The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billie Dean
Bras droit | The Devil's Rejects
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 258
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 3 EmptyDim 2 Aoû 2020 - 16:29

Sans grande surprise, l'infirmier barman me proposait déjà de m'envoyer des clients qui passeraient par la tente médicale de l'entrepôt. J'étais juste douée à ce point où on me donnait ce que je voulais sur un plateau d'argent.

- Merci Vaughn ! Que je lui répondais sur un ton enjoué avec un petit clin d'oeil.

Il nous quitte pour aller servir quelqu'un d'autre et j'en profite pour répondre aux questions de Lucy. Quand il revient par contre, on a droit à une petite histoire de sa vie d'avant Seattle. J.'écoute du mieux que je peux, même si parfois je dois avouer que je rebondis mentalement sur ce qu'il dit et que je me retrouve à des années-lumière de la conversation. Sauf que je suis douée, ça se voit même pas ! Je pouffe même de rire quand il mentionne une montagne du nom de Jésus, même si tout ce qui touche à la religion m'horripile beaucoup.

Ça me fait toujours penser à mes parents, ces espèces de catholiques sectaires extrémistes. Tous les trucs qui nous ont forcés à apprendre et à faire pour leur culte... Franchement, dès qu'on a pu, on s'est éloignées de toutes ces histoires ma soeur et moi. Heureusement que j'avais Sam, que j'ai toujours Sam... J'espère qu'elle s'inquiétera pas, même si je lui ai dit où j'allais aujourd'hui. Elle s'inquiète toujours trop. Pas qu'elle doute de mes compétences ou quoi, mais c'est dans son sang, elle est mon ange gardien.

Oh, je ferai mieux de redescendre sur terre, je suis ici pour elle d'ailleurs. Pour voir si on peut piller cet endroit, pour me faire d'autres contacts qui nous seront utiles. D'ailleurs, la belle Lucy s'adresse à moi. Ah oui, le fameux motel et ces jolies fleurs. J'en ai entendu parler. Est-ce que Lucy bosse là-bas ? Est-elle cliente ?

- Je t'avoue Lucy que je préfère largement conquérir que payer. Que je lui réponds avec une moue un chouia enjôleuse. La chasse, il n'y a rien de mieux à mes yeux. Certes l'acte est à un autre niveau, mais l'excitation de la conquête, c'est vraiment ce qui m'allume le plus ! Je note toutefois. Que je rajoute avec un autre clin d'oeil.

Je pose un coude sur le comptoir pour pouvoir poser mon menton sur mon poing. Je sens mes cheveux glisser contre mon dos et libérer mon épaule nue. Ça m'arrache presque un petit frisson. Plus agréable que celui du rat qui ma frôlé la jambe quelques minutes plus tôt. Je réprime d'ailleurs une grimace en y repensant. Est-ce que ça vaut vraiment la peine de piller des réserves infestées de vermines ? Faudra que j'en touche un mot à Sam.

- Oh oui, maintenant nous sommes curieuse de l'utilisation exotique d'un tire-bouchon ! Il faut nous raconter ! Franchement, j'ai que des trucs douloureux en tête et ça ne fait qu'élargir mon sourire badin sur mes lèvres. On aurait dû s'amuser avec un tire-bouchon sur nos deux violeurs de la dernière fois, ça aurait fait durer le plaisir.

Mes yeux s'arrêtent un sur ce que dépose Lucy sur le bar, puis mes iris noisettes reviennent se planter sur la rousse à mes côtés. De l'herbe... Ça, ça pourrait être très amusant ! Il me faut pas longtemps avant de lui répondre, ayant pesé le pour et le contre dans mon esprit distrait.

- On pourrait faire une exception pour ton amie, oui. On pourra l'échanger contre quelque chose j'en suis certaine, ou même en profiter nous-mêmes. Je bats un peu des cils, le regard rieur, n'ayant pas une seconde un problème à admettre que j'aime aussi m'amuser. Cela n'empêche pas mon professionnalisme dans mon travail.

La rousse est au moins aussi éparpillée que moi, passant d'un sujet à l'autre à la vitesse de la lumière. Elle mentionne toutefois un truc hyper intéressant pour mon petit projet de cabinet. Tiens, faudra vraiment bien inspecter le local qu'on trouvera, pas question que j'ai des rats moi aussi. D'ailleurs, s'en était pas un, juste là bas, entre les jambes de l'autre client ?! Je me redresse d'un coup, sans brusquement, juste comme surprise. Ok, non, faut pas que je fasse de scène, vite faut rebondir sur quelque chose.

- Il y a des gens qui vendent leurs services de protection ? Je suis juste trop forte ! Sam serait tellement fière de moi. J'écoute un peu, me concentrant sur Lucy, plutôt que le sale rongeur qui renifle les basquets du client plus loin. Donovan. Que je répète à vois basse. Faut que je me souvienne de ce nom, ça pourrait vraiment nous aider avec le cabinet.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Vaughn O'Mucrhúlu
Medic | The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Vaughn O'Mucrhúlu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 681
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 3 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 12:57
Leur expliquant rapidement ma situation de Détroit sans trop rentrer dans les détails pour éviter quelques détails gênants, je leur raconte l’anecdote du tire-bouchon et je semble avoir fait des curieuses. Je rigole un peu quand Lucy me dit que le coup du tire-bouchon pourrait lui servir, j’espère que son client est bien accroché si elle doit utiliser ça sur lui. J’écoute ensuite Lucy qui veut vraiment ces renseignements pour son « ami », je ne dirais rien je pense que ça me ferait aussi beaucoup de bien de voir un professionnel de l’état mental au vu du beau bordel qu’il y a là-haut. Le complexe du sauveur, le manque de confiance en soi qui se traduit par de la drague, l’impossibilité de rester sérieux plus de trois secondes à part en cas d’urgence … Je pense y’aurait du boulot.
 
- Alors … Comment expliquer ça sans choquer les âmes sensibles … Je me gratte la barbe pendant que Billie se penche un peu plus sur le bar, venant libérer une épaule du joug de son haut. Donc c’était un peu particulier, le monsieur était percé d’un peu partout, aux tétons notamment et il adorait quand les filles tiraient sur ces derniers ou alors remplaçait son piercing par autre chose qui faisait un certain poids. D’où le tire-bouchon. Ne me demandez pas où lui est venu l’idée, je préfère éviter d’y penser.
 
Prenant le joint que venait de déposer Lucy en tant que paiement, je viens le glisser derrière mon oreille et ressert la même chose aux deux demoiselles. Lucy ne peut s’empêcher de parler du groupe de Bruce qui vendent leurs services de bras musclés, il y en avait d’autres mais c’était certainement eux les plus connus du coin.
Reposant mes fesses sur le haut tabouret juste derrière moi j’observe un peu plus Billie avec ses airs félins. Elle est définitivement le genre de femme que j’adorerais courtiser mais je ne pouvais m’empêcher d’avoir quelques soupçons à son égard, quelle ironie quand on sait que sa sœur est certainement aussi dangereuse, enfin c’est quelque chose que j’ignore pour le moment. Elle semble prononcer un nom que je n’arrive pas a saisir, Do … Minique ? Dauphin ? Ouais moi non plus je ne vois pas le rapport entre els gros bras de Bruce et des dauphins … Prenant mon verre pour boire une lampée je réponds à Lucy :
 
- A quoi servent des gros bras si tu ne sais pas t’en servir ? Je préfère l’utilité aux apparences …
 
Même si on pouvait penser le contraire avec mon côté grand gueule et dragueur du dimanche, j’aime quand les choses sont simple et efficace.


Award 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 341
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 3 EmptyDim 16 Aoû 2020 - 22:19
Lucy approuva d’un léger sourire et battement de tête quand Billie lui annonça qu’elle serait en mesure de prendre un peu d’herbe pour le paiement. Il eut même une pointe de... d’espièglerie de la part de sa consoeur rousse. Ceci fit sourire Lucy, sans honte, elle serait bien tentée de laisser l’autre s’amuser avec elle, avant de la retourner et de lui montrer qui est la meilleure des deux ! Cette pensée agrandit son sourire, mais elle se garda bien de dire tout ce qu’elle avait envie de faire et d’expliquer à Billie. De toute façon, c’était bien plus amusant d’écouter Vaughn parler de l’utilisation bien trop imaginative d’un tire-bouchon.

L’histoire la fit franchement rire, imaginant sans peine ce que ça pouvait donner. « Heureusement que je ne suis pas percée alors… Mais je sais quoi faire si un jour un client ou une cliente se présente et qu’il/elle me demande ça. Merci Vaughn » Elle laissa ensuite tomber le sujet pour parler de Donovan et de son groupe, la rousse ne les connaissait que de réputation principalement, elle n’avait pas encore eu affaire à l’un d’eux. Cependant, elle fit l’effort de dire ce qu’elle savait sur eux, ignorant la remarque visiblement jalouse du barman. « C’est un groupe de mercenaires je crois, ils vendent leurs services au plus offrants. Ils sont dirigés par un duo de sportif, l’ancien joueur de baseball et une brute noire qui jouait au foot. Je crois. ‘Fin, Donovan il était démolisseur je crois avant.

Ça n’avait pas vraiment d’importance, qu’il soit un combattant ou un ouvrier, il était tellement intimidant que Lucy jugeait que ses compétences au combat seraient bien accessoire. « Je ne doute pas qu’il y aurait de meilleurs combattant que lui, mais même s’il ne sait pas se servir de ses bras, il faut avouer qu’il est impressionnant ! Pis quand il est avec ses potes, ils détruisent tout sur leur passage. » En tout cas, c’était une rumeur qu’elle avait entendu et Lucy n’avait aucune difficulté à croire ce qu’elle entendait. Si Oxana avait été moins misandre, elle lui aurait proposé de les aider à la sécurité du motel, mais sa réponse était évidente et péremptoire « pas question ». « Pourquoi Billie, ils vous intéressent ? »


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Bras droit | The Devil's Rejects
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 258
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 3 EmptyDim 16 Aoû 2020 - 23:03

Ah oui, ce type dont parlait Vaughn était du genre à aimer douiller sa vie. Un tire-bouchon à cet endroit ? Non merci… J’étais presque tenté de porter ma main à ma poitrine, pouvant un peu trop imaginer ce que ça devait faire comme douleur. J’me retenais quand même et finissais mon verre sucré. C’était franchement pas mauvais ce mélange de jus de fruit et de rhum. Fallait juste que je pense pas aux rates qui devaient grouiller dans leur salle d’entreposage. Un grand frisson me prenait d’ailleurs à ce moment. Fallait pas penser à ça, j’avais pas entendu que personne n’avait été malade avant moi, avec un peu de chance je le serais pas non plus. Puis l’alcool, ça devait bien aseptiser certains trucs non ?

Lucy disait être heureuse de pas être percé à cet endroit et je pouvais pas résister à l’envie de lui dire que ça n’avait rien à voir avec cet histoire de tire-bouchon.

- Je te confirme Lucy, que même percée, j’aurais pas envie qu’on me tire dessus à coup de tire-bouchon. Je pouffe de rire d’ailleurs, c’est pas le genre de truc que j’avoue normalement, mais faut croire que c’est sorti tout seul.

Je redeviens un peu plus sérieuse par contre quand elle répond un peu à mes questions par quelques précisions sur le groupe du fameux Donovan. Des mercenaires, il serait donc possible de lui offrir un contrat. C’était terriblement intéressant. Tant qu’il ramenait pas de saletés avec lui ! Bon faudrait déjà que je trouve un local en fait… Pas comme si je ne travaillais pas déjà dessus, j’étais pas idiote non plus !

- De nos jours, on est jamais assez prudente. Que je répondais à la jolie Lucy. Je ne crois pas pouvoir tenir tête à n’importe qui, physiquement du moins. Quelqu’un qui pourrait assurer ma sécurité ne serait pas de refus. Nous ne sommes qu’un petit groupe, difficile d’être partout à la fois. Certes, la majorité de mes patients ne poseront pas problème, mais pour ceux qui risque de… j’aimerais juste m’assurer qu’on ne s’en prendra pas à moi.

Mes yeux passaient de la rousse à l’autre client qui buvait son verre en silence, le rat sur la table avec lui. Je fronçais les sourcils en le regardant faire. Quel crado ! Ça semblait même pas le déranger en fait… Je détournais le regard vers notre barman-infirmier pour me changer les idées.

- Vous devez avoir un peu de sécurité pour la taverne également, je présume Vaughn, n’est-ce pas ? Les clients ne doivent pas tous être agréables ?

Voilà, un peu d’info sur l’endroit, fallait pas que je perde le nord avec notre petite discussion.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Vaughn O'Mucrhúlu
Medic | The Gentle Bastards
Chasseur de primes
Vaughn O'Mucrhúlu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 16/02/2020
Messages : 681
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 3 EmptyLun 17 Aoû 2020 - 18:57
Une nouvelle fois, j’écoute les deux demoiselles converser et j’apprends même que Billie est percée, j’ai un petit sourire qui s’affiche si j’avais su je n’aurais pas raconté cette anecdote. J’enchaîne alors en m’excusant rapidement :

- Ah excusez moi Billie, si j’avais su j’aurais raconté une autre anecdote.

Restant assez passif sur le reste de la conversation, j’observe plutôt la salle qui est calme pour le moment, les gens ont leurs verres discutent tranquillement pendant que je sers deux jolies rousses et je n’irais pas m’en plaindre. Je m’éclipse encore une fois pour servir rapidement un client et revient vers mes deux rousses favorites du coin. 

Et les voilà qu’elles discutent à propos de types musclés faisant la sécurité, Lucy me vannant même sur le fait qu’ils avaient certainement de plus gros bras que moi. Tant mieux pour eux alors, de nos jours ça ne doit pas être facile d’entretenir un tel physique sans beaucoup, beaucoup de ressources. Enfin quand je repense à Bruce, je me dis quand même que certains y sont parvenus sans même comprendre comment ils ont fait. 

Je réponds alors que je préfère l’utilité au côté flashy de gros biceps et de pectoraux saillants, comme disait mon mentor de karaté « Il vaut mieux être sous-estimé, ton ennemi aura tendance à baisser sa garde s’il te pense plus faible que lui. » Et c’était vrai, beaucoup m’avaient sous-estimé et ne s’en était pas sorti et c’est aussi pourquoi je me méfie d’un peu tout le monde, sauf des femmes car il me faut bien un point faible sinon ce n’est pas drôle ! 

Billie semble à la recherche de bras pour assurer sa protection lors des séances et c’est tout à fait compréhensible ! Surtout de nos jours se retrouver enfermer dans la même pièce qu’une demoiselle aussi craquante mettrait les esprits de certains en feu. Elle finit par me demander s’il y avait une sécurité ici et je souris pour finalement poser mes mains sur les comptoirs et répondre :

- Déjà il y a moi qui peut régler quelques querelles de comptoir comme vous avez déjà pu le voir Lucy. Ensuite il y a parmi les clients des mercenaires que l’on a recrutés afin de veiller à la sécurité. Ils se font passer pour des clients pour éviter de faire fuir la clientèle. Si vous voulez je leur demanderais à la fin de mon service s’ils leurs reste des bras à loueur pour votre établissement ma chère.




Souriant aux deux demoiselles, je reviens sur ma tâche et commence à nettoyer toute la vaisselle que j'ai pu récupérer sur les tables vides tout en suivant leur conversation.


Award 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 341
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2020 - 16:10
Un sourire barra le visage de la rousse quand Billie dit qu’elle-même portait des percing. Le fou rire de sa compatriote de cheveux poussait à l’humour : « Vous,Percée… voilà qui est intéressant » Dit Lucy, simplement pour le plaisir de la remarque. Même si ce serait très amusant de voir où l’autre rousse était percée. Elle ne poussa pas plus loin ses commentaires et ses pensées. Cherchant des yeux les mercenaires dont pouvait parler Vaughn, rien de très compliqué en soit quand on y pensait. Déjà, la logique voudrait qu’ils ne boivent pas d’alcool, qu’ils soient aux aguets. Un jeu amusant à les chercher.
En détournant le regard, elle loupa presque une partie de la conversation, entre Vaughn et Billie. Elle ne revint finalement sur les deux autres que pour rebondir sur la craint qu’avait la rousse de se faire agresser par un client. « C’est une crainte logique, avec quelqu’un comme Donovan c’est clair que personne n’oserait s’en prendre à vous. » Elle-même craignait qu’un jour, un client lui fasse la même chose. « En même temps… Une magnifique rousse qui vous fait vous allonger pour que vous vous ouvriez… 90% des hommes de cette place aimerait faire l’inverse et faire s’ouvrir la rousse. Malhreusement pour lui, on dirait que les deux seules potables du NML ne donne pas là-dedans.

L’alcool devait comment à faire effet pour que Lucy se laisse aller à ce genre de commentaires. Devait-elle s’arrêter là ? Pourquoi faire d’ailleurs ? Ce n’est pas comme si quelqu’un allait lui taper sur les doigts si elle rentrer ivre, tant qu’elle pouvait se mettre à poil devant ses clients, Oxana lui foutrait la paix, elle le savait. « Ce ne serait pas contreproductif de présenter les mecs qui défendent la taverne à un autre groupe en fait ? Je veux dire, ça ferait potentiellement des personnes en moins et puis il pourrait y avoir conflit d’intérêt non ? Puis faire jouer la concurrence ça permettrait d’avoir des services moins cher. » Elle lança ça comme si c’était une vérité, en réalité, elle s’en fichait, mais c’était amusant de faire réfléchir la rousse. Les expandables débutaient plus ou moins, ils seraient certainement un peu moins cher que des gens plus installés.


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Bras droit | The Devil's Rejects
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 21/05/2020
Messages : 258
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 3 EmptyDim 30 Aoû 2020 - 16:05

Je faisais une petite moue comique pour le barman quand il s’excusait d’avoir raconté cette histoire de tire-bouchon.

- Ne vous en faites pas Vaughn, j’ai entendu bien pire, je ne suis pas du genre sensible. J’lui faisais un ptit clin d’œil à lui, puis à Lucy pour appuyer mes dires.

Déjà juste avec les consultations, ça m’était arrivé d’entendre de ces trucs ! Puis, j’me salissais les mains régulièrement de toute façon avec nos pillages et nos ptites séances tortures avec ceux qui nous tenaient vraiment trop tête. J’étais pas aussi fragile que j’aimais bien le faire croire. J’me reconcentre sur mon homonyme capillaire et mon regard se fait rieurs à ses propos. Oui, c’est certain que certains de mes clients préféreraient sans aucun doute que ce soit moi qui m’étende sur le canapé. Dépendant qui j’aurai en consultation, j’dis pas non. C’est plus fort que moi, mon sourire se fait hyper malicieux à cette pensée. J’vais pas me gêner et en un sens, tout le monde y gagnerait.

Tandis que je poursuis la conversation avec l’autre rousse, je vois du coin de l’œil un rat qui se balade de l’autre côté du comptoir, près de l’évier. Là… franchement j’suis de plus en plus dégoutée. Je regarde mon verre, puis celui de Lucy et j’me demande si on vient pas de choper la peste. J’ai plus tellement envie de trainer ici du coup là, ça m’écœure de me dire que la vermine se balade aussi librement et que tout le monde trouve ça normal. Je chope encore quelques infos, j’fais la jolie pour endormir tout soupçon et je me barre d’ici. J’vais aller prendre une douche tient, j’en ai besoin à trainer dans un trou à rats comme ça.

J’serais pas venu pour rien en tout cas, Une potentielle cliente, un type qui va m’envoyer de la clientèle, le nom d’un mercenaire qui pourrait m’être utile pour mon cabinet. Me reste qu’à savoir comment la taverne est défendue et moi j’dis que j’en ai assez pour aujourd’hui, quitte à revenir grappiller d’autres infos plus tard. Faut être subtile hein ! Je sais comment y faire, j’suis trop intelligente pour eux. Un petit peu par-ci, par-là et on se doute de rien. Mais bon, là, la question sécu ça va vite me rencarder à savoir si on est assez pour les piller ou si c’est remis à plus tard. Moi j’m’en sentirais capable ! J’ai peur de rien, mais je voudrais pas risquer la vie de ma sœur.

C’est là que Vaughn m’explique qu’il peut s’occuper des bastons de bar, mais que surtout, il y a des mercenaires cachés parmi les clients. C’est peut-être pour ça que le type plus loin ne bronche pas avec le rat qui le regarde toujours en chien d’faïence sur sa table ! Ça ferait du sens ! Il peut pas râler contre son employeur, s’il veut continuer d’être payé. Quel faible. Je bosserais pas au milieu des rats moi. Bon, faut que je revienne au sujet en cours là, faut pas que je me perde avec ces histoires de vermines. Du coup… des mercenaires cachés parmi les clients… ça complique vachement les choses vu notre tout petit groupe. Je me mords la lèvre inférieure, un peu distraite et perdue dans mes pensées. Peut-être que pour Sam, vaudrait mieux reporter ce pillage de taverne à un peu plus tard. Ça me plait pas, j’sens qu’on pourrait y arriver ! Que je pourrais y arriver, j’me sens dans une forme incroyable ! Sauf qu’il est pas question que ma sœur risque quoi que ce soit. Faudra recruter avant. Ça on y arrivera.

Je reviens à la discussion en cours, j’ai l’impression que j’en ai raté un bout, mais je laisse rien paraitre. On parle de concurrence et de services moins cher. J’devine que les types ici sont pas du même groupe que le fameux Donovan… OK, je reprends le train en marche ça va.

- Oui, effectivement un peu de compétition permettrait d’avoir des prix plus intéressants. Pour vous, comme pour moi.

Mon regard suivait le brun, alors qu’il se retournait pour faire sa vaisselle. Là où le rat de tout à l’heure trainait, encore, au milieu de ce qu’avait ramené notre hôte. Là s’en était trop. J’étais prise d’un grand frisson de dégout. J’voulais plus être ici. J’reviendrai peut-être pour d’autres infos, mais pas avant qu’ils se soient occupés de leur putain de problème de vermines. Et si j’voulais leur sympathie, j’allais pas commencer à râler là-dessus ! J’allais faire la fille compréhensive, forcément ils allaient s’en occuper non ? De tous ces rats…

Je me levais en regardant bien où je mettais les pieds. J’avais pas envie de marcher sur l’un de ces sales rongeurs et de me faire mordre.

- Il est l’heure pour moi de vous quitter. Ce fut une petite pause bien agréable de papoter avec vous deux. Nous aurons sans doute le plaisir de nous recroiser prochainement. Je leur offre un joli sourire que je veux sincère, avant de tourner les talons.

J’suis persuadée qu’on me chargera pas ma consommation. Suffit de me regarder, j’ai pratiquement jamais payé mes consommations. Je me retiens de pas filer trop rapidement, d’avoir un pas normal, mais j’en peux plus de ces rats.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn]   Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Deux rousses pour une conversation enflammée. [Lucy, Billie & Vaughn] -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: