The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- French connection -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: French connection   French connection - Page 2 EmptySam 1 Aoû 2020 - 19:56
Clayton semble être quelqu’un ayant le sens de la famille, il n’y a aucun doute à ce sujet. Adopter ouvertement deux adolescentes n’était pas une mince à faire, il avait mon admiration pour cela. Je n’ai cependant pas fait de remarques particulières, digne d’être soulignée. Mais je garderai ce trait de caractère en mémoire. Père, livreur, mannequin ? Je ne manque pas de regarder son physique, il est effectivement digne d’être un mannequin, mais ce n’est pas ce qui m’attire le plus chez les hommes. Je comprends l’attrait que peuvent avoir ses pommettes et ces bras parfaitement dessinés. Mais je les troque sans hésitation pour un homme pouvant encaisser 4G et me faire un « Hammerhead » parfait.

Spoiler:
 

Tout ce qu’il me raconte, je m’en souviendrai en fait, son expérience de cet endroit et sa position semble assez importante pour que je puisse me fier à ce qu’il me dit. Par curiosité, j’irai à la rencontre de cette Kassandra, je pense que ça pourrait être intéressant dans les faits. Mais ce n’est que des conversation futiles, je n’ai réalisé que trop tard, encore une fois, perdue dans mes pensées aéronautiques, que Clayton avait fait part d’une information importante, capitale même, dont il semblait tirer beaucoup de fierté. A juste titre ou non, je ne saurais dire. « Attends une seconde, immunisé ? C’est donc ton sang qui a servi de base au sérum, je comprends mieux maintenant. Je le regarde de haut en bas, c’est une nouvelle… exceptionnelle, signe que tout n’est certainement pas perdu pour nous autre. « C’est incroyable, il n’y a pas à dire ! Tu dois certainement être très sollicité j’imagine ? Les scientifiques doivent vouloir te garder ici à tout prix !

Une pensée me vient à l’esprit, s’il est en passe d’être père, peut-être que son enfant pourrait avoir l’immunité de son père. Enfin, j’imagine que c’est comme ça que ça marche ! Je suis très heureuse pour lui, mais aussi pour nous, les humains. Car des gens savent tirer avantage de son sang pour l’offrir aux autres. Mais j’espère juste une chose, c’est que l’homme que j’ai en face de moi ne se pense pas « supérieur » au reste des gens car il peut survivre à une morsure de zombie. Ce sont les actes d’un homme et non son statut qui font sa gloire. Il a vaincu la mort en un sens, c’est une belle réplique, je me demande à combien de personnes il peut l’avoir sortie avant moi. Imaginer cela m’amuse, je ne vais même pas m’en cacher. Quand il eut terminé de me parler de son immunité, de répondre à mes questions. J’eu enfin daigné répondre aux siennes.

Si je l’avais trouvé légèrement suffisant en parlant de son immunité, ce qui peut se comprendre, je pense ne pas avoir été plus digne que lui quand j’ai commencé à exposer mon idée. Puisqu’il me rassurait sur le fait qu’elle n’était pas arrogante. : « Je parlerai à cette June en temps voulu. Cependant, je me refuse de le faire avant d’avoir monté un dossier solide, je ne fais jamais rien sans l’avoir rigoureusement réfléchie et préparé. Si tu dis que Stanley peut m’aider, j’irai le voir alors. Je pensais également m’adresser à Arizona. »

Convaincre deux lieutenants de June serait une très solide base pour mon dossier. Pour les questions de pure réalisation je regarde Clayton avec un sourire satisfait : « Il y a une question de faisabilité logistique, le carburant en tête de liste, un avion ne tourne pas au gasoil. Maintenant, je vais te dire en quoi un avion serait plus efficace qu’un maudit hélicoptère. Si c’est un hélico militaire, admettons de type blackhawk, il va consommer 1000 litres de kérosène, qu’on ne sait plus fabriquer, pour faire 400 kilomètres. Le tout à moins de 300 kilomètres par heures. Alors que si on prend mon Extra 300, par exemple, je peux faire la même distance, deux fois plus vite, deux fois plus haut et pour seulement 65 litres. Rien que pour la reconnaissance, il serait meilleur.
C’est un véritable exposé, mais Clayton a ouvert la boite de Pandore, Ady Castle – mon nom de pilote- n’a pas grand-chose à voir avec Adrienne De Castel. Je continues cependant : « Nous pourrions commencer par récupérer des avions civils léger. Des monomoteurs avec moteur à pistons. Je sais qu’un constructeur américain a transformé un avion agricole en avion d’attaque au sol, le « Air Tractor AT-802 » Mais je t’avouerai une chose Clayton, j’aimerai énormément mettre la main sur les deux « Noth American P-51 » qui étaient à Vancouver avec moi au début de l’apocalypse, il serait très facile de les réarmer et il n’y aurait pas grand-chose de volant qui pourrait s’opposer à eux. Mais je dois encore réfléchir à ce sujet Clayton, Il faudrait que je vois quels genre d’installations nous pourrions avoir et combien de personnes nous serions en mesure de former. »





En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Clayton Buchanan
Christ Cosmique
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1457
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: French connection   French connection - Page 2 EmptyDim 9 Aoû 2020 - 0:11
Est-ce que Clayton était quelqu’un d’exceptionnel ? Bien sûr vu qu’il avait survécu à la morsure d‘un cadavre. En profitait-il ? Oui, il en jouait constamment et il aimait également le crier sur tous les toits à tous les nouveaux arrivants ou non. - « Effectivement, le vaccin a été développé à partir de mon propre sang et également de ma moelle épinière » Parce que les scientifiques et les médecins de Fort Ward ne s’étaient pas simplement « amusés » à lui faire des prises de sang. Ils lui avaient fait de très nombreux examens ainsi que diverses opérations chirurgicales. L’homme avait d’ailleurs été contraint de rester quasiment toute une année entière à Fort Ward. Il avait donc été précieux dans la conception de ce vaccin, il l’était d’ailleurs encore aujourd’hui et il le serait peut-être encore à l’avenir. C’est pour cette raison que June lui avait assigné un garde du corps personnel en l’occurrence le Marshall Preacher pour veillez à sa sécurité ainsi que celle de sa famille et de ses proches. - « Oui, c’est incroyable » Continua-t-il ensuite. D’après Eve Madeleine, c’était même une preuve que Dieu existait. Baliverne, c’était simplement parce que la génétique du routier était différente. - « Je suis comme qui dirait, « la poule aux œufs d’or » des scientifiques de cette île » Clay ricana alors avant de rajouter : - «  Il ne faudrait donc pas que je tombe aux mains de nos ennemis » Parce qu’ils se serviraient de lui pour tenter de soumettre « les siens » au joug de ces fanatiques religieux de New Eden.
 
Mais puisque la conversation s’orienta sur la passion d’Adrienne, Clay continua : - « Oui, Arizona pourrait également faire « pencher la balance » en ta faveur » Parce que la militaire était également pour exterminer tous ceux qui s’en prenaient à eux. Mais avant de s’imaginer dans le cockpit d’un avion ou derrière le manche d’un hélicoptère il fallait en effet songer au problème du carburant. Et la brune avait apparemment une solution au problème ? Elle souhaitait que The Remnants favorisent les avions aux hélicos. Pourquoi ? Parce qu’ils consommaient apparemment beaucoup moins de carburant et qu’ils allaient plus vite que les hélicoptères. Enfin du moins certains types d’avions. - « Je vois bien ce qu’est un blackhawk pour en avoir déjà vu mais un Extra 300 … c’est quoi ce … cet avion ? Et les deux Noth American ? » Parce qu’il n’était absolument pas un expert en aviation. Les propositions d’Adrienne étaient en tout cas audacieuses. C’est pour cette raison que le barbu répondit : - « Plus je t’écoute parler et plus ça me donne l’envie de faire partit de ce projet » Parce qu’il pouvait effectivement conduire le poids lourd qui ramènerait les avions que la brune venait de citer un peu plus tôt. A ce propos il lui annonça : - « Si jamais tu as besoin de volontaires pour cette potentielle expédition, je suis partant. Ça fait longtemps que je n’ai pas conduit un poids lourd » Curieux il lui demanda finalement : - « Mais si ton projet se concrétise, faudrait-il que nous construisions une tour de contrôle ? Faudrait-il que nous récupérerions des … des radars ? Et la piste d’atterrissage, quelle longueur devra-t-elle faire ? » Parce que contrairement à un hélicoptère un avion avait besoin d’une piste pour décoller et se poser quelque part.


French connection - Page 2 Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
I swore to protect and defend the constitution ☠
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: French connection   French connection - Page 2 EmptyDim 9 Aoû 2020 - 1:03
De ce que je sais, la fabrication d’un vaccin ne s’improvise pas et Clayton me confirme clairement qu’il ne s’est pas amusé pendant une année. Etre le seul exemplaire connu d’homme résistant à la morsure de la mort. Je l’écoute avec attention, énormément d’attention, de par son statut génétique, il doit jouir d’un grand poids sur l’ile. Bien que je déplore ce genre d’état de fait, je vais devoir m’en accommoder. Etre en bon rapport avec lui me semblait être la seule chose à faire. J’ai hoché la tête à ce qu’il disait, très fier visiblement de sa génétique. C’est son droit… Je serai personnellement plus fière de mes compétences que de la longueur de mes jambes, mais c’est tout à fait son droit.

Je n’ai pas répondu plus que cela a ce qu’il disait, j’ai simplement commenté sa dernière phrase : « Aucune raison que ça arrive, il suffit d’être prudent. » C’était une phrase bateau, dénuée de réel sens, mais ce qu’il soulignait comme problématique, ça ne me concernait pas, c’était le travail des rampants, des soldats ça. Heureusement, il n’insista pas plus que cela sur le sujet. En fait, il se montra très intéressé par ce que je lui racontais, il ne comprenait pas tout visiblement mais il s’intéressait. Cet état d’esprit trouve grâce à mes yeux. Outre le fait qu’il confirme mon impression sur Arizona. Ensuite, il me demande ce que sont les avions que je peux avoir cité. A ce moment-là, je m’arrêtes pour le regarder, interdite. Autant je peux tout à fait comprendre qu’il ne sache pas ce qu’est un extra 300, mais qu’il ne sache pas ce qu’est un p-51 ? Pour un américain ? Je pince mes lèvres l’espace d’une seconde… ignorant de sa propre histoire. Néanmoins, peut-être qu’il ne connait simplement pas le nom de l’avion, il saura probablement le reconnaitre en le voyant. Accordons-lui le bénéfice du doute.

Je regarde autour de moi et je constate que nous sommes seuls, je relève alors mon t-shirt et je lui tourne le dos. « L’Extra 300 est l’avion sur mon épaule gauche. «Phénix» ; c’est son nom. Celui au centre, c’est un Mudry Cap 230 « petit prince » et l’autre, c’est un Yak-50 « Normandie ». Mes avions, ce sont des avions de voltiges, très légers et manouvrants. Idéal pour reconnaitre des endroits difficiles d’accès. Le gros, c’est un Dewoitine D.520. L’avion de mon grand-père. Je rebaisse mon t-shirt et nous reprenons la conversation. « Les p-51 sont des chasseurs d’escorte de la seconde guerre mondiale, ils étaient avec les bombardiers qui attaquaient l’Allemagne. C’est un excellent avion et il reste plusieurs exemplaires en état de vol, ainsi que des versions civiles. J’y pense car il faut aussi tenir compte de la maintenance de ces avions » Oui, je pense à ça depuis longtemps, c’est pour ça que j’ai exclu le p-40 ou le spifire de ma liste, ce sont de bons avions mais ils sont trop rare en Amérique du nord pour être intéressants.

A mes explications, Clayton semble ravi et désireux de m’apporter son aide. Très sincèrement, cela me fait plaisir, de voir que mon projet suscite l’enthousiasme. Si je suis suivis, j’aurai nécessairement plus de poids et d’aide pour mettre ça en place. Je réponds avec un grand sourire : « Une paire de bras, surtout comme les tiens, seraient tout à fait utiles pour une expédition, de plus, ta connaissance des poids lourds pourraient certainement servir. Dans quelle mesure je ne sais pas, mais un camion-citerne pourrait vite entrer dans l’équation. Mais il semble tellement emballé par l’idée de voir des avions qu’il me mitraille de questions sur les installations. Je tâche donc de lui répondre aussi simplement que possible : « Tu as raisons, il nous faudra un centre radio pour communiquer avec le pilote. Mais une tour en elle-même est dispensable. Tout comme le radar, ce serait un vrai plus, mais son utilisation demande énormément de qualification, d’énergie et un entretient minutieux. Nous pouvons nous en passer clairement, du moins pour le moment. Quant à la piste je pars sur une longueur de 700 mètres, minimum et une largeur d’au moins 15 mètres. Cependant, elle n’est pas besoin d’être bétonnée, j’ai choisis les avions à pistons aussi pour leur rusticité. Il suffit simplement que le terrain soit égal pour qu’il soit utilisable. J’ai des doutes sur le fait qu’une piste de 700 mètres soie suffisante pour un p-51, mais je n’en montre rien. Je sais qu’avec un Extra, il faut moins de 100 mètres et c’est la seule chose qui importe.

« En revanche, il nous faudra construire des abris pour les avions, un garage ou les entretenir, avoir de quoi les ravitailler en essence et aussi mettre en place des mesures en cas de crash. Le kérosène ça brûle très vite et très fort, j’en sais quelque chose. Je me suis crashé une fois dans ma vie et ça m’a couté ma carrière dans l’armée, autant te dire que je prends la chose au sérieux. » Je parle avec professionnalisme et détachement de la pire déception de ma vie… J’ai finalement fait des progrès en 20 ans. Puis je lui demande : « Tu as d’autres questions ?



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Clayton Buchanan
Christ Cosmique
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1457
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: French connection   French connection - Page 2 EmptySam 15 Aoû 2020 - 21:36
Adrienne écouta avec attention l’histoire du routier sur son immunité mais elle ne sembla pas vraiment intéressée d’en apprendre plus ? Chose qui étonna quelque peu le routier mais qui ne l’empêcha pas d’écouter la suite de ses explications sur les différents types d’avions dont elle lui avait parlé précédemment. A ce propos, la brune sembla surprise que le barbu ne connaisse pas les avions p-51. L’homme commença alors à chercher dans les tréfonds de sa mémoire s’il pouvait bien connaitre ce type d’avion. C’est à peu près à ce moment-là que la brune lui tourna le dos en relevant son tee-shirt. Surprit Clay haussa alors les sourcils avant de jeter un rapide coup d’œil autour de lui, notamment parce qu’il ne voulait pas que Misha le voit en train d’admirer le dos et plus précisément les tatouages d’Adrienne. Pourquoi ? Parce  que sa compagne avait déjà piquée une colère noire en le voyant faire une accolade à May alors là, si elle le voyait en train de contempler le dos d’Adrienne elle le crucifierait sans doute sur place ?
 
Clay regarda toutefois avec attention les tatouages de la brune avec attention avant de lui répondre une fois son tee-shirt rabaissé : - « Maintenant que j’ai vu à quoi ça ressemblait, ça me parle beaucoup plus » Il esquissa ensuite un sourire à Adrienne avant de rajouter : - « Tu dois être sacrément passionnée par l’aviation pour t’être fait tatouer toutes ces représentations sur le corps ? D’où t’es venue cette passion ? C’est de famille ? Ou c’est venu avec le temps ? » Peut-être que c’était effectivement parce qu’elle avait grandie dans « un monde » ou les avions étaient positionnés sur un piédestal puisqu’elle venait de lui dire que son grand-père possédait lui-même un avion. Quoiqu’il en soit, puisque la brune acceptait l’aide de Clayton celui-ci acquiesça un petit mouvement positif de la tête avant de reprendre lorsqu’elle commença à répondre à ses diverses questions : - « Le centre radio ne sera vraisemblablement pas un problème » Cole leur fabriquerait ou leur bricolerait certainement un truc pour communiquer avec Adrienne ?
 
Quant à la tour de contrôle et au radar, ils n’étaient effectivement pas une priorité, contrairement à la piste d’atterrissage. - « 700 mètres sur 15 ? » Demanda alors Clayton à la brune. - « Wahou ! Il va nous falloir des engins de chantier pour la construire. Et ou souhaiterais tu la construire exactement cette piste ? Tu as déjà fait des repérages ? » Les abris et les garages devraient être par contre simples à mettre en place mais il leur faudrait du matériel et de la place, énormément de place pour construire tout ça. Surtout si en plus ils devaient construire une installation pour ravitailler l’appareil ? - « Et ou comptes tu le trouver ce kérosène ? » Parce que cela devait être encore plus rare que l’essence ? Quant à la suite des paroles d’Adrienne, Clay lui déclara spontanément : - « Tu … tu t’es déjà crashée ?! » Là, c’était pas vraiment rassurant. - « Tu t’es éjectée juste à temps ou c’était un atterrissage forcé ? » Et puisque la brune avait mentionné être dans l’armée il continua : - « Donc t’étais dans l’armée … et tu avais quel grade si ce n’est pas trop indiscret ? » Parce qu’elle était peut-être leader de son unité ? Ce qui voulait donc dire qu’elle devait avoir des capacités de leadership assez impressionnantes, tout comme June.


French connection - Page 2 Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
I swore to protect and defend the constitution ☠
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: French connection   French connection - Page 2 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 15:43
Clayton semblait-il gêné de regarder mes tatouages ? Pas trop visiblement, enfin, je n’ai pas eu l’occasion de voir son visage, après tout, je lui tournais le dos. Mais il ne fit aucune remarque, simplement que je devais être une grande passionnée de l’aviation. Il ne savait pas à quel point il pouvait avoir juste ! Je fis mine de me gratter le nez, cherchant des mots qui ne seraient pas trop pompeux. Oui, pour une fois je cherche à ne pas trop écraser mon interlocuteur. « Dans les faits, mon grand-père était pilote de chasse, mon père aussi et il a terminé général dans l’armée de l’air, j’ai baignée depuis toute petite dans ce milieu. Depuis que je suis enfant je rêvais de voler, j’ai commencé les leçons j’avais à peine 14 ans et j’ai eu ma licence quand j’en avais 16. » Oui, j’ai littéralement eu le droit de piloter un avion avant de piloter une voiture.

Ensuite, Clayton, qui décidément sait mettre le doigt sur les bons sujet, me parle un peu de la radio, m’assurant que ça ce sera pas un problème. Voilà qui est rassurant, même si je me demande d’où vient cette assurance. « Vous disposez d’un poste radio suffisamment puissant pour communiquer avec un avion en vol ? Ce serait un avantage considérable lors d’une reconnaissance, communiquer en temps réel les observations. » Oui, je pense utile, je rajouterai ça dans ma liste d’argument quand je commencerai à l’écrire. Nous enchainons ensuite sur les installations à proprement parlé. Je corrige légèrement Clayton sur la piste en elle-même : « 700 mètres et ça serait une piste courte… Heureusement, pas besoin de la bétonner, une simple surface plane pourrait faire l’affaire, certes il faudra du travail, mais j’ai confiance. La tâche n’est pas insurmontable. Je pensais aller voir du côté de Restoration point. C’est une des rares surfaces sans arbres sur l’ile. J’avais pensé à quelques tronçons de route éventuellement, mais ils sont en dehors de la zone sécurisée.

Rien ne vaudrait une piste en béton, avec des hangars en taule, mais ce serait très compliqué de sécuriser un aérodrome, ça mobiliserait en permanence des quantités astronomique de personnel. Ce n’est donc pas envisageable d’en faire la demande maintenant, peut-être un jour… « Nous allons trouver ce carburant dans tous les aérodromes de la région, dans les aéroports, dans les raffineries. Ça peut sembler idiot, mais nous allons en trouver dans les avions aussi. Un simple 747 aux réservoirs pleins serait en mesure de fournir des semaines entières de carburant à un avion comme le mien. » Je tais le fait que le carburant n’est pas exactement le même et que ça risquerait de détruire le moteur, à terme, mais l’apocalypse nous oblige à faire des compromis. Mais je laisse de toute façon tomber le sujet, car notre conversation tourne bientôt autour du pire moment de ma vie.

« Ni l’un ni l’autre, j’étais en train phase d’atterrissage normale, quand un coup de vent latérale a balayé mon avion. Mon aile a touché la piste avant de se briser et que je me mette à faire des tonneaux… Je venais de finir mes études, je devais intégrer l’école de pilotage de l’armée de l’air trois semaines plus tard… Quand je te dis que ça m’a couté ma carrière, ce crash a tué dans l’œuf mes projets. Toutes mes blessures, en particulier celle que j’ai à l’œil, m’interdisent de piloter un avion de chasse. Je suis devenue myope de l’œil gauche et c’est rédhibitoire… » Je shoot dans un petit caillou qui ose se dresser sur mon chemin. Moins par colère que par simple réflexe, je réponds à sa dernière question : [color=#006633] « Ce n’est pas indiscret, mais je n’ai jamais été vraiment dans l’armée… pas en tant que pilote du moins. Quand j’étais à l’école polytechnique, une grande école militaire, j’avais le grade d’aspirant et quand j’ai fait mon service obligatoire, j’étais sous-lieutenant. Mais pour le reste de ma carrière, je n’ai été qu’une, excellente, pilote civile.



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Clayton Buchanan
Christ Cosmique
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1457
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: French connection   French connection - Page 2 EmptyDim 23 Aoû 2020 - 0:10
Clayton avait touché dans le mille, Adrienne était passionnée d’aviation car elle était la petite fille et également la fille d’un aviateur. - « Je comprends » Lui répondit alors le barbu. Et il comprenait effectivement qu’elle ait tenté d’imiter son père et son grand-père puisqu’il avait lui-même suivit les traces de son paternel. - « Personnellement je ne suis jamais monté dans un avion de ma vie » Lui déclara-t-il alors Clayton. La brune se moquerait peut-être de lui ? Mais qu’importe la discussion était plaisante alors il ne s’offusquerait pas. - « En tout cas j’aurai vraiment bien aimé faire des sauts en parachute » L’immunisé se demanda alors quelles sensations les parachutistes, professionnels ou non, devaient ressentir lorsqu’ils sautaient d’un avion en vol. C’est sans doute pour cette raison qu’il demanda à Adrienne : - « Je suppose que de ton côté tu as dû faire de nombreux sauts en parachute ? » Avant de stopper ses paroles un court moment et de lui demander à nouveau : - « Dis-moi, lorsque ton projet se concrétisera est-ce que je pourrais avoir droit à un baptême de l’air ? » Il fixa alors la brune en souriant avant de rajouter : - « Voire peut-être même à un saut en parachute ? »
 
L’homme esquissa ensuite un sourire à la brune avant de reprendre : - « Est-ce que le système radio est assez puissant ? » Clay sembla alors réfléchir pendant quelques secondes avant de continuer : - «  Bah … euh … en fait j’en sais rien du tout. Je pense qu’il faudrait mieux que tu en parle directement avec l’intéressé, il s’appelle Cole. C’est un ancien hacker un peu … « étrange » » Enfin Clayton le trouvait plutôt étrange même s’il n’avait jamais entamé une véritable discussion avec lui. Son comportement « bizarre » et distant faisait en tout cas penser à Clayton que ce mec était à moitié paranoïaque. Mais il n’en souffla pas un mot à Adrienne préférant qu’elle se fasse sa propre opinion. Quant à la piste d’atterrissage, Adrienne y avait effectivement songé. Elle annonça d’ailleurs au barbu l’endroit où elle souhaitait là construire. - « Restoration Point, oui je vois bien où ça trouve. J’y suis déjà allé avec ma fille Kassandra » C’était d’ailleurs là-bas que la petite était tombée et qu’elle s’était fracturé le bras.
 
- « C’est une excellente idée, tu auras toute la place nécessaire pour y construire la piste. Les hangars pourront ensuite y être construits, je pense que ce ne posera pas de problèmes » Il leur suffirait seulement de transporter tout le matériel nécessaire pour leur construction là-bas et se retrousser les manches pour les installer rapidement. L‘homme posa ensuite sa main droite sur son front lorsque Adrienne lui annonça où elle comptait trouver le carburant nécessaire pour faire fonctionner ses futurs appareils avant de rajouter quasiment aussitôt : - « Bah ouais, je suis complètement idiot. Pourquoi je n’y avais pas pensé ?! » Parce qu’il était pourtant évident que ce carburant personne n’y avait touché depuis des années. Mais puisque la suite de la conversation s’orienta sur un sujet plutôt délicat puisqu’il concernait l’accident qui avait brisé la carrière de son interlocutrice c’est le visage fermé que le barbu écouta la brune lui raconter ce qui lui était arrivé.
 
C’est donc sérieusement qu’il lui répondit : - « Mince, je suis désolé. Ça a vraiment dû être une période très difficile à surmonter ? » Il fixa alors la brune comme pour lui faire comprendre qu’il l’était vraiment avant de rajouter : - « Et tu as passée combien de temps à l’hôpital ? » Parce qu’un tel accident avait dû la contraindre à rester alitée pendant des semaines voire des mois. - « Et la myopie de ton œil, elle ne te gêne pas trop au quotidien ? » Sans doute que si ? C’est pour cette raison que le routier continua : - « Tu as quand même eu de la chance de t’en sortir vivante et avec si peu de séquelles » Il parlait bien évidemment des séquelles physiques car les autres, celles qui étaient morales elles devaient continuellement lui trotter dans la tête ? Quant au parcours d’Adrienne dans l’armée l’homme ne tarda pas à lui répondre : - « Tu as quand même obtenu ces grades, même si tu n’as pas vraiment jamais été dans l’armée. Je considère donc comme une « vraie » militaire. A ce propos, si tu avais pu continuer ta carrière dans l’armée, est-ce qu’un jour tu aurais quand même décidée de venir t’installer aux Etats-Unis ? »


French connection - Page 2 Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
I swore to protect and defend the constitution ☠
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 125
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: French connection   French connection - Page 2 EmptyLun 24 Aoû 2020 - 21:37
Je ne peux réprimer un haussement de sourcils quand Clayton me fait part de son désir de sauter en parachute. Me demandant aussi si j’ai pratiqué cette discipline. Ma réponse est aussi naturelle que le fait de respirer : « Sauter en parachute ? Pourquoi faire ? Je peux comprendre que ça plaise à des gens, mais ce n’est pas du tout ce qui m’intéressait. » Très sincèrement, c’est quelque chose que je n’ai même jamais envisagé, je n’étais déjà pas très friande à l’idée d’avoir un parachute, je n’allais pas m’amuser à en faire pour le plaisir. Certains disent que c’est pour le plaisir de sensations sauvages et pures, pour la beauté des figures et le fait de ne faire qu’un avec le ciel. Je pense que je suis capable d’éprouver tout ça aux commandes de mon appareil et il n’est pas question que je me sangle à un parachute volontairement !

Cependant, la demande de Clayton me touche, énormément, qu’un rampant veuille découvrir les joies du vol, ça me fait toujours plaisir. C’est en souriant, décidément, cet homme avait le don de me faire sourire, que je lui aie répondu : « On trouvera bien une excuse pour justifier cela, un vol de reconnaissance, une liaison quelconque. Par contre, je crains ne pas pouvoir t’aider pour le saut en parachute, je ne suis pas parachutiste moi-même. Par contre, si tu trouves un moniteur et une bonne raison de le faire, nous pourrions toujours l’envisager. » Pour le moment, je refuse d’envisager un côté ludique à mon projet, il est trop fragile, trop instable, trop immatériel pour le moment. J’entreverrais bien l’utilité d’avoir des parachutistes, mais pour le moment, ce ne sont que des suppositions. Je ne m’étends pas sur le sujet, préférant rebondir sur la mention de la radio ;

« Cole… Je vais le mettre sur la liste des gens à rencontrer alors. Celle-ci s’allonge de jours en jours. Merci Clayton » Joignant le geste à la parole, j’ai sortis un petit calepin pour noter le nom du hacker, mais aussi les remarques de Clayton, un hacker étrange, il ne manquait plus que ça, j’ai le bon espoir de pouvoir communiquer avec lui, car il risque d’être central à nos opérations d’exploration lointaine. Un radio-guide est essentiel pour retrouver son chemin quand nous ne disposons pas de points de repères. Alors que j’écrivais ces quelques remarques, j’ai également répondu à Clayton : « Tu n’es pas du milieu, c’est normal que ça ne te semble pas évident. » J’imagine tout à fait, à contrario qu’il serait capable sans même réellement y penser, de me dresser un itinéraire spécial pour un poids lourd… ou transportant un objet encombrant… chose dont je serais bien incapable.

Forcément, durant la discussion, il arrive le moment de la sympathie et de la « pitié », sur les séquelles de mon accident. Ce n’est pas mon sujet de conversation préféré, alors je décide de l’évacuer rapidement: « J’ai passé six semaines à l’hôpital et tu rajouteras six mois de rééducation. Comme tu dis, j’ai eu de la chance de m’en sortir avec assez peu de séquelle. Ma vie quotidienne ne change pas beaucoup avec un œil myope, car l’autre est excellent ! J’avais ajouté la dernière phrase en lui faisant un clin d’œil justement. Puis j’ai rangé mon calepin avant de répondre à la toute dernière chose qu’il m’avait demandé.

Il me fallut une seconde de réflexion avant de finalement trouver les mots les plus justes : « Si j’étais devenue pilote de chasse, non, jamais je n’aurai mis les pieds ici. Sauf pour les exercices conjoints avec l’USAF ou la Navy. » Exercice où nous aurions d’ailleurs laminé les pilotes américains et leurs avions à peine capable de voler ! « Mon parcours de vie n’aurait rien eu à voir avec celui que j’ai vécu. Mais dis-moi Clayton, as-tu déjà eu une sorte de charnière dans ta vie, à part ton immunité, qui a fait basculer tout ce que tu étais en l’espace d’un instant ?





En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: French connection   French connection - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- French connection -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: