The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- The Taste Of Ink ft Chris -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Curtis L. Reznor
The Gentle Bastards
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 10/04/2020
Messages : 227
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: The Taste Of Ink ft Chris   The Taste Of Ink ft Chris - Page 3 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 18:40


Chris me confirme qu'il connaît Nina et qu'elle est plutôt cool. Petit sourire dessiné sur mes lèvres en pensant à elle. Je suis persuadé qu'elle trouverait très drôle que je lui raconte cette petite soirée. Impatient aussi de lui montrer le travail de Chris. Tellement hâte de parader avec cette nouvelle pièce moi qui ne pensais plus cela possible. Fort probable que je prenne un abonnement auprès de lui d'ailleurs. Aussi bien pour l'encre que pour la compagnie. Regard qui glisse sur lui avant de venir fixer à nouveau le ciel. Petit sourire qui ne quitte pas mes lèvres lorsqu'il entame de piquer la peau. Sensation si agréablement douloureuse que je retrouve avec une pointe de nostalgie.

Faut croire que t'es privilégié ouais... Tu dois être un des premiers avec qui ça passe aussi facilement.

Sourire qui s'élargit. Ça me fait plaisir d'entendre ça. Je ne l'explique pas vraiment, mais ce feeling est mutuel. J'ai tendance à être plus méfiant en règle générale et avec lui je n'ai pas une seconde jugé nécessaire de l'être. Une attirance probablement, qui va au-delà de son physique agréable. Je me retiens de redresser la tête pour lui adresser un clin d'œil. Bougeant le moins possible pour ne pas trop le perturber dans sa tâche. Je me permets tout de même de demander des encouragements et je vois l'embarras se dessiner sur son visage. Je ne vais pas cacher que je trouve cela absolument adorable. Je n'aurais pas imaginé pouvoir le déstabiliser de la sorte. Il ne doit pas avoir l'habitude. Je pouffe de rire à son regard de reproche et lève une main en l'air en signe d'excuse pour mon comportement déplacé. Caresses subtiles et délicates que je devine sur ma peau entre les coups d'aiguille et frissons que je ne peux réprimés qui me descendent de la nuque au bas des reins.

Tu fais pousser quoi.. de la weed ? Je veux pas de paiement Curt', je déconnais. Au pire si j'peux te piquer ton matos un coup à l'occaz.. Par contre si t'en vends, j'dis pas non. Faudra qu'on en r'parle

Sourire toujours accroché aux lèvres, je me rends compte d'ailleurs que ça fait fort longtemps que je n'ai pas autant souris dans un laps de temps si court. Je devrais presque l'en remercier. Je passe vraiment une bonne soirée. Laissant tous les problèmes derrière moi. Je lui réponds alors.

De la weed et des champignons hallucinogène. T’sais des trucs naturels quoi.

Petit clin d’œil et éclat de rire.

Je te prête mon matos quand tu veux Chris. Tu peux considérer que c'est à nous deux et que je vais certainement venir te redemander de me piquer tellement souvent que tu pourra plus me voir. Pour la dope ouais je la vends, mais je serais ravi de t'inviter à une soirée dégustation.

Prétexte tout trouvé pour passer une autre soirée avec lui ? Fort probablement oui puisqu'il a déjà goûter la weed ce soir. Tout simplement parce que j'apprécie sa compagnie et que je sens qu'on pourrait devenir de très bons amis. Que j'ai envie de passer du temps avec lui aussi. Un peu comme si je voulais garder cette relation en dehors du reste, presque rien que pour moi. Ce que je ne m'explique pas réellement. Léger haussement d'épaule et je repose mon regard sur lui.

Te stresse pas ! Je te prends pas pour une pute ou quoi que ce soit. En revanche j'peux pas t'aider non plus pour le logement.. en général je squatte avec Bill et Zola, et quand c'est pas l'cas.. ben comme toi, j'suis SDF.

Nouvel éclat de rire que je réprime aussitôt pour ne pas le laisser secouer mon corps.

Ouais le squat c'est sympa, mais avoir mon endroit à moi ça me manque un peu. Pourtant j'arrive pas à me résoudre à m'installer quelque part tout seul. Je ne sais pas pourquoi. P'têtre que ça me rappelle trop le temps passé en solo sur les routes. Si je trouve un endroit sympa, je te fais signe. Va savoir si on ne va pas finir en coloc.

Et je rigole doucement. Plus une boutade qu'un vrai projet. Il est cependant évident à mes yeux que si je trouve un coin sympa, il pourra l'ajouter à sa liste potentielle de squattage. Rien qui se profile à l'horizon pour le moment. L'avenir nous le dira. Ses doigts continuent d'effleurer ma peau et bien que je fasse tout mon possible pour me distraire de ce contact, je ne parviens pas y rester indifférent. Tout mon corps qui réagit presque malgré moi et ça se trahit un plus bas. Raclement de gorge quand je viens poser le t-shirt droit sur la zone qui révèle ce qui se passe dans mon corps. Et ça le fait marrer. Alors je rigole avec lui tout en me mordant la lèvre. Je le regarde déposé son matériel. Me demandant ce qu'il fait. Aurait il l'intention de prendre les choses en main ? Enfin pas littéralement. Et presque sans prévenir, il se penche vers moi et colle ses lèvres sur les miennes. Ma tête qui se décolle du sol et mon visage qui suit le siens sur quelques centimètres lorsqu'il s'éloigne.

Voilà pour les encouragements... J'suis pas sur que ça t'aide pour c'qui se trame sous ta ceinture, par contre. 

Mes lèvres s’étirent dans un sourire en échos au sien. Il reste penché au dessus de moi. Distance proche et je ne peux pas m’empêcher de passer ma langue sur mes lèvres. Réduisant un peu plus la distance, je lui réponds.

NON ! Ça n’aide pas du tout Chris ! Vraiment pas du tout. Merci pour les encouragements. Mais t’as été trop vite mec. J’ai pas bien eu le temps de …

Et ma main passe derrière sa nuque quand je me redresse pour coller à nouveau mes lèvres sur les siennes dans un baiser plus appuyé. Pas trop invasif non plus pour pas le brusquer. Je m’écarte doucement caressant un instant doucement ses lèvres avec les miennes. Petit coup de langue qui revient goutter à ses lèvres puis je retombe sur le sol.

Voilà ! J’espère que t’es au moins à moitié dans le même état que moi maintenant. Sinon ce n’était pas équitable.

Je lève la main et du bout du doigt je lui désigne ma jambe.

Au travail monsieur ! Sinon je te promets que ça risque de partir en couille.

Soupire qui quitte mes lèvres et se mélange à un bref éclat de rire. Faisant tout mon possible pour ne pas céder d’avantage à mes pulsions.




    Surrounded and up against a wall I'll shred 'em all and go with you - When everyone you thought you knew deserts your fight, I'll go with you. You're facin' down a dark hall...I'll grab my light and go with you. Stay with me, no, you don't need to run.
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Chris Edison
The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Chris Edison
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/06/2020
Messages : 351
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The Taste Of Ink ft Chris   The Taste Of Ink ft Chris - Page 3 EmptyLun 24 Aoû 2020 - 17:15
The Taste Of InkCurtis & Chris
Assis en tailleur et penché sur cette jambe somme toute ravissante -Admettons, c'est pas sa jambe qui me plaisait le plus chez lui-, je ne pouvais m'empêcher de sourire. Le joint faisait son office, allégeant mes épaules et mon crâne du trop-plein de questions et de réflexions qui les encombraient habituellement, et me rendait plus facilement réceptif et souriant. Plus ouvert aux autres, aussi.. Ou à l'autre, en l'occurrence. Mais même au-delà de ça, je ne pouvais nier qu'un feeling passait entre nous, ce genre de relation qui s'instaure sans complexité, sans se poser de questions, et sans aucun doute possible.
Peut-être qu'il ne me reconnaîtrait qu'à peine, s'il me voyait dans mon rôle de garde du corps, froid et silencieux. Mais avec lui, quelque chose se déliait, et notre passion commune pour les tatouage me rendait les choses plus faciles encore.

- Champi hallucinogènes..? Sans déc', t'as réussi à trouver à faire pousser ça ?! J'échappai un rire contenu, pour ne pas faire dévier mes aiguilles de leur trajectoire. J'en ai jamais pris, à vrai dire... J'suis curieux. Je levai les yeux vers lui, scotché quand il décréta que le matos était à considérer à nous deux. C'est comme si le père Noël, les cloches de Pâques, Saint Nicolas et la Fée des dents s'étaient réunis pour me faire LE cadeau de ma vie. Un peu interloqué, je bafouillai un : T'es.. t'es sur mec ? C'est quand même pas rien?
Je me raclai la gorge et repris contenance comme je pouvais, me repenchant sur mon ouvrage. J'te tatoue c'que tu veux quand tu veux où tu veux à c'tarif-là; curt'... Même ta fameuse licorne sur le cul.
J'avoue, j'en revenais pas. Et je suis pas certain qu'il se rendait compte du plaisir qu'il venait de me faire. M'offrir la possibilité de revenir à ma passion du tatouage, c'était inespéré et inattendu, j'avais fini par faire une croix dessus.

- J'suis pas contre faire une "dégustation" un soir ! Surtout les champi, pour le coup.. j'suppose que le joint de ce soir était de toi, du coup. Et tant qu'à faire, j'préfère t'en acheter à toi qu'à droite ou à gauche comme je fais en général, je t'avoue. Je suis pas grand consommateur non plus, hein, j'te ferai pas ton chiffre d'affaire. Mais j'préfère clairement te donner mes ressources plutôt qu'à n'importe qui.

Curiosité et envie de le revoir, deux bonnes raisons d'accepter sa proposition. On partait sur une base d'échanges de bons procédés, comme on dit, donc j'avais confiance en la qualité de ce qu'il me proposerait, et dans le fait qu'il tenterait pas de m'arnaquer. C'était pas dans son intérêt de le faire. On enchaîna sur notre absence de lieux de vie, et à ce moment-là j'ignorais évidemment que je finirais dans cette ancienne Brasserie avec le reste des Gentle Bastards... Mais même sans ça, passer une soirée et une nuit -en tout bien tout honneur- en sa compagnie, l'idée me plaisait. Il était une petite bouffée de légèreté dans mon quotidien.

- Au pire t'sais quoi, on s'tiendra chaud comme des clodos sous un pont pis c'tout !

C'est juste après ça que les choses dérapèrent.. Aidé par le joint et l'alcool, je finis par me laisser aller à répondre à cette pulsion qui m'animait. Mes lèvres sur les siennes. Brièvement, comme si j'avais peur de m'y brûler, ou qu'il me repousse. Et si c'était juste un jeu ? S'il ne voulait pas réellement..? Mais le baiser fut rendu, partagé, à mon grand soulagement. Je ris à sa réponse, pris par surprise quand il revint lui-même m'embrasser, sa main sur ma nuque. A mon tour j'y répondis, le souffle plus court. Un baiser plus long, plus appuyé. Encore plus agréable. Sa langue effleura mes lippes avant qu'il ne me rende ma liberté, me laissant un peu étourdi, et probablement en train de passer par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel.

Je baissai vaguement les yeux vers mon pantalon de toile épaisse, toussant en sourdine en tentant de planquer le début d'érection qui pointait fort peu discrètement. C'est malin, très malin.. On avait dit qu'on distrayait pas le tatoueur, bordel !

Je râlai en me réinstallant comme je pouvais, évitant les frottements intempestifs de tissu qui aggraveraient mon cas. Et après une grande inspiration, je me remis au travail, frustration dirigée vers les lignes noires qui se traçaient lentement. En plus à ce rythme il va m'falloir un mois pour le finir.. nan mais vraiment ! Malgré mes grognements, je gardais un sourire aux lèvres, encore humides du baiser échangé. Mon premier baiser. A 27 ans. Avec un beau mec que je tatouais sur un toit en pleine apocalypse. C'était pas si mal.

:copyright: 2981 12289 0



C'est pas contre toi.
J'aime juste pas les gens.
Revenir en haut Aller en bas  
- The Taste Of Ink ft Chris -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: