The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-60%
Le deal à ne pas rater :
Camera Surveillance Bébé WiFi sans fil1080p CACAGOO
19.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
- (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2387
MessageSujet: Re: (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety)   (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 EmptyDim 19 Juil 2020 - 21:07
Docilement, la pompier suivait les instructions de Jonah, ne retenant pas son regard curieux de s’imprégner des lieux, malgré cette attention de tout instant dont elle faisait preuve. Sa tête se hocha légèrement quand la directive fut donnée de prendre la sortie, puis d’autres indications tombèrent, jusqu’à celle d’emprunter cette route gagnée par la végétation, entre des arbres. Joséphine y engagea avec prudence leur véhicule, jusqu’à l’immobiliser, plusieurs mètres plus loin. Ils quittèrent l’habitable, armes en main, les sens en alerte, la même vigilance sur les traits de chacun de leurs visages, alors que la brune suivait bientôt du regard le doigt pointé par le survivant, pour découvrir ce qui ressemblait à un entrepôt, ou un hangar. Aux mots prononcés, Joey pinça les lèvres, ne pouvant s’empêcher de se faire la remarque silencieuse que ça avait peut-être justement été trop simple. Plus rien n’était simple, désormais. Qu’importait, maintenant qu’ils avaient fait toute cette route, autant voir d’un peu plus près ce qui était encore utilisable, ce qu’ils pourraient dénicher pour venir conforter leurs projets d’agrandissement. Après tout, c’était bien pour ça qu’ils étaient venus jusque-là, non ?

La jeune survivante emboîta donc le pas à ses acolytes, son regard foncé scrutant tout autour de leur groupe avec intérêt, alors qu’ils se rapprochaient du hangar qui suscitait leurs convoitises, et…qui se révéla être vide. Super. La pompier soupira légèrement, avant d’aviser ses camarades. Avaient-ils prévu cette possibilité, dans leur plan ? Bien vite, la décision fut prise de se diriger vers le bâtiment principal, où ils pourraient potentiellement trouver des réponses à leurs questions en suspens : où était passé tout le matériel supposé se trouver ici ? Alors qu’Andrea affirmait rester aux portes du bâtiment, pour surveiller leurs arrières, le reste du petit groupe s’enfonça dans la bâtisse, pour y découvrir ce qui avait dû être un hall d’exposition, mais qui n’était aujourd’hui qu’un nid à poussière sans le moindre intérêt visible.

Manifestement sûr de lui, Jonah les conduisit jusqu’au bureau du directeur de l’entreprise, où la grande blonde et lui s’engouffrèrent, en quête de réponses, alors que Selene se dirigeait vers la salle de repos du personnel. « -Je surveille le couloir. » lança-t-elle donc en guise de réponse à Cora, qui était déjà occupée à fouiller les papiers sur le bureau du directeur. Attentive, Joséphine balayait de son regard sombre les alentours, avant de les reposer sur la brune qui venait de quitter la salle de repos, sans grand succès manifeste, alors que l’expression de la pompier se renfrognait. « -Espérons qu’ils auront plus de chance alors… » souffla-t-elle, pleine d’espoir, en fixant quelques instants l’entrebâillement de la porte du bureau. Elle avait entendu Cora évoquer la possibilité que le matériel ai été déplacé, sans que quiconque n’ai manifestement jugé utile de préciser où, et espérait donc que Jonah aurait une idée d’où pouvait se trouver ce nouveau lieu d’entrepôt. L’expression « chercher une aiguille dans une botte de foin » se fraya un passage dans son esprit, mais la pompier secoua aussitôt la tête pour l’en chasser. Elle n’était pas de celles qui baissaient les bras si facilement, et ne comptait pas non plus rentrer au fort les mains vides.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety)   (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 21:01


Le bâtiment qui abritait les locaux était vétuste et humide. Nul doute que le temps passé sans occupants pour le garder en état n’avait pas aidé. La moisissure était très présente un peu partout, notamment près des fenêtres et dans les coins du plafond. Cora et Jonah avisèrent aussitôt le bureau du patron, où se trouvaient des tas de papiers et de dossiers.

Jon ouvrit un classeur à tiroirs, lesquels portaient des étiquettes avec des lettres. Il contenait des fichiers de clients ou de fournisseurs, et ces dossiers comportaient des manifestes de personnel, des volumes de bois abattu et débité, des tonnages, des essences de bois, des revalorisation de déchets de coupe… des tas d’informations inutiles.

Cora attira l’attention de Jonah sur un inventaire de matériel. Tout ce qu’ils désiraient trouver y apparaissait. Il n’avait donc pas tapé complètement à côté, juste que tout devait être ailleurs. Cora remarquait qu’effectivement une mention indiquait que le matériel avait été déplacé. Restait à savoir où.

Intéressant. Tout ce matos est forcément quelque part, s’il n’est pas ici. Ca vaut une fortune, alors ils n’ont pas pu tout égarer… il doit y avoir un papier qui nous dira où, c’est obligé.

Dans l’autre pièce, Selene indiqua qu’elle n’avait rien trouvé.

Jonah continua de fouiller. Il tomba sur un épais classeur cartonné qui portait le sobre titre de « PROJET GREEN ». Il l’ouvrit et feuilleta le contenu.

Hé regarde ça. On dirait qu’il y avait quelque chose en prévision…
Là, des articles sur la gestion responsable des espaces forestiers. Des textes de loi… Des études de sols, pour plusieurs sites… Un traité de sylviculture. J’ai l’impression qu’ils cherchaient à changer leur mode de fonctionnement.
Ca pouvait bien expliquer l’exploitation déserte de tout matériel. Mais dans tout ça, rien ne pouvait donner une vraie indication valable. Il y avait bien des offres de vente de plusieurs espaces forestiers sur la région, mais rien concernant une décision, un achat de parcelle, un projet de déménagement de l’entreprise… Le néant.
Merde, c’est pas possible ! Y a forcément quelque chose !! S’ils avaient un tel projet et que le matériel n’est plus ici, c’est qu’ils venaient tout juste de tout bouger vers un nouveau site, ou que c’était en cours. Sans quoi tous ces papiers ne seraient pas là. C’est pas logique…
Jonah se serait arraché les cheveux sur la question. Il tournait en rond en se grattant la tête. Ca n’avait pas de sens…

Il s’approcha des documents que Cora fouillait. Il en déplaça plusieurs, les mettant de côté. Son regard fut attiré par une facture qui portait un logo qu’il connaissait. C’était celui d’une société de carburants, qui livrait aux professionnels en gros volumes. Elle affichait l’achat et la livraison de plusieurs centaines de litres de gazole, en cuves mobiles. Au crayon à papier, une note manuscrite ajoutée à même la facture, précisait « offert : prêt d’une pompe pour approvisionnement des PL ».
CA, c’était intéressant. Ils avaient prévu une grosse quantité de carburant pour les camions.
Mais surtout, il y avait autre chose. L’adresse de facturation semblait bien être celle de l’entreprise, ici-même, mais l’adresse de livraison était différente.

Bingo, Yahtzee, belote, rebelote et dix de der’ ! Mate ça, Cora.
Le regard de Cora trahissait l’incompréhension devant le document.
Une telle quantité de gazole, ça permet de faire le plein d’au moins quinze camions. Ils prévoyaient d’agrandir leur flotte. Et regarde : c’est livré ailleurs. Un site à dix ou quinze bornes d’ici.
Tout à ses explications, il tomba sur une indication importante.
Et là, la date de livraison. Arrêtes-moi si je me trompe, mais, c’est pas plusieurs semaines avant que le Merdier force l’armée à intervenir et que les grands axes soient bloqués ?
Si Jon visait juste, ça voulait dire que tout ce carburant était arrivé sur le nouveau site en même temps que le matériel, ou juste avant, ou bien juste après. Ce qui voulait dire que normalement ils trouveraient le tout là-bas.
Tu en penses quoi ? Ca vaut le risque ?
Car en effet, il y avait un risque. Celui de ne rien trouver du tout, et que tout s’arrête là. Mais si le matériel se trouvait bien sur cet autre site, c’était le jackpot. Et l’assurance de voir la sécurisation de Point Defiance en bonne voie.


Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 3388
MessageSujet: Re: (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety)   (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 EmptyMar 4 Aoû 2020 - 21:33
Difficile de savoir tout ce qu’il se passait à l’intérieur. En choisissant de rester dehors et de veiller sur l’issue qu’ils avaient emprunté, Andrea savait qu’elle allait probablement manqué les retournements de situation rocambolesque, ou plus encore les intrigues intéressantes. Mais qu’importait, puisque pour que tout ça advienne, il fallait au moins faire en sorte que les siens restent vivants. Pinçant les lèvres, elle avisa autour d’elle avec sérieux et regarda attentivement ce qu’il se déroulait. Elle avait le temps de penser, à tout ce qu’il se passait actuellement au campement, à tout ce qu’il faudrait encore faire à l’évidence… ça n’allait pas être de tout repos.

Un bruissement attira son attention soudainement, et la brune leva les yeux vers l’entrée des lieux pour comprendre ce qu’il se passait. De l’autre côté de la route, une première tête de rôdeurs perça pour se présenter, d’un pas chancelant et incertain, il progressait particulièrement lentement. Quand il fut plus visible, Andrea comprit la raison : sa jambe droite était brisée, la cheville tordue dans un axe qui ne devait pas être agréable. Elle pinça les lèvres :

Evidemment… soupira-t-elle.

Elle fut prête à s’en occuper, relevant son arme dans sa direction quand d’autres mouvements attirèrent son attention à nouveau. Une autre tête, puis encore une. Jusqu’à ce qu’une petite dizaine soit totalement visible. Neuf en tout et pour tout. Le silencieux de son arme permettrait d’atténuer le son, suffisamment pour ne pas en attirer trop d’autres. Mais à peine leva-t-elle et tira-t-elle dans leur direction que son arme eut un déclic étrange. Elle venait de s’enrailler. Merde, voilà.

Elle ouvrit la porte pour guetter à l’intérieur pour ne percevoir aucun autre bruit que les conversations qui lui parvenaient aux oreilles. Tant mieux ! Un coup d’œil en arrière pour aviser que le mort était à bonne distance encore, elle réenclencha son arme correctement :

Les gars, vous avez trouvé quelque chose ?! Demanda-t-elle d’une voix forte, couvrant probablement les discussions plus loin. Les rôdeurs se ramènent, une petite dizaine en approche, précisa-t-elle ensuite.

Pourvu que ça reste seulement neuf, de fait, et qu’ils puissent s’en charger. Si d’autres devaient venir, notamment de la horde qu’ils avaient dévié au début de l’année, ça n’allait pas être amusant du tout.


Oh, my eyes are seein' red. Double vision from the blood we've shed. The only way I'm leavin' is dead : That's the state of my, state of my, state of my head
Revenir en haut Aller en bas  
Cora R. Haver
Survivor
Cora R. Haver
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 1221
MessageSujet: Re: (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety)   (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 EmptyMer 5 Aoû 2020 - 19:13

(Muscle+Brain+Sweat+Blood) x (Gear+Oil) = Wood+Safety

Cora R. Haver & @Andrea West & @Jonah Moss & @Joséphine Cornwell-Duprès & @Selene Sweetnam

Joséphine était restée pour surveiller le couloir pendant que Selene partit fouiller de son côté et que moi et Jonah nous fouillâmes le bureau du patron. Si nous n'avions pas trouvé le matériel nécessaire que nous étions venus chercher, nos recherches, contrairement à celles de Selene avaient été fructueuses. Nous avions d'abord eu un inventaire qui nous indiqua que tout avait été déplacé puis ensuite ce fut au tour de Jonah de trouver un dossier qui s'avéra fort intéressant. Sous la forme d'un classeur, sa trouvaille avait l'air d'être la parodie d'un dossier classifié avec son "PROJECT GREEN" tamponné dessus et bien en évidence. Cette vision m'arracha une grimace qui devint un grognement de dédain. C'était fou comme les gens imaginaient que les informations les plus sensibles se trouvaient dans un dossier avec écrit en gros dessus "top secret" à cause des films ou des séries. Dans la réalité, les informations n'étaient pas toutes stockées au même endroit et ne disposaient pas des mêmes protections. Les informations les plus secrètes et classées n'étaient accessibles qu'à un petit nombre et n'étaient jamais mises en évidence dans un dossier à la portée de tous. Bref après avoir vu cette tentative d'imitation de mauvais goût, le contenu du dossier s'avéra bien plus intéressant. Il semblerait qu'ils avaient entamé un virage écolo...

De la sylviculture... Ils s'apprêtaient peut-être à revendre leur matériel pour en acquérir d'autre. C'est un processus qui met du temps à se mettre en place, surtout pour une entreprise de bûcheronnage car il faut entièrement repenser le mode de production et travailler en adéquation avec la flore et la nature locale. Au vu des informations sous la main, c'était quelque chose d'envisagé depuis un moment... L'absence de matériel ici doit être l'une des phases de changement de l'entreprise. On a plusieurs sites qui ont fait l'objet d'une étude... Mais aucun n'a l'air d'avoir été retenu. Si ça avait été le cas, il aurait été mis en évidence.


De brefs souvenirs de conversation avec mon ex-mari Francis me revinrent en mémoire. En effet entrepreneur en écologie, Francis savait bien de quoi il était question lorsqu'il parlait de sylviculture et c'était quelque chose qu'il avait essayé de développer dans une région aussi aride que l'Arizona et dans un coin aussi tempéré que Seattle. De ce dont je me rappelai, Francis disait que la sylviculture existait depuis la préhistoire mais qu'on ne l'avait mise en place à cette échelle que depuis peu. À cette époque encore où notre société existait, l'écologie était un enjeu majeur. Mes méninges fonctionnaient en mode d'enquêtrice, je me sentais dans mon élément à devoir fouiller comme ça et rechercher des informations. Je trouvais cela excitant ! Tout le contraire de Jonah qui poussa une exclamation de colère qui ne m'effraya point... En effet il y avait forcément quelque chose et Jonah allait m'y aider. Ce n'était pas en s'énervant qu'on trouverait, j'en savais quelque chose, je m'étais déjà remise au travail. L'on se remit à fouiller parmi les documents et je ne trouvai pas encore d'autre adresse pour l'entreprise que celle où nous nous trouvions. C'était un beau boxon ce bureau.

Hmm ?


Je regardai Jonah, incrédule. Dix de... ? Mais qu'est ce qu'il venait de dire ? ... De l'argot de routier peut-être... Et puis il me montrait une facture pour du carburant ? Il espérait quoi ? ... Du gazole... Sur l'indication de Jonah, je zyeutai l'adresse. Il y avait une adresse de facturation qui était là où nous étions. Mais cette quantité de carburant était livrée ailleurs... Une adresse différente. On tenait peut-être notre véritable destination. Il y avait une date indiquée avec, soulignée par Jonah. La dernière semaine d'août 2015... Ça pouvait concorder. Avec une refonte vers la sylviculture entamée depuis des semaines, une livraison de carburant en vue d'être stockée et un inventaire de matériel fait plusieurs jours après, tout avait l'air d'indiquer que l'entreprise était dans les phases finales de sa refonte productive.

En effet... Au vu de la date, c'était la dernière semaine d'août, les premiers cas étant apparus début septembre. Deux semaines plus tard, c'était la loi martiale et la Garde Nationale et toutes les forces de l'ordre disponibles pour combattre les goules. Mais les grands axes n'ont pas attendus que l'armée se pointe pour être bloqués...


Fis-je amèrement pour confirmer les dires du routier. Je n'avais pas eu à devoir gérer les gens sur la route mais je savais sans aucune peine que ça avait été une tâche effrayante...

Difficile de se faire un point de vue immédiat. Si on avait le temps, j'aurai aimé fouillé tout ce qui restait comme document pour en être sûr... Mais cela vaut le risque. Nous devons prendre ce risque de toute manière car il en va de la survie de notre organisation. Nous n'avons rien trouvé d'utile à part ces informations, nous devons donc nous rendre sur place et prendre tout ce qui peut l'être. Les gens chez nous en dépendent. Selene, Josephine. On a peut-être trouvé un site secondaire de l'entreprise où ils auraient pu emmener le matériel, on a une adresse. On doit aller vérifier. On ne trouvera de toute façon rien d'autre ici je pense.


Je prévins nos camarades en reprenant mon fusil en main, ce dernier bien en évidence. J'espérai véritablement qu'elles ne perdraient pas de temps car Jonah me donnait l'impression qu'il était prêt à y aller... Je devins inquiète pour Andrea et par réflexe, je pris mon talkie qui resta silencieux. Bien sûr... Elle ne devait pas en avoir un avec elle à portée. Délaissant un instant le groupe, j'avais un mauvais pressentiment... Entendre des grognements en revenant sur mes pas et les appels d'Andrea me confirma mes craintes : de la goule en approche. Merde, il fallait aider notre cheffe, elle était déjà en danger au dehors !

Andrea ! ... Merde, une dizaine... Venez, on bouge !


Le fusil prêt à tirer mais la sûreté toujours enclenchée, je me portai auprès de la métisse et en effet, les goules se pointaient. C'était une menace mais on pouvait encore s'en sortir sans encombre pour l'instant. Je tâchai d'avoir l'attention d'Andrea pour lui expliquer nos fouilles.

On a trouvé une adresse secondaire de l'entreprise, à entre 10 et 15 kilomètres d'ici selon Jonah. Il sait où ça se trouve, il peut nous y conduire et on pense que le matériel est là bas. On t'expliquera davantage mais avant, faut mettre les voiles !


Je mis en joue une goule comme Andrea mais je ne fis pas encore feu. Contrairement à elle, je n'avais pas de silencieux donc tant pis pour le bruit... Cette fois, la sûreté était enlevée...

DEV NERD GIRL



(Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 Ac51
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 8907
MessageSujet: Re: (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety)   (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 9:06
Ne rien trouver était frustrant mais ça faisait partie du jeu, elle ne s’en formalisait plus depuis longtemps. La musicienne rebroussa chemin pour revenir dans le bureau où Cora et Jonah semblaient en grande conversation. L’ancienne agente du FBI se trompait d’un mois sur le début de l’épidémie – oh non, Selene n’oublierait jamais ce mois d’octobre 2015 – mais ce n’était pas le plus important. Elle fut justement interpelée, ainsi que Joséphine, pour leur indiquer qu’il leur faudrait bouger.

- On y va alors, dit-elle simplement.

Cette époque était plus que jamais adaptée à l’adage « qui ne tente rien n’a rien » et ils avaient encore largement le temps de pousser leurs investigations et revenir avant la nuit. Ce fut à peu près le moment où Andrea leur signala qu’une dizaine de charogne s’étaient manifestées pour leur gâcher la vie. La pianiste quitta les lieux sans attendre son reste pour rejoindre sa meilleure amie. Le bon point : ils ne ressemblaient pas aux morts excavés de Tacoma, ce qui réduisait les chances d’un renfort similaire, tout aussi glaçant. Néanmoins, son groupe avait quitté Gig Harbor depuis longtemps maintenant, rien ne garantissait qu’une autre horde ne se soit pas agglutinée dans les parages.

- Je pense qu’on peut s’en charger au contact, signala Selene en levant le bras pour que Cora ne fasse pas feu.

Les munitions étaient précieuses, la discrétion encore plus. Ils étaient en terrain inconnus et ne pouvaient pas savoir s’ils n’avaient pas affaire aux éclaireurs d’une meute. Neuf pour cinq, ça allait – ils avaient largement fait pire. La musicienne tira donc son arme blanche de son étui et commanda, non sans ignorer sciemment que ce n’était plus son rôle désormais.

- Andrea, tu as un silencieux, reste en retrait et couvre nous. Les autres, avec moi – et sans bruit, appuya-t-elle des fois que ça ne soit pas clair.

Il fallait la jouer malin, s’écarter pour étirer les rangs de mordeurs ; les forcer à faire des choix pour qu’ils créent des espaces en se dispersant. Les voraces étaient stupides, ce n’étaient pas bien dur. Pour ça, Selene avait confiance : elle n’avait pas besoin de tous les apprécier pour savoir que ses partenaires étaient des personnes qualifiées pour ce genre de travail ; et la régisseuse veillerait au grain pour rattraper les erreurs. Il n’y avait plus qu’à…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Duprès
Survivor
Joséphine Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Messages : 2387
MessageSujet: Re: (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety)   (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 17:43
Selene ayant fait chou blanc dans ses recherches, les deux jeunes femmes se retrouvèrent devant le bureau du patron, Joey faisait toujours attention à ce qu’il se passait dans les couloirs, alors que Jonah et Cora fouillaient tout le beau bordel qui se trouvait là. A croire que ce type aurait bien eu besoin d’un cours ou deux pour apprendre à s’organiser. Quoiqu’il en soit, son attention avait beau être tournée sur le reste du bâtiment, Joséphine captait quelques bribes de la conversation, jusqu’à ce que Cora les interpelle, pour leur parler d’une autre adresse, où tout le matériel disparu pouvait potentiellement se trouver. La pompier se contenta de hocher la tête pour venir appuyer les propos de Selene, qui affirmait déjà qu’ils iraient visiter ladite adresse. Ils étaient bien venus jusqu’ici, non ? Alors autant aller au bout des choses, et se rendre là-bas pour vérifier si le matériel cherché s’y trouvait ou non.

Ils n’avaient visiblement plus de raison de s’éterniser dans le coin, et de toutes façons, la voix d’Andrea les interpella bientôt pour les informer qu’une dizaine de rôdeurs s’avançaient en direction du bâtiment. Les survivants rejoignirent donc l’extérieur, le regard sombre de la brune glissant sur les macchabées, qui avançaient lentement, mais sûrement, et ne tarderaient sans doute plus à arriver à leur hauteur. Les chances semblaient équilibrées, cinq survivants habitués à se frotter à ces carcasses vides de bon sens et de réflexion, face à neuf des leurs. Lorsque les instructions furent données, Joséphine fronça légèrement les sourcils, étonnée qu’elles soient diffusées par Selene, sur qui son regard glissa une infime seconde. Mais fidèle à elle-même, la brune resta silencieuse, et puisque rien dans ce qui avait été dit ne lui semblait insensé, elle se glissa dans les pas de la musicienne, glissant au bout de deux mètres. « -Je pars vers la gauche. » annonça-t-elle d’un ton calme, après avoir vérifié que le coin était sans danger, et surtout, dépourvu d’autres rôdeurs.

A pas lents et mesurés, Joséphine prit donc ses distances avec les autres survivants, pas assez pour se mettre en danger, et tout en restant à portée de l’arme d’Andrea, alors que deux charognes se dirigeaient déjà vers elle, se détachant du reste de leurs comparses. Elle accueillit la plus proche d’entre elles d’un coup de hache au niveau de la joue, alors que le corps mou tombait à ses pieds, sans entraver pour autant l’avancée du deuxième, imperturbable. Il n’était pas bien rapide, et ce ne fut qu’après lui avoir planté sa lame, et réduit à l’état de cadavre qui cette fois-ci ne se relèverait plus, qu’elle remarqua cette cheville en sale état, dont les os perçaient la peau, et qui lui arracha une grimace écœurée. Sans s’attarder, la pompier se rapprocha du reste du groupe, avisant ses camarades, et les corps parsemés au sol. « -C’est ok pour tout le monde ? » demanda-t-elle rapidement, alors que son regard se posait sur chacun de ses acolytes en même temps.


Storm in her eyes, peace in her smile.
I hope to arrive to my death late, in love, and a little drunk.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety)   (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 21:44



Les documents découverts auraient mérité plus d’attention. Un examen minutieux de tout ce fatras aurait certainement permis de trouver plus d’indications, ou au moins des confirmations qu’ils ne s’apprêtaient pas à se lancer sur un mauvaise piste.
Mais le temps ne jouait pas pour eux. Ils devaient soit rentrer bredouilles, soit tenter le coup. Mais des ce cas, ils allaient devoir faire au mieux pour boucler l’affaire dans des délais raisonnables.

Alors que Cora exprimait son accord pour aller voir le deuxième site, un appel se fit entendre d’en bas. C’était Andrea. Apparemment des Mordeurs se pointaient, mais Jon n’entendit pas clairement le reste. Cora sembla avoir compris qu’il y en avait une dizaine. Jonah fourra le papier avec l’adresse dans sa poche et ils descendirent en trombe.
Arrivés dehors, ils constatèrent qu’un groupe de morts arrivait, à son rythme, sur l’équipe maintenant rassemblée devant le bâtiment. Cora expliqua rapidement ce qu’ils venaient de découvrir, et l’idée de continuer les recherches n’avait pas l’air de rebuter ou d’inquiéter qui que ce soit.

Selene sembla croire qu’elle pouvait organiser les effectifs pour le combat. Jon écouta les consignes d’une oreille distraite et haussa les épaules avant d’empoigner sa clé et de la balancer comme un lourd gourdin – ce qu’elle était, finalement.
Voyant Joséphine partir à gauche, attirant avec elle deux Mordeurs. Il en restait bien plus que nécessaire. Ça tombait bien, Jon avait besoin de se dégourdir.

Il avança droit vers le groupe restant, caressant son outil en se réjouissant déjà d’en donner quelques bons swings. Il s’arrêta, les jambes légèrement écartées, prêt à recevoir le premier. Celui-là n’était pas bien beau – mais c’était un peu le cas de tous, non ? – bien que ne présentant pas de blessure particulière. En fait, on aurait juste dit un homme très vieux, peut-être mort de vieillesse… Il ouvrait une bouche partiellement édentée, certainement dans le but de s’offrir un casse-dalle. Le cas classique.

« [b]ALLEZ, RAMENE-TOI ! »
Répondant par un râle un rien sifflant, Papy fut accueilli avec un grognement et un violent choc à la tête, qui fit éclater son crâne dans une gerbe brune. Le corps désarticulé chuta pour ne plus bouger. Profitant de l’élan de son premier coup, Jonah ne s’arrêta pas en si bon chemin.

Il se jeta sur le Mordeur suivant, abattant sa clé sur le bras tendu (qui émit un craquement sinistre) vers lui, avant de lui faire subir le même sort que l’ancêtre.
Le groupe des morts s’était encore divisé, un seul d’entre eux s’intéressant encore à Jon, les autres ayant trouvé bonne l’idée d’aller voir les filles.

Le dernier Mordeur de Jon était une femme, assez amochée : l’un des bras n’était plus qu’un vague lambeau pendant, et la majeure partie de son visage ne se portait pas mieux. Jonah lui brisa une jambe, ce qui eut pour effet de la faire tomber. Il la laissa ramper vers lui un instant, avant de mettre fin à la pitoyable reptation de ce prédateur puant et pathétique. La clé éclata la tête décharnée comme une courge trop mûre.

Les autres filles avaient dû gérer les derniers, Jonah se retourna pour s’en assurer. Et une fois cette histoire réglée, ils pourraient retourner aux véhicules pour reprendre la route.


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety)   (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- (Muscle + brains + sweat + blood) × (gear + oil) = (wood + safety) -
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: