu’elles te piègent encore une fois, c’est tout, c’est pas méchant, qu’elle se rattrape avec un petit air effronté qui me tape sur les nerfs. Pourquoi elle fait exprès de rien comprendre ?! C’était un PIEGE !
Je savais pas qu’un boudoir c’était… C’était… Ce truc-là ! Au moins on est propre, on devrait pas trop se plaindre ! Dis-lui Joa- Je m’interromps dans la foulée, étonné de plus le voir.

Kaya remarque aussi qu’il est plus là, et on se surprend à se regarder un instant en tâchant de comprendre ce qu’il vient de se passer.

Joachim ? Je l’appelle connement, dans l’espoir qu’il sorte de derrière un mur, ou du sol, ou du plafond, avec des cotillons et des serpentins : Tu l’as vu partir ? Que je lui demande.

Kaya secoue la tête. Pas du tout. Eh merde. Enfin, maintenant qu'il sait ce que c'est qu'un boudoir, il risque pas de se faire ravoir...





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 434
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: À petit feu   À petit feu EmptyMer 5 Aoû 2020 - 20:07
Je poussai un profond soupir, un peu dépité. Même l’optimisme de Ruben ne suffisait plus à m’empêcher de baliser. Comment on allait faire maintenant ? On n’avait plus rien du tout. Même un rat à me mettre sous la dent m’irait bien là, c’était pour dire… Sauf que si on comptait trop sur Kaya pour nous chasser quelque chose, elle n’allait pas manquer une occasion de nous le renvoyer au centuple. Ca commençait déjà. Je traînai des pieds derrière eux, le regard rivé au sol. Je préférais qu’elle m’oublie encore un peu, à focaliser ses reproches sur Ruben. Parce que s’il avait oublié de récupérer le sac contenant nos maigres provisions en partant, ça voulait surtout dire que moi aussi. C’était vraiment la honte.

Sauf que le problème n’était pas vraiment là, pour Kaya. C’était tellement gros comme une maison que je me demandais comment Ruben ne pouvait pas le voir… Elle lui en voulait très personnellement. C’était souvent le cas. Ruben attirait les filles – voir même les hommes – quasiment autant que les emmerdes apparemment. Elle ne jurait que par lui, alors forcément, Kaya était d’autant plus déçue. Moi non plus, je n’avais pas eu la moindre idée de ce que c’était un boudoir. Pourquoi on utilisait des mots savants pour qualifier des choses aussi… Je préférais éviter de me remémorer la scène dans l’immédiat.

Je pris un peu de distance avec leur dispute de couple. Je n’avais pas du tout envie d’être pris à parti, ce qui allait sans doute finir par arriver. On retournait vers le no man’s land là, non ? On n’avait plus rien à troquer, à quoi ça servirait ? On ferait mieux de partir de là en fait. Il y avait des groupes disséminés un peu partout, et à voir les regards que certains nous lançaient, je n’avais pas vraiment envie de m’attarder. J’avais ralenti le pas sans même m’en rendre compte, à ne plus vraiment regarder où j’allais. Quand le son de leur voix me parut un peu trop lointain, je me retournai vivement dans leur direction pour les rattraper… Et percutai de plein fouet un type subitement sur mon chemin. Qu’est-ce qu… ? J’étais sûr qu’il n’était pas là trois secondes auparavant ! Je reculai précipitamment de quelques pas pour le détailler. Plutôt grand, il avait un regard d’une froideur extrême qui ne m’inspirait vraiment pas confiance. « Désolé... Je fais que passer. » Je détournai le regard en faisant mine de le contourner, en espérant qu’il ne chercherait pas plus loin. Je n’entendais déjà plus Ruben et Kaya, où étaient-ils passés ?


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Tyler J. Keenan
The Devil's Rejects
Tyler J. Keenan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 13/05/2020
Messages : 78
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: À petit feu   À petit feu EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 22:53


Même pas une semaine de merde, pas une journée de merde. Rien pour motiver l'état de nerf dans lequel je suis si ce n'est la frustration. Se réveiller le matin avec cette boule dans le fond du ventre, cette idée dans le coin de la tête. Idée de violence. Pas savoir combien de temps je vais tenir sans semer le chaos parce que c'est ce qui coule dans mes veines. Que j'ai beau m'accrocher à l'idée de passer inaperçu, de me fondre dans la masse, à l'intérieur ça crie. La bête qui se tord et qui se débat à la recherche d'un exutoire. Que ça suffit plus d'aller péter du rôdeur dès que ça déborde un peu et que simplement y'a l'envie de causer une pointe de désespoir dans un regard. Que se serait probablement le minimum vital et si y'a pas au moins ça c'est dans pas longtemps qu'on va retrouver un corps démembré dans une benne a ordure du coin. Oh j'en ai cassé de dents, au moindre prétexte. Réputation de bagarreur que j'assume et qui n'entache pas ma couverture. Seul dérapage dans la cave chez moi avec Allia et qu'elle a bien intérêt a fermer sa gueule celle-là.

Épaules qui roulent doucement dans le t-shirt, cherchant à relâcher un peu de pression. Clope qui va aux lèvres et retombe au bout du bras alors que la démarche et lente, presque féline. Regard bleu qui se balade sur les visages. Cette envie de tous les maudire et pourtant parfois sourire forcé adresser à un client ou l'autre de la taverne. Garder l'image du mec un peu sympa quand il le veut bien. Pas commode, mais on fait avec parce qu'on se souvient de la fois où il nous a fait rire une tape dans le dos en fin de soirée. Je ne sais pas trop ce que je fous là, je cherche à troquer quelques affaires mais j'ai pas envie de faire l'effort du social alors ça mène a rien pour aujourd'hui. Je m'apprête à quitter les lieux quand je fais demi tour et percute de plein fouet un gamin qui lui aussi me fonce dedans. Regard glacial qui glisse sur son visage.

« Désolé... Je fais que passer. »

Il tente de me contourner et je le choppe par le t-shirt. Haut de la nuque, doigts qui empoignent le tissu et je le soulève pour le traîner sans ménagement jusqu'a la ruelle la plus proche. Balance son dos contre le mur et je reviens à la charge. Genou qui se coince entre ses jambes et main qui passe sur le devant du t-shirt.

Je suis pas convaincu. Pas convaincu du tout ! T’en as qui ont mangé pour moins que ça ! Dis moi t’as envie de manger toi ? Ou tu trouves un moyen de me faire passer l’envie de te mettre une raclée ?

Menton qui se relève et poigne qui se serre. Prétexte de merde, mais rien à foutre. Besoin de me défouler et il semble être la victime parfaite.




    Follow me through this forsaken land. -Because I feel numb. For the vision burning before me is one of former glory. An icon cast in the light of freer times, now writhes in a bed of lies...Hope doesn't live here.
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 434
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: À petit feu   À petit feu EmptyLun 10 Aoû 2020 - 19:42
Je n’avais même pas fait deux pas que je sentis la pression d’une poigne sur ma nuque. On me tirait en arrière ! La surprise fut totale. Je me débattis un peu vainement. Je manquais surtout de trébucher et perdre l’équilibre alors qu’il me portait presque pour me traîner plus loin. Pour ce mec, c’était comme si je ne pesais rien. J’avais toujours su éviter les ennuis, si bien que je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. Qu’est-ce qu’il me voulait ? Ce n’était quand même pas uniquement parce que je venais de le bousculer, si ? Merde !

Je me retrouvais à moitié sonné, le souffle coupé, tandis qu’il me balançait sans ménagement contre le mur le plus proche. La fenêtre d’échappatoire disparut aussitôt, alors qu’il revenait à la charge. Son genou entre mes jambes m’empêchait clairement de m’enfuir. J’allais seulement réussir à tomber à la renverse si je parvenais à le faire lâcher prise… Ce qui était loin d’être évident aussi. Mes deux mains se refermèrent par réflexe sur son poignet pour tenter de me dégager, en vain. « La… Lâche-moi ! » J’avais le souffle trop rapide. Son regard de glace ne me quittait pas un instant. Le mien brillait uniquement de la frousse qu’il venait de me coller.

Je l’écoutai répliquer avec colère, complètement désemparé. Ce type était fou. Je n’étais qu’une excuse pour lui pour se défouler sur quelqu’un. Comment ça, manger quoi ? Qu’est-ce qu’il comptait me faire au juste ? Je répliquai dans la précipitation, avec l’accent de la détresse : « J’ai… J’ai pas fait exprès de vous bousculer ! Je me suis excusé ! Je… » Mon corps tremblait. Je sentais la pression de mon arme contre ma ceinture… Mais il était sans doute encore possible de discuter. Je ne me sentais clairement pas en position de force. Je me recroquevillai plutôt, au cas où il décide subitement de me frapper. « Qu’est-ce que vous voulez de plus pour vous convaincre ? J’ai rien sur moi… Même plus de quoi bouffer. » Et c’était vrai. Il ne me restait quasiment rien, dans mon sac. Sauf que quelque chose me disait que ça ne lui suffirait toujours pas, comme excuse.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Brown
Administratrice
Kaya Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/08/2020
Messages : 383
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: À petit feu   À petit feu EmptyVen 14 Aoû 2020 - 23:53
Ce n'est pas le fait qu'ils aient perdu ce sac et leurs provisions dans la foulée qui agace l'adolescente. C'est clairement un coup dur pour le trio, oui. Et leurs estomacs malmenés vont avoir de véritables raisons de se plaindre au cours des prochains jours. Mais ce qui l'irrite vraiment, ce qui la pousse à froncer les sourcils et à arborer cet air réprobateur, c'est avant tout le fait que Ruben se soit retrouvé dans ce boudoir. Il parle d'un piège. Et elle, elle ne le croit qu'à moitié. C'est un peu trop facile comme excuse. La jeune femme imagine des femmes en petites tenues, des plumes plantées dans le cul, en train de lui tourner autours. Cette image ne lui plaît pas du tout. Parce qu'elle ne peut pas s'empêcher de l'associer au sourire béa du jeune homme. Elle craque pour lui ! Et lui, qu'est-ce qu'il fait ? Il s'empresse d'aller explorer la première maison close venue avec Joachim. La jeune sioux se sent trahie. Et ce, quand bien même Ruben ne lui a jamais laissé entendre qu'il pouvait avoir un quelconque intérêt pour elle... Alors bien sûr, elle arrive difficilement à faire abstraction de sa mauvaise humeur et embrasse ce mécanisme de défense, amplifié par la fierté, qui la pousse à se montrer cassante.

Et puis en plus c'est forcément elle qui va devoir rattraper leurs conneries. Ruben lui dit qu'il va retourner sur le lieu du crime et récupérer leurs provisions tandis que le fils d'Isaac traîne le pas derrière eux. Elle se retourne pour s'assurer qu'il n'en mène pas large et lève les yeux au ciel lorsque l'aîné du trio lui assure qu'il va retourner sur place pour récupérer le sac. Elle préférerait nettement s'en charger. Ne serait-ce que pour éviter qu'il se retrouve encore au milieu des filles de joie. « C’est pour t’éviter qu’elles te piègent encore une fois, c’est tout, c’est pas méchant ! » se justifie-t-elle, non sans un air effronté qu'elle ne parvient pas à effacer. Et qu'elle ne cherche d'ailleurs pas à faire disparaître. Et le voici qui lui dit qu'il ne savait pas ce qu'était un boudoir. Elle aussi l'ignorait. Mais quand même... « Ben maintenant tu sais ! » rétorque-t-elle, plus cassante que ce qu'elle aurait souhaité. Difficile de se forcer au calme ou à la maturité lorsque un sang aussi chaud que celui de sa mère coule dans ses propres veines. Il va lui falloir du temps. Probablement de longues heures. Quoi qu'il en soit Ruben demande l'appui de Joachim. Kaya se retourne également, espérant déceler une réelle trace de sincérité dans le regard de leur compère. Quelque chose qui l'encouragerait à croire que l'aîné a des raisons de se réfugier derrière l'excuse de l'ignorance.

Sauf que le fils d'Isaac ne se trouve plus dans leur champ de vision. L'inquiétude parvient à surpasser l'irritation de la jeune lakota. Elle répond par la négative, d'un mouvement de tête, lorsque son aîné lui demande si elle l'a vu partir. Non, malheureusement pas. Elle était trop occupé à le fustiger pour prêter attention à Joachim. Merde ! « Tuwe omakiya yo ! » peste-t-elle. Oui, que quelqu'un lui vienne en aide avec ces deux-là... « Il est p't-être parti récupérer le sac ? » Elle voit mal où il aurait pu aller, sinon. Kaya se hisse sur la pointe des pieds mais ne décèle pas leur compagnon de route. Un autre soupir lui échappe. Est-ce que ce semblant de dispute lui pesait ? C'est pour ça qu'il s'est mis en tête d'améliorer la situation ? « Elle s'trouve où exactement, c'te fosse à vipères ? » demande-t-elle tandis qu'elle entreprend de revenir sur leurs pas, traînant le jeune homme par le t-shirt. Elle n'a pas envie de le perdre lui aussi. Elle ne regrette pas d'être partie du camp même si Nima commence sérieusement à lui manquer. Mais des fois elle se demande quand même ce qu'elle fait avec ces deux-là. Y'en a pas un pour rattraper l'autre...


If they stand behind you, protect them.
If they stand beside you, respect them.
If they stand against you, defeat them.

Revenir en haut Aller en bas  
Tyler J. Keenan
The Devil's Rejects
Tyler J. Keenan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 13/05/2020
Messages : 78
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: À petit feu   À petit feu EmptyMar 18 Aoû 2020 - 17:36


Asticot qui se dandine, poids plume sous ma poigne. Parfaite petite victime pour un bon défoulement comme j'en ai tellement besoin. Lueur folle qui danse dans  mes yeux bleus turquoise alors qu'un sourire parfaitement inapproprié reste dessiné sur mes lèvres. Pas à chercher plus loin que de se dire qu'il était juste au mauvais endroit au mauvais moment et que le prétexte est beaucoup trop facilement trouvé dans cette bousculade. Son corps basculé contre le mur. Sonné le petit. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure. A t'on idée d'avoir une pareille tête à claque dans un tel contexte ? Ses mains se referment autour de mon poignet et je me laisse aller à pousser un grognement mêlé d'un rire gras. Il a tout juste l'air d'une fourmis sur le dos qui se débat pour se retourner. Et dieu sait que je m'y connais en matière de torture d'insecte. Passe-temps préféré de mes premières années de vie, avant de passer à plus gros. Je secoue la tête lorsqu'il me demande de le lâcher et je l'imite en répétant ses paroles d'un ton moqueur.

La...Lâche moi.

Avant de rire à nouveau, me régalant de la peur dans ses yeux. Rire qui n'a rien de sympathique et ne détend pas une seconde l'atmosphère. Je lui balance mes arguments. Lui laissant croire qu'il a la possibilité de trouver un moyen de m'échapper. C'est bien plus drôle de tenter de faire naître une lueur d'espoir pour tout briser ensuite. Il dit qu'il n'a pas fait exprès et qu'il s'est excusé. Je secoue la tête. J'en ai rien à foutre. Est -ce qu'il fait pas exprès de respirer aussi ? Tremblant et recroquevillé pour éviter les coups. Et il déclare qu'il n'a rien. Nouveau rire de ma part. Je relève le menton et ma main qui ne le tient pas viens passer dans ses poches, soulève le t-shirt jusqu'à se poser sur une arme que je redresse entre nous tout en exerçant plus de pression sur son corps.

Alors en plus d’être mal élevé, de pas marcher droit. T’es un putain de menteur. Parce que ça ! Ça m’intéresse. Je prends.

Et je l'enfouis dans la poche arrière de mon pantalon avant de remonter mon bras avec force et de lui éclater mon poing sur le côté de la mâchoire.

Va vraiment falloir t'apprendre à la fermer et à filer droit. Bien sûr que t'as des trucs. Déjà tes fringues. T'en pense quoi si tu t'en sors de devoir courir à poil jusque chez toi ? Sauf que pour info, tu pourra plus courir. Si t'avait un peu d'imagination mec tu saurais que y'a pleins de choses que je peux te prendre.

Ma poigne qui le tient le relâche brusquement et lorsqu'il tombe mon genou vient s'écraser violemment dans son ventre. Je reprend son arme parce que c'est bien plus ironique que de prendre la mienne.Voir ses armes se retourner contre soit. Mais je me rends rapidement compte que le chargeur est vide alors tant pis pour l'ironie je la range dans ma poche et sort la mienne. . Et je le pointe. Mouvement de flingue vers lui.

Alors ! A poill! T’as compris.

Et pour la forme je viens lui écraser la crosse du flingue sur le bas de la nuque.





    Follow me through this forsaken land. -Because I feel numb. For the vision burning before me is one of former glory. An icon cast in the light of freer times, now writhes in a bed of lies...Hope doesn't live here.
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 434
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: À petit feu   À petit feu EmptyMar 18 Aoû 2020 - 19:54
J’avais beau me débattre, impossible de lui faire lâcher prise. Mes mains enserraient son bras, dans une tentative désespérée… Mais il avait beaucoup trop de force en comparaison de moi. Ca le faisait rire, rien de plus. J’avais mes jambes empêtrées, si bien qu’il était également impossible de fuir. Je l’entendis répéter mes suppliques sur un ton moqueur, ponctué d’un nouvel éclat de rire. Je m’étais rarement senti aussi impuissant, aussi acculé. Ses yeux de glace me terrorisaient complètement.

Je sentis ses mains s’attarder à mes poches, avant de soulever finalement mon t-shirt. « N… Non ! » Je me débattis avec d’autant plus de hargne alors qu’il mettait la main sur mon arme de poing glissée dans ma ceinture. J’avais encore mon couteau, mais il n’était clairement pas à portée de mains, ni des siennes ni des miennes. Ce n’était pas comme si je comptais sur ce flingue pour me défendre… Mais peut-être qu’avec un coup de bluff, j’aurais pu m’en sortir. Je voyais mes possibilités d’en réchapper s’amenuiser toujours un peu plus. Et que je sois un menteur, ça changeait quoi au fond ? Il avait seulement besoin d’un exutoire. Ca se voyait dans son regard fou.

Je fermai les yeux par réflexe, à voir le coup partir. Du sang envahit rapidement ma bouche, alors que ma mâchoire était en feu. J’étais à moitié sonné à l’écouter continuer de parler tout seul. Comment ça, mes fringues ? Il voulait me les piquer aussi ? Mais il n’en ferait rien, ils n’étaient même pas à sa taille ! Sauf que la suite me glaça encore plus les sangs. Ce qui l’intéressait, ce n’était pas seulement mes possessions. Il voulait seulement me briser. C’était impossible de raisonner quelqu’un comme lui. Qu’est-ce que je pouvais faire contre lui ? Je me sentais complètement dépassé par les événements. Si seulement Ruben et Kaya étaient là !

Il me relâcha bien trop vite. Je n’eus même pas le temps de me mettre à courir que son genou percuta mon ventre et me mis à terre. Je roulai au sol, le souffle coupé. Je me recroquevillai un peu en toussant… Il ne me laissa même pas l’occasion de me relever que son arme était braquée sur moi. Je me redressai sur les mains pour croiser son regard, de l’autre côté du canon. Je tremblais toujours, complètement terrifié. Il allait tirer, c’était une certitude. Si j’obéissais, je gagnerais simplement un peu de temps… « J’ai… J’ai compris. »

J’entraperçus à peine du mouvement, du coin de l’œil, au bout de la ruelle. Je ne regardais pas derrière lui pour ne pas lui mettre la puce à l’oreille. Je ne le quittais pas une seconde du regard. J’espérais secrètement que ce soit Ruben ou Kaya, tout en priant pour que ce ne soit pas le cas. Et si ce type se retournait pour leur tirer dessus à ma place ? Des rôdeurs, ça vaudrait mieux. Il me fallait seulement une occasion de m’enfuir ! La crosse du flingue s’abattit avec force contre ma nuque. Je me sentis de nouveau projeté à terre. Un gémissement m’échappa alors que la douleur irradiait dans tout mon crâne, dans mes côtes… Je me recroquevillai un peu plus, avant de lui répondre d’un ton suppliant : « Je vais le faire ! » Sauf qu’il trouverait le moyen de me cogner de nouveau, simplement parce que je ne m’activais pas assez.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: À petit feu   À petit feu Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- À petit feu -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]
» [UPTOBOX] Le Triporteur [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: