The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-54%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur Balai sans fil et sans sac – Bosch Readyy’y (via ODR ...
91.09 € 199.99 €
Voir le deal

Partagez
- La tête retournée [Zelda et Adrienne] -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 42
Age IRL : 26
MessageSujet: La tête retournée [Zelda et Adrienne]   La tête retournée [Zelda et Adrienne] EmptyMer 17 Juin 2020 - 0:51
Le ciel est couvert aujourd’hui, nuage bas, le vent souffle du nord par rafales plus ou moins puissantes, ça pourrait poser problème pour atterrir. J’en sais quelque chose… Mais ce n’est pas important, il faut voir le côté positif de la situation et ne pas se laisser dévorer par le passé. Je pense avoir fait le bon choix en venant ici, une ile, position facile à défendre. Un groupe structuré et puissant. Si quelqu’un peut rapporter un semblant de stabilité à Seattle ce serait certainement eux. Je le sens. Je sens aussi que c’est un endroit où les talents peuvent être reconnu et appréciés.

Je n’ai pas par contre pas aimé devoir rendre mon arme, j’ai beaucoup d’affection pour ce fusil, il m’a sauvé la vie à de nombreuses reprise et le voir se faire manipuler par un… américain que je ne connais pas, ça me donne des nausées. J’ai toujours autant de mal avec ce peuple, mais au moins, ils savent faire de bonnes armes. Il faut que je leur concède ça. La tête levée, à regarder les nuages gris passant au-dessus de moi, je m’imagine jouer à me cacher entre eux, pour échapper à Dany… notre jeux favori quand nous volions ensemble. Je laisse échapper un léger soupire. J’espère que toi et Bastien êtes bien là-haut.

Je n’ai plus envie de marcher dans le fort, j’ai envie de me poser. Un jeune homme m’a fait une visite guidée ce matin, il était maladroit, le genre peu assuré de lui. En tout cas, c’est l’image qu’il m’avait renvoyé. Je ne laisserai pas cette première impression me durcir contre lui à l’avenir. Mais à son âge j’étais bien plus sûre de moi, il va lui falloir apprendre vite et bien, sinon il ne pourra pas espérer survivre dans ce monde.  Il n’y a pas de place pour les gens timorés et timides, il n’y en a jamais eu en fait, mais la douceur de l’ancien monde les avait gardés en vie. Celui-ci non. Plus loin, je vois un carré d’herbes rases.

Je décide d’aller m’allonger et de continuer à regarder le ciel, une activité que j’aime toujours autant d’après ces années… je ne sais pas si je pourrai un jour revoler, mais mon rêve est plus proche ici que dehors. C’est aussi pour ça que j’ai rejoints ces personnes. Ils peuvent me permettre de retrouver mes ailes et moi je peux les aider, à mon niveau, à rétablir une civilisation. L’herbe est douce, un peu fraiche… Devant mes yeux, sur la toile grise, je vois passer Phénix et Normandie que j’aimerais me retrouver aux commandes de l’un d’eux. Ne serait-ce qu’une fois. Ça me donne envie de chanter, chanter encore une fois. Encore une fois, Sabaton… Notre groupe favori avec Bastien :

Man and machine and nothing there in between
A flying circus and a man from Prussia
The sky and a plane, this man commands his domain
The western front and all the way to Russia


J’ai encore mon accent français qui revient, et encore une fois je m’en fiche. Je chante comme je le souhaite :

Higher, the king of the sky
He's flying too fast and he's flying too high
Higher, an eye for an eye
The legend will never die


En chantant, je n’ai pas entendu les bruits de pas discrets s’approchant de moi. Je n’ai arrêté que lorsque la tête retournée d’une jeune adolescente est entrée dans mon champ de vision. Je lui sourit légèrement, elle m’a un peu surprise et puis je la salut, avec le plus bel accent du monde :  « Bonne journée Jeune fille, je m’appelle Adrienne et vous ? »



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La tête retournée [Zelda et Adrienne]   La tête retournée [Zelda et Adrienne] EmptyJeu 18 Juin 2020 - 13:41
Les choses s'améliorent ! C'est peut-être le retour des beaux jours ou une simple vague d'enthousiasme qui la mène à cette conclusion. Zelda trouve peu à peu son équilibre dans ce qu'elle appelle sa nouvelle vie. Certaines amitiés se renforcent, d'autres se désagrègent. Ce n'est plus une fatalité. En grandissant, l'adolescente s'affirme. Elle découvre ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas. Depuis cette nuit dans la clairière avec June, elle a pris conscience de certaines choses. Et commence à rétablir une forme d'équilibre dans son existence. Elle se fixe des limites, des règles qui ont pour unique but de garantir sa survie. Elle s'est.... calmée. Pas entièrement. Il lui arrive encore de laisser son caractère sanguin s'exprimer à l'occasion. Mais elle apprend la retenue et, lentement, se mue en adulte. C'est en tout cas l'impression qu'elle a. Quant à savoir si les autres la partagent...

Une fois n'est pas coutume, elle a passé la matinée sur les terrains d'entraînement au tir. Elle devient plutôt bonne tireuse. Ses balles touchent régulièrement la cible. Parfois, même, là où elle le souhaite. Ceux qui lui prodiguent des conseils, notamment Clayton ou les militaires qu'elle commence à fréquenter au stand, sont catégoriques : il faut forger pour devenir forgeronne. Même le talent a besoin d'entraînement pour atteindre son plein potentiel. En tout cas, aujourd'hui, les armes ne lui font plus peur. Son coeur ne s'accélère plus lorsqu'elle en tient une en main. Elle ne frissonne plus au moment d'appuyer sur la détente. Lentement mais sûrement, cela devient un automatisme. Ce c'est qu'elle a expliqué à Terrance lors du repas de midi, puisque le manque de places au réfectoire l'a obligée à endurer sa présence. Il ne s'est pas montré aussi acide que d'ordinaire. Peut-être parce qu'il a pu voir de ses yeux qu'elle déploie de véritables efforts pour devenir une tireuse digne de ce nom ? Elle reste une punk, probablement, à ses yeux. Mais une punk enthousiaste à l'idée d'apprendre. Tant mieux ! L'homme, c'est sûr, va bientôt mourir. Et elle aimerait qu'il emporte dans la tombe autre chose qu'une image négative d'elle. Mais bon... Il faut dire qu'il semble bien décidé à s'accrocher à la vie, ce vieux croûton qui parvient malgré tout, parfois, à être attachant. Pour un vieux, hein, s'entend...

Et puis l'après-midi s'est déployée. Les autres jeunes étant en cours, Zelda étant exceptionnellement dispensée des tâches logistiques habituelles, elle peut ainsi profiter d'un peu de temps libre. Temps qu'elle met à profit pour prendre l'air, flâner dans les rues et ruelles du camp avec l'espoir, peut-être, de tomber sur une situation digne d'être rapportée à June. Elle laisse traîner l'oreille et se laisse guider par ses pensées. Elle se contente tout simplement de vivre. Elle considérait le fait de respirer comme un droit mais s'est rendue compte qu'aujourd'hui, c'est devenu un privilège. Alors forcément, elle savoure. Du moins jusqu'à ce qu'une voix marquée par un fort accent français, charriant les paroles de ce qui doit être une chanson, vienne la tirer de sa réflexion. S'approchant, elle découvre une femme allongée dans l'herbe. Elle se plante sur elle et glisse sa tête dans son champ de vision entièrement consacré au ciel. Elle est alors saluée d'une manière peu orthodoxe, ce qui lui arrache un léger sourire amusé. « Bonne journée ? » relève-t-elle. « Qu'entendez vous par là ? Me souhaitez vous le bonjour ou constatez vous que c'est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c'est une journée où il faut être bon ? » glisse-t-elle, récitant le passage d'un livre qu'elle a commencé la veille. Doutant que sa nouvelle interlocutrice le connaisse, elle juge utile d'apporter quelques précisions sur le sujet. Qu'entendez vous par là ? Me souhaitez vous le bonjour ou constatez vous que c'est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou encore que c'est une journée où il faut être bon ? « C'est dans Bilbo le Hobbit ! » L'a-t-elle déjà lu ? Est-ce qu'ils ont ça, en France ? Ou ne lisent-ils que des poèmes ou encore des romans de ce Monsieur Hugo dont ils ont parlé à l'école ?

Quoi qu'il en soit la dame s'est présentée et les règles sociales l'obligent à en faire de même. Elle n'a rien contre cette inconnue si ce n'est, peut-être, son appartenance au même peuple que Valentine et à celui que Madisson semble particulièrement apprécier. D'un autre côté, c'est aussi le cas de Nathan. Et le jeune homme est quelqu'un de bien. Ce qui compense un peu les deux points précédemment cités. « Moi c'est Zelda ! Et pour l'instant je suis enchantée, j'crois ! » glisse-t-elle, estimant qu'il n'y a aucune raison qu'il en aille autrement. Elle hésite un instant entre la spontanéité et la retenue puis son sourire s'accentue. « On vous a déjà dit qu'vous chantez affreusement mal ? » Elle lâche un petit rire pour venir souligner le peu d'importance de la chose. Elle, au moins, elle chante. Un certain pâtissier devrait s'en inspirer... Quoi qu'il en soit le fait de chanter mal n'est pas une raisons suffisante pour la condamner à mort, pas vrai ? « C'est vous, la nouvelle française à qui Sean devait faire visiter le camp c'matin ? » L'australienne s'attarde un instant sur les cheveux bruns de la femme puis plonge à nouveau son regard dans le sien. « Vous lui avez pas crevé les tympans à lui aussi, j'espère ? » Elle n'a pas encore revu son petit copain depuis la vielle. A-t-il survécu à cette cantatrice improvisée ? En tout cas, il n'a pas intérêt à être tombé sous son charme.


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 42
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La tête retournée [Zelda et Adrienne]   La tête retournée [Zelda et Adrienne] EmptyJeu 18 Juin 2020 - 16:32
Quelle curieuse jeune femme, je n’ai pas compris tout de suite ce qu’elle me disait, son accent est encore différent de celui que j’ai l’habitude d’entendre… je jurerai pourtant que je l’ai déjà entendu quelque part. Lors d’un meeting probablement… Mais oui, elle parle avec le même accent que cette tête brulée venant de Melbourne. S’il n’y avait que son accent, mais son trait d’esprit m’a arraché un sourire. Je crois que l’une et l’autre nous amusons mutuellement. Mais il n’est pas d’elle, il vient d’un livre que je n’ai jamais lu et d’un film que je n’ai jamais vu. Pas assez d’avions et trop d’elfes à mon gout : « Tu as bien fait de préciser Zelda, je n’avais pas saisit la référence, je pensais que ça sortait directement de ton esprit. Pour le moment, je suis enchantée aussi de te rencontrer. »

Je me suis redressée pour la regarder dans le bon sens et la détailler un peu, c’est une adolescente de taille moyenne, à l’allure athlétique et aux cheveux châtains, des yeux malicieux et un petit sourire. Elle me fait penser à Caroline quand nous étions au lycée, la même expression. Mais je dois avouer qu’elle est plus belle que mon amie. « Je ne suis pas une grande fan de monsieur Tolkien, je préfère les romans de monsieur Clark, la science-fiction. » Bastien m’en avait acheté un une fois, je m'étais forcé à le lire jusqu’au bout pour lui faire plaisir. Je n’aime pas lire, je n’ai jamais aimé ça, sauf si ce sont des livres historiques.  A sa remarque sur mes talents de chanteuse, je lâche un léger rire : Feu mon fiancé me le disait presque tous les jours, même lui critiquait mon accent aussi… Mais c’est le lot de tous les français.

Elle me parla du petit Sean, le pauvre adolescent au visage tuméfié. Oui, il m’avait fait visiter le camps, d’une compagnie agréable devrais-je dire, mais je l’avais trouvé bien moins spontanée que sa camarade. J’imagine qu’ils sont au moins camarade pour qu’elle en parle aussi ouvertement. J’apprécie également son humour un peu cinglant et son ironie, j’ose cependant croise qu’elle saura le manier correctement. Le subtil sarcasme et le manque de respect sont souvent confondus par la jeunesse. « C’est juste, Adrienne de Castel. Mais tu peux m’appeler Ady ou Castle si c’est plus facile à prononcer pour toi.Je lui tends la main pour qu’elle me la serre, nous saluer en bonne forme. Si je lui propose de m’appeler Castle ou Ady, c’est que les anglo-saxon ont souvent des difficultés à prononcer Castel correctement et ils prononcent également Adrian et non Adrienne. C’est pour ça que mon indicatif d’appel était « Ady Castle ».

« Sean est un ami à toi ? C’est un charmant jeune homme, même s’il a visiblement passé un mauvais moment il y a peu, j’espère qu’il va bien s’en remettre. J’espère ne pas lui avoir infligé de souffrances supplémentaires ce matin, mais je crains fort qu’il m’ait surprise à réciter un poème. Un léger sourire de coin, je remets une de mes mèches brunes devant un œil gauche, cachant ma cicatrice sur le front. Si cette jeune fille est présente en face de moi, peut-être saurait-elle compléter la visite de son ami ? « Tu es présente depuis longtemps ici ? Il y a des choses que je devrai savoir sur cet endroit d’après toi ?



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La tête retournée [Zelda et Adrienne]   La tête retournée [Zelda et Adrienne] EmptyVen 19 Juin 2020 - 13:18
Elle n'avait pas saisi la référence à Bilbo le Hobbit ? Zelda plisse les yeux, estimant que c'est le genre d'oeuvre à laquelle on ne peut guère échapper. Mais d'un autre côté elle n'oublie pas que son interlocutrice est francophone et que ces gens-là préfèrent faire la révolution ou boire du vin que lire et apprendre. « Les choses qui sortent d'mon esprit, en général, sont un peu plus... Ou plutôt un peu moins... » Quel est le mot qui est le plus adapté ? Elle cherche quelques instants un terme convenable puis hausse les épaules : « Disons que j'suis plus Pippin que Gandalf, en gros ! » Elle espère qu'elle comprendra. Cette femme n'a peut-être jamais lu Tolkien mais elle est sûrement allée au cinéma pour voir la trilogie, non ? Personne, sur cette planète, n'a pu échapper à ces œuvres magnifiques. Et la France, aux dernières nouvelles, ce n'était pas non plus le Tiers-monde... « J'connais pas ce Clark ! » avoue-t-elle quand son interlocutrice lui fait part de ses préférences. « Mais faut dire que j'suis pas hyper fan d'la science-fiction, aussi. Y'a toujours des lasers et des robots et des machins comme ça ! Par contre, quand c'est dans l'espace, c'est cool ! » précise-t-elle en indiquant le ciel de son index. S'ils avaient la chance de pouvoir fuir la planète pour aller se réfugier dans l'immensité de leur galaxie, alors ils n'auraient plus à se soucier des rôdeurs. Juste du vide spatial, de la nourriture, de l'oxygène et de toutes ces choses-là...

L'adolescente lâche ensuite un petit rire amusé lorsque la femme lui raconte que son fiancé se moquait de son accent. Ça, elle peut le comprendre. Il faut dire que les francophones ont vraiment un accent reconnaissable. Elle trouve ça marrant. « L'prends pas mal - oui on se tutoie, c'est l'apocalypse - mais c'est vrai qu'vous avez vraiment un accent d'merde, vous autres ! À mon avis vous êtes un peu incompatibles avec l'anglais ! Mais c'est pas d'votre faute, hein ! Et puis on est sûrement pas mieux en français... » plaisante-t-elle. La seule phrase qu'elle connaisse dans la langue de Molière est héritée de la bande originale d'un film. Et même si elle brûle d'envie de la proposer, elle ne va quand même pas lui demander si elle veut coucher avec elle ce soir. Ce serait... inconvenant ! Et gênant, surtout ! Imaginez qu'elle réponde oui... L'inconnue finit par se présenter. Adrienne ? L'australienne prononce son prénom dans ses pensées et esquisse une grimace. Le nom, en revanche, semble être en adéquation avec le raffinement français. « J'vais t'appeler Adel, j'crois ! » glisse-t-elle, contractant le nom et le prénom de cette femme. « Enfin, si tu n'y vois pas d'inconvénients ? » Elle doit désormais se montrer polie et avenante envers les gens. Sinon June la tuera. Alors cette française est un excellent moyen de s'entraîner. Pour le moment, en plus, le courant passe plutôt bien !

La discussion dérive sur Sean. Évidemment, son aînée n'est pas passée à côté des stigmates laissés par le père de l'irlandais. Zelda esquisse une petite moue, peu désireuse d'évoquer les raisons qui ne parviennent de toute façon pas à justifier leur existence. « J'pense qu'il en a vu d'autres... Il s'en r'mettra ! » glisse-t-elle, amusée, lorsque son interlocutrice lui explique qu'il l'a surprise en train de réciter un poème.  « Et oui, il est charmant ! » confirme-t-elle avec un petit sourire absent au coin des lèvres. Elle le chasse bien vite pour répondre aux interrogations de la brune. Ce qu'elle doit savoir sur le camp ? « En vrai l'seul truc qu'tu dois savoir, c'est qu'il faut obéir à June ! Et la vénérer ! » glisse-t-elle, parfaitement sérieuse.  « Dis ! Tu chantes, tu récites des poèmes... T'es une artiste, c'est ça ? Une écrivaine, j'imagine ? » s'intéresse-t-elle en retour.  « Tu parles un peu comme... heu... Disons qu'tu fais des phrases correctes et tout ! Pompeuses, même, j'crois ! Donc j'me dis qu't'es une littéraire ? » Sinon comment expliquer qu'elle parle aussi bizarrement ? Il va falloir qu'elle la dévergonde un peu.  « Si tu veux j'peux t'apprendre à parler l'anglais normal ? Comme ça les gens penseront moins qu't'as un balais dans l'cul ? » Sans vouloir l'offenser, évidemment...


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 42
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La tête retournée [Zelda et Adrienne]   La tête retournée [Zelda et Adrienne] EmptyVen 19 Juin 2020 - 23:47
Zelda semble avoir un franc parler qui est certains, elle est bien loin de son ami Sean. Mais si elle se permet de telles privautés avec une inconnue, je ne serais pas surprise d’apprendre qu’elle a des problèmes avec l’autorité des autres adultes du fort. La question que je me pose est de savoir si son fort caractère cachait une ambition et des capacités à la mesure de son insolence. Je sais tolérer ce genre de comportement si la personne présente de réelles qualités derrières. Je peux déjà déceler une certaine franchise, elle se compare à ce Pipin, Bastien m’en avait longuement parlé quand il m’avait obligé à regarder le seigneur des anneaux un soir : « Pipin était réputé pour son courage et sa stupidité. Serait-ce ton cas également Zelda ? Il n’y a évidemment pas de malice ou de volontés de me montrer méchant envers cette jeune femme.

En ce qui concerne la littérature et la sience fiction, je me contente de répéter à Zelda ce que m’avait dit Bastien au sujet de Mr Clark, en ce qui me concernait, je n’avais pris aucun plaisir à le lire. « si d’aventure tu es curieuse, je ne peux que tu recommander de le lire, c’est passionnant, un auteur très complet et avec une plume remarquable. » Il me semble que dans plusieurs de ses livres, il y avait des vaisseaux spatiaux, ça pourrait lui plaire peut-être ? Mais ce n’est de toute façon pas le cœur de notre conversation. Je préfère quand nous revenons au sujet bien terre à terre de l’apocalypse et des rapports humains. Apocalypse qu’elle utilise d’ailleurs comme prétexte pour me parler d’une façon bien familière. Mais je vais lui pardonner, je la trouve assez attachante dans les faits : « Parler la langue d’un autre n’est pas donné à tout le monde, je parle également russe et mon accent est tout aussi déplorable hélas. Je ne prends pas mal tes remarques Zelda, ne t’inquiète pas, je ne suis pas le genre de femmes à se braquer pour une simple remarque. »

Tout comme je ne me braque pas non plus, au contraire quand elle se propose de me donnser un surnom différent de ceux que je lui proposais… Vraiment, j’aime l’esprit de cette jeune fille : « Adel… combinaison d’Adrienne et de Castel, c’est une excellente contraction Zelda. D’ailleurs, ton nom, ce n’est pas celui de ce personnage de jeu vidéo ? Excuse-moi, je connais assez mal la pop-culture. » Zelda, il me semblait que c’était cet elfe au bonnet vert à l’épée, mais je ne jurerai de rien devant un juge.
Pensivement, j’arrache un brin d’herbe, murmurant quelques mots au sujet de cette dirigeante : « June… Sean m’a également parlé d’elle ce matin. J’ai hâte de voir qu’elle genre de femme elle est. » Vraiment, June semble provoquer l’admiration des jeunes gens, c’est donc qu’elle doit avoir un certain charisme. Je me demande quel métier faisait cette personne avant la fin du monde. J’imagine une profession très exigeante, peut-être une juriste ou une politicienne.

J’éclate de rire quand Zelda me dit que je dois être une écrivaine pour aimer chanter et réciter des poèmes… Si seulement elle savait ! La seule poésie que je maitrise, la seule chanson que je sais écrire, c’est avec le rugissement de Normadie ou de Phénix, quand je fends l’air sous les yeux d’un publique médusé. « Je ne suis pas une littéraire du tout Zelda, si je parles comme ça, c’est à cause de mon éducation je pense. Je suis issue d’une vielle famille française, avec une éducation très stricte et une façon très « pompeuse » de tourner nos phrases. Je ris doucement en disant ça, elle n’a pas tort, c’était même devenue sujet à raillerie avec mes amis. Ma façon de parler, mon accent, mais j’en étais fière et je le suis toujours car ça fait partie de moi. Sa proposition, bien que mal tournée et assez vulgaire, me fait rire elle aussi. Je réfléchis quelques secondes à son offre avant de répondre : « Mais j’accepte ton offre généreuse Jeune fille. »



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2580
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La tête retournée [Zelda et Adrienne]   La tête retournée [Zelda et Adrienne] EmptyDim 21 Juin 2020 - 14:22
Il est vrai que Pippin, malgré ses défauts, est tout de même doté d'un certain courage pour un hobbit aux gros pieds poilus. Mais Zelda a surtout noté sa stupidité crasse. C'est quand même un peu - beaucoup - à cause de lui que le Communauté se fait attaquer dans la Moria. L'adolescente hausse les épaules, ne sachant pas vraiment que répondre à l'interrogation de son aînée : « J'ai un peu l'impression qu'si j'réponds à c'te question, ça va m'causer du tort ! » glisse-t-elle avec un léger sourire au coin des lèvres. « M'enfin oui, il m'arrive d'être un peu stupide ! Mais techniquement j'ai l'droit : j'suis qu'une ado' pure et innocente après tout... » Bien sûr que non ! Ou peut-être que si ? C'est un peu dur de se juger soi-même avec impartialité... L'australienne indique à son interlocutrice qu'elle lira l'un des livres de ce fameux Clark si elle en a l'occasion et si, bien sûr, la bibliothèque abrite l'une de ses œuvres. Quoi qu'il en soit la quarantenaire semble consciente de ses lacunes au niveau de l'accent et ne s'offusque pas de sa remarque. Zelda cligne des yeux, un peu surprise. Les adultes qui acceptent les critiques sont tellement rares... « Tant mieux ! Parce que tu verras, j'fais souvent des remarques et rarement avec c'truc, là... le tact ? » Sa franchise peut parfois être aussi tranchante qu'une lame de rasoir. Elle le sait bien. « Mais c'est toujours dans un but à peu près constructif ! À part si j't'aime pas ! » Mais pour le moment elle n'a pas à se faire de soucis à ce niveau-là : elle a l'air cool, cette fille, pour une noble !

Par la suite, lorsque l'australienne s'accorde sur le surnom qui conviendra à son aînée, cette dernière semble parfaitement satisfaite. Adel, c'est vrai que c'est plutôt pas mal. Elle aurait sûrement pu trouver bien pire. Mais l'idée, là, ce n'est pas de se moquer de son interlocutrice. Ce n'est pas parce qu'elle chante mal qu'elle mérite d'être maltraitée. Du moins, tant qu'elle ne se met pas à faire des concertos devant sa fenêtre tôt le matin ! « Ouais, Zelda c'est la nunuche qui s'fait toujours capturer ! Celle qui sert à rien ! » déplore-t-elle. Blasée ? Oui, totalement. « Mais c'est aussi l'nom d'une charmante adolescente qui dominera l'monde, un jour ! » Ça contrebalance un peu, pas vrai ? L'autre lui indique que Sean lui a également parlé de June. Il faut dire que cette dernière a gagné du crédit aux yeux de son petit copain cette fameuse nuit-là, celle où elle est intervenue pour l'extirper des griffes de son crétin de père. L'ennui c'est que maintenant il se retrouve avec un tuteur pire encore... « C'pas vraiment une femme, June, en vrai. C'plus une déesse quand on y pense ! Mais ouais, elle est d'sexe féminin en théorie ! » Est-ce qu'Adel va se mettre à croire que la rouquine est un homme reconverti en femme ? La médecine permettait ce genre de trucs, à l'époque de la technologie. Il vaut mieux donc préciser. « Enfin pas seulement en théorie, hein ! Genre elle est née comme ça, sans couilles ni rien ! » Bref ! Là, franchement, elle devrait sans doute mieux se taire. Et puis de toute façon la quarantenaire aura déjà compris l'essentiel : June n'a rien en commun avec les autres filles du camp ! C'est la meilleure et puis c'est tout, voilà !

La discussion se recentre par la suite sur la syntaxe qu'emploie Adel pour s'exprimer. Il est vrai qu'elle détonne avec ce que Zelda considère être le langage courant. Celui que les gens normaux utilisent pour éviter qu'on leur coupe la tête. Mais l'explication semble toute simple : la française est une noble. C'est bien ce qu'elle tente de lui faire comprendre en arguant que tout ceci est de la faute de son éducation et en évoquant l'ancienneté de sa famille, non ? « J'croyais qu'vous aviez tous été décapités quand y'a eu votre révolution bizarre, là ? » s'étonne-t-elle. « C'est du travail mal fait, ça ! » June, si elle avait été aux commandes de la Révolution, n'aurait pas oublié les De Castel. Mais c'est de l'histoire ancienne, tout ça. Bien loin de celle qui les intéresse aujourd'hui ! « Alors déjà, va falloir qu'tu ajoutes des Oh my god un peu partout ! Tu peux les utiliser pour commencer tes phrases et aussi pour marquer l'agacement ou juste l'étonnement ! Genre... heu... Attends ! » Il va falloir qu'elle trouve vite un exemple pour illustrer ses propos ! « Oh my god, y'a un rôdeur dans mon lit ! » Oui, bon, c'est un peu bizarre mais il faut dire qu'elle n'a jamais été très pédagogue, Zelda... « T'vois l'truc ? Vas-y, essaie ! Après on passera au Motherfucker et aux insultes qui permettent d'briller en société ! » Cela dit ce n'est pas de cette manière qu'elle en apprendra plus sur son interlocutrice. « Mais du coup si t'es pas écrivaine, t'es quoi ? Noble, on est d'accord qu'c'est pas un métier ? » Quoique... ces gens-là n'ont pas grand chose à faire en général, non ? Vu qu'ils sont riches, ils n'ont pas besoin de travailler. C'est trop louche !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adrienne De Castel
Adrienne De Castel
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/06/2020
Messages : 42
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: La tête retournée [Zelda et Adrienne]   La tête retournée [Zelda et Adrienne] EmptyLun 22 Juin 2020 - 15:28
Que d’ironie mordante dans les propos de cette jeune femme, elle me fait sourire avec ces mots… Devrais-je dire qu’il s’agit de pitreries ? Je ne penses pas que ça soit le cas. Avec un sourire indulgent, je lui dit : « Pure et innocente… Tu ne voudrais pas réessayer avec un peu plus de conviction, j’ai l’impression que même toi tu n’y crois pas. » Puis j’enchaine sur ce qu’elle me dit au suejt de ses remarques. « Le manque de tact et de manières s’excusent parfois par le talent brut, alors il ne reste plus qu’à apprendre ou alors à être talentueuse. C’est ce que me répétait mon père. En ce qui me concerne, je te propose ceci ; Tachons de nous entendre, je crois que nous avons beaucoup à apprendre l’une de l’autre. »

Je pense sincèrement que si l’expérience et l’âge sont des données importantes, le talent et la fougue de la jeunesse sont également des moy « Je me disais aussi. En parlant de ce fameux personnage de jeu vidéo, Bastien en était fan, il avait le symbole du jeu tatoué sur le mollet, c’est un peu une honte pour un pilote je trouve, mais si ça lui faisait plaisir. Je décide finalement de me mettre debout et de me redresser, jusqu’à présent, c’était Zelda qui me regardait de haut, changeons les perspectives. Mais tu comptes dominer le monde de quelle façon dis-moi ? C’est très ambitieux comme projet » Un léger sourire ironique et amical sur le visage, je pourrai certainement prendre ça  à la légère et comme un fantasme d’adolescent, mais je suis très bien placée pour savoir ce que la force de la volonté peut impliquer. De plus, notre monde s’est considérablement réduit… qui sait, si cette June est si douée que cela ; elle pourrait très bien prépaprer le terrain pour la jeune génération.

J’ignore encore une fois si la jeune Zelda est soit très ironique soit très sérieuse en parlant de June d’ailleurs. Il semblerait vraiment qu’elle laisse une aura puissante sur cet endroit, l’aura d’un leader né. J’ai grande impatience de la rencontrer et de la connaitre. Seulement, j’enjoins la jeune femme à la retenue, c’est quelque chose de très important à mes yeux : « Je verrai bien quelle genre de femme elle est le moment venu. Je ne juge les gens qu’en parlant avec eux, pas par le biais des autres. Sinon, on a une vision fausse d’eux. Que ce soit en bien ou en mal. » Je note son respect pour June, mais je me méfie de sa description dithyrambique. Je préfère justement enchainer sur un autre sujet :

« Pas tous les nobles, certains ont soutenus la révolution tu sais… Mais c’est une histoire très longue et pas forcément passionnante. Je ne vais pas t’infliger ça maintenant… un jour si tu n’es pas sage peut-être… je pourrais même le faire en chanson. C’est une menace qui ferait froid dans le dos à n’importe qui de saint d’esprit. Même Bastien en avait peur, et pourtant, il avait gouté la cuisine de Caroline et était issu lui aussi d’une vielle famille. Mais pour filer le sujet, je décide de quand même lui raconter une petite partie de mon histoire, en parlant comme elle.

« Oh my god, Motherfucker… Okay, je veux bien essayer. MotherFucker, il y a une gamine qui veut m’apprendre à parler comme elle OMG ! Fuck, comment vais-je lui expliquer que mon ancêtre à soutenu l’autre Napoléon My God, tu sais pas ce qu’il a fait durant toute ces guerres ! Il a péter la gueule à pleiiiins d’Anglais. Shit…  » Dis- je en poussant légèrement le ton de ma voix, c’est assez amusant en fait, mais je suis gênée de parler de cette façon, surtout dans une langue étrangère. Déjà que je ne jure pas en Français, pourquoi le ferais-je en anglais ? Toussotant légèrement, j’ai repris mon ton et ma diction normale   « Sinon, pour te répondre, Je suis pilote en fait, comme mon père,mon grand-père et mon arrière-grand-père. C’est le nouvelle tradition dans ma famille, piloter.

«  Mais dis-moi, petite futée, tu me fais parler de moi-même, mais toi alors ? Que fais donc une Australienne aussi jeune et belle ici ? Oui, tu as le même accent qu’un ami à moi, il venait de Melbourne. Les Australiens sont un peuple étrange, mais ils ont de sacrés héro militaires… et l’histoire de guerre la plus stupide que je n’ai jamais entendus ! Ils ont déclarés et perdu une guerre contre des oiseaux. Rien que pour ça, j’ai de l’estime pour eux.



En dépit de mes ailes brisées, j'ai retrouvé le ciel
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La tête retournée [Zelda et Adrienne]   La tête retournée [Zelda et Adrienne] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La tête retournée [Zelda et Adrienne] -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: