The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-65%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
209 € 599 €
Voir le deal

Partagez
- A visage découvert [Horacio et Lucy] -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 278
Age IRL : 28
MessageSujet: A visage découvert [Horacio et Lucy]   A visage découvert [Horacio et Lucy] EmptyMer 10 Juin 2020 - 21:06
Lucy replaça la capuche de son sweat, ça lui donnait chaud, mais c’était bien mieux comme ça. Au moins, les clients du motel ne la reconnaissaient pas aussi facilement et elle était bien moins embêtée. Encore une fois, à la hanche, sa lame rythmait ses pas et lui donnait un poids réconfortant. Dans son sac, elle avait récupéré quelques cds de musiques et des clefs usb. Ça l’amusait beaucoup d’en acheter, c’était comme une sorte de kinder surprise. Elle était passé voir Curtis également, refaire sa réserve d’herbe, consommée durant la soirée. Mais alors qu’elle regardait des tissus à un étal, la rousse perçu un mouvement à ses côtés. Au début elle ne tourna pas la tête, ça pouvait être simplement un autre client regardant les marchandises. Mais quand Lucy tourna la tête, elle se rendit compte que ce n’était pas un client lambda.

À un mètre d’elle, se tenait la belle stature d’Horacio, il semblait d’excellent humeur, il la regarda, visiblement très fier de lui même. La rousse lui sourit en hochant la tête, la surprise passée, elle le salua : « Bonjour Horacio, c’est une belle surprise de te voir ici. » Un léger sourire aux lèvres, rien de trop extraverti, elle ne disait pas textuellement qu’elle était contente de le voir. Même si en fait, elle appréciait plutôt le Français, il avait un bel esprit et de belles manières, ça parlait pas mal à la rousse. Se désintéressant totalement de l’étale, elle fit face à son aîné, c’était tellement étrange de le voir en dehors du motel. Dans un rapport de force d’égale à égale et non plus de clients à vendeuse de charme. Évidement, la rousse restait méfiante, peut-être pouvait-il l’avoir suivit depuis le motel ? Mais une part d’elle même n’avait pas envie de croire que c’était un homme dangereux.

Pour Elle, c’était juste quelqu’un proche de la cinquantaine qui cherchait de la compagnie et qui se montrait un peu plus raisonnable que ces hommes voulant une jeunette les chevauchant jusqu’au bout de la nuit. Enfin… c’était possible aussi, mais en tout cas, il était bien plus subtile que les autres. Toujours en parlant doucement, elle lui demanda : « Je peux faire quelque chose pour t’aider ? Tu voudrais prendre rendez vous… ou simplement parler avec moi ? »


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
Administratrice
Trader
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 614
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: A visage découvert [Horacio et Lucy]   A visage découvert [Horacio et Lucy] EmptyJeu 11 Juin 2020 - 15:50
Alors, c’était vrai. La discussion qu’il avait avec Jack lui arracha un bref pincement au cœur qu’il s’éclipsa très rapidement dans la foulée. Zack était mort, c’était un chasseur qui l’avait eu, et Kara qui avait fait en sorte de payer la mise. Probablement parce que le blond était terriblement dangereux et qu’on ne pouvait pas le laisser en paix, au risque de le voir se relever et renaitre de ses cendres. Ça lui faisait mal, parce qu’il avait du respect et de l’admiration pour Zack, mais si c’était ainsi, alors il ne pourrait plus rien y changer.

Il mit un terme à la conversation qu’il avait avec Jack, et le laissa là, prêt à rentrer chez lui. Horacio laissa échapper un soupir et se fit amer l’instant d’après. Ses yeux allèrent de ci de là au No Man’s Land, à la recherche d’une personne avec qui échanger ses prises, mais le cœur n’y était pas franchement. Peut-être que rentrer serait une bien meilleure initiative, compte tenu du fait qu’il n’avait pas ce qu’il fallait pour mener une négociation habile. Il fut d’ailleurs sur le point de le faire quand il aperçut la silhouette de Lucy.

Il la reconnut immédiatement, sans même avoir besoin de réfléchir. Et il songea à elle. Au fait qu’elle pourrait peut-être le distraire, peut-être faire quelque chose pour lui. Il n’était pas sûr de vouloir quoi que ce soit de sexuel, mais si ça pouvait lui changer les idées alors peut-être que ça pourrait valoir le coup. Horacio se présenta à elle en se portant à ses côtés, débarquant à sa suite alors qu’elle le reconnut immédiatement. Une belle surprise ? Il prenait.

Madame, fit-il d’un sourire. Il avait très bien retenu le fait que son prénom relevait forcément de son intimité. Hors de question, dès lors, de le livrer en plein milieu du No Man’s Land. Alors, il se contentait d’un Madame, sobre. Je viens d’apprendre une mauvaise nouvelle et j’ai besoin de me changer les idées, admit-il alors en se détournant avec elle de l’étale où elle se trouvait. De quelques pas seulement visiblement. Ils n’avaient pas besoin de partir d’ici : Tu aurais du temps à m’accorder ? Demanda-t-il courtoisement.


Bella Ciao
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 278
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: A visage découvert [Horacio et Lucy]   A visage découvert [Horacio et Lucy] EmptyVen 12 Juin 2020 - 13:47
Lucy garda ses grands yeux azurs dans ceux d’Horacio, son client, on ne pouvait pas encore dire son ami semblait réellement perturbé. Il venait d’apprendre une mauvaise nouvelle… certainement un décès, ça pouvait être quoi d’autre de toute façon par les temps qui couraient ? « Madame » accepta de se détourner de quelques pas, voilà qu’elle appréciait cette appellation, cette discrétion de sa part. C’était un geste anodin, mais très respectueux. Une bouffée d’empathie lui caressa doucement le cœur quand il lui demanda son temps : « Oui, je peux t’en accorder un peu si tu le souhaite… tu veux qu’on aille au motel ? » Emphatique mais également pragmatique la jeune femme, elle n’allait pas louper une occasion de gagner un peu d’argent… Mais elle se ravisa en voyant le visage d’Horacio.

En dépit du sourire et de sa courtoisie, il semblait clairement avoir besoin de parler, si bien qu’elle eut un moment d’hésitation. Peut-être pouvait-elle lui faire cette fleur ? Une petite discussion informelle au no man’s land… de quoi lui prouver qu’elle était gentille et qu’il faudrait revenir la voir quand il voudrait. Une façon de promouvoir ses talents en somme. Doucement, elle prit l’homme par le bras et l’entraina un peu plus loin… La tête basse, toujours cachée par sa capuche. Ils s’éloignèrent un peu de la foule pour trouver un coin plus isolé. L’espace d’un instant, elle envisagea de sortir du hangar, qu’ils profitent d’un réel instant t’intimité. Mais… elle se ravisa, pour finalement aller s’assoir contre un mur, après avoir éloigné du pied les immondices.

D’un geste de tête, elle invita Horacio à se mettre à côté d’elle, puis la rousse se laissa aller à retirer sa capuche, dévoilant sa rivière de feu. Elle se passe une main dedans, ébourifant ses boucles avant de finalement poser sa main sur celle du Français. « Tu peux me parler si tu veux maintenant, ce qui se dit entre nous le restera. Tu as ma parole d’honneur. » Elle serra ses petits doigt autour de ceux de l’homme avant de lui sourire et de poser sa tête contre son épaule. Un climat de proximité pour créer la confiance, de la douceur pour le pousser à se croire protégé… une illusion, un théâtre… tout n’était que théâtre, avec une pointe de réalisme car elle avait en face d’elle, un homme qui n’était pas une illusion. A défaut d’être Jeff, il en restait pas moins un client qu’elle appréciait beaucoup.



Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
Administratrice
Trader
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 614
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: A visage découvert [Horacio et Lucy]   A visage découvert [Horacio et Lucy] EmptyVen 12 Juin 2020 - 14:54
Il ne dit rien quand elle accepta, et se laissa guider par la rouquine qui semblait prendre les choses en mains. Il lui laissait cette occasion, ce pouvoir aussi, comme si ça n’avait aucune importance. Lorsqu’ils furent à l’écart, le brun attendit qu’elle s’installe pour venir se mettre à ses côtés. Le sol lui semblait terriblement bas, et lui terriblement vieux l’espace d’une seconde. Sa fierté en prenait un coup mais ça n’était rien comparé au vide de sentiments qu’il éprouvait constamment depuis toujours.

Lucy lui souffla qu’il pût lui parler, de ce qu’il voulait et que ça resterait entre eux. Il hocha la tête, pour la remercier d’abord de faire tout ça. Horacio aurait aimé commencer par un sujet léger, mais il n’en avait pas. Et il n’était pas rare pour lui de montrer d’abord une faiblesse pour attirer la pitié. N’était-ce pas aussi utile que le reste ? Il n’y avait pas de honte à avoir, seulement des biais qu’il fallait utiliser :

Je viens d’apprendre la mort d’un très vieil ami, expliqua-t-il à sa voisine en plongeant son regard dans le sien avant qu’elle pose sa tête contre son épaule. De ses doigts fins enroulés autour de sa main, Horacio resserra doucement sa prise et esquissa un sourire attristé dans le fond, mais égal à ce qu’il était. Je ne suis pas du pays et tu le sais, c’est d’autant plus frustrant qu’en faisant le point, je me rends compte qu’il ne me reste quasiment plus rien de qui j’étais à l’époque.

De sa réputation, de son pouvoir, de son argent. Rien n’avait été utile. Il fuyait encore les représailles du groupe de Daniel qui avait refait surface depuis lors. La cicatrice à son épaule le chauffa un bref instant, comme un rhumatisme qui s’éveille en temps de pluie. Il soupira :

Je me sens vieux, admit-il alors d’un ton monocorde et clairement lassé. Mais il se redressa sensiblement, comme pour se grandir et rassembler ses esprits. Je ne veux pas t’ennuyer avec ça, ceux sont les mots d’un homme qui approche de la cinquantaine et qui ne voit plus quoi faire de son expérience, fit-il avec un bref rire. Ca n’est pas amusant pour toi qui as encore toute ta jeunesse à vivre.

Tout ce qu’il n’aurait plus jamais, donc. Parce qu’il finirait par mourir, comme tout le monde. Comme Zack.

Mais merci de prêter ce temps, je te le revaudrais, assura-t-il alors, comme une promesse.


Bella Ciao
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 278
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: A visage découvert [Horacio et Lucy]   A visage découvert [Horacio et Lucy] EmptyVen 12 Juin 2020 - 20:20
Très doucement, Lucy bougeait sa main sur celle d’Horacio, la caressant, lui effleurant simplement la peau. Comme pour insuffler du réconfort et du courage dans le corps du français. L’homme commença enfin à se confier, sur la mort de son amie. Presque plus par politesse qu’autre chose, la rousse dit : « Je suis désolé de l’apprendre Horacio… » Mais à voix basse, pour ne pas l’interrompre, le laissant se confier jusqu’au bout et ce qu’il avait à dire toucha bien plus la danseuse… Cette impression qu’il décrivait, cette solitude, elle l’avait déjà ressenti alors qu’elle était à peine une adulte. Quand toutes les bases qu’elle avait s’étaient brutalement effondrées comme un château de carte.« Tout perdre… dans un endroit étranger, je peux comprendre Horacio… pas totalement, pas de la même façon, mais je comprends ton sentiment de solitude et ta perte d’espoir. »

Lui souriant, Lucy ajouta cependant une note d’optimisme à ses propos, ceux vis-à-vis d’elle. Qu’il se confie à elle ne la dérangeait pas… pas du tout au contraire. C’est avec assurance qu’elle commença sa phrase « Tu m’ennuis pas, je t’assure, sinon je n’aurais pas accepté de te parler, tu ne me dois rien… A défaut d’étudier les étoiles, je peux au moins écouter les gens parler… » Cependant, sa voix mourut sur les derniers mots… le regret, la douleur, même après tout ce temps après ce qu’elle avait considérée comme de l’acceptation… Elle posa un regard sur Horacio, il avait peut-être tout perdu, mais il avait néanmoins une vie de réussite derrière lui… Non, elle n’était pas en train de dire qu’elle avait souffert plus que lui, au contraire, mais le parallèle s’était immédiatement formé dans son esprit.

Serrant la main d’Horacio dans la sienne et l’obligeant à tourner la tête de l’autre, forçant le français à soutenir son regard. Elle lui déclara :« J’ai perdu la possibilité de devenir astronome quand j’avais 21 ans. Pour payer mes études, j’ai… fais des films et quand le doyen de mon université l’a appris, il m’a renvoyé. Tout mon avenir s’est retrouvé balayé en un claquement de doigt, il ne restait plus rien de moi à ce moment là… Pourtant, j’ai réussi à me relever et à m’en sortir. J’étais une jeune femme idiote sans expérience… Je reste jeune évidement. Mais si j’ai pu le faire, alors toi aussi Horacio. » C’était avec douceur et fermeté qu’elle avait déclarée cela. Avec une assurance à toute épreuve, l’assurance ou bien l’optimisme de la jeunesse.

Lucy libéra la tête d’Horacio et se blotti un peu contre lui, lui offrant un réconfort physique. A voix basse, elle l’encouragea à parler, à se confier sur la perte de son ami : « ça faisait combien de temps que vous vous connaissiez ? Tu… sais comment il est mort ? » C’était peut-être maladroit, mais ça pouvait peut-être lui faire aussi du bien d’en parler… mais elle lui offrit également la possibilité de changer de sujet, il pouvait bien parler de ce qu’il voulait au final : « Mais si tu n’as pas envie d’en parler, je comprendrai, ça aussi »


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Horacio P. Renard
Administratrice
Trader
Horacio P. Renard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/05/2020
Messages : 614
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: A visage découvert [Horacio et Lucy]   A visage découvert [Horacio et Lucy] EmptySam 13 Juin 2020 - 12:42
Tu aurais peut-être fait une bonne psychologue si tu n’avais pas eu pour passion l’espace, ajouta alors Horacio.

Pour le coup, il le pensait. Lucy avait une belle capacité d’écoute, que son métier lui avait enseigné probablement. Il ne pouvait pas déduire d’où ça venait, mais c’était là et ça l’arrangeait bien comme ça. Sans trop en faire, il scruta sa voisine un long moment en laissant aller ses pensées à sa réflexion :

Il est rare d’être vraiment bien écouté. Savais-tu qu’il y avait une différence entre entendre et écouter ? C’est le biais de la compréhension, nous entendons tout mais arrivons-nous vraiment à tout écouter ? Tous les doubles discours et les sous-textes ? Demanda-t-il, comme s’il était prêt à partir dans un débat avec elle.

Sauf qu’en fait, il n’avait pas vraiment à cœur de débattre, de faire valoir son point de vue, d’apprendre ou d’enseigner. Il s’en rendit compte parce que son attitude vibrait moins du charisme qu’il avait d’ordinaire, et il eut l’impression d’être fatigué soudainement, comme vidé de ses forces et de sa volonté. Rentrer, se poser, boire un verre et dormir aurait été plus judicieux que tenter d’en parler avec qui que ce soit. Qu’importait les efforts de Lucy d’ailleurs.

A nouveau, il posa sur elle un regard franc alors qu’elle lui expliqua son parcours et de comment elle avait été contrainte d’abandonner ses rêves avant de se relever. Il fronça un sourcil, conscient qu’il s’agissait là d’un de ces instants charniers qui pouvaient faire la différence s’il procédait habilement avec elle. Avec un petit effort, il pourrait peut-être… endormir sa vigilance, et goûter lui aussi à cette jeunesse qu’il n’avait plus :

Pourquoi as-tu fait ces films ? Demanda-t-il après un temps de silence long entre eux. Etais-tu dans le besoin, à cette époque ? S’inquiéta-t-il faussement.

Probablement, il imaginait mal qu’on puisse faire ça par conviction profonde ou passion. Mais ce changement de voie avait forcément des ramifications, des implications, nombreuses, dont il n’avait pas idées. Un désir puissant de réussite, un besoin d’argent, une peur de l’échec, une envie d’indépendance ? Ou une faible estime de soi aussi.

Une dizaine d’années, répondit-il à Lucy en détournant les yeux. Et non, je ne sais pas et je ne veux pas savoir. Il n’aura pas d’enterrement digne, c’est déjà insupportable, ajouta-t-il.


Bella Ciao
Revenir en haut Aller en bas  
Lucy Fields
Reign of Venus
Lucy Fields
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/03/2020
Messages : 278
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: A visage découvert [Horacio et Lucy]   A visage découvert [Horacio et Lucy] EmptySam 13 Juin 2020 - 19:49
Lucy sourit au compliment d’Horacio, il n’était pas le premier à lui dire, c’est qu’il devait avoir un fond de vérité. Comme quand on lui disait qu’elle était bonne à l’époque des films. Elle baisse cependant les yeux quand il lui demanda pourquoi elle avait choisi de faire ces films plutôt qu’autre choses… « J’ai fait ces films car j’étais stupide et trop fière pour… réaliser la portée de mon acte. C’était juste après la crise des subprimes, je ne voulais pas devoir de l’argent à ces saloperies de banques de merde ! Mais les études à Berkeley coutaient bien trop cher, des centaines de milliers de dollars, mes parents voulaient m’aider à payer, mais j’ai refusée… Je voulais m’en sortir comme une grande. Regarde le résultat… » Dit-elle amèrement, inconsciente qu’elle baissait sa garde d’une façon bien trop importante. Elle eut un frisson de dégout, encore et toujours. Il y avait ces flashbacks de certaines scènes, la douleur de certaines positions, l’humiliation à devoir réclamer la semence d’un homme comme si elle en voulait plus que tout… Elle étouffa un hocquet de dégout… non, il ne fallait pas qu’elle se montre faible devant Horacio, c’était lui qui avait besoin d’aide, c’est lui qui avait perdu son ami. C’est lui qui reviendrait lui donner des ressources si elle l’écoutait encore correctement !

Il continua à lui parler de son ami… Lucy imaginait sans problèmes la peine qui devait lui saisir le cœur. C’était un ami de longue date d’après ce qu’il avait l’air de dire… Horacio semblait vraiment souffrir de la perte de son ami, comment pouvait-elle l’aider à surmonter cela ? Il ne voulait pas en savoir plus… ça pouvait certainement se comprendre. Pas de sépulture, pas de repos, pas de… d’héritage. Une mort anonyme, oui… Lucy comprenait le mal que ça pouvait infliger à Horacio. La rousse se serra un peu contre lui et elle commença à lui parler, à lui vendre du réconfort. Comme elle pouvait : «D’après les modèles actuels, tous les atomes qui existent se sont retrouvés en un seul point au début de l’univers. Le big bang, je ne t’apprends rien. » Elle le regarda dans les yeux, captant son attention d’une pression de l’épaule : « Pour moi, tous les atomes qui nous composent cherchent à retrouver ceux dont ils ont été proche… c’est peut-être idiot, mais si ton ami n’as pas de sépulture, alors ce qui le compose va pouvoir se libérer et retrouver ceux dont il a été proche. Pour moi… vous allez finir par vous retrouver, un jour ou l’autre. »

Lucy se laissait rarement aller à partager sa spiritualité à ce niveau, mais le fait d’en parler à Horacio, de lui dire que c’était peut-être mieux comme ça ? Peut-être que la fraicheur de sa naïveté lui ferait au moins plaisir ? En tout cas, elle avait envie de le croire… En espérant également au fond d’elle-même qu’il ne se moquerait pas de ce qu’elle venait de lui raconter, car elle attachait beaucoup d’importance à cette croyance, même si elle n’avait aucun fondement scientifique, la rousse le plaisait à croire en ça, ça la rassurait beaucoup… Curieuse de connaitre l’opinion d’Horacio, elle ne le quitta pas des yeux.


Personne ne t'arrête jamais car tu as l'allure d'une femme
poursuivie par le temps qui passe
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A visage découvert [Horacio et Lucy]   A visage découvert [Horacio et Lucy] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- A visage découvert [Horacio et Lucy] -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: