The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Bad things must be done -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 2040
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Bad things must be done   Bad things must be done - Page 2 EmptyMer 15 Juil 2020 - 14:31
La rouquine acquiesça sans broncher aux consignes de son amie. La puanteur ambiante était à l’image de l’atmosphère pesante. Tandis qu’elles s’aventuraient de leur côté, l’avocate se garda de faire à haute voix l’observation qu’elles pourraient ne jamais retrouver le corps d’Adrian. S’il s’était transformé, il pouvait être parti et avoir déjà parcouru des kilomètres, mue par un simple instinct animal.

Précautionneusement, elle progressait en laissa son regard vagabonder sur les silhouettes décharnées. Il y avait peu d’infrastructures ici donc peu d’endroit où se réfugier si ça tournait au vinaigre. Sur le chemin, elles durent chacun abattre une paire de vorace pour rester en paix. Au plus elles approchaient de l’épicentre de l’affrontement, au plus les marques du carnage étaient visibles. Impacts de balles dans les arbres, quelques dépouilles éparses en décomposition au sol. Parmi elles, un homme, une femme et une grande adolescente… la famille que l’unité était censé recruter avant l’altercation. Prise dans un feu croisé.

June avisa ensuite la petite caserne, dans laquelle les victimes collatérales vivaient avant ce « malentendu ». Les accès étaient encore grands ouverts et plusieurs grognements provenaient de l’intérieur. Trop. Pourtant, la charogne que les deux amies cherchaient était peut-être là-dedans et retourner le quartier serait inutile si Adrian se cachait là avec ses congénères.

- Il faudrait qu’on trouve quelque chose pour les faire sortir, évoqua la rouquine à voix basse.

Il serait objectivement trop dangereux – et trop hasardeux – de s’introduire dans la bâtisse sans savoir ce qui les attendait. Les morts pouvaient être dix ou cent, ils pouvaient les submerger et les prendre par surprise. Toutefois, forcer l’exfiltration n’était pas chose aisée non plus. Elles n’auraient pas d’autre choix que de faire du bruit sans savoir ce qu’elle allait attirer. Il ne fallait pas oublier qu’elles étaient encerclées et que les autres rôdeurs se rendraient bientôt compte de leur présence. La quarantenaire avisa le camion de pompier aux roues crevées par les balles, stationnés juste à côté de la caserne.

- Tu penses qu’on peut le démarrer ? avisa-t-elle.

Certains pneus étaient encore en état et le pare-choc souillé de sang de mordeur laissait entendre qu’il avait été utilisé pour forcer des passages – et plutôt récemment. La famille devait l’utiliser pour se déplacer dans des endroits périlleux. Le bruit du moteur serait une diversion idéale… si seulement les clefs étaient sur le contact, ou dans la poche de l’un des cadavres de la famille.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Modératrice
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/06/2020
Messages : 171
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Bad things must be done   Bad things must be done - Page 2 EmptyVen 17 Juil 2020 - 16:30
Cela relève plus du réflexe qu'autre chose, lorsque je remonte mon écharpe sur mon nez afin de le couvrir et m'épargner un petit peu l'odeur âcre des corps en décomposition qui nous entourent. Certains sont toujours couchés au sol, d'autres déambulent à bonne distance de nous. Par moments, certains s'approchent de nous alors que nous progressons vers le champ de bataille et nous devons donc nous assurer de mettre fin à leur déambulation une bonne fois pour toutes.

Sans baisser ma garde, je continue de progresser aux côtés de l'ancienne avocate qui me talonne de près. Je ne peux pourtant m'empêcher de sentir une boule se former dans ma gorge à mesure que nos pas nous approchent du lieu du drame. L'appréhension grimpe en flèche, et la raison me pousse à me demander si je n'ai pas mis les vies de trois personnes en danger pour ne finalement rien trouver de concret en ces lieux. S'il s'agit bien de l'endroit où j'ai vu Adrian se faire trancher la gorge, je suis pourtant partie bien trop rapidement pour jouir d'une quelconque certitude sur ce qui a pu se passer après mon départ. Rien ne me permet de savoir s'il ne s'est pas relevé après sa mort, et que ses pas ne l'ont pas mené vers d'autres horizons? Ou qu'au contraire, il fait peut-être partie de ces corps qui jonchent le sol parce qu'une âme charitable lui aura épargné l'humiliation de finir comme tous ces mordeurs qui nous menaces dès lors que nous nous aventurons à l'extérieur.

Je serre les dents et étouffe un juron entre mes lèvres lorsque mon regard se pose sur les dépouilles partiellement dévorées et décomposées de la famille que nous devions initialement ramener avec nous ce jour là. La défaite a un goût amer, encore plus lorsqu'elle survient dans de telles conditions. Je ne peux me pardonner les morts que l'on a essuyées au cours de cette bataille. Car si je suis parvenue à ordonner la retraite avant que les choses n'empirent encore, cela n'a pas permis de sauver un bon nombre de vies. Comme celles de cette famille. Ou celle d'Adrian, par exemple.

Je relève la tête vers le bâtiment que regarde June lorsqu'elle prend la parole et me contente de hocher la tête pour éviter de faire trop de bruit en communiquant. Elle a raison. Beaucoup de râles semblent s'échapper de cet endroit et la rousse soulève un point intéressant. En faisant sortir ces rôdeurs de là, nous aurions peut-être une chance de pouvoir les éliminer. Voire même de retrouver Adrian dans le lot. Je ne suis pas prête à le voir ainsi. J'ai conscience que cela risque de marquer mon esprit à jamais. Cependant, c'est un risque que je suis prête à prendre afin d'honorer ma promesse.

J'observe le camion que me désigne mon amie puis, après un léger temps de réflexion, m'en approche pour me hisser à l'intérieur en ayant l'espoir d'y trouver encore les clés sur le contact. Une fois à bord, je glisse ma main sous le volant et y trouve effectivement les clés. Bingo! soufflais-je à voix basse. C'est une petite victoire malgré tout, car cela ne veut pas dire pour autant que je parviendrai à le faire démarrer. Tournant la clé, je prie de toutes mes forces pour que cela fonctionne. Rien. Une flopée de jurons m'échappe et je réfléchis à toute allure. Pourtant, si le moteur semble faire des siennes, il nous reste une autre solution pour faire du bruit et attirer les morts à l'extérieur. Je souffle un coup et appuie ensuite de toutes mes forces sur le klaxon qui résonne immédiatement dans les environs dans un bruit tonitruant. C'est extrêmement dangereux, car cela risque d'attirer bien plus de corps que nous ne saurons en gérer à deux. Pourtant, cela semble être la seule solution.

Sans attendre, je redescends du véhicule et rejoint la rousse en venant poser ma main sur son bras pour le serrer légèrement. Nous devrions nous mettre en sécurité avant qu'ils arrivent. Ce raffut ne sera pas passé inaperçu et nous ne savons pas combien d'entre eux risquent de venir jusqu'à nous.



Try me, bitch

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 2040
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Bad things must be done   Bad things must be done - Page 2 EmptyMar 21 Juil 2020 - 15:33
Le raffut du klaxon lui souleva le cœur et fit vibrer ses entrailles. Il n’en fallut pas plus pour que des échos de grognements ne les encerclent entièrement et les options de refuges se comptaient sur les doigts d’une main. Les yeux de l’avocate, dilatés par l’adrénaline, scrutèrent l’environnement direct pour voir où se planquer. Elle ne vit rien de concluant, hormis l’épave de l’une des jeeps de Fort Ward abandonnée sur le champ de bataille. Avec les pneus crevés et les vitres explosées, elle ne serait pas allée bien loin, mais les portières étaient encore fonctionnelles.

- Là !

Les deux amies durent presser le pas, neutraliser trois rôdeurs au passage, puis se réfugier en catastrophe dans l’habitacle. Non sans s’écorcher superficiellement les mains sur les débris de verre qui jonchaient la banquette arrière, June se fit toute petite et referma la porte le plus doucement possible. Dehors, le vacarme des voraces était omniprésent. Sans les voir, elle les estimait à trente spécimens et en pointant le nez par la fenêtre éclatée, elle en dénombra presque cinquante. Tous s’étaient agglutinés autour du camion de pompier à quelques dizaines de mètres de là et s’acharnaient sur sa carcasse métallique.

- Il faut espérer qu’on n’ait pas mis les autres en difficultés, observa la quarantenaire – elles avaient des talkies mais en admettant que leurs partenaires soient en opération discrétion, elles pourraient les tuer en les contactant, est-ce que tu le vois là ?

Parmi les dépouilles ambulantes, on pouvait clairement différencier la plus grosse partie – sales et en décomposition avancée – des quelques victimes réanimées récemment qui venaient de chez eux. Des hommes et des femmes qui portaient encore des gilets pare-balles, voire des armes. Ce serait ambitieux de dire qu’elles devraient les récupérer, mais voir du tel matériel perdu sur des cadavres faisait mal au cœur.

- Tu sais… je comprends pourquoi on est ici, elle le comprenait mais ne l’approuvait pas – toutefois, ce n’était pas la question, et je suis là pour te soutenir… mais je ne peux pas te laisser honorer ta promesse à n’importe quel prix, l’avertit-elle avec sa mesure ordinaire.

Autrement dit, June ne laisserait pas Arizona se jeter dans la gueule du loup pour le salut de l’âme d’un rôdeur. Compagnon ou pas, c’était ce qu’il incarnait désormais : une charogne, une menace. Ses engagements étaient caduques et étaient loin d’avoir autant de valoir qu’un soldat comme la trentenaire. Même s’il fallait réfléchir d’un point de vue intéressé : la survie de l’avocate baisserait drastiquement si son amie était amenée à mourir. Ce n’était pas une mise en garde, c’était plutôt… un rappel. Que son existence valait plus que le repos d’un mort.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Modératrice
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/06/2020
Messages : 171
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Bad things must be done   Bad things must be done - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2020 - 7:21
L'écho tonitruant du klaxon n'avait pas tardé à montrer son efficacité. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, des râles et grognements résonnèrent autour de nous, indiquant sans peine que nous étions totalement encerclées. Je sens une boule se former dans ma gorge, mon estomac se nouer. Nous n'avons pas beaucoup de temps pour trouver un abri de fortune et je me rends compte en cet instant du risque que j'ai fait prendre à June mais également à Joann et Luke. Obsédée par cette promesse faite à Adrian il y a longtemps, j'ai fait preuve d'égoïsme en mettant en danger des personnes qui n'avaient rien à voir avec tout cela.

Mon regard balaie nerveusement les alentours, cherchant à la fois quelque chose qui pourrait nous offrir une certaine protection contre les mordeurs qui approchaient de nous mais également sur ces silhouettes qui nous encerclaient. En entendant la voix de l'ancienne avocate, je remarque la carcasse de la jeep qu'elle a repéré et me précipite vers cette dernière en prenant soin de couvrir également l'avancée de mon amie. Éliminant les morts se trouvant sur notre route, je m'engouffre à la suite de la rousse dans le véhicule partiellement détruit. Les débris de verre jonchant la banquette arrière nous écorchent les mains mais il faut dire que c'est un moindre mal comparé à ce dont cette marée de corps serait capable s'ils nous repéraient.

Recroquevillée au maximum, je ferme les yeux un instant pour me concentrer et essayer de garder mon calme. Ce n'est vraiment pas le moment de céder à la panique. Je ne me redresse que lorsque la rousse me demande si j'arrive à apercevoir le corps de mon défunt compagnon. Mon coeur se serre lorsque mes yeux se posent sur les hommes et les femmes portant encore leur attirail du jour où l'affrontement a eu lieu, leur état de décomposition beaucoup moins avancé comparé aux charognes présentes autour d'eux. La culpabilité me ronge, mais je fais mon maximum pour ne pas la laisser gagner de terrain dans mon esprit. Il faut que je garde les idées claires. Pour que nous puissions sortir d'ici vivantes. Ou tout du moins, que cela soit le cas de l'avocate.

Ils sont trop nombreux... Je n'arrive pas à voir Adrian, avouais-je à voix basse. Retrouvant toutes deux la couverture offerte par les portières du véhicule, je tourne la tête vers mon amie lorsqu'elle prend à nouveau la parole. Je me mords l'intérieur de la joue en entendant ses mots, un léger soupir s'échappant d'entre mes lèvres juste après. Mon regard se plante dans le sien, empli de sincérité. Je suis désolée de t'avoir entraînée là dedans. Et je te promets que je ferai tout pour te ramener au camp seine et sauve.

Des promesses. C'est à cause de l'une d'elle que nous nous retrouvons ici. Mais c'est également la preuve que ma parole a une valeur, et que je ne prononce jamais ces mots à la légère. Me redressant légèrement pour passer simplement mes yeux au dessus de la portière, j'observe à nouveau les alentours. Certains mordeurs se sont éloignés du camion, même si la plupart continue de s'acharner sur la carcasse métallique du véhicule.

Mon coeur semble rater un battement alors que mes yeux se posent sur sa silhouette. Il est là, soufflais-je d'une voix étranglée. Le corps d'Adrian faisait partie de ceux qui s'étaient éloignés du reste de leur groupe, et déambulait maintenant plus loin, ajoutant à chaque pas un peu plus de distance avec la petite horde formée là-bas. Instinctivement, ma main vient se poser sur la garde du couteau se trouvant à ma ceinture, et mes yeux reviennent se poser sur mon amie.

Tu devrais en profiter pour fuir. Ils sont toujours occupés avec le camion et ne nous ont pas repérés. Retourne vers là d'où nous venons et je te rejoindrai. C'est certainement ma seule chance, June...



Try me, bitch

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 2040
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Bad things must be done   Bad things must be done - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2020 - 13:20
- Ce n’est pas simplement à propos de moi, répliqua la rouquine.

Bien sûr, elle apprécierait assez rentrer en un seul morceau et ne pas mourir ici, dévorée par des rôdeurs après avoir survécu si longtemps. Mais de toutes les deux, la plus importantes étant clairement Arizona. C’était une simplement question de calcul de rentabilité : la femme de terrain s’était illustrée à de nombreuses reprises, le camp tenait debout grâce à elle. Jusque-là, June se contentait de suivre les ordres et les recommandations.

Ses sourcils se froncèrent lorsque son amie signala avoir aperçu son compagnon. Elle se redressa, juste assez pour effectivement voir la silhouette d’Adrian s’éloigner en boitant. Pour ne pas le perdre de vue, elles devraient agir vite. Mieux fallait alors ne pas se focaliser sur toutes les risques de l’entreprise car au moindre faux-pas, elles auraient sur le dos bien plus de charognes qu’elles ne pourraient en gérer.

- Je suis venue là pour t’assister, pas pour me cacher quand les choses deviennent compliquées, protesta l’avocate.

Peut-être aussi voyait-elle ça comme une sorte de rite initiatique. Un jour ou l’autre, elle aura des problèmes hors du campement. Elle pourrait être seule, avec presque rien, seulement ses armes et son esprit. C’était pour se préparer à ce jour là qu’elle devait regarder la mort en fait et s’appliquer à lui échapper. D’un signe de tête, June témoigna à Arizona qu’elle était prête. Elles feraient ça ensemble.

Quitter l’habitacle de la voiture était la partie la plus simple. Désormais, elles étaient exposées, une cinquantaine de mordeurs à quelques dizaines de mètres, se désintéressant peu à peu du camion de pompier. Leur fenêtre se refermait et leur cible s’éloignait. A pas de loups, elles filèrent dans la direction d’Adrian. La rouquine sentait son cœur battre dans sa poitrine, pulvérisant ses côtes à chaque percussion. Un premier vorace se dressa sur sa route, sa lame l’empala son la mâchoire et s’enfonça jusqu’au cerveau. L’odeur lui donnait la nausée, elle retint un haut-le-cœur et poursuivit. Deuxième rôdeur ; elle évita sa poigne et le trépana d’un coup sec dans la tempe.

- M-merde ! Arizona !

Le troisième cadavre qu’elle n’avait pas la possibilité d’éviter était un ancien de Fort Ward. Il était alors tout frais, plus vif et bien plus résistant que les autres. Sa main avait attrapé le poignet de June et sa force la domina très largement. Elle tomba au sol, luttant difficilement pour empêcher la chimère de la croquer à la gorge. Elle le maintenait à distance grâce au genou d’une jambe replié, enfoncée dans le gilet pare-balle du macchabée. Dans la panique, l’avocate n’eut pas le temps de réfléchir : elle décrocha son arme de son holster et fit sauter le caisson de la charogne à bout portant. La déflagration lui vrilla les tympans, son visage se trouva aspergé de sang nauséabond. Elle tremblait, assourdie par un sifflement qui lui faisait perdre son équilibre et ce n’était pas le pire… elles avaient été repérées maintenant.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Arizona S. Winslet
Modératrice
Arizona S. Winslet
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/06/2020
Messages : 171
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Bad things must be done   Bad things must be done - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2020 - 15:03
Malgré moi, je sens l'angoisse monter alors que mes yeux se sont posés sur celui que nous étions venus chercher. Tout cela pour le revoir. Une dernière fois. Parvenir à honorer une vieille promesse. Achever les souffrances d'un seul homme qui n'en a certainement plus aucune conscience, en mettant en danger la vie d'autres qui n'ont rien à voir avec cela. Je ne tire aucune fierté de cette sortie, ou tout du moins des motivations qui ont mené à ce qu'elle existe. J'aurais dû y aller sans être accompagnée, endosser seule les risques liés à une telle ambition. Mais comme l'a souligné June... Cela serait profondément stupide. Je suis utile au camp. De par mes connaissances, mon expérience et peut-être même mon ancien grade.

Ce n'est pourtant pas le moment de penser à tout cela. Les choses sont telles qu'elles sont, et imaginer que j'aurais pu venir ici seule ne sert à rien. De plus, il faut agir vite. A mesure que les secondes défilent, d'autres morts se détachent lentement de la carcasse métallique du camion de pompier et avec eux le danger grandit. Nous décidons donc de passer à l'action.

Discrètement, nous nous faufilons hors du véhicule sans trop attirer l'attention sur nous. Quelques cadavres nous barrent la route pour l'instant, mais rien qu'il ne soit possible de gérer au corps à corps. Ma lame se plante dans la tempe de celui qui était le plus proche de moi et j'accompagne sa chute au sol même si cela implique de couvrir mes mains de morceaux de chair putréfiée. Le silence prime sur le dégoût. Cependant, sans que je ne m'en rende compte, un autre mort barre la route de la rousse. Bien plus récent que les autres, et pour cause. Il a trouvé la mort au cours de l'affrontement qui a arraché la vie de mon compagnon.

J'entends son appel à l'aide mais je n'ai pas le temps de m'interposer, aux prises moi-même avec un mordeur plus ancien que j'étais en train d'achever. Le coup de feu résonne, je me fige un instant. Lorsque mon regard se pose sur le groupe qui s'était agglutiné autour du camion, je vois que certains n'ont pas manqué de remarquer le raffut fait par le tir de l'avocate. Rapidement, j'en compte pas moins de quinze, si ce n'est plus. Ce n'est vraiment pas bon.

Reprenant le dessus sur la surprise, je me rue vers mon amie et repousse le cadavre qui avait fini par s'écrouler sur elle après qu'elle lui ait définitivement ôté toute forme de vie. J'attrape son bras et glisse le mien par dessous pour l'aider à se remettre debout. Il faut qu'on parte! Je vérifie rapidement qu'elle ne soit pas blessée avant de l'entraîner avec moi pour tenter de fuir. Mais du coin de l'oeil, je me rends compte que pour parvenir à prendre la fuite, il va falloir éliminer d'autres mordeurs. Et parmi eux, se trouve Adrian.

Je déglutis difficilement, ma main se serrant autour de mon couteau alors que l'autre vient saisir le Desert Eagle que je garde toujours à la ceinture. Du point de vue de la discrétion, le moindre tir ne fera qu'empirer les choses. Il va falloir faire preuve de beaucoup de sang froid pour ne pas céder à la tentation d'appuyer sur la détente.

Les sourcils froncés, les mâchoires serrées, je me place légèrement devant June. C'est instinctif. Pour essayer de la protéger de ce danger qui nous entoure. Et ce même si je sais bien que je ne serai pas capable de réduire au silence tous ces corps qui nous encerclent. Sans perdre plus de temps, je repère le chemin le plus simple pour nous offrir une option de fuite. Six rôdeurs en plus d'Adrian. Cela devrait être faisable.

Je m'élance et repousse du plat du pied un premier corps un peu trop proche de celui que je viens achever d'un rapide coup de lame au milieu du front. Son sang putride m'éclabousse mais cela ne m'arrête pas. Je récupère mon couteau sans attendre, mais lorsque je tente d'asséner un coup au suivant, il trébuche sur le cadavre de son compère et s'écroule devant moi. Je parviens de justesse à l'esquiver pour ne pas qu'il m'emporte dans sa chute. Une flopée de jurons m'échappe et je suis obligée de reculer légèrement. Niveau avancée, on fait bien mieux.

Il faut qu'on arrive à se frayer un chemin!

Spoiler:
 



Try me, bitch

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 2040
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Bad things must be done   Bad things must be done - Page 2 EmptyLun 3 Aoû 2020 - 19:35
Désorientée, June se fit soulever par son amie plus qu’elle ne se remit sur pied. Son tympan droit sifflait encore, son équilibre était atteint. Se caler sur le pas de course de la militaire ne fut pas chose aisée. Autour d’elles, les grognements voraces s’intensifiaient et la masse de silhouettes décharnées se resserraient. Assourdie par un acouphène strident et par le bruit de sa propre respiration, l’avocate n’entendit pas les consignes de sa complice – si tant est qu’elle lui en ait donné.

Arizona neutralisa les premières charognes mais une autre vint les forcer à faire un pas de retrait. La rouquine s’attaqua alors à la menace qui arrivait sur les flancs. Elle s’élança pour enfoncer sa lame dans l’orbite d’un cadavre mais celui qui était tombé au sol lui agrippa la cheville et la fit trébucher. Le souffle coupé par le choc de sa cage thoracique au sol, June était autant aveuglée par la douleur que par la panique. Sans hésiter, elle pivota pour pointer son arme à feu vers le crâne du rôdeur rampant.

BLAM.

Il s’effondra net. D’un coup sec, elle dégagea sa jambe de la poigne glacée. Elle roula ensuite sur le côté, se retourna et visa le second qui la surplombait. Penché en avant, ce dernier cherchait à trouver le meilleur moment pour se laisser tomber en avant et venir lui croquer le museau.

BLAM.

Nouveau coup qui chutait. Raide mort – pour de bon. La quarantenaire bondit ensuite sur ses pieds, chancelante, l’équilibre incertains. Trop tard pour la discrétion désormais, leurs chances de s’en sortir ne tenait plus qu’à un passage en force efficace. BLAM. BLAM. BLAM. BLAM. Salve de déflagration destinée aux voraces les plus proches dressés sur leur chemin. Malheureusement, ses sens étaient trop affectés : elle n’avait abattu qu’un mordeur sur quatre. Ses autres cibles titubèrent, à peine désarçonner par les impacts en pleine poitrine ou sur les membres.

Ses yeux émeraudes croisèrent alors ceux d’Arizona. Elles n’avaient plus le luxe de faire dans le détail : il fallait qu’elle mette une balle dans le crâne de son amant et qu’elles partent toutes les deux avant qu’il ne soit trop tard.

Spoiler:
 



Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy and plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Bad things must be done   Bad things must be done - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Bad things must be done -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: