The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Jour de sortie -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2102
Age IRL : 27
MessageSujet: Jour de sortie   Jour de sortie EmptyLun 3 Aoû 2020 - 12:28
Argh ! J’ai besoin d’une douche ! Je peux pas m’empêcher de frissonner.

Faut dire que la veille, avec Kaya et Joachim, on a déboulé dans une maison à South Park en essayant de nous y installer pour la nuit, et ça a été un véritable fiasco. L’endroit était pas froid, loin de là, mais par contre : envahi par les cafards ! Et c’est quand on a fini par défaire nos sacs pour nous installer qu’on s’en est rendus compte. Est-ce qu’on a pris nos jambes à nos cous dans la foulée ? Carrément. C’est au milieu de la nuit qu’on a trouvé un vieux camion de glace dans lequel on s’est installé, sans pouvoir le démarrer – et t’façon, aucun de nous ne sait vraiment conduire. Au bilan ? je suis épuisé, Joachim aussi, Kaya également.

On est arrivés à Seattle clairement par miracle quand on y pense. Déjà, on a mis quasiment une semaine à débarquer dans le coin, quand les autres sont capables de faire ça en quelques heures seulement. Il a fallu qu’on se cache, que Kaya nous aide à brouiller les pistes pour qu’on ait pas d’emmerdes. On a du s’arrêter à plusieurs reprises, notamment quand la fille de Nima s’est rendue compte qu’on tenait la carte à l’envers et qu’au lieu d’aller à Seattle, on avançait droit vers Portland. Ça nous a fait faire un détour un peu naze, mais bon… Maintenant qu’on est là, le goût de l’aventure est clairement amer.

Je me gratte les épaules avec la sensation que les cafards sont en train de grouiller sur moi. Un autre frisson d’horreur me traverse et je pose un regard sur mon ami à côté qui porte des cernes dans lesquels il pourrait ranger ses affaires. Je lui adresse un sourire :

Kaya va trouver de quoi manger, et nous aussi ! que je lui jure en posant une main sur son épaule : Et surtout, de quoi se faire une toilette ! Parce que ça fait une semaine qu’on a pas eu le droit à une véritable pause pour se refaire une beauté.

Clairement, on est pas loin de ressembler à des SDF, mais en plus mignons.

A l’intérieur, fais gaffe, faut pas qu’on croise les autres s’ils sont là ! que je souffle à Joachim. Car ouais, le No Man’s Land, c’est apparemment l’incontournable pour faire des trucs de ce que j’ai pu entendre des passeurs du troc. Donc… Autant visiter pour voir si ça vaut vraiment la peine.

Et vu l’odeur de poney qui nous saute au nez à peine arrivés, j’en suis plus si sûr.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 492
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Jour de sortie   Jour de sortie EmptyLun 3 Aoû 2020 - 13:39
Plus de clopes. C’était la crise. Ce serait mentir de dire que ce n’était pas l’une des raisons pour lesquelles l’ukrainienne avait proposé à Ellie de l’accompagner racoler un peu au No man’s land. Le motel avait bien fait son trou désormais – sans mauvais jeu de mot – et sa réputation faisait le travail. Toutefois, Oxana pensait nécessaire de continuer à se montrer dans les lieux publics de temps en temps ; l’occasion de flatter quelques habitués et de découvrir de nouvelles têtes. Il y en avait toujours quelques un, des survivants fraichement arrivés qui n’osaient pas sauter le pas. Quel dommage…

Les températures estivales étant propices à allier l’esthétique au pratique, la proxénète revêtait un mini-short qui permettait d’admirer ses jambes interminables, ainsi qu’un chemisier habilement noué au-dessus de son nombril. L’aperçu du décolleté était en bonus, tout comme le parfum channel déposé dans le creux de son cou. Pas de talons – ce ne serait pas pratique pour courir – mais des Doc’s Martens singulières, flanquées d’un graphisme d’épines et de roses rouges.

Johanna avait déjà une clientèle bien remplie, Amalia observait ses fonctions à merveille en plus de veiller sur le motel en son absence et Alba n’aimait pas se faire chaperonner – ce sont ses termes – pendant qu’elle chassait sa viande. Lucy ayant un statut un peu à part – qui ne la rendait que plus désirable – Oxana était donc là avec Ellie, ce qui était très bien. A titre purement personnel, elle aimait beaucoup ce que dégageait cette petite. Un mélange détonnant d’une fragilité abîmée, d’un mystère sombre et d’une férocité contenue. Elle donnait l’impression d’être ce genre de femme pour lesquelles on succombait en sachant pertinemment qu’aucune relation saine n’en découlerait… mais son magnétisme valait bien toutes les souffrances à venir. Oui, clairement, si l’urkrainienne avait la moindre attirance pour ses homologues, elle craquerait pour Ellie.

Elles venaient donc d’arriver au No man’s land et alors que les yeux bleus de la proxénète balayaient rapidement l’entrepôt pour avoir une idée du gibier du jour, voilà que pénétraient deux jeunes hommes. Des enfants presque. Elle s’attendit à les voir suivis d’un adulte mais… non. Qui plus est, leur accoutrement qui n’était pas de la première fraîcheur, laissait entendre qu’ils avaient passé un peu de temps sur les routes.

- Tu dis quoi de ces deux minots là ? Demanda-t-elle à l’oreille de sa complice.


Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Ellie Ardley
Reign of Venus
Ellie Ardley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/05/2020
Messages : 81
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Jour de sortie   Jour de sortie EmptyLun 3 Aoû 2020 - 14:57
Pour une fois, la longue veste élimée de Nathan ne couvre pas son corps. Il fait trop chaud pour cela, et Oxana lui a ordonné de se faire belle. Alors la brune a enfilé une robe d’été légère, très éloignée de sa garde-robe habituelle. Elle a cependant l’avantage de ne pas lui tenir chaud, tout en dévoilant suffisamment de peau pour devenir aguichante. Sa tenue validée par la matrone, les deux femmes ont pris la route du No Man’s Land, dans le but affiché de servir de publicité ambulante pour le motel. Leur réputation a fait le tour de l’entrepôt, et il n’y a pas à douter qu’elle a atteint même les survivants les plus éloignés du centre-ville. Néanmoins, une piqûre de rappel ne fait jamais de mal, paraît-il.

Adressant un sourire charmeur à un passant, Ellie glisse entre ses lèvres une cigarette légèrement froissée, tirée du petit sac qu’elle porte en bandoulière. La fine sangle de cuir lui barre la poitrine et plaque le tissu de sa robe entre ses seins. Avec sa petite taille et ses baskets élimées aux pieds, Ellie a l’air d’une enfant. Une gamine qui aurait volé les affaires de sa mère pour aller jouer avec les grands. Une image pourtant brisée par la violence gravée dans sa chair. Les cicatrices savamment cachées par le masque, elle laisse ses boucles brunes recouvrir celui-ci, entretenant un faux air de mystère. Etrangement, il y a toujours des hommes pour succomber. Attrait morbide ou sincère attachement, elle ne saurait le dire…

Ses yeux clairs glissent sur la foule éparse, traquant par réflexe les proies faciles. Ceux qui laissent leurs sacs à dos sans surveillance, ceux qui se pensent, naïvement, protégés au No Man’s Land. Old habits die hard, comme on dit. Son regard se fixe une seconde sur un homme qu’elle croit reconnaître, mais son attention est attirée ailleurs. Tournant la tête, Ellie détaille les deux adolescents que lui indique Oxana d’un air amusé. La brune étouffe un rire et lève un sourcil surpris à l’intention de sa patronne.

- J’en dis que c’est de la pédophilie, Baba Yaga…, dit-elle en expirant une longue volute de fumée. Ça pourrait être tes mômes… si t’étais pas si bien conservée, ajoute-t-elle en glissant un regard vers le ventre immaculé de l’ukrainienne.

Pourtant, elle ne peut pas s’empêcher d’observer à nouveau les deux jeunes. Trop jeunes, même, pour se trouver seuls ici. Plaçant deux doigts entre ses lèvres, Ellie siffle pour attirer leur attention et agite sa main lorsque l’un d’eux tourne la tête dans sa direction. Elle affiche un sourire innocent, destiné à les rassurer. Et à les attirer dans leurs filets de sirènes.

- Hé, les garçons... Vous êtes perdus ?


CROWN OF SCARS

bury underneath your feet the remains of what's been left behind --
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 393
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Jour de sortie   Jour de sortie EmptyMar 4 Aoû 2020 - 15:02
Pourquoi je m’étais embarqué là-dedans déjà ? J’aurais dû me douter dès le début que c’était un mauvais plan. On avait pris un temps fou à rallier Seattle. Toutes nos provisions y étaient passées en plus… Dire qu’on avait pris de quoi tenir une semaine ! J’avais ouvert de grands yeux ronds quand Kaya s’était rendue compte que la carte que Ruben tenait était à l’envers. Je n’avais fait aucun commentaire. Pourquoi ? Parce que je me sentais un peu con de lui avoir fait pleinement confiance pour nous mener à bon port. J’aurais dû vérifier plus tôt ou m’en charger moi-même. On n’avait même pas trouvé un véhicule en état de marche sur la route pour nous aider à aller plus vite… Et le pire là-dedans ? Je croyais que c’étaient les rôdeurs, mais non. Se faire chasser du lit par des cafards, ce n’était pas terrible non plus. J’avais eu l’impression de les sentir me remonter sur la peau toute la nuit ! J’étais complètement défoncé de fatigue, quand on était enfin arrivé à destination.

Maintenant c’était trop tard pour faire demi-tour. On avait eu toutes les peines du monde à arriver jusqu’ici… Ce n’était pas pour changer d’avis, surtout que ça impliquerait de repartir le ventre vide, et de se prendre le savon du siècle au retour. Non, très peu pour moi. J’étais quand même clairement dépité quand Ruben posa une main rassurante sur mon épaule. Je me reposais un peu trop sur lui. Il fallait dire que son optimisme était contagieux. Si on l’écoutait, tout allait bien se passer… Mais là, je commençais à ne plus trop le croire. « Ouais… » Lui, il comptait trop sur Kaya pour nous trouver de quoi manger. A peine arrivés, il ne nous restait déjà plus grand-chose de notre voyage à troquer. Et bientôt, les rôdeurs allaient nous reconnaître comme certains des leurs rien qu’avec l’odeur qu’on dégageait. On commençait vraiment bien.

Je détaillais un peu plus les personnes en présence quand Ruben m’indiqua de faire gaffe, car on risquait de croiser des personnes du camp. Après tout le mal qu’on s’était donné, hors de question de retourner aussitôt à la case départ ! « T’as vu tout ce monde ? » J’écarquillai les yeux, un peu sidéré. J’avais rarement vu une telle concentration humaine au même endroit depuis l’apocalypse. J’avais clairement la tête du gamin perdu qui venait de débarquer. Et, apparemment, ça se remarquait.

Je me retournai à entendre quelqu’un siffler non loin, avant de me figer complètement. C’était une fille, et même qu’elle était en robe ! Ca me paraissait presque surnaturel dans le contexte actuel. Je me désignai un peu bêtement du doigt, de peur d’avoir mal compris à qui elle voulait parler. Non, sérieusement… C’était à nous ? Je rendis un regard un peu interdit à Ruben avant de me diriger vers elles. Parce qu’elles étaient deux en plus. La jolie brune aux airs de poupée de porcelaine était accompagnée d’une grande blonde qui semblait sortir tout droit d’une revue de mode.

Je songeai seulement à relever la tête quand la première prit la parole. Je devins subitement un peu rouge. J’avais complètement oublié de la regarder dans les yeux en fait. « Un peu… On est nouveaux dans le coin. » Ce n’était pas quelque chose qu’il valait mieux éviter de dire ? J’avais du mal à réfléchir, là. Je repris un peu timidement : « Et vous, vous faites quoi ici ? » D’habitude, c’était Ruben qui parlait en premier. Là, étrangement, il avait plutôt l’air de vouloir me dire quelque chose à moi… Sauf que je ne voyais pas le problème en fait.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Ruben West
Administratrice
Ruben West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 2102
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Jour de sortie   Jour de sortie EmptyMar 4 Aoû 2020 - 17:53
Je m’attends pas à ce qu’on prenne trop pitié de nous vu notre état. Je m’attends encore moins à ce qu’une fille nous siffle pour attirer notre attention. On échange un regard surpris avec Joachim, le genre qui comprend pas trop ce qu’il se passe, et c’est connement qu’on s’approche d’elle alors qu’elle nous demande si on est perdus. Franchement ? Oui. Grave. Mais on va faire comme si c’était pas si pire. Joachim arrive d’ailleurs à le faire croire, ses airs candides aident beaucoup dans ce genre de situation. Et il est déjà curieux de savoir ce qu’elles font ici.

Moi, je peux pas m’empêcher de les détailler un peu. L’une d’elle fait la quarantaine, mais bien conservée, on le distingue que si on prend le temps de noter que comparativement à la rouquine, elle a des traits un peu plus marqués. Et les joues creusés. C’est comme ça que ça se passe, chez les hommes et les femmes sans distinctions. La rousse, elle, a encore ce côté charnu où on pourrait se saisir de ses joues et tirer dessus doucement. Mais la blonde a un regard à la fois froid et désarmant, quand l’autre a l’air plus douce dans sa manière d’être.

C’est bien le No Man’s Land, on s’est pas gourrés d’adresse ? que je peux pas m’empêcher de demander, un peu confus. Je pensais tomber sur un endroit un peu plus hostile, pas me faire alpaguer par les premières jolies filles qui passent : On cherche une certaine Karol, vous la connaissez pas par hasard ?

Karol ? Bon sang, je sais toujours pas si c’est véritablement son nom. Enfin, ça a pas l’air de vraiment les intéresser, et des Karol, doit y en avoir encore une bonne centaine de vivantes, on parlera jamais de la même à ce rythme.

Enfin c’est pas grave, vous savez où y’aurait un endroit pour pouvoir faire un peu de toilettes ? que je leur demande dans la foulée, les sourcils froncés. Même en me frottant le visage avec les mains, j’ai juste l’impression de déplacer la crasse : On m’a laissé entendre qu’ici, c’était possible mais ça sent un peu trop le poney, et euh… Enfin : Et vous, vous sentez pas le poney…

C’est un compliment, promis.

Comment vous faites ? Que je demande dans la foulée, curieux.





The hate you give
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 492
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Jour de sortie   Jour de sortie EmptyMar 4 Aoû 2020 - 22:06
- Mes mômes mais pas les tiens, ma belle, répliqua malicieusement Oxana – non sans un petit rire sincèrement amusé – ça ne sonnait pas si mal « Baba Yaga », et ils auraient pu profiter d’une danse, je n’ai jamais dit que tu devrais coucher avec eux. Pour y avoir pensé, c’est toi qui devrait interroger tes tendances.

L’ukrainienne plaisantait bien sûr, elle n’avait aucun doute au sujet des mœurs de sa protégée. Quant au fait que les deux jeunes garçons soient jeunes, ça se discutait sérieusement. A leur âge, dans un monde pareil, il était plus que probable qu’ils aient déjà tué – et pas que des rôdeurs. Quand un homme avait assassiné l’un de ses semblables, il était alors très largement assez mûr pour voir sous les jupes d’une femme.

La quarantenaire s’approcha des proies en exagérant légèrement son déhanché. En quelques secondes, elle avait constaté qui était le plus impressionnable des deux. Ses yeux bleus le toisèrent avec intensité alors qu’un sourire ensorceleur vint ourler ses lèvres fines. Ils sont effectivement perdus, pauvres petits chats, et pas de parents à l’horizon à les entendre.

- C’est bien ici, confirma Oxana avec une gentillesse soigneusement dosée, mais je ne connais pas de Carol… je suis désolée.

Était-ce un membre disparu de leur famille ? Une amie ? La proxénète connaissait relativement beaucoup de monde dans la région mais même avec les arrivées des derniers mois, ce prénom ne lui disait rien du tout. A côté de celui qui essayait de paraître assurer, le grand échalat était figé par la timidité. Ses yeux étaient aimantés par leur poitrine et honnêtement, qui le blâmerait ? Il demandait ce qu’elles faisaient là ; l’ukrainienne rejeta élégamment sa chevelure blonde en arrière puis lui répondit :

- On est un peu les hôtesses du No man’s land, justement là pour aider les nouveaux qui arrivent ici. Ça peut paraître un peu effrayant quand on ne connait pas.

Et justement, l’autre confirmait qu’ils avaient besoin d’un coup de pouce – non sans une touchante maladresse. Oxana fit mine de se pencher vers lui, juste assez pour qu’il puisse voir le grain de sa peau, humer son parfum et sentir le souffle de ses mots sur son oreille.

- Le secret, c’est de savoir où se procurer du savon et… une goutte de channel n°5, elle rit doucement en se redressa et échangea un regard silencieux avec sa complice ; un coup d’œil qui voulait dire « en chasse », si vous avez quelques petites choses à nous donner en échange… vous pourriez venir vous laver chez nous ; et même profiter un peu du boudoir d’Ellie. Ça vous fera du bien, j’en suis sûre.



Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Ellie Ardley
Reign of Venus
Ellie Ardley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/05/2020
Messages : 81
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Jour de sortie   Jour de sortie EmptyMar 4 Aoû 2020 - 23:41
Elle ricane et s’étouffe un peu avec la fumée de sa cigarette, jetant un coup d’œil amusé à Oxana. Elle lâche une petite exclamation dégoûtée et grimace, tout en reportant son attention sur les deux garçons. Elle hoche la tête à l’intention du blondinet qui pointe un doigt sur son torse, un léger sourire aux lèvres.

- Ew… J’croyais qu’on faisait notre beurre avec notre pieu, tu m’aurais menti ?

Elle suit sa patronne, un pas derrière elle, sans quitter des yeux leurs deux cibles. Ils ont l’air surpris d’avoir été remarqués, sans se douter une seule seconde que leur jeunesse fait d’eux des proies faciles. Ils ont de la chance de tomber sur elles, car elles ne sont pas les louves les plus dangereuses qui rôdent autour du No man’s land.

La sincérité du blondinet la touche et son sourire s’étire. C’est presque trop facile. Ils se jettent dans leurs bras avec gratitude, trop heureux de ne pas être livrés à eux-mêmes dans l’entrepôt. Sans se départir de son sourire, la brune écoute le plus grand des deux leur expliquer succinctement leur situation. Elle secoue la tête en même temps qu’Oxana répond à ses questions. La fumée de la cigarette rejetée sur le côté, elle jette de temps en temps un coup d’œil au blond tandis que la blonde vante les mérites du motel – sans jamais dévoiler la vérité sur leur fond de commerce. Le regard entre elles est éloquent.

Machinalement, elle porte une main à ses cheveux et agite les boucles brunes lorsqu’Oxana la désigne. Elle s’efforce de ne pas dévoiler le masque, pour ne pas effrayer les deux adolescents. Même si la promesse d’une douche et d’un lit confortable doit les tenter, elle ne peut pas risquer de les faire fuir. Innocemment, elle hoche la tête, approuvant la proposition de la blonde.

- Vous allez adorer, j’en suis sûre, dit-elle avec enthousiasme. Elle ne s’étend pas sur la nature du boudoir en question, les laissant imaginer tout et n’importe quoi.

Elle laisse tomber son mégot et l’écrase du bout de sa Converse, avant de tourner la tête en direction du blond, posant des yeux innocents vers lui. Il n’est pas beaucoup plus grand qu’elle, mais Ellie est tout de même contrainte de lever la tête pour lui parler.

- C’est quoi, vos petits noms ? Elle se fait un peu enfantine, pariant qu’ils seront moins intimidés par une fille ingénue que par une femme aguicheuse.


CROWN OF SCARS

bury underneath your feet the remains of what's been left behind --
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Jour de sortie   Jour de sortie Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Jour de sortie -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» Hentaï
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» Sortie en ville [PV Meridian] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: