The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- La Dérive -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 170
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2020 - 14:32

Je ne suis pas Obélix. Le nom fit comme un écho à son esprit, la ramenant à une vieille période de sa vie. L'époque ou Kerry lui avait avoué être totalement fan de cette bande dessinée française, qu'elle avait pris goût à lire au cours de sa grossesse. Son sourire franc se mêlant au sien, avant de répondre.

Avec tes cheveux blonds, tu ferais d'avantage le rôle d'Astérix.

C'était crédible, qu'il ait suivi leur pas et écouté leur conversation. Elle même s'était déjà surprise à écouter les échos de voix de survivants avant de passer son chemin, en entendant des termes qui ne lui plaisaient guère. Pillage, meurtres, ou même violences. De quoi la dissuader de s'approcher de n'importe quel groupe tenant ces propos en se pensant à l'abri des regards indiscrets. Il n'avait pas tort sur un point. Chasser avant la tombée de la nuit serait difficile. L'air embêté, alors qu'il se désignait sous le nom d'Horacio, lui demandant le sien. La native hésitant une seconde, avant de briser le silence.

Nima. Non pas qu'elle ait honte de son prénom de naissance. Mais la plupart des gens l'observaient étrangement en écoutant la consonance de ce dernier. Un surnom était plus simple, et faisait poser moins de questions, bien que ses origines ne la trahissent la plupart du temps. Lui tendant la main en guise de salut, encore quelque peu méfiante.

Sa proposition en revanche, la laissa silencieuse. Hésitant sur la marche à suivre en baissant un instant le regard, indécise, alors qu'il émettait la présence d'un médecin pour Kaya. Ce n'était en effet, pas une proposition des plus banales. Loin de là, même. S'il était mal intentionné par exemple. Et en même temps... Il aurait eu tout le loisir de les attaquer avec Frances, non ? D'autant qu'il ne connaissait pas leur nombre, ou leur armement. Et la vie de Kaya était en jeu, elle le savait. Elle devinait les côtes de sa fille sous ses habits. Sa fatigue constante, également.

Ce n'est pas moi qui décide. Avait-elle néanmoins préciser. Elle n'était la chef d'aucun groupe, et s'en était toujours remise à Frances pour les décisions importantes. Il me faut une preuve de ta parole. Parce qu'elle ne pourrait pas ramener un inconnu librement à la morgue, sans que Frances ne tente de l'égorger à peine passé le pas de la porte. Les manières des miens sont assez... Brute, avec les inconnus. Si je me porte garante de toi, je ne veux pas avoir à le regretter.

Elle savait de toute manière que l'ex militaire ne se gênerait pas pour lui dire qu'elle avait complètement perdu pied. Mais elle ne pouvait pas prendre le risque de devoir enfoncer un couteau dans la tempe de sa propre fille, pour une simple histoire de nourriture.

Suis moi. Avait-elle annoncé en récupérant son arme qu'elle vint glisser à sa hanche, reculant d'un pas, prête à reprendre la route.



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
The Gentle Bastards | Trader
Administratrice
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1337
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2020 - 19:44
Je vois que j’ai à faire à une connaisseuse, fit Horacio, sincèrement surpris. Et agréablement finalement.

Ça voulait dire qu’il aurait une interlocutrice, avec laquelle discuter sans grande peine, avec qui jouer sur les sentiments sera possible. C’était une bonne chose. Il fut de fait soulagé, peut-être un peu moins par ce qui s’annonçait. Mais dans les faits, il savait qu’il pourrait encore négocier avec un peu d’effort. La fenêtre de tir était visible.

Enchanté, Nima, fit-il en serrant sa main.

Elle était tendue et il pouvait le sentir. Il la fixa longuement en tentant de lire en elle. Elle n’était pas spécialement expressive, mais au moins n’était-elle pas fermée totalement au dialogue. Elle ne décidait pas pour sa communauté, et comme preuve de sa parole, il ne voyait pas quoi lui donner :

Une preuve ? Je ne sais pas ce que je peux t’apporter comme preuve, même si j’ai conscience que me faire confiance n’est pas simple, admit-il sans peine : Nous gagnerons tous deux à pouvoir s’associer, la vie de nos communautés respectives n’en sera qu’amélioré, je n’en doute pas, ajouta-t-il.

Voilà qu’il avait enfilé son meilleur costume d’homme d’affaire. Il se surprit à le retrouver aussi facilement, à argumenter comme si ça datait d’hier la dernière fois où il avait plaidé sa cause. C’était donc tout naturel. Comme un prolongement de lui-même, une évidence unique qui le caractérisait, le définissait :

Et puis, tu chasses, moi aussi. A deux, nous aurons deux fois plus de chance de ramener à manger à tout le monde, ajouta-t-il : Seul, ce n’est pas toujours simple.

Mais ça n’était pas avec elle qu’il devrait négocier, à l’évidence également. Elle ne prenait pas les décisions pour son groupe, et peut-être prêchait-il déjà une convertie. Les autres, qui l’entouraient, étaient sans doute moins ouverts à la négociation, et il devrait se montrer plus persuasif. Avec Nima, il avait visiblement toucher la cible, une corde sensible qui sonnait juste à leurs oreilles respectives. Il devrait établir, avec les autres, une manière d’en faire autant.

Ou m’amènes-tu ? Demanda-t-il alors, quand elle récupérait ses armes.


« Non serviam »
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 170
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2020 - 20:28

Elle était restée humble quand il l'avait gratifiée de connaisseuse, se contentant d'hausser les épaules l'air de rien. Avoir fréquenté un temps le monde de Kerry l'avait certes, quelque peu aidé à enjoliver son cv de la vie, mais elle ne s'estimait pas pour autant raffinée, comme se décrivait sa nouvelle femme. Ou veuve, selon les circonstances actuelles, elle n'en avait aucune idée...

Ils s'étaient serrés la main, alors qu'il insistait pour dire qu'ils pourraient s'entraider. Nous verrons si tu es un homme de parole. S'était-elle contenté de dire, encore indécise sur les bonnes intentions d'Horacio. Mais il avait un médecin. De ce qu'il disait. Et il n'avait pas tort sur un point. A eux deux, ils pourraient d'avantage ramener de gibier. Tu sais pister les animaux ? S'était-elle enquise, curieuse de savoir s'ils auraient pu faire une bonne équipe dans ce domaine, avant de finalement répondre à sa question en se tournant vers lui.

Une morgue.

Un ange passa après sa réponse, avant qu'elle ne rajoute. Tu voulais rencontrer les miens, non? Les morgues offraient par ailleurs une excellente cachette, désormais. Facile à nettoyer et arranger, ou encore barricader. Et les anciens frigo, bien qu'inconfortable avaient au moins le mérite de ne pas les faire dormir à même le sol. On étaient dans une scierie avant, environ une trentaine, comme le tien. Mais on à eu quelques soucis avec des cannibales alors en attendant... On crèche là.

En attendant quoi en revanche ... Bonne question. Et elle n'avait aucune réponse à lui offrir. Elle même n'en avait pas à donné à Kaya, quand elle lui demandait.

Ils ne leur avait fallût qu'une petite demi-heure de marche, avant d'arriver en direction de la morgue. Entourée de la végétation nouvelle, elle paraissait presque invisible aux abords de l'autoroute. Mais ils avaient tout juste fait quelques pas de plus que la native s'était stoppée net, faisant volte face. Silencieuse, Frances s'était approchée dans leur dos, venant pointer contre les reins du blond sa machette, le visage fermé.

Frances, attends - Tu as intérêt de me sortir une bonne explication pour avoir ramené un inconnu ici.   s'était contenté d'éructer l'ex militaire, venant faire face à l'homme non sans relever sa lame en direction de sa gorge. Venant abaisser avec douceur l'arme en question, Nima jetant un regard presque implorant à la chef de groupe, reprenant. Il vient d'un camp voisin. Il propose une alliance pour la nourriture, et ils ont un médecin.

Kaya. Sa fille ne s'était pas encore montrée, et ce n'était pas plus mal pour l'instant. Jetant un regard presque désolé à Horacio alors qu'elle faisait reculer sa soeur, l'afro américaine se décidant à conserver sa machette lame vers le sol.

Horacio, Frances... Avait-elle soupiré en guise de présentation, restant néanmoins proche du blond pour empêcher l'ex militaire de lui sauter à la gorge. Excuse là. avait-elle soufflé au blond pour que lui seul puisse l'entendre, avant de reprendre. On chassait la même proie. C'est comme ça qu'il m'a trouvé. Il aurait tout aussi bien pu me mettre une balle dans la tête, et fin de la discussion.



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
The Gentle Bastards | Trader
Administratrice
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1337
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive - Page 2 EmptyMar 28 Juil 2020 - 16:46
Je chasse depuis que j’ai douze ans, alors, oui, je sais le faire, répondit Horacio de but en blanc.

Nima était curieuse, et par ses questions, parvenait à le replonger dans une période de sa vie qu’il n’avait pas énormément aimer. La chasse, il l’avait appris parce que c’était un sport de noble, qu’il était très bien vu de le pratiquer à l’époque. Comme l’équitation ou le golf, à l’évidence. Horacio avait fait tout ça, sans y mettre beaucoup de cœur à chaque fois cependant. Aujourd’hui ? Il n’était pas mécontent évidemment d’avoir ça pour lui, il pouvait se démarquer de tous les autres. Est-ce que pour autant, il remercierait son père pour ça ? Certainement pas.

Une morgue ? Tu vis dans une morgue ou c’est juste pour me faire peur ? Demanda-t-il alors avec des yeux suspicieux. Ça n’était pas une blague. Horacio se contenta de froncer les sourcils et de suivre l’amérindienne où elle lui disait. L’histoire de la scierie lui arracha un bref frisson. Par chance, il n’avait jamais eu à faire à ce genre de personnes. Il y en a décidément qui ne savent plus se tenir, répondit le banquier.

Il n’avait pas mieux en stock. Est-ce qu’il compatissait ? Pas forcément, c’était sans doute le jeu de la vie, comme une mauvaise loterie de ce qu’il se faisait de pire. Qui savait où ils se trouveraient tous deux dans quelques années ? Qui savait s’ils n’en seraient pas rendus également à déguster de la chair humaine pour ne pas mourir de faim ? C’était prompt de pouvoir juger quand on était dans leurs bottes, de se montrer digne, mais rien n’indiquait qu’ils ne devraient jamais se rendre dans ces extrémités. N’était-ce pas l’histoire d’un crash d’avion d’une équipe de rugby en pleine chaine de montagne sud-américaine d’ailleurs ?

Ils marchèrent, sans vraiment échanger. D’avantage sur le qui-vive que vraiment promptes à faire la discussion. A peine arrivèrent-ils aux abords de cette fameuse morgue qu’Horacio eut la mauvaise surprise de sentir une lame proche de ses reins. Il se figea, tendu, tentant d’être impassible…

Je ne dirais pas que je suis enchanté, on ne m’en tiendra pas rigueur, souffla-t-il alors que la discussion se taisait entre les deux femmes. On le relâcha, il se tourna pour faire face à celle qui semblait l’avoir mauvaise. Pouvons-nous discuter ou vous préférez continuer à me menacer ? S’enquit-il avec une pointe de défiance dans l’attitude. Je ne tiens pas forcément à rentrer dans cette morgue, si jamais… On peut très bien rester ici pour s’entraider.

Non ? L'afro-américaine prit de toute façon la décision pour eux. Il fut contraint de la suivre à l'intérieur, et de connaitre ce terrain de vie qui lui faisait froid dans le dos. Finalement, était-ce si étonnant que cette Kaya se transforme en cadavre dans un lieu comme celui-ci ?


« Non serviam »
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 170
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive - Page 2 EmptySam 1 Aoû 2020 - 17:59

Elle n'avait pas souhaité lui faire peur en parlant de la morgue, mais Frances s'était suffisamment arrangé de placer une ambiance plus glacée que les températures qu'avaient pu obtenir un jour les frigo qui leur servait de chambre.
Hésitante, avant de laisser l'afro américaine passer la première pour venir poser une main sur l'avant bras d'Horacio pour capter son regard.

Certains des nôtres ont été dévorés par des gens qui semblaient bien sous tout rapport. On à encore du mal avec les autres vivants. Et de toute manière, au vu des sons étouffés qu'elle entendait alors qu'ils avançaient dans leur quartier général, nul doute que Kofi et Michelle n'étaient pas revis de cette histoire.
Ce fût une petite tornade brune qui vint heurter son ventre pour l'enserrer qui la fit pour la première fois sourire, venant poser une main apaisante dans les longues boucles brunes de Kaya. La gosse se détachant d'elle pour observer Horacio, se contentant d'un bref salut. C'est vrai qu'on va pouvoir manger ? Elle n'avait beau n'avoir que 13 ans, elle devinait les tenants et aboutissants d'un éventuel marché. Encore plus avec ses joues creusées par la malnutrition, ou sa maigreur apparente sous son jean et son t-shirt trop large. On va faire en sorte, oui. Retourne dans la chambre.

Elle préférait ne pas savoir Kaya trop proche des deux autres. Et même si l'ancienne morgue avait été rénovée à coups de lumières tamisées et de tissus pour masquer le côté glauque, le regard noir que leur jeta le duo en voyant arriver la native et le nouveau venu n'était pas de bonne augure.
Ils avaient discuté, longuement. Avaient manqué d'en venir aux mains, particulièrement Nima lorsque Michelle avait osé l'insulter avant d'être séparée. Mais finalement, même Frances s'était rangée de son côté. Ils avaient définitivement besoin de nourriture, et Kaya de soins d'un médecin. Même si l'accord se ferait sans Michelle et Kofi, qui refusaient de se mêler à ce genre de choses.

Ce ne fût qu'après une bonne heure de débat houleux que le calme était revenu, les laissant tout deux seuls dans ce qui leur servait de salle de repos, anciennement le bureau du médecin légiste en chef du coin. Faisant signe à Horacio de s'installer sur l'une des chaises, alors qu'elle revenait vers lui avec une bouteille de whisky, lui tendant un verre.

Il semblerait que d'ici peu, tu n'aura plus à être effrayée des morgues. Avait-elle soufflé au blond avec une esquisse de sourire, venant boire d'une traite la moitié de son propre verre en soupirant. Epuisée par toutes ces tensions qui lentement, mais sûrement, amenaient ce groupe à se fissurer jusqu'à une issue fatale.

La nuit ne va pas tarder à tomber. Veux -tu qu'on te ramène à ton camp ? avait-elle néanmoins demandé presque par politesse, venant à son tour prendre place sur la chaise face au bureau. Tu peux aussi passer la nuit ici, et on repart à l'aube. Histoire que les tiens ne s'inquiètent pas pour toi. Ou ta famille, s'il t'en reste.

Elle aurait pu comprendre. Elle même n'aurait pas bien vécu l'idée de ne pas voir revenir Kaya ou Frances à la tombée du jour.




   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
The Gentle Bastards | Trader
Administratrice
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1337
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive - Page 2 EmptySam 1 Aoû 2020 - 20:36
Eh bien si ça peut vous rassurer, je n’ai aucun penchant pour la chaire humaine, et les miens non plus, souffla Horacio.

Les miens. Voilà un terme qui sonnait étrangement faux à ses oreilles. Mais il n’en fit aucune remarque. La fille de Nima apparut finalement dans le coin, venant étreindre sa mère avant d’être envoyé dans sa chambre. Horacio se contenta d’un sourire à son égard à ses salutations, sans s’appesantir davantage. C’était donc elle qui avait besoin d’un médecin… Et c’était peu dire. Nul besoin de précision à son sujet, il pouvait voir sa maigreur et ses joues creusées, sa santé laissait donc à désirer, et la mère de cette fillette avait de quoi s’inquiéter.

Les discussions furent longues par ailleurs, et Horacio s’agaça de ne pas réussir à obtenir gain de cause dans l’immédiat. La méfiance était somme toute naturelle évidemment, mais elle ralentissait tellement les discussions. Lui qui s’efforçait de montrer patte blanche et de faire en sorte de s’en sortir avec son plus beau sourire, être face à des personnes si bêtes et si bornées, ça avait le mérite de l’agacer profondément.

Ça ne fut que plus tard, avec un verre de whisky à la main et une vague discussion avec Nima qu’il poussa un soupir fatigué :

J’aimerais rentrer, souffla-t-il. Si tu me ramènes, avec la moitié de ce sanglier, tu pourras repartir avec des fruits frais, ajouta l’homme. Et tu sauras l’adresse de l’endroit où je vis.

C’était un bon compromis, d’autant plus qu’elle en avait besoin. Il la regarda longuement, pour vérifier qu’il faisait mouche, qu’il avait capté son attention.

Et tu reviendras, demain ou après-demain, avec ta fille, fit-il. Je dois préciser une chose cependant : nous n’avons pas un vrai médecin… Mais une aide-soignante et un vétérinaire. Il fit une petite grimace de circonstances : Pour tout te dire, la différence n’est pas si grande et ta fille a besoin que quelqu’un l’ausculte dans tous les cas. Tu ne trouveras pas mieux dans l’immédiat.

Il prit un air désolé. Il ne voulait pas lui donner l’impression de l’escroquer, il était juste honnête pour ne pas qu’elle le découvre sur le tas et lui en fasse le reproche ensuite.

Nous avons cependant des médicaments, nous avons eu de la chance : nous avons échappé à toutes les épidémies saisonnières, nos stocks sont vraiment bons, ajouta-t-il pour la consoler. C’est ok pour toi ?


« Non serviam »
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 170
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive - Page 2 EmptySam 1 Aoû 2020 - 21:36

Il devait rentrer. Elle comprenait. Acceptant de faire la route de nuit avec lui une fois qu'elle en aurait informé Frances, afin de pouvoir revenir voir le lendemain avec Kaya. Fronçant légèrement les sourcils en l'écoutant évoquer le fameux médecin qui n'en était plus réellement un, bien qu'elle ne s'était attendue à pire. Lui offrant un bref sourire en coin en venant terminer son verre sans mot dire, avant de reprendre la discussion. C'est toujours mieux que rien, non ? On à pas croisé une seule personne du corps médical depuis le début de l'épidémie...

Et les animaux n'avaient pas tant de choses différentes avec les humains, par ailleurs. Il valait mieux ça, qu'un charlatan. L'écoutant parler des médicaments sans pouvoir contenir un sourire moqueur, secouant doucement la tête. Un demi sanglier pour sauver ma gosse, c'est équitable. N'essaie pas de me remonter le moral. Je prends ce qu'il y à. La solution aurait été de prostituer ou se couper un bras qu'elle n'aurait pas hésité une seule seconde à le faire. Se relevant de son siège en lui faisant signe de le suivre, intimant à Frances qu'ils partaient immédiatement alors qu'elle tendait la demi moitié de sanglier avec virulence à Horacio, visage fermé. Donnes ma part à Kaya. Assure toi qu'elle finisse son assiette. Un dedispaami sanglier pour quatre personnes suffirait largement. Et les daims n'étaient jamais très loin de leur quartier. Offrant une brève accolade à l'afro américaine qui vint lui tendre sa hache, lui intimant suffisamment fort qu'elle saurait retrouver sa piste si elle venait à disparaître, lui arrachant un sourire. Quittant la morgue pour rejoindre l'air frais du dehors, frissonnant légèrement sous le vent qui se levait avec l'approche de la nuit.

Vers ou il se situe, ton campement ? On à besoin d'une voiture pour y aller ?

Elle pouvait toujours emprunter le vieux 4X4 que Frances et elles avaient récupéré au tout début des événements, qu'il resterait encore la jeep pour les autres. Observant le blond en silence, avant de reprendre.

Tu pense vraiment que cet arrangement peut marcher, toi ?

L'occasion semblait si belle... C'était comme un doux rêve sur le point de se réaliser, auquel elle avait du mal à se faire. Des fruits frais, des médicaments, tout ça pour une demi carcasse. Quel était la face cachée du contrat qu'ils étaient en train de sceller ?



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La Dérive -
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: