The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Nuit noire, aube sanglante -
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1563
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 12 EmptyDim 26 Juil 2020 - 20:18
Les derniers coups de feu claquèrent dans l’air, et puis, soudain, le silence retomba sur la distillerie, tandis que s’effondrait le dernier rôdeur - fauché par le club de Golf de Bruce.

Déconcerté par cette brusque accalmie, Valérian retint un instant son souffle, les yeux écarquillés, comme s’il avait redouté de voir surgir à l’horizon une nouvelle menace ; un danger plus grand encore qui aurait réduit à néant leurs efforts. Il n’en fut cependant rien. Tel un drap mortuaire, un étrange silence s’affaissa sur le bâtiment et sa cour ensanglantée, les enveloppa de façon sinistre et mit un terme à cette longue et éreintante lutte. Un profond soupir échappa alors au grec, dont les épaules s’affaissèrent. C’était terminé. Ils avaient survécu.

Assailli par un puissant mélange de fatigue et de soulagement, Valérian s’accrocha à deux mains au garde-corps et salua d’un signe de tête Bruce et Tony qui s’avançaient vers l’entrée du bâtiment - laquelle était jonchée de corps et d’éclaboussures de sang. Il devait descendre les accueillir. Il le voulait. Pourtant, ses jambes refusaient en cet instant de fonctionner, si bien que le grec fut contraint de faire une pause pour recouvrer ses esprits, l’espace de quelques minutes, avant de lâcher la rambarde et de jeter un regard à la ronde : « Ruby… » grommela-t-il, gagné par l’appréhension : « Où est-elle ? »

On lui désigna alors le toit de la distillerie, où Valérian l’aperçut en effet en compagnie de Jaren. Le grec adressa à la brunette un maigre sourire, digne d’une grimace ; rassuré de constater que ces salopards n’étaient pas parvenus à lui mettre la main dessus. Cette crainte l’avait en effet accompagné tout du long de l’attaque, comme un poids niché dans ses entrailles, et l’avait animé d’une rage bien particulière. Une rage qui l’avait poussé à persévérer, malgré cette putain de flèche, tandis que les affrontements battaient leur plein. Si bien que le grec poussa un nouveau soupir à la vue de Ruby - subitement débarrassé de cette angoisse. Elle allait bien. Ils ne l’avaient pas touchée.        

Après avoir adressé à Jaren un bref signe de tête, Valérian fit courir son regard sur les exilés restés sur la terrasse, puis sur ceux qui accompagnaient Yulia hors de la distillerie pour accueillir les Expendables. Les yeux plissés, le grec s’efforçait, malgré son esprit embrumé, de faire le compte - de s’assurer que tous avaient survécu à l’attaque. Que le groupe n’avait pas de pertes à déplorer. Il voulait le croire, du moins.

Très vite, Valérian réalisa cependant que quelques membres manquaient à l’appel et serra les dents : « Joaquin ? » demanda-t-il nerveusement en regardant à tour de rôle ses voisins : « Raina, Neil ? Où sont-ils ? »

Spoiler:
 


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
The Exiles | Chasseuse de primes
Britney Fan Number One
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 830
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 12 EmptyDim 26 Juil 2020 - 20:37

Après ces petits lancés de briques qui l'ont forcé à poser un genou par terre, Sal doit carrément se poser le cul au sol de la terrasse pour reprendre un peu son souffle. Elle entendit quelqu'un qui cri un truc en bas, ça ressemble à Anthony, mais avec les différents tirs qui fusent autour d'eux, les Exilés qui prennent place à côté d'elle sur la terrasse, les râles des morts et les battements de son propre coeur qui résonnent dans ses tympans... son corps lui imposait de prendre une petite pause forcée..

C'est à ce moment que Maes se remet à couvert le temps de recharger son arme et qu'il s'adresse à elle en même temps. Relevant le regard vers le brun, Salem ne peut pas empêcher un petit rire de quitter sa gorge, suivi d'une grimace douloureuse. Cette blague, aussi idiote soit-elle, ça lui prouvait qu'elle était au bon endroit, malgré la raclée qu'ils s'étaient prise.

- Merci Maes, contente d'être parmi vous. Renchérissait la petite mécano en souriant du mieux qu'elle le pouvait avec son visage qui commençait déjà à se tuméfier.

L'air de rien, les tirs commencèrent à réduire et les râles aussi, jusqu'à ce qu'un certain calme semble enfin revenir. Une voix inconnue s'élevait alors de la cour pour leur dire que l'endroit avait été sécurisé. Ont venait de leur sauver les miches, mais putainement beaucoup là ! Vu le ton, ça à l'air d'aller en bas devinait la blonde en tentant de se relever sur mieux qu'elle le pouvait. Après quelques tentatives, Sal réussit finalement à se remettre sur pieds et prit le plus rapidement possible le chemin vers l'intérieur pour descendre avec les autres. L'escalier fut à nouveau une épreuve en soi pour sa jambe blessée, le manque de force dans celle-ci faisait d'ailleurs qu'à chaque dois qu'elle descendait d'une marche, cela envoyait une onde de choc jusque dans l'épaule. Jamais elle avait eu mal comme ça, pas même lorsqu'on l'avait poignardé. On lui avait déjà dit qu'une clavicule cassée c'était un truc à part, mais là...

Salem aurait sans doute pu prendre un peu plus son temps, être un peu plus délicate avec elle-même, mais il fallait qu'elle voit si tout le monde allait bien, si Tony allait bien... Certes elle aurait pu regarder au-dessus de la terrasse, mais elle redoutait un peu les choses même si c'était un peu illogique que ses potes soient calmes s'il lui était arrivé un accident. L'épuisement ? Oui, sans doute que ça jouait sur sa capacité à réfléchir là...

Les couloirs étaient pleins de sang. Le sien, celui de ses nouveaux amis, celui des morts, celui de leurs ennemis achevés. Tentant de prendre appui aux endroits moins barbouillés d'hémoglobine, la mécano clopinait difficilement jusqu'à l'extérieur. Ses yeux humides passaient ensuite sur les Exilés présents, constatant avec plus d'attention les blessures de chacun, puis son regard inquiet chercha celui de son ami qui était venu à leur rescousse.

Spoiler:
 




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Antony L. Danvers
Expendables | Mercenaire
Modératrice
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/04/2020
Messages : 174
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 12 EmptyDim 26 Juil 2020 - 23:04
Là tout de suite, j'ai plus grand chose qui m'importe. Enfin, rien d'autre que de parcourir la distance le plus rapidement possible pour atteindre le bâtiment. C'est pas forcément très sympa pour ceux qui vivent là depuis toujours ou presque, mais je m'en fiche d'être vu comme un type bien. A vrai dire, la seule chose que je veux là tout de suite c'est savoir comment elle va. A quel point elle est blessée, parce que je suis sûr que c'est elle que j'ai entendu crier tout à l'heure. J'en mettrais ma main à couper.

Je crois qu'il pourrait y avoir une deuxième vague de morts qui débarqueraient que j'en aurais pas grand chose à faire. Je vois rien autour de moi, j'entends rien. Je sais pas si les autres m'appellent ou pas. Ce qui se passe, je m'en fiche. Je fixe les portes du bâtiment, rangeant mon fusil dans mon dos en passant la sangle autour de moi. De temps en temps, je jette de petits regards nerveux et inquiet en direction de la terrasse pour voir si j'arrive encore à l'apercevoir. Un instant je vois sa tignasse dépasser, se déplacer, puis plus rien. Alors forcément, j'ai peur qu'elle soit tombée. Qu'elle ait fait un malaise ou pire encore.

Mon coeur se serre, mon estomac se noue, et j'accélère le pas. Je suis presque en train de courir quand je la vois passer les portes en boitant. Et je m'arrête un instant. Comme si on venait de me scier les pattes. La voir ainsi, blessée, meurtrie, les larmes aux yeux... C'est trop pour moi. Je la rejoins rapidement, et quand je suis seulement à un ou deux pas d'elle, j'observe rapidement où semblent se trouver ses blessures. A sa façon de tenir son bras, au sang qui couvre son pantalon, je comprends. Et je cherche pas plus loin.

Je la prends dans mes bras en faisant attention à ne pas lui faire mal, la serre contre moi toujours avec autant de précautions. Tu m'as fait peur, putain... Je reste comme ça un instant avant de la relâcher pour qu'elle puisse quand même respirer. Je souffle un grand coup, tout de même soulagé qu'elle soit encore en état de tenir debout. Mes mains viennent délicatement entourer son visage et j'essuie les larmes qui ont coulé sur ses joues avec mes pouces. Je pose un instant mon front contre le sien en fermant les yeux avant de me reculer.

Il faut que tu te reposes. T'as eu quoi? Faut pas que tu forces sur ta jambe si t'es blessée. Montre moi où tu peux t'allonger. C'est plus un ordre qu'une question sur ce coup là. Mais l'inquiétude me fait prendre des risques. J'ose me montrer directif, parce que je sais qu'elle n'est pas encore sortie d'affaire. Aucun d'eux en fait. Mais c'est elle ma priorité. Personne d'autre. Alors sans trop lui demander mon avis, je me penche pour passer l'un de mes bras derrière ses genoux, mettant l'autre dans son dos, et je me redresse en la prenant ainsi dans mes bras. Ouais, on dirait un remake pourri d'une scène de mariage dans un film. Sauf que c'est pas ça et que j'emmerde tous ceux qui vont penser à ça. Elle peut pas marcher et moi j'vais très bien. Alors hors de question de la laisser se démerder seule.

Spoiler:
 



tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2357
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 12 EmptyLun 27 Juil 2020 - 9:10
Celui qui voudrait survivre


C’est toujours dans un espèce de brouillard auditif, parce que je crois que ça existe ca non ? Bon alors on va juste dire que coté oreilles c’est pas ca, que je constate que l’architruc d’Allia fini de tailler les moisis avec nous avant de m’aider à déplacer le billard avec Anton. J’imagine qu’il y a surement les classiques blagues sur les boules, queues et trous, sauf que c’est nul parce que je sais pas les entendre. Tristesse. Yulia vient nous rejoindre pour essayer de mater ce qui se passe dehors, elle a pas l’air d’aller méga bien.

J’ai pas le temps de plus me plaindre que je comprends ce qui est en train de nous sauver la mise. Y’a les expendables qui sont là et pour le coup, je suis partagé entre le soulagement qu’ils soient là et le fait que j’ai pas envie de voir Connor, qui non seulement est en train de nous faire son entrée badass en plus de me rayer Bernie avec son entrée de malade (dommage que j’ai pas le son). Je crois que je suis content de voir les autres… enfin presque. Je repère rapidement Alan, lui, même tarif que son boss. Y’a qui d’autre? C’est pas le bus de Tony et Dono. J’ai pas le son mais ils ont l’air d’envoyer du lourd. Attendez, pourquoi j’ai l’impression qu’il y a un danger encore plus terrible qu’une attaque de nuit des potes a Joaquim ou d’une horde de morts ? Oups… DONO !!! Putain de sa mère la pute en tong !!! Il va me défoncer la gueule dans celle d’Allia a tous les coups. Du coup je me fais discret sur le côté. Avec toute cette pagaille je suis sûr de passer inaperçu tel le ninja furtif que j’ai toujours été.

Je vois Yulia qui me parle. Elle a dit quoi ? Putain… on met où les sous titres ??? Audio description c’est quelle option ? Je  lui montre mes oreilles avant de lui demander avec délicatesse et politesse.

« T’AS DIT QUOA ? »

Je suis pas sur du volume mais j’espère être encore dans la gamme Ninja furtif. Dès qu’elle a réussi à se faire comprendre j’obtempère non sans un coucou de loin a Bruce en fuyant presque… pitié qu’il me refoute pas en PLS devant les autres. Ca serait trop la honte. Bordel… je vois Dono venir vers moi… putain… putain… moment de panique… help… help…

Avant qu’il me rejoigne, je trouve Allia et la soulève dans mes bras façon princesse dans les films. Avec la même tête que je ferais si on me demandait de manger des haricots verts. Je la regarde droit dans les yeux en articulant un discret :

« DONO EST LA MA CHOUPINETTE !! JE.. JE TAIMEUH»


Et en retenant ma respiration et avec autant d’enthousiasme que si on me demandait de me re épilé au latex, je fais ce qu’il doit être fait pour notre survie mutuelle. Je pense que bouffer des haricots verts, finalement, ca serait moins terrible. Bref, je me penche et j’ai moyen envie de vous raconter la suite. Promis j’y ai pas mis la langue.

En espérant que Maes comprenne. Je fais ça pour pas qu’il soit veuf. Je la laisse non loin de lui avant de m’atteler à ma tache histoire qu’on dise pas que le pote chelou d’Allia en branle pas une. Putain, tout le monde a l’air dans un sale état ? Ok, je suis dégueulasse mais dans l’ensemble je vais bien. Après y’en a plein que je vois pas comme heu… Niels ou Niel. Je saluts la montagne de muscles en arrivant devant lui :

« HEY SALUT DONO MERCI POUR LE COUP DE MAIN !! ON M’A DEMANDE D’AIDER POUR LES BLESSES !»





Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Salem Parker
The Exiles | Chasseuse de primes
Britney Fan Number One
Salem Parker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 830
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 12 EmptyLun 27 Juil 2020 - 19:03

Le soulagement était très certainement facile à lire sur son museau quand Sal vit enfin Anthony sans une égratignure. Lui s'arrêtait dans son élan en la voyant. Ouais, elle était dans un sale était, s'imaginant très bien qu'elle gueule elle tirait. Elle avait certainement le début d'un coquart et la pommette enflée d'un côté déjà. Voir l'angle de sa clavicule ne laissait pas doute que celle-ci était pétée, puis le sang qui maculait l'une des cuisses de son jean et qui semblait provenir de sous le pansement de fortune fait avec une veste solidement nouée à sa jambe, ça pouvait effectivement surprendre un peu.

Sauf que le barbu traversa tout de même la distance qui les séparait, puis s'arrêtait de nouveau pour l'observer un court instant, probablement constatant l'ampleur des dégâts à nouveau. Du moins, songeait la petite blonde amochée. Ce fut toutefois une surprise pour elle qu'il la prenne dans ses bras avec une certaine délicatesse. Ce contact lui faisait un peu mal, mais son coeur qui s'emballait la convainquait de ne rien dire et de ne pas s'écarter. Trop épuisée pour chercher à comprendre ou se questionner sur la chose, tout ce que savait Salem c'est qu'elle appréciait cette proximité nouvelle.

Elle lui avait fait peur ? Un mince sourire s'affiche sur son visage appuyé sur le torse de Tony. Et lui ? Debout sur le toit d'un bus entouré de goules ?!

Avant qu'elle ne trouve la force de lui renvoyer la balle, Anthony s'écarte un peu pour venir poser ses grandes pattes de part et d'autre du visage de la petite mécano, essuyant ses larmes au passage. On avait jamais fait preuve d'autant de délicatesse à son égard et Salem ne sait trop quoi faire, les yeux toujours humides, à la fois attendrie et soucieuse. Fermant les yeux également lorsqu'il pose son front contre le sien, l'androgyne avait presque l'impression qu'elle pourrait s'endormir ici et là, si on oubliait la douleur qui irradiait son corps. L'adrénaline était retombée et son corps réclamait du repos pour essayer de réparer les dégâts.

Tony se décalait finalement d'elle à nouveau pour l'assaillir de questions. Salem n'eut pas le temps d'y répondre que déjà, sans l'avoir vu venir, il l'a soulevait de terre pour la ménager, lui demandant où elle pourrait s'allonger. Grimaçant d'abord par cette nouvelle position, la petite blonde pouffait ensuite de rire, avant que son visage ne se torde encore une fois de douleur. C'était limite pathétique, mais c'était comme ça qu'elle était.

- J'ai même pas eu droit à une belle cérémonie, pfff... Plaisantait-elle d'une voix plus faible qu'à l'accoutumée, pour se moquer gentiment de sa position. Laissant son regard parcourir les autres rapidement, Salem devait se rendre à l'évidence qu'elle ne leur serait d'aucune utilité, il faudrait peut-être se résoudre à s'allonger un peu au final. Tu peux entrer par là, à ta droite y aura un escalier, ensuite devant une salle commune avec un canapé.

Spoiler:
 




The fire inside me burned brither than the fire around me

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/02/2020
Messages : 1947
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 12 EmptyMar 28 Juil 2020 - 15:24
Après quelques minutes d'échange de tirs en bas ainsi que du toit, il n'y eut plus aucun bruit. "C'est fini ?" Allïa se laissa retomber sur les fesses, épuisée. La chasseuse écouta le silence, brisé seulement par les voix des personnes autour d'elle. Il n'y avait plus aucun grognement de rôdeurs, plus aucun tir de fusil suspect. Tout était calme, trop calme et ça faisait un bien fou. Son regard se posa sur les autres Exilés, Ruby, Jaren, Yulia, Valérian et tous les autres présents sur le toit ou en bas, ils semblaient en piteux état mais ils étaient en vie. Seul Neil dont elle avait aperçu le corps en bas manquait à l'appel. Elle ferma brièvement les yeux en appuyant sa tête blessée contre le mur. Ce fut à ce moment-là qu'Isha débarqua et la souleva comme une princesse. Il lui hurla dessus, à priori la grenade avait fait des dégâts sur les oreilles de son ami. "Donovan ?" répéta surprise Allïa avant qu'il ne l'embrasse. Trop hébétée pour réagir, elle ouvrit des yeux ronds qu'elle referma aussitôt en apercevant la silhouette de Donovan se dessiner dans l'encadrement de la porte. Mince, cette nuit était un vrai cauchemar, il ne manquait plus que lui. C'était une longue histoire, Allïa avait, par stupidité, volé l'arme de Donovan après l'avoir sauvé d'un trou dans lequel il était tombé. Depuis, il lui en voulait. Pour sauver sa peau, Isha avait fait croire à l'Expendable qu'ils étaient ensemble et depuis, ils devaient jouer le jeu. Isha la reposa ensuite vers Maes et elle regarda avec soulagement les deux hommes disparaitre dans les escaliers, adressant juste un coucou de la main au nouvel arrivant. Elle n'avait plus la force de rien et encore moins de défendre sa peau contre Donovan. Toute penaude, elle se tourna vers l'architecte. "C'est pas ce que tu crois... C'est une longue histoire.." Elle laissa échapper un soupir.

La brune s'apprêta à lui raconter lorsqu'elle se rendit compte qu'elle n'en avait même pas la force. "Je..." commença-t-elle avant de simplement poser sa tête sur sa poitrine. Sa tête la lançait tellement, son ventre saignait toujours, ses jambes n'étaient plus très vaillantes. Elle se sentait épuisée et elle avait simplement envie de sentir les bras de l'architecte autour de son corps. Tant pis si les autres les voyaient. Elle avait eu trop peur de le perdre et le sentir près d'elle lui faisait oublier toutes ses blessures. La tête toujours posé contre lui, elle murmura : "Quand je t'ai vu en bas, quand j'ai vu l'homme tirer sur toi, j'ai cru que... que..." Allia fut incapable de continuer, elle releva un regard troublé vers lui : "Je suis désolée.." La brune se rendait compte qu'elle avait franchi cette limite qu'ils s'étaient fixés. Ils ne devaient pas s'attacher, mais elle, elle l'avait franchit. C'était stupide, elle le criait haut et fort depuis tellement longtemps : jamais elle ne s'attacherait, et pourtant... Elle ne saurait dire à quel moment exactement, elle avait basculé, mais les faits étaient là, elle tenait à l'homme devant elle au point où elle ne concevait plus sa vie sans lui à ses côtés. Cette nuit, elle avait eu si peur pour lui que ça suffisait pour qu'elle envoie valser toutes ses certitudes et toutes ses fiertés. En quelques heures, elle avait cru tout perdre et ça la terrifiait.


Spoiler:
 


Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Maes F. Tremblay
The Exiles
Maes F. Tremblay
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/03/2020
Messages : 116
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 12 EmptyMer 29 Juil 2020 - 2:00
Enfin.

Enfin cette soirée d'horreur se terminait. Enfin, ils pouvaient respirer lorsque le calme plat retomba sur la distillerie. Enfin, ils pouvaient se soucier les uns des autres et panser les plaies qui le devaient. Enfin... Doucement, Maes se passa la main sur le visage, ressentant la fatigue et surtout les tiraillements de sa cuisse trouée par la balle qu'il s'était prit. Bordel... Les affrontements comme celui-ci, ça faisait longtemps qu'il n'en avait pas connu et étrangement, ça ne lui avait pas manqué. Reniflant sans classe, il tenta de boiter pour retourner à l'intérieur mais ses forces l'avaient quitté, tout comme l'adrénaline. Bordel, fallait qu'il pose son cul, c'était trop compliqué désormais de faire un pas de plus. Désormais, il pouvait se rendre compte qu'il tremblait comme une feuille et instinctivement, il préféra abandonner son flingue vide de balles pour essayer de contrôler ses membres. Il fallut une bonne paire de minutes pour se calmer alors que le sang tapait contre ses temps. "Allez Maes, calme toi..." qu'il tentait jusqu'à ce qu'il entende Isha gueuler comme un putois.

La scène que l'architecte aperçu le laissa pantois. L'invité portait Allïa et l'embrassa, déclarant sa flamme au passage. Une grimace naquit sur le visage du brun. Ah ouais... C'était pas tout à fait ce qu'il s'imaginait après une telle bataille. Pas qu'il espérait quelque chose en particulier mais là... Ca dépassait toutes les espérances. L'acte ne dura que quelques secondes avant que le frisé vienne poser la brune à côté de l'architecte, le forçant à lever un sourcil. Mais à quoi ils jouaient tous les deux ? L'homme n'eut pas besoin de poser la question puisque la survivante tenta d'elle même d'y répondre sans vraiment y parvenir. Donc il ne devait pas croire ce qu'il venait de se passer ? Tant pis, il chercherait des réponses plus tard, là ce n'était pas le moment des règlements de compte. Néanmoins, lorsque la femme vint poser sa tête contre lui, il sentit son coeur battre de plus en plus fort, soulagé qu'elle soit là, le prouvant en venant l'enlacer doucement. Vinrent les mots et un aveu qu'il n'aurait jamais cru entendre tant ils devaient veiller à ne pas s'attacher l'un à l'autre. Légèrement, l'architecte se mit à rire. "Je suis en meilleur état que toi. Je tiens juste à le signaler." laissait-il échapper alors que son pouce venait caresser son épaule. Sa main libre vint glisser sur la joue de la demoiselle, la forçant à le regarder un instant. "Ne sois pas désolée..." murmurait l'homme alors qu'il approchait le visage du sien. Elle était si proche qu'il pouvait sentir la chaleur de son souffle. Tendrement, Maes vint embrasser Allïa, la serrant doucement contre sa poitrine. Ouais, il se fichait bien qu'on les voit, il se fichait bien des jugements ou du reste. Tout ce qui importait c'était qu'elle aille bien. C'était tout ce qui importait et il l'avait comprit lorsque Valérian et Isha l'avaient ramené dans l'enceinte de leur refuge, mal en point.

Il tenait à elle plus qu'aux autres et cette soirée lui avait fait ouvrir les yeux. Léger soupire lorsqu'il quitta ses lèvres puis colla le front au sien quelques secondes avant de se reculer. "Faut que je te dise..." qu'il commençait, le regard triste. "On a perdu Neil... Lorsqu'ils ont lancé la grenade... Neil..." Arrêt sur image, Maes bloqua sur ce passage. "Il... Il a... Il nous a sauvé en sautant dessus..." laissait-il enfin tomber en venant la serrer à nouveau contre lui. Ce soir, ils ne se coucheraient pas tous en même temps, ils ne fêteraient pas la défaite d'un ennemi, ne se réjouiraient pas tous d'avoir encore déjoué la Mort. L'un des leur y était resté et c'était une sensation difficile a accepté.

Spoiler:
 


Guilty all the same
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 12 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Nuit noire, aube sanglante -
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: