The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
- Le calme après la tempête -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 559
Age IRL : 25
MessageSujet: Le calme après la tempête   Le calme après la tempête EmptyMar 9 Juin 2020 - 23:15
Le calme après la tempête.

Feat' Clyde le chiot Le calme après la tempête 2736068674


4 juin 2020, une semaine après l'altercation entre Zelda & Clyde

« Sans déconner Eric, on essaie encore une fois ? » Supplia Maya en tendant son poing serré vers son frère. C'était la troisième partie de pierre-feuille-ciseaux qu'ils faisaient, pour savoir qui d'eux deux allaient rendre les livres à la bibliothèque. Maya, Daniel & Eric étaient de gros lecteurs et avaient accumulé une pile entière d'ouvrages de tout genre et de toute taille. Eric, un sourire aux lèvres, gagna la troisième manche encore une fois. Sa cadette lui donna un coup de poing dans l'épaule, les sourcils froncés. « Tu vas quand même pas laisser ta soeur unijambiste porter cette pile énorme de bouquins jusqu'à la bibliothèque quand même ?! » Eric lui asséna une pichenette sur le nez qu'elle remua frénétiquement et recula d'un air puérile. « Si ! T'as joué, t'as perdu ! T'as qu'à prendre la p'tite brouette, ce sera parfait ! C'est ton gage ! » Evidemment, il y avait dans cet échange une bonne entente et une chamaillerie bonne enfant. Mais un pari était un parti, comme pour faire la vaisselle ou pour se libérer d'une autre tâche ménagère quelconque.

Maya déposa alors les livres dans une petite brouette munie d'un manche et d'une poignée articulée et se mit en route pour la bibliothèque. Ses chaussures montantes en toile battaient la route. Profitant du Soleil environnant, ses cheveux détachés ondulant sous ses pas, Maya arborait sa prothèse qui avait été améliorée par Hector et décorée par Zelda et elle en portant un short assez court en jean, laissant pendre le long de ses jambes quelques fibres déchirées. Un débardeur noir terminait cette tenue rudimentaire mais efficace, captant malheureusement beaucoup trop la chaleur environnante. La petite brouette pour enfant grinçait à un rythme régulier, la lueur du jour se reflétant dans la nouvelle peinture noire et orange flambant neuve qui recouvrait intégralement sa prothèse.

Le grincement de la brouette fit tourner quelques têtes lorsque Maya pénétra dans la bibliothèque avec un demi-sourire, avant que John, qui se trouvait sur place, se lève pour l'aider avec un sourire. « Tu couines mademoiselle, je croyais que c'était ta jambe. » Maya rit après que John lui ait fait un clin d’œil pour montrer qu'il plaisantait avant qu'elle ne reprenne la poignée de ses mains. « Hinhin ! Non t'inquiètes c'est pas lourd à traîner, ça faisait juste long depuis la maison. J'vais ranger tout ça. » S'éclipsant après lui avoir fait un signe demain, la chercheuse qui couinait au rythme de son avancée dans les rangées se mit à ranger petit à petit les ouvrages à mesure qu'elle retrouvait leur place.

Quand, après un petit moment, elle vit se dessiner la silhouette de Clyde, qui arborait encore un joli pansement sur la joue. Cela ne faisait qu'une semaine que l'incident avait eu lieu dans le jardin de chez les Hillard, lorsque, sorti de ses gongs, Clyde encouragea presque Zelda à l'agresser d'une manière provocante. Maya était contrariée par le comportement de Zelda : elle craignait qu'elle ne retienne rien des leçons des événements du mois d'avril, mais en même temps, elle en voulait à Clyde de ne pas avoir conservé son calme lorsque l'adolescente l'avait provoqué. Triturant la pointe d'une mèche de cheveux, Maya soupira et rangea un énième ouvrage à sa bonne place. Remarquant que le prochain de la pile irait parfaitement à l'endroit où Clyde se trouvait, la jeune femme se décida donc à aller vers lui, l'occasion de renouer le dialogue plus sérieusement.

Au dispensaire, elle était passée le voir, ils avaient échangé brièvement sur cette histoire d'informations qu'il avait à délivrer à June, et Maya l'avait déjà reprit sur le comportement qu'il avait eu. Elle ne voulait cependant pas qu'il pense qu'elle laissait tomber l'idée de l'intégrer au Fort et de l'aider à convaincre les autres qu'il était digne de confiance. Jusqu'à présent, il n'avait pas déçu la chercheuse et s'était même montré très coopératif. Non seulement Maya avait été transparente avec lui concernant son rôle de chaperon mais elle ne lui avait pas caché qu'elle avait accepté parce qu'elle était persuadée qu'il était quelqu'un de bien. « Hey, salut l'pirate... » S'annonça Maya avec un demi-sourire en mentionna d'un signe de tête le pansement fraîchement changé du rouquin. Elle laissa retomber la poignée de la petite brouette derrière elle et s'appuya sur son genoux valide pour ranger l'ouvrage tout en bas de l'étagère. « Ouais... J'ai perdu un pari avec mon frère... J'ai l'air con je sais. » Retentant un petit sourire en coin, dévoilant l'une de ses fossettes, elle espérait au moins amuser son complice qui avait très mal prit le fait d'être considéré comme un parasite aux yeux de l'adolescente.

« Comment tu t'sens aujourd'hui ? » Demanda-t-elle d'une petite voix, pour ne pas déranger les quelques lecteurs éparpillés dans l'ensemble de la bibliothèque.




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Le calme après la tempête   Le calme après la tempête EmptyMer 10 Juin 2020 - 12:06
Je ne sais pas pourquoi je suis venu à la bibliothèque à la base… enfin si, j’étais venu rendre un livre pour en chercher un autre. Mais pourquoi y étais-je resté plus que le nécessaire ? Ce n’est pas comme-ci je m’étais posé pour lire de toute façon. C’était peut-être l’instinct, mais dans tous les cas, quand j’ai entendu un grincement et que j’ai vu Maya entrer dans la bibliothèque, j’ai eu un léger sourire. J’étais au moins content de voir quelqu’un ici, cependant, elle semblait occupée et j’ai décidé de ne pas aller la déranger, ça ne servait à rien… Et puis pour lui dire quoi ? Pour la première fois depuis longtemps je ne sais même pas quoi raconter à quelqu’un. Dois-je aller la voir pour lui dire « Hey, comment ça va depuis la teuf ? Tu te remets bien de ta rupture ? » Sérieusement…

Mais bon, je n’ai visiblement même pas besoin de faire cet effort, puisque Maya se dirige finalement vers moi. Elle me salua en me traitant de pirate… C’est vrai qu’entre ma cicatrice à gauche et la nouvelle que je vais avoir à droite… Trois points de sutures et un sermon de Maeve, voilà le résultat de l’acte de Zelda et de ma provocation. Avec le recul, oui je me suis peut-être laissé emporté, mais ça a au moins eu le mérite de la faire réfléchir. Elle était venue me parler quelques heures plus tard. Restait à savoir si les excuses qu’elle m’avait présentés étaient sincères.

Mon attention se reporta sur Maya… non, elle n’avait pas l’air con. C’était simplement rigolo de la voir : «  Si je suis un pirate, alors ça fait de toi la capitaine du navire ? » Elle me sourit, avec ses fossettes de l’enfer. Je n’ai pas vraiment pu m’empêcher de lui rendre tant c’était mignon. Puis, à sa question, je répondis très honnêtement :  »«  Ma joue me fait encore mal, je suis inquiet pour la mission de demain et puis… j’sais pas, on s’est presque pas parlé depuis l’incident… la soirée on était plus ou moins dans notre coin. Merde… Clyde, tu viens de lui dire texto qu’elle t’avait manqué ! Je me suis mordue la langue avant de tourner la tête et de me concentrer, faussement, sur un livre traitant des trains. Putain, il faut vraiment que j’apprenne à fermer ma gueule.

J’ai toussé un peu avant de reprendre et de lui demander si ELLE, allait bien finalement :Et toi ? Tu n’as pas trop de mal avec ces livres ? Tu veux un coup de main peut-être ?


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 559
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme après la tempête   Le calme après la tempête EmptyMer 10 Juin 2020 - 15:26
Le calme après la tempête.

Feat' Clyde le chiot Le calme après la tempête 2736068674


Si Maya n'était pas rassurée au premier abord, elle constatait tout de même que la face de Clyde n'était pas si ammochée que cela et qu'apparemment, la blessure n'était pas si profonde. Seulement, le rouquin lui confia qu'elle était encore douloureuse. La chercheuse soupira alors en se passant une main sur le visage. Quand Clyde lui confia être également contrarié à propos du fait qu'ils ne s'étaient pas parlé plus en détails à propos des derniers événements, la brune écarta ses doigts de son visage pour entrapercevoir le visage du trentenaire à travers ces derniers, avant d'esquisser un sourire dissimuler. Chassant sa main de son visage, elle pencha la tête sur le côté comme pour tenter d'analyser la situation. « Arf... Clyde... » Gémit Maya en faisant une grimace avant d'esquisser un sourire à son accolyte, qui se voulait encourageant.

Donnant un coup de talon involontaire à la petite brouette en métal, celle-ci couina derrière Maya qui attira son attention et lui fit faire volte-face. Voyant qu'il ne s'agissait que de cette stupide brouette, la chercheuse soupira de soulagement en portant une main à sa poitrine avant de lâcher un petit rire et de retourner son attention vers le rouquin. Quand il lui demanda si elle allait bien avant de jeter un oeil à la pile de livres qu'elle avait encore à ranger – il restait bien une petite dizaines d'exemplaires de toute sorte et de toute taille – la chercheuse fit la moue et haussa les épaules. Evidemment, il y avait cette séparation bien soudaine avec Johnson, qui pourtant était motivé à être un partenaire dévoué, une relation qui n'aurait pas été bénéfique pour lui, la chercheuse en était persuadée. Elle regrettait amèrement le départ de Johnson mais avait la tête si occupée par le bureau de médiation et le reste des affaires à régler dans le campement qu'elle n'y pensait pas tant que cela.

« Ça va écoute... J'suis simplement déçue de ce qui s'est passée avec Zelda, oui... Et puis j'ai eu quelques pépins avec Johnson. Mais ça baigne écoute... » Répondit-elle simplement avec un sourire sur le visage, plissant ses yeux noirs en amande. Donnant quelques ouvrages à Clyde en se baissant pour les attraper, elle lui indiqua la tranche du livre pour qu'il le range dans l'ordre alphabétique. Ils n'avaient pas à faire à une bibliothèque municipale, mais chacun d'entre eux essayaient de conserver un minimum d'organisation dans les ouvrages présents dans la pièce, ne serait-ce que pour ne pas passer trois heures à en chercher un. « Merci... » Murmura Maya à Clyde en échangeant avec lui un sourire alors qu'ils tenaient tous les deux la petite pile de livres avant de se pencher de nouveau pour en saisir encore pour les ranger elle-même.

Accroupis tous les deux, le nez dans les étagères pour ranger les quelques volumes plus ou moins imposants, la chercheuse jeta un oeil au rouquin. Celui-ci faisait de vrais efforts pour s'intégrer au groupe. Il savait que la situation était tendue, que June pourrait se montrer expéditive et capable du pire, mais la chercheuse se sentait tout de même un peu fière : elle savait qu'elle avait eu raison de lui laisser sa chance. C'était pour cette raison qu'elle était si déçue du comportement que Clyde avait eu face à Zelda. Il avait cédé facilement à ses provocations alors que la chercheuse tentait tant bien que mal de garder la barque hors de l'eau. « Tu sais... Cette gamine peut vraiment être une plaie quand elle s'y met... Elle croit vraiment à sa loi du plus fort et se la joue un peu shérif dans le Fort... J'imagine qu'elle construit son monde comme elle peut, pour que tout ça ait un sens. » Expliqua Maya à voix basse en s'approchant de Clyde, réajustant la prothèse de sa jambe qu'elle sentait filer dans cette position peu confortable. Elle tenta un sourire et haussa les épaules. « J'comprends que t'aies craqué, elle peut donner envie du pire... Mais je pensais pas que ça irait aussi loin avec elle... » Avoua-t-elle ensuite en approchant un peu plus son visage pour ne pas déranger quelques lecteurs, installés à une table près de l'étagère où ils rangeaient les derniers ouvrages.

Quand ils eurent terminé, elle se leva et l'invita à le suivre un peu plus loin, dans un coin de la pièce moins occupé, puis fronça les sourcils en plantant son regard dans le sien : « Mais si je savais qu'elle ignorerait mes tentatives pour calmer le jeu, j'avais pensé que toi tu m'aurais un peu plus écouté... »




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Le calme après la tempête   Le calme après la tempête EmptyJeu 11 Juin 2020 - 13:06
Ça veut dire quoi son « arf ? » Je dois comprendre quelque chose de particulier ? Mais je laisse couler sans rien dire, je la laisse parler, déçue de ce qu’il s’est passé avec Zelda… oui moi aussi je suis déçu. Elle me dit ça, en rajoutant ses problèmes avec Johnson. Ce connard s’est barré en ne réalisant pas la chance qu’il avait j’ai l’impression. Sérieusement ? Bon, je ne vais pas m’étendre sur le sujet mais il est clair que ça fait souffrir Maya et ça ce n’est vraiment pas cool pour elle. Je comprends un peu mieux sa réaction quand Zelda était là, elle devait un peu avoir les nerfs à vifs.

Nous avons continué à ranger les livres, par ordre alphabétique des auteurs. Etrangement, j’aurai plutôt opté pour un rangement thématique en premier, mais ce n’était pas très important finalement. J’étais simplement content de voir qu’elle me souriait. On n’eut vite fait de tout mettre en place, dans un silence relatif. Seulement rompu par les autres utilisateurs et par une phrase que mon amie me sortit. Je l’ai regardé, pas du tout convaincu par ce qu’en disait Maya : « Elle se construit un monde binaire, bercé par des idées préconçues et une adoration aveugle à June. » Autant je comprenais ses raisons, je comprenais beaucoup de choses et mon point de vue était en partie influencé par cette jeune conne, car elle s’est comportée comme une petite conne, on va ne pas se mentir. « Viendras un moment où on arrêtera de lui pardonner ses actions, son âge ne sera bientôt plus une excuse. Elle me parle de me dresser et de m’éduquer, mais elle est incapable de l’être… Mais bon, c’est pas à moi de le dire de toute façon. » La seule qui pourrait le faire c’était June, elle était bien la seule que Zelda semblait écouter.

Même si la gamine était venue me voir le soir même et que nous avions parlé longuement de ce qu’il s’était passé. Mais je n’avais plus vraiment d’espoir que nos relations s’améliorent réellement maintenant. Peut-être que si elle revenait me parler et qu’elle changeait définitivement sa façon de se comporter avec moi ; peut-être que je pourrai l’envisager. Mais laissons cette gamine de côté, Maya s’approche de moi pour me parler. Suis-je troublé par la proximité, non, évidement, mais c’est bien la première fois qu’elle s’approche autant de moi, que nos visages sont aussi prêt l’un de l’autre. Je détourne les yeux pour l’écouter cependant. J’ai pas envie qu’elle voit mes yeux, car ils risqueraient de me trahir pour le coup.

Finalement, elle me traina plus ou moins dans une pièce un peu plus isolée des autres. Là, elle m’obligea à la regarder droit dans les yeux, au ton de sa voix, j’ai senti de la déception. Dans ma gorge, j’ai senti une boule se former. Le besoin de se justifier peut-être ?

« J’avais simplement atteint le point de rupture Maya… ça arrive à tout le monde. Je vais répété ce que j’ai dit l’autre jour, mais à me faire traiter comme un animal, même pas de la méfiance, mais que j’entende que je suis un cloporte, ça fait pas plaisir. D’entendre que les gens dehors sont à peine digne d’êtres humains… Ici, beaucoup semblent refuser de comprendre ce qu’il a été fait dehors… » Je soupire en me passant la main sur le visage : « De me rendre compte que jusqu’à présent, je ne tenais pas à grand-chose, et que c’est en train de changer… ça me fait peur aussi. J’ai l’impression de ne pas comprendre ce qui m’arrive… »


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 559
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme après la tempête   Le calme après la tempête EmptyJeu 11 Juin 2020 - 14:56
Le calme après la tempête.

Feat' Clyde le chiot Le calme après la tempête 2736068674


Clyde avait l'air troublé mais Maya ne songea pas, l'espace d'un instant, que cela pouvait à voir avec elle. La jeune femme fit la moue lorsque Clyde mentionna de nouveau Zelda pour répondre à ce qu'elle lui avait livré sur son compte, mais esquissa un sourire un peu triste sur le visage. Elle se rappelait de toute cette colère qui avait émané d'elle lorsqu'en peignant sa prothèse, l'adolescente s'était permise de lui manquer de respect à ce point. Zelda parlait aux autres, adultes ou non, comme à des personnes inférieures à elle. quand bien même elle était sous l'impulsion et l'influence de June, Maya pensait comme Clyde : avec le temps, il serait impossible de laisser passer son comportement simplement parce qu'elle était plus jeune. C'était d'ailleurs pour cela que Maya aussi avait explosé le lendemain de leur altercation dans le jardin. June avait peut-être une manière parfois pédante de diriger cet endroit, elle n'en restait pas moins très cordiale et correcte avec l'ensemble de la population du Fort. Si la chercheuse ne pouvait porter l'avocate dans son coeur, elle pouvait au moins lui accorder son professionnalisme, qu'elle respectait.

« Oh, elle parle comme ça à tout le monde... Et je dois t'avouer que... Arf... » Encore une fois, Maya soupira mais laissa échapper un petit rire avant de lever le regard vers Clyde. Celui-ci n'était pas considéré comme immense mais dépassait tout de même le petit gabarit de Maya d'une bonne tête. Elle haussa les épaules pour elle-même et avoua la réaction qu'elle avait eu auprès de l'adolescente, vingt-quatre heures à peine après celle du rouquin. « T'inquiètes pas va... Pour tout t'avouer, j'ai littéralement pété un plomb avec elle le lendemain. Elle m'a poussé à bout moi aussi... » Esquissant un sourire à l'adresse de Clyde, elle attrapa une mèche de ses longs cheveux bruns et la tritura entre ses doigts. « Bon j'admets, j'me la suis pas jouée Rambo à sortir le couteau sous la gorge, mais quand même... T'as raison, elle peut pas être considérée comme une gamine. J'ai arrêté de la considérer comme une gamine, c'est aussi pour ça que j'lui suis rentrée dans le lard. Les adultes ne se parlent pas de cette façon que je sache. »

Les sourcils désormais froncés, Maya observa Clyde se passer une main sur le visage. Il avait quelque chose d'attendrissant dans le regard, bien que son état soit préoccupant car en plein questionnement sur sa propre personne. Compatissante, Maya pressa son avant-bras d'une main tendre en pencha légèrement la tête sur le côté. « Finalement tu t'es découvert une passion pour quelque chose par ici ? J't'avais dit que ça valait le coup de pas se buter aux méfiances des autres ! » Dit-elle alors en toute innocence, plissant ses yeux noirs et esquissant un sourire sincère. « Tu veux qu'on aille faire un tour dehors ? » Demanda-t-elle dans la foulée. Si l'air devenait de plus en plus chaud, une rare brise se faisait encore ressentir par moment et rendait encore agréable les balades à cette heure de la journée. Si Clyde avait l'esprit embrumé, une petite marche en bonne compagnie ne lui serait pas de refus. Maya savait qu'elle agissait comme un tampon entre lui et quelques autres personnes du campement. Elle pouvait bien alors lui offrir un petit moment de répit en bonne compagnie. Laissant la brouette à l'extérieur de la bibliothèque, contre un mur, Maya l'invita à la suivre sur les routes du campement, où ils croiseraient de temps à autre quelques passants, rien de bien grandiose.

« Ce que Zelda a dit, à propos de te traiter comme un animal, ce n'est pas l'opinion général. C'est juste elle qui interprète les trucs à sa sauce aussi... » Le rassura Maya en esquissant un sourire en coin. « Tu ne peux pas interdire aux gens de se méfier... Certains ont vécu des trucs vraiment pas marrants, d'autres sont méfiants de nature... Tu pars en mission avec les autres, tu files un coup de main, tu livres des informations... Tu peux pas faire de la magie non plus. »




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Clyde Lyon
Clyde Lyon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 05/06/2019
Messages : 431
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Le calme après la tempête   Le calme après la tempête EmptySam 13 Juin 2020 - 2:41
Ça doit me rassurer que quelqu’un d’autre se prenne la gueule avec Zelda ? Non, ça ne devrait pas me rassurer, c’est signe qu’il y a vraiment un problème avec cette gamine quand même. En dépit de tous ses efforts pour arranger la situation avec moi, elle semble être instable et compliqué avec tout le monde… j’ai presque pitié pour elle à ce niveau. Se mettre Maya à dos… C’est honteux, comment peut-on se mettre une telle femme à dos ? L’incarnation des fossettes et de la gentillesse. Ça me fait mal au cœur de l’imaginer en colère… C’est normal si j’ai envie de lui faire un câlin ? Pas de câlins, pas de contact physique, surtout pas en public, même si les chemins sur lesquels nous sommes sont assez désert. Ça serait très mauvais pour elle, pour nous, si quelqu’un était témoin d’un quelconque rapprochement, même si c’est juste un simple câlin. A la place, je dois me contenter d’un : « J’espère que ça ne se reproduira plus, savoir que tu te prends la gueule avec elle pour moi… je suis désolé de t’infliger ça, j’espère que ça ne te portera pas de préjudice à l’avenir. »

Espoir probablement, un peu présomptueux… mais j’ai envie de croire que mon épisode rambo, ma défiance envers cette gamine ne retombera vraiment pas sur Maya. Mais finalement, elle daigne enfin changer de sujet, tant mieux. Sa question me semble tellement sincère et ma réponse me semble si… ordinaire : « Passion… J’aime passer du temps avec toi, tailler la pierre à un côté très relaxant et j’aime bien ta compagnie. J’aime lire aussi, ça faisait si longtemps que je n’avais pas lu. » La dernière fois que j’ai passé un peu de temps pour lire, j’ai eu affaire à Milow, on a dû se battre contre une demi-douzaine de mecs… Sans plaisanter, c’était chaud ce jour-là. En disant ça, je n’avais même pas fait attention à la première partie de ma réponse… C’est seulement quand j’eu finit que j’ai réalisé ce que j’ai dit. J’ai avoué que j’aimais la compagnie de Maya… en espérant qu’elle comprenne simplement que je la trouvais sympa, ça me ferait peur si elle comprenait autre chose. Comment réagirait-elle si elle comprenait autre chose ?

Reste calme Clyde, tu dois faire comme si de rien n’était, ne montre pas que tu es perturbée par la situation. Ne montre pas que tu as peut-être honte des mots que tu as prononcés… Je change de sujet bien assez vite, sauf qu’en fait, je me retrouve à faire pire que mieux… Dans le sens vulnérable, c’est pas mal. Bravo Clyde, t’es un idiot.

« Je sais que c’est une question de temps et de comportement… Je sais mais c’est très dur et je pense que sans toi je serais simplement incapable d’y arriver Maya. » Voilà qui est dit… Je suis maintenant dedans jusqu’au cou. Quel que soit son interprétation de mes paroles, elle sait maintenant l’importance que son travail, sa personnalité et sa présence représente pour moi. Quant à moi, que suis-je pour elle ? Simplement une mission ? Ou est-elle sincère quand elle dit qu’elle apprécie ma compagnie… mais pourquoi je doute ? Pourquoi… C’était quand même mieux avant… mieux quand j’étais un parfait connard qui ne se souciait que de lui et qui ignorait l’opinion des autres.


But we do what:
 

Survival is a nasty
piece of business.
we have to do
.
Revenir en haut Aller en bas  
Maya Hillard
Maya Hillard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 12/01/2020
Messages : 559
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme après la tempête   Le calme après la tempête EmptySam 13 Juin 2020 - 22:38
Le calme après la tempête.

Feat' Clyde le chiot Le calme après la tempête 2736068674


Le fait que Clyde s'en veule à propos de la dispute entre Zelda et Maya avait quelque chose de touchant. La chercheuse esquissa un sourire avant de lever les yeux au ciel. S'il savait depuis combien de temps Maya gardait cette colère en elle, il ne serait certainement pas en train de s'excuser. Maya avait passé beaucoup de temps à prendre sur elle quant au comportement de l'adolescente, à tenter de la comprendre et de l'excuser, mais cette fois-ci, ça avait été la goutte de trop. Elle n'avait supporté ni les insultes, ni les remarques cinglantes et avait littéralement explosé contre sa colocataire. « Ne t'en fais pas... Ce n'est pas parti de votre dispute. C'est à cause de tout un tas de trucs. Elle devrait apprendre à garder sa langue dans sa poche, elle ne comprend pas que ce n'est pas son honnêteté – Maya fit des guillemets avec ses doigts – cinglante qu'elle arrivera à être une bonne dirigeante... » Dire que cette gamine pensait pouvoir être la tutrice à son tour de l'enfant à venir de Misha et Clayton, si jamais il leur arrivait malheur...

Cependant, quand Maya mentionna "une passion", elle ne s'attendait pas à ce que Clyde lui réponde quelque chose en rapport avec elle. Elle tourna la tête vers lui en marchant, un sourcil arqué, avant d'esquisser un sourire en coin, touchée en un sens. Non seulement sa mission valait quelque chose, mais en plus, elle se sentait apprécié par un homme dont la tête était mise à prix, du moins par quelques personnes du Fort. « C'est gentil... » Se contenta-t-elle de répondre en relevant le regard vers lui, les fossettes creusées par son sourire. Haussant les sourcils, sa remarque littéraire la toucha. Non seulement il se rendait compte que le contact avec les autres pouvait être agréable mais en plus, il semblait comprendre tout l'intérêt de défendre leur rythme de vie. « Tu vois, ça vaut le coup de pouvoir se poser ici... » Encore une fois, Maya souriait, mais d'un sourire plus taquin, plus espiègle, l'air de dire au rouquin j'te l'avais bien dit. Elle rit à sa propre remarque et jeta un coup d’œil autour d'eux. Elle avait remarqué depuis quelques temps, en la compagnie du trentenaire, que beaucoup moins de visages se retournaient sur leur passage. Petit à petit, lentement mais sûrement, les habitants du Fort se faisaient à l'idée de compter Clyde parmi eux. Il était encore considéré officiellement en essai, mais Maya espérait, au fond d'elle, qu'il reste. Pour son bien... Mais peut-être aussi simplement parce qu'elle appréciait sa présence.

Bien sûr, elle était touchée par la remarque du barbu, mais elle ne pouvait pas être entièrement d'accord. « Pas seulement Clyde... J'veux dire... C'est toi qui fait tes propres choix, je ne suis pas là pour t'amadouer ou t'acheter, juste pour te dire les choses telles qu'elles sont. » Il y avait dans les paroles de Maya une certaine sagesse, habituellement réservée à son père. Peut-être qu'au fil des années, il finissait pas déteindre sur elle finalement. « Tu sais, la première fois que je t'ai proposé de t'enseigner la taille, j'ai pensé que tu me volerais du matériel, pour fabriquer une arme ou simplement attaquer quelqu'un... Mais... Je crois que j'ai eu raison de te faire confiance. » Elle esquissa de nouveau un sourire, cette fois ci au coin des lèvres et arqua de nouveau un sourcil. « Je sais pas pourquoi, je sentais que t'allais pas me la mettre à l'envers. »

Elle était contente de pouvoir parler avec Clyde parce qu'il avait un tempérament qui lui permettait d'être complètement sans filtres. Même dans le cadre de sa mission, Maya avait été claire avec lui et ne prenait pas de gants avec lui. C'était peut-être pour ça qu'ils s'entendaient bien : il n'y avait pas de manières, mais la jeune femme n'avait jamais fait semblant et s'était toujours montrée transparente. « À propos de ce que tu m'as dit... La dernière fois, avec Zelda... Ces informations... Qu'est-ce que tu en as fait ? Je veux dire, tu sais que ça te permettrait de te faire racheter, en échange d'une place ici. Ça prouverait à June ton honnêteté. Je n'suis pas toujours d'accord avec sa manière de faire, mais elle est juste. » Conseilla Maya en lui avouant son avis à propos de l'avocate qui dirigeait cet endroit. Zelda avait eu raison en un sens : si June avait vraiment voulu tuer Clyde, elle l'aurait fait sans plus attendre et aurait été capable de le faire torturer, comme les autres, simplement pour lui soutirer les informations avant de s'en débarrasser.




HERE COMES THE SUN

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Le calme après la tempête   Le calme après la tempête Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Le calme après la tempête -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: