The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Gone gone gone -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 492
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Gone gone gone   Gone gone gone - Page 2 EmptyVen 3 Juil 2020 - 11:06
Oxana l’observa d’abord sans répondre. La magie fonctionnait, son invité s’ouvrait peu à peu, sans doute avant de s’en rendre vraiment compte. Ainsi, il était là pour une histoire de cœur… elle leva son verre à ça, de concert avec lui, et elle se crama la gorge en l’honneur des infidélités qui lui assuraient une clientèle. Ce monde fonctionnait vraiment n’importe comment…

- Les Hommes sont incroyables…, et pour une fois, elle parlait de l’espèce et non des mâles, on a tout perdu, les morts se relèvent pour bouffer les vivants… mais on perd pied quand notre « amour » nous abandonne pour un autre…

Elle n’avait aucune compassion pour les trompé(e)s, bien qu’elle en ait aussi été victime autrefois. Probablement car elle n’avait aucune estime particulièrement pour le verbe aimer. Jadis, elle en avait eu. Quand Charles l’avait sauvée de la misère, quand il était devenu son alpha et son omega ; sa raison et sa condition de vivre. Puis elle s’était explosé le cerveau à l’héroïne, elle avait été larguée en désintox et avait pu observer l’abandon progressif de son mari.

- J’aurais pensé qu’un homme comme toi aurait compris que l’amour n’existe pas, elle n’avait pas répondu à sa question sur le breuvage, avait-il vraiment envie de débattre de la qualité de cet alcool de pomme ? … non, on s’en foutait, c’est une création sociale, destinée à flatter notre ego et à nous convaincre de nous reproduire. Sans ça… on ferait que baiser et personne ne ferait la connerie d’avoir des enfants.

Voilà où en était sa vision froidement cynique de l’existence. Ce n’était même pas un jeu, c’était la vérité. Sa vérité. Cette observation naissait peut-être de toute sa haine latente envers l’humain, mais elle ne lui paraissait pas moins juste. L’amour était une mascarade où l’une des parties était forcément lésée. Ce n’était jamais équitable, c’était toujours une balance déséquilibrée. Une belle connerie.

- Tu pensais vraiment que je ne t’appréciais pas ? demanda-t-elle avec un demi-sourire en lui servant un autre verre, en dépit de son accueil du premier, tu crois avoir fait si mauvaise impression ou tu penses être le seul insupportable baratineur que j’ai eu l’occasion de rencontrer ? Là, elle le titillait – volontairement. Valérian ne lui avait pas laissé un bon souvenir mais… honnêtement, elle avait aussi connu bien pire, disons que je te laisse l’occasion de te rattraper, glissa-t-elle non sans un plissement malicieux de paupière, surprends-moi.


Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1563
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Gone gone gone   Gone gone gone - Page 2 EmptySam 18 Juil 2020 - 0:36
Attentif, le grec plissa les yeux lorsqu’Oxana reprit la parole. Loin de se laisser déstabiliser par le commentaire de la proxénète au sujet des Hommes et de leur bêtise, des fossettes se creusèrent dans les joues de Valérian et il lui dit : « Ça te surprend ? » le grec inclina la tête sur le côté et dévisagea ouvertement l’ancienne mannequin. « Tu l’as dit toi-même : le monde ne tourne plus rond. J’imagine qu’il est donc normal qu’on déconne en conséquence. » Finalement, c’était même plutôt cohérent. « Et je ne perds pas pied. » ajouta aimablement Valérian en soutenant le regard perçant d’Oxana qui verrait sans aucun doute à travers son mensonge. Mais merde. Tant pis ! Il préférait se bercer d’illusions, garder le menton haut et afficher une expression franchement arrogante plutôt qu'admettre ouvertement cet accès de faiblesse. Et surtout pas en sa présence. Il en avait déjà bien assez dit comme ça.

Valérian arqua un sourcil à la déclaration suivante de la proxénète : Un homme comme lui ? Qu’est-ce que ça signifiait encore, ça ? La mine circonspecte, le grec écarquilla sensiblement les yeux face au discours qui suivit cette étonnante entrée en matière - un discours froid, cru, sans fioritures. Si Valérian n’était pas un fervent défenseur de l’amour, auquel il ne croyait décidément pas, dans la mesure où tomber amoureux ne lui avait jamais - ô grand jamais - réussi et seulement apporté un lot conséquent d’emmerdes, sa vision des choses était cependant loin d’être aussi cynique que celle d’Oxana. Si bien que Valérian la contempla un instant en clignant des yeux, déconcerté par de la rudesse de ces aveux. « Je n’avais jamais vu les choses sous cet angle. » Il se gratta le menton, haussa les épaules. « Mais je suis d’accord pour dire que c’est une belle connerie. » Et pas qu’un peu : « On devrait en effet se contenter de baiser. Tout serait bien plus simple ainsi. »  Quoique là encore, s’adonner à une partie de jambes en l’air pouvait apporter son lot d’emmerdes. Lui pouvait en témoigner, d’ailleurs. Ce constat arracha une expression quelque peu dépitée à Valérian, dont le sourire vacilla un instant.

Le grec retrouva cependant vite son aplomb habituel et les commissures de ses lèvres tressaillirent à la question suivante d’Oxana. Le regard pétillant, Valérian se pencha vers elle pour lui dire d'un air amusé : « Je pense que tu m’as trouvé si insupportable que tu t’es mise en tête de m’empoisonner avec ce truc. Ou de me brûler les cordes vocales avec. Ce qui serait efficace, ma foi, pour clouer définitivement le bec à un baratineur. » Le grec se recula sans quitter Oxana des yeux. « Je me trompe ? »

Ses sourcils se haussèrent à la remarque suivante de l’ancienne mannequin. « te surprendre ? » répéta Valérian, étonné, avant de plisser les yeux d'un air espiègle - ce qui augurait de sa part une bêtise. « Voyons voir… » Il fit mine de réfléchir, fronça exagérément les sourcils. « J’imagine que c’est le moment où je te révèle être un excellent danseur de claquettes ? Ou capable de jongler ? Ou… Très bon cuisinier ? » Il fit la grimace. « Navré de te décevoir, mais je suis incapable de cuire correctement des pâtes. Ni de jongler, ni - dieu merci - de danser les claquettes. Je crains d’ailleurs que mon seul et unique talent réside en ma capacité à casser les pieds de mon entourage. » il eut un sourire radieux : « Mais ça, tu le sais déjà. »


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 492
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Gone gone gone   Gone gone gone - Page 2 EmptyDim 19 Juil 2020 - 22:01
Cette fois, il la fit rire. Pour de vrai. Mon dieu, elle devenait vulnérable, il fallait revoir sa stratégie. Là-dessus, elle resservit leur shot tandis que le grec était occupé à saboter sa propre estime de lui-même. Oxana adopta une moue faussement compatissante, ses yeux un brin moqueur parodiant un « bouh-ouh ». Elle fit ensuite un signe en direction du verre rempli d’alcool de pomme et lui dit :

- Tiens, tu as deviné mes intentions machiavéliques mais comme t’es un homme galant, continue à te faire prendre au piège.

La proxénète vida elle-même sa dose et s’accorda quelques secondes pour digérer. Être habituée n’empêchait pas qu’à la troisième rasade, l’éthanol commençait à faire son effet. Elle ne connaissait pas le pourcentage du breuvage mais il dépasserait les 50° que ça ne l’étonnerait pas… violent. Calée contre sa banquette, elle dévisagea alors un moment Valérian. C’était dingue comme il avait un air de Charles… et en même temps, ils n’avaient pas grand-chose en commun.

- Je suis ravie de t’avoir ouvert les yeux sur l’amour en tout cas. Tu profiteras mieux de ta prochaine fois avec mes filles, un demi-sourire plissa la commissure de ses lèvres, ce serait dommage qu’elles ratent un si beau morceau.

Elle s’arrêterait là sur les compliments. Un homme comme lui risquerait de voir son melon exploser prématurément autrement. L’espace d’un instant – une fraction de seconde en vérité – cette répartie lui fit penser à la question que lui avait posé Monroe. Et elle, est-ce que les hommes ne lui manquaient pas ? Voir le grec si ressemblant à son défunt mari lui ferait presque dire que oui. Presque. Mais au final, elle était probablement seulement attachée à l’image qu’il incarnait dans ses souvenirs.

- Et si ça t’intéresse… le dernier homme qui a réussi à me surprendre, pour réussir, il m’a dégoté une grosse cargaison de pilules du lendemain encore exploitables – et il m’a promis trois services gratuits, il devrait deviner : c’était son Joaquin, je dis ça dans le cas où tu voulais avoir un genre de valeur étalon pour tenter ta chance, précisa-t-elle avec une œillade malicieuse.



Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1563
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Gone gone gone   Gone gone gone - Page 2 EmptyMar 18 Aoû 2020 - 19:32
Surpris d’entendre Oxana rire, Valérian se fendit malgré lui d’un petit sourire amusé, presque incrédule, et la détailla discrètement tandis qu’elle s’affairait à remplir leurs verres. Peut-être était-ce l’alcool qui émoussait d’ores et déjà son jugement, mais il trouva en cet instant la proxénète plus séduisante que jamais. Dépourvue de cette froideur, de cette implacabilité à toute épreuve, elle était d’une beauté à couper le souffle ; aussi béat et sot que cela puisse sonner.    

Émergeant tout à coup de ses réflexions, Valérian papillonna des yeux et pouffa. Qu’est-ce qui lui prenait, au juste ? Quel crétin ! Il devait se ressaisir. Au risque, sinon, d’être raillé par Oxana qui ne ferait qu’une bouchée de lui s’il daignait seulement baisser ses gardes. Il en était certain. Cette femme l’avait entrainé dans son antre pour mieux l’y découper en morceaux et l’y faire rôtir, comme une araignée aurait attiré un moucheron imprudent entre les fils collants de sa toile. Ah ! Une araignée aux yeux bleus, de ce bleu à la fois tranchant et fascinant, et aux cheveux blonds dans lesquels la lumière jouait de façon étrange… Hmpf, putain ! Elle l’avait vu.

Détournant les yeux, Valérian attrapa le verre que lui désignait Oxana. « Va pour la galanterie, dans ce cas. » dit-il avant de le vider et de faire une nouvelle grimace, écoeuré par le goût prononcé de cette eau-de-vie. Il en avait gouté des mauvais alcools. Mais celui-ci battait tous les records ! Même le whisky d’Anton paraissait raffiné en comparaison. Et ce n’était pas peu dire ! Les lèvres étirées d’un mince sourire, Valérian sentait par ailleurs l’allégresse de l’alcool le gagner et peu à peu embuer son esprit. « Pour information… » Il leva les yeux vers Oxana et sourit d’un air coupable. « J’étais bien en train de te reluquer. » Elle l’avait pris la main dans le sac. Autant y joindre les deux pieds. « Si tu ne m’arraches pas les yeux en représailles, je te promets de ne pas recommencer. » ajouta-t-il, l'expression contrite, prétendant à un sérieux qui lui échappait de toute évidence, avant de rendre les armes et de pouffer comme un idiot.

Valérian recouvra cependant vite son calme lorsqu’Oxana reprit la parole ; quoique ses lèvres furent toujours étirées d’un air malicieux. « Arrête ça, tu veux ? Je vais rougir. » dit-il en feignant l’embarras au compliment de la proxénète. Il avait eu la désagréable impression d’être comparé à un morceau de viande. Mais peut-être Oxana était-elle incapable de considérer les hommes autrement que comme de la marchandise ? Ah, voilà qui était amusant ! Le grec plissa les yeux. « Quant à tes filles, elles sont toutes plus belles les unes que les autres. Ceci dit, je préfère m’en tenir à ma main droite. Nous sommes de vieux amis, vois-tu. Très accoutumés l’un à l’autre. » Il eut l’air radieux. « Et puis, figures-toi que ses services à elle sont gratuits ! »

S’il fut tenté de pousser le bouchon un peu plus loin, Valérian s’en abstint cependant et écouta d’un air aimable Oxana lui conter les exploits d’un autre homme, en lequel le grec reconnut rapidement… « Joaquin. » Des rides plissèrent le coin de ses yeux. Une fois encore, il était très amusé. « J’ai eu vent de sa générosité à ton égard. Il semble qu’il ait un certain penchant pour les blondes aux yeux bleus. » Oh que oui ! « Je me demande quel piège tu lui as tendu pour qu’il s’y jette aussi volontairement. »        

Ce fut au tour de Valérian de resservir les shots. Ce faisant, il jeta une oeillade à la proxénète et reprit l’air de rien. « Et quel appât tu comptes maintenant agiter sous mon nez pour que je te rende le même service. »


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 492
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Gone gone gone   Gone gone gone - Page 2 EmptyJeu 20 Aoû 2020 - 22:27
Mon dieu. La plaisanterie sur sa main droite était tellement lourde qu’il mériterait vraiment qu’elle lui arrache les yeux. Pourtant, Oxana avait joué le jeu et avait ri. A ce stade, ce serait mentir de dire que l’alcool ne tapait pas « un peu » et donc que sa réaction n’était peut-être pas à 100% manipulatrice. Juste à 90% ? Elle reconnaissait les efforts de son invité pour se montrer sous un meilleur jour pourtant ; il n’était pas plus fin mais disons moins… forceur dans son approche – si tant est que cela soit un mot.

L’ukrainienne aimerait savoir apprécier cette scène de pseudo-flirt à sa juste valeur, elle aimerait pouvoir être touchée par l’autodérision de son interlocuteur. Mais elle avait déjà tout vu du monde et des manières des hommes. Valérian était là, à jouer un jeu dont elle connaissait les règles par cœur. A la fin, il la convoiterait, comme tous les autres. Mais allez savoir pourquoi, elle avait envie de le laisser jouer.

- Oh, absolument rien, il a tendu son propre piège, rétorqua-t-elle en jaugea le contenu de son verre rempli par son complice, il m’a offert une robe, je lui ai simplement proposé de la mettre pour lui s’il me donnait le change.

Un sourire malicieux et mutin fendit son visage d’un bout à l’autre. Elle s’adossa à sa banquette et posa un coude sur le haut du dossier, son air espiègle effaçant de son visage les vestiges de ses blessures. D’un geste élégant, elle renvoya en arrière sa crinière blonde, dégageant du même geste son cou et l’ouverture suggestive de son décolleté, qui s’arrêtait avant que la vision devienne captivante. De ses yeux d'un bleu azur, elle toisait son invitée - ou sa proie.

- Quant à toi… est-ce qu’il faut vraiment autre chose qu’une belle femme et de l’alcool pour t’appâter ?

Oui, elle ne le niait pas. Elle se savait belle, même au naturel, même à une époque où elle ne pouvait prendre aussi bien soin d’elle qu’avant, même abîmée par la vie. Sa beauté avait été son gagne-pain et son ticket pour la survie, Oxana n’aurait pas l’hypocrisie d’ignorer son existence ou de feindre ne pas la voir. Néanmoins, le grec semblait être un homme intéressant – au fond. Du moins… il avait pleuré en quittant une pute et ne s’était pas enfui en réalisant qu’il avait été démasqué. Un homme qui assumait ses fêlures, c’était un homme qui appartenait à la frange la moins pire du lot.

- Si tu arrives à me surprendre, je te raconte mon histoire d’avant.

Aller, plus d’un voulait savoir ce qu’elle cachait, pas vraiment ? Sa vie privée, c’était la seule chose que personne n’avait jamais violée chez elle. Pour sceller le deal, elle but son shot cul-sec et le fit claquer sur la table.



Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1563
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Gone gone gone   Gone gone gone - Page 2 EmptyMar 25 Aoû 2020 - 22:30
« Une robe ? » s’esclaffa joyeusement Valérian en se penchant vers Oxana, avide de connaitre les détails de cette histoire. « Et donc… Tu l’as portée pour lui à l’occasion d’un dîner aux chandelles, c’est ça ? » Cette soirée était riche en surprises ! Si Valérian avait été mis au fait du geste de l’hispanique grâce aux commérages de la distillerie, il ne connaissait cependant pas les tenants et aboutissants de cette histoire et était décidément ravi d’en découvrir la version des faits d’Oxana. Oh que oui ! Il y avait là matière à enquiquiner Joaquin. Une chose était sûre : Valérian ne manquerait pas de lui rappeler à l'occasion sa grande générosité à l’égard de l’ukrainienne !

Ragaillardi par l’alcool, un sourire niais étirait désormais les lèvres de Valérian sans qu'il en ait conscience. La méfiance dont il avait fait preuve à l’égard d’Oxana semblait d’être envolée, gommée de son esprit par l’eau-de-vie. La tête inclinée sur le côté, Valérian contemplait à présent l’ukrainienne comme si elle avait été une énigme à la fois particulièrement passionnante et compliquée à résoudre. S’il l’aurait difficilement avoué, le grec était en effet curieux de savoir ce que cachaient ce visage opalin, mystérieux à souhait, et ce regard azur, aussi incisif fut-il.

Le sourire de Valérian flancha quelque peu lorsqu’Oxana rejeta élégamment sa chevelure blonde en arrière, dans un geste parfaitement calculé, lui dévoilant un décolleté de nacre dont la vue fit pâlir le grec. Elle était sublime.

Captivé, Valérian perdit le fil de la conversation et papillonna des yeux d’un air distrait. Si Oxana avait bel et bien été une araignée et lui un moucheron, elle l’aurait en cet instant dévoré tout cru. Ce fut cette pensée qui tira finalement le grec de sa contemplation et, contre toute attente, le fit rire. « Ah ah ! » Incapable de réprimer son amusement, il regarda Oxana et secoua la tête d’un air incrédule. « Bravo ! Je comprends maintenant pourquoi Joaquin s’est jeté la tête la première dans tes filets ! » Et pourquoi lui en ferait de même. « Je dois dire que je suis impressionné par ton jeté de cheveux. Quelle élégance ! Quelle maîtrise ! J’en serais presque jaloux ! » Là-dessus, il pouffa à nouveau. « J'imagine que Joaquin en a pris plein la vue ! Lui qui n'a aucun poil sur le caillou ! » Le simple fait d’imaginer l’hispanique agiter une longue chevelure blonde à l’instar d’Oxana fit rire de plus belle Valérian. Oh là là. Il avait trop bu, n’est-ce pas ? Ou bien était-ce ses nerfs qui lâchaient pour de bon ? Difficile à dire !

Il fallut ensuite quelques minutes au grec pour recouvrer son calme. Un sourire suspendu aux lèvres, il essuya l’un de ses yeux d’où perlait une larme hilare puis s’éclaircit la gorge. « Donc… Tu disais ? » fit-il d'un air penaud.    

Ses yeux se plissèrent au marché que lui proposa alors Oxana. « J’admets que c’est tentant. » Il sourit. « J’accepte. À une condition cependant. »

Valérian attrapa son verre, en but le contenu, grimaça, puis reprit. « Que tu me dises dès maintenant - en guise d'avant-goût - qui est Charles Rivière. » Ce nom avait été évoqué lors de leur dernière rencontre et avait indéniablement attisé la curiosité du grec. Il y avait pour sûr une histoire digne d'intérêt derrière celui-ci !


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 492
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Gone gone gone   Gone gone gone - Page 2 EmptyMar 25 Aoû 2020 - 23:29
- Pas un diner, faut pas exagérer ! Avait-elle riposté en riant.

Mon dieu, ce que l’alcool faisait comme dégât. La voilà qui se marrait avec lui. Bon, elle avait toujours les idées suffisamment claires pour savoir que le but de tout ça, c’était de lui soutirer des ressources « faciles ». Mais elle avait beau se souvenir que les hommes étaient des enflures, lui comme les autres, il l’amusait. La petite pique sur le crâne nu de Joaquin fut le coup de grâce. Oxana partit dans un rire naturel, sincère, laborieusement masqué par l’une de ses mains. Ses yeux pétillaient, autant à cause de l’alcool qu’à cause de l’hilarité. A la manière d’une enfant, elle plia une jambe pour appuyer son talon sur la banquette et posa son menton contre son genou. Cette gnole cognait plus fort qu’elle ne le pensait. Mais le principal, c’était que Valérian était en train de mordre à l’hameçon.

La condition qu’il posa la fit redescendre un peu brutalement. Entendre ce nom n’était pas anodin pour elle et elle n’aurait pas pensé qu’il s’en souviendrait. L’espace d’un instant, elle demeura silencieuse, évaluant les risques d’une telle confidence. Ce n’était pas grand-chose au fond, tout le monde avait eu son histoire « d’avant ». Même les pires brutes, même les survivants les plus coriaces, même les putes. Sans un mot, l’ukrainienne remplit à nouveau les verres – et finit la bouteille par la même occasion. Elle avait bien besoin de ça pour être capable de se livrer. Ce qui l’avait convaincu, c’était que si elle lui disait, il voudrait en savoir plus, n’est-ce pas ?

- Charles Rivière… c’était le nom de mon mari.

Un mari qui l’avait sauvée du pire. Un mari qui s’était détournée d’elle lorsqu’elle s’était brûlé les ailes. Un mari qui lui avait fait découvrir l’amour. Un mari qui l’avait trompée sans relâche quand elle avait le plus besoin de se sentir estimée. Un mari qui n’avait su la protéger quand tout était parti en vrille. Un mari qu’elle détestait de tout son cœur. Un mari qu’elle aimait encore un peu, au fond. Oxana expira un souffle dédaigneux, haussa les épaules et vida son verre cul-sec.

- Moi aussi, j’ai une condition, enchaina-t-elle, ce que je te dis sur moi, ça reste entre nous. Et ta caution pour le deal, c’est tes couilles.

Un grand sourire fendit son visage nivéen que la chaleur alcoolisée faisait luire. Plaisantait ? Plaisantait pas ?



Queen among the plague
You probably thought I wouln't get this far ♪  you thought I'd end up in the back of a car ♫ You probably thought that I'd never escape, I'd be a rat in a cage ; I'd be a slave to this place ♫ I can be your whore ♪ I am the dirt you created ♫ I am the sin, I am you whore ♪ But let me tell you something baby : you love me for everything you hate me for ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Gone gone gone   Gone gone gone - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Gone gone gone -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: