The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung – Intérieur Noir (ODR 20€)
4.99 €
Voir le deal

Partagez
- Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 149
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy]   Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] - Page 2 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 22:16
Si je me renfrogne quand elle m’appelle par mon prénom en entier, j’ose trop rien lui dire. Parce que, pour la première fois que je la connais, Lucy a l’air… différente. Heureuse ? Je saurais pas dire si c’est ça ou pas, si c’est plus subtil ou si c’est juste qu’elle peut parler d’un truc qu’elle aime à quelqu’un qui l’écoute et qui aime ça. Alors je souffle, sans même m’en rendre compte. « C’était comme ça avant ? Pour toi ? » Je sais pas si j’aurais dû dire ça à haute voix, si elle comprendra ma question ou pas, mais en tout cas, j’ai un bref hochement de tête pour lui dire que j’ai compris. Même si j’ai un gloussement. « Où tu voudrais que j’aille pour que j’ai à me diriger avec les étoiles ? » Comme si l’avenir pouvait me réserver quelque chose en dehors de cette ville. Je sais, c’est moche de penser ça quand on a à peine 13 ans, mais je crois que j’en ai plus vu à mon âge que la plupart des gens qui sont morts au début de tout ça.

Et puis, en plus, là de suite, y a rien de plus important et d’intéressant que le présent. J’écoute Lucy avec avidité, louchant sur son poing comme si j’essayais de voir les étoiles qu’elle évoque. Et je retiens difficilement le réflexe d’aller regarder en-dessous, avant de souffler, à mi-voix. « T’as déjà vu les étoiles depuis l’hémisphère sud toi ? » Et j’évite de lui demander si elle pense que moi, je les verrais un jour. Parce que, comme je viens de dire, j’ai du mal à imaginer que je verrais un jour autre chose que ces rues. Quand il faut trouver une constellation, j’avoue, je choisis un peu la facilité, mais elle m’en tient pas rigueur. Elle a même le droit à un sourire tout pétillant, même si ouais, j’ai carrément peur de péter le télescope. Sauf que, là encore, elle continue d’être patiente, à l’écoute, qu’elle continue de me montrer comment on fait. Pour un peu, ça me donnerait envie de pleurer. En vrai, je me souviens pas d’avoir vécu un truc comme ça depuis tellement longtemps que ça me filerait presque le tournis. Mais, au lieu de virer guimauve et de finir par avoir envie de me jeter dans les oreillers de Johanna ou, pire encore, de vouloir faire des câlins à tout le monde, je me concentre pour trouver la constellation du cocher. Et, avec les explications de Lucy, j’y arrive.

On va pas se mentir, je sautille joyeusement sur place quand je la trouve. Avant de me figer quand elle reprend. « … tu veux… tu… quoi ? » Mon regard passe du télescope à la rouquine et je bats des cils à toute vitesse. « Pourquoi ? » Je secoue la tête. « Enfin pas pourquoi je dois demander… ou pourquoi tu veux un nouveau télescope mais… enfin tu vois quoi… » J’ai rien fait de spécial pour mériter ça et j’avoue que je l’ai clairement pas vu venir.

J’en oublierais presque de regarder dans la lunette qu’elle vient de finir de régler pour moi. Presque, mais pas tout à fait. Alors, je me perds dans la contemplation des étoiles, oubliant le temps qui passe alors que j’écoute ce qu’elle me dit. « C’est fou… » J’ai laissé échapper ça dans un murmure, le regard collé à la lunette. « On pouvait les voir aussi bien que ça avant ? Ou c’est parce qu’il y a presque plus que de la lumière naturelle autour de nous ? » Je veux dire, ça doit jouer. Je suppose. Et j’ai l’impression que les questions se bousculent dans ma tête, sans que je sache à quel point elles sont stupides ou pas. « … tu vas le trouver où ton nouveau télescope ? Et comment ? » Quoi ? Je suis juste curieuse, c’est pas uniquement dans l’optique où ça voudrait dire que je pourrais en avoir un rien que pour moi.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 358
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy]   Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] - Page 2 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 17:26
Lucy observait le ciel d’un œil et Abi de l’autre, elle ne comprit pas la question de la jeune femme, décidant de ne pas relever, peut-être qu’elle la reposerait si c’était vraiment important. Non, à la place elle reprit avec douceur la jeune adolescente. Dont la vision de l’avenir semblait être bien étriquée hélas. Mais dans un contexte comme celui-là, elle pouvait le comprendre. « Tu pourrais bien aller où tu veux tu sais, les zombies ne seront pas éternels, un jour viendra où le monde reviendra… plus sécurisé» En tout cas, la rousse l’espérait sincèrement.

Songeuse, elle répondit à la question d’Abi… pensant à son passé et à ces opportunités qu’elle avait perdue : « Je n’ai jamais quitté les état unis, donc non hélas, simplement des photos et des vidéos. Mais je ne perds pas espoir de pouvoir les examiner un jour. Le monde est vaste et il nous reste encore longtemps à vivre » Encore une fois ,c’était de l’utopie, de l’espoir sans fondement, mais si regarder le ciel ne donnait plus d’espoir, alors il ne leur restait plus rien, elles ne vaudraient pas mieux que les zombies. Quand Lucy fait sa proposition, de lui donner ce télescope, Aby semble avoir un bug matricielle, elle bafouille, hésite, pose des questions sans vraiment comprendre. Lucy lui sourit largement avant de répondre à ses questions, les uns après les autres.

« Tu es sous la responsabilité de ta sœur et ce n’est pas anodin comme cadeau, ça prend de la place, c’est une sacré responsabilité tu sais et c’est fragile. Donc demande à ta sœur si tu peux en avoir un. » Lucy préférait passer par là, plutôt que de risquer de se disputer avec Johanna à ce sujet. La rousse avait déjà vu des gens se disputer pour des histoires de cadeau ou d’autres choses. Si Johanna était d’accord alors seulement Lucy le donnerait à Abi. Quant à savoir comment s’en procurer un autre, ce n’était pas très compliqué : « Je peux, sois retourner dans mon ancienne maison et récupérer le vieux que j’avais, il était super. Sois je peux simplement me rendre dans une boutique et en prendre un. Ce n’est pas comme-ci les télescopes étaient très recherchés.

Caressant la lunette, Lucy soupira en repensant au fait que c’était un cadeau de base. Un beau cadeau certes, mais il fallait se montrer pragmatique des fois. Il resterait toujours avec elle, même si c’est Abi qui l’utilisait : « Alors, tu sais ce qu’il te reste à faire je crois ! »


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 149
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy]   Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] - Page 2 EmptySam 8 Aoû 2020 - 23:15
Comme je le supposais, Lucy pige pas ma question. Faut dire que la moitié est restée dans ma tête. Ca m’arrive souvent en vrai. Faut dire que mon cerveau va à 100 à l’heure et j’ai du mal à suivre le rythme. Du coup je suis super bavarde mais ça compense quand même pas pour que j’arrive à dire tout ce que je voudrais. Je réprime un soupir avant d’esquisser un sourire quand elle reprend. « J’aimerais bien. J’ai toujours rêvé d’aller dans le désert. Il parait que les nuits étoilées sont magnifiques. » Je lui lance un regard en coin avant de reprendre, mon sourire se faisant moins timide. « Enfin, je crois qu’on est pas mal là. J’ai l’impression qu’on pourrait tomber dedans. » Je lève mon museau vers le ciel et je regarde la voûte étoilée, gardant le silence pendant de longues secondes.

Avant de reporter mon attention sur Lucy, curieuse. Et un peu épatée de la voir aussi optimiste en fait. Je suis presque sûre que certains diraient qu’elle est naïve mais là, de suite, c’est exactement ce que j’ai envie d’entendre. Ou besoin, je saurais pas trop dire. C’est un peu pareil dans le fond non ? « Si tu pouvais être quelque part là, de suite, t’aimerais être où ? » Et si j’étais plongée dans ma discussion, le reste, je l’avais pas vu venir. Pour ça que je la regarde avec des yeux ronds été que je sais plus quoi dire.

Heureusement, Lucy arrive à suivre, parce que je suis pas sûre que j’aurais réussi à réexpliquer tout ce qui s’est bousculé dans ma tête. Je bats des cils et j’inspire longuement, histoire de me remettre de mes émotions. « J’lui demanderais oui ! Mais tu sais, j’en prendrais soin hein ! Je ferais attention et tout ! Je suis super soigneuse. » Quand je veux mais là, y a un sacré enjeu. Je la fixe, retenant mon envie de sautiller sur place, alors qu’elle me dit ce qu’elle peut faire pour en récupérer un mieux. « Je peux aider, si tu veux. On dirait pas, mais je sais bien observer et je cours vite. » Je suis pas sûre que j’arrive super bien à me vendre mais au moins, je peux me rendre utile si elle doit aller quelque part pour récupérer le nouveau.

Et j’ai un temps, avant de reprendre, sourcils légèrement froncés. « Je t’ai jamais vue comme ça. » Je la désigne et je montre les étoiles avant de continuer, d’une voix douce. « T’as l’air… heureuse. Et c’est pas souvent que ça arrive. » Quoi, la subtilité, c’est surfait non ? « C’était ma question tout à l’heure… qu’était bizarre. Si avant, t’était tout le temps comme ça. » Je me rends bien compte que c’est vachement sensible ce que je viens de dire et elle pourra m’envoyer gentiment bouler, je le prendrais pas mal. Mais ça fait bizarre, de la voir comme ça. Comme si elle était vraiment elle-même.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 358
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy]   Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] - Page 2 EmptyDim 9 Aoû 2020 - 17:38
L’enthousiasme dont faisait preuve Abi devant la proposition de Lucy lui arracha un sourire. Sa promesse de s’en occuper correctement… ça renvoya la rousse des années en arrière, quand elle n’était qu’une enfant, disant presque exactement la même chose à ses parents. « Je ne doute pas que tu seras soigneuse avec un tel cadeau. Et j’apprécie ta proposition, vraiment, mais je ne peux pas me permettre de te faire venir avec moi. Imagine ce que dirait ta sœur s’il t’arrivait quelque chose ! Non, je verrai avec Amalia plutôt. Mais t’es adorable de me le proposer.

Elle avait volontairement ignoré la remarque de M-A sur le désert car Lucy voulait garder ça pour la fin de la conversation. A la place, elle répondit à la question de l’adolescente : « L’endroit où je voudrais être… Je pense que ça serait dans la cordillère des Andes, en Amérique du sud, tu as des observatoires, des étoiles que je n’ai jamais vu et les plus belles montagnes du monde… Et puis, les zombies ça ne grimpent pas ! Donc ouais, je voudrais être dans les Andes. Et toi Abi ? Refaire le monde, imaginer le monde, une activité essentielle pour tout le monde, le besoin de rêver. Lucy aussi le ressentait… Un sourire sur le visage, elle écouta une jeune femme s’inquiéter, c’était une forme d’inquiétude, pour elle. A sa question, elle répondit avec sérieux, perdant presque son sourire : « J’ai toujours préféré observer le monde qu’en faire partie. J’ai… ouais, j’ai toujours été comme ça. Je ne trouve mon bonheur qu’en regardant le ciel. » Elle posa une main sur l’épaule d’Abigail : « ça ne veut pas dire que je suis tout le temps triste, mais j’ai mon petit monde à moi, c’est tout. C’est gentil de t’inquiéter. » Elle laissa ensuite tomber le sujet pour parler d’une autre chose, bien plus intéressante et belle.

Lucy avait eu la chance d’aller dans le désert quand elle était en Californie, elle devait avoir 19 ans à l’époque. Une nuit seule sous une tente avec juste un télescope et du coca. Un silence total et un ciel encore plus beau que celui qu’elles avaient sous les yeux. Lucy regarda une M-A qui semblait se perdre dans la contemplation du ciel : « Le ciel est beau c’est vrai ce soir. Mais il n’est rien comparé à celui du désert… Mais tu sais, le plus beau ciel que tu ne pourras jamais voir. Il n’est pas loin d’ici. Elle marqua une pause, presque certaine d’attirer l’attention de la jeune fille avec une telle phrase : « Pour mes 14 ans, mon père a loué un bateau et m’a emmené à 150 kilomètres des côtes, au milieu de l’océan, sans lumière à des kilomètres. On voyait la voie lactée et des milliards d’étoiles, dans le ciel et sur l’eau calme. » Elle avait encore des photos de cette soirée… sur les murs de son ancienne chambre : « Sans les lumières de la ville, je suis presque certains qu’on pourrait trouver une telle image sur l’eau de la baie de Seattle. Ce serait magnifique n’est ce pas ? Ou même sur un lac ! »

Les deux saphirs lui servant d’yeux brillaient à cette idée, ce serait un beau moment de paix dans ce monde ce brute.


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 149
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy]   Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] - Page 2 EmptyMer 19 Aoû 2020 - 11:50
Ce serait carrément cool quand même. Mon propre télescope. Je saurais que j’en aurais eu un s’il y avait pas eu… tout ça. Et puis après, même quand on a fini par se poser ici avec Johanna, j’ai jamais pensé que je pourrais en demander un. Probablement parce que c’est pas dans le kit de survie de la petit adolescente, allez savoir. En tout cas, l’idée me plait et pas qu’un peu. La seule chose qui me retienne d’aller tout de suite demander à Johanna c’est qu’elle doit être en train de bosser et que j’ai pas envie de voir ça. Si j’ai une moue quand elle me dit qu’elle peut pas me permettre de venir, je comprends la suit et je hoche la tête. « Faudra quand même faire attention hein. Si c’est trop dangereux, t’as toujours ton télescope, c’est pas grave si je l’ai pas. » Leur vie est quand même plus précieuse que ça.

Je plisse des yeux quand elle reprend, essayant de m’imaginer l’endroit d’où elle parle. J’ai déjà lu des bouquins qui en parlent, vu des photos mais, forcément, j’ai du mal à visualiser quand même. « Ca doit être chouette. » J’ai parlé d’une voix rêveuse, avant de souffler, avec un rire. « Surtout la partie sans les mordeurs. » Et où je voudrais être moi ? Bonne question tiens. J’ai un temps, avant de souffler, le regard rivé vers le ciel. « Pour mes huit ans, papa m’avait emmené au space needle. Ils avaient fait une nocturne pour qu’on puisse voir le ciel étoilé de Seattle. On était que tous les deux, ça avait été ma soirée rien qu’à moi. C’est le dernier anniversaire que j’ai fêté avant… » Je hausse une épaule avant de continuer, comme si c’était pas bien important. Ca l’est pas vraiment de toute façon hein. « J’aimerais bien y retourner. » Ptet même qu’il pourrait avoir la même idée que moi, ce serait cool. « Mais c’est pas… utile comme virée. Et on sait même pas si on peut encore monter là-haut. » Bien pour ça que j’ai jamais réclamé à y aller, même si je l’aperçois encore de temps en temps, de loin. Le truc inaccessible quoi.

Elle finit par me répondre et j’ai un « oh… » à ses paroles. C’est rude ça quand même. D’être heureuse qu’en regardant le ciel. Et je me mordille la lèvre, alors qu’un paquet d’idées farfelues se bousculent dans ma tête. Des trucs qui pourraient la faire sourire, même si c’est pas aussi cool que les étoiles. « D’accord. » Je me demande au final, qui est vraiment heureux ici, dans le motel. Si c’est encore une notion qui a lieu d’être ou si c’est fichu depuis longtemps. Avant de me dire que c’est clairement pas le genre de trucs à évoquer à haute voix, que ça risquerait de faire de la peine aux filles si je pense à ça.

Je retiens un soupir alors que, heureusement, Lucy parle d’autre chose. Et je bats des cils, incrédule. « … sérieusement ? Tu crois que ce serait jouable ? » Je veux dire, les mordeurs ça flotte pas. Je crois pas en tout cas. Ce serait pas si compliqué de trouver un bateau non ? Même si je me rends bien compte de la prise de risque, ce serait pour passer un chouette moment. Et je sais pas elle mais, moi, j’en ai sacrément besoin.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 358
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy]   Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] - Page 2 EmptyLun 24 Aoû 2020 - 21:10
« Ne t’en fais pas, je trouverai une solution pour que ça ne soit pas dangereux pour moi, ni même pour la personne qui le ferait pour moi, au besoin. Dit Lucy en regardant Abi en souriant, l’inquiétude de la jeune femme lui donnait chaud au cœur. C’était toujours agréable de sentir que quelqu’un se préoccupait de sa sécurité. Mais Lucy n’était pas inquiète, la prudence et la patience formaient les bases de son caractère.

Pensivement, elle réfléchit à ce que venait de lui dire Abi « La space Needle… C’est vrai que la vue est jolie ! Lucy se souvenait y être aller aussi quand elle était plus jeune. Elle n’en gardait pas un souvenir impérissable, moins interessé par les étoiles de la ville que par celle de ciel. Mais elle pouvait facilement comprendre l’attrait et la force du souvenir chez M-A. Son dernier anniversaire avant tout ça… La rousse s’approcha de l’adolescente et posa une main sur son épaule frêle : « Cesse de penser qu’à l’utilité d’une action Abi. Accorde-toi le droit de rêver un peu, sinon la vie te semblera morne et tu finiras par la détester. Te détester et détester tout ce qui existe. » Lucy n’était personne pour l’adolescente, une connaissance à peine, mais la rousse ressentait ce besoin de lui apporter un peu de confort et d’espoir. Elle savait bien tous les sacrifices que Johanna consentait pour sa petite sœur, pour qu’elle soit épargnée un peu plus longtemps de ce monde sauvage. Autant que ceux-ci paient, qu’ils ne soient pas vains : « Il me semble que la Space Needle est encore debout… qui sait, peut-être qu’on peut toujours monter dessus. Tu sais quoi, je demanderai à un ami d’aller vérifier et si c’est possible, et si ta sœur est d’accord, on pourrait envisager d’y retourner. Tu en dis quoi ? »


C’était beaucoup de cadeaux pour une seule personne, mais Lucy trouvait que Johanna manquait de ce genre d’attention. N’y pensait-elle tout simplement pas ? Dans tous les cas, la rousse continua à parler : « Oui, je pense que c’est possible Aby, comme tu dis, les bateaux se trouvent assez facilement. Ce serait compliqué, mais tout à fait réalisable. Il y a bien des pêcheurs et autre. Assura Lucy, même si, pour le coup, elle n’avait aucune certitude. Mais vendre un peu de rêve à une adolescente ne lui coutait rien. La rousse se promit de parler de ça avec Johanna, peut-être pour l’anniversaire d’Aby ? Lui trouver, ne serait-ce qu’une barque, pour aller naviguer un peu et observer le ciel ou alors l’emmener au space needle…


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Reign of Venus
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/06/2020
Messages : 149
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy]   Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] - Page 2 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 15:54
Je hoche la tête, rassurée par les propos de Lucy. « Ouais, ce serait dommage de prendre des risques, même si c’est pour un truc cool. » Et puis, je m’en passerais moi. Ca fait bien des années que j’ai pas de télescope, alors un peu plus ou un peu moins. Enfin, elle a quand même l’air sûre de son coup et ça, c’est carrément cool.

Quand on parle de la Space Needle, mon regard se perd un peu dans le vide et j’ai un bref soupir. « C’est des chouettes souvenirs. J’en ai pas beaucoup d’avant cette période alors… » Et je hausse les épaules alors qu’elle continue, sans bien comprendre le reste. Faut bien que je pense à l’utilité de mes actions, vu que c’est pas Johanna qui le fera à ma place. Et si je gaspille du temps ou de l’énergie à faire un truc qui, au final, ne sert à rien, ça me retombera dessus d’une façon ou d’une autre. Alors ouais, je la regarde en cillant, sans savoir quoi répondre. « Va falloir que je… réfléchisse… à ça. » Ouais, c’est pas mal ça. Et je fronce un instant les sourcils, pensive, avant de lever de nouveau les yeux vers elle. « Oh, tu crois que ça pourrait être le cas ? Ce serait cool si c’est accessible et tout ! » Même si c’est pas utile donc. Difficile à accepter mais je vais bosser dessus. Et je me demande ce que je ressentirais une fois là-haut, avec Seattle sous mes pieds, le ciel à portée de main.

Ca doit être encore plus joli que dans mes souvenirs, même si papa sera pas là pour le voir. Au reste, je me mordille la lèvre, indécise. « Sur le lac, ça pourrait faire une chouette balade pour toutes les filles. Je veux dire. Changer d’air un peu. Oublier… » Je désigne les alentours. « Et voir la lune, les étoiles… tu crois pas ? » Je me dis qu’on pourrait tenter d’organiser ça, même si je sais pas quand ni comment. Ou si Oxana sera d’accord. Juste histoire de faire un truc qui change de l’ordinaire, sans catastrophe à la clé. Je commence à avoir le cerveau qui bouillonne dans tous les sens mais, avant que j’ai le temps d’en rajouter, j’entends la voix de Johanna juste en-dessous, qui m’appelle. « Oh, j’ai oublié de lui dire où j’étais ! » Je me relève brusquement et je me précipite vers l’échelle. Avant de faire demi-tour et de fixer Lucy, hésitant une demie-seconde avant de me rapprocher et de la serrer dans mes bras. « Peu importe pour le télescope. Ca faisait longtemps que j’avais pas passé un aussi chouette moment tu sais. » Et je l’embrasse sur la joue avant de filer, histoire de pas montrer que tout ça a un peu trop remué de trucs pour moi. Je sais que je vais pas m’endormir avant d’avoir pleuré mais, pour une fois, ce sera des larmes qui font pas mal. C’est pas souvent, mais ça arrive. Et puis, je le sais pas encore, mais quelques jours après, j’aurais droit à un beau télescope au milieu de ma chambre vu que Lucy aura fini par trouver le sien. Autant dire que ça, c’est encore plus cool. Comme quoi, y a des trucs chouettes qui peuvent encore se passer ici.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy]   Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Une poussière appelée Terre [Aby et Lucy] -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Machete [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: