The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- L'heure est aux negocations -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bill Roth
Leader | The Gentle Bastards
Bill Roth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 22/06/2020
Messages : 204
Age IRL : 34
MessageSujet: L'heure est aux negocations   L'heure est aux negocations EmptyMar 21 Juil 2020 - 22:49
Celui qui veut du muscle



Les choses n’avancent pas comme je l’espérais avec la fameuse Lily, cela m’agace fortement. J’ai préféré miser sur une approche plus subtile que celle préconisée par le célèbre Anton. Notre éternel perdant de la cage en combat entre hommes y avait été un peu fort avec le frère de ma prisonnière et maintenant nous n’avions plus qu’une des présumés terroristes.  

Hélas, cela faisait une semaine et malgré mes petits soins que la jeune femme restait murée dans son silence, osant m’ignorer superbement. Pour le moment je restais dans un climat de gentillesse compatissante malgré ce camouflet, conscient qu’il était crucial de déterminer a qui était destiné la bombe que nous avions récupérée ainsi que les noms de ceux qui étaient capables de nous en envoyer d’autres. Les enjeux valaient un peu de patience. Mais, pour le moment, je restais face a un mur, même mes remarques suggérant que son frère était accusé de viol ne l’avait pas fait réagir. Elle était là sans être là.

J’avais besoin de m’éclaircir les idées quant aux options qui étaient les miennes, si le petit poisson qu’était Lily ne se montrait pas plus bavard, je n’aurais pas le choix que de m’en servir comme appât. Mais, n’étant pas homme imprudent de nature, je préférais prendre les devants. Les miens avaient bien des qualités mais il y a un monde entre gérer des litiges de mauvais payeurs et être en face de peut être tout un groupe belliqueux.

C’est pour cela que j’avais contacté les Expendables. La cage et Mr Shepard jouissent déjà de bonnes relations et sous couvert des modalités de l’organisation des prochaines réunions, il m’importe de tâter le terrain pour voir s’il était possible de les embaucher dans l’affaire de cette fameuse Lily. Tout un programme des réjouissances en somme.  En attendant, je suis dans ce qui me sert de bureau à la cage : mon boudoir. C’est une vaste pièce confortable assortit de meubles précieux, dans la pure tradition old scoold british, et a la décoration hétéroclite de tout ce qui pouvait me faire sentir chez moi. Les sofas moelleux entourent une table basse aux lignes coloniales et un bar en bois massif trône a côté d’une bibliothèque bien garnie.

Je suis en train de passer mes nerfs, fort joliment, comme tout ce que je fais, je tiens a le mentionner, sur mon violon, Zola sur le canapé feuilletait un livre pendant que Chris était debout contre le mur à veiller sur nous, à son habitude d’ange gardien silencieux, quand Samson vint nous prévenir de l’arriver de Mr Nielsen. Immédiatement je pause mon violon en voyant l’homme de Mr Shepard pour l’accueillir chaleureusement en lui serrant la main, il est encore trop tôt pour plus de familiarité mais j’aime mettre mes invités à l’aise.

« Mr Nielsen, c’est une joie d’enfin vous rencontrer, Mr Shepard ne tarit pas d’éloges sur vos mérites et c’est un honneur de savoir que c’est avec vous que je vais traiter quand il sera retenu par ses propres affaires. Venez vous assoir… je vous présente ma partenaire Miss Saltzman et mon garde du corps, Mr Edison ! Que puis je vous proposer comme boisson d’accueil ? Un Dead on the Beach ou un Bloody Kara ? »

Je suis déjà derrière ce qui me sert de bar prêt a jouer du shaker. Nous avons beaucoup de choses a nous dire, mais négocier sans un verre n’est pas dans mes habitudes.





Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Expendables
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/06/2020
Messages : 132
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: L'heure est aux negocations   L'heure est aux negocations EmptyMer 22 Juil 2020 - 11:24
Dandy's rules

Feat' Bill Roth


Une invitation semblable à un rêve. Quand il fût question de se rendre à la cage pour dialoguer avec le fameux Bill Roth, le cinquantenaire esquissa un sourire ravi avant de choisir sa plus belle chemise en lin. L'été était une mauvaise période pour les belles tenues, mais Alan prenait grand soin de son apparence malgré tout. C'est ainsi qu'il se retrouva très vite à faire le chemin en direction de la cage. L'idée était simplement de tâter le terrain, vanter les mérites du groupe auquel il appartenait. Prendre la température pour se faire une idée des possibilités, telles étaient les ambitions d'Alan, qui préférait donc agir à sa guise pour le moment. Le galeriste n'avait pas besoin de notes pour retenir les informations clés qui seraient, de toutes façons, retournées à Connor une fois rentré à la maison mère.

En pénétrant dans ce qui se faisait appeler la cage, Alan suivit la direction indiqué pour pénétrer enfin dans un endroit tout à fait charmant, tout à fait à son goût. Le cinquantenaire prit son temps pour observer tout autour de lui. Du soin avait été donné en ce lieu pour lui donner du cachet. Ce boudoir était totalement en dehors de son temps, bien loin de la Post Apocalypsia. Dans le couloir déjà, Alan avait entendu un air de violon, ce qui lui étira automatiquement un sourire en coin. Sobrement, il adressa un signe de tête poli aux personnalités les accompagnant dans la salle avant de faire un sourire chaleureux à Bill à qui il serra la main en retour attendant ensuite que ce dernier l'invite à s'asseoir.

Alan, de son mètre quatre-vingt-quatorze, observa les différents coussins et autres décorations présentes dans la pièce et réajusta les manchettes de sa chemise d'un air ravi. « Le plaisir est partagé Mr Roth... Merci bien. » Il prit place alors dans un fauteuil somme toute assez confortable et se rendit compte qu'il avait à faire à une homme, qui, tout comme lui, se retrouvait coincé dans des politesses qu'il trouvait délicieuses. Rares étaient ceux en Post Apocalypsia qui savaient encore se tenir ainsi et recevoir comme il se devait. Bien sûr, Alan ne pouvait pas montrer du doigt la bonne franquette qui était désormais la manière de faire dans ce vaste monde, mais le galeriste appréciait retrouver un semblant de sa vie d'avant, faite de galanterie et de préciosité.

« Madame, Monsieur... » Salua cette fois-ci pour de bon le galeriste avant de se tourner chaleureusement de nouveau vers son interlocuteur principal qu'il détailla avec joie. Celui-ci portait une attention toute particulière à son allure, ce qui ne pouvait que ravir Alan qui se sentait comme un poisson dans l'eau. Il joignit ses mains qu'il frotta l'une contre l'autre en esquissant son plus beau sourire. « En voilà une bonne idée. Avec plaisir ! Bloody Kara ? Le nom est parfaitement choisi. » Un rictus amusé traversa le visage du cinquantenaire qui acquiesça de la tête pour confirmer son choix. « Vous avez là un endroit parfaitement aménagé mon cher Mr Roth... Je ne saurais vous cacher mon admiration. Je note là une touche très... Britanique. Seriez-vous originaire de ces contrées ? » Un bon moyen d'engager sereinement la conversation qu'en mentionnant des faits le concernant lui, et seulement lui. Alan n'était pas en train de la jouer au plus fin, simplement de gagner petit à petit la confiance de son interlocuteur principal, peu importe finalement, la tournure de leurs négociations. Le tout était de conserver de bonnes relations pour de quelconques besoins futurs.



APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Bill Roth
Leader | The Gentle Bastards
Bill Roth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 22/06/2020
Messages : 204
Age IRL : 34
MessageSujet: Re: L'heure est aux negocations   L'heure est aux negocations EmptyJeu 23 Juil 2020 - 15:16
Celui qui veut du muscle


Je crois que Mr Shepard a bien choisit son négociateur, l’homme me plait et pas seulement parce que cette entrevue est intéressée. Je sens que l’on va bien s’entendre lui et moi. On voit tout de suite qu’il a recu une bonne éducation et n’a rien a voir avec beaucoup des rustres du NML avec qui je me dois de composer. C’est donc avec entrain que je prends le temps de préparer des Bloody Kara pour tout le monde, ignorant superbement les signes d’agacement de ma Zola qui n’aime pas s’encombrer de fioriture. Je la vois lever les yeux aux ciels en corrigeant rapidement Mr Nielsen avec toute sa verve naturelle et je ne sais m’empêcher de rire a sa pique :

« Mademoiselle suffira, je crois qu’il est évident que je suis encore jeune et magnifique même pour quelqu’un en âge de porter des lunettes »


Ma Zola à sa repartie bien a elle. C’est aussi pour cela que j’adore cette femme et qu’elle me complète bien quand il s’agit de tout faire en fait.

« On ne peut rien vous cacher mon cher Mr Nielsen, je suis bien un humble serviteur de sa Majesté même si j’ai modestement renoncé a mon titre faute de savoir ce que sont devenus les Royaumes unis. Quant à Melle Saltzman, c’est une pure américaine comme vous pouvez vous en rendre compte. J’aime votre coté direct dans ce pays et je ne suis que trop heureux de rencontrer un homme d’aussi bon gout que vous. Votre choix de cocktail devrait vous ravir. J’ai revisité la recette il y a peu. C’est malheureux, tout de même, de devoir composer avec les saisons pour se régaler les papilles, mais au moins les tomates qui nous viennent de The Haven sont sans pareilles. »


Tout en parlant, avec des gestes précis et gracieux, je termine mes œuvres d’art : 4 Bloody Kara, avant de les apporter. Je prends grand soin de servir la demoiselle en premier avant de donner son verre à notre invité, puis à Chris.  Je finis par m’installer avec une nonchalance raffinée dans le sofa, a coté de Zola.

« A cette belle et nouvelle rencontre, puisse t’elle être profitable à nos deux factions »

Je lève mon verre pour porter ce toast avec toute le solennel qu’il faut a cet instant. Puis, sur le ton de la confidence mondaine, après avoir pris une gorgé de mon cocktail je me lance :

« J’imagine que vous vous doutez pourquoi je voulais absolument voir un repressentant des expendables si peu de temps après le banquet ? Nous avons de décisions importantes a prendre, mais avant, avez-vous avancé de votre coté sur cette terrible bombe qui était dans votre voiture.»




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Expendables
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/06/2020
Messages : 132
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: L'heure est aux negocations   L'heure est aux negocations EmptyMer 29 Juil 2020 - 23:49
Dandy's rules

Feat' Bill Roth


Bill plaisait à Alan. Son air distinguer, sa voix, son port de tête. Il se montrait tout à fait cordial et digne d'un homme du grand monde. Ce grand monde, qui n'avait foutrement plus d'importance désormais. La réponse de la jeune femme, mademoiselle Zola Saltzman fit sourire Alan qui acquiesça humblement, recevant sa remarque comme une boutade. Le galeriste détourna son attention d'elle pour se concentrer de nouveau sur Bill, qui lui tint alors un discours délicieux, à la fois distingué et amical, ce qui aurait le don de rendre les négociations plus agréables. Alan n'était pas duppe, il savait que cela avait également pour but de le rendre plus souple, mais il n'avait, à cet instant, aucunes raisons de ne pas accepter cet accueil chaleureux.

Alan acquiesça de nouveau en mentionnant l'Angleterre, un pays qu'il avait eu l'occasion de visiter à mainte reprise. « Ce centre occidental préféré des investisseurs de l'Art contemporain. Cela fait belle lurette que je n'ai plus parler de ces affaires qui paraissent si désuettes aujourd'hui ! » Raconta-t-il alors avec le ton délicieux de l'anecdote qui lui était familier tout en observant Bill faire quelques mouvements pour préparer ce fameux cocktails. Ce dernier comportait des tomates fraîches de The Haven, un groupe qui avait l'habileté d'envoyer quelques troqueurs sur les terres du No Man's Land.

« Merci beaucoup. » Dit-il doucement en levant son verre à l'adresse de Zola, Chris et Bill lui-même, tournan son siège légèrement de côté pour pouvoir croiser ses jambes de manière à poser sa cheville sur son genoux gauche, un sourire aux lèvres. Il but une gorgée de ce cocktail en écoutant le jeune homme commencer à mentionner les Expendables, puis acquiesça en posant le plat du verre sur sa main de libre. « J'ai été ravi de cette invitation. Il est tout à fait agréable de nous entretenir en cette première fois et prendre connaissance des possibilités qui s'offrent à nous, des deux côtés bien entendu. » Un nouveau sourire, dévoilant légèrement ses canines pointues, Alan but une nouvelle gorgée de cocktail en souriant distraitement à Zola. Il secoua cependant la tête en seule réponse à Bill.

« Nous devons nous concentrer sérieusement sur cette question... Trouver les coupables mais aussi les raisons. » Il haussa les épaules et acquiesça pour lui-même en prenant le soin de préciser sa pensée. « Car si d'ordinaire nous aurions tendance à simplement éliminer la menace, j'avoue que je suis curieux de connaître le pourquoi du comment. »




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Bill Roth
Leader | The Gentle Bastards
Bill Roth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 22/06/2020
Messages : 204
Age IRL : 34
MessageSujet: Re: L'heure est aux negocations   L'heure est aux negocations EmptyLun 3 Aoû 2020 - 0:04
Celui qui enquête


Par tous les saints du paradis. Je ne suis pas sur de bien comprendre ce qu’il me décrit comme son ancien métier. Investisseur d’arts ! Il n’y avait qu’a regarder mon bureau pour comprendre que j’ai toujours été fort sensible a ce demain, d’ailleurs, je suis un artiste avant tous non ? Certes, j’ai plus d’affinité avec les impressionnistes du 19e siècle en termes de peintures, je reste un homme ouvert a tout.

« Ma fois, mon ami, vous ravissez mes oreilles, depuis le temps que j’entends certains me dire que c’est un grand gâchis de ressources qu’essayer de sauver certaines œuvres d’art de nos musées pour les préserver, j’imagine que vous, au moins, saurez partager ce qui est plus qu’une lubie. Au final, que restera t’il de nous une fois que nous ne seront poussières si ce n’est que les témoignages des artistes sur ces époques perdues a jamais. Lorsque je financerais une expédition de récupération, je veillerais a ce que vous en soyez informé, peut être aurez-vous des idées d’œuvres qui sauraient vous ravir. »


Et que je m’empresserais de lui offrir. Un homme d’affaire avisé sait très bien se montrer généreux avec ses partenaires. Cela implique un certain échange de bons procédés et je ne sais pas encore mesurer l’importance de M Nielsen au sein de son groupe de mercenaire, mais j’estimerais insultant de la part de Mr Shepard de m’envoyer une personne qui n’aurait pas son oreille.

Le toast porté je reste attentif au discours du représentant des Expendables. Je partage son enthousiasme quant aux possibilités qui s’offrent a nous, j’ai d’ailleurs une très bonne idée de ce que je veux mettre dessus. Je reste plus sur ma faim quant a son trop bref résumé de la situation vue pars les Expendables. Allons mon bon Mr Nielsen, je suis en manque de Netflix et surtout j’ai besoin d’eux pour faire la lumière sur cette sinistre histoire.

« Je pense que nous le sommes tous. D’ailleurs, de vous a moi, qu’elle a été la position de votre groupe quant au fait que c’était un de vos véhicules qui a été choisie pour poser une bombe. Pensez vous que cela soit un hasard ou que votre faction pourrait avoir été visée plus qu’une autre ? De même je suis curieux de savoir ce que les votres pensent du retour des NE juste après le banquet. »


Le retour sonne presque le cliffhanger d’une fin de saison de série a suspense. Je ne suis pas porté a croire aux coïncidences et mon esprit en manque de show va jusqu’à espérer que Mr Nielsen me relève un lien entre leur groupe et cette grosse communauté, un qui pourrait relier toutes les pièces du puzzle. Je reste sur le ton de la conversation badine et des confidences, mais je préfère tâter le terrain. Le plan concernant Lily a été peu divulgué et sa réussite ne tient qu’a ce détail. Moins de personnes sauront ce qui se passe vraiment, plus il aura de chance d’aboutir.

« Puis je vous demander ce que Mr Shepard vous a confié exactement concernant Lily? »




Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Expendables
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/06/2020
Messages : 132
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: L'heure est aux negocations   L'heure est aux negocations EmptyLun 3 Aoû 2020 - 12:02
Dandy's rules

Feat' Bill Roth


Entendre parler d'art de nouveau projetait Alan dans un délice nostalgique, du temps où en plus de faire tourner sa galerie d'art contemporain, il publiait des livres à succès sur Constable ou Turner, passait dans des émissions culturelles à propos de Rothko, Friedrich, aux Etats-Unis, en France ou en Allemagne et où il donnait lieu à quelques conférences universitaires sous le regard charmés de certains étudiants et étudiantes. Le cinquantenaire écouta avec intérêt Bill lui mentionnait une idée de conservation, la récupération d'oeuvres d'art pour les conserver et ainsi faire prospérer la mémoire de ces temps anciens. Quelque chose de charmant qui convenait tout à fait à Alan, qui prêterait volontiers ses bras et son esprit pour une telle expédition, ne serait-ce que pour partager son savoir de conservation et d'exposition avec ce nouvel associé qui s'avérerait être un allié intéressant, stimulant pour l'esprit du galeriste.

« C'est une idée fabuleuse mon cher Monsieur Roth ! Je connais quelques réserves avec lesquelles je travaillais par le passé que nous pourrions essayer de fouiller pourquoi pas ? » Il sourit à Bill et s'enfonça confortablement dans son siège en buvant une nouvelle gorgée délicate de son cocktail. « Si j'ai bonne mémoire, quand je suis venu à Seattle pour la vente aux enchères, il y avait en préparation une délicieuse exposition à venir sur le romantisme allemand – mon pêché-mignon – il est toujours temps de voir si les oeuvres étaient déjà arrivés dans votre belle région ! » Son enthousiasme était sobre dans la voix mais son esprit fusait d'idées et d'un ravissement culturel qu'il n'avait pas ressenti depuis des années. Ce Bill Roth semblait toujours animé par un certain dandisme qu'Alan avait peiné à retrouver en sortant de sa situation d'ermite. Il sourit de nouveau et se concentra sur les paroles de Bill, plissant légèrement les yeux et souriant par moment, attentif aux moindres mots.

« Là-dessus je compte davantage sur l'expertise de notre bon ami Mr Shepard. J'ai quelques lacunes quant aux conflits récents, des dernières années à vrai dire. Mais il n'y a pas un grand intérêt à vouloir éliminer notre faction. Nous sommes encore petits et même si nous ne manquons pas d'ambition, nous prenons notre temps pour nous organiser correctement. » Dans cette explication, Alan ommettait volontairement de mentionner les quelques divergences d'opinions, le trop-enthousiasme de certains de ses camarades et quelques conflits internes qui avaient pu éclater qui n'étaient pas assez décisif pour se faire souligner. « Si ce n'était pas simplement une diversion – ce que je pense être le plus crédible – ce serait quelque chose de plus personnel mais comment savoir ? En tout cas cela m'étonnerait grandement. » Alan restait évasif non seulement parce que lui aussi se posait la question par rapport à cette attaque mais aussi parce qu'il ne voulait pas pointer le doigt de manière hasardeuse sur un élément de son groupe en particulier. Inutile de s'avancer à quelques hypothèses attives, pensa le galeriste en rebuvant une corgée. Ses jambes toujours croisés, il changea d'appui en posant désormais sa cheville droite sur son genoux gauche, avant de soupirer, aussi frustré que Bill à l'idée de ne pas avoir plus d'informations que cela.

Concernant Lily, Alan fronça les sourcils, réfléchissant. Lily et Jackson étaient inconnus au bataillon bien qu'ayant appartenu aux Scarecrows. Si Connor avait en effet éliminé quelques personnes de ce groupe qui lui-même avait été plutôt meurtrier, de ce qu'avait entendu Alan, mais cela avait peu d'importance aux yeux du galeriste. « Cette jeune personne était inconnue au bataillon avant cette histoire... Est-ce qu'elle s'est confiée à vous depuis le banquet ? » Demanda Alan en retour au dandy en buvant une nouvelle gorgée de cocktail, sur le ton de la conversation.




APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Bill Roth
Leader | The Gentle Bastards
Bill Roth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 22/06/2020
Messages : 204
Age IRL : 34
MessageSujet: Re: L'heure est aux negocations   L'heure est aux negocations EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 9:56
Celui qui a un souci


Je vois le regard de mon interlocuteur briller à mon évocation de mission de récupération d’œuvres d’art. Il n’y a rien de plus passionnant que les gens passionnés et j’avoue être agréablement surpris pas son enthousiasme. J’ai d’ailleurs un peu de mal à imaginer mon invité dans le campement des mercenaires mais c’est un mystère qui ne rend que plus captivante cette entrevue. Je sens que cette collaboration va être beaucoup plus enchanté que je ne l’envisageais et tout le monde sait a quel point l’enrichissement est important pour quelqu’un comme moi. Il a des adresses pour dénicher des tableaux en plus sur une période qui pique à vif mon intérêt.

« Voila une affaire fort entendue sur un sauvetage à organiser, j’imagine que vous savez où ces œuvres devaient arriver. Pensez vous motiver quelques des vos compagnons pour l’amour de l’art et du patrimoine de l’humanité ou devront nous tout salir avec de triviales transactions pour une cause aussi belle et noble ? »

Je vois Zola pouffer avant de lever les yeux au ciel. Ca valait bien la peine de tenter non ? Les expendables sont efficaces, si on aime le gros œuvre, mais ils ont un prix aussi. Peut être que je saurais m’entendre avec Mr Nielsen dans un partage équitable des trouvailles pour ne pas avoir a financer plus dans l’expédition. Cela pourrait être un bon compromis entre mon affection pour les belles choses et les humeurs de mon banquier. Je ne dis pas je ne suis pas un homme d’affaire rigoureux, je dis juste que j’ai certaines petites lubies qui me pousse à d’inconséquentes dépenses à ses yeux. Mais que voulez-vous, l’excellence et la perfection ont un prix, et que vaudrait la vie si on ne prenait pas le risque de parier un peu sur l’avenir ?

Zola tousse en me regardant avec un message muet dans les yeux pour me ramener au cœur de la discussion.  C’est vrai qu’elle n’aime pas trop que je fasse trainer les choses et que je m’éloigne des sujets que nous avons préalablement débattu tous les deux.

« Mais je m’égare, ce n’est point le thème le plus urgent du jour. Officiellement, vous êtes là pour que nous obtenions des gros bras pour un déménagement mais officieusement… »


Je fais un signe et Chris va vérifier la porte avant de se mettre devant. Je ne tolérais aucune fuite de cette pièce quant à la suite de mes propos. Zola va lancer le mange disque obtenu auprès de son récupérateur fétiche et » Fly me to the moon » commence à retenir, couvrant le son de nos voix. On est jamais trop prudent et j’ai vu assez de films pour me méfier de tout. Qui plus est, j’aime ce genre de mise en scène, cela rend toujours les choses plus palpitantes qu’elles ne le sont.

Je m’avance sur mon siège pour regarder Mr Nielsen droit dans les yeux et enchainer avec un ton grave de narrateur de film catastrophe croisez avec des confidences de salon de coiffure. Car là est tout l’enjeux, garder le secret.

« Nous avons un souci, et puisque Mr Shepard vous fait confiance, je vais m’ouvrir a vous sans retenue. »

En bon orateur qui sait très bien captiver son auditoire, je fais une pause parfaitement étudiée avant d’enchainer :

« Malgré mes bons soins il faut croire que nous n’obtiendrons rien de plus de cette brave Lily. Nous devons donc passer a la phase B de mon plan. »

Celle de lancer les rumeurs comme quoi elle a parlé plus que nécessaire pour négocier sa libération avant de la lâcher dans la nature, tout en l’ayant, préalablement informée des rumeurs. Il conviendra de la suivre pour voir où elle essaye d’aller et surtout qui pourrait avoir un intérêt à la récupérer. Phase que je ne me risquerais pas sans un soutien musclé. Inquiète est la tête qui porte la couronne, mais pas suicidaire ni folle. Je continue avec une petite grimace :

« Il y a toutefois un hic qui pourrait remettre en cause notre stratagème. Notre « invitée » est dans un état pas loin du catatonique. J’ai bien peur qu’une huitre ouverte ait plus d’instinct de survie qu’elle. Tuer son frère a été une terrible erreur de calcul. Maintenant rien nous empêche de la faire aller dans un lieu ouvertement connu et de voir si des personnes tentent quelques choses pour la récupérer, ou nous restons au plan initial et nous verrons bien. Qu’en pensez-vous Mr Nielsen. »


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: L'heure est aux negocations   L'heure est aux negocations Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- L'heure est aux negocations -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: