The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Valise rigide à roulettes pivotantes ...
Voir le deal
45.14 €

Partagez
- Bad at love -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2705
Age IRL : 27
MessageSujet: Bad at love   Bad at love EmptyLun 8 Juin 2020 - 13:02
Les temps semblaient confus. A chaque fois que le ciel semblait au beau fixe, Connor avait l’impression que l’orage ne tarderait pas. D’une manière ou d’une autre, l’horizon se couvrait, la température baissait, et sa vie n’était qu’un éternel renouveau dans la tempête. Dernièrement, les bousculements avaient été nombreux, et son comportement en général en avait été bousculé. Lui qui avait dit à Joey qu’il voulait parler avec Isha, lui dire la vérité et encaisser sa réaction avait été contraint de reculer la date parce que d’autres histoires s’étaient rajoutées par-dessus.

Ça n’était pas des prétextes, et ça n’était pas de la lâcheté. Connor avait conscience qu’il n’y aurait jamais de bon moment pour ça, quoi qu’il arrive. C’était juste frustrant qu’un problème n’arrive jamais seul. De la naissance de ses sentiments pour Joséphine, de la longue discussion au désespoir notable de Valérian auquel il n’était pas insensible, ou du retour d’Elena qu’il pensait morte et de qui il faisait son deuil depuis des mois… C’était surtout ce dernier point qui lui faisait mal au ventre. Autant il comprenait que Milow n’ait pas gardé ça pour lui, autant il devait bien admettre que c’était très difficile à encaisser.

Non mais qu’il n’était pas content que son ex-compagne soit vivante. C’était tout le contraire. Mais… Il ne savait pas ce que ça impliquait. Car Elena était Elena. Qu’ils avaient été ensemble si longtemps. Qu’il l’avait aimé au point d’en perdre la tête. Qu’il l’avait mal aimé sans doute, et que ça lui nouait les tripes de l’admettre et de ne plus savoir quoi faire. Parce que la conquérir restait aussi une option, tout en sachant qu’il lui en voulait tellement pour ce qu’il s’était passé lors de la rupture. Quand on se brisait autant, est-ce que ça valait le coup de s’aimer ? Est-ce que les sentiments suffisaient ?

Et à côté, il y avait Joey. Et Joey lui faisait tellement de bien, juste en étant là. Elle n’avait besoin que d’un sourire pour le rendre plus humain, plus… Lui-même. Et ça, c’était ce qu’il allait devoir dire à Isha. Qu’il s’était connement entiché de son ex-femme, qu’il n’y pouvait rien, qu’il se sentait merdeux et que… Qu’il était prêt à faire l’impasse sur ce bonheur si ça pouvait permettre à son ami – parce qu’il le considérait comme ça – de pas être malheureux. Il ne savait pas ce qui était le pire dans tout ça. D’avoir l’espoir que ça se passe pas trop mal ou de savoir à l’avance que ça allait briser quelque chose quand même.

T’as un peu de temps pour discuter ? Demanda-t-il frontalement en se présentant à Isha qui faisait dieu savait quoi sous le capot de la Camaro : Y’aura jamais de bon moment et j’ai besoin de te parler, ajouta-t-il, sombre.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 1235
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Bad at love   Bad at love EmptyMar 9 Juin 2020 - 13:29
Celui qui est pas parano


Faire confiance c’est compliqué pour moi, j’ai mes raisons d’être parano. Et puis, un bon lutteur sait quand il ne doit plus encaisser plus de coups à l’instinct, et le mien me dit bien que de ce coté là, j’ai plutôt pas intérêt à me bouffer une trahison de plus dans la gueule. Du coup, j’ai un peu flippé de me plaire au camping paradis alors que je connaissais pas du tout Connor. Le mec est cool, vraiment genre le gendre parfait qui n’est censé exister que dans les télénovelas qui ramollissaient plus la cervelle de ma vieille que la came.

Est ce que je sais que ce que je fais est mal ? Consciemment, je sais pas, j’ai tendance à plus voir mon action comme de la prudence, Inconsciemment, c’est fort possible que je m’en doute j’ai fait ca en douce. Dès que j’ai eu un peu de temps à moi, ce qui commence à devenir compliqué avec mon emploi du temps chargé, je suis retourné dans l’antre de Connor d’avant la fin du monde fouiner. Il n’avait pas menti sur grand-chose, quoi que non, sa baignoire à bulles c’est bien une piscine… sur un pur balcon ou la baraque de Logan aurait tenue. Son appart, un truc de fou : une vitrine du luxe, de la famille et aussi de lui-même… impossible de pas savoir qu’il avait pas remporté des trucs de sport. Vous croyez que c’est en vrai or ses statuettes ? Ah… non…même pas. En même temps, j’aurais fait quoi avec de l’or de nos jours ? Ca n’a plus aucune valeur. Je ne trouve rien qui laisse à penser que c’était un tordu ou qu’il m’avait raconté des conneries.  

J’aurais pu en rester là, mais ca aurait été mal me connaitre. Donc, possible que j’ai profité que tout le monde soit occupé pour aller aussi fouiller la caravane. Me jugez pas !! J’ai rien volé alors ca compte pas !!!! C’était déjà plus intéressant… en fait non, pas du tout. Outre le fait qu’il a un pote qui s’appelle Ludwig, que Connor a vraiment un souci avec les tisanes il n’y a que la cartes avec les notes et emplacement du fameux « autre camps » qui m’ont semblé pertinent. Ouai… et le dessin de Gemma. Pourquoi il l’a enlevé ? Il le trouve moche maintenant ? Bref, Connor Shepard semble bien être ce qu’il prétend. Je sais pas si ca me flippe ou pas au final. Peut être que j’espérais trouver un truc pour tout arrêter plutôt que prendre le risque de me ramasser… encore.

Passer ce « sniffage » de cul à ma façon, c’est vraiment plus sereinement que j’ai envisagé de rester ici pour de bon.  Après tout, Millow apprend vite, mais on ne devient pas mécano en quelques mois et un groupe comme le leur a vraiment besoin d’une personne qui sait tenir les véhicules en état. Peut être même que je saurais arrêter complétement la cage si je me lançais dans les missions aussi?

A ce moment là, je saurais me risquer à une lettre à Joey pour lui expliquer la situation et le fait que j’étais capable de vivre sans (trop) de violence. Ca changerait surement tout ! Daniela avait relancé, malheureusement, un peu trop le poison de l’espoir qui me rongeait déjà dangereusement, en affirmant que je manquais à mon ex. C’est sa colloc après tout, elles doivent forcement se confier l’une à l’autre ? Et puis, ça aurait vraiment été cruelle de sa part de me dire ça si elle ne sous entendait pas plus. Car moi, j’ai vraiment entendu « elle t’aime encore, accroche toi ». Oui, j’ai une oreille aussi sélective que mon traducteur de mots. Il y avait, aussi, eu ma rencontre avec Joey m’avait laissé penser que si j’arrivais vraiment à régler mon petit souci de violence », ca pourrait tout changer. Autant dire qu’en ce moment, tout était au beau fixe dans ma tête. Travailler sur la Camaro de Connor était juste la cerise sur le gâteau, mais quelle cerise putain !

Qu’est ce qu’il y a de plus kiffant que d’avoir les mains dans une telle déesse qui dévoile ses secrets petit à petit ? Pas grand-chose et surement rien qui soit à ma portée, du moins pour le moment. Putain, je déconnais pas quand je disais que la Chevrolet Camaro était un petit bijoux de technologie et le moteur le plus performant du pays. La bidouiller depuis des jours est vraiment un privilège. J’aurais pu essayer de changer la motorisation pour passer à un système hybride moins gourmand, ou brider le moteur, mais ça aurait été un tel crime à mes yeux que j’ai trouvé d’autres astuce pour limiter sa consommation et les décibels. Déjà la surélever et mettre des jantes « tranchantes » m’a fait mal au cul, mais sans ça, une sportive de cette catégorie sera vite bloquée. Ça lui change sa gueule mais pas le choix… et je vous parle pas des renforcements et blindages. Ca reste quand même un beau bébé qui restera rapide.

J’ai sorti un vieil autoradio portable sur lequel j’ai mon cd qui tourne et qui est relié à une batterie pas encore morte. Ça crachouille modestement du System of the Down. Le groupe repend le dernier couplet de Chop Suey que je chantonne sous la caisse tout en finalisant le passage à une boite manuelle. La voiture sera bientôt prête. Je n’entends pas tout de suite le patron arriver avec la musique. Quand je repère ses pompes, je me laisse glisser avec cette espèce de planche à roulettes que je me suis bricolée, pour être visible. Je dois être crade de partout mais ça fait partie du métier. Je lui adresse un grand sourire en pensant qu’il est venu admirer son prochain carrosse.

« Tu passes voire Bernadette ?!!! T’as vu, c’est presque fini… »


Je m’arrête en voyant sa gueule de constipé qui sent pas l’effervescence du mec ravi.

« Si t’aime pas Bernie comme nom, on saura en trouver un autre hein… fallait bien que je lui cause le temps de finir… »


Toujours dos à ma planche à roulettes, je compte enchainer sur les changements « physiques » de la Camaro… moi aussi j’ai envie de chialer dessus, mais il y avait pas le choix, quand il m’annonce qu’il faut que l’on discute. Oula… Oulala… Oulalala… pour le coup, moi aussi, je souris plus des masses. Ca pue la merde quand une conversation commence comme ça. C’est plus un écho a celles eues avec Vaughn et Logan qu’à mes conquêtes, j’ai rarement eu le temps de me faire tej en me barrant avant le petit dej des la première nuit.  Vous savez quoi ? Comme à chaque fois que je suis tendu, y’a Bozzo le clown qui passe faire un coucou. C’est donc avec un petit rire que je lâche :

« Laisse-moi deviner, ne gâchons pas cette belle amitié, je suis comme un frère pour toi et c’est pas toi mais moi le problème ? »


Je me redresse sur les coudes en m’essuyant mes mains bien dégueulasses sur un chiffon. Est-ce moment de vous confier que j’ai toujours trouver que le sang se nettoyait mieux que le cambouis ? Non… J’essaye de deviner ce qui peut le contrarier autant. Outch… est ce en rapport avec les bouteilles dans la LM… ou est ce que j’ai fait un truc sans m’en rendre compte ? La plupart du temps je ne comprends pas bien pourquoi les gens me jettent, j’imagine que ça fait partie du problème. Un peu résigné je me contente de lâcher un :

« Sans rire Connor, vas y direct, la dernière fois qu’on m’a balancé ça c’était pour me dire de dégager ou qu’on avait couché avec ma femme. Donc j’ai fait quoi comme merde et j’ai jusqu’à quand pour plier bagage ? »

Bah oui, j’ai plus de femme. Alors il ne reste que l’autre option. Putain, dire que je commencais vraiment a me plaire ici. Bon au moins, j'etais préparé cette fois.



Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2705
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Bad at love   Bad at love EmptyMar 9 Juin 2020 - 14:03
Quoi ? articula bêtement Connor, un peu pris à rebrousse-poil. Bernadette ? La voiture ? Le blond passa de la Camaro à Isha en ne comprenant pas du tout ce qu’il se passait. Et il mit un certain temps avant de réaliser que c’était une nouvelle lubie du brin : Non, Bernie, c’est très bien, ajouta-t-il même dans la foulée, trop préoccupé par autre chose, il n’avait pas vraiment envie d’en rire : Garde-la si tu veux, je te l’offre, fit-il.

Lui n’avait pas tenu tant que ça à récupérer cette voiture. Isha semblait l’apprécier bien plus que lui, cent fois même, pour qu’il le prive de ce plaisir. De toute façon, le blond se sentait bien plus concerné par la discussion qu’il voulait amener sur le tapis que par le reste. Et forcément, sa tournure de phrases avait de quoi perturber son vis-à-vis. Merde. Lui qui ne voulait pas du tout remettre en question le brun se trouvait à devoir lui dire qu’il ne s’agissait pas de ça.

Parce que concrètement, Isha avait une intégration exemplaire. Il était plus à sa place que certains ici, se montrait même indispensable, ses compétences les aidaient réellement et il n’avait pas envie de devoir se séparer de lui. Ça n’était pas seulement professionnel, c’était humain. Qu’importait ses nombreux défauts, Connor l’appréciait en tant que personnes. Il trouvait facile de discuter avec lui – excepté aujourd’hui cependant – et de se faire entendre. L’avoir comme allié était de surcroit un véritable avantage.

Non, c’est pas ça, trancha-t-il, secouant la main pour lui signifiait qu’il fallait qu’il arrête de parler : Tu vas nulle part, je veux… Parler.

Mais Connor se coupa. En fixant Isha, il savait qu’il lui devait la vérité et plus encore, il voulait lui dire les choses. Mais devoir se confronter à la colère ou à sa déception lui fichait un peu le doute de la démarche. Bienheureux étaient les ignorants, n’est-ce pas ? Certes. Mais le sportif n’était pas sûr de valider cette devise, d’autant plus quand il s’agissait d’une amitié. Alors… Il fallait se jeter à l’eau :

J’ai des sentiments pour Joey, admit-il de but en blanc. Et je peux pas parler pour elle, mais je crois qu’elle m’aime bien aussi, et c’était difficile de douter de ce point à ses yeux. Cependant, c’était à Joey de l’attester, de l’assumer ou de le revendiquer. De toute façon, ça n’était pas la question : Si tu penses qu’il y a la moindre chance pour qu’elle et toi, vous vous remettiez ensemble, ou si ça t’emmerde, dis-le-moi et je la reverrais plus, certifia-t-il.

Car dans l’esprit de Connor, c’était très clair : Isha passait avant lui.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 1235
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Bad at love   Bad at love EmptyMar 9 Juin 2020 - 18:40
Celui qui pas content


Ok, je m’emballe, vous auriez le palmarès complet des putains de galères qui me sont tombées sur le coin de la gueule, vous seriez surement pire que moi. Dès que j’ai eu un truc bien, et que j’ai commencé à réaliser et à me dire que j’y avais peut être le droit finalement, je l’ai paumé d’une façon ou d’une autre. Puis sans déconner, quitte à me faire dégager, autant ne pas se perdre des dans discours dramatiques a rallonges.

Etrangement quand il me propose sa caisse, je passe automatiquement sur la défensive. Un vrai cadeau, c’est comme les pucelles en boite de nuit, c’est un mythe, ca n’existe pas ou c’est le st graal (ou un truc vraiment foireux). C’est soit une diversion, soit un appel à une contrepartie, qu’elle soit matérielle ou affective. Vous trouvez que j’ai une vision bien sinistre du monde ? Bah réfléchissez bien la prochaine fois que votre meuf vous propose spontanément une turlute ou que votre mec vous apporte des fleurs, officiellement sas raison, vous comprendrez bien vite si vous êtes pas trop cons, que la culpabilité aussi se paye en « cadeaux ». Sincèrement, pourquoi m’offrir un truc aussi important ? Cette bagnole est censée payer mes dettes et doit servir au groupe ? Non ? Vous comprenez mieux pourquoi je dis que ça pue et que je suis tendu comme un string XXS sur un sumo obèse ???

Je ferme ma gueule et écoute avec attention Connor en cherchant à deviner où va être le loup. Bah besoin de le chercher pour le trouver. Au moins, il ne noie pas l’information avec 50 000 mots au risque de me perdre et j’attends pas trois plombes pour me prendre la baffe de ma vie. Je pourrais pas lui reprocher de pas être direct ou de trop me ménager pour le coup. J’avoue que je m’attendais a plein de choses, mais pas à ça. Je reste une bonne minute complétement interdit, incapable d’ordonnée une pensée cohérente ou savoir comment réagir, pas seulement parce que j’ai pas mal de monde a gérer dans ma tête. Je reste à le regarder comme je l’avais fait, des mois plus tôt, avec Vaughn en attendant un « je déconne qui ne viendra pas ».

Robin me fait bien comprendre qu’il est temps de percer le mystère de savoir si un tournevis s’enfonce plus facilement dans l’œil ou dans l’oreille, mais pour le moment, même si ca me coute, c’est encore moi qui décide. En fait en juste deux phrases il m’a donné trop d’infos… J’ai parfaitement compris, surement mieux que je ne le voudrais, mais une partie de moi refuse cette limpidité et un mur de « et si » et d’incohérences est en train d’essayer de masquer la sordide vérité.

Je crois que je n’arrive plus à additionner 1 + 1. Pour Moi Connor et Joey ne se sont pas vu depuis… bah depuis le camping au moins. Les poings serrés et avec un air de chien hébété, je lâche une question stupide qui transcrit bien la situation dans ma tête.

« Attends, d’où que tu es retourné à The Haven … »

J’ai a peine posé la question que j’ai ma réponse et c’est encore pire que « je voyais ton ex régulièrement sans t’en parler ». Bah oui, putain, je suis con. J’ai croisé Joey au NML, ils ont pas eu besoin d’aller ce voir vers Tacoma. Je crois que la véritable baffe est là. Elle venait le voir au NML lui…  que lui. Bon, après, je suis son ex, elle m’a pas seulement largué, elle m’a fuit et même là alors que je suis en train d’en chier, je suis encore capable de reconnaitre que je ne fais pas le poids contre Connor. On vous demande de choisir entre une vielle Volvo toute cabossée et une Ferrari a peine rayée, vous prenez quoi vous ? Précipitamment j’ajoute :

« En fait, non, je veux pas savoir… »

Non, là je veux plus rien savoir, je veux encore croire a cette putain de cabane, à la balançoire pour Gemma dans le jardin, à l’excursion sur la plage… je suis tellement plus que pathétique. Un gosse qui veut pas comprendre que le père noël c’était juste son oncle bourrée qui avait trouvé qu’une veste rouge au secours populaire. Je souffle un bon coup, luttant contre mon instinct qui me dit que j’ai qu’a le cogner et me barrer. La solution universelle a rien du tout mais la seule que je connaisse.

Je me redresse et va me nettoyer un peu nerveusement. Je me sens con, stupide, trahis et plein d’autres trucs pas forcement logiques et rationnels mais on l’est rarement quand on a mal non ? Je dois pas avoir l’œil tendre, mais j’évite de le regarder. Je suis assez partagé entre me barrer ou le défoncer, ce qui, dans les deux cas, ne sert pas à grand-chose au regard du contexte. Putain, c’est quoi ce cauchemar ?? Parce que ca en est un. Ça ne peut qu’être ça. Pendant une minute j’ai une pure bouffée de haine pour ces deux là et ce que Connor est en train de me faire. Pourquoi Joey m’a pas parlé de lui la dernière fois ?

« Je l’aime bien et elle m’aime bien je crois » Bordel, mais qu’il assume qu’il la lime et qu’il arrête de faire son monsieur parfait. Tout a coup, Connor me semble vachement moins cool avec son humeur égal, sens grands air de Mister parfait. Quoi je serais jaloux, même pas vrai. Est-ce que je me rends compte que je fais durer le silence ? Non, et je m’en branle, qu’on me laisse au moins ça bordel !!!

Ce qui s’est passé dans la nuit avec Joey ne regarde que Joey et moi, et je ne dis pas ça parce que je pourrais ne pas encore savoir ce qui s’est passé. Non juste que je suis un garçon plein de mystères et que j’ai encore le droit de garder des choses pour moi, enfin, quelques temps encore du moins. Mais j’avoue que j’avais cru a quelques choses. Mais quel con… Je pose violemment les main sur la table plainte qui me sert d’établie, ouai, on est dans un camping je vous rappelle. Et c’est plus a elle qu’a l’autre con derriere moi que je parle :

« Et t’es là pourquoi au juste ? Te donner bonne conscience ? Tu veux ma bénédiction ? Tu veux quoi en vrai? Parce que tu crois que c’est a moi de décider quoique ce soit pour elle ou toi ? Que c’est a nous deux de choisir a SA place a elle ? En fait t’es juste un putain de connard prétentieux. »


Je me retourne et je pense qu’un taureau qui fulmine ne doit avoir l’air plus fin que moi. Imaginer que mon ex s'entiche d'un type qui compte vraiment decider d'un sujet la concernant sans elle me fait peter un cable. J'ai toujours protégé Joey, c'est pas aujourd'hui que je vais arrêter. Avec le menton haut un bon air de bourrin qui cherche la merde je continue.

« La nana que tu aimes bien, tu sais quoi, elle a une cervelle, elle a sa personnalité et elle a plus de couilles que toi pour savoir ce qu’elle veut et faire ce qu’il faut pour alors si tu penses que tu vas la contrôler, je prendrais même pas la peine de t’écraser ta petite gueule de premier de la classe, elle le fera comme une grande!»

Je suis mauvais ? moi ? Non, je n’essaye pas de le taper. Peut être que je le chercher un peu... a peine… je continue avec un mépris affiché:

« Et elle sait, celle pour qui tu as des sentiment, que tu es en train de l’échanger contre une caisse pour avoir la paix avec son ex? »




Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2705
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Bad at love   Bad at love EmptyMer 10 Juin 2020 - 10:30
T’es en train de délirer complet si tu crois que je suis en train de décider pour elle, trancha Connor d’une voix sèche devant l’attitude d’Isha. Parce que ça déraillait, que ça n’était ni le propos, ni l’intention, ni le sujet. Et qu’il n’était vraiment pas venu tendre la joue : Je décide pour moi, et je décide que ton avis importe sur la question, j’y suis pas obligé, j’aurais pu décider de te la faire à l’envers, comme on te l’a déjà fait : et je suis là, pourquoi avait-il besoin de relever l’évidence ?

Ce qu’il s’était passé avec Joey était entre Joey et lui, évidemment, il ne se livrerait pas aux détails avec Isha. Mais il était sérieux. Quand bien même ça le ferait souffrir lui, quand bien même il devrait faire une croix sur Joey et que ça serait douloureux, il préférait ça que briser une famille qui avait encore une chance de se remettre. Il n’avait rien caché à Joey, ni de ses intentions, ni de ce qu’il naissait en lui. La jeune femme était mystérieuse, belle et secrète, mais elle savait.

Et t’as l’air de croire que c’est fait exprès, comme si je le contrôlais, ajouta-t-il. Tu la connais, si tu pouvais contrôler ça, tu le ferais pour de bon et t’en serais pas à plus vouloir voir ta propre gamine, ajouta-t-il. Et regarde-moi : J’ai aucun mal à sortir avec une fille, aucun à la séduire ou quoi que ce soit, je me passerais vraiment bien des histoires que ça va faire entre toi et moi, si je l’avais fait exprès, je serais franchement le dernier des cons.

Parce que lui non plus n’avait rien demandé. Lui non plus se passait bien d’être là et de pas savoir davantage quoi faire et quoi dire.

Elle sait que j’ai des sentiments pour elle, et de toute façon, Connor n’était pas capable de le cacher. J’ai pas demandé à en avoir et t’es complètement à côté de tes pompes si tu penses que j’ai un quelconque intérêt pour cette voiture : je te rappelle que c’est toi qui as voulu aller la chercher spécifiquement, toi qui t’éclates avec, et que moi je l’ai laissé croupir dans un garage pendant cinq ans sans m’en soucier, il haussa les épaules : Je m’en cogne tellement de cette caisse que t’en aurais le vertige.

Il pouvait pas faire non plus, plus sincère. Parce que si Isha payait cette dette au final, Connor n’en était pas à regarder fixement les comptes en se demandant quand ils viendraient au bout de ce qu’il lui doit.

J’ai posé ça sur la table, ma question est simple et elle se passe de ton mépris ou de tes commentaires de merde, ajouta-t-il froidement : Autant je peux comprendre que t’en ai gros, autant il est pas question une seule seconde que je me laisse marcher sur la gueule. Et là-dessus, il serait intraitable. C’était soit une conversation constructive, soit il se tirait.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 1235
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Bad at love   Bad at love EmptyMer 10 Juin 2020 - 12:52
Celui qui a perdu


J’arrive à rester calme, du moins en apparence et si on oublie mon regard noir, ma respiration de bête prête à mordre et mes poings serrés a m’en faire saigner la paume, le temps que Connor essaye de s’expliquer. Il y a deux trucs que je comprends assez rapidement, déjà, on ne parle pas la même langue. C’était à prévoir, on vient pas des mêmes pays. Fricland c’est pas un endroit où tu sais aller facilement, surtout quand tu viens de Merdeland. Mais ce qui me gêne surtout, c’est qu’il croit vraiment à ses conneries. Pour le coup, je sais toujours pas si c’est le moment de laisser Robin gérer avec sa fixette sur le tournevis ou de juste me barrer. Non en fait Robin a vraiment envie de faire un truc horrible à Connor que même moi je ne cautionne pas.

Ok, c’est surement le mieux qui pouvait arriver à Joey sur le papier de se foutre avec un type comme Connor. Je veux dire, il faut regarder les choses en face, même si je suis doué pour me mentir, je n’ai plus rien a offrir a Joey, je croyais, mais en fait non. Je ne suis plus le fils d’un chef de clan puissant, plus un champion lui donnant tout le confort qu’elle méritait, plus le chauffeur qui savait les emmener jusqu’à destination. Je ne suis plus rien et c’était vraiment idiot d’espérer qu’elle attente que je sache me refaire alors que des mecs comme le blond lui tournait autour.

Après, ce qu’il dit me hérisse le poil. Je ne sais pas ou ils en sont et je ne veux surtout pas le savoir. Il sera bien assez tôt pour faire une putain de crise de nerfs quand je serais seul.

« Mais putain Connor… t’es sérieux là ??? Tu t’écoutes ??!! Et arrête avec ta caisse c’est pas le moment !»

Je me passe la main sur le visage, c’est tellement choquant et évident pour moi que ce qu’il dit va pas que je trouve même pas les mots pour lui mettre le nez dans son caca. Parce que de ma fenêtre, tout à fait objectivement, j’ai raison et il a tort. Je vous surprends non ? Le fait que le don de la Camaro soit évoquée en même temps qu’il annonce ça, ca fait vraiment le mec qui sort les billets pour acheter ce qu’il veut. En fait c’est sordide. Tout est sordide.

« Tu penses vraiment ce que tu me dis là ? Me la faire a l’envers ca aurait été de voir mon ex sans m’en parler, donc te prends plus la tête, c’est fait!! Et vas pas te faire de film, je m’en branle. »


Oui… je suis pas, non plus, obligé d’être sincères et dire la vérité. Evidement que non je m’en branle pas, mais je vais pas reconnaitre d’être assez con pour lui avoir vraiment fait confiance et d’être blessé parce ce qui se passe, là maintenant.

« Tu veux que je te dise quoi ? Non !! Vois pas mon ex ? Mais … d’où que tu veux que quelqu’un décide pour elle ?? Et elle, si elle va voir une de tes ex avec le même discours ? T’en penserais quoi ? Que t’es qu’un bouffon ? Qu’on s’en branle de ce que tu veux ? »

A moins qu’il veuille aller chouiner dans les jupons de Joey en disant que le petit Isha a été bien vilain avec lui et aggraver les choses. Pourquoi elle m’en a pas parlé elle non plus… ok… je sais pourquoi. Pour la même raison qu’elle s’est barrée. Elle a peur… L’autre soir j’ai encore vu et entendu que ce que je voulais. En fait je suis en train de me battre contre un moulin… c’est plus mon histoire, ca fait longtemps que ca ne l’est plus et j’ai surement été le seul a ne pas le percuté.

« Pis tu sais quoi ? Allez vous faire foutre… faites ce que vous voulez si c’est ce que tu avais besoin d’entendre pour dormir la nuit. »

Nerveusement je commence à fourrer les mes outils et les brols qui passent dans un sac. Je vais péter un câble, faut que je me barre. Je m’arrête pendant que je balance le sac dans la LM. Et me tourne vers lui la mâchoire serrée :

« Une dernière question : Elle sait ce que tu me demandes ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2705
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Bad at love   Bad at love EmptyMer 10 Juin 2020 - 13:14
Tu m’as pris de court avec Bernie, j’y peux rien ! Se défendit Connor.

Il ne voyait même pas quoi lui dire. Il avait retenu le nom, il avait compris ce qu’il se passait et à la fois, c’était comme si sa tête refusait de percuter l’impression que ça pouvait donner. En fait, il était tellement focalisé sur autre chose, de bien plus important à ses yeux qu’il était tout bonnement incapable de voir plus loin que le bout de son nez. Et ça lui était insupportable de voir réagir Isha de cette manière et de l’accuser de vouloir décider à la place de Joey. Lui ne voyait pas les choses de cette manière, ça n’était pas son intention et encore moins son truc…

C’était juste que… Il l’appréciait – beaucoup. Et qu’il ne voulait pas partir bêtement sur quelque chose qui serait nul finalement. Il voulait lui proposer une relation bien, où il n’y aurait pas à être triste, où ils seraient tous les deux dans un cocon et personne pourrait jamais rien leur faire. C’était bête certes, mais il avait envie d’y croire. Et le dernier mot lui reviendrait, la décision. Lui tenait juste au courant son ami – parce que oui, c’était son ami malgré tout – pour ne pas qu’un jour il découvre ça sans s’y attendre.

Mec ! J’ai connu Joey avant de te connaitre ! C’est une amie avant toute chose, tu veux que je te dise quoi ? Désolé de pas avoir coupé les ponts avec elle ? C’était ce qu’il voulait alors ? Que son ex-femme se retrouve toute seule dans un endroit trop grand pour elle, avec des dizaines et des dizaines d’inconnus et surtout qu’elle ne soit plus en contact avec le seul repère qu’elle avait en y rentrant. Il soupira : Ouais c’est ça, tu t’en branles, fit-il ironiquement.

Parce que c’était pas vrai. Isha ne s’en branlait pas. Il n’en avait pas rien à faire.

C’est toi qui mélanges tout, je t’ai demandé si tu pensais qu’il y avait la moindre chance que vous puissiez sauver votre famille, et tu m’as pas répondu, rectifia-t-il. Si oui, je m’efface, c’est tout ce qu’il y a à entendre, trancha-t-il. C’était pourtant pas compliqué. Et quant à sa dernière question, Connor fut à nouveau franc : Elle sait. Je lui ai dit ce que je comptais te dire, et faire, même si sur l’instant, ça avait été brouillon et qu’il n’avait pas eu les mots exacts dont il avait besoin – comme aujourd’hui d’ailleurs. J’ai juste mis du temps parce que je trouvais pas une bonne manière de le dire, et j’ai aussi réaliser tout ça y’a pas si longtemps.

A nouveau, le blond soupira. Il n’imaginait pas que ça se passe bien. Il ne savait pas ce que ferait Isha au bout du compte. Il espérait juste, connement, que ça ne ruinerait pas tout.

Tu voulais que je fasse quoi ? Que je te le dise pas, puis que tu découvres ça un jour de la part d’une personne pas concernée ? Demanda-t-il : Parce que si c’était me demander de pas l’apprécier, elle : désolé mais c’est impossible.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Bad at love   Bad at love Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Bad at love -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: