The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- The Prodigal Daughter & her Daddy Cool -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clayton Buchanan
Christ Cosmique
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1504
Age IRL : 45
MessageSujet: The Prodigal Daughter & her Daddy Cool   The Prodigal Daughter & her Daddy Cool EmptyVen 10 Juil 2020 - 17:57
Dans son ancienne vie, Clayton qui était un sportif aguerrit avait toujours aimé faire du sport. Et ce depuis son plus jeune âge. Le barbu s’était d’ailleurs inscrit très tôt dans une salle de musculation. Prioritairement pour soulever de la fonte et se sculpter un corps de rêve mais également pour faire le joli cœur auprès de toutes les femmes qu’il rencontrait dans ces salles de sport. Mais il n’y avait pas que la musculation qui intéressait Clayton puisqu’il faisait de la boxe et également de la course à pied. A ce propos, depuis qu’il avait posé les pieds à Bainbridge et plus particulièrement à Fort Ward, l’immunisé courait tous les jours. La plupart du temps l’homme préférait courir au petit matin mais d’autres fois, il y allait un peu plus tard. En fait, cela dépendait surtout s’il faisait son jogging seul ou s’il était accompagné de Kassandra, sa fille adoptive qu’il aimait de tout son cœur.

Clay qui était donc un passionné de course à pieds avait en tout cas tenté de transmettre sa passion à « ses » deux filles. Chose qui n’était pas une franche réussite auprès de Zelda qui n’aimait clairement pas courir. Mais qui était par contre une totale réussite avec Kassandra qui se montrait très réceptive à ce sport. La blondinette commençait en tout cas à y prendre goût. A ce propos, quasiment à chaque fois qu’elle courait avec Clay, la jeune fille taquinait « son père » en n’arrêtant pas de lui dire qu’il vieillissait et qu’un jour ou l’autre elle arriverait bientôt à le surpasser. Réaction spontanée de la part de la petite blonde qui motivait bien évidemment le routier. L’homme était en tout cas prêt à démontrer à l’adolescente qu’il n’était absolument pas encore « un vieux ». Ces gentilles querelles entre eux ne faisaient en tout cas que renforcer le lien qu’ils avaient développé tous les deux au fil des années.  
 
Aujourd’hui ne dérogeait en tout cas pas à la règle puisque Kassandra et Clay avaient décidé d’aller courir ensemble. Est-ce qu’ils emprunteraient le trajet habituel ? Non, le routier aimait bien innover de temps en temps et surprendre l’adolescente. A ce propos, l’homme avait d’ailleurs prévu, à la dernière minute, qu’ils iraient tous les deux jusqu’au golf abandonné ou la jeune fille s’était jadis cassée l’avant-bras en chutant du toit d’une voiturette de golf. Pourquoi là-bas ? Absolument pas pour lui rappeler ce souvenir douloureux mais plutôt pour parler avec elle en allant pique-niquer là-bas de ce qui se passait actuellement sur le camp mais aussi de ce qui se passait dans sa vie à elle et également à lui. Ils parleraient d’ailleurs sans doute en premier lieu des vaccinés comme Valentine qui l'avait violemment mordue lors d'une de ses crises.
 
Puis, des New Eden qui voulaient réduire en cendres leur camp. Et ensuite de lui, de Zelda, de Misha et certainement du futur bébé. Voire peut-être même de leurs colocataires ou d’autre habitants de l’île. Mais pourquoi Clay voulait il soudainement s’entretenir avec Kassidy ? Parce qu’il souhaitait connaître son ressentit sur tout ce que se passait dans sa vie et tout autour. Parce qu’il l’aimait et qu’il voulait qu’elle se confie à lui. Et également parce qu’elle grandissait et qu’elle commençait à devenir une femme. A ce propos, Clay craignait sérieusement que les jeunes garçons de son âge ne viennent trop trainer auprès d’elle lorsqu’il avait le dos tourné. Il faudrait donc qu’il lui en parle également. C’est en tout cas habillé de manière estivale, puisqu’il avait revêtu un short, un tee-shirt, des baskets, une casquette vissée sur sa tête et pris un sac à dos avec de quoi faire un pique-nique, que Clay attendait Kassy dans le hall de leur domicile. Est-ce que la jeune fille viendrait finalement rejoindre son « père » ? Bien sûr, c’était simplement une question de minutes.


The Prodigal Daughter & her Daddy Cool Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
I swore to protect and defend the constitution ☠
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kassandra Taylor
Kassandra Taylor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/06/2020
Messages : 320
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: The Prodigal Daughter & her Daddy Cool   The Prodigal Daughter & her Daddy Cool EmptyDim 19 Juil 2020 - 2:12
Le sport, ça l’intéresse pas. Enfin, ça ne l’intéresse plus. Quand elle était encore plus petite qu’elle l’est encore, elle était hypnotisée par la danse à un tel point qu’elle a saoulé ses parents un long moment avant qu’ils ne décident enfin de lui payer des cours. Rêve de petite fille, elle aimait bien ces petits cours enseignés par une professeure un peu trop sévère à une bande de gamines qui voulaient juste s’amuser et se perfectionner dans un art qui les faisaient toutes fantasmer… Et maintenant, il n’en est plus rien. Kassidy a tiré un trait sur ces rêves d’enfant, rêves auxquels elle ne pense plus. Elle n’a plus d’objectifs, plus de rêves. Elle ne privilégie plus qu’une chose : la survie. Auprès des siens, dans un camp dans lequel elle se sent en sécurité, et elle prie pour que chaque jour ne soit pas le dernier.

Les multiples blessures récentes de Clay ne l’aident pas dans cette tâche. Depuis qu’il a décidé de s’intégrer encore davantage au camp, depuis qu’il a pris un rôle encore plus important pour la sécurité du camp, elle a peur pour lui. C’est débile, elle le sait bien, surtout quand il ne fait que sortir pour de simples missions de routine, mais elle ne peut pas s’en empêcher. Puisque sans lui, elle n’est rien, personne, et qu’elle ne peut pas s’imaginer vivre seule. Ça fait maintenant bientôt cinq ans qu’ils sont à Fort Ward, l’adolescente a eu le temps de sociabiliser, de rencontrer des personnes qui lui sont aussi très chères… mais Clay, il est important. Trop important, tellement important qu’elle essaie peut-être inconsciemment de s’en détacher, de faire disparaitre ce piédestal sur lequel elle l’a mis dans l’espoir d’un jour moins souffrir s’il venait à lui arriver quelque chose. Elle se sent triste Kassidy, elle en frissonne rien que d’y penser… mais elle en a marre de pleurer, de voir ses mains se mettre à trembloter lorsqu’elle entend le prénom de son père adoptif dans des histoires d’échange de tirs, de morsures ou d’accidents.

Ce matin, elle n’est pas motivée à l’idée d’aller courir. Elle s’est disputée avec Zelda à propos de Misha, la blondinette trouve que sa meilleure-amie n’y va pas de main morte avec elle. Elle lui a proposé d’y aller doucement, de prendre un peu sur elle. Mais une Zelda qui s’impose des limites et qui essaie de se contrôler, c’est pas une Zelda… « Fait chier. » Elle soupire un grand coup, Kassidy. Elle a pas réussi à fermer l’œil aussi facilement que d’habitude. Pour cause, les multiples bourdonnements d’insectes qui se sont glissés dans sa chambre la nuit dernière. Elle frotte cette morsure de moustique sur son bras droit, ça va enfler, ça picote. Elle devrait pas y toucher mais elle le fait quand même, c’est plus fort qu’elle.

Clay l’attend dans le hall de leur domicile, comme il le fait chaque matin. Si elle ne pointe pas le bout de son nez, il part seul… mais ça arrive assez rarement. Le jogging matinal, c’est une activité dans laquelle Clay s’est lancé après son arrivée à Fort Ward. Il a fallu un long moment pour que Kassidy se mette à l’accompagner, un très long moment. Mais c’est à présent devenu l’une de ces habitudes qu’ils aiment tant partager l’un avec l’autre. Pas tous les jours puisqu’il lui arrive de vouloir faire la grasse mat, ou même parce que parfois, elle a pas la tête à ça… mais la plupart du temps, elle se joint à lui et partage un bout de chemin avec celui qu’il lui arrive d’appeler « Papa », même s’il ne lui laisse aucun répit et qu’elle ne fait pas le poids face à lui. Elle se dit qu’un jour, elle saura courir plus vite, qu’elle pourra le dépasser et que c’est lui qui sera derrière elle en train de cracher ses poumons… mais elle y croit quand même moyen.

Assise sur le bord de son lit, elle enfile une paire de chaussettes ainsi qu’une paire de baskets que Zelda lui a gentiment prêté il y a un long moment et que la jeune américaine n’a jamais vraiment pensé à lui rendre. Un t-shirt sur les épaules, un short légèrement trop grand… elle se lève, s’occupe de ses cheveux et se fait une queue de cheval avant de passer la porte de sa chambre et de rejoindre l’homme dans l’entrée. Elle avait raison. Il est bel et bien là, prêt à décamper avec son sac sur le dos… « Salut… t’as pris ma gourde ? » Question fondamentale, pas question qu’elle aille courir sans pouvoir se désaltérer. Et vu qu’il s’occupe toujours de ces détails, elle n’est même pas sûre de la raison pour laquelle elle lui demande puisqu'elle sait qu'il l'a fait. Elle s’étire un peu, lève les bras tout en l'observant. Il a l'air d'avoir meilleure mine qu'elle. Elle est toujours surprise par ce sourire qu'il a toujours aux lèvres au bon matin alors qu'elle, il lui faut toujours un petit moment pour ne plus être dans le gaz... « J’ai trop mal dormi… et je me suis faite piquer de partout, en plus. On peut pas retourner en hiver, franchement... ? J'en ai déjà marre de l'été. »
Revenir en haut Aller en bas  
Clayton Buchanan
Christ Cosmique
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1504
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: The Prodigal Daughter & her Daddy Cool   The Prodigal Daughter & her Daddy Cool EmptyVen 24 Juil 2020 - 16:20
- « Bien sûr que j’ai pris ta gourde. Elle est déjà dans mon sac à dos à côté de la mienne. Et cerise sur le gâteau, elles sont toutes les deux dans un sac isotherme avec des pains de glace pour les garder bien fraîches toute la journée ! » S’empressa de répondre fièrement Clayton à Kassandra. Et puisque l’adolescente râlait à propos de piqures de moustiques l’homme lui demanda tout en relevant ses lunettes de soleil : - « Et je suis sûr que tu as dû te gratter toute la nuit ? » La réponse devait très certainement être positive vu ses traits fatigués ? - « Tu devrais aller chercher la bouteille de vinaigre dans la cuisine et t’en passer un petit peu sur tes piqures. Ça devrait soulager tes démangeaisons » Lui déclara ensuite Clayton même s’il se doutait bien que la fillette serait sans doute hésitante à aller se badigeonner de vinaigre. Primo parce qu'elle allait sentir une drôle d'odeur une bonne partie de la journée. Et secundo parce qu'elle devait penser que Clayton, qui était un éternel plaisantin, devait être en train de se payer sa tête. 
 
A ce propos le barbu rajouta : - « Non mais c’est pas une blague, hein ! Tu peux me faire confiance. Le vinaigre est un remède naturel » En même temps, il était tout à fait normal que Kassandra se méfie de Clay puisqu’il ne cessait de faire le pitre et de raconter n’importe quoi à tout bout de champs. Souriant l’immunisé continua ensuite sur un ton plaisantin : - « Vois le bon côté des choses, ces piqures de moustiques te permettront au moins de ne pas oublier de fermer ta fenêtre ce soir … » Clay ricana ensuite un bref instant avant de poursuivre : - « … en tout cas avec le parcours que je te réserve aujourd’hui, je suis persuadé que ce soir tu vas dormir comme un bébé … » Le routier rigola cette fois-ci avant de rajouter sur un ton beaucoup plus sérieux lorsque la jeune fille lui annonça qu’elle détestait cette période estivale de l’année : - « … ouais bah tu déteste peut-être ça mais n’oublie pas de prendre une casquette avant de partir. Il fait chaud aujourd’hui et je n’aimerai pas que tu fasses une insolation »   
 
************
 
Cela faisait maintenant une bonne petite heure que le duo était partit au pas de course de leur domicile. Et force est de constater que même si Kassandra avait passé une mauvaise nuit, la jeune fille était en forme. Elle était d’ailleurs tellement en forme qu’elle suivait de près Clayton qui, en sueur, stoppa soudainement sa course à proximité d’un arbre pour profiter pleinement de la zone d’ombre que celui-ci leur offrait. Après avoir ôté sa casquette, ses lunettes et s’être épongé le front d’un revers de la main Clay déclara alors à Kassidy tout en s’asseyant sur l’herbe : - « Aller, il est temps de faire une petite pause ! » L’homme retira alors de son sac à dos la gourde bien fraîche de Kassandra qu’il confia à sa propriétaire avant de faire de même avec la sienne.
 
Après avoir bu une bonne rasade d’eau bien fraîche le barbu demanda alors à « sa fille » : - « Ça va ? Tu tiens le coup ? » Avant de rajouter dans la foulée : - « J’ai l’impression que tu t’améliores de jour en jour. A ce rythme-là, dans peu de temps je pense que tu me surpasseras » Et il disait vrai la blondinette commençait à être très endurante. Clay esquissa alors un sourire à l’ado avant de finalement lui demander : - « Au fait, je voulais te dire … enfin … tu sais l’autre jour lorsque Valentine m’a mordue et que je me suis fait blesser par balle … bah en fait on en a jamais vraiment discuté de cette journée. Et je sais que tu t’es inquiété pour moi et pour Misha. Alors je me demandais si tu avais des questions à me poser sur ce qui s’est passé ce jour-là »
 
L’homme invita ensuite la fillette à s’asseoir à côté de lui tout en rebouchant sa gourde. Ce n’est qu’une fois cette dernière déposée au sol qu’il continua : - « Mais tu peux me parler aussi d’autres trucs si tu veux. Avec la grossesse de Misha et tout ce qui se passe actuellement dans notre vie tu as sans doute tout un tas de questions à me poser ? » L’immunisé resta alors attentif à la réaction de la blondinette tout en espérant pouvoir répondre aux questions de l’adolescente qui seraient peut-être nombreuses ?


The Prodigal Daughter & her Daddy Cool Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
I swore to protect and defend the constitution ☠
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kassandra Taylor
Kassandra Taylor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/06/2020
Messages : 320
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: The Prodigal Daughter & her Daddy Cool   The Prodigal Daughter & her Daddy Cool EmptyMer 29 Juil 2020 - 17:06
Il lui rappelle parfois sa mère plus qu’il lui rappelle son père. Son organisation, c’est l’une des choses qu’elle aime le plus chez Clay… avec le fait que ce soit un peu un adolescent qui a mal grandi. Il a bientôt quarante ans mais il continue de se comporter comme s’il en avait seize. La plupart du temps, c’est vachement drôle. Mais il y a des moments où elle a envie de lui prendre les épaules et de lui faire la morale tellement elle a parfois l’impression d’être la plus mature d’eux deux… et c’est sûrement vrai. « Qu’est-ce que je ferais sans toi, hein… ? » Elle lui demande en plaisantant mais parfois, elle se le demande réellement… elle ne serait pas à Fort Ward, elle serait certainement seule dans un taudis, à crever de faim et à pas savoir quoi faire… ou peut-être serait-elle tout simplement déjà morte. C’est plus que possible dans un monde comme celui-ci… Elle roule des yeux lorsqu’il devine (sans grands efforts) ce qu’elle a passé sa nuit à faire : à se gratter. Elle s’est fait piquer de partout, elle en a sur les bras, sur les jambes, à l’épaule… c’est frustrant et tellement douloureux. « Hein… du vinaigre ? Tu t’fous de moi ? » Elle lève la main en se demandant réellement s’il croit qu’elle va gober son histoire ou s’il lui fait simplement son histoire… Du vinaigre, sans déconner…

Pourquoi est-ce que c’est une mauvaise idée ? Parce qu’elle puerait le vinaigre, déjà. Elle en a déjà fait l’expérience lorsqu’elle était en maternelle et qu’il y a eu une invasion de poux dans sa classe. Dans ses cheveux, c’était déjà pas marrant alors si elle doit en plus s’en asperger le corps… Elle préfère encore passer les prochains jours à se gratter plutôt que de se balader en puant le vinaigre. Sean et Zelda se foutraient probablement d’elle, en plus. « Si tu crois vraiment que je vais me mettre du vinaigre dessus… c’est que tu me sous-estimes, Clay. » Elle a envie d’en grimacer rien qu’en pensant déjà à l’odeur acide. C’est hors de question. « Heureusement que c’est pas le remède naturel de la connerie, sinon je te forcerais à en avaler. » Elle secoue la tête. Kassidy vient de se réveiller mais ressent déjà l’envie d’aller se coucher… c’est ça, la vie avec Clayton.

Sur les conseils de Clayton (qui donne parfois de bons conseils !), elle attrape une casquette sur le porte-manteaux. Une casquette noire faisant honneur aux Seattle Mariners, l’équipe de baseball de la ville. Elle la met sur sa tête et s’approche de l’entrée, prête à sortir. « Tu te comportes vraiment trop comme mon père, j’te jure… » Elle lui déclare d’un ton neutre, légèrement amusé mais surtout nostalgique. Elle est bien tombée. Clayton est ce qui se rapproche le plus d’un père, pour elle… C’en est même un à ses yeux. Son père adoptif, celui qu’elle se surprend parfois à appeler « Papa » lors de moments d’inattention, surtout par habitude… mais elle est pas à l’aise avec ça, pas encore.

Ils courent un long moment. Elle ne voit pas les minutes passer mais elle les sent. Les gouttes de sueurs qui coulent sur son front, son cœur sur le point d’exploser dans sa poitrine, ses jambes qui commencent à peser. Elle est presque heureuse de soudainement voir Clayton s’arrêter près d’un arbre pour reprendre son souffle, annonçant une pause. Kassidy le rejoint sans se faire prier sous cet arbre, dans ce petit coin d’ombre que son corps lui remerciera plus tard d’avoir trouvé. « J’en peux plus. » Elle passe le revers de sa main sur son front humide tout en cherchant une petite serviette dans son sac de l’autre main. Elle s’en sert pour s’essuyer, elle la passe sur son front, dans sa nuque mais surtout sous ses aisselles… Elle ne ressent plus de mépris pour la sueur mais préfère l’éviter lorsqu’elle est entre les quatre murs de son camp. Elle pose la serviette et attrape sa gourde que Clayton lui tend. En un rien de temps, elle doit avaler la moitié de sa contenance… « Ouais, ouais… ça va. » La blonde répond en reprenant son souffle, elle s’essuie les lèvres de son avant-bras tout en écoutant Clayton qu’elle trouve toujours aussi doué pour les compliments… Endurante, elle l’est. Le surpassera-t-elle un jour pour autant… ? Elle en rêve, mais c’est pas gagné… « Un jour, c’est moi qui décidera de quand on fera les pauses… c’est même toi qui me suppliera d’en faire tellement tu seras à la ramasse. » elle lui dit en ricanant, elle aimerait parfois avoir sa force mais elle se dit qu’elle a pas encore la carrure pour ça… Affalée dans l’herbe, ses doigts touchent l’herbe déjà sèche après les quelques minutes de pluie de la veille… Il fait bon, vraiment très bon.

Et comme d’habitude avec Clay, un bon moment doit toujours se finir avec sérieux. « Clay… » Elle passe une main sur son visage. « Je me suis pas qu’inquiétée… j’étais vraiment pas bien pour vous. Pour toi. » Elle essaie de ne pas y repenser mais elle revoit ces images toujours aussi fraiches. Les armes qui se sont mises à couler sur ses joues, son cœur qui s’est mis à battre comme si elle était sur le point de s’écrouler, ses mains tremblantes… Elle déteste sa sensibilité, ce côté fragile dont elle ne sait pas se détacher. « Je… je sais que j’ai pas le droit de te dire quoi faire, que mon avis compte pas mais… j’veux que tu fasses attention, plus attention. » Elle baisse les yeux, se mord la lèvre. « Si ça tenait qu’à moi, je voudrais même pas que tu sortes, que tu prennes des risques pour rien, comme ça. » Elle a bien conscience que ce sont ses devoirs, les risques qui s’imposent lors d’une vie en communauté… « J’en ai marre de te voir partir et d’entendre qu’il t’arrive des trucs, de savoir que tu t’es pris une balle, que tu t’es fait mordre et que tu vas peut-être pas rentrer en vie. » Elle se surprend à ne pas fondre en larmes. Elle en a envie, pourtant.

« T’es toujours dehors, en train de faire des trucs… je sais même pas ce que vous faites, en fait. » Ils sortent toujours armés. Elle se doute qu’ils cherchent des vivres, des informations, qu’ils surveillent des trucs… mais en général, ils n’en parlent que très peu. « J’ai l’impression de servir à rien. C’est con mais j’ai l’impression d’être cette femme dans les vieux films qui attend que son mari rentre de la guerre sans être sûre de le revoir un jour… et j’ai cette impression à chaque fois que tu sors, Clayton. » Kassidy renifle, le regard posé sur ses jambes. Elle ne veut pas croiser son regard, elle n’aime pas ce genre de discussions… « Je veux pas que tu meures, Clay. »
Revenir en haut Aller en bas  
Clayton Buchanan
Christ Cosmique
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1504
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: The Prodigal Daughter & her Daddy Cool   The Prodigal Daughter & her Daddy Cool EmptySam 1 Aoû 2020 - 22:47
Kassandra était peut-être épuisée par sa mauvaise nuit et par les efforts qu’elle venait de fournir aujourd’hui mais Clayton savait très bien que la jeune fille ne baisserait pas les bras. Non, elle n’abandonnerait pas son tuteur, là sous cet arbre en rebroussant chemin sous prétexte qu’elle était à bout de force, fatiguée et que ses piqures de moustiques la démangeait de partout. Pourquoi ? Parce que la blondinette était forte mentalement, bien plus forte que certaines personnes ne l’imaginaient. Elle avait un mental d’acier, même si quelques fois elle avait besoin qu’on la réconforte et qu’on lui remonte le moral. Mais ça c’était tout à fait normal, tout le monde avait besoin de soutien et d’encouragements dans la vie, même les personnes les plus fortes. Clayton était en tout cas là pour la soutenir, pour l’aider, pour la réconforter, pour la motiver, pour lui donner goût à la vie mais aussi pour aller de l’avant et pour surmonter sa timidité. Timidité qui finirait par disparaître ou s’atténuer avec le temps et où avec les conseils de son tuteur, qui lui ne manquait absolument pas d’assurance dans ses actes, dans ses décisions, dans ses opinions ou dans ses paroles. Ça, Clayton en était persuadé.   
 
La blondinette confirma en tout cas à l’immunisé qu’elle allait bien. Elle allait d’ailleurs tellement bien qu’elle ne tarda pas à lui répondre, en le taquinant, qu’effectivement un jour ou l’autre c’est elle qui le surpasserait. Souriant le barbu lui répondit alors tout en la regardant s’étendre sur l’herbe : - « J’en suis certain … » Non pas pour lui faire plaisir mais plutôt parce qu’il voyait bien qu’elle en avait effectivement le potentiel. - « ... mais il te reste encore beaucoup de progrès à faire si tu désires réellement me voir te supplier de faire une pause » L’homme ricana alors un très bref instant avant de continuer : - « Ecoutes, si tu penses vraiment pouvoir me battre on peut faire un petit jeu du genre … » Il sembla réfléchir un instant avant de reprendre : - « … un pari » Là, il esquissa un sourire qui se voulait confiant avant de poursuivre : - « Si tu parviens avant moi à la maison lorsqu’on rentrera bah tu pourras me demander tout ce que tu veux » Ce pari motiverait peut-être encore plus l’adolescente à terminer devant lui sur la ligne d’arrivée ? Ou pas puisque de toute façon, Kassidy obtenait toujours tout ce qu’elle désirait de la part de son tuteur ? A moins que l’ado ait vraiment envie de quelque chose de particulier qu’elle ne possédait pas encore ? 
 
Le barbu stoppa alors ses paroles un bref instant avant de rajouter : - « Mais si c’est moi qui gagne … » Il laissa alors planer un nouveau silence avant de reprendre : - « … tu devras … te … » Il parlait de manière discontinue volontairement rien que pour enquiquiner gentiment Kassidy : - « … badigeonner le corps de vinaigre » Bah ouais, il fallait bien que son gage en vaille le coup sinon ce n’était pas drôle. - « Mais si tu as peur de perdre, tu peux ne pas participer si tu veux » Là, il tentait clairement de la faire participer à son petit jeu, tout en songeant qu’il en sortirait forcément vainqueur. L’homme laissa alors « sa fille » réfléchir à sa proposition avant de lui répondre, plus sérieusement cette fois-ci, lorsqu’elle lui annonça qu’elle s’était réellement fait un sang d’encre pour Misha et surtout pour lui lorsqu’ils étaient rentrés blessés tous les deux : - « Je sais bien que tu t’es fait du souci … » Lui-même avait pensé à elle lorsqu’il s’était retrouvé à terre avec la balle dans la jambe - « … si au contraire, ton avis compte beaucoup à mes yeux. Il est très important, j’ai besoin de savoir ce que tu penses de tout ça … » Parce qu’elle ne resterait pas une ado toute sa vie, elle avait besoin de savoir ce qui se passait en dehors de leurs murs. - « … tu peux donc me poser toutes questions que tu veux »
 
Après une courte pause le barbu continua : - « Je sais bien que tu n’aimes pas me voir m’absenter pour participer à ce genre d’opération mais … c’est nécessaire. Pour notre sécurité, pour notre avenir et surtout pour ton avenir à toi … » Parce que si leur groupe tombait aux mains des new Eden, qu’adviendrait-il de toutes les femmes et des adolescentes de leur groupe ? Seraient-elles réduites en esclavage comme toutes les femmes qui faisaient partie de New Eden ? Certainement ? L’homme posa alors sa main droite sur une des mains de la blondinette un peu comme pour la rassurer avant de rajouter : - « Si je ne t’en ai jamais parlé de ce que je faisais lorsque je quittais le camp c’est simplement parce que je voulais t’éviter de te dévoiler ce qui se passait réellement à l’extérieur. Pour … pour te protéger » Il « couvait » certainement beaucoup trop Kassandra mais elle avait déjà vécue et vue tellement d’horreur pour son si jeune âge. Et puis elle était si sensible. Le barbu esquissa en tout cas rapidement un sourire tendre à la fillette lorsqu’elle lui demanda de faire plus attention lors de ses prochaines expéditions en dehors du Fort. Et puisqu’il souhaitait la rassurer il ne tarda pas à lui répondre toujours en plaisantant : - « Oui maman, je te promets de faire bien attention ! »
 
Clay rigola ensuite avant de rajouter plus beaucoup sérieusement cette fois-ci : - « Non mais sans rire, je te promets de faire extrêmement attention » Parce qu’il n’avait aucune envie de finir sa vie « truffé » de plomb dans une ruelle sombre à mille lieux d’ici ou dévoré par une horde de cadavres affamés au beau milieu de nul part. Kassandra, Zelda, Misha et sa future fille étaient toutes les quatre sa raison de vivre il était donc hors de question qu’il meure stupidement lors d’une expédition. Souhaitant détendre un peu l’atmosphère Clay déclara ensuite en blaguant : - « Et puis de toute façon il ne peut rien m'arriver de grave n’oublies pas que je suis « Le Messie » de Fort Ward » Là, il éclata littéralement de rire avant de rajouter : - « T’es adorable » Lorsqu'elle lui avoua qu'elle souhaitait qu'il ne lui arrive pas malheur. L’homme souhaita alors serrer l’adolescente dans ses bras pour lui montrer qu’il tenait vraiment à elle. Mais puisqu’il était en sueur il déclara finalement à la blondinette : - « Je te ferai bien une petite accolade mais je ne suis pas certain que tu apprécies entrer en contact avec mon tee-shirt trempé de sueur » Le barbu esquissa alors un sourire amusé à la fillette avant de continuer : - « Et sinon depuis l’autre fois, as-tu déjà revu Valentine ? Et que penses-tu de la grossesse de Misha ? Tu en as déjà parlé avec elle ? Et avec Zelda, vous en avez déjà discuté toutes les deux ? »


The Prodigal Daughter & her Daddy Cool Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
I swore to protect and defend the constitution ☠
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Kassandra Taylor
Kassandra Taylor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/06/2020
Messages : 320
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: The Prodigal Daughter & her Daddy Cool   The Prodigal Daughter & her Daddy Cool EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 17:23
Un jour, elle aura ses capacités. Elle le surpassera, sera meilleure que lui et l’épatera tellement elle aura fait des progrès pendant que lui peinera à la rattraper. Elle l’espère, elle en est même sûre… mais elle ne prie pas spécialement sur ses progrès à elle, non… « Pas besoin de progrès, j’ai juste à attendre que tu vieillisses… » Elle lui annonce dans un clin d’œil un peu provocateur. « Quand tu seras tout vieux et fripé, que tu pourras plus courir et que je serais rapide comme l’éclair. » Amour vache, ils aiment se taquiner tous les deux, probablement trop. Des deux, c’est certainement lui qui aime ces petites blagues, ces provocations qu’ils ne partagent que tous les deux. Kassidy, elle ne fait qu’y répondre la plupart du temps.

Assis tous les deux dans un coin d’ombre, Kassidy prend appui dans l’herbe, vient sentir l’herbe lui chatouiller le bas des jambes, juste au-dessus de ses chaussettes. Les pauses lors de leurs joggings, c’est ce qu’elle a toujours préféré. Clay a beaucoup de devoirs au sein du camp, comme beaucoup d’entre eux… Ça leur fait donc un moment de discussion, un moment de répit pour tous les deux qui ne se voient plus autant qu’auparavant. « Si tu proposes ça, c’est que t’es sûr de gagner, j’suis sûre. » Elle secoue la tête d’un air amusé, lâchant un grand soupir. Et même si elle gagnait, si elle en était capable… qu’est-ce qu’elle pourrait bien lui demander ? De choisir le nom de leur futur enfant à lui et à Misha ? De réaménager sa chambre, ou peut-être même de lui trouver d’autres bouquins lors de sa prochaine excursion ? La vérité, c’est que Kassidy vit plutôt bien sa vie à Fort Ward… et qu’elle ne pense pas avoir besoin de quoi que ce soit, rien de matériel, en tout cas. Elle s’estime chanceuse du moment qu’elle a de quoi se remplir le ventre et un matelas sur lequel passer la nuit.

Elle réfléchit, Kassidy. Elle fronce les sourcils, hausse les épaules tout en détournant un peu le regard… Est-ce qu’elle a déjà refusé un challenge à Clay ? Pas spécialement. Mais celui-ci, elle sait qu’il est presque impossible qu’elle le gagne. Nier qu’il est en meilleur forme physique qu’elle, penser qu’il est probable qu’elle arrive chez eux plus vite que lui… Non, c’est pas possible, ça relèverait du miracle. Pourtant, elle est joueuse, Kassie. « Tout ce que je veux, t’es sûr ? » Elle sourit en coin. Au pire, elle sera badigeonnée de vinaigre en entrant à la maison devant les yeux amusés de Zelda, Misha et de Maya… et au pire, elle lui demandera un truc tordu, rien que pour l’emmerder. « On fait ça… mais faudra pas venir te plaindre si tu perds. »

Puis ils passent aux choses sérieuses, père et fille. Clay décide de passer de la joie, de la bonne humeur à quelque chose de plus sérieux, d’un peu morose… Et s’il y en a bien un qui lui inspire du doute mais aussi une certaine forme de détresse, c’est lui. Dès qu’il passe les portes de Fort Ward pour partir en mission, les inquiétudes prennent le contrôle de son corps. Elle est obligée de s’inquiéter… parce que même si aujourd’hui, elle a d’autres connaissances, une ribambelle d’autres personnes… la vérité, c’est que c’est de lui dont elle a réellement besoin, le seul en qui elle a réellement confiance. « C’est pas nécessaire… » Elle soupire un court instant, encore une fois. « T’es pas obligé d’y aller à chaque fois. Y en a certains qui sortent jamais et qui font leur part du travail ici. » Aux cultures, à la bibliothèque, partout. Elle sait qu’il est l’un de ceux qui sont les plus aptes à sortir… mais ça l’embêterait de l’avouer. Si c’était de son ressort, elle l’empêcherait de sortir et lui donnerait un poste à l’intérieur du camp, quelque chose qui ne le mettrait pas en danger à chaque sortie.

Elle l’écoute, baisse les yeux sur sa grande main qui vient se poser sur l’une des siennes… puis elle relève les yeux vers lui, un peu dérangée. « Tu me protèges pas en faisant ça… tu me gardes juste dans le brouillard, dans le flou. Tu me dis rien, tu gardes tout ça pour toi. » Elle se racle la gorge. « Je sais que c’est pas un monde de bisounours dehors, p’pa. Je sais qu’il se passe des trucs, je suis pas naïve et toute innocente… j’ai plus six ans. » Il la couve beaucoup trop à son goût. Elle a besoin de protection, mais à quinze ans, elle se pense capable d’assumer mais aussi de savoir tout ce qui se trame à l’extérieur. Si elle n’aime pas quelque chose, c’est le mensonge.

Lorsqu’il l’appelle « maman » pour plaisanter, elle se sert de sa jambe pour lui donner un petit coup de pied sans y mettre vraiment d’effort. Ça la fait rire, ça le fait rire… mais au final, elle est sérieuse quand elle lui demande de faire attention. « Tu rigoles, mais si un jour j’te vois pas rentrer… je vais partir en quête de vengeance comme dans les films. » Elle lui annonce en riant, faisant référence à l’un de ses vieux films qu’ils ont tous les deux regardé quelques jours plus tôt… S’il lui arrivait quelque chose, elle ne se le pardonnerait pas… et elle ne lui pardonnerait pas à lui non plus.

L’important, au fond, c’est qu’il sache qu’il y a toujours des risques… et il est assez grand pour le savoir, ce n’est pas à elle de lui expliquer. Sa petite promesse a le don de la faire sourire, elle espère qu’il le pense réellement et n’en doute pas. « Pfft. » C’est surtout la phrase dont il se sert pour se justifier qui la fait rire… « Le Messie… » Elle aime l’appeler comme ça de temps en temps, pour le charier… mais « Messie » ou pas, ça ne change rien à ses yeux. « C’est pas moi qui vais t’apprendre qu’il y a quarante façons de mourir à l’extérieur… et les morsures, c’est pas le pire. » Qu’il y soit immunisé, ça ne change pas grand-chose, au final… S’il se fait attaquer à l’extérieur, c’est pas les autres qui iront le sauver.

Ses joues tournent au rouge, elle sent la chaleur monter et ce petit sourire amusé qu’elle arrive pas à s’empêcher de lui donner. Elle est en train de lui dire tout ce qu’elle a sur le cœur et lui, il décide de se taper une barre… « T’es vraiment pas sympa de te foutre de moi comme ça… »

De sa propre initiative, elle se redresse un peu pour venir se glisser dans ses bras, venant s’asseoir sur ses genoux pour lui donner l’un de ces câlins qu’elle aimait partager avec lui il y a quelques années, lorsqu’elle était plus jeune, lorsqu’elle était encore plus en détresse émotionnelle qu’actuellement… Ça lui manque, parfois. « Je m’en fous de la sueur… je t’aime, Clay. »

Elle passe ses bras autour de lui, embrasse sa joue avec beaucoup d’amour. Puis elle vient glisser sa tête dans son cou et reste blottie contre lui… L’humidité de son t-shirt, cette odeur qui lui frôle le nez… il y a bien longtemps qu’elle y est habituée. La sueur, ça lui fait plus grand-chose.

« Je veux plus lui parler, je veux rien avoir à faire avec elle… » Elle roule des yeux, elle parle dans son cou. Elle sait que Valentine n’était pas dans son état… normal lorsqu’elle l’a mordu, lorsqu’elle lui a fait du mal. Mais elle s’en fiche, elle l’a quand même blessé. « Elle avait qu’à pas te toucher. » Et si Kassie lui bouffait le bras, est-ce qu’elle lui pardonnerait ?

« Je sais pas, Clay… Moi, je veux que vous fassiez ce que vous voulez. » Elle comprend l’intérêt de sa question, mais elle est quand même touchée de l’entendre lui en parler… comme si son avis sur la question avait de l’importance. « Si tu l’aimes, bah… tu l’aimes. Moi, je veux que tu sois heureux, tu vois ? Et c’est encore mieux si ça ramène un bébé à la maison. » Le bébé, elle arrive pas d’y penser… mais elle pense aussi à ces futures nuits de cauchemar que Zelda et elle vont vivre, quand il se réveillera la nuit pour se mettre à hurler. C’est le seul truc qui la dérange, en fait… Puis si Clay la connait bien, il sait qu’elle s’occupera avec plaisir du nouveau-né.

« Et Zelda… bah… » Elle se met à glousser, amusée. « On en a un peu parlé… et je lui ai demandé d’être plus cool avec elle. Mais elle a pas l’air contente. Elle aimerait que son bide explose, même. Mais c'est Zelda, donc tu sais... » Mais bon, Kassandra s’est mise à rire lorsqu’elle lui en a parlé, alors… c’est pas elle qui va lui jeter la première pierre. « Vous avez pensé à un prénom pour le bébé, ou pas ? Vous savez où il va dormir ? » Elle peut pas s’empêcher d’y penser, de penser qu’une fois cet enfant né, elle pourra le voir comme un petit frère, une petite sœur rien qu’à elle.
Revenir en haut Aller en bas  
Clayton Buchanan
Christ Cosmique
Clayton Buchanan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/07/2017
Messages : 1504
Age IRL : 45
MessageSujet: Re: The Prodigal Daughter & her Daddy Cool   The Prodigal Daughter & her Daddy Cool EmptyDim 16 Aoû 2020 - 0:41
Lorsque Kassandra annonça à son tuteur qu’elle n’avait qu’à attendre qu’il vieillisse pour le battre celui-ci ne tarda pas à lui répondre avec une certaine arrogance : - « Moi fripé ? Non mais dans tes rêves jeune fille. Avec le corps que je me suis façonné au fil du temps, il n’y a aucune chance que je devienne comme le vieux Terrance » En l’occurrence le préposé aux armes du camp. Quant à savoir si Clayton parviendrait à arriver avant Kassandra à leur domicile, il y avait en effet de très fortes chances que le barbu gagne cette « compétition ». Déjà parce que le routier avait de plus grandes foulées que l’adolescente. Et puis parce que Clay passait énormément de temps à s’entraîner. Mais Kassidy pouvait tout de même gagner cette course. Comment ? Tout simplement en laissant partir Clay devant elle et en le laissant croire qu’il allait la battre haut la main alors que de son côté, elle pourrait emprunter un raccourci qui la mènerait directement à leur maison. C’était bien évidemment de la triche mais après tout, aucune règle n’avait réellement été fixée entre le père et la fille. Tous les droits étaient donc permis.
 
Le routier déclara en tout cas à l’ado : - « Moi, sûr de gagner ? Mais non je suis persuadé que tu peux rivaliser avec moi » L’homme était persuadé qu’il allait gagner cette course et que sa petite protégée finirait entièrement recouverte de vinaigre avant la fin de la soirée. - « Oui, je t'offrirai tout ce que tu veux. Enfin, dans la mesure du possible bien entendu » Le barbu commença alors à songer que leur soirée serait animée est plaisante. - « Promis, je ne me plaindrais pas si je perds » Clay présenta alors le petit doigt de sa main droite à l’ado de manière à ce que celle-ci enroule le sien sur celui du barbu pour sceller cet accord. - « Promis juré ! » Rajouta t'il ensuite - « Mais je ne perdrais pas » Parce qu’il aimait bien avoir le dernier mot quand même. Et puis la conversation s’orienta ensuite sur les sorties de Clay et par la même occasion sur tous les risques qu’il prenait à l’extérieur alors qu’il n’était effectivement pas obligé de les prendre. Sérieusement parce qu’il voyait bien que ce sujet était délicat, l’homme répondit alors à la blondinette : - « Si, tu veux que je t’en parle je t’en parlerai. J’y tiens » Parce qu’il ne souhaitait pas qu’il y ait de secrets entre eux, les secrets n’étaient jamais bons.    
 
Le barbu écouta en tout cas attentivement l’adolescente lui confier son ressenti sur la situation avant de lui répondre : - « Tu as raison. Tu n’es plus une petite fille. Tu as le droit de savoir » Kassandra avait effectivement bien grandi depuis le jour ou Clay avait fait sa connaissance. Mais à ses yeux elle restait toujours la petite fille effrayée qu’il avait rencontré par hasard sur le bord d’une route alors qu’il n’aurait jamais dû l'emprunter. L’homme repensait d’ailleurs souvent à cette journée. Et s’il n’était jamais passé par cette route, est-ce que la blondinette aurait réussie à s’en sortir ? Ce serait elle fait dévorer ? Ou aurait-elle rencontrée une autre âme charitable ? Le barbu esquissa en tout cas un sourire lorsque Kassandra l’appela « p’pa ». Pourquoi ? Parce que c’était spontané de sa part, la blondinette le considérait comme son véritable père et ça, ça valait tout l’or du monde pour Clayton. Quant au petit coup de pied que la jeune fille lui donna le barbu s’empressa de lui répondre  « Mais enfin … aïe ! » Avant de rigoler avec l’ado avant qu’elle ne continue de se confier à lui.  
 
 - « Tu ne dois pas t’inquiéter autant. Tu sais lorsque je sors comme ça, il y a toujours Denis qui veille sur moi » Le Marshall Preacher Kassandra le connaissait bien puisqu’il était le garde du corps personnel de Clayton. Mais sa mission était également de protéger Kassandra, Zelda et Misha s’il le fallait. Et puisque le routier était un éternel plaisantin il continua lorsque la jeune fille lui annonça qu’elle partirait en quête pour le retrouver si jamais il venait à ne pas rentrer de l’une de ses missions : - « Je t’imagine bien avec un fusil à pompe pour venir me chercher » Clay ricana alors de nouveau pour détendre l’atmosphère avant de finalement serrer la jeune fille dans ses bras. - « Je ne me moque pas de toi » Continua-t-il ensuite beaucoup plus sérieusement - « Moi aussi je t’aime » Il l’aimait effectivement comme si elle était sa propre fille. Quant à Valentine Clay rajouta : - « Valentine n’y était pour rien tu sais. C’est à cause du vaccin qu’elle a agi de cette manière » L’ado semblait en tout cas véritablement en vouloir à la jeune femme ? Mais elle n'était pas contre l’idée que la relation entre Misha et Clay devienne beaucoup plus sérieuse qu’elle ne l’était déjà.  

- « Misha t’apprécie vraiment, elle adore passer du temps avec toi » C’était sans doute parce que Kassandra était beaucoup plus calme et beaucoup plus posée que Zelda ? La jeune fille aidait en tout cas énormément la rouquine, contrairement à Zelda. Cela devait donc forcément peser dans la balance. Quant au bébé Clay préféra préciser : - « Tu sais ce bébé ne changera absolument rien pour vous deux » Il parlait bien évidemment de sa « sœur » Zelda et d'elle-même bien entendu. - « Je vous aimerai toujours autant, faut pas vous en faire. Il ne faut pas que « tu » t’en fasses » Clay craignait évidemment que les deux ados se sentent mises de côté. - « J’espère en tout cas que vous l’accepterez comme votre petite sœur » Parce que c’était effectivement une fille qui allait bientôt rejoindre le foyer de l’australienne et de Kassy. Et comme il s’y attendait, Zelda n’était pas franchement enthousiasmée à l’idée de vivre aux côtés de l’enfant de Misha. - « J’espère qu’elles réussiront à se réconcilier toutes les deux » Misha et l’australienne étaient en effet en « guerre » depuis maintenant bien trop longtemps. Et avec le temps, ça commençait à devenir pesant.

- « Elles sont aussi bornées l’une que l’autre » Continua-t-il ensuite. L’homme hocha ensuite la tête de gauche à droite avant de rajouter : - « Que son bide explose !? Non mais c’est du grand n’importe quoi ! Va savoir où elle va chercher toutes ces idées ! » Clay ricana toutefois pendant une fraction de secondes en imaginant le spectacle avant de rajouter : - « Oui, Misha a déjà choisie le prénom … » Parce que la rousse savait se montrer persuasive lorsqu’elle le voulait. - « … et elle a choisie Coleen » Le barbu fixa alors sa « fille » en reprenant : - « En réalité elle ne m’a pas vraiment laissé le choix si tu vois ce que je veux dire » Souriant le routier rajouta au sujet de la chambre : - « Pour le moment on n’a pas trop pensé à ça mais je pense qu’on va certainement  supprimer l’un des deux bureaux à l’étage et ensuite y aménager une chambre » C’était sans doute la meilleure option ? De cette manière Kassandra et Zelda garderaient toutes les deux leur indépendance.
 
Clay, qui avait senti comme une présence se rapprocher d’eux, détourna alors la tête vers l’endroit d’où ils étaient arrivés quelques minutes plus tôt avant de déclarer spontanément en voyant Bulle le chien de Kassy accourir vers eux : - « Non mais … regarde qui vient nous rejoindre » Le barbu jeta alors un coup d’œil furtif vers la blondinette avant de rajouter pendant que le chien était quasiment sur le point de rejoindre sa maîtresse : - « Rhooo !!! J’en connais une qui va se faire souffler dans les bronches lorsqu’on va rentrer … » Il parlait bien évidemment de Zelda - « … je lui avais portant bien dit de ne pas le laisser sortir du jardin. Elle a encore dû oublier de fermer le portique ?! » L’important était en tout cas que le chien qu’aimait tant Kassandra ait suivit sa piste plutôt que d’aller se perdre n’importe où sur cette île.


The Prodigal Daughter & her Daddy Cool Fbc5a13da259c5f60178db8e80568af3
I swore to protect and defend the constitution ☠
against all enemies foreign and domestic.
I'm honored to be one of this
Great nations guardians.
Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The Prodigal Daughter & her Daddy Cool   The Prodigal Daughter & her Daddy Cool Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The Prodigal Daughter & her Daddy Cool -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: