The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Psy aboard -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billie Dean
Bras droit | The Devil's Rejects
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 259
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Psy aboard   Psy aboard - Page 2 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 14:17

Se charger de ce genre de délire ? Je vois... Je vois très bien en fait à qui j'ai affaire maintenant. Sam m'en avait touché un mot, mais tout de même. Faut vraiment le vivre pour l'expérimenter en fait.

- Si je partage les informations données en toute confidentialité, c'est la mort de mon commerce Jeff, la mort de ma réputation. Il sera difficile d'obtenir quoi que ce soit dans le coin après et c'est un peu indispensable pour survivre de nos jours. Je penchais la tête sur le côté, un petit sourire en coin. C'était juste d'une logique implacable à mes yeux et en effet, il ne m'apprendrait pas comment faire mon travail.

Sam avait ajouté un commentaire plus direct que les miens. Je serpentais un peu autour du fait qu'il faudrait nous respecter et ne pas nous arnaquer, ne pas ambitionner, mais ma jumelle allait droit au but comme toujours. Ça m'arrachait un petit rire intérieurement. Ma main quittait son dos pour venir se saisir de la sienne, tandis que je portais à nouveau mon verre à mes lèvres tout en écoutant Jeff. Jusqu'à présent, ça semblait toujours être une bonne occasion. Exactement comme je l'espérais en fait, sans y mettre une seule goutte d'effort. Un endroit neutre c'est exactement ce qu'il nous fallait. Pas de paiements à faire, aucun service à rendre... Seulement d'installer le cabinet et de rencontrer des gens, dans un endroit sécurisé et calme, pas trop loin du lieu essentiel de troc où tout le monde gravitait.

- Jusqu'à présent, s'il n'y a aucune clause cachée, ça nous va. La neutralité et le calme seront de mise, je te l'assure. Nous aurons d'ailleurs de la sécurité, afin de gérer les clients plus... difficiles. Mon but est de faire de mon cabinet un endroit sécuritaire et paisible où les gens pourront venir se confier et travailler sur leur psyché. Les problèmes ne m'intéressent pas, ni les groupes ou les factions. Nous pourrons également fournir pour l'aménagement de notre local.

Oui parce que je suis persuadée qu'on aura vraiment plus de goût que ces SDF. Je serais tentée d'ailleurs d'aller dans les boutiques de luxe que je connais au centre-ville, mais d'un autre côté, ce serait peut-être too much pour les clodos qui viendront me voir. Me faudra un truc plus... home made je le sens.

- On peut visiter ? Je suis certaine que ça démange ma soeur de vérifier l'endroit, je lui lance un petit regard affectueux d'ailleurs.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/05/2020
Messages : 218
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Psy aboard   Psy aboard - Page 2 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 16:05
Encore une fois, je reste relativement silencieuse pendant qu'ils échangent tous les deux sur ce qu'il serait possible de faire dans cet endroit dont nous parle Jeff avec tellement d'entrain. Un endroit neutre, qui ne doit pas être entaché par des histoires de clan, de groupe ou de faction. Est-ce qu'il a l'impression qu'on parle d'installer tout notre groupe là-bas, cet idiot? Si c'est le cas, il est vraiment plus con que je le pensais. Enfin, c'est pas pour rien que c'est pas moi qui mène les négociations là tout de suite. Parce que ça se serait pas aussi bien passé.

Quand le brun essaie d'apprendre son métier à ma soeur -même s'il prétend le contraire- je peux pas m'empêcher de lever les yeux au ciel. Il faisait quoi lui avant tout ça? Vu sa tronche, cafard ou SDF ça m'étonnerait même pas. Et il fait pas mieux aujourd'hui, alors qu'il redescende un peu et prenne conscience qu'il parle à quelqu'un qui a vraiment des capacités et un diplôme pour le prouver. Si elle a su se démarquer dans son boulot, c'est pas parce qu'elle faisait les choses n'importe comment.

Forcément, j'avais pas pu m'empêcher de me montrer directe, de pas passer par quatre chemins. Dans ce genre de moments là, j'ai plus de mal avec la diplomatie. Je n'ai surtout aucune envie qu'il s'imagine pouvoir nous faire tomber dans je ne sais quelle sorte de piège sous prétexte que nous sommes deux femmes. Je me ferais un malin plaisir de lui prouver le contraire. Sauf que ce n'est pas à l'ordre du jour, et lorsque Billie serre ma main dans la sienne, ça m'aide à garder le contrôle.

Une nouvelle fois, je reste silencieuse en écoutant ce que le tatoué a à nous dire puis ce que ma soeur lui répond. Par contre, quand elle me jette un coup d'oeil, je hoche la tête pour approuver ses dires. Effectivement, s'il n'y a pas d'entourloupes, ça nous va. J'espère simplement qu'il n'y en a vraiment pas. Sinon, je ne doute pas un seul instant que ça finira par dégénérer. Tu dis que tu veux aider les gens qui vivent là dehors avec cet endroit. Nous aussi. Que tu arrives à le croire ou non. Oui, ça va aider les autres. Mais ça va surtout nous servir aussi. Gagner des denrées qui seront utilisées comme paiements, trouver de potentielles nouvelles recrues, connaître les points faibles des gens. Tant d'avantages non négligeables. Mais ça, personne ne le sait. Parce que personne ne se doute de qui nous sommes en réalité. Et c'est là toute la beauté de la chose.

Je me redresse sur ma chaise, avalant une grande lampée d'alcool sans même grimacer -j'ai connu bien pire à l'époque de nos fêtes. Mon regard croise celui de ma soeur et je lui offre un sourire plein de douceur avant de retrouver un sourire plus mielleux pour m'adresser à Jeff. Tu comprends, il faut qu'on soit certaines que ça sera pratique pour les consultations. Salle d'attente, matériel, salle de consultation, un endroit pour ranger les armes des visiteurs le temps des entretiens... La routine quoi. Mais effectivement, si on pouvait aller voir, ça m'arrangerait. Et j'imagine que tu n'as rien contre de toute façon, n'est-ce pas? Ma voix est douce, plus que tout à l'heure en tout cas. Parce que je tiens absolument à voir cet endroit dont il parle.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Jeff Powell
Trader
Jeff Powell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/02/2020
Messages : 455
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Psy aboard   Psy aboard - Page 2 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 0:14
Psy aboard

Feat' Billie & Sam


La rouquine semblait déterminée à exercer son travail, malgré les conditions. The Rest Place n'était pas un endroit encore très abouti, mais Jeff travaillait avec acharnement sur ce projet, parce qu'il était sûr, également, qu'il aurait plu à Jamaal et que grâce à cela nombreuses seraient les personnes à s'y réfugier. Pour une fois, dans sa vie, le tatoué aurait l'impression de faire quelque chose de bien, pour de vrai. Veiller sur Clara était cependant déjà quelque chose d'extraordinaire dont son lui du passé n'aurait jamais pu soupçonné. Il acquiesça alors quand la psychologue lui expliqua ses intentions et haussa les épaules en buvant une gorgée de sa bière. « Tant que c'est réglo, ça m'va. » Il parlait d'un ton léger, pas vraiment concerné de la façon dont elles procèderaient pour mener leurs affaires. À partir du moment où aucun conflit n'émanait de ce bureau, Jeff avait l'esprit tranquille, quand bien même les jumelles Grady avaient un côté intimidant.

« Y a des gens qui vont crécher là-bas de manière fixe. C'est aussi pour ça que j'insiste sur le fait de mettre les ambitions, lubies, plan démoniaque et autres conneries de côté. » Jeff rechercha une cigarette dans sa fameuse boite en métal qui contenait des cadavres de cigarettes qu'il glanait sur sa route. Il l'alluma au coin des lèvres et tira dessus en soufflant la fumée à ses pieds pour ne pas gêner les jeunes femmes. « J'déconne bien sûr... Nan mais sans déconner j'suis sérieux. » Si Jeff n'avait pas de grandes ambitions de vie, protéger Clara était redevenue sa priorité numéro un : il ne laisserait personne la séparer de lui une nouvelle fois.

Quand Billie suggéra alors de visiter les lieux, Jeff regarda par la fenêtre de la taverne en se levant de sa chaise. La cigarette au bec, il plissa les yeux et acquiesçer avant de se tourner vers Sam qui abusait peut-être d'une voix trop mielleuse pour être sincère. « Justement, j'ai un team de choc qui déblaye ce qui pourra ressembler à salle commune au rez-de-chaussée. Vous pourrez aller voir votre cabinet comme ça. » Il les regarda tour à tour, plissant les yeux avant de hausser les épaules. « Bon vous voulez y aller maintenant ou pas ? » Si elles voulaient tellement voir le cabinet, qu'elles le voient. Mais ils fallaient se mettre en route rapidement si elles souhaitaient en profiter avant que les températures ne soient trop compliquées pour faire le trajet sans trop de soucis. Jeff passa près de Mallowe, puis derrière le comptoir pour récupérer son sac à dos qu'il avait posé derrière, l'enfila et récupéra sa batte de baseball en métal qu'il tint fermement. Remplissant sa gourde d'eau, il saluat la propriétaire des lieux et fit signe aux filles de le suivre.

La route n'était pas excessivement longue, environ une petite heure. En Post Apocalypsia, les trajets à pieds devenaient presque plus facile à faire : l'Homme était redevenu un semi-nomade, qui n'avait pas trop de mal à faire plusieurs heures de marche si nécessaire. Jeff marchait à côté de Billie, ses lunettes jaune vif en forme de coeur fixée sur le nez pour ne pas trop souffrir du soleil. « C'est pas plus mal, ça va vous permettre de vous souvenir du chemin. » Il y eut un blanc pendant plusieurs minutes. Jeff sifflota quelques secondes avant de s'arrêter, voyant qu'il avait à faire à deux femmes encore tendues vis à vis de lui-même. Il se râcla la gorge, leva les yeux au ciel derrirère ses lunettes en allumant un autre cadavre de cigarette. « Au fait, j'dis ça comme ça mais évitez d'amener des biens précieux. C'est le meilleur moyen d'éviter le conflit. Dans l'refuge, y aura pas de stocks de bouffe, pas de trucs précieux... Juste quelques trucs de premiers secours si j'arrive à réunir c'qu'il faut mais basta. Sinon c'est la porte ouverte aux emmerdes. Rien à voler, rien à jalouser. Juste un endroit où se reposer. »

D'ailleurs l'endroit avait pas mal avancé depuis quelques jours. Les chambres de Dany et de Curtis étaient presque terminées : Jeff avait d'abord insisté pour rendre l'endroit un minimum sécurisé et déblayé de tout ce qu'il pouvait contenir du temps où il ne s'agissait que d'une suited de pubs et de magasins. « Y a quelques pièges très rudimentaires pour les infectés. Le plus logique c'est que chacun les remette en place s'ils ont été activé en notre absence ou quoi... Ça m'paraît être la moindre des choses. » Commenta Jeff en indiquant d'un signe de tête la prochaine intersection à prendre. L'endroit était désert et les fortes chaleurs de plus en plus arassantes. Bientôt, ils arrivèrent dans la rue principale où se trouvait The Rest Place, avec de nombreux épieux et pièges sonores éparpillés aux alentours. « C'est par là. »




MASHED POTATOES BRAIN

Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Bras droit | The Devil's Rejects
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 259
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Psy aboard   Psy aboard - Page 2 EmptyDim 16 Aoû 2020 - 22:07

Je laissais ma chère moitié compléter ma demande, lui caressant toujours le dos tendrement pour qu’elle reste le plus calme possible. Du moment qu’on aura notre petit accord et si l’endroit est correct, Sammy n’aura plus à supporter la présence de cet accusateur. Il a beau se confondre en excuses bidon, on oublie difficilement nous les Dean.

Je retiens aussi de lui faire la tronche quand il nous demande de tenir nos trucs démoniaques loin de son refuge. Je ris un peu quand il dit qu’il déconnait, juste pour avoir l’air sympa, mais en fait il me gonfle. Je veux juste visiter son truc pour voir si ça convient ou pas en fait.

- Oui on peut y aller maintenant. Je me retourne vers ma sœur pour lui sourire. Elle sait très bien que j’en ai marre moi aussi c’est certain, mais on va jouer le jeu pour obtenir ce qu’on veut.

Je me lève et ma main quitte le dos de ma sœur pour venir rejoindre sa main à elle. Pour moi c’est naturel, surtout quand je veux lui apporter mon support. Je sais très bien qu’elle fait de gros efforts pour moi en ce moment et moi, je veux juste régler la question d’un local où j’pourrai m’installer. Il est plus question qu’elle risque sa vie pour un truc aussi banal. Entre les connards du coin et les morts-vivants… Je sais pas ce que je ferais sans ma sœur, sans mon âme sœur.

- Effectivement, nous n’allons rien avoir de précieux dans le local que nous aurons. Le but est simplement d’offrir des consultations. Le plus précieux sera les conseils prodigués. J’ai presque envie de grimacer devant mon manque de foi. Je sais que je suis hyper apte à aider les gens, c’est pas ça la question. Le but c’est surtout d’endormir leur vigilance, de grappiller des infos utiles ci et là, mais surtout d’être payé pour le faire. Après si mes futurs patients suivent mes conseils et leurs consultations, c’est pas mon problème, même si je vais feindre que oui.

On quittait rapidement la taverne pour entamer la route qui nous séparait de l’endroit qu’était en train de sécuriser Jeff. Plusieurs pièges qu’ils disaient ? Faudrait que ce soit pas trop complexe pour ceux qui viendraient chercher mes conseils…

- Oui effectivement, histoires qu’ils soient toujours opérationnels. Ils sont assez visibles pour que les visiteurs puissent les éviter cependant ? Ce serait un peu contre-productif si mes patients ne venaient pas au cabinet parce qu’ils se prennent dans des pièges… Sans doute, mais je voulais qu’il m’en parle un peu plus.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Jeff Powell
Trader
Jeff Powell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/02/2020
Messages : 455
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Psy aboard   Psy aboard - Page 2 EmptyMar 18 Aoû 2020 - 22:10
Psy aboard

Feat' Billie & Sam


Silencieuse, Jeff ignora Sam, pourtant collée à Billie comme son ombre. Deux soeurs jumelles, complices au point d'en devenir malsaine. Jeff refoula un frisson de frayeur en secouant la tête pour lui-même et se concentra alors sur le reste du chemin qu'il fallait prendre. Au moins, Billie comprenait qu'il ne servait à rien de ramener des objets de valeurs et encore moins d'en chercher dans le refuge. C'était toujours cela de gagner, pensait Jeff en plissant les yeux pour arrêter les filles d'un geste du bras. « Voilà... J'vous explique. »

À l'horizon, dans la rue dans laquelle se trouvait The Rest Place, se tenait plusieurs pics de bois disposés de manière à ce que les infectés s'enfoncent dedans, tout autour de l'entrée principal du bâtiment. Le tatoué leur pointa l'endroit du doigt pour leur expliquer l'installation qui avait été réalisée avec l'aide d'Allen et de Curtis. « Ça répond à ta question... C'est que de la récup'. Si un jour on tombe sur des gens qui veulent squatter et qui ont d'autres idées pour sécuriser l'endroit, on prendra. Mais pour l'instant ça permet de prévenir des intrusions. Les pics sont bien disposés, ces crétins fonceront dedans dans la panique. Le ruban rouge est relié à une alarme en cloche qui est à l'intérieur du refuge. C'est rudimentaire mais bon. » Jeff haussa les épaules. Il n'avait pas vraiment de prétention concernant cet aménagement qui lui semblait bien primitif, mais il ferait l'affaire pour éviter que des infectés ne se pressent à la porte.

Jetant un coup d'oeil aux soeurs, il s'avança vers le refuge qui se trouvait donc à l'intérieur de cet ensemble de bâtiments, qui avaient été auparavant des locaux pour une boutique et un bar. Le futur bureau de Billie se trouvait dans les combles, du moins, c'est là où il se trouverait quand ils auraient fini l'emménagement de cet endroit. Jeff enjamba le ruban rouge assez voyant, situé à une dizaine de centimètre du sol et les invita d'un signe de tête à les suivre. Entrant dans le refuge, il fût ravi de constater qu'Allen était encore là. On l'entendait à l'étage, déplacer des meubles et monter quelques matelas qu'ils avaient réussi à ramener du stock de Jeff, au musée de science.

« Y a un grand salon un peu libre, j'dois ramener d'autres canap' d'ici quelques jours... Y a aussi de quoi se réchauffer de la bouffe. On a même réussi à avoir de l'eau. » Jeff leur montra l'étage et leur fit signe de le suivre. « L'étage est un dortoir. » Allen passa la main par dela la pièce qu'il occupait en faisant un geste grossier du doigt à l'adresse de Jeff qui répondit en riant. « Eh mec, j'suis accompagné par des dames, un peu d'tenue ! » Allen ria à son tour et s'en retourna à ses affaires. Le tatoué continua son chemin pour en venir droit au but. « Y a encore un étage. J'ai une chambre. Et y en a une autre qui est aussi occupée. » Dit-il en mentionnant la chambre de la fillette dont il n'avait pas encore parlé.

Depuis le deuxième étage se trouvait un accès au comble, qui leur permettait alors d'atteindre les anciennes réserves de la boutique mitoyenne à ce qui était désormais le refuge, les étages du dessous de cet annexe étant en trop mauvais état après un dégat des eaux, vraisemblablement, pour être aménagé également. Jeff leur expliqua ceci en empruntant l'escalier semblableà une échelle pour parvenir jusqu'à la pièce qui intéresserait le plus les deux soeurs. « Donc du coup y a quand même une belle surface en comble, de quoi faire un truc sympa. » Assez neutre dans ses paroles, concentré sur l'aspect technique de la chose, le vagabond s'empressa de pénétrer dans la pièce encore vierge, dans laquelle trainait encore quelques cartons de vêtements après que celle-ci ait été nettoyée. « Et voilà ! » Fit-il enfin d'un air plus enjoué en écartant les deux bras.




MASHED POTATOES BRAIN

Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Bras droit | The Devil's Rejects
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 259
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Psy aboard   Psy aboard - Page 2 EmptyDim 23 Aoû 2020 - 16:35

Jeff nous montre de quoi à l’air les défenses de l’endroit et franchement, je posais des questions pour rien. Des pièges ? Mouais… On repasserait, mais je feignais un grand intérêt en écoutant ce qu’il nous expliquait. Après une petite minute à observer des pics de bois et des petites cordes tendues au-dessus du sol, on peut finalement avancer et aller voir l’intérieur de l’immeuble.

Je me mords l’intérieur de la joue quand j’entre finalement. J’suis un peu déçue, c’est franchement moins impec que je le pensais, que je l’espérais en fait. Bien sûr, on peut pas lire ça sur mon visage qui est toujours souriant. J’pouvais entendre des bruits à l’étage donc on était pas seuls. Quelqu’un était en train de bosser pour déblayer les cochonneries qui trainaient. Mes yeux parcouraient l’endroit qui avait quelques étages l’air de rien. Immédiatement, je voulais que mon cabinet soit à l’étage et pas au rez-de-chaussée. Déjà si la structure était en assez bon état, mais supposons que oui, ce serait plus prudent et plus facile à gérer que dans une zone commune. Plus calme aussi. J’écoutais néanmoins Jeff sans dire un mot, la main de Sam toujours dans la mienne. Je la serrais un peu plus d’ailleurs parce qu’elle faisait des efforts pour supporter l’autre délateur qui s’improvisait agent immobilier. Faudrait qu’on termine rapidement, je voulais pas faire vivre ça à ma sœur trop longtemps et je voulais pas perdre mon sang froid non plus.

J’écoutais le topo des lieux, sans même sourcilier devant les conneries des deux hommes présents. Les étages seraient des dortoirs ? Oui, ça me confortait dans ma demande en fait.

- Merci Jeff pour cette visite sommaire. J’comprends qu’il reste encore du travail, mais vous avancez bien ! Oui, fallait jouer les sympas pour avoir ce qu’on voulait. S’ils me prenaient pour une gentille fille, ils seraient plus enclins à m’offrir de l’aide ou même de la protection en cas de pépin. J’aimerais pouvoir prendre un des locaux à l’étage. Ce sera plus calme que dans la zone commune pour mes consultations. Nous pourrons également fournir un peu d’ameublements. Pas question que je les laisse me balancer n’importe quoi dans le cabinet. On peut monter pour visiter et faire notre choix ? Oui, je lui laisse pas trop le choix en fait, j’entraine déjà Sam derrière moi.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/05/2020
Messages : 218
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Psy aboard   Psy aboard - Page 2 EmptyMar 25 Aoû 2020 - 14:05
Punaise qu'est-ce que je ferais pas pour ma frangine moi! Je crois que j'ai rarement fait preuve d'autant de patience qu'aujourd'hui. En même temps, il faut dire que rien que la vue de ce type m'insupporte et me fait repenser à la réaction qu'il avait eu le soir du banquet. Ce type était louche, et quoi qu'il puisse en dire, j'ai toujours pas confiance en lui. Il a été relâché ce soir là, tout comme moi, sauf que c'est pas pour autant qu'il trempe pas dans des trucs bizarres. Et je suis bien placée pour le savoir, que se faire innocenter une fois ne veut pas dire qu'on est un ange. Ce serait un peu l'hôpital qui se fout de la charité, je sais. Mais c'est pas le sujet.

Je suis restée silencieuse, depuis le départ de la taverne jusqu'à ce qu'on arrive à ce fameux refuge dont il n'arrête pas de parler. Et plus le temps passe, plus j'ai l'impression que ce que cet homme préfère dans la vie c'est le son de sa voix. Il ne fait que ça, parler encore et encore, pour pas dire grand chose d'intéressant. Est-ce qu'on en a fondamentalement quelque chose à foutre des raisons qui le poussent à faire ça? Ou des conditions qu'il cherche à imposer? Pas moi en tout cas. C'est pas parce qu'il se sent pousser des aspirations de Mère Teresa que ça va me donner envie de me reconvertir dans l'humanitaire. Surtout que, encore une fois, je suis bien placée pour savoir que derrières les meilleures intentions se cachent souvent les pires idées.

Encore une fois, je prends sur moi quand il nous parle des pièges installés çà et là. Des pics en bois, classiques, mais vu la répartition j'ai un peu de mal à comprendre comment est-ce qu'il s'est convaincu que ce serait le plus efficace. Et puis... C'est quoi ce ruban rouge? Il a décidé d'ouvrir un bordel pour faire de la concurrence aux filles qui sont déjà installées au motel, ou c'est parce qu'il s'est pris pour le Petit Chaperon Rouge? Ce qu'il peut être insupportable celui-là. Même s'il fait rien de particulier. C'est plus fort que moi, je l'aime pas et je l'aimerai jamais, c'est comme ça. B-R-E-F!

On le suit à l'intérieur, et je me contente de regarder autour de moi sans le moindre mot. J'écoute d'une seule oreille ce qu'il raconte mais c'est suffisant. Beaucoup de blabla, à croire qu'il se prend pour un agent immobilier cet idiot. Je me contente d'un regard en coin vers le type qui fait une rapide apparition pendant notre visite et continue de suivre le rythme en gardant fermement la main de Billie dans la mienne. Heureusement que c'est pour elle qu'on est là, parce que sinon j'aurai jamais tenu aussi longtemps sans planter ma lame en travers de sa tronche pour effacer l'air parfaitement stupide qu'il a toujours au visage. Je sais qu'on choisit pas la tête qu'on a, mais sérieusement ses parents avaient pas dû lire la notice comme il faut avant de le concevoir. On dirait un meuble en kit mal assemblé.

Au final, on se retrouve en haut du bâtiment et encore une fois il nous présente la pièce en écartant les bras comme s'il venait de nous accueillir dans la suite présidentielle d'un palace. Je tousse un peu en inspirant la poussière qui s'est élevée dans les airs à notre passage et fronce légèrement les sourcils. C'est pas tout ça, mais j'en ai marre d'entendre quasiment que sa voix à lui.

Je pose sur lui un regard mauvais, comme je le fais depuis que je l'ai en face de moi et me racle légèrement la gorge pour m'éclaircir la voix. C'est bien beau tout ça, mais comment on peut être sûres que le bâtiment est encore en assez bon état? Et c'est bien beau, mais je vois mal les patients de ma soeur grimper ici par une échelle. C'est quoi la prochaine étape? Un pont de singe et trois saltos arrière pour accéder à la salle d'attente? Je suis mauvaise, je sais. Et alors? Ce qui m'importe c'est la sécurité de ma moitié, pas ce que peut penser le tatoué. S'il le prend mal, ce sera mon petit bonus. De toute façon, on a peut-être besoin de cet endroit, mais lui a besoin de nous aussi. Après tout, s'il tient à ce que cet endroit connaisse un certain essor, la réputation d'un cabinet de psy lui sera favorable. Reste à voir s'il en a conscience ou s'il est plus bête que je le pensais.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Psy aboard   Psy aboard - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Psy aboard -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: