The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Nuit noire, aube sanglante -
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Donovan G. Rockfeller
Expendables | Mercenaire
Donovan G. Rockfeller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/04/2020
Messages : 120
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 11 EmptySam 25 Juil 2020 - 21:11
J’ronquais tranquillement dans mon bus quand on était venu me réveiller en trombe. J’avais tellement la tête dans le cul que j’ai même pas reconnu celui qui m’avait réveillé, mais tout ce que j’avais pu discerner m’avais suffit. C’était la merde et on était appelé en renfort à la distillerie, on aurait besoin du bus. J’me levais en vitesse pour enfiler mes vêtements et mes pompes de sécurité, virer les deux trois caleçons qui trainaient par terre et rendre le bus un minimum décent.

Les autres arrivaient déjà au niveau de ma piaule sur roues et on se dépêchait de prendre la route vers notre objectif. J’avançais sans me sourciller de ce qu’il y avait devant mes roues, au pire, quelques dos d’âne en décomposition. Bruce était assis à coté de moi, et j’avais à peine eu le temps d’envoyer un brofist vers mon pote

Ouais t’as vu ça, en plus j'ai la bonne coupe de cheveux ! On va faire un remake !

Connor nous donnait les dernières instructions.

Sa diversion avait bien marché et il avait détourné une bonne partie des sacs d’os de la distillerie. Le reste était pour nous. Et c’est là que l’idée m’était venu en tête. C’est débile, c’est risqué, c’est brutal, c’est mon style !

Je tournais la tête vers mes collègues derrière moi, essayant de croiser le regard de Tony.

ACCROCHEZ VOUS A VOS SLIPS LES ENFANTS ! PAPA VA FAIRE UN CRENEAU !

Arrivant bientôt au niveau de la horde, je relevais sèchement le frein à main tout en donnant un coup de volant pour le bloquer, faisant faire un drift au bus. Le bus était assez lourd pour pas chavirer, c’est ce que j’espérais en tout cas. Le bus glissait et son cul venait heurter 8 rôdeurs de plein fouet. Leur carcasse faisait un bruit charmant contre le métal de ma piaule ambulante. Je me levais tout sourire.

On est arrivé à l’école, pensez à prendre vos affaires et à pas vous faire bouffer surtout !

J’avais même pas eu le temps de terminer ma phrase que mes amis étaient déjà entrain de se battre, et j’allais pas demander mon reste.

Je me dirigeais vers la porte la plus proche du bus, masse de démolition à la main, ouvrant rapidement la porte. J’envoyais un gros coup de masse dans la mâchoire du premier qui essayait de monter.

Terminus, je prends plus de voyageurs bande d’enculés !

Alors que le corps du premier tombait, un deuxième resquilleur essayait de monter à son tour. Un coup de pied dans le torse pour le repousser d’abord, armant déjà le coup de masse qui allait suivre. Cette fois, mon outil s’abattait sur le dessus de sa tête, l’aplatissant sec et net. On avait fait un beau nettoyage, mais il restait encore quelques sacs à merde autour du bus.

Spoiler:
 


It takes a nation

to hold me back


Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1563
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 11 EmptySam 25 Juil 2020 - 22:37
Avec l'aide d'Isha, Allïa et Valérian parvinrent à rejoindre sans encombre l’entrée de la distillerie avant que ne se referme derrière eux un véritable rideau de morts. À pas titubants, ils pénètrent dans le bâtiment, à l’intérieur duquel Maes vint aussitôt les réceptionner pour prendre la jeune femme dans ses bras. À bout de souffle, le grec tenta de prononcer quelques mots à son égard. En vain cependant ; son coeur battait trop vite, sa bouche était trop sèche pour qu’il parvienne à articuler quoi que ce soit. Hors d’haleine, Valérian fit courir son regard sur ses voisins tandis qu’étaient refermées dans son dos les portes de la distillerie. Ses yeux noirs, à la fois fatigués et alertes, se posèrent successivement sur le bras meurtri de Dana, sur le cou en sang de Yulia, sur la blessure à la cuisse de Salem, sur l’épaule d’Anton… « Aucune idée. » répondit-il d’une voix rauque à la russe - avant de sursauter lorsque furent soudain violemment ébranlées les portes de la distillerie : « À l’étage, vite ! » 

Quatre à quatre, ils gravirent tous ensemble les escaliers de la distillerie et Valérian sentit à cet instant un brusque accès de faiblesse le saisir et lui faire brièvement tourner la tête : « Argh… » maugréa-t-il, blême, en jetant un coup d’oeil à son t-shirt imbibé de sang coagulé. Hm, voilà qui partirait difficilement au lavage ! À cet instant, une mélodie parvint aux oreilles de Valérian et lui fit brusquement lever le nez, tandis que s’arrondissaient ses yeux d’un air stupéfait : Never gonna let you down… « Dites-moi que je rêve… » marmonna-t-il tandis qu’un sourire goguenard étirait ses lèvres. Était-ce possible ? Oui, ça ne pouvait être que…

Tandis que retentissaient de grands coups de Klaxon, le grec se précipita, cahin-caha, en compagnie des autres sur la terrasse. Dehors, le jour se levait enfin et projetait sur la horde des lueurs mordorées. À côté des barricades Est, Valérian aperçut la Camaro de Connor, dont le puissant moteur vrombissait et couvrait les râles des morts d’un impétueux grondement : « Quel frimeur ! » commenta alors le grec, un sourire aux lèvres, tandis que s’élançait en avant la voiture du sportif - une quarantaine de morts aux trousses. Les renforts étaient enfin arrivés !      

Soudain, ce fut au tour du bus de Donovan de débouler à toute bringue et d’écraser sur son passage une belle brochette de morts. Efficace ! Dans le dos de Valérian, tonna à cet instant la voix d’Anton, puissante, et le grec se fendit d’une expression féroce à ses paroles : non, en effet. Il était hors de question d’abandonner maintenant. Ils allaient démonter ces connards : « On va s’en sortir. » gronda-t-il en jetant un coup d’oeil à Dana, à côté de qui il se tenait appuyé à la rambarde de la terrasse.

Grâce aux efforts combinés des exilés et des Expendables, le nombre de morts se pressant aux murs de la distillerie déclina rapidement. Ils voyaient enfin le bout de cette incommensurable galère !

Après que Maes ait abattu les derniers rôdeurs aux portes du bâtiment, le grec inspira profondément et visa les monstres restants, agglutinés autour du bus. Refoulant à force de battements de paupières les points noirs qui envahissaient son champ de vision, le grec s’appuya davantage contre le garde-corps, inspira profondément et tira : si son premier tir manqua sa cible, le deuxième et le troisième firent cependant mouche. Ne demeurait désormais plus qu’une poignée de morts, dont l’autre groupe ne ferait qu’une bouchée. C’était certain.

Spoiler:
 


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Antony L. Danvers
Expendables | Mercenaire
Modératrice
Antony L. Danvers
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 14/04/2020
Messages : 174
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 11 EmptySam 25 Juil 2020 - 23:23
J'crois que j'ai jamais été dans un état pareil. Franchement, j'pense qu'on pourrait foutre mon estomac dans un dé à coudre tellement j'ai l'impression qu'il est ratatiné. En fait, pour la première fois, j'ai vraiment peur. J'ai peur et je suis dans une colère noire. Parce qu'il suffit de voir l'état des lieux pour comprendre que ça a sacrément été le bordel ici. Et puis bon, pour être capables d'attirer toute une horde sur eux, c'est pas en faisant une soirée karaoké quoi. Et qui dit emmerdes dit risque de blessures. S'ils ont allumé le signal c'était pas parce qu'ils avaient plus rien pour faire un barbecue et qu'ils avaient rien de mieux à foutre en pleine nuit. C'était sacrément la merde quoi.

J'entends que les autres en dessous de moi sont  aussi en train de se battre, mais faut dire que je fais vraiment pas attention à eux. Ils sont grands, ils ont pas besoin de moi. Par contre, à l'intérieur de la distillerie, c'est pas le même son de cloches. Je relève la tête en entendant plusieurs coups de feu provenir du bâtiment. Y'a plusieurs tireurs, une meuf qui tient son bras comme si on lui en avait collé un de rechange qui tient pas dans l'articulation, et là... Forcément que j'la reconnais. Faut dire que la blondinette, elle passe pas inaperçu quoi. Surtout quand on la cherche précisément elle. Attendez, elle lance quoi là? Des briques? Il est où son arc? Et quand j'l'entends lâcher un cri de douleur, même s'il est étouffé par le bruit environnant, j'sens la colère monter en moi comme jamais. Elle est blessée, j'en suis persuadé. Il faut que j'arrive à la rejoindre.

Un cri de colère m'échappe quand je recharge mon fusil, et mon visage exprime toute la rage que j'peux ressentir. Ouais, même moi j'me suis jamais vu comme ça. Alors bon, heureusement que j'suis seul sur le toit du bus sinon y'en a qui auraient été capables de faire des arrêts cardiaque en me voyant avoir une expression faciale. Don le premier j'crois. Bref.

J'me reconcentre sur les morts qui sont encore présents autour du véhicule. Y'en a vraiment plus beaucoup. Trois devant moi que j'enchaîne l'un après l'autre sans perdre de temps. De toute façon, vu à quel point ils sont proches, c'était pas trop possible que je les rate. Et y'en a deux un peu plus loin. C'est à ce moment là que j'pense que je perds un peu les pédales. Parce que je m'approche du bord du toit, et... je saute en bas. Ouais, je crois que j'ai un peu perdu la notion du danger là. Mais je fais confiance aux autres pour s'occuper de ceux qui restent.

Je manque de me casser la gueule à l'atterrissage mais j'arrive à me rattraper sans me faire trop mal. Les genoux qui me feront sûrement regretter ça dans les jours qui viennent, mais rien d'insurmontable quoi. Je relève mon fusil, appuyant la crosse contre mon épaule, et tire deux balles. Deux morts supplémentaires qui se relèveront plus jamais.

DEGAGEZ DE MON PASSAGE! Je hurle. Comme j'ai jamais hurlé. A m'en faire mal à mes pauvres cordes vocales qui ont vraiment pas l'habitude que je m'en serve autant.

Spoiler:
 



tumblr_inline_opm2p6yhIt1ul4f46_250.giftumblr_inline_opm2tzS8nh1ul4f46_250.gif
The quieter you become, the more you are able to hear ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Maes F. Tremblay
The Exiles
Maes F. Tremblay
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/03/2020
Messages : 116
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 11 EmptyDim 26 Juil 2020 - 5:59
Allïa près de lui, l'homme comprit à quel point ils étaient dans la merde. Elle n'était pas en bon état, pas plus que les autres, pas plus que lui. Aux portes, ça s'agglutinait et la barricade céderait à tout instant. A ce rythme, ils finiraient par rendre leur dernier souffle et ça, c'était pas vraiment envisageable. Pas ici. Pas comme ça. Pas alors qu'ils se battaient comme des forcenés pour défendre leur maison. La colère gronda dans le coeur de l'architecte alors qu'Isha ramenait la jeune femme en sécurité et que les autres suivaient comme ils pouvaient pour aller à l'étage et se mettre à l'abri. Maes les suivit et eu même un sourire pour l'ami de son amante quand il gueula que cette dernière l'attendait et qu'il devait ramener son fessier entier. Monter les marches le fit perdre haleine, la douleur s'intensifiait à chaque fois qu'il posait le pied à terre mais il luttait, oubliant les larmes de souffrance qui commençaient à poindre au coin de ses yeux. Ne pas craquer, il ne fallait pas craquer ! Bordel ! Il devait continuer !

En haut, l'homme se laissa tomber sur les fesses, soulagé d'être parvenu à rejoindre plus ou moins une safezone, le temps de reprendre son souffle et surtout avant que les portes ne cèdent. Son coeur battait de plus en plus vite, ses poumons peinaient à se remplir d'air et la tête lui tournait un peu aussi. Sans doute qu'il avait perdu un peu trop de sang jusque là ou était-ce simplement la fatigue du combat. Aucune idée mais pas question d'abandonner maintenant. Serrant les dents, retenant sa respiration, Maes bougea les jambes, devenues lourdes pour se remettre debout et boitiller jusqu'à l'objet le plus proche. Une queue de billard. D'accord, ce ne serait pas vraiment la meilleure arme du monde mais elle avait le mérite d'avoir un cul solide et ça aiderait grandement. Anton et Isha prenaient déjà la peine de calfeutrer l'accès à l'étage en mettant le billard. Rip, table de jeu. Elle serait une héroïne, plus tard et ils la verraient à sa juste valeur quand ils devront la débarbouiller du sang et des boyaux qui la couvrirait. En attendant, l'architecte rejoignit ses compagnons de galère et tandis que l'ex-flic cherchait à maintenir en place l'obstacle en les encourageant de plus belle, il vint fracasser des crânes. Un. Deux. Trois. Quatre. Quatre damnés supplémentaires à son actif et un instant, il attendit d'en voir d'autre débarquer sans que ça n'arrive. Encore essouflé par l'effort, il abandonna sa canne en mauvaise état, brisé par la force qu'il avait mit dans le tabassage de macchabée. C'était pas fini. Pas encore...

Lentement, suant à grosses gouttes, il se détourna de l'entrée pour rejoindre ceux de la terrasse, obligé de s'arrêter à mit chemin pour ordonner aux muscle de sa cuisse d'arrêter de tressauter et à la plaie de le tirailler aussi violemment, jurant qu'il s'occuperait d'elle en temps voulu. Putain ce qu'il avait mal ! Heureusement, entre temps, la cavalerie était arrivée. Heureusement qu'ils avaient eu l'idée d'éloigner une partie de la horde. Heureusement qu'ils avaient... Un bus ? Ok, pourquoi pas, c'était sympa comme moyen de locomotion. Les alliés se battaient déjà, repoussant le reste de la horde à grands coups de moulinet. "Putain, oui ! " fit Maes en voyant les gars décimer les cadavres qui les entouraient. Que ça faisait du bien de respirer un peu ! Puis, y en a eu un qui était sur le toi du car scolaire et qui décida de descendre, tirant dans le tas pour pas se faire toucher. Pas de bol, y en avait quand même qui cherchaient à le chopper. Le brun prit alors la peine de récupérer son flingue et le braqua dans la direction du type, visant son côté gauche. Pan ! Raté. "Ta mère la pute !" avait grogné le dakotain alors que sa balle avait traversé un abdomen, faisant juste tomber sa cible. Tant pis, nouvelle tentative. La transpiration lui tomba dans les yeux et lentement il s'essuyant le front, papillonnant des cils pour arrêter l'irritation octroyée par la perle saline. Nouvelle détonation et le monstre à terre mourra pour la seconde fois. Un de moins, un ! Allez ! Au suivant ! Encore une fois, il usa une balle qui vint se ficher dans un autre crâne, affaiblissant donc le petit groupe autour du bus. Se sentant pousser des ailes, le brun tira à nouveau et clic-clic ! Merde ! C'était bien le moment, tiens !

Obligé de se replier le temps de charger, il tourna le regard vers la personne la plus proche de lui. La nouvelle venue, en piteux état. "Hey, Salem ? Bienvenue dans la famille." qu'il lâchait à la petite blonde, léger sourire aux lèvres. Ouais, bienvenue dans cette famille de bras cassés qui ne pouvait pas vivre sans se retrouver dans les emmerdes. Comme quoi, les pires moments rapprochaient.

Spoiler:
 


Guilty all the same
Revenir en haut Aller en bas  
Bruce Marksman
Bras Droit | Expendables
Mercenaire
Bruce Marksman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/04/2020
Messages : 132
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 11 EmptyDim 26 Juil 2020 - 10:28
« OUAIS DONO ! APRENDS LEUR LA VIE ! Y’a Alan et Tony qui font du bon boulot aussi mais j’préfère les vannes de Donovan ! On a éliminé pleins de pourris, on est trop efficace,  c’est ça la patte expandables ! D’ailleurs Tony il a fait un truc étrange, il a eu une réaction et il a parlé ! Nan mais je vous jure, je n’étais pas prêt, j’ai peur qu’il soit malade ! Il faudra que je demande à Dono si c’est normal ! Je vous jure que ça fait peur quand on n’est pas prêt ! Au point que je décide de descendre du bus, on a vraiment bien fait le ménage. Ils ne sont plus que trois-là ! Allez, au travail !

Je prends mon club de golf et je commence à les éliminer les uns après les autres, ouais, comme un grand, tout seul ! Ils ne font pas long feu, finalement, quand le dernier tombe. Je regarde autour de moi et pis je crois que c’est bon ! « SEAHAWK » On est trop bon, on est les meilleurs, au milieu des cadavres je commence à faire une petite danse, ouais et ouais et ouais ! C’est nous les plus beau, les plus musclés, Dono il fait drifter un bus et en plus on a de la bonne musique ! Sur la terrasse du batiment, j’vois du mouvement ! ça doit être les exilés ! j’leur fais signe en disant « Youhou les copains ! Ils sont tous remorts ! ça va chez vous ? Ouais je parle fort, mais vu le bordel qu’on a fait, si des zombies doivent revenir, ça ne sera pas de ma faute !

Sérieusement, Tony il s’était précipité dans la distillerie en criant lui aussi ! Bon, il est tout chétif alors il porte moins, mais quand même ! JE récupère mes boules et le vais m’assoir sur le garde boue du bus, il n’y a plus qu’à attendre que Connor revienne avec la voiture et puis on pourra discuter de tout ça !

Spoiler:
 



Parfois on est amené à faire des choses contre nos principes. Vaut mieux oublier qu'on en a.
Revenir en haut Aller en bas  
Alan Nielsen
Expendables
Alan Nielsen
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/06/2020
Messages : 121
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 11 EmptyDim 26 Juil 2020 - 10:55

Alan avait un large sourire sur le visage. Mauvais sans complexes puis qu'il s'agissait de vouloir du mal à des êtres déjà morts. Il lâcha un rire sonore puis, lorsque Donovan prévint ses camarades à propos de l'arrivée en beauté du bus de cette joyeuse colonie de vacances, Alan haussa les sourcils et lâcha un « ÀAAAAAAAAAH ! » Sonore, les yeux brillants d'excitation. Il se cramponna au rebord de la fenêtre et au dossier du siège en face d'où il se trouvait.

Quand les portes s'ouvrirent, il attacha sa trousse de secours à sa ceinture et passa après les autres en dehors du bus, saluant au passage la prestation de Bruce et Donovan lui-même. Il lui adressa un regard beaucoup plus fraternel : le Alan propre sur lui, cinquantenaire et distingué s'était caché au profit de la bête adepte de la super-violence, pour reprendre le cliché de l'Orange Mécanique. « Ça c'est une entrée en scène digne de ce nom ! » Scanda-t-il avec enthousiasme.

Alan fit tourner son marteau à l'aide de ses deux bras musculeux, avides d'en découdre et s'élança tel un lanceur de poids sans pour autant lâcher le manche des mains. Tournant sur lui-même comme un athlète de pays de l'est, reflétant ainsi ses origines paternelles. « FIN-DE-LA-PARTIE ! » Lâche-t-il furieusement, un sourire sur le visage.

Bruce venait d'éliminer les derniers rôdeurs quand Alan termina sa pirouette enthousiaste avant de s'arrêter, se tenir droit avec un port de cou digne d'un homme du monde et sourit à pleine dents à ses acolytes « Très bien. Allons-y gentlemen. Fonçons dans le tas pour secourir nos camarades. » Conclut le galeriste avec un sourire plus posé et agréable, un brin taquin. Il emboita le pas avec les autres pour finir de secourir le groupe de la distillerie.

Spoiler:
 


APOCALYPSE IS A CONCEPT

Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3215
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 11 EmptyDim 26 Juil 2020 - 14:09
C’est fini ? le retour du silence, de l’agitation en bas. Je sais pas trop quoi en penser.

J’ai moi-même du mal à tenir debout, j’suis obligée de me tenir à un mur. Bien planquée derrière le billard, j’ai pas forcément eu le temps de grimper aider à l’étage, j’en avais pas la force non plus. Le bras paralysé par la douleur, je le ramène contre moi à l’aide de mon autre main, tentant de coincer celui-ci comme je peux. J’avise les autres, dans un moment de surprise un peu étrange, comme si on s’attendait pas à ce que ça puisse vraiment se terminer. C’est comme après une baise, mais vraiment pas le genre de baise qu’on a envie de vivre du coup.

Putain… Je soupire, presque de soulagement. Mais j’ai le cœur encore accroché au fait que ça pourrait pas être aussi simple : On va aller voir, que je souffle aux autres.

J’aide comme je peux à dégager le billard qui nous protège jusque-là. L’escalier est de nouveau accessible quand on le déloge, et qu’on s’engage en bas. Moi en tête de fil, forcément, je crois que c’est mon rôle et j’ai d’autant plus de curiosité que les autres. On entend des éclats de voix en bas, Bruce qui nous demande si on va bien, son pote qui s’approche également. Je vais les voir, un peu gênée, et confuse et je regarde autour de nous le résultat.

C’est un carnage. Les morts s’empilent, parfois entiers et parfois pas du tout. Le sang recouvre nos murs. Les barricades sont plus très vaillantes, mais le jour s’est levé et du coup le résultat me semble pire.

On a beaucoup de blessés, que je dis à Bruce avec une mine serrée. Faut dire que je suis la première qui leur parle, et vu l’angle que fait ma clavicule, on peut pas trop douter que c’est le cas : Des cas sérieux, je hoche la tête : Merci pour votre aide, vraiment, et j’insiste là-dessus, sans eux, on se serait fait décimer. Mais on va pas avoir le temps de se poser et de vous rendre la pareille dans notre état. Il faut qu’on remonte nos barricades, qu’on évacue les corps et qu’on se soigne… On aurait aimé vous accueillir mieux que ça…

C’est juste qu’on en aura pas l’occasion.

Isha, je me tourne vers lui, il est pas loin et il tient encore debout. On a pas le temps de se reposer, il faut que les blessés sérieux soient alités, ceux qui peuvent tenir encore doivent venir aider en bas et ensuite… Ensuite ? J’en sais rien.

Spoiler:
 



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 11 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Nuit noire, aube sanglante -
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: