The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Let's train these little muscles -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 139
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Let's train these little muscles   Let's train these little muscles - Page 2 EmptySam 8 Aoû 2020 - 22:44
J’ai ptet pas eu bien le temps d’aller en cours et d’étudier la biologie du corps humain mais je me documente sur tout et n’importe quoi. Parait que je suis loin d’être bête, alors j’essaie de mettre ça à profit. Même si je retiens un paquet de trucs qui servent à rien, y a quand même des éléments que je pioche ça et là qui peuvent être utiles. Du genre l’histoire d’élan. Je sais plus où je l’ai lu, mais je suis sûre que c’était dans un bouquin.

Enfin bref, je m’égare un peu là. J’écarquille les yeux quand je vois Amalia à l’œuvre et je me recentre tant bien que mal. « Bûcheronne ? Mais c’est TROP cool ! Tu faisais ça où ? Et comment on devient bûcheron ? Et… » Je m’arrête, fronçant les sourcils avant d’ajouter, moins enthousiaste d’un coup. « T’as ptet pas envie d’en parler. Y a un paquet de monde qui aime pas causer de sa vie d’avant. » J’ai toujours pas trop décidé si j’en faisais partie ou pas. Faut dire que j’ai oublié la moitié de ce que j’ai pu vivre avant, donc je suis pas vraiment une référence. « En tout cas, c’est cool. » Et je me rends compte que je commence enfin à apprendre des trucs sur les filles, sur ce qu’elles étaient avant. Que ce soit Lucy et l’astronomie ou Amalia là, de suite. Ca fait un peu bizarre, c’est comme si elles nous intégraient enfin dans leur vie, sans vraiment s’en rendre compte.

En tout cas, cette fois, quand je tape, ça fait mal. Et je me prive pas pour le faire savoir, même si je suis surprise de l’entendre rire. Je me laisse faire quand elle enroule mes mains et je hoche la tête, retrouvant un semblant de concentration. « Ouais, j’ai senti. Ca fait toujours ça quand on cogne quelqu’un pour de vrai ? J’sais pas mais, dans ma tête, on… enfin, c’est genre POF et ça fait mal à celui qui se fait taper, pas à celui qui tape. » Ce serait logique non ? Sinon, pourquoi cogner si on se fait mal ? Je penche la tête sur le côté quand elle reprend, l’écoutant avec toute l’attention dont je suis capable avant de renifler un coup, prête à aller taper mon bout de bois. Sauf qu’elle s’y colle avant. Et qu’elle la dégomme cette pauvre bûche. « … vache, j’aurais pas aimé être à sa place. » Je fixe l’écorce qui a volé un peu partout, les yeux un peu écarquillés, avant de me figer quand elle reprend. « Quoi ? Tu … ouais non, j’allais dire que je vais pas te taper quand même… sauf que je risque pas de te faire mal hein. » Sauf que ouais, taper un bout de bois ou un être humain, c’est pas pareil. Je me plante devant elle, avec une moue. « La personne que je veux le plus faire souffrir au monde hein… » Elle existe cette personne au moins ? J’veux dire, y a tellement de morts que détester quelqu’un à ce point-là, ça demande vachement d’énergie, surtout à mon âge. Et que j’ai pas encore rencontré assez d’ennemis mortels ou un truc du genre. Ce qui doit pas être le cas d’Amalia avec tout ce qu’elle a dû vivre.

Alors j’inspire longuement et je tape sur son ventre. Ses abdos plutôt. Ca fait un petit POF, rien de bien transcendant, avant que je tape une deuxième fois. Puis encore. Et encore. Je me rends même plus compte que je suis en train de taper quelqu’un parce que je me concentre sur ce que je fais, que je réalise que j’ai envie, besoin de taper sur quelque chose. Après tout ce qu’on a pu vivre avec Johanna, avec ce sentiment d’injustice qui me quitte jamais sur la vie qu’on doit mener parce que je sais rien faire de ma vie, j’ai envie de… de me frapper moi en vrai. Je sais pas si je fais bien ou pas, si je lui fais mal, même si je suis à peu près sûre que non, mais en tout cas, je tape.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 385
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Let's train these little muscles   Let's train these little muscles - Page 2 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 13:57
C'est plus fort que moi. Je me tends quand j'entends Aby me poser des questions sur ma vie d'avant, parce que j'en ai sûrement un peu trop dit pour pas piquer sa curiosité au vif. Parfois ça m'échappe, j'oublie presque que je ne parle jamais de moi. De toute façon, pour que ça apporte de savoir ce que faisaient les gens avant tout ça. Qu'est-ce que ça peut bien changer ? Alors oui, ça peut expliquer certaines choses, comme là par rapport à ma force, mais... Le souci c'est aussi que ça ravive de vieux souvenirs. Et pour ma part, ils sont bien trop douloureux pour que j'aie réellement envie d'y penser.

Je soupire un peu, ferme les yeux un instant avant de les rouvrir et de poser mon regard sur la cadette Gordon. C'est pas contre toi, mais je parle jamais de moi. C'est pas trop mon truc. Mais... Un jour je t'en parlerai, si ça t'intéresse vraiment. T'attends juste pas à un truc extraordinaire. Je hausse les épaules avant de me remettre totalement dans ce qu'on faisait.

Une fois ma petite démonstration se termine, je secoue légèrement la main pour faire voler les petites gouttes de sang qui coulaient le long de mes doigts à cause de l'irrégularité de l'écorce contre mes phalanges et de la force des coups que j'ai donné sur le bois.

A voir le regard que me jette la rouquine, apparemment ça l'impressionne un peu que j'ai encore fait voler de l'écorce. C'est juste une question d'entraînement en soit. Mais bon, je me souviens de la première fois que j'ai vu quelqu'un faire ça. J'avais presque les mêmes yeux qu'elle. Et je pensais pas en être capable un jour. La preuve que je me trompais, en fin de compte.

Tendant la main vers elle, je lui fais voir le sang qui coule sur ma main et hausse les épaules, répondant enfin à sa question de tout à l'heure. Plus tu frappes fort, plus tu te feras mal. Mais avec l'habitude, et l'entraînement, ça deviendra une douleur que tu peux contrôler. Qui fait partie du jeu et que tu arriveras à ignorer.

Je recule un peu, inspirant un grand coup avant de me redresser pour servir de mannequin d'entraînement à l'adolescente. Ce sera bien moins traumatisant pour ses mains que de de devoir frapper sur un bloc de bois. Au moins, si elle hésite un peu, elle n'a pas l'air de rechigner à l'idée de devoir me frapper. De toute façon, je ne m'attends pas à ce qu'elle me casse la gueule, et si elle va trop loin je mettrai fin à ça assez rapidement. Alors j'ai pas vraiment peur qu'elle accepte de se prêter à l'exercice.

Quand elle demande confirmation de mes dires, je hoche la tête un coup pour lui assurer que c'est bien ça. C'est souvent le plus simple, se représenter qu'on a en face de soi la personne que l'on déteste le plus. Celle à qui on veut faire du mal, à qui on veut faire payer quelque chose. Pour certains, ce sont des ennemis. C'était mon cas au début, quand j'avais commencé à m'entraîner, il y a quelques années. Je pensais à ces pillards qui étaient venus nous prendre notre chalet et qui étaient responsables de la mort de Dakota. Mais aujourd'hui, ce n'est personne d'autre que moi-même que j'imagine en face de moi. Et c'est toujours le cas, depuis que j'ai perdu Leane en étant incapable de la protéger.

Elle s'y met. Les coups s'enchaînent, heurtent mon ventre alors que je contracte mes muscles au maximum. Au début, ce n'est pas forcément très fort, mais avec les secondes, je remarque bien que la violence et le rythme augmente. Et ça me force même à serrer un peu les dents pour continuer de bien contracter les abdos. Sans ça, elle risquerait encore de me faire plus mal que prévu. Je replace l'un de mes pieds derrière moi pour bien garder l'équilibre. Sauf qu'au bout d'un moment, ce que je craignais est arrivé. J'ai voulu prendre une seconde ma respiration normalement, en relâchant mes muscles, et son poing est venu se nicher en plein sur mon estomac.

Même si ce n'est pas avec une force herculéenne qu'elle vient de me frapper, c'est pas agréable. Du coup, je me recule en toussant, sentant un haut-le-cœur remonter. Pliée en deux, le bras posé sur mon estomac, je me dépêche de m'éloigner avant de rendre un peu de bile malgré mes efforts pour me retenir au maximum. Au moins, c'est positif pour elle. Je m'essuie la bouche du revers de la main avant de me redresser et de m'approcher à nouveau de Aby.

C'était pas mal. Vraiment pas mal. Quelque chose me dit que t'as trouvé ta motivation pour frapper. C'est bien.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 139
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Let's train these little muscles   Let's train these little muscles - Page 2 EmptyMer 19 Aoû 2020 - 15:47
Je vois bien qu’elle se tend quand je tente ma chance. C’était le risque à courir. Faut dire que ça arrive vouent, qu’elles aiment pas parler de leur vie d’avant. Je peux comprendre hein, c’est juste que je fonctionne pas pareil. Moi j’en ai besoin que j’aime ça ou pas. Pour me souvenir. Sinon y a tout qui finit par s’effriter petit à petit. C’est déjà le cas hein, mais ce serait encore pire, si je faisais comme si ça avait jamais existé. A ses propos, je hoche la tête et j’ai un sourire. « T’en fais pas, je le prends pas personnellement. Je sais que c’est plus dur pour les adultes. Vous avez plus de trucs à oublier que nous. Et au final, perso, cette vie-là… » Je désigne les alentours en haussant une épaule. « C’est ce que je connais de mieux. » Je sais encore une fois pas trop si je suis claire ou pas, mais je suis habituée à force.

J’écarquille les yeux après sa petite démonstration mais encore plus quand je vois sa main et le sang qui coule. « Ah la vache… » Ouais, je suis hyper prolixe quand je veux. « Donc, si je me suis fait super mal, c’est que le type en face a eu encore plus mal ? Cool. » Au moins, ça servira à quelque chose. J’ai quand même toujours la douleur qui pulse dans ma main pendant qu’elle me parle et l’idée de lui cogner dedans a quand même quelque chose de vraiment improbable.

Pourtant, ça marche. J’arrête de réfléchir alors que je tape, encore et encore. Y a un paquet d’images qui se succèdent dans ma tête, qui me donnent l’impression que je vais finir par exploser tellement y en a dans tous les sens. Et je me rends même pas compte de si ça marche ou pas, de si je la touche vraiment ou, pire, si je lui fais mal. Alors, forcément, quand elle se recule, pliée en deux, je reste un peu con, fixant mon poing puis Amalia avec une moue indécise. « … j’t’ai fait mal ? » Je me mordille la lèvre, sans trop savoir ce que je dois faire en vrai. Même si je suis incapable de répondre, avec un sourire hésitant. « Ouais ? Tu trouves ? » Et je pique du nez, avant de souffler, dans un murmure. « J’ai repensé au gars. Qui a fait du mal à Johanna. Et à Lucy. Et à Ellie. » Ce que j’essaie de pas faire depuis que c’est arrivé. En temps normal, ça marche plutôt bien soit dit en passant. Mais je m’attendais pas du tout à ça en vrai. Je pique du nez, m’attendant à des remontrances ou à je sais pas quoi du genre. Faut dire que j’ai esquivé toutes les fois où on a tenté de m’en parler.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 385
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Let's train these little muscles   Let's train these little muscles - Page 2 EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 14:02
J'ai bien l'impression que l'une comme l'autre, on s'attendait pas vraiment à un tel résultat. Faut dire que j'ai plutôt mal géré mon coup en décidant de relâcher mes muscles pour prendre une grande inspiration au mauvais moment. Du coup je peux forcément m'en prendre qu'à moi-même si je me retrouve là, pliée en deux, à vomir de la bile à côté de mes chaussures. Mais d'un autre côté, ça me dérange pas tant que ça. Et j'ai même un léger sourire au coin des lèvres. Parce qu'en réalité, je suis assez fière d'elle. Du résultat. Alors oui, c'est particulièrement désagréable et je déteste cette sensation de brûlure que j'ai dans la gorge. Pourtant, c'est uniquement parce qu'elle a été capable de suivre ma consigne qu'on en est là. Et c'est largement positif.

Essuyant ma bouche du revers de ma main, je frotte cette dernière contre mon bas tout en me redressant et en revenant vers Aby. Je peux pas retenir un léger ricanement en entendant sa question. Est-ce qu'elle m'a fait mal? Assez pour me faire vomir en tout cas. T'en fais pas, j'ai mal géré ma respiration et j'ai pas contracté mes muscles au moment où t'as frappé. Mais c'était un bon coup. En prenant un adversaire par surprise et en y mettant encore un peu plus de force, t'auras un sacré avantage.

Je viens passer ma main libre dans mes cheveux, essayant encore une fois instinctivement de coincer une mèche derrière le bout de mon oreille droite qui n'est plus là depuis l'attaque du motel. Et ça m'arrache un soupir que j'essaie de cacher. Faut vraiment que je prenne l'habitude, ça commence à devenir chiant. Enfin bref.

M'approchant encore un peu de la cadette Gordon, mon petit sourire s'étire quand elle me demande si je trouve vraiment qu'elle s'est bien débrouillée. Mais c'est une pointe d'inquiétude qui prend place sur mon visage quand je la vois baisser la tête et parler à voix basse. Comme si elle avait honte de ce qu'elle disait. Je fronce légèrement les sourcils et viens poser ma main sur sa tête, caressant un instant ses cheveux avant de m'accroupir face à la rouquine.

Je faisais toujours ça avec mes frangines, quand elles voulaient pas me regarder en face. Comme ça, même avec la tête baissée, elles pouvaient que me voir. Mon regard planté dans ses iris, j'ai un air à la fois sérieux et protecteur au visage. Encore une fois, comme si j'étais face à l'une des jumelles. Ou aux deux. Je t'aurais pas dit que je trouvais ça bien si c'était pas le cas. Je commence par répondre à sa première question, avant de m'attarder sur les détails de ce qu'elle a dit ensuite.

Tu n'as pas à avoir honte de ça. Ce que tu as fait ce soir là... C'était pour les protéger. Et c'est ce que t'as réussi à faire. Grâce à toi, le pire a certainement pu être évité. Rien que de repenser à cette nuit, ce que ces types disaient et voulaient même lui faire... J'en ai des frissons d'horreur. Et une rage sourde qui bouillonne dans mes veines. J'inspire un grand coup et saisis délicatement l'une des mains de l'adolescente.

Chaque personne a sa propre motivation pour combattre. Certains c'est le plaisir de l'adrénaline, d'autres c'est parce qu'ils ne savent rien faire à part ça. Moi je sais que c'est parce que je veux protéger ceux que j'aime. Mes proches. Ma famille. Vous toutes quoi. J'ai pas été capable de le faire une première fois, et j'ai aucune envie que ça recommence. Cette fois, elle m'a rien demandé. Mais j'estime qu'il faut que je lui dise. Si elle ne creuse pas plus le sujet, je n'irai pas plus loin. Mais si elle demande des détails, alors je ferai une exception et les lui donnerai.

Penser à cet homme t'a permis de trouver la force de frapper, peu importe qui se trouvait en face de toi. D'utiliser ta colère contre ton adversaire. Tout ce qu'il faut, c'est ne pas se laisser dévorer par cette colère. Et pour ça, malheureusement je pourrai pas t'aider. La colère et moi... c'est toute une histoire! Je lui souris un peu, essayant de détendre un peu l'atmosphère. Je sens bien qu'elle est pas super à l'aise de parler de ça. Et j'ai pas envie de la gêner non plus. C'est pas le but.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 139
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Let's train these little muscles   Let's train these little muscles - Page 2 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 15:53
J’avoue, même si je voulais pas faire mal à Amalia, j’suis pas mécontente d’être arrivée à la toucher avec mes petits poings et ma force d’oiseau-mouche. Faut dire que j’ai pas trop le profil bagarreuse mais, si je m’entraine régulièrement, je peux ptet vraiment arriver à quelque chose. Alors je hoche la tête, quand même rassuré quand elle me dit que c’était un bon coup mais qu’elle va bien. « Okay. Cool. » Je suppose.

Sauf que, forcément, à trop réfléchir sur ce qui m’a motivée, y a des trucs que j’aurais préféré garder enfouis qui refont surface. Je sais pas trop comment gérer tout ça pour le moment. C’est difficile, douloureux et j’ai pas envie de voir cette lueur d’inquiétude dans les yeux de Johanna si je lui en parle. C’était déjà assez dur pour elle.

Je suis des yeux Amalia quand elle pose sa main sur ma tête et je fronce les sourcils alors qu’elle répond pas tout de suite. « D’accord. J’ai … géré donc. » Ou un truc du genre. Même si là, de suite, c’est plus vraiment important. Pas autant que le reste en tout cas. J’ai un froncement de sourcils quand elle me dit de pas avoir honte, avant de souffler, pas convaincue. « Moui. Enfin, si j’avais pas été là, y aurait eu moins de problèmes aussi. Je les entendus hein… qu’ils me voulaient moi parce que j’étais… ‘fin tu vois. » Difficile de faire comme si j’avais pas pigé de quoi ils avaient parlé. Rien que d’y penser, j’avoue que j’ai envie de me rouler en boule dans un coin. Ou de vomir. Ou les deux.

Je penche la tête sur le côté quand elle continue. Y a plein d’informations différentes et j’ai un peu de mal à faire le tri. Mais je réponds, toujours à mi-voix. « On est ta famille maintenant ? » Moi y compris donc. Et c’est… chouette. Genre vraiment. « Il s’est passé quoi la première fois ? » Je sais, je tape là où ça fait mal mais je peux pas faire comme si j’avais rien entendu. Parce que ouais, elle s’est pas retrouvée toute seule par hasard, encore moins avec nous. Elles ont toutes une histoire horrible, comme Johanna et moi. Mais on apprend à faire avec, je vous assure. Même si ça aide pour comprendre certaines réactions mine de rien.

J’ai quand même un temps de réflexion quand elle continue et parle de colère. Avant de secouer la tête avec une moue, non sans souffler sur une mèche folle. « C’était pas de la colère Amalia. C’était de la peur. » Et je suis pas vraiment sure que ce soit mieux au final.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 385
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Let's train these little muscles   Let's train these little muscles - Page 2 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 19:26
Forcément qu'elle a entendu ce qu'ils disaient. Elle est pas sourde la gamine. Mais je sais pas pourquoi, y'a une part de moi qui espérait quand même qu'elle s'en soit pas rendue compte. Ce qui aurait été difficile et relativement improbable, mais parfois on se retrouve vraiment à souhaiter des trucs à la con. Et je suis sensée lui dire quoi moi du coup? Qu'elle a mal entendu? Ce serait un sacré foutage de gueule ça quand même. J'ai un petit soupir qui m'échappe et je garde mon regard planté dans le sien. Si tu n'avais pas été là, tu n'aurais pas pu faire ce qu'il fallait pour protéger ta soeur et les autres. C'est la seule chose sur laquelle tu dois te concentrer. Ces types étaient des porcs. Quoi qu'il arrive, ils auraient fait la même chose. Je sais, c'est un peu "fait ce que je dis et pas ce que je fais" mais heureusement pour moi elle est pas dans ma tête. Du coup, elle peut pas savoir à quel point je m'en veux pour ce qui s'est passé.

Elle tique sur le fait que j'ai avoué que je les considérais comme ma famille. Et le fait qu'elle me demande confirmation m'arrache un léger sourire amusé. Bien sûr, pourquoi t'as l'air si surprise? Mais évidemment, mon sourire finit par disparaître en entendant sa phrase suivante. Je m'attendais à ce qu'elle soit curieuse et qu'elle veuille en savoir plus. Mais encore une fois, j'espérais qu'elle s'abstienne.

A mon tour de baisser le regard. Je me redresse même, me remettant debout et faisant quelques pas pour m'éloigner et ne pas l'enfumer avec la cigarette que je viens coincer entre mes lèvres et allumer. J'aurai bien besoin de ça pour me donner du courage. Même si je ne compte rentrer totalement dans les détails, parler de ça n'est jamais simple. J'avais deux petites soeurs, avant, des jumelles. Dakota et Leane. Et je les ai perdues toutes les deux parce que... Je ferme les yeux, inspirant un grand coup en sentant mon coeur se serrer. Parce que je n'ai pas été capable de les protéger... Tout comme je n'ai pas été capable de protéger les filles du motel. J'ai l'impression que le schéma se répète, encore et encore, dans l'unique but de me faire perdre la tête et que je décide de faire le même choix que mon père. En finir avec tout ça, en laissant derrière moi des personnes qui comptaient énormément. J'ai failli le faire, après tout, l'hiver dernier. Et si je ne regrette pas de ne pas être allée au bout des choses, je crains toujours qu'une telle chose me revienne en tête.

Soufflant la fumée de ma clope par le nez, je me tourne à nouveau vers Aby pour la regarder pendant qu'elle m'avoue que c'était pas de la colère mais de la peur. Quoi de plus normal? C'est normal, tu sais. D'avoir peur. Tout le monde a peur. Ce jour là, c'était ce sentiment qui t'a guidée. Et tout à l'heure, quand tu frappais, c'était aussi de la peur? Quoi que ça ait été, si ce n'était effectivement pas de la colère, tu dois te souvenir de l'effet que ça t'a fait lorsque tu donnais tes coups. Au moins le temps que ça devienne "naturel".

Après tout, je n'oublie pas que nous sommes là de base pour que je l'entraîne. Pas uniquement pour qu'on papote. Même si ça doit sûrement lui faire du bien, au fond. Enfin je crois.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 139
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Let's train these little muscles   Let's train these little muscles - Page 2 EmptyDim 30 Aoû 2020 - 20:08
J’avoue qu’une part de moi aurait préféré ne pas piger de quoi ils parlaient ces types. Même si d’un autre côté, je me dis que piger implique d’être moins cruche, moins capable de me faire avoir par des types comme ça. Parce que je me doute bien que ce sera pas la dernière fois que ça arrivera. Et que je vais continuer d’avoir de la… valeur. Je fronce les sourcils à cette pensée, me frottant nerveusement le bras avant de souffler, ayant un peu de mal à soutenir son regard. « C’est difficile. De savoir si ce qu’on fait est bien ou pas. Et si on aurait pas pu faire autrement. » Je sais pas si je suis claire, mais dans mon esprit, c’est tellement le bazar que j’ai du mal à faire le point. Enfin, j’essaie de pas trop me focaliser là-dessus. Déjà, j’ai évité les cauchemars, même si j’ai des questions qui reviennent en boucle tout le temps ou presque.

Et j’ai une moue à sa question. « Parce que je suis chiante. » Bon, j’ai un sourire taquin qui ne dure pas alors que je continue, songeuse. « C’est une famille ici. Un peu bizarre mais bien réelle. Sauf que je savais pas encore trop si j’étais vraiment incluse dedans ou pas. Tu vois ? » Forcément, quand on parle de son passé, elle se tend un peu. Je m’en doutais mais je suis quand même surprise qu’elle se décide à me répondre. Et à son explication, je souffle un « oh… » qui veut un peu tout dire. Avant de reprendre, dans un murmure. « Je suis sûre que t’as fait tout ce que tu pouvais. Même si des fois ça suffit pas. » On est bien placées pour le savoir toutes les deux hein. « Je sais pas comment t’as fait. Pour survivre à tout ça. Je sais pas comment je ferais sans Johanna… mais tu lui dis pas hein. » Tu parles, tout le monde le sait parfaitement. Je me mordille la lèvre un instant, avant de reprendre. « Tu crois que tu t’es ratée l’autre soir ? » Ca me parait une évidence maintenant, surtout vu sa tête. Alors qu’elle a fait ce qu’elle pouvait encore une fois. Mais je pense pas qu’une gamine de 13 arrivera à trouver les arguments pour la convaincre si c’est vraiment le cas.

Au reste, j’inspire longuement. « Ouais, c’était de la peur. De pas réussir à taper comme il fallait, de me retrouver de nouveau face à un… sale type et de pas réussir cette fois… et qu’il… bref. Tu vois l’idée. » Je baisse la tête et je regarde mon poing, qui se ferme à mesure que je parle. « Donc me servir de ma peur. » Je sais pas, ça sonne bizarre quand même. Pourtant, Amalia a forcément raison non ?


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Let's train these little muscles   Let's train these little muscles - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Let's train these little muscles -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: