The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-28%
Le deal à ne pas rater :
Multicuiseur Intelligent Moulinex COOKEO+ Gourmet CE852900
179.99 € 249.99 €
Voir le deal

Partagez
- La Dérive -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reese B. Maddox
The Gentle Bastards
Administratrice
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1422
Age IRL : 27
MessageSujet: La Dérive   La Dérive EmptySam 25 Juil 2020 - 14:49
Agaçante.

Depuis leur arriver dans ce groupe, Ludmila était terriblement agaçante. La rouquine se montrait distante, influençable mais par le prisme d’un autre. Joseph n’avait de cesse que de la tirer dans ses filets, et surtout, de la sortir de son joug. De son agressivité à peine cachée, de ses invectives accusatrices, Horacio commençait doucement mais sûrement à en avoir assez. Il y songeait, à chaque fois un peu plus. A comment il allait s’occuper d’eux, les briser, pour leur faire payer ces instants décousus qu’il subissait. Ces moments où elle lui tenait tête, ceux où ce misérable petit cafard pensait pouvoir la sauver. Comme s’il y avait quelque chose à sauver d’elle.

Mâchoire serrée, le quadragénaire était de sortie chasse ce jour-là, comme très régulièrement. Parce qu’il était le seul à savoir chasser dans ce groupe d’assistés, et que ça lui permettait d’obtenir une bonne réputation auprès d’eux tous. Il apparaissait au global comme un homme relativement sympathique, à l’écoute de son prochain, utile à la communauté. Il était l’équivalent de Joseph, qui lui s’amusait avec les voitures et son savoir à se faire une place au sein de ce clan. Ils étaient utiles, l’un et l’autre, mais le jeune homme se frottait à trop fort pour lui, et n’avait pour l’instant pas idée de ce qui l’attendait.

Fusil de chasse ajusté, Horacio scruta des empreintes dans la terre sèche. Nombreuses, elle ressemblait à celle d’un sanglier, l’homme choisit de les suivre, s’enfonçant dans la forêt qu’il parcourait depuis plusieurs heures dans l’espoir d’avoir quelques prises. Des collets qu’il avait posé, il n’en attendait pas forcément grand-chose, mais savait que ça serait une bouée de sauvetage suffisante pour si jamais il ne parvenait pas à retrouver l’animal qu’il chassait aujourd’hui. Il mit d’ailleurs une heure supplémentaire à s’enfoncer dans la forêt, avant de distinguer d’autres empruntes.

Celles-ci étaient bien différentes, et lui firent attraper immédiatement son arme pour se mettre aux aguets. Des empreintes de chaussures, peut-être récentes, sans doute même puisque la nature n’avait pas eu le temps de les effacer. Horacio avisa autour de lui, et serra un peu plus son fusil entre ses mains. Le doigt proche de la gâchette, ce fut d’un pas léger qu’il suivit les autres empreintes et s’enfonça dans le bois. L’instant d’après, il prêta l’oreille. Il percevait une conversation… Des voix… Une femme ou deux ? Il ne pouvait pas en être totalement sûr.


Space Monkey!
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 213
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive EmptySam 25 Juil 2020 - 15:37

Tu sais qu'on ne peut pas rester avec Kofi et Michelle. Avait lancé Nima à Frances, occupée à récupérer sur le sanglier sauvagement abattu par sa comparse. Mains posées sur ses hanches, ignorant le froid qui s'immisçait entre son débardeur blanc et sa chemise écossaise ouverte.Ils ne comprennent pas que Kaya apprend la survie. Ils n'avaient pas supporté que la gosse puisse être capable d'assassiner sans vergogne l'un des leurs, mordu au cou. Ne lui laissant même pas le temps de réaliser qu'il était condamné, Kaya avait levé son arme prête à tirer une balle dans la tête de Jocelyn avant d'être stoppée in extremis par Michelle, se contentant de répondre bêtement ce qu'on lui avait inculqué des années durant. Toujours viser la tête. Et si sur les faits, tout le monde était d'accord pour dire qu'ils auraient fini par le faire, le fait que Kaya s'en soit occupé choquait les deux autres. Bras croisés contre sa poitrine, alors que Frances l'observait sans mot dire. Et toi, tu sais qu'on ne tiendra pas trois jours en extérieur dans cet état. Kaya est cadavérique.

La native s'était tue, mouchée. La chute de la scierie n'avait pas aidé à se remplir l'estomac, et si elle ne doutait pas qu'un peu de viande préparée pour le repas du soir serait un bon cessez le feu, la situation de la morgue devenait néanmoins critique. Terminant d'aider Frances à remplir la voiture du cadavre du sanglier, alors qu'elle ne montait pas. J'vais voir si je peux nous trouver d'autres trucs. Doit bien y'avoir une station essence ou récupérer des conneries. Chips en sachet, condiments. Pourquoi pas même des sucreries dont la date de péremption était encore viable ? Frances s'était contenté d'hocher la tête, lui indiquant de rentrer avant la tombée de la nuit, alors que la brune s'était enfoncée un peu plus dans la forêt.

S'autorisant une courte pause en s'adossant à l'un des arbres, soupirant longuement. Les situations tendues n'avaient jamais été son fort, encore moins quand elle craignait que Michelle ou Kofi ne prenne la décision de jeter sa fille à l'extérieur sous prétexte qu'elle représentait un danger. Elle serait bien restée là encore longtemps, à peser le pour et le contre, avant d'entendre sur sa droite un infime frémissement. Ayant tout juste le temps de se saisir de sa hache pour s'approcher, avant de tomber nez à nez avec le canon d'un fusil. Le regard noir se relevant pour tomber sur une paire d'iris bleus, et l'air décidé à ne pas baisser son arme.

Depuis combien de temps était-il ici ? Il était déjà immobile quand elle l'avait découvert. Avait-il entendu parler de la morgue, de Kaya ? Si elle se savait vive, prendre le risque de se jeter sur une arme de ce genre serait signer son aller simple chez ses ancêtres. Forcée de lâcher son arme, relevant légèrement les mains en signe d'acceptation. Au pire des cas, il ne pourrait pas lui voler grand chose. A part peut-être les deux lièvres qui pendouillait à sa hanche. Et encore.  
Silencieuse, retrouvant un mutisme qu'elle aimait pratiquer quand la situation devenait perdue d'avance. Ne quittant pas son regard du sien, à l'affût du moindre mouvement brusque.



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
The Gentle Bastards
Administratrice
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1422
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive EmptySam 25 Juil 2020 - 17:41
Il l’entendit plus lisiblement, cette conversation. Des détails, pris à droite à gauche, des mots. Des noms aussi. Kofi, Michelle ? Ou Micheline. Et Kaya. Ça faisait un certain nombre de noms à retenir, mais il resta au mieux attentif. Au final, à force de progresser doucement, il parvint à les trouver, à les voir. Deux femmes, une métisse, peut-être amérindienne. Une autre, à la peau sombre. Il les scruta par-dessus sa cachette, longuement et silencieusement. Elles se séparèrent. L’amérindienne s’enfonça dans le bois, et Horacio fut contraint de faire un choix stratégique. Mieux valait s’éviter du renfort s’il venait à s’en prendre à l’autre femme. Aussi bifurqua-t-il de cible. Il put la suivre quelques minutes, suffisamment pour s’écarter du danger… Et puis…

Un craquement le figea sur place. Il baissa le regard vers ses chaussures écrasant une branche de bois et retint une insulte. Il était découvert, pour sûr. Alors, il fallait se préparer : L’amérindienne capta la zone où il se cachait. Horacio pouvait sentir son cœur se serrer, la crainte sans doute. Il ne tirait aucun plaisir au meurtre ou à l’affrontement, tout ce qu’il avait pu faire dans sa vie, avait été tourné à son avantage pour une bonne raison. Se salir les mains se devait d’être qu’en dernier recours, et seulement ainsi. Mâchoire serrée, il la vit passer proche du buisson, et ils tombèrent finalement nez à nez…

Ou hache à fusil.

Droit comme un i, l’arme braquée sur elle et le doigt terriblement proche de la gâchette, l’ambiance sembla se figer entre eux. Il avisa la femme, fit un pas en avant pour qu’elle en fasse un en arrière. Il n’était pas forcément en meilleure posture qu’elle. Certes, il avait l’avantage de l’arme à feu, mais tuer de sang froid n’était pas donné à tout le monde, et Horacio – à cette période de sa vie – n’était pas de ce genre-là.

Ses yeux la fixèrent intensément, sans la lâcher. La sécurité de son arme fut retirée, en signe d’ultime avertissement :

Je traque un animal depuis des heures, vous ne l’auriez pas vu passer ? Tenta-t-il en essayant d’avoir l’air léger, sans agressivité. Evidemment, sa position menaçante pouvait ne pas être particulièrement engageante, mais amorcer une situation impliquait savoir la désamorcer : On peut sans doute s’arranger, indiqua-t-il ensuite. Par exemple, vous allez commencer à baisser votre arme, et j’en ferais autant, simple proposition.


Space Monkey!
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 213
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive EmptySam 25 Juil 2020 - 18:07

Elle avait reculé à son approche, presque instinctivement. Silencieuse, la démarche fluide malgré les tensions qui venaient cueillir son dos, à l'idée des dégâts que pouvait faire une telle arme contre son abdomen. Ou sa tête. A choisir, elle aurait néanmoins préféré une balle dans le front. Pour ne pas avoir à se relever, ou laisser le sale boulot à Kaya ou Frances.

Le cliquetis de l'arme avait achevé de tendre son corps, sans quitter le regard de l'homme. Quitte à mourir, ça serait en le fixant dans le regard. Pour ne jamais oublier son visage si elle avait l'issue de pouvoir être condamner à errer sur terre et le hanter, comme tous ces mauvais esprits que ses grands parents avaient pour habitude de chasser de leur terre à coup de danse rituelles.

Alors, il avait repris la parole. Il chassait. Un animal. Fronçant les sourcils d'incompréhension en l'écoutant, alors qu'il lui demandait si elle n'avait pas vu passer la proie en question. Ca dépend de l'animal. Avait-elle finalement soufflé, sur le qui vive. Les avaient-ils seulement vu embarquer le sanglier un peu plus tôt ? Mieux valait jouer la carte de la franchise, dans ces conditions ? Les questions s'entremêlaient dans son esprit, incapable de lui répondre sur l'instant alors qu'il reprenait la parole. Ils pouvaient s'arranger.

Le deal en question indiquant néanmoins de baisser leurs armes respectives. L'observant en silence, jaugeant celui qui la dépassait d'une bonne tête avant d'hocher la tête, lentement. Avait-elle franchement le choix, dans ces conditions ? Non. Définitivement pas. Sa stature seule laissait entendre qu'elle n'aurait de toute manière jamais le dessus si elle l'attaquait sitôt qu'il se serait débarrassé de son fusil. Elle ne doutait pas de ses capacités. Mais il était parfois sage de savoir rester à sa place. D'accord... Avait-elle murmuré en écartant la hache de son corps, finissant par lâcher le manche en laissant l'arme s'écrouler au sol dans un bruit mat. Attendant qu'il fasse de même avec son fusil, avant d'indiquer qu'elle allait faire un nouveau mouvement. Récupérant à sa hanche les deux lièvres pour les lui tendre, prudente.

Je ne veux pas d'ennuis. On à tué un sanglier, il y a peu. Je ne sais pas si c'est que vous cherchiez, mais on peut s'arranger.

Sa voix restait calme. Posée, bien que méfiante de prime abord. Ce n'était pas un problème de perdre les deux lièvres. Ils sauraient s'en accommoder à la morgue. D'autant qu'il semblait seul, cet homme. Deux lièvres pourraient lui fournir deux repas chauds, ce qui relevait du luxe à cette époque de l'année. Droite comme un i alors qu'elle lui tendait ses chasses du jour, prête à être conciliante.

Pour l'instant, ils n'avaient pas essayé de s'entre-tuer après tout. C'était un bon début.



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
The Gentle Bastards
Administratrice
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1422
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive EmptySam 25 Juil 2020 - 18:48
Elle baissa son arme, méfiante. Se défaisant des autres qu’elle avait à ses hanches pour les faire rejoindre le sol dans la foulée. Il baissa son fusil, le portant à un seul bras, pour montrer qu’il était lui aussi de bonne foi. Pour l’instant. La femme face à lui semblait toujours méfiante à l’évidence, et prête à se montrer généreuse pour qu’il la laisse tranquille. Il scruta les deux lièvres qu’elle lui tendit en signe de bonne foi, parlant ensuite de la plus grosse qu’elle lui avait volé. Car oui, ça n’était pas lui qui avait été trop lent pour récupérer ce qu’il lui revenait de droit, c’était elle qui avait mal agi.

Je ne veux pas de tes prises, indiqua Horacio d’une voix ferme.

C’était sincèrement misérable comme échange. De surcroit, il doutait que la brune face à lui considère sérieusement que sa vie ne valait que deux prises attrapées sur un coup de chance. C’était trop léger en comparaison de ce qu’avait besoin Horacio. Et il ne pouvait pas laisser passer l’occasion de bien se faire voir des siens :

Je suis dans une communauté, nous sommes une trentaine de personnes à y vivre, il y a des enfants, des vieillards, indiqua-t-il à sa vis-à-vis. Elle ne portait pas le sanglier dans sa poche, son autre amie avait dû partir avec à tous les coups. Je ne vais nourrir personne avec deux lapins, fit-il.

Ça n’était pas un reproche, mais ça avait le mérite de souligner le ridicule de la situation. Et puis… Au moins pouvait-elle faire peser un brin de culpabilité dans la balance. Jouer sur les sentiments était souvent ce qui fonctionnait le mieux. Lui-même prit un air grave tout en le disant, pour faire voir à quel point cela comptait pour lui. Pour sa réputation également. Il poussa un bref sourire, sérieux et fit quelques pas, comme pour faire mine de réfléchir, et de montrer à quel point la situation était importante à ses yeux :

J’ai besoin du sanglier, j’imagine que ton amie est partie avec ? S’enquit-il : Comment pouvons-nous nous arranger, donc ? De quoi avez-vous besoin ? Vous n’êtes que deux… ?


Space Monkey!
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Nihima Brown
Nihima Brown
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/07/2020
Messages : 213
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive EmptySam 25 Juil 2020 - 19:22

Il n'en voulait pas. Elle l'avait observé, indécise, alors qu'il précisait d'ou il venait. Une communauté d'une trentaine de personne. Une trentaine ? Le nombre la laissa coite, alors qu'elle avait peine à y croire. Tant de gens avaient finalement survécu ? Vieillards, enfants. Même ça, elle ne savait plus ce que c'était à force.

A dire vrai, je pensais que tu étais seul. Admit-elle avec sincérité. Il n'y avait personne d'autre à ses côtés. Mais il était soigné dans sa tenue. Donc l'idée d'un camp qui tienne la route ne semblait pas être un mensonge. Il semblait sincère. Soucieux, même de ne pas pouvoir ramener de quoi nourrir les autres. Comprenant sa situation, alors qu'il annonçait avoir besoin du sanglier. Là, c'était autre chose. Fronçant légèrement les sourcils en l'écoutant parler, relevant le menton presque par défi à l'idée qu'il ne la menace de le lui rendre immédiatement.

Donc... tu étais là depuis longtemps. Fit-elle remarquer alors qu'il demandait si Frances s'était occupée de ramener le sanglier. Les épiait-elles ? Probablement que non. Il n'avait aucune idée d'ou se trouvait le sanglier avant qu'elle n'en parle. Et s'il avait vu l'animal, il n'aurait pas attendu sagement que Frances parte avec la voiture en direction de la morgue.

Néanmoins, elle qui s'attendait à un litige, se retrouvait face à une proposition. Un arrangement, même. On à une enfant avec nous. Si elle ne mange pas, elle va mourir.

Non pas pour le sensibiliser à sa cause, non. Plutôt pour faire entendre qu'elle ne partirait pas sans nourriture. En revanche, l'arrangement était envisageable, lui. Secouant la tête à sa question concernant le nombre qu'elles étaient à la morgue. Plus. Elle n'en précisa pas pour autant le nombre, pas sécurité. Comment pouvaient-ils s'arranger, donc. Hésitante sur la question, avant de baisser les yeux sur les branchages au sol. L'un d'eux était brisé, et la coupure de la plante fraîche. La sève brillait encore, et le chemin en question n'était pas celui du sanglier.

La seule chose dont nous avons besoin, c'est de nourriture. Admit-elle à contre-coeur, mentant savamment sur le manque d'armes à feu, par prudence. Mais on peut trouver une solution.

Parce que pour le coup, elle en avait deux toutes prêtes sous la main. Le temps de revenir à la morgue, Frances n'aurait pas eu le temps de cuisiner. Encore moins avec Kofi et Michelle qui avaient décidé de ne plus rien faire. Elle aurait tout au plus, commencé à l'écorcher. Lui indiquant la branche brisée d'un signe de tête, avant de reprendre.

Un daim est dans le coin. Ils sont nombreux en cette saison, ils vont au niveau des clairières pour s'abreuver, et on peut en attraper facilement. Plus facilement qu'un sanglier prêt à lutter pour sa vie. Je peux soit t'aider à en chasser un, et tu connaîtra un bon terrain de chasse pour les jours à venir. Soit te donner la moitié du sanglier. Celle que tu souhaiteras. Pour elle, c'était un bon deal. Il faudrait juste trouver une solution, s'il pensait avec acharnement à récupérer cette foutue moitié de viande morte. Et avec l'autre moitié et les lièvres, ils auraient au moins de quoi avoir le ventre plein une soirée. Quitte à retourner à la chasse le lendemain, ce serait toujours mieux qu'une balle dans la tête ce soir.

Comme je te l'ai dis, je ne veux pas d'ennuis. Je suis prête à coopérer, pour que tout se passe bien entre nous. Ramenant son regard vers lui pour tenter de percer une quelconque tentative fausse, sans succès. Tu as un nom ?



   
the end of times for all
And every hand will reach for
The power that lies untold
The time of axe and sword is night
Blood-red seeds of war are down
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
The Gentle Bastards
Administratrice
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 1422
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive EmptyDim 26 Juil 2020 - 13:46
Un sanglier pour moi tout seul ? Je ne m’appelle pas Obélix, souffla-t-il avec un sourire amusé.

C’était cependant le genre de remarques qui touchait à l’évidence qu’un public référencé. Sa vis-à-vis resta parfaitement impassible face à son trait d’humour qu’il trouvait cependant excellent. Qu’importait, ça n’était pas aujourd’hui qu’il allait trouver des spectateurs à sa mesure, et il n’en attendait rien de particulier si ce n’est récupérer sa prise traquée durant si longtemps.

Ce sont vos pas qui m’ont mené jusqu’à vous, souffla-t-il dès lors. Il était en effet là depuis longtemps, il avait eu le temps devoir des choses. J’ai entendu une partie de votre conversation, je ne voulais pas me montrer impudique mais j’ai besoin de savoir dans quoi je m’entraine, poursuivit-il.

De quoi se montrer honnête et donc faire dire qu’il était de confiance, voire même un homme bien. Certes, il n’en avait jamais été un et n’en serait jamais véritablement un, mais les circonstances pouvaient impliquer parfois d’enfiler ce fameux costume et d’en donner l’illusion. Personne n’avait à avoir accès à ses sombres secrets, son monde fantasmatique ou les illusions qu’il maintenait constamment autour de lui pour se faire bien voir. Esquissant un sourire, il regarda autour de lui lorsqu’elle parla du daim, et hocha la tête :

C’est vrai, mais je ne suis pas sûr de pouvoir en traquer un avant la tombée de la nuit, fit-il.

Ces animaux demandaient quelques heures de chasse la majorité du temps, ça n’était pas aussi simple quand la journée touchait à sa fin et que le soleil ne tarderait pas à décliner. A ses yeux, une seconde traque actuellement n’était pas envisagée, ni envisageable. Aussi, son autre proposition ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd : bien au contraire.

Horacio, fit-il finalement, sans réagir au reste. Il voulait donner l’impression d’être embarrasser de profiter de la bonté d’une personne. Dans le seul but de lui donner l’illusion du pouvoir : Et toi ? S’enquit-il avec curiosité.

Il poussa un soupir :

Ecoute… Il pinça les lèvres. Je ne sais pas combien vous êtes, de ton côté, et qu’importe. Le partager en deux serait bien, nous pourrions faire un ou deux repas chez nous avec, si on s’organise bien… Fit-il. Ou alors… Nous pourrions… Rentrer ensemble, avec les tiens et en partager plusieurs en nous rassemblant, souffla l’homme. Je sais que ça n’est pas une proposition banale, mais j’ai cru comprendre en vous écoutant que tu avais peut-être des problèmes… Et nous avons un médecin chez nous, qui pourrait aider cette Kaya dont tu parlais, poursuivit-il.


Space Monkey!
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La Dérive   La Dérive Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La Dérive -
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: