The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung – ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez
- Let's Escape -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Curtis L. Reznor
The Gentle Bastards
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 10/04/2020
Messages : 241
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Let's Escape   Let's Escape - Page 2 EmptyDim 14 Juin 2020 - 0:21
J'suis toujours sage ! C'est pas moi le bad boy entre nous !

J'éclate de rire. On m'a souvent attribué l'étiquette du bad boy, je ne suis pas certain de m'y retrouver totalement,ou alors c'est complètement malgré moi. Peut-être l'apparence, voir certaines attitudes, mais dans le fond je ne crois pas en être un. J'ai de toute façon d'autres préoccupations que celle-ci. C'est juste un détail. Ses lèvres contre les miennes et ce goût de paradis. Les papillons, le feu d'artifice. Comment c'est possible qu'on produise un tel effet l'un sur l'autre si ce n'est pas voué a quelque chose de grand...de beau. Ça me paraît totalement incohérent. Parce que je refuse de voir la réalité en face. Que des sentiments aussi fort, c'est aussi bien voué à l'éternité qu'à voler en éclats, répandant des traînées flammes destructrices. Notre perte. Y' a pas d'intermédiaires, pas de demi mesure. Tout ou rien. La vie ou la mort.

Je lui tourne le dos et sa main glisse le long de ma colonne vertébrale. Je frissonne. Ce n'est pas le même genre de douleur que ce qu'il ressent, mais son touché est aussi devenu douloureux pour moi. La douleur de tout ce que cela promets sans aucune délivrance à l'horizon. Ma question viens briser cet instant volé et je le vois bien froncé les sourcils.

Pourquoi je me suis mis dans cet état ?

Bien tenté ! Et certainement intrinsèquement lié à la réponse que j’attends. C’est une question cachée dans une autre. Je ne suis pas con. Pas toujours en tout cas.

J'sais paaaaaas .C'est trop compliquééé

Je me retiens de laisser échapper un soupire blasé et désapprobateur. Je préfère le laisser venir au bout de son idée avant d’intervenir ou de laisser transparaître la moindre émotion sur mon visage.

Si je te dis que … genre … tu mérites pas d'avoir quelqu'un comme moi dans ta vie … Tu m'croiras pas et tu te diras que j'te sors le discours habituel. Mais pourtant ! Pourtant c'est vraiment ça en vrai … j'ai … j'suis pas … rah mais tu sais … je te l'ai déjà dis. J'veux pas t'infliger ce que je suis et ce que j'ai vécu, voilà. Parce que c'est sale. J'suis sale. J'm'écoeure, tu le sais, ça ? J'me dégoûte. Et .. vraiment, sincérement, j'aimerais pouvoir te dégoûter. Et si j'veux pas que tu me touche

Tout ça me rappelle ma discussion avec Yulia. On accepte l'amour qu'on pense mériter. C'est bien le problème de Dany aussi. A croire qu'on est bien plus nombreux qu'on peut le croire à vivre avec ce fardeau sur nos épaules. Et que moi aussi avec lui je bascule dans ce travers. M’accrocher à quelqu'un qui ne peut m’offrir ce que j'attends c'est tellement mon genre. Je devine un peu plus encore ce qu'il a pu vivre et ça me prend aux tripes. Pas besoin de connaître les détails pour être détruits à l'idée qu'on n'ai pu s'en prendre à lui. L'abîmer , lui enlever tout respect et toute estime de lui -même. La colère monte en moi comme une flèche. Pas contre lui. Contre ce monde de merde qui prend soin de s'acharner sur nos âmes et nos corps. Je pourrais tout donner pour qu'il soit heureux.

Je te fuis pas parce que je veux pas de toi, tu sais.

Au final est-ce que ce ne serait pas tout ce que j'ai besoin de savoir ? Est-ce que j'ai vraiment besoin qu'on puisse mettre un label sur notre relation ? Si j'arrive à mettre de côté le fait que je voudrais qu'il puisse m'appartenir comme il n'appartient a personne d'autres, je devrais pourvoir faire abstraction. Surtout que vu son état, je doute qu'il aille offrir facilement à d'autres ce qu'il me refuse. Il tente d'attraper la bouteille avant de s'écrouler sur moi de tout son long et d'enfouir sa tête entre ses bras. Il se remet à chanter comme si ça pouvait lui permettre de fuir un peu plus l'instant. Je le laisse faire avant de venir poser ma main sur ses cheveux. Ma main glisse ensuite sur le côté pour aller chercher son visage et je le redresse par le menton pour qu'il me regarde.

Si seulement tu pouvais te voir à travers mes yeux. Si tu pouvais essayer. J'ai rien vu de plus magnifique que toi tu sais et y'a rien qui pourrait salir ça . J'en ai rien à foutre. Je suis là pour toi et pour me battre avec toi, je le ferai...

Avec lui et pas contre lui. Parce que il semblerait que ce ne soit définitivement pas moi le réel problème dans tout ça. Je me sens dépassé, je ne sais pas trop quoi dire parce que je ne peux défaire ce qui a été fait. Même si je fais tout mon possible pour comprendre, ce n'est pas moi qui lutte avec ces traumatismes.

Tu dois me laisser tout donner Dany. Même si c'est difficile, même si on va en chier tous les deux. Je préfère tenter et tomber, me faire mal 1000 fois plutôt que de passer à côté de toi, de nous.

Je lâche son visage et fourre ma main dans ma poche. Je m'empare de son poignet et l'entoure d'un bracelet en maille d'argent épaisses. Je ferme le bijoux autour de son poignet et n'attire pas son attention sur l'inscription que j'ai demandé au gars d'ajouter à l'intérieur. Il s'en rendra bien compte un jour. Car sur la face qui repose sur son poignet sont écris les mots « fight for love ». Je tire sur ses bras pour l'attirer vers moi et qu'il passe ses jambes à califourchon sur moi. Je pose le joint sur le sol et laisse mes mains remonter dans son dos jusqu'à sa nuque. Je pousse son visage vers le mien et l'embrasse avec une avidité plus forte que tout ce que je lui ai montré jusque là. Un baiser empli de passion, de désir, de promesses et de tous les sentiments qui se déploient en moi.



    There's no way you can fucking stop me - I can't look back when the memories look like that. I took the blade out of my pocket cut the strings that were attached. I'm bad, and they say they that the good die last.My hesitation is the enemy, I guess this is the end of me.
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Daniel N. Iacobo
The Gentle Bastards
Daniel N. Iacobo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/03/2020
Messages : 344
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Let's Escape   Let's Escape - Page 2 EmptyDim 14 Juin 2020 - 22:42
Il me force à le regarder et je garde les yeux fermés, à la manière d'un enfant qui se penserait invisible de cette manière. Mais j'suis bien forcé de les rouvrir quand il se met à parler, parce que ses mots me touchent profondément et percent même à travers le voile alcoolisé qui me protège du monde.
Je pointe mon indexe en l'air comme si j'allais dire un truc d'une grande importance et d'une voix molle et engourdie, je lui réponds :

- Ca … ça c'est les mots les plus gentils qu'on m'ait jamais dis de toute ma vie.

Et le pire c'est que je crois que je suis sincère. J'vais pas me plaindre de ma vie d'avant. Certes, mes parents m'ont un peu tabassé. Mais ils m'aimaient, je le sais. Même si j'avais jamais droit à des paroles aimantes. J'ai jamais eu de vraies relations amoureuses. Avec la fin du monde, ça a été pire, et j'ai toujours été rabaissé plus bas que terre, si bien qu'aujourd'hui, j'suis intimement convaincu de la véracité de tout ça. Et le pire, c'est que j'suis pas sûr de changer un jour d'avis.
Alors, les mots de Curtis …

Une expression émue traverse furtivement mon visage, vite remplacé par cette petite curiosité lorsqu'il attrape mon poignet pour y attacher ce bijou. Une exclamation d'émotion m'échappe, j'agite ma main devant mon visage pour m'empêcher de pleurer, mais il m'en empêche avec son baiser. Je lui rends avec la même ferveur, même si je suis pas trop sûr de ce que je fais, et que je me sens d'un coup honteux d'être complètement beurré alors qu'il vient de me faire une vraie déclaration.

Mes deux mains de chaque côté de son visage, nos deux langues se caressant avec intensité, je me dis que ce serait le bon moment pour mourir. Entre ses bras. Avec son parfum et sa douceur.
Je profite d'une seconde où nos lèvres se décollent pour souffler, galvanisé par la passion, poussé par l'alcool :

- Je t'aime.

Je sais pas si je lui aurais dis en temps normal. Je sais pas si je suis foncièrement sincère. Mais là, sur le moment, c'est la seule chose qui me vient, c'est la suite logique, c'est ce que je veux dire. Et je suis convaincu de mes paroles.

Finalement, je me redresse, toujours à califourchon sur ses hanches, et je le détaille avec attention, le surplombant de ma hauteur. Un sourire se dessine sur mon visage. J'ai les pommettes roses, le regard vitreux, je suis à moitié débraillé, mais je me rends pas compte de tout ça.
Mon attention se porte sur le bracelet qu'il m'a offert. J'suis un peu gêné de rien avoir pour lui en retour. Je suis pas habitué à toutes ces intentions.

- Si j'... si j'avais pensé qu'il aurait f-fallu que j'vive tout ça pour te rencontrer … Bah j'aurais tout vécu sans moufter ! Pas une fois !

J'opine du chef sans être conscient du peu de profondeur de mes paroles.
Mon corps se penche en avant, mes mains se posent par terre, de chaque côté du visage de Curtis, et je plonge mon regard dans le sien.

- On reste ensemble pour toujours, okay ? Et les homophobes … On les encule !



All you gotta do it cry a little, cry a little, cry a little to be fine


Revenir en haut Aller en bas  
Curtis L. Reznor
The Gentle Bastards
Trader
Curtis L. Reznor
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 10/04/2020
Messages : 241
Age IRL : 35
MessageSujet: Re: Let's Escape   Let's Escape - Page 2 EmptyLun 15 Juin 2020 - 0:00
Ça … ça c'est les mots les plus gentils qu'on m'ait jamais dis de toute ma vie.

Je souris. Je crois que je n'ai jamais dit ce genre de choses à qui que ce soit dans ma vie. J'ai déjà eu plusieurs histoires, mais jamais de cette intensité. J'étais trop jeune, je ne savais pas ce que j'avais à perdre ou même à gagner. Avant tout ça, je voyais les choses différemment. Avant lui aussi. Et d'un côté ça me terrorise. Cette peur malsaine que j'ai de l'abandon sachant que ma propre mère n'a pas voulu de moi. Miser son bonheur sur une personne c'est beaucoup trop dangereux et pourtant je n'ai pas pu résister. Parce que en même temps on n'a plus rien à perde et si on ne s'offre pas le plus beau dans cette vie alors je ne suis pas certain qu'elle vaille la peine d'être vécue. Il me rend mon baiser et je m'accroche à cet instant de répits. C'est déjà tellement plus que j'en espérais. J'ai besoin de rien de plus que lui, ma respiration entre ses lèvres. Sa présence et savoir qu'on peut tenter de tout affronter à nous deux. Sa langue caresse la mienne et je sais que à cet instant je pourrais renoncer à tout ce qu'il y a d'autre que lui sur cette terre. Ses mains sur mon visage, il s'éloigne et ma langue passe sur mes lèvres déjà en manque des siennes.

Je t'aime.

Mon souffle se bloque au fond de ma gorge, mon cœur s'emballe et semble cesser de battre à la fois. C'est bon c'est terminé. Je vais crever là. Ça me prend directement au ventre et je fronce les sourcils comme si ce n'était pas possible qu'il ai pu prononcer ces mots et comme si pour en être certain j'aurais besoin qu'il les prononce à nouveau. Inlassablement. Un instant je suis pris de doutes. Est-ce que c'est l'alcool qui parle? Est-ce qu'il est vraiment sincère ? Est-ce que je parviendrai un jour à tenter d'arrêter de chercher entre les lignes ? Non je ne veux pas me polluer avec tout ça. Pas maintenant. Presque égoïstement, je veux profiter de cet instant, de ces mots et de ce qu'ils représentent. Je ne cesse de le fixer et je suis incapable de répondre. Je suis sous le choc de ce qui vient de franchir ses lèvres alors qu'ils résonnent partout dans mon corps et dans mon âme. Il se redresse.

Si j'... si j'avais pensé qu'il aurait f-fallu que j'vive tout ça pour te rencontrer … Bah j'aurais tout vécu sans moufter ! Pas une fois !

Je crois que j'ai les lèvres entrouvertes et qu'un million d'émotions me traverse les traits et le regard. Il pose à nouveau ses mains sur mon visage et plante ses yeux verts dans mes yeux bleus.

On reste ensemble pour toujours, okay ? Et les homophobes … On les encule !

Pour toujours. Pour toujours... Est-ce qu'il a conscience que ses mots viennent de m'achever sur place. Je déglutis lentement. J'essaye de me reprendre parce que ce que pourrais tout démonter du bonheur qui m'envahit alors qu'il me fait ces révélations, ces promesses. Oh je veux le croire plus que tout alors je décide de le faire. Il est temps. Ces mots m'ont brûlé les lèvres plusieurs fois et j'aurais pensé devoir être le premier à les prononcer. Il m'a fait ce cadeau. Mes mains remontent sur les côtés de sa mâchoire pour qu'il continue de me regarder.

Je t’aime aussi Dany.

Délivrance. Parce que c'est profondément ce que je ressens pour lui et que de pouvoir le dire à voix haute, c'est un peu comme un poids qui s'envole de mes épaules. Mes yeux sont brillants des émotions qui me traversent et je passe mes bras autour de lui pour l'attirer vers moi et le serrer si fort que je pourrais ne plus jamais relâcher mon étreinte. Les étoiles s'alignent, le monde ralentis. J'ai l'impression d'avoir enfin trouvé ma place. Mon but. Mon évidence. Je me laisse aller à ajouter quelques mots.

Et si je pouvais je viendrais te trouver avant tout ça ! Et je te protégerais de tout ce qui a pu t’arriver, quitte à en crever.

Tout vaut la peine. Je peux tout encaisser tant que c'est pour lui. Pour entendre encore ses mots franchir ses lèvres. Tout ce qu'on a vécu de compliqué jusque là s'envole et je ne garde que ça. Mon visage s'enfouit dans sa nuque et mes mains glissent dans son dos sous son t-shirt. Je ne tenterai bien qui pourrais briser cet instant, j'ai juste besoin de pouvoir sentir sa peau chaude sous mes doigts et dans un souffle j'ajoute quelques mots faisant échos aux siens.

Je ne veux plus jamais te lâcher… Pour toujours.



    There's no way you can fucking stop me - I can't look back when the memories look like that. I took the blade out of my pocket cut the strings that were attached. I'm bad, and they say they that the good die last.My hesitation is the enemy, I guess this is the end of me.
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t13557-death-in-my-pocket 
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Let's Escape   Let's Escape - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Let's Escape -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: