The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
TINEO Matelas bébé climatisé 60 x ...
Voir le deal
36.99 €

Partagez
- Friendship and Rollercoaster || Katherine -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zola Saltzman
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 605
MessageSujet: Friendship and Rollercoaster || Katherine    Friendship and Rollercoaster || Katherine  EmptyDim 12 Juil 2020 - 23:03
Ils marchaient…encore. Depuis combien de temps marchaient-ils, d’ailleurs ? Zola était tout bonnement incapable de le dire, et pourtant, ils continuaient leur route, inlassablement. Bill n’était pas au meilleur de sa forme depuis quelques temps, lui qui avait un mauvais rhume qui traînait un peu trop aux yeux de l’hispanique. Si la danseuse ne manquait jamais de réconforter son meilleur ami, de lui dire qu’il allait finir par guérir, que ce n’était plus qu’une question de jours désormais, elle veillait pourtant de près à ce que sa santé ne se dégrade pas, restreignant par exemple volontairement sa propre ration à la barbe et au nez de Bill, en espérant qu’il guérisse plus vite. Dans l’idéal, il leur faudrait trouver un camp, un groupe de survivants dans lequel s’établir quelques semaines, le temps que le comédien se remette totalement, et reprenne des forces, ou même pour passer l’hiver qui commençait à pointer son nez. Oh, il ne fallait pourtant pas se leurrer, si Zola se montrait d’une patience à toute épreuve, Bill s’avérait malgré tout être le pire des patients, et passait pas mal d’heures par jour à râler.

Ils étaient en train de faire une pause, Bill lui racontant ses malheurs, installé sur le tronc d’un arbre étendu là depuis des mois, peut-être des années, quand Zola lui avait plaqué la main sur la bouche, réaction un peu vive pour taire l’intarissable anglais, et sa verve légendaire. Les sens en alerte, les oreilles aux aguets, l’hispanique jurait avoir entendu des voix, et des craquements de branches, un peu plus loin. Sans douceur, elle avait attrapé Bill par le col de sa veste, et les avait entraînés derrière un bosquet, l’incitant à rester silencieux et immobile quelques instants, le temps d’être sûre d’elle. Les minutes défilèrent, sans qu’ils ne bougent, jusqu’à ce que cette fois-ci, elle soit certaine de ce qu’elle avait entendu. Oui…il y avait bien des gens dans le coin…des survivants à embobiner et dépouiller, ou, avec un peu de chance, leur billet d’entrée dans ce fameux refuge hivernal auquel elle songeait de plus en plus souvent ces derniers-temps. Aussi, posant un doigt autoritaire sur ses lèvres, et un regard plus qu’expressif à l’égard de Bill, Zola attrapa le poignet de son ami, et l’entraîna à sa suite, suivant de loin ces voix qu’elle avait entendues. Avant de faire leur grande entrée, il fallait bien que les deux comparses sachent qui étaient ces gens, pour savoir quelle attitude adopter avec eux.

Silencieux, ombres parmi les arbres, Bill et Zola filèrent les autres survivants pendant un long moment, jusqu’à arriver aux abords d’un…parc d’attraction, vraiment ? L’hispanique s’arrêta, à l’abri sous les frondaisons d’un gros arbre, et à voix basse, les deux amis de toujours discutèrent, argumentèrent, complotèrent, puis décidèrent finalement de sortir du couvert des arbres, pour avancer vers les barricades. Là, l’hispanique laissa glisser son regard sur les quelques silhouettes qu’elle discernait, avant de s’humecter les lèvres. « -Bonjour…mon ami est malade, et…on aurait besoin d’un endroit dans lequel se reposer, le temps qu’il se remette… » lança-t-elle d’une voix forte, pour se faire entendre, avant de se tourner brièvement vers Bill, à quelques mètres derrière elle.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Katherine Baker
The Gentle Bastards
Katherine Baker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 339
MessageSujet: Re: Friendship and Rollercoaster || Katherine    Friendship and Rollercoaster || Katherine  EmptyLun 13 Juil 2020 - 19:19
Je faisais ma ronde habituelle autour des grilles du parc. Lucia était au sommet de la grande roue, Tom veillait au grain au sommet de la montagne russe, fusil de sniper en main. Je passai près de l’entrée et fit un clin d’œil à Sonya, qui surveillait tout près. Elle me demanda si j’avais vu Sid. Je lui répondis simplement qu’il devait être sous le chapiteau entrain d’arranger sa coupe de cheveux, comme d’habitude. J’avais encore un peu de mal à m’habituer à son mode de gestion du groupe. Je ne sais pas comment une femme aussi formidable que Sonya peut endurer un gars comme Sid sur le long terme, mais bon ce n’est pas de mes affaires
.
Mais la femme ne l’entendait pas de cette oreille. Elle descendit de son poste de garde et me demanda de prendre la relève le temps qu’elle ‘’règle une affaire’’. Je ne pus m’empêcher de sourire. Je lui fis un petit clin d’œil et elle se dirigea vers le chapiteau principal, couteau de chasse en main. Je pris donc sa place avec l’arme d’assaut, surveillant l’entrée.

Après environ une heure, le groupe de reconnaissance revint. La porte s’ouvrit, les laissant entrer. Rien ne semblait très anormal. Un peu plus tard, j’entendis une voix qui demandait de l’aide. Arme en main, je pointai mon regard vers la barricade et remarqua une femme, visiblement seule si on omet le type qui semblait mal en point à quelques mètres d’elle. Je descendis de mon poste,  pointant mon arme à travers la grille sur la jeune femme, comme me l’a dicté le protocole.

Il s’agit là d’une très belle femme je me dois de l’avouer, une hispanique. Je ne suis pas certaine du mec avec elle, alors je reste sur mes gardes. Sans que mon regard ne bouge d’un iota, j’interpelle un gamin près de l’autre barricade.

-Marko, va prévenir Sid. Dit-lui que des gens ont besoin d’aide. Et que tout le monde demeure très prudent à une alarme potentielle.

Je m'approcha  à une distance prudente de l’entrée tandis que le jeune homme détala vers le chapiteau. Je m’adresse à la nouvelle venue.

-On garde les mains gentiment bien en vue. Personne ne vous voudra du mal ici si vous êtes coopératifs. On est des gens corrects et on veut pas d'emmerdes.

Je récitai ces phrases presque comme un automatisme. Mais à première vue, ces gens ne semblaient pas trop menaçants. On n’est jamais trop prudent cependant.

-Votre copain là, il a été mordu? Qu’est-ce qu’il a?

Ces deux perdus tombent finalement à un drôle de moment. Je sais que le parc d’attraction est quand même visible depuis une bonne distance, mais ça demeure nébuleux. Ils sont peut-être des espions en reconnaissance, ou des saboteurs. Peu importe, je vais les avoir à l’œil, moi et une bonne vingtaine de gens armés.

-Vous êtes juste tous les deux?

Je me doutais bien qu’elle pourrait me mentir en plein visage, et c’est probablement ce qu’elle va faire. Si ça se trouve, ils sont une quarantaine tapissés un peu partout dans la forêt. Sinon, il ne s'agit que d'un couple qui a besoin d'aide. N’eut été de moi, je leur aurais donné un coup de main. Mais Sid est un chef particulier. Je suis quand même curieuse de connaître l’histoire de ces deux égarés.
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 605
MessageSujet: Re: Friendship and Rollercoaster || Katherine    Friendship and Rollercoaster || Katherine  EmptyMar 14 Juil 2020 - 12:19
Elle était à découvert, une arme à feu pointée sur elle, et pourtant, Zola ne tressaillit pas. Pas davantage d’ailleurs quand une silhouette se détacha du décor et se rapprocha d’eux, bien qu’une grille les séparait encore. L’hispanique se laissa observer, elle avouait sans peine qu’elle en aurait fait de même si la situation avait été inversée, alors qu’elle notait déjà que le chef de cet endroit était un certain Sid. Ils restaient malgré tout sur leurs gardes, ne les quittant ni de leurs regards, ni du canon de leurs armes, et la jeune danseuse observa tout autour de la survivante face à elle, avant de reposer son regard dessus. Oui, ils étaient organisés, cela se voyait. Elle avait parlé d’alarme potentielle, et elle semblait réciter des phrases apprises par cœur, à l’instar de ces poésies dont les écoliers débitaient les vers, sans même les comprendre.

Les mains de Zola s’écartèrent légèrement plus de son buste aux mots prononcés, comme pour attester qu’elle n’était pas une menace, tout en hochant la tête avec lenteur. « -On veut pas d’ennuis non plus. » attesta en réponse la brune, sans quitter son interlocutrice du regard, se gardant bien de préciser que les ennuis, eux, semblaient les vouloir un peu trop, et les suivre de près. Par réflexe, son regard se tourna une nouvelle fois vers le visage pâle de son anglais quand il fut mentionné, avant de se reporter sur celui de la jeune femme. « -Non, pas de morsure. Je sais pas vraiment ce qu’il a, à vrai dire, il a de la fièvre par moments, des instants de faiblesse, et sa gorge est douloureuse. On a pas de médicaments pour se soigner. » expliqua-t-elle alors, en réponse au questionnement qu’ils subissaient, et qu’elle comprenait parfaitement. Cette situation, Bill malade et elle incapable de l’aider réveillait de douloureux souvenirs en elle, que l’hispanique tentait de réprimer autant que possible.

Crochetant ses mains autour des sangles de son sac, Zola hocha une nouvelle fois la tête à la question posée. « -Oui, on survit rien que tous les deux. » lança-t-elle en réponse, alors que le jeune homme interpelé un peu plus tôt, un certain Marko, revenait déjà accompagné d’un autre homme. Le regard vif de la danseuse le détaillait déjà, ne cillant pas face à ce nouveau venu. « -On demande juste quelques jours d’hospitalité, le temps que mon ami guérisse. » précisa-t-elle, en regardant alternativement l’homme, et la jeune femme qui lui avait parlé en premier lieu.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Katherine Baker
The Gentle Bastards
Katherine Baker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 339
MessageSujet: Re: Friendship and Rollercoaster || Katherine    Friendship and Rollercoaster || Katherine  EmptyMar 14 Juil 2020 - 18:11
Elle ne semblait pas trop méchante au premier regard. Et si son copain faisait semblant, il ne laissa rien paraître, du moins vu d’ici. D’autres copains de Sid se ramenèrent, braquant leurs armes sur les nouveaux venus. Pour un accueil ça..mais il fallait être prudent. Je savais pertinemment que Sid prenait les décisions, et il aurait fulminé si je les avais fait entrer sans son accord. Justement, ce dernier arriva, l’air comme s’il venait de sortir d’un autre monde. Passant une main dans son mohawk tricolore punk, il regarda la situation. La veste de cuir, les chaînes pendant un peu partout, les anneaux dans le visage, pour une première impression ça…

Je lui expliquai la situation, pointant à l’occasion la belle hispanique et son ami. Sid me demanda ce qu’ils pourraient offrir en échange de notre aide. Je le regardai comme s’il venait d’annoncer la troisième ET la quatrième guerre mondiale.

-T’es con merde? Ces gens ont besoin d’un coup de main. On laisse rentrer ces deux-là, armes au sol et on les aide. Après, quand ils iront mieux, on pourra les faire partir. C’est une affaire de quelques jours.

Le punk ne semblait pas chaud à l’idée.

-Et dit toi qu’ils savent peut-être des choses très intéressantes sur d’autres groupes.

Cela sembla faire clic dans son cerveau. Il s’approcha un peu de la grille et lança d’un ton presque comique, frôlant le cérémonial.

-BIENVENUE AU CIRQUE!

Si j’avais pu, je me serais cachée dans un trou ou serait devenue invisible. Visiblement, nous n’avons pas choisi notre chef pour son talent d'orateur, ou son courage phénoménal. Mais en fait, on l'a pas choisi en fin de compte. . Sur ces mots, les grilles s’ouvrirent, juste assez pour que nos visiteurs entrent. Je pointai à nouveau mon arme sur eux.

-Entrez, doucement, sans mouvement brusque. Déposez vos armes sur le sol. On va vous aider.

Sans me retourner, je demandai à quelqu’un d’aller chercher notre ‘’médecin’’.

-Doc Shipman va examiner votre ami et vous pourrez vous reposer.

Sid me tapa sur l’épaule avec insistance. Je poussai un soupir d’une exagération déconcertante.

-Et faites pas les malins, sinon ça va mal se terminer.

Je me retournai vers le chef avec un air qui semblait vouloir dire ‘’bon, ça y est, t’es content crétin?’’ Une chance que je le connais bien, car il compense largement son manque de crédibilité par son instabilité et sa dangerosité. Nos deux invités entrèrent et aussitôt, les grilles se refermèrent derrière eux. Je baissai mon arme, m’approchant avec prudence des deux égarés.

-Vous en faites pas, Doc Shipman est doué et on a du matériel médical et des médocs. Vous êtes en sécurité ici. Des mecs vont venir avec un brancard pour votre copain.

Je ne fais pas confiance facilement aux gens d’habitude. Mais je ne sais pas, il y a quelque chose dans cette fille. Peut-être le fait qu’elle est d’un calme divin avec une douzaine d’armes à feu braqués sur elle, dans un parc d’attraction en ruines mené par un punk cinglé. Mon regard plongea dans le sien, le temps d’un instant. Il y a définitivement quelque chose...encore une fois, cette fameuse première impression.
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 605
MessageSujet: Re: Friendship and Rollercoaster || Katherine    Friendship and Rollercoaster || Katherine  EmptyJeu 16 Juil 2020 - 14:42
Les regards sur elle ne la dérangeaient pas, et avaient même cette habitude de lui faire lever sensiblement le menton, presque dans une attitude de défi. Son regard brun se vrilla sur le nouveau venu, gardant une expression neutre sur ses traits, quand bien même son allure générale étonnait la survivante. Zola laissa glisser son regard sur la silhouette du punk quelques secondes, avant de l’observer parlementer avec la jeune femme qui s’était avancée vers eux lorsqu’ils s’étaient dévoilés. L’hispanique ne parvenait à comprendre réellement ce qu’ils disaient, même si elle devinait plus ou moins que le nouveau venir, ce Sid, ne semblait pas forcément ravi de les voir arriver. La danseuse ignorait ce que lui racontait la blondinette, mais le punk ne tarda pas à venir coller son visage au grillage, leur souhaitant la bienvenue au…cirque ?

Le sourcil de Zola se haussa légèrement face à ce phénomène d’excentricité, et son regard se reposa sur la survivante qui s’adressait de nouveau à eux, à laquelle elle estima préférer s’adresser. La brune hocha la tête, comme pour donner son consentement silencieux, et elle retira de sa ceinture l’arme à feu récupérée dans le bureau de son père, ainsi que son couteau militaire. Elle y ajouta rapidement le lance-pierre de Bill, avant de s’approcher une nouvelle fois du grillage. « -C’est tout ce qu’on a…Oh, et ça… » souffla-t-elle, avant de récupérer son poing américain dans la poche arrière de son pantalon, le déposant à son tour. Son meilleur ami avait vraiment besoin de soins et de médicaments, et la jeune femme ne voulait pas que son oubli du poing américain dans sa poche soit considéré comme un affront, ou un manque d’honnêteté. Oh, Zola avait beau être une arnaqueuse, et jamais la dernière à mentir, lorsqu’il s’agissait de Bill, elle était prête à absolument tout. Même se retrouver dénudée de toutes ses armes. Son regard se reposa sur la jeune femme, alors qu’elle parvenait à poser sur ses lèvres un vague sourire : « -Merci… » dit-elle, avant de froncer doucement les sourcils quand elle vit le punk tapoter l’épaule de la jeune femme, qui finit par lâcher une phrase, manifestement à contrecœur. « -Relax. On cherche pas les ennuis… » assura donc Zola, en ouvrant de nouveau les mains pour les montrer vides.

La blonde baissa finalement son arme à feu, alors que Bill et elle se rapprochaient enfin du grillage, et qu’on les laissait entrer dans le parc d’attraction. L’hispanique remercia une nouvelle fois la jeune femme, avant de glisser un regard sur son anglais. « -Je pense qu’il peut marcher. Je m’appelle Zola, et lui c’est Bill. » dit-elle, en pointant le jeune homme d’un coup de menton. Un autre survivant arriva à son tour, accompagné, se présentant sous le nom de ce Doc Shipman évoqué un peu plus tôt, le supposé médecin qui s’occuperait de Bill et ses soucis de santé. « -Je l’accompagne. Il est hors de question qu’on se sépare. Vous êtes méfiants, parce que vous ne nous connaissez pas, mais la réciproque est également vraie. » souffla l’hispanique avec autorité, refusant de se séparer de son ami alors qu’ils ne savaient rien de ce groupe dans lequel ils étaient tombés.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Katherine Baker
The Gentle Bastards
Katherine Baker
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 339
MessageSujet: Re: Friendship and Rollercoaster || Katherine    Friendship and Rollercoaster || Katherine  EmptyJeu 16 Juil 2020 - 18:54
Les nouveaux venus obéissaient aux commandements donnés. C’était bon signe. Si les méthodes barbares de Sid ne les avaient pas fait fuir, c’est qu’ils avaient vraiment besoin d’aide. Leurs armes furent ramassées et placés soigneusement dans des boîtes. Sid contempla avec un intérêt beaucoup trop évident le lance-pierre. Je pris l'arme et la remis dans la bôite.

-Vous en faites pas, on va vous les redonner en bon état à votre départ.

Je pouvais me permettre d'agir ainsi avec Sid, pour l'unique raison que j'avais un lien si solide avec sa copine Sonya, qu'il n'avait pas le choix de choisir ses combats avec précaution. Mais je sentais l’atmosphère encore un peu tendue. Elle se présenta, et fit de même avec son ami. Au moins ainsi, un certain début de lien a pu se créer. Je ne savais pas ce que ces deux-là avaient traversés, mais ça ne devait pas être rose.

-Vous êtes les bienvenus parmi nous.

Doc Shipman arriva et pris connaissance rapidement de l’état de santé du prénommé Bill. Il suggéra de l’emmener à sa tente. Les autres gardes reprirent leurs postes, certains étant dubitatifs, d’autres admiratifs. Zola insista pour accompagner son ami. Je comprenais sa prudence, j’aurais fait la même chose. Personne ne sembla y voir d’objections. Je les regardai quitter vers ce qui faisait office d’infirmerie. Je savais qu’ils étaient entre bonnes mains. Sid lui, retourna au grand chapiteau faire dieu sait quoi.

Quelques temps plus tard, je ne pouvais pas me sortir nos deux invités de la tête.

-MARKO!

On dirait que le gamin était tout près. Il arriva, son petit air moqueur collé en permanence au visage.

-Remplace-moi ici veux-tu? Je vais aller voir comment vont nos invités.

Je lui donnai l’arme d’assaut et descendit de mon perchoir. Je me dirigeai vers la tente du Doc Shipman. Ce n'étais pas vraiment une infirmerie, c'était en fait très rudimentaire: des couchettes de fortune, des outils, des équipements médicaux bricolés dont j'ignorais l'utilité. J’y trouvai Bill, étendu. Il semblait paisible. Zola était proche de lui, le veillant avec la vigilance d’un aigle. Doc Shipman n’était pas là, probablement parti à l’entrepôt pour chercher certains médicaments spécifiques. Mon regard se posa sur l’homme étendu, puis sur la belle hispanique.

-Comment il va?

Je m’approchai doucement et m’installai assise sur une pile de caisses en bois, prête à réagir d'un bond au moindre mouvement hostile. Ma méfiance ne se tait véritablement jamais.

-Il faut pas nous en vouloir pour l’accueil pas très sympa qu’on vous a réservé. Sid est convaincu qu’il est l’empereur de cet endroit. Les trucs qu’il se met dans les cheveux doivent lui couler dans la cervelle. Faites pas trop attention à ses conneries. C’est de son frère Brett dont il faut se méfier…m’enfin.

Je me rendis vite compte que j’avais oublié la politesse.

-Je m’appelle Katherine. Si vous avez besoin de quoi que se soit, faut surtout pas hésiter à me demander. Personne viendra vous embêter ici, à part moi peut-être. Je me suis portée garante de vous.

J’émis un petit rire nerveux, comme une adolescente qui ne sait pas trop quoi dire pour ne pas avoir l’air idiote. Mon regard se posa dans celui de Zola, comme si j’essayais de connaître son histoire du début à la fin.

-On a plusieurs petits endroits sympas qui font office d’abri dans le parc. Si vous voulez, on peut vous en organiser un une fois que votre...partenaire ira mieux. Vous pourrez vous reposer l’esprit en paix.

Je ne savais pas si je devais dire ami, mari, copain ou autre. Je ne connaissais pas la nature du lien entre Bill et Zola. Mais en même temps, ce n’était pas vraiment mes affaires. Je faisais attention, je ne voulais pas les intimider avec mon interrogatoire. Ces gens avaient besoin de repos plus que d’autres choses. Mais tellement de questions me brûlaient les lèvres.

-Vous avez eu des ennuis sur la route? Un parc d’attraction dans cet état n’est pas le plus rassurant pour beaucoup de gens. Je ne suis même pas certaine que les montagnes russes puissent encore fonctionner.

Je me contenterais de cela pour le moment. J’essayai de ne pas trop alourdir l’atmosphère. Zola s’inquiétait visiblement pour Bill, alors aussi bien ne pas prendre trop de place et essayer de garder les choses simples. Notre monde est déjà assez compliqué ainsi.
Revenir en haut Aller en bas  
Zola Saltzman
Chasseur de primes
Zola Saltzman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 605
MessageSujet: Re: Friendship and Rollercoaster || Katherine    Friendship and Rollercoaster || Katherine  EmptyDim 19 Juil 2020 - 22:40
Après avoir glissé un nouveau regard sur la blonde, puis sur ce punk qui semblait déjanté et retournait déjà sur ses pas, Zola se tourna vers Bill, les sourcils légèrement froncés. Elle trouvait cela plutôt étrange que cet énergumène ne leur pose aucune question, car à sa place, elle n’aurait pas laissé filé deux survivants fraîchement arrivés comme ça, sans chercher à se renseigner un minimum sur qui ils étaient, d’où ils venaient, et leurs intentions. Enfin…l’hispanique n’allait pas s’en plaindre, elle était vraiment fatiguée, et elle ne demandait rien d’autre qu’un peu de repos, plutôt que de passer sur le grill, ou subir le moindre interrogatoire. Aussi, lorsque ce fameux Doc Shipman les invita à le suivre, les deux meilleurs amis lui emboîtèrent le pas, sans protester.

Bill et Zola s’engouffrèrent donc sous la tente qui devait servir d’infirmerie, alors que l’hispanique aidait son ami à retirer son sac à dos, puis faisait de même avec le sien. Sur le qui-vive, toujours méfiante de ceux qui s’approchaient un peu trop de son ami, elle assista en silence à l’examen médical, avant que le Doc propose à son patient de s’étendre sur l’une des couchettes. Bill ne se fit pas prier, avec la certitude que Zola resterait à ses côtés. Comme si elle pouvait aller n’importe où ailleurs…La danseuse s’installa donc à même le sol, au chevet de la couchette de fortune, le grand anglais fermant déjà les yeux pour se reposer, alors que ceux de la survivante glissaient tout autour d’eux, pour apprivoiser les lieux.

Zola reconnut sans aucun mal la blonde qui avait rivé son arme à feu sur elle quelques instants plus tôt, et dont le regard se posa quelques instants sur Bill, avant de revenir sur elle. « -Votre médecin dit qu’avec les bons médicaments et du repos, ça ira pour lui. » lança-t-elle, d’une voix où perçait le soulagement. Avec des gestes doux et précautionneux, le genre de gestes qu’elle ne réservait qu’à Bill, Zola remonta la couverture sur son torse, alors qu’elle ne loupait aucun des mots prononcés par la survivante, paroles qu’elle emmagasinait avec soin dans son esprit, certaine que cela lui servirait, tôt ou tard. L’hispanique se retint de dire que leur chef avait l’air d’être un sacré spécimen, elle préférait éviter de froisser le groupe, à peine arrivés, et posa à la place un sourire de circonstance sur ses traits. « -Je comprends. C’est normal de se méfier de nos jours. » concéda-t-elle néanmoins, bien consciente qu’à leur place, ils en auraient fait de même.

La blonde se présenta à son tour, alors que Zola hochait légèrement la tête, sans pouvoir s’empêcher de froncer les sourcils, face à cet aveu que lui faisait la dénommée Katherine, qui indiquait s’être portée garante pour eux. Alors que la blonde plongeait ses yeux dans les siens, la danseuse ne prit pas la peine de détourner son regard, et maintint le contact visuel, sans aucune gêne, alors que la survivante reprenait la parole, pour lui expliquer brièvement le fonctionnement des lieux. « -Merci, nous apprécions votre accueil. Mais je ne quitterai pas Bill tant qu’il n’ira pas mieux, même si je dois dormir ici, par terre, pour ça. » répondit-elle d’une voix qui ne souffrirait aucune contradiction. Zola ignorait tout de ce groupe, et elle ne comptait pas se séparer de son meilleur ami de sitôt. Elle avait entendu des tas d’histoires, assisté à pas mal d’autres, et elle refusait de se voir servir Bill au petit déjeuner du lendemain dans un potage, au milieu de légumes.

A ces nouvelles paroles que prononçait Katherine, Zola resta silencieuse quelques instants, avant de hausser les épaules d’un geste sec. « -Dommage. Je n’aurai pas été contre un petit tour de manège. » lança-t-elle, un léger sourire parvenant à gagner ses lèvres. Oh, elle n’était pas prête à faire confiance pour autant, pas tout de suite, mais ce Doc Shipman parti chercher quelques médicaments, et Katherine, lui semblaient fiables. Et l’hispanique se trompait rarement à ce sujet. « -Pas d’ennuis particuliers, juste des rôdeurs, de temps en temps. Mais…on a appris à être discrets. Les gens de votre groupe ne nous ont pas entendu les suivre… » lâcha-t-elle, guettant les réactions de Katherine suite à cet aveu. La danseuse l’observa quelques longues secondes, avant de reprendre : « -Ca fait plusieurs jours que j’espère tomber sur un camp, à vrai dire, sur des gens qui pourraient le soigner. Sans les vôtres, on serait sans doute passés à côté du parc d’attraction… » confessa-t-elle, avant d’entourer ses jambes ramenées contre sa poitrine de ses bras. Zola rejoignait pourtant l’avis de Katherine sur un point, loger dans un parc d’attraction était pour le moins…original. Bill et elle étaient passés par pas mal de camps auparavant, mais jamais aucun niché entre deux manèges à sensations. « -Vous êtes ici depuis longtemps ? » demanda-t-elle alors à la jeune femme assise face à elle. Zola l’observa quelques minutes de plus, avant de poser finalement cette question qui lui brûlait la langue depuis plusieurs minutes déjà. « -Pourquoi avoir fait ça ? Vous porter garante, je veux dire… » demanda-t-elle, sans quitter de son regard sombre le visage de la survivante.




La vida no es la fiesta que habiamos imaginado, pero ya que estamos aqui, bailemos
Some days I am goddess. Some days I am wild child. Some days I am a fragile mess. Most days, I am a bit of all three. But every day, I am here, trying.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Friendship and Rollercoaster || Katherine    Friendship and Rollercoaster || Katherine  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Friendship and Rollercoaster || Katherine -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: