The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Nuit noire, aube sanglante -
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 590
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 6 EmptyMer 22 Juil 2020 - 14:27
J'commence vraiment à en avoir ras l'bol de cette histoire. Ces enfoirés sont vraiment bien organisés et on l'serait aussi si on avait eu l'temps de prévoir l'attaque. Mais bon, j'peux râler comme j'veux, c'est pas ça qui va changer les choses. Autant on avait l'air d'avoir d'l'avance tout à l'heure et l'avantage sur eux, autant depuis qu'ils ont lancé leur putain de grenade la vapeur s'est inversée.

J'vois Anton arriver du coin d'l'oeil et j'le laisse prendre le chargeur de mon arme que j'ai toujours dans l'dos. De toute façon, avec un seul bras j'risque pas de pouvoir m'en servir. Parlons-en d'ce bras ouais. J'ai l'impression d'avoir un énorme bout de carton à la place d'la peau et j'arrive pas à l'bouger. Du coup, j'ai l'bras droit qui pend dans l'vide presque comme s'il m'appartenait pas. C'est vraiment pas l'idéal mais j'ai pas trop l'choix là tout d'suite. C'est pas l'moment de battre en retraite et d'abandonner l'combat.

Au moins, j'me rassure en posant rapidement mon r'gard sur Yulia. Elle a l'air d'aller bien et ça m'permet au moins d'penser à autre chose. Faut pas qu'on s'laisse faire. C'est l'moment de r'prendre le dessus. J'arrive à voir trois types qui arrivent vers nous, mais y'a toujours des balles qui fusent.

Levant mon bras gauche, en remerciant l'ciel d'être capable d'me servir d'mes deux mains d'la même façon, j'pointe mon arme vers l'un des types qui s'avance vers nous. J'vise et mon doigt presse la détente. La balle fuse et au moment où elle lui rentre dans sa gueule qu'il avait grande ouverte, j'sens une vive douleur qui m'prend au mollet. Sur le coup, j'suis déséquilibrée et pose un genou à terre. J'espère juste qu'il y en a pas un qui va s'dire que c'est l'moment idéal pour m'achever.

Fait chier...

Spoiler:
 



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Maes F. Tremblay
The Exiles
Maes F. Tremblay
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/03/2020
Messages : 116
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 6 EmptyMer 22 Juil 2020 - 16:20
Clairement, la grenade avait malheureusement servie à renverser la tendance. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Simplement qu'ils étaient dans la merde. Aveuglés par la poussière et la fumée, mis en déroute par des balles qui fusaient en même temps et surtout l'impossibilité de prévoir les futurs attaques furtives qui en découleraient ou même les potentielles intrusions à cause des sifflements dans les tympans. En bref, en quelques secondes, ces enculés étaient parvenus à prendre le dessus que les exilés avaient maintenu jusque là.

Plein de rage face à cette situation, l'architecte décida de quitter l'enceinte pour rejoindre l'extérieur et y voir plus clair. Certes il prenait le risque d'y rester mais c'était aussi une façon de détourner l'attention et de potentiellement laisser à ses camarades la possibilité d'abattre ceux qui pointeraient le bout de leur putain de nez. Ce qu'il n'avait pas prévu en revanche c'était de tomber directement sur un mec bien plus baraqué que lui, lui rentrant dedans. Maes tenta bien de lui porter un coup mais sans comprendre comment, il se retrouva au sol, désarmé. Dans la précipitation, il se retourna et tendit la main pour essayer de retrouver son couteau. Une détonation se fit alors entendre, le faisant s'arrêter net dans son mouvement. Il sursauta d'abord de surprise puis,lorsque son corps remonta l'information, l'homme se mit à ressentir une fulgurante douleur dans la cuisse, comme si une grosse décharge électrique transperçait sa jambe, lui faisant alors comprendre qu'il avait été touché. Par réflexe il tenta de se relever mais sa blessure le faisait souffrir plus qu'il ne l'aurait cru.

"Fils de pute !" qu'il laissait échappé à son assaillant. Pas une bonne idée de le provoquer alors qu'il était la proie mais l'architecte s'en foutait bien. Il n'était pas encore mort même s'il avait mal, alors quitte à leur casser les couilles, ce serait toujours ça de prit.

Spoiler:
 


Guilty all the same
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
The Exiles
Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 2506
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 6 EmptyMer 22 Juil 2020 - 16:48
Celui qui s'amuse un peu trop


Je sais pas si c’est mon sang ou celui de quelqu’un d’autre que j’ai sur le crâne. En fait, je suis plus trop sur de savoir ce qui se passe vraiment. J’ai encore conscience de qui sont mes amis, ceux la, faut pas les taper, et qui j’ai le droit de tuer, mais le reste je m’en branle un peu pour le moment. Seul compte le shoot d’adrenaline. Oui j’ai mal, enfin, d’une certaine façon, si je survie a ca, surement que je m’en rendrais un peu plus compte que je douille une fois l’action passé. Là, je suis chaud putain !! Et puis, la douleur c’est mon moteur, ça l’a toujours été, mon géniteur y a veiller.

Je souris, je crois que je suis content en fait. C’est dramatique, on a surement des morts, je sais même pas si je suis gravement blessé ou pas, si je vais crever ou pas, mais je kiffe le moment et si je meurs maintenant, on saura dire que c’est le sourire aux lèvres. Les autres sont venus reprendre la ligne. Est ce que je me rends compte qu’il en manque un ? Peut être… aucune idée… le seul truc qui m’intéresse c’est de savoir quand les types qu’on sait taper repartent à la charge que je puisse en massacrer.

Je crois que ceux à côté de moi crient quelques choses, mais j’entends pas plus qu’un maigre écho. Comme je l’aurais fait à leur place, les mecs d’en face passent à l’attaque. Surement qu’ils nous pensaient encore au sol ou déjà raides. Pour le coup, ils sont servis. J’attrape le plus proche qui me regarde avec des yeux ronds quand je l’empoigne. Il essaye bien de me tirer dessus mais dans cette position il a du mal et me rate largement pendant que je le fais atterrir au sol la tête la première. Ma cote me dit que c’était pas une bonne idée, mais je m’en branle. Vous savez que c’est pas si solide que ca une boite crânienne. Non ? Bah lui il va pas tarder a le savoir.

Avant de déterminer si sa nuque l’avait lâché ou pas, je foue un pur coup de talon dans sa tête collée au sol et fait un « paf pastèque » avec son crâne. C’est sale, mais j’aime bien. Bon on en rira plus tard… ils sont où les autres qu’on continue a jouer !!?? En me retournant vers les assaillants, j’avise que Maes semble blessé. Mais pourquoi il est aussi loin de la ligne lui ? Bon, après tout, tant mieux, ca en fera plus pour les copains. Avec un sourire qui indique de plus en plus que Robin est pas loin je me repositionne sans voir qu’Allia est en bas.



Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/02/2020
Messages : 2011
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 6 EmptyMer 22 Juil 2020 - 16:56
Allïa était toujours derrière la voiture d'Anton. Elle voyait du mouvement vers l'entrée mais ne parvenait pas à voir qui était encore debout. Son coeur battait fort, l'angoisse lui serrait le ventre et si ça ne tenait qu'à elle, la brune traverserait la cour en courant pour être sûre que tout le monde allait bien. Elle craignait pour ceux qui étaient dedans plus que pour sa propre vie. Allïa savait pertinamment qu'elle ne pouvait pas agir ainsi ou elle se ferait aussitôt tirer dessus. Morte, elle ne serait plus utile nulle part. Après, vu que son seul tir réussi avait peut-être tué Valérian, si elle mourait là, ce ne serait pas une grande perte pour les autres finalement.

Des attaquants se mirent à tirer vers les toits et elle parvint rapidement à voir d'où venaient les tirs. De là où elle était, la brune ne pouvait pas utiliser son arc, elle était beaucoup trop loin et avec l'obscurité, elle n'avait aucune chance de réussir. Elle devait donc se rapprocher pour tenter de les atteindre. Sa blessure au ventre saignait toujours et la lançait. Par chance, l'adrénaline coulait assez dans son sang pour qu'elle parvienne à oublier la douleur. La chasseuse se fit la plus silencieuse possible et tenta de se déplacer. Il faisait très sombre, elle ne voyait pas grand chose.

Soudain, Allïa perçut du mouvement non loin d'elle. Elle eut juste le temps de plonger derrière la voiture de Markus quand on se mit à lui tirer dessus. Mince, elle avait été repérée. Une balle siffla à son oreille, l'obligeant à contourner le véhicule. Ce fut alors qu'elle tomba nez à nez avec son chef et laissa échapper un petit hoquet de surprise. "Valérian.." murmura Allïa soulagée de le voir. Pour un peu, elle lui aurait presque fait un câlin. "Est-ce que ça va ?" lui demanda-t-elle en cherchant la flèche. Elle vit la blessure qu'elle lui avait infligé par accident et grimaça. "Je suis désolée.." laissa-t-elle échapper avant de se reprendre et de poursuivre avec une voix laissant transparaitre son inquiétude : "Est-ce que tu as vu si les nôtres avaient été touchés ?" La brune tendit son arc, prête à tirer à nouveau. La nuit n'était pas encore terminée et tout partait dans tous les sens.

Son regard se posa sur l'entrée de la distillerie et elle vit Maes, la brune sentit la tension en elle se relâcher légèrement. Il était en vie, qu'en était-il des autres ? Son soulagement fut de courte durée. Elle le vit se faire tirer dessus et tomber hors de sa vue. Allïa perdit alors le contrôle et se mit debout, paniquée. Elle cria "Maes !" persuadée qu'il était mort à son tour. Non, non, non, ce n'était pas possible...  

Spoiler:
 


Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Ruby Finley
The Exiles
Trader
Ruby Finley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/01/2020
Messages : 1561
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 6 EmptyMer 22 Juil 2020 - 16:59
Je m’étais traînée tant bien que mal jusqu’à mon fusil pour me remettre en position, quand Markus se leva subitement. C’était… La voix de Yulia ? Elle avait l’air d’aller bien, mais on était clairement dans la merde pour qu’elle nous réclame une chose pareille. Je n’avais pas le temps de vérifier ce qui se passait en bas pour eux. « Att… ! » L’ingénieur venait à peine d’allumer le feu qu’il fut pris pour cible. Je restais interdite à le voir chuter à terre en se tenant le côté. Je vérifiais seulement du coin de l’œil qu’il n’était pas salement touché avant de regarder par la lunette de mon fusil.

Trop tard. Ce sale type s’était déjà replacé à couvert sans que je ne puisse lui régler son compte. Je lâchai un juron bien senti, avant de me décaler un peu. Un autre tireur embusqué venait de sortir de sa cachette… Mais il fut plus rapide que moi pour tirer. Je baissai un peu la tête, crispée sur mon arme. La balle m’effleura l’arrière du bras et une partie des côtes dans une brûlure qui m’arracha un gémissement de douleur. J’avais l’impression que tout mon côté gauche pulsait douloureusement, après la première qui m’avait touchée à la clavicule du même côté.

J’avais clairement du mal à tenir mon fusil maintenant, même si le bras droit restait en place, doigt sur la gâchette. J’avais posé mon front contre la pierre froide pour reprendre mon souffle, des larmes coulant contre les tuiles. Le gaz lacrymogène, la douleur, le stress… Peut-être un peu de tout ça. Si Jaren pouvait profiter de cette fenêtre de tir pour leur faire payer, je ne dirais pas non. « Trois tireurs encore… » Je pris une longue inspiration. Il faudrait qu’on tienne d’ici à ce que les renforts arrivent. Sur le toit, la situation n’était pas si idéale, alors je n’imaginais même pas ce que c’était ailleurs. En bas, nous entendions des cris, mais plus aucune explosion. Combien étaient morts ? Dans leur camp ? … Dans le nôtre ? Il ne valait mieux pas y penser maintenant.

Spoiler:
 


« Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi.
Ils vivent à l'intérieur de nous et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
Raina Solo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 314
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 6 EmptyMer 22 Juil 2020 - 17:57
Un genou à terre, elle garde le visage tourné vers la fenêtre et les deux assaillants qui approchent. Derrière elle, Joaquin gronde. Il a dû prendre un sacré coup mais ce n’est pas le moment pour elle de baisser la garde, entre la pénombre et la fumée générée par la poussière, elle n’y voit pas grand-chose. Mais cette minute de répit pendant laquelle tout le monde prend le temps de reprendre son souffle lui permet d’éclaircir son esprit et de se stabiliser afin que sa prochaine flèche fasse mouche. Il y a encore un léger sifflement dans ses oreilles mais quand Joaquin lui crie de faire attention à un homme qui s’avance trop vite, elle est prête. Le bras solide, sa position stabilisée, elle libère la corde et la flèche vient se figer à la base de son cou, le traversant de part en part en faisant gicler une gerbe de sang en passant. Elle avait pourtant visé la tête, mais le résultat est là. L’homme titube, une main à sa gorge, avant de s’étaler de tout son long au sol.

Distraite par le spectacle, elle ne voit pas de suite l’autre gars qui pointe son arme dans leur direction et qui presse la détente. PAN. C’est un cri de douleur et de rage qui la saisit quand la balle vient érafler le haut de son bras déjà blessé. Elle se lève alors, se déplace de l’autre côté de Joaquin qui se sort enfin des décombres, pour éviter une autre salve et prépare encore une flèche, malgré la difficulté qu’elle commençait à avoir à tendre son arc correctement. « Il est pour toi celui-là » Dit-elle, férocement. Parce que le dernier assaillant de l’écurie s’avançait dangereusement vers eux, son arme à la main. En arrière-plan, les chevaux continuaient de s’ébrouer, Hypérion de se cabrer et d’hennir furieusement, accompagné d’Happy qui n’était pas moins affolé que son voisin de box. Ils tapaient tous deux avec violence dans les portes en bois qui les retenaient encore. Il était temps d’en finir, de rejoindre les autres et de leur prêter main forte, en espérant qu’aucun d’entre eux ne soit grièvement blessé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1574
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 6 EmptyMer 22 Juil 2020 - 23:08
Valérian s’était vivement remis à couvert contre le pick-up, les traits figés sous l’effet de la concentration. Si le grec sentait le sang pulser à son flanc et imbiber son t-shirt, il n’y faisait pas attention. Plus tard. Il serait temps de s’en soucier plus tard. Pour l’heure, la situation tournait manifestement à l’aigre. Le coeur battant la chamade, Valérian se fit violence pour chasser de son esprit les interrogations qui cherchaient à l’assaillir : Quelqu’un était-il blessé ? Mort ? Oui, forcément. Mais qui ? Combien de pertes les exilés avaient-ils à déplorer ? Cette incertitude le rongeait, le rendait fou et exacerbait chez lui une fureur bien particulière. Froide, brutale. Si bien qu’il en avait presqu’oublié la flèche qui mordait son flanc. Seul lui importait désormais de céder à cette violence - de lui donner libre cours.

Adossé à la carosserie, Valérian inspira profondément, contracta ses mâchoires. Autour de lui, le brouhaha ambiant s’estompa, disparut et seuls les battements effrénés de son coeur martelèrent un instant ses oreilles. Valérian serra les doigts sur la crosse de son arme. Il s’apprêtait à bondir hors de sa cachette lorsque retentit le cri de Yulia. Le coeur du grec manqua un battement. Elle était vivante. Un puissant soulagement l’assaillit à cet instant - quoique bref. Elle était vivante, et d’autres aussi. Il devait à tout prix garder la tête froide. Rester alerte. Ne pas se laisser envahir par ses émotions - et moins encore par cette colère qui grondait furieusement en lui et menaçait à tout instant de lui échapper. Il devait rester concentré.

C’est à ce moment-là que, sans crier gare, Allïa atterrit brusquement à côté de lui. Comme tombée du ciel : « Allïa ?! » se récria Valérian, stupéfait, avant d’attraper le bras de l’archère : « Tu vas bien ? » lui demanda t-il précipitamment. Vifs, les yeux du grec détaillèrent la silhouette de la jeune femme et se posèrent rapidement sur la blessure qui mordait son ventre. Il grimaça. Allïa lui avoua alors d’une petite voix être responsable de la flèche lui perforant le flanc : « Hein ? » Valérian papillonna un instant des yeux. Un sourire fit alors frémir la commissure de ses lèvres : « Ne t’en fais pas. Ça pique à peine. »  

À la question suivante d’Allïa, le grec se contenta de secouer la tête d’un air grave. Des exclamations leur parvinrent alors et Allïa fit mine de vouloir se redresser : « Reste à couvert ! » gronda alors sèchement Valérian, en l’attrapant par le bras pour la tirer en arrière sans ménagement : « Pousse-toi. » lui ordonna t-il ensuite pour accéder à l’arrière du véhicule et, depuis celui-ci, jeter un oeil à l'entrée de la distillerie. Là, il découvrit la silhouette de Maes affalée au sol - surplombée par un autre homme. Le sang de Valérian ne fit qu’un tour.

Stabilisant comme il le put ses mains, Valérian serra les dents, visa et pressa la détente : Blam ! La déflagration faucha de plein fouet l’ennemi qui s’écroula aussitôt sur Maes. Mort. Ah ! Satisfait, le grec jeta une oeillade malicieuse à Allïa et dit : « Tu vois. Ton petit-ami est sauf. » Pour l’instant, en tout cas.

Spoiler:
 


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Nuit noire, aube sanglante   Nuit noire, aube sanglante - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Nuit noire, aube sanglante -
Page 6 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: