The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 344
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 2 EmptyMar 7 Juil 2020 - 21:01
Lucy pencha la tête pour dévisager la nouvelle venue, docteur Billie Dean ? Intéressant. L’avait-elle fait exprès ? De lâcher le début de son titre ? Ou était-ce une réelle maladresse ? Dans le doute, Lucy considéra que c’était une erreur de la part de sa camarade aux cheveux de feu. En revanche, Vaughn semblait avoir fait exprès de donner son titre à demi-mot. Que devait-elle dire elle-même ? Astronome Lucy fields ? Danseuse de charmes ? Actrice pornographique ? L’air cependant joueuse, elle déclara : [color:05f6= #ff0033] « Docteur, infirmier… moi j’étais étudiante en physique, spécialité dans l’astronomie. Moins sexy malheureusement et j’ai pas le droit de me faire appeler par mon titre.» Moins sexy, mais elle était quand même à Berkeley, la meilleure fac de ce pays dans son domaine.

Elle bue une gorgée de son gin en dévisageant Vaughn, après ce qu’ils avaient fait ensembles, c’était donc ça ? Il ne pouvait plus rien lui refuser ? L’air amusée, elle lui posa donc la grande question « Dans ce cas Vaughn, si vous nous régaliez d’une histoire intéressante ou deux. Et si vous ne pouvez rien me refuser, j’ai le droit de vous demander une petite rallonge dans ce verre ? » Il ne fallait jamais cracher sur les petits profits, et puis elle s’était allée à danser et à faire passer une lame sur le torse de l’homme. Ça créait des liens.
Puis, après elle reporta son attention sur Billie, curieuse d’en apprendre plus sur elle. « Les rousses sont rares et précieuses, belles d’après notre ami, je ne crois pas vous avoir déjà rencontrée. Vous étiez docteur dans quel domaine ? Lucy avait volontairement employé le passé. Un but de vexation gratuite ? Non, mais on pouvait être docteur en histoire de l’art ou dans la culture des palourdes, des domaines sans intérêts. Elle-même aurait été doctorante si elle avait réussi à finir ses études. Mais c’était une autre vie, dans un autre contexte.

Maintenant, elle n’était qu’une rousse qui dansait et qui buvait un verre dans un bar infesté de rats, en crevant plus ou moins de jalousie car elle n’était plus la seule rousse dans l’entourage et dans l’attention de Vaughn… Oui, elle était jalouse de ne plus être unique dans son genre ! Sentiment étrange qu’elle n’avait jamais pourtant ressentit jusqu’à présent !


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Bras droit | The Devil's Rejects
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 271
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 2 EmptyVen 10 Juil 2020 - 19:36

Oh il fait le malin le barman, sauf qu'il fait pas le poids, pas du tout même. Je fais comme si j'étais vraiment pas à l'aise qu'il croit que je l'ai fait exprès. Je fuis son regard et je louche un peu sur mes mains, posées sur le bar. Mon sourire a disparu bien sûr et j'arrive même à repenser à un truc qui me fait monter un poil le rose aux joues. Finalement, je vais peut-être me ranger d'un côté en fait, celui de mon homologue capillaire.

Je relevais d'ailleurs le regard vers Lucy, cachant bien ma surprise de découvrir qu'elle était étudiante en physique. Elle avait pas la tête pour ça, mais je savais qu'il fallait pas juger. Les domaines plus intellectuels n'attiraient pas que les binoclards coincés et les psychologues n'étaient pas tous habillés en beige, mués par le désir d'aider autrui. Mon sourire revenait donc éclairer mon visage.

- Moins sexy ? Je dirais pas ça. Le titre ne fait pas tout. Je lui offre d'ailleurs un petit clin d'oeil.

C'est vrai qu'elle était pas mal du tout déjà, mais surtout, tous les docs et tous les infirmiers n'étaient pas sexy... Loin de là, même que c'était plutôt rare d'en trouver qui l'étaient. Avoir gagné à la loterie génétique, jongler entre ses responsabilités et sa vanité à vouloir prendre soin de son apparence... C'était pas donné à tout le monde, mais moi j'avais maîtrisé tout ça sans grande surprise. Sam aussi d'ailleurs. Ont étaient juste hyper douées dans ce qu'on faisait en fait, imbattables même.

Lucy m'arrachait un autre sourire lorsqu'elle demandait une rallonge à son verre, elle ne perdait pas le nord et ça m'amusait. J'arquais un sourcil devant ça petite tirade sur les rousses toutefois, lâchant un regard vers l'infirmier-barman. Certes, les rouquines ne courraient pas les rues, mais rares et précieuses ? Comme si j'étais un objet à collectionner ou un animal en voie d'extinction, non j'étais bien plus que ça, c'était moi la collectionneuse, c'était moi la gardienne du zoo, c'était moi qui tirais les ficelles sur toute la ligne. Puis, mon roux était plus beau que le sien, plus vif et plus profond, même ma chevelure était plus épaisse. Toutes ces pensées m'arrachaient d'ailleurs un rire. J'étais franchement ricaneuse aujourd'hui, au moins ça passerait comme si je rigolais de sa remarque, même si je vis clairement qu'elle essayait de me piquer sur la fin.

Dans d'autres circonstances, j'aurais très certainement pu analyser les choses autrement, mais la femme devant moi était plutôt du genre mesquine de ce que j'avais pu entendre jusqu'ici, à la voir s'en prendre au barman, puis à moi. Il ne s'agissait donc pas de quelqu'un qui parlait au passé simplement parce que le monde d'avant lui semblait plus civilisé que le monde d'aujourd'hui, que plus rien ne comptait de nos jours vu le chaos et le retour dans le temps forcé qu'avait causé la fin du monde moderne.

Non, elle se sentait inférieure et cherchait à me piquer en employant le passé pour retirer la crédibilité de mon titre. La pauvre chose...

- J'ai un doctorat en psychologie. Docteur Dean pour vous servir mademoiselle et monsieur. Je faisais une petite révérence comique sur mon siège, pour montrer que je savais rire un peu de moi même. En vrai, ça me permet d'imposer les faits malgré la mauvaise langue de la rouquine. Je suis docteur et je le serai toute ma vie, peu importe le monde autour de moi. Je sauve moins de vies qu'un docteur en médecine ou que Vaughn l'a et doit toujours le faire aujourd'hui, mais je crois que de nos jours, je pourrai offrir mon aide malgré tout à ceux qui le voudront bien.

Je termine ma petite réponse avec enthousiasme, avant de prendre une autre gorgée de mon cocktail sucré.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Vaughn O'Mucrhúlu
Medic | The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Vaughn O'Mucrhúlu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 701
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 2 EmptyMar 14 Juil 2020 - 17:33
Regardant d’un air nouveau Lucy quand elle nous avoue qu’elle avait étudié l’astronomie, j’en suis agréablement surpris. Moins sexy ? Je prends un air légèrement outré par cette pensée, comment une demoiselle faisant des études dans ce prestigieux domaine pouvait penser ça d’elle-même ? Je plante mon regard dans le sien et déclare très sérieusement :
 
C’est tout sauf « moins sexy », les femmes belles et intelligentes comme vous deux. Ma foi ce sont les perles de l’humanité ! Alors, Lucy, je t’interdis de redire ce genre de chose à l’avenir !
 
A moitié joueur et à moitié sérieux, je cachais la vérité en plein milieu d’une phrase de drague digne d’un mauvais film à l’eau de rose. Revenant au sérieux de notre conversation, je prends une nouvelle gorgée de mon verre alors que Lucy semblait vraiment friande d’une anecdote sur la taverne. Malheureusement je ne pouvais pas lui raconter grand-chose mis à part quelques déboires de la rénovation mais rien de bien fameux …. Je souris à sa tentative de rallonge met mon doigt sur ma bouche et ressert donc la rouquine en lui faisant un clin d’œil.
 
Pour tout vous dire, l’établissement est assez récent, je n’ai donc pas tellement d’histoire croustillante. Mais je peux vous parler de l’ancien établissement ou j’ai servi pendant quelques temps à Détroit.
 
Faut dire que le bar de l’arène c’était autre chose, ça sentait la testostérone et la connerie à plein nez. Regardant le combat d’égo devant moi, je souriais en coin. Lucy se sentait sur la défensive de voir une autre rousse aussi jolie dans le coin, surtout que c’était sa première rencontre avec elle. Elle essayait de lui faire comprendre gentiment qui tenait les rênes dans le coin, mais quelque chose me glaçait le sang chez Billie, une impression … Elle était bien trop calme et détendue pour que ça soit naturel. Une doc en psychologie ? C’est sûr que ça pourrait faire du bien à certain, oui Isha je pense à toi, mais pas que. Je rajoute alors :
 
On peut les sauver physiquement, mais ça ne sert à rien si le mental n’est plus là, vous êtes aussi utile que nous lors de la récupération d’un patient, surtout par les temps qui courent. Toute aide est la bienvenue « Docteur » Dean.
 
C’était certainement le fait qu’elle soit psy ou je ne sais quoi qui me mettait légèrement alerte face à cette demoiselle, mais j’avais un mauvais présentiment.


Award 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 344
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2020 - 11:33
« Je crois qu’on aurait bien tous besoin d’une psy de temps à autre, mais qui s’occupera de la psy du coup ? Ne dis-t-on pas que ce sont les cordonniers qui sont les plus mal chaussés ? » Lucy n’était pas une grande fan des psy, après sa carrière dans le porno, elle avait tenté d’en rencontrer un, mais les résultats avaient été plus que mitigé dans l’ensemble. C’est pour ça qu’elle avait très vite arrêté et s’était tournée vers d’autres thérapies. Même si elle se devait d’admettre que ça pourrait certainement aider beaucoup de monde… Peut-être elle-même en fait ? ça faisait plus de huit ans après tout… Le hasard voulut que Vaughn aille s’occuper d’un client, ce bref répit fut mis à contribution par Lucy, elle se pencha vers Billie et lui murmura quelques mots : « Dans le cas, la possibilité que je connaisse quelqu’un ayant besoin de vos services, quel serait le tarif pour un suivi régulier ? » Peut-être que l’autre rousse, en dépit de ses beaux cheveux énervants, pourrait l’aider à surmonter son traumatisme et à avancer un peu ? La débloquer ? Trouver les bons mots, les mots déclencheurs.

Finalement, Vaughn revint vers elles, il avait proposé de parler de son ancien bar, à Détroit. Ça c’était très intéressant en effet ! La rousse n’avait pas quitté l’état depuis le début de l’apocalypse. En buvant doucement son verre, elle s’affala presque à moitié sur le bar et regarda le serveur avec ses grands yeux bleus : « C’est une bonne idée de nous parler de ton ancienne vie, comment ça se fait que tu te sois retrouvé ici, Détroit ce n’est pas la porte à côté ! » Un tel trajet dans un tel monde, il devait avoir certainement une tonne de trucs à raconter et surtout, une excellente raison pour être venu jusqu’ici ! Dire qu’elle-même avait mis plus de deux ans à simplement revenir de l’est de l’état ! Ce n’était pas la même efficacité, il n’y avait pas à dire ! L’espace d’une seconde, elle s’imagina ce qu’avait dû être la vie de Vaughn avant le bar et leur rencontre. « Et toi Docteur Billie ? Tu es de Seattle aussi ?


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Bras droit | The Devil's Rejects
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 271
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 2 EmptySam 25 Juil 2020 - 21:10

Je me retint juste à temps de rouler les yeux au ciel en voyant comment Vaughn répondait à Lucy et de voir à quel point elle ne portait pas attention à la drague du barman, ni la mienne d'ailleurs. Malgré tout, il lui versait une rallonge à son verre. Ce type voulait tant avoir accès à l'intérieur de sa culotte ?

Alors que je me posais des questions très superficielles sur leur relation à tous deux, je réalisais autre chose qui me fis sourire instantanément. Je comprends même pas pourquoi j'ai pas fais un plus un plus tôt. J'ai du mal à me concentrer c'est vrai, mais tout de même ! Ce type, Sam m'en a parlé. Je noie le rire qui monte dans ma gorge en prenant une énième gorgée de mon verre délicieux, tout en lui faisant un petit clin d'oeil à sa dernière phrase qui s'adressait à moi. Toute aide oui, mais rémunérée.

En déposant mon verre sur le comptoir, c'est au tour de Lucy d'avoir des questions pour moi. Ouvrant la bouche pour lui répondre, je sursaute un instant, tandis que j'ai l'impression que quelque chose m'effleure la jambe. Mon regard se rive au sol en cherchant la vermine qui m'a fait peur. Bien sûr, cette chose est rapide et s'est déjà recaché allez savoir où ! Je sais que c'est quand même pas le monde d'avant, mais quand même ! Ils pourraient s'occuper de leurs infestations de rongeurs ici !

- Toutes mes excuses, j'ai eu l'impression de voir quelque chose passait près de moi. Il comprendrait peut-être que la taverne était pas nette au moins. J'allais pas le lui dire directement, des plans que je l'offusque et je voulais pas être mise à la porte tout de suite. Alors, pour en revenir à notre conversation, ne vous en faites pas pour la psy Lucy, je suis bien entourée et on prend soin de moi. Au besoin, j'applique les conseils que j'offre moi-même à mes clients.

Franchement j'avais pas besoin de rien appliquer, sauf ma maladie, franchement je m'y étais faite à ce monde et j'avais rien sur la conscience. J'aimais même ma vie en fait, j'aimais avoir pu devenir qui j'étais réellement au fond, tout comme Sam.

- Les tarifs seront évidemment ajustés selon les besoins. Nous demanderons munitions ou médicaments ou ce que les patients pourront nous offrir qui pourraient nous être utiles. Le but est simplement de survivre de notre côté également. Les consultations resteront tout de même abordables, afin de permettre à ceux dans le besoin de pouvoir obtenir de l'aide également.

Oui, les tarifs évolueraient en fonction des thérapies et des besoins de mes futurs patients. Je pourrai pas charger la totale non plus, sinon j'aurai pas assez de clients. Puis comme Sam et moi on en discutait, faudrait peut-être engager de la sécurité même, puisqu'on était pas assez pour défendre et la gare et le futur cabinet. Faudrait rentabiliser au max. Ça ne me faisait pas peur par contre. C'est certain que ça allait fonctionner. J'étais hyper douée dans mon métier déjà, il y avait un tas de mésadaptés sociaux dans le coin et même si on venait parce qu'on me trouvait attirante, tant qu'on payait... Je jouerais le jeu. Je cacherais au mieux ma vraie personnalité, mes réelles intentions. Tout pour garder notre couverture, mais franchement on gérait au max !

Tiens, comment je décorerais bien mon cabinet une fois que je l'aurai... Faudrait pas que ce soit trop classe, ça intimiderait sûrement les bouseux du coin. Oh d'ailleurs, j'pourrais peut-être les forcer à ce nettoyer avant d'entrer dans le cabinet ? Faudra que je mette une bâche sur mon canapé sinon... Et mon éternel sourire était toujours sur mes lèvres, lorsqu'on me tira de mes pensées éparses. Le barman venait de Détroit ? C'était quand même pas à côté !

- Moi ? Oh, oui j'habitais à Seattle quand tout a commencé. Ensuite j'ai fait quelques détours pour y revenir. Rien de bien intéressant j'en suis certaine comparativement à un voyage Detroit-Seattle ! J'avoue être curieuse tout comme Lucy. Je battais des cils joliment en espérant en apprendre plus sur le barman amant d'un soir de ma soeur.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Vaughn O'Mucrhúlu
Medic | The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Vaughn O'Mucrhúlu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 701
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 2 EmptyDim 26 Juil 2020 - 21:05
Observant le beau spectacle que l’on m’offre, je ne peux m’empêcher de remarquer que Billie semble plus concentrer sur autre chose que la conversation. Elle vient se justifier juste après en parlant de quelque chose passant non loin de ses jambes, je plisse un peu les yeux et me demande ce que ça pouvait bien être car on n’avait pas de soucis de rongeur à ma connaissance. Enfin je jetterais un œil plus tard et prendrais les mesures nécessaires. J’étais heureux d’apprendre qu’une si jolie fleur comme Billie était bien entouré, quelque part ça me rassurait pour elle.
 
En tout cas je serais ravi de vous envoyer les patients qui viennent à la tente et qui auraient bien besoin d’une petite séance.
 
Même si je n’étais pas un fan des psys, à part ceux des hôpitaux car eux étaient obligés d’avoir un suivi et de nos jours qui pouvait bien la suivre ? Enfin, n’empêche que ça ne pourrait pas faire de mal à certains. Un client venant faire appel à mes services, je me dois de quitter leurs douces compagnies après m’être excusé, ramenant la commande au nouveau client il ne me faut pas longtemps pour revenir à ma première place. C’est au même moment que Lucy me demande une histoire à propos de Détroit … Bon autant prendre la moins … Choquante. Car se retrouver avec un client pendu avec ses propres boyaux à la porte d’entrée en guise d’avertissement, pas sûr que ça soit très vendeur. Me grattant la barbe à la recherche d’une histoire qui en valait le coup tout en écoutant Billie, je finis par boire un coup et expliquer :
 
A détroit j’étais le gérant d’une sorte de bar dans une ancienne patinoire qui avait été reconvertit en arène de combat, un peu comme la cage d’ici. A l’arrière du bar il y avait aussi un lupanar qui était plus ou moins dépendant du bar qui était gérer par une demoiselle ma foi fort sympathique mais je prêtais les muscles quand c’était nécessaire, je ne vous explique pas ma déconvenue quand j’ai découvert qu’un tire-bouchon pouvait être utilisé de manière si … Exotique. Rigolant un peu, j’enchaîne. Sinon on avait une montagne de muscle qui s’appelait Jésus, qui a littéralement sorti un client récalcitrant par la peau du cul. Enfin ce genre de petites choses qui font que le boulot n’est pas ennuyeux en somme.
 
La taverne était encore toute fraiche alors il n’y avait pas autant d’histoire mais je suis sûr que bientôt il y aurait des histoires aussi farfelues ici.


Award 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 344
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2020 - 23:21
Lucy ne répondit pas aux explications de l’autre rousse, c’était bien assez clair. Elle gardait dans un coin de son esprit ce qu’elle lui avait dit. Peut-être bien qu’elle lui rendrait visite en temps voulu… C’était d’ailleurs assez amusant de voir que le monde reprenait une certaine course, il y a un an, elle se serait refusé à s’imaginer vouloir rencontrer une psychologue… Un sourire lui vint, elle allait lui servir. Le problème c’était que des médicaments et des munitions n’étaient pas des ressources qu’Oxana laissait facilement partir. C’est bien pour ça que Lucy se fournissait en herbe chez Curtis, afin d’avoir une mauvais d’échange facile à transporter. Peut-être que ça intéresserait Billie ? Elle lui poserait la question dès que Vaughn se serait éloigné de nouveau. Elle écouta son ami avec attention, ce qu’il avait à raconter sur Detroit.

Ce qu’elle entendit fit hausser un sourcil à Lucy, elle n’était pas particulièrement surprise de ce qu’il lui racontait. « Violence, alcool et sexe… Même sans avoir fait de psycho je peux dire qu’on retrouve des points communs avec ici. La cage, la taverne et le motel… Motel que je te recommande si tu aimes les femmes docteur. » Il n’y avait pas de raisons, Lucy était une représentante du motel et il était important de faire de la publicité en tout temps. « mais il s’est passé quoi avec le tire-bouchon, Vaughn, tu sais que je suis curieuse de ce genre de détails, ça pourrait me servir de savoir ça… pour le travail tu sais. Lucy termine son verre et dépose un joint de canabis sur le bar : « La même s’il te plait, dis moi Billie, mon amie pourrait payer avec de l’herbe ? c’est pas vraiment un médicament mais presque, car après tout qu’est-ce de la morphine ou l’alcool si ce n’est une drogue légale. » Tant pis, Vaughn l’avait entendu, peut-être serait-il assez stupide pour croire que c’était réellement pour une de ses amies et non pas pour elle.

« Tu sais qu’il y a un groupe de bras plus gros que les tiens qui vendent leur service Vaughn ? Tu as vu celui qui se fait appeler Donovan, jesus il était plus grand que lui ou plus petit ? Curiosité amusée de la part de Lucy qui observa sa comparse rousse triturer son verre, tout à l’heure elle avait fait une remarque sur quelque chose qui serait passé prêt de sa jambe, Lucy regardait le sol à la recherche d’un éventuel rat… mais pas de traces.


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: