The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 423
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head   Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head - Page 2 EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 22:55

Je laisse mes doigts suivre les marques qui parcourent sa peau, sur son bras puis sur son torse. Je ne peux pas m’empêcher d’afficher un regard triste, très loin de réaliser à quel point il a dû souffrir. Je n’essaye pas de deviner comment ils ont pu lui faire tout ça, c’est bien trop difficile. Mon cœur se serre quand il reparle d’eux, des informations qu’ils ont tenté de lui soutirer cette nuit-là. Dans sa voix, je ressens encore cette culpabilité qui le ronge toujours. Je sais qu’il s’en veut d’avoir donné certains détails. Mais il n’avait pas le choix. C’était ça ou mourir… « Chuuuut... » Ce n’est qu’un simple murmure qui se veut surtout rassurant. Se remémorer son calvaire doit être affreusement douloureux et il n’a pas besoin de tout me raconter ce soir, cela prendra le temps qu’il lui faudra. Quoi qu’il en soit, je lui réponds d’une voix douce et calme « Tu n’as pas eu le choix. Ils auraient fini par te tuer. » Mes doigts continuent leur chemin sur ses cicatrices, je ferme les yeux un instant, avant de reprendre tout aussi calmement « Beaucoup n’auraient pas tenu comme tu l’as fait. Tu n’as rien à te reprocher. Je… Je te l’ai déjà dit mais l’important c’est que tu sois toujours là, avec nous. » J’essaye de capter son regard pour lui sourire, pour lui faire comprendre que sa place est ici, peu importe ce qu’il a pu leur raconter.

C’est toujours pour le rassurer, pour apaiser ses angoisses que je viens finalement embrasser sa cicatrice. Je dépose plusieurs baisers sur son épaule jusqu’à ce qu'il vienne poser sa main contre ma joue. Je relève finalement la tête, le laissant finalement s’emparer de mes lèvres. Je frisonne à ce contact, venant à nouveau passer mes bras autour de ses larges épaules. Mon cœur s’emballe légèrement, je profite de ce baiser passionné, tout en me serrant encore un peu plus contre lui.

Lorsqu’il met fin au baiser, je mets quelques secondes avant de redescendre sur terre, reprenant mon souffle. Je lui souris, l’écoutant ensuite. Il m’avoue avoir eu peur de se montrer ainsi. Je hoche légèrement la tête, lui accordant un regard encore plus tendre que les précédents. Puis je ne peux pas m’empêcher de rire quand il évoque l’une de nos premières rencontres. « Tu as mis longtemps avant de t’en rendre compte. » Dis-je tout en lui lançant un regard malicieux. L’une de mes mains remonte finalement jusqu’à sa joue que je caresse du bout des doigts. Mes yeux ancrés dans les siens, je ne tarde pas à le rassurer « Faut pas t’en faire pour ça… Ces cicatrices… Cela ne change pas qui tu es. Forcément ça te rappellera toujours ce que tu as vécu. Mais… Tu dois en faire une force. » Le bout de mes doigts frôle toujours sa joue, jusqu’à descendre le long de son cou pour revenir à l’une des cicatrices sur son torse. Puis en relevant le regard vers le sien, je lui souffle dans un murmure « Malgré toutes ces marques… Tu… Tu es toujours aussi beau à mes yeux. » Je sens mes joues chauffer un peu. Je n’ai pas l’habitude de ce genre de paroles attentionnées, de ces caresses que je peux lui donner. Tout cela est nouveau pour moi et j’ai du mal à savoir si mes gestes sont appropriés ou pas… Qu’importe. L’envie de l’embrasser revient et je ne tarde pas à m’accrocher à ses lèvres, encore une fois.



•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 413
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head   Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head - Page 2 EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 22:56
C'est bizarre, mais j'ai l'impression que mes angoisses ont fini par s'évaporer aussi rapidement qu'elles étaient venues. Comme si d'être là, contre elle, était le meilleur remède que je pouvais avoir contre ces cauchemars et ces souvenirs qui me hantent et qui me rongent. Ses doigts qui glissent sur mes cicatrices sans hésitation, me prouvant qu'elle ne les trouve pas repoussantes. Ses lèvres qui se posent délicatement sur la peau de mon épaule à l'endroit où tout un lambeau de peau m'avait été arraché me font frémir et mon cœur s'emballe sans que je ne puisse rien y faire.

Après m'être emparé de ses lèvres, je suis bien obligé de m'en détacher même si je n'en ai aucune envie. Ses mots résonnent dans ma tête, comme pour m'aider à ne pas les oublier. L'important c'est que tu sois toujours là, avec nous. Penchant légèrement la tête sur le côté, le regard perdu dans ses yeux, je continue de caresser sa joue du bout des doigts alors que ses bras sont enroulés autour de mes épaules. Pour être honnête... J'ai regretté pendant longtemps de ne pas être mort ce soir là. Mais maintenant... Je remercie le ciel d'être toujours là. Avec vous, mais surtout... Avec toi.

Quand elle rebondit sur l'anecdote concernant le jour de notre première rencontre, où j'avais mis une éternité à me rendre compte que je ne portais pas de haut, je ne peux retenir un petit rire amusé. Je hausse les épaules, prenant un air innocent. T'as pas choisi le couteau le plus aiguisé du tiroir... Ou bien c'était une manière de vouloir te séduire peut-être ? Qui sait, si ça se trouve c'est ça qui t'a plu en premier chez moi! Je lui fais un clin d'oeil, lui tirant rapidement la langue d'un air amusé pour bien lui montrer que je plaisante.

Je retrouve mon sérieux en abordant le fait que je craignais qu'elle me trouve repoussant à cause de toutes ces cicatrices et un nouveau frisson me parcourt quand ses doigts viennent se poser sur ma joue avant de redescendre le long de mon cou pour revenir effleurer l'une de celles-ci. Quand elle me dit que malgré tout, elle me trouve toujours aussi beau, je sens mon cœur faire un bond dans ma poitrine. Faut dire que c'est rare qu'elle se laisse aller à dire de telles choses. Alors forcément, ça laisse pas indifférent.

L'instant d'après, elle revient s'emparer de mes lèvres et je passe instinctivement mes bras autour d'elle pour la garder près de moi. Prolongeant ce baiser sans la moindre hésitation, j'en profite même pour la faire s'installer sur moi à califourchon histoire qu'aucun de nous ne risque de se faire un torticolis vu les positions qu'on avait. Mes mains glissent sur ses hanches lentement, sans pour autant aller s'aventurer sur des zones plus au sud pour ne pas la brusquer et aussi parce que je n'ai pas envie qu'elle se méprenne. Bien entendu, elle est loin de me laisser indifférent. Mais... Je lui ai promis qu'on irait à son rythme. Et je compte bien honorer cette promesse.

Nos lèvres se séparent un instant, le temps de pouvoir pleinement reprendre notre souffle, mais elles restent assez proches pour s'effleurer. Je sens sa respiration se répercuter sur ma peau et ça doit certainement être pareil pour elle. J'ai de la chance. D'être avec toi. Je le pense vraiment... Je chuchote, comme par peur de briser cet instant en parlant trop fort. Mais j'avais besoin de le dire.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 423
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head   Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head - Page 2 EmptyVen 21 Aoû 2020 - 22:12

Lorsqu’il m’avoue avoir regretté – pendant longtemps – de ne pas être mort cette nuit-là, mon cœur se serre. Mais cette fois, il se reprend rapidement, heureux d’être encore là. D’être avec moi. Ses mots me touchent et je lui accorde un sourire tendre, peut-être un peu triste. J’aurais aimé pouvoir l’aider plus que je ne l’ai fait, cela lui aurait évité toutes ces pensées obscures durant tout ce temps. Pourtant en y réfléchissant bien, j’ai sûrement fait ce que je pouvais. Je l’ai soutenu dès le début, étant présente pendant son hospitalisation au dispensaire, pour l’aider après son retour à la maison et passer du temps à ses côtés.

Finalement, le fait qu’il le réalise enfin est un énorme pas fait en avant. Cela me rassure et j’espère qu’il ira de mieux en mieux. J’y veillerai, de toute façon. Je capte alors son regard, avant de lui souffler, très sérieusement. « Je t’interdis de le repenser. Plus jamais. D’accord ? » Dans ses yeux, j’essaye de percevoir une promesse silencieuse. Une fois que j’ai ma réponse, je souris encore une fois, rassurée.

L’atmosphère se détend un peu plus alors qu’il me rappelle notre première rencontre. Je fronce les sourcils à sa blague. Pourquoi faut-il toujours qu’il se dénigre comme ça ? Je soupire. Mais il ne tarde pas à me faire rire. Pour ça, il est vraiment doué et cela fait partie des choses qui m’ont plu chez lui. Mais pas que. « Et le fait que tu es un pâtissier très charmant. » Je le regarde d’un air malicieux. J’avoue avoir été séduite par ses talents en cuisine, par tous ces gâteaux qu’il m’a fait depuis que nous nous connaissons. Il a vraiment marqué des points avec ça. Mais il le savait déjà, certainement.

Les mots laissent ensuite place à un long silence. Nos regards ne se quittent plus et je finis par capturer ses lèvres avec envie. Nathan me serre contre lui, je me laisse guider, m’installant finalement sur lui, les genoux pliés et les jambes l’encadrant de chaque côté. Je sens ses mains suivre les courbes de mon corps, jusqu’à mes hanches. Notre baiser dure un moment et je finis presque par manquer de souffle. Quand il s’écarte légèrement pour me souffler quelques mots, mon cœur s’emballe légèrement, ne sachant quoi lui répondre. Et en même temps ? Dois-je lui dire quelque chose en réponse ? Voilà que les doutes reviennent, mes craintes aussi. Cette proximité que je trouvais si agréable jusqu’ici m’effraie subitement. L’envie d’aller plus loin est tentante mais j’ai peur.

Je repense aux conversations que nous avons pu avoir avec Casey sur le sujet. Elle m’a toujours expliqué qu’il était important que je m’écoute, que j’écoute mon corps et mes envies ; que c’était à moi seule de décider du jour où je serai prête à franchir le pas. Est-ce que je le suis ? C’est difficile pour moi de le savoir. Mais je suis sûre d’une chose ; c’est que Nathan saura me guider, j’ai confiance en lui. Durant toutes ces nuits passées ensemble, il a toujours fait preuve de retenues, comprenant que je n’étais pas prête. Mais à cet instant, en le regardant, je n’ai pas envie de quitter ses bras. Une chaleur agréable s’est emparée de mon corps et je n’ai pas envie que cela s’arrête. Je suis bien avec lui. Alors doucement, je me serre un peu plus contre lui, l’invitant à s’allonger sur le lit. Je l’embrasse à nouveau, avec peut-être un peu plus d’empressement que d’habitude. Mes mains viennent effleurer sa peau alors que notre baiser s’éternise encore une fois.

La sensation agréable que je ressentais plus tôt se transforme en une vague bien plus puissante et je suis obligée de délaisser ses lèvres – à contre-cœur – pour reprendre mon souffle. Je me redresse finalement, sans quitter son regard. J’hésite un instant avant de finalement me débarrasser un peu maladroitement de mon débardeur. Mes joues me brûlent mais je me raccroche rapidement à ses lèvres pour me donner un peu de courage et balayer tous les doutes qui embrouillent mon esprit.




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 413
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head   Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head - Page 2 EmptySam 22 Aoû 2020 - 19:23
Je sais bien qu'elle aime pas que je lui dise que j'aurais préféré mourir. Mais d'un autre côté, je peux pas oublier ce que j'ai pensé à ce moment là. Ce que j'aurais sûrement continué de penser si elle n'avait pas réussi à me tirer vers le haut. En fait, je me demande vraiment comment les choses se seraient passées si elle n'avait pas été là. Parce que depuis mon retour, depuis que par hasard nous nous sommes retrouvés à être voisins au dispensaire après cette nuit là, elle a été présente. Quand elle devait elle-même se reposer, faire son travail et j'en passe. Elle a toujours trouvé un moyen d'être à mes côtés. Et je sais que je lui dois énormément pour ça.

Un instant, j'ai du mal à m'empêcher de sourire intérieurement, parce que si Zelda avait le don de lire dans les pensées - comme elle a déjà le don de rendre dingue même le Dalaï Lama, pourquoi pas? - elle se gênerait pas de se dire que c'est un syndrome de Stockholm ou je sais quelle autre connerie. Mais je sais au fond de moi que ça n'a rien à voir. Que ce n'est pas parce que j'ai l'impression de lui être redevable de quelque chose qu'on s'est rapprochés et que je ressens des choses pour elle. Elle a été là pour moi. Et je me rends compte qu'elle est la principale raison pour laquelle je ne regrette finalement pas d'avoir survécu à cette nuit. A ces heures de torture insoutenables. Je suis heureux d'être en vie aujourd'hui pour ce qu'il y a entre nous. Pour avoir le droit de voir son sourire, de sentir mon coeur accélérer quand elle pose ses lèvres sur les miennes, et j'en passe.

Quand elle me dit qu'elle m'interdit de repenser à ça, je laisse mon regard planté dans le sien. Un silence s'installe et nos regards restent plantés l'un dans l'autre. Encore une fois, j'ai l'impression que le temps s'arrête. Que plus rien ne bouge à part nous deux. Même si le seul mouvement visible sont nos torses qui se soulèvent au rythme de notre respiration. Je hoche presque imperceptiblement la tête, même si je sais qu'elle l'a remarqué, promettant ainsi silencieusement que je ne le referai plus. Ou du moins, pas en ayant conscience de le faire.

Le silence n'est toujours pas brisé, enfin sauf quand je m'autorise une petite remarque pour la faire sourire. Un pâtissier charmant et à moitié nudiste. Je note! Un petit rire m'échappe, puis le silence revient. Mais le temps semble reprendre son cours quand Maddie plaque ses lèvres sur les miennes. C'est différent des autres fois. Je saurais pas vraiment expliquer comment mais je le sens. Alors je réponds à ce baiser, jusqu'à être totalement à bout de souffle. Elle s'installe sur moi, emprisonnant mon bassin entre ses jambes, et c'est plus fort que moi. Je laisse mes mains parcourir ses côtes et les arrête au niveau de ses hanches. Je sais qu'elle ne veut pas précipiter les choses. Et je n'ai aucune envie de la brusquer. Je ne l'ai jamais fait depuis qu'on est ensemble et je vais pas commencer maintenant.

Quand nos lèvres se séparent, je lui dis ce que j'ai en tête. Que j'estime être chanceux d'être avec elle. C'est sincère. Mais pourtant j'ai l'impression d'avoir fait une connerie. Elle se fige, comme si je venais de faire remonter je ne sais trop quel problème à la surface. Est-ce que j'ai dit quelque chose qu'il fallait pas? Ce serait bien mon genre ça, tout gâcher parce que je sais pas me taire. Du coup, je ne dis plus rien. J'attends, tout simplement, de voir ce qu'elle va décider de faire. Et comment dire que je m'attendais pas trop à ce qui a suivi?

Elle se presse contre moi, revenant s'emparer de mes lèvres avec un certain empressement, me poussant légèrement pour que je m'allonge sur le lit. Je n'oppose aucune résistance, laissant mon dos retrouver le contact du matelas sans pour autant séparer mes lèvres de celles de la blonde. Un frisson me parcourt et une vague de chaleur m'envahit lorsque ses doigts passent sur ma peau. J'ai beau être patient et savoir me contrôler, je reste humain. Et je suis pas insensible à ce genre de choses, forcément. Tout ce que j'espère, c'est que ça va pas la faire changer d'avis. Disons que chez un homme... Forcément, c'est plus difficile à dissimuler. Et j'ai pas envie qu'elle m'imagine comme un espèce de vieux pervers, les doigts crochus, les yeux exorbités et la langue pendante sous prétexte qu'elle me fait de l'effet. Ce serait... relativement contre-productif.

Encore une fois, nos lèvres se séparent. Je rouvre les yeux, fixant les iris de Maddie malgré la pénombre, et reprend mon souffle en même temps qu'elle. Et quand elle enlève son haut... forcément, je me dis que peut-être je me faisais pas des idées. Qu'elle se sent prête et que je vais pas risquer de me briser la béquille si j'essaie malgré tout de dormir sur le ventre ce soir. Ok, super charmant comme formulation. Mais bon, au moins c'est représentatif.

Elle s'empare une nouvelle fois de mes lèvres et c'est un baiser brûlant, fiévreux, que je lui offre en retour. L'une de mes mains vient glisser dans sa chevelure, alors que l'autre vient caresser délicatement sa peau, effleurant son dos en restant pourtant toujours en dehors de zones potentiellement gênantes pour elle. Je ne sais pas où se trouvent ses limites. Et je n'ai pas envie de les découvrir en faisant une erreur. Je profite de cette main dans son dos pour la rapprocher encore un peu de moi, afin de mieux sentir sa peau contre la mienne.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 423
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head   Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head - Page 2 EmptyDim 30 Aoû 2020 - 1:33

Encore une fois, je ne peux pas m’empêcher de rire à sa remarque amusante. Mais rapidement, le silence se fait dans la chambre. Mon regard se plonge dans ses yeux clairs. Puis après un nouveau sourire de ma part, je m’accroche à nouveau à ses lèvres en me blottissant encore un peu plus contre lui. Dans ses bras, je me sens en sécurité, cette proximité est vraiment agréable. Malgré tout, des dizaines d’interrogations se chamboulent dans mon esprit et je fais de mon mieux pour me concentrer sur ce baiser que j’échange avec le brun, je ne dois pas laisser mes craintes prendre le dessus. J’ignore si je suis vraiment prête pour ça. Mais en même temps, je suis curieuse d’explorer les plaisirs du corps. Je sais que je peux faire confiance à Nathan pour ça, je sais qu’il saura me guider… Cela veut sûrement dire que je suis prête, non ?

Avec un peu d’audace, je prends finalement les devants, ôtant mon débardeur. Une fois débarrassée de mon haut, je n’ai pas de mal à remarquer une certaine surprise dans son regard. Suis-je trop entreprenante ? A vrai dire, j’ignore un peu comment m’y prendre. Néanmoins, je perçois également de l’envie dans ses yeux. J’ai suffisamment parler avec Casey pour savoir ce qui plaît aux hommes. Et malgré mon inexpérience en matière de sexe, il faudrait être aveugle pour ne pas voir que je lui fais de l’effet. Une de ses mains passe dans mes cheveux, tandis que je frissonne lorsque l’autre vient caresser mon dos. Je sens ses doigts tracer des sillons brûlants sur ma peau, je soupire de contentement. Cela est tellement agréable… Lorsque Nathan resserre notre étreinte, je peux sentir le désir qu’il ressent pour moi alors que nos bassins se pressent un peu plus. A cet instant, je remercie silencieusement ma sœur pour m’avoir embêtée avec tout ça. Finalement, sans ses conseils, je me serais retrouvée complètement paniquée. Tout ce qui compte, c’est laisser mes envies parler. Et pour l’instant, je ne vois pas quitter les bras du pâtisser. Alors quand je libère ses lèvres, je viens rompre le silence qui nous entoure d’un murmure. « Je me sens bien avec toi. Je ne quitte pas son regard, ces quelques mots sous-entendant évidemment que je l’autorise à aller plus loin…

Mais encore une fois, Casey m’a toujours rabâché qu’il fallait dire les choses dans ces moments-là, de ne pas hésiter à exprimer ses envies ou ses craintes. Alors les yeux toujours plongés dans les siens, une de mes mains vient caresser sa joue et je lui souffle quelques mots « Si… Si ça ne va pas… Je te le dis… Mais… Je… Je te fais confiance… Je l’embrasse brièvement, effleurant toujours sa joue du bout des doigts.



•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Modératrice
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 30/01/2020
Messages : 413
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head   Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head - Page 2 EmptyLun 31 Aoû 2020 - 15:09
Comment est-ce que je pourrais rester indifférent à ce qui est en train de se passer? Chaque seconde qui s'écoule, j'ai l'impression que le sang dans mes veines est remplacé par un doux poison, à la fois brûlant et enivrant. Je crois que le monde pourrait s'écrouler à nouveau que je ne m'en rendrais même pas compte. Toute mon attention est focalisée sur elle, sur son corps qui lentement se dévoile à mes yeux alors qu'elle retire son débardeur et le laisse retomber à côté d'elle.

Une nouvelle fois nos lèvres se rencontrent, mais avec une note fiévreuse qui n'était pas présente auparavant. Guidé bien évidemment par le désir qu'elle fait naître en moi, je laisse mes mains découvrir sa peau, l'effleurant du bout des doigts. Je n'ose pas descendre plus bas que le creux de ses reins sur lesquels je trace de légers cercles comme par peur de la marquer en appuyant un peu plus. Ou sortir de ce que je crains encore être un rêve. Je l'attire contre moi, si concentré sur la moindre de ses réactions que son soupir ne m'échappe pas et m'encourage presque. En tout cas, il ne fait qu'attiser le feu qui brûle en moi.

J'imagine, vu la pression de son bassin sur le mien, qu'elle s'est rendue compte de l'effet qu'elle peut me faire. Je ne peux pas le cacher après tout. Lorsque nos lèvres se séparent, un frisson qui n'est en rien dû au froid me parcourt de toute part alors que ses mots viennent briser le silence dans lequel on était. Ses doigts effleurent ma joue, nos regards restent figés l'un sur l'autre, et ses derniers mots finissent d'éloigner les doutes que je pouvais avoir. Nos lèvres se rencontrent à nouveau brièvement et je laisse alors mes mains s'aventurer plus bas qu'elles ne l'étaient. Celle dans le creux de ses reins vient se placer sur l'une de ses fesses, l'autre descend au niveau de son cou puis le long de son bras avant de venir finalement se poser sur sa cuisse.

S'il y a quoi que ce soit... Tu me le dis... D'accord? J'attends son approbation, même silencieuse, avant de permettre à mes mains de caresser sa peau avec douceur et pourtant une intensité trahissant parfaitement mon désir. Mes lèvres viennent s'aventurer sur sa gorge, y laissant d'ardents baisers, tout en descendant lentement vers la naissance de sa poitrine. Je ne veux pas précipiter les choses. J'irai à son rythme. Et si elle finit par changer d'avis, je respecterai son choix.



« Switch your mind off, we’re not perfect » by Wiise

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Modératrice
Madisson Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 423
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head   Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head - Page 2 EmptyDim 20 Sep 2020 - 1:02

Je me rends compte que c’est la première fois que je fais autant d’effet à un homme. Et si c’est d’abord un peu effrayant et perturbant, je me laisse rapidement prendre au jeu. Les caresses de Nathan font naître en moi, une chaleur tellement agréable et saisissante que je n’ai pas envie que cela s’arrête. Même lorsqu’il ose descendre ses mains encore un peu plus, sur mes fesses et mes cuisses, je sens le désir monter d’un cran. Je me raidis peut-être un peu, peu habituée à ce genre de contact, je fais pourtant de mon mieux pour ne rien laisser paraître. Je n’ai pas envie de le vexer, surtout après tout ce temps à faire preuve de patience et de douceur à mon égard. Et malgré ma volonté de ne pas le froisser, quelques doutes persistent encore… Néanmoins, il n’a pas de mal à remarquer cette inquiétude qui persiste dans mon regard. Mais il ne faut que quelques mots de sa part pour parvenir à me rassurer et à me laisser aller.

Nos regards se croisent encore et d’une simple autorisation silencieuse, je l’invite à poursuivre ses caresses. Très vite je peux sentir son désir à travers ses mains qui parcourent ma peau avec un peu plus de fougue que les minutes précédentes. Et lorsque ses lèvres viennent se mêler à la danse, laissant des sillons brûlant le long de ma gorge, je ferme les yeux tout en basculant légèrement la tête vers l’arrière. Je me redresse et il en fait de même, venant ensuite déposer d’autres baisers au-dessus de ma poitrine. Mes mains s’aventurent sur son torse puis descendent encore un peu plus pour venir caresser ses abdominaux. Ma respiration s’accélère alors que ses lèvres poursuivent leur labeur. De mon côté, je poursuis mes caresses, frôlant du bout des doigts sa peau recouverte de cicatrices.

Les minutes défilent sans que je m’en rende compte. Dans les bras de Nathan, je laisse peu à peu mes craintes disparaître, préférant largement les sensations qu’il procure en moi. L’envie d’aller plus loin ne fait plus de doute. Je laisse l’une de mes mains remonter jusqu’à sa joue, nos regards se croisent encore une fois. Mes lèvres effleurent les siennes, mes yeux ne quittent pas les siens et je finis par laisser mon bassin se presser encore un peu plus contre lui. Puis finalement, mes lippes s’emparent des siennes, avec un peu plus de fougue. Puis je me laisse glisser sur le lit, à côté de lui. Mon front contre le sien, je lui souris alors, les joues sûrement rougies. Mais avec l’obscurité qui nous entoure, j’imagine qu’il ne le verra pas…  




•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am. ▬ I'm unstoppable.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head   Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Monsters don't sleep under your bed, they sleep inside your head -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: