The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-56%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable – GO RIDE 80HYBRID
110 € 249 €
Voir le deal

Partagez
- If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2705
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor   If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor - Page 4 EmptyMar 16 Juin 2020 - 13:07
Oui, on va recruter une jolie infirmière, je pense, répondit simplement Connor en semblant réfléchir. Son sourire se fit amuser parce qu’infirmière jolie ou non, il n’était pas question d’avoir une femme dans leurs rangs. Cependant… Oui, il admettait volontiers que ça serait utile d’avoir quelqu’un pour les soigner : Bruce a dans l’idée de trouver un médecin, il a apparemment déjà capté quelqu’un qui pourrait correspondre, mais c’est pas dit que ça fonctionne et que nos gros bras arrivent à le convaincre, ajouta-t-il.

En attendant, la tente des Barnett était la mieux placée – en distance et en compétence – pour les soigner. A défaut de mieux, en tout cas. Il poussa un bref soupir en y songeant, conscient qu’ils ne pourraient pas inlassablement se passer des services d’un professionnel, surtout s’ils se mettaient quotidiennement en danger. Un soupir lui échappa, il y songeait sérieusement alors que Joey le fixa intensément et rit de sa remarque. Ça lui permit de chasser ces pensées de son esprit et de se concentrer sur elle.

Quand elle retira finalement son haut, Connor sentit son cœur se serrer dans la foulée. Elle était si belle, et il la désirait avec force. Le souffle bloqué, il fit mine de rien mais ses yeux ne pouvaient s’empêcher de lorgner sur elle. De ses plaies, de ses marques, de ses tatouages. Il se surprit à aimer tout chez elle, sans réussir à savoir ce qu’il préférait. Il ne sut où donner de la tête, alors il suivit son histoire des yeux quand elle lui montra sa plaie qu’il reconnaissait. Il ne fit aucune remarque :

Je savais pas pour tes tatouages, souffla-t-il alors. Ses yeux étaient attirés plutôt vers la plaie au fer au motif reconnaissable, mais à nouveau il se tut. Si elle avait voulu lui en parler, elle l’aurait fait. Alors, à chaque cicatrice sur lui qu’elle désigna, il lui répondit : Une opération pour réparer les tendons, avant tout ça. La cicatrice est presque partie, souffla-t-il. Une balle, sans gilet. Je me suis fait tirer dessus pour laisser une ouverture à quelqu’un, il sentit tout juste ses doigts sur lui, mais planta son regard dans celui de Joey à la place : Une mine qui a éclaté à quelques mètres de Milow et moi, on a eu de la chance.

Connor en avait un certain nombre pour tout dire, et ils pouvaient continuer pendant des heures à juste faire le tour de ces histoires. Lui aussi se permit de le faire. Vers cette fameuse marque qui donnait l’impression qu’on l’avait brûlé comme un animal :

Qui t’a fait ça ? Demanda-t-il alors.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Cornwell-Duprès
Joséphine Cornwell-Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 787
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor   If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor - Page 4 EmptyMar 16 Juin 2020 - 18:45
« -Fallait bien que je garde une part de mystère. J’en ai quelques autres, mais… » commença-t-elle en réponse à cette remarque sur ses tatouages, s’arrêtant lorsqu’elle ne put retenir un sourire amusé. Les doigts de Joséphine vinrent se perdre dans ses cheveux, à l’arrière de son oreille, précisément où se trouvait la constellation qui ornait sa peau, alors qu’elle finissait par dire : « -Mais, je suis encore un peu trop habillée pour que tu puisses les voir… » souffla-t-elle, sans pouvoir retenir un sourire amusé. Tous étaient des bribes de son passé, des morceaux de son histoire qu’elle avait choisi de graver sur sa peau, dans ses chairs. Joséphine remarqua le regard azur qui s’attardait sur cet aigle qui maculerait son avant-bras jusqu’à son dernier souffle, mais fidèle à lui-même, Connor ne posa aucune question qu’il pouvait juger indiscrète, ou susceptible de la mettre mal à l’aise.

Alors, plutôt que de s’attarder sur ses cicatrices à elle, Joey s’occupa de glisser ses doigts sur la peau chaude du blond, s’attardant sur telle ou telle marque, alors que le survivant lui expliquait en quelques mots ce qui lui avait valu ces balafres. « -Vous m’avez l’air d’être un sacré casse-cou, Monsieur Shepard… » lâcha-t-elle à mi-voix, tandis que ses yeux et ses doigts poursuivaient leur course sur la peau de son torse. Y prenait-elle un certain plaisir ? Si Connor s’aventurait à lui poser la question, Joséphine ne chercherait même pas à nier. Son cœur faisait des cabrioles sous ses côtes, en plein émoi, et cette sensation là aussi, elle l’aimait réellement. Pour autant, Joey n’était pas pressée, et appréciait même cette façon qu’ils avaient de se découvrir, pas à pas, sans rien précipiter, en prenant leur temps, en s’apprivoisant du regard, de leurs lèvres, du bout de leurs doigts.

Quand le blond posa à son tour les siens sur elle, et plus précisément sur cette marque qui ornait son avant-bras, Joséphine suivit son regard, ne parvenant pas à retenir une moue. « -Joshua, le père d’Isha. » souffla-t-elle, gonflant ses poumons, avant d’expirer doucement. L’image du vieux dégoûtant dansa devant ses yeux quelques secondes, alors qu’elle tâchait de la chasser d’un clignement de paupières. «-Il m’a fait ça le jour où je suis devenue esclave à l’arène. Tu vois…sacrée raclure de fond de chiottes, c’était pas encore assez fort… » ajouta-t-elle, dans un sourire qui n’atteignit pourtant pas son regard. Il avait pris soin de lui injecter de l’héroïne dans les veines avant de la jeter sur la lice, en espérant que Jo serait suffisamment stone pour se laisser croquer par un ou deux rôdeurs. Manque de chance, elle s’en était sortie, mais la drogue ne faisait déjà plus tout à fait effet lorsque le fer rouge avait été appliqué sur sa peau, sous le sourire sadique de Cornwell Senior. « -Le type qui dirigeait l’arène où on vivait était un vrai mégalo…du genre à se faire appeler César, pour que tu captes un peu le bonhomme. Il partait du principe que tout ceux qui vivaient à l’arène lui appartenaient. Avec cet aigle, on devenait sa propriété, celle de l’arène du moins, au même titre qu’une chaise, ou…qu’un verre. » commença-t-elle à expliquer, alors que son index glissait sur les ailes du rapace. « -Pendant qu’il appliquait le fer rouge, Joshua m’a expliqué que c’était l’endroit parfait pour que j’oublie jamais que César me possédait, et que je dépendais de son bon vouloir. » expliqua-t-elle, avant que sa voix ne s’éteigne. Joshua avait été une vraie enflure, particulièrement avec elle, et Joey pouvait compter sur cet aigle pour le lui rappeler chaque jour.

L’arène n’avait pourtant pas été qu’un lieu qu’elle avait haït, même si cette violence omniprésente, ou le concept même de l’endroit l’écœurait au possible, mais Joséphine ne pouvait nier que ses débuts là-bas avaient été assez catastrophiques, moralement principalement. La pompier n’avait pas eu que de beaux souvenirs là-bas, et pourtant, jamais elle n’avait souhaité, ne serait-ce qu’une seule seconde, une telle fin pour ce lieu. « -On devrait parler d’autre chose, avant de ruiner l’ambiance… » dit-elle finalement, un sourire plus sincère sur les traits de son visage, alors que le regard de Joey plongeait dans les beaux yeux bleus de Connor. Sa main retrouva la hanche du blond, où elle semblait avoir trouvé sa place, alors qu’elle levait le nez vers lui : « -Du coup…je sais pas...est-ce que tu veux voir les autres...de tatouages ? » demanda-t-elle donc avec malice, les yeux rieurs. Le changement de sujet n’était pas du tout subtil, mais tranchait suffisamment avec ses mauvais souvenirs liés à l’arène, et au fond, c’était la seule chose que demandait Joséphine.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2705
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor   If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor - Page 4 EmptyMer 17 Juin 2020 - 10:13
Il fit un sourire contrit à Joséphine, l’air de lui dire qu’il n’y pouvait rien, ou qu’il était un petit garçon prit en faute à faire des bêtises. Mais cette capacité à se blesser de la sorte, Connor l’avait écopé de l’apocalypse ; au final, c’était devenu parfois la seule manière de protéger les siens ou de veiller sur eux. Chacune de ses cicatrices aujourd’hui révélaient un instant de sa vie où il avait été avec quelqu’un qui comptait, et pour qui il aurait fait n’importe quoi. Pour autant, il espérait ne pas obtenir une autre plaie pour Joséphine, même si à l’évidence, il la prendrait sans même sourciller si ça devait arriver.

De toute façon, il préféra l’écouter lui raconter l’histoire de cette marque sur son avant-bras. Avec concentration et application, il la scruta tout du long et entendit son discours. Joey avait eu une survie visiblement compliquée, avec des gens qui lui avaient fait du mal. Le père de son ex-mari était l’un d’eux, et il s’y était donné à cœur joie, à l’évidence. Cependant, Connor n’ajouta rien. S’il détestait cet homme par principe, il n’aurait jamais la malchance de croiser sa route et de pouvoir lui faire payer le traitement infligé à Joey. Aussi, ça n’était pas son histoire. Les démons de Joséphine étaient les siens, et il n’en partagerait le poids que si elle le lui demandait.

Elle lui demanda cependant de parler d’autre chose, de moins triste ou agaçant, et Connor esquissa un sourire. Il préféra revenir sur cette fameuse raclure de fond de chiotte :

Je suis un boyscout, j’ai pas assez de vocabulaire vulgaire pour vraiment le qualifier, mais si tu veux m’apprendre des gros mots, je suis partant, souffla-t-il avec un petit rire amusé qu’il regretta rapidement en venant tenir ses côtes fragilisées avec le plat de sa main.

Mais Joey le surprit à nouveau et lui demanda s’il voulait voir ses autres tatouages pour détourner le sujet, et Connor riva sur elle un regard étonné et envieux. Vraiment ? Bien sûr qu’il voulait ! Et pas que pour les tatouages il fallait bien l’admettre, même s’il ferait le mec passionné par les dessins et l’encre pour donner l’impression qu’il n’était pas du tout intéressé par autre chose évidemment :

Tu me poses sérieusement la question ? Demanda-t-il en riant – et en le regrettant encore – avant de s’avancer très proche d’elle et de la saisir par la taille pour la soulever : Viens ici ! Quelques pas vers l’avant, quelques baisers amusés, et une chute ensemble sur le canapé qui relacha alors toute sa poussière. Connor en respira et toussa dans la foulée : C’était la pire idée, fit-il d’une voix éteinte par la toux en sentant qu’il en retenait encore.

Il se refugia dans le cou et les cheveux de Joey pour se protéger, et se rapprocher d’elle.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Cornwell-Duprès
Joséphine Cornwell-Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 787
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor   If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor - Page 4 EmptyMer 17 Juin 2020 - 16:00
« -Un boyscout, hein ? Je vais m’occuper de diversifier ton dictionnaire d’insultes alors…je peux même t’en apprendre plein en espagnol et en français… » répliqua-t-elle, cette même moue amusée sur le visage, alors qu’elle levait son minois vers Connor. L’envie de le taquiner était bien présente, et semblait d’ailleurs partagée, même si le survivant semblait avoir mal à chaque fois qu’elle se risquait à provoquer un rire chez lui. Une nouvelle fois, Joséphine grimaça face à la douleur de celui qui faisait battre son cœur, bien que toute trace de celle-ci s’effaça vite du visage de Connor, à cette question qu’elle lui adressait d’un ton mutin, lui proposant de découvrir ses autres tatouages.

Dans son regard azur, la pompier devina aisément la réponse à sa question toute rhétorique, sans même qu’il n’ai besoin de mots pour cela. D’ailleurs, quand le sportif lui demanda si elle posait sérieusement la question, la brune afficha une expression innocente, tout en levant doucement les épaules, le sourire jamais bien loin. Sourire qui s’étira d’ailleurs davantage quand le jeune homme s’avança vers elle, venant l’attraper par la taille, alors qu’elle faisait glisser ses mains le long de ses bras. Joey ne put retenir quelques légers rires entre les baisers qu’il lui offrait, alors qu’il les guidait aisément dans la pièce, où ils n’avaient pas encore pris leurs marques.

Lorsqu’ils se laissèrent tomber dessus, le canapé les accueillit dans un nuage de poussière qui fit tousser les deux survivants, qui semblaient avoir jusqu’à oublier que cet endroit avait été inhabité un bon moment. Toussotant, Connor enfouit son visage dans ses cheveux, la brune pouvant sentir son souffle chaud caresser sa nuque, hérissant sa peau de frissons, alors qu’elle fermait spontanément les yeux. Il ne fallut pas bien longtemps à Joséphine pour s’installer plus à son aise, à califourchon sur les genoux du blond, alors qu’elle l’enserrait de ses bras, faisant preuve de mille précautions. Et ils restèrent ainsi longuement, peau contre peau, torse contre poitrine, la main de Joséphine glissée dans les cheveux du survivant, alors que les particules de poussière retombaient autour d’eux. Cette proximité nouvelle avait fait disparaître son sourire, faisant naître sur les traits de son visage la tension qui tordait agréable son ventre.

Sa main glissa finalement des cheveux de Connor jusqu’à sa nuque, son dos, avant que la survivante s’écarte légèrement, mais sans aller bien loin. Ses yeux retrouvèrent ceux du blond, et si Joey prit quelques instants pour passer son pouce sur la bouche du survivant, se furent ses lèvres qui ne tardèrent pas à s’y poser, pour un baiser qui perdit vite en timidité. Contre son torse, le sportif pouvait sans doute sentir son cœur et la course folle qu’il avait entamé, sa poitrine qui se soulevait plus rapidement au rythme de ces baisers qu’elle lui offrait. Joséphine craignait toujours de lui faire mal, et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de laisser ses mains glisser doucement sur la peau du survivant, la découvrant autrement que par son regard, en appréciant la tiédeur sous ses doigts légers.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2705
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor   If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor - Page 4 EmptyMer 17 Juin 2020 - 16:39
Connor avait l’impression d’être ivre. Mais pas comme lorsqu’il buvait pour oublier toute sa douleur et se laissait porter par ce chaos à l’intérieur de lui. C’était très différent. Sa tête lui tournait agréablement, son cœur s’emballait doucement pour cette femme qui prenait place sur lui et restait au plus proche de sa peau. Ce contact délicieux lui donnait l’impression d’être finalement entier, ou de trouver toutes les réponses à ses questions laissées en arrière. Qui. Où. Comment. Surtout, pourquoi. Le sportif avait l’impression de tout savoir désormais, dans le creux de ses bras.

Ses doigts effleurèrent ses flancs, remontèrent à sa colonne qu’il suivit doucement du bout de sa pulpe. Il pouvait deviner chacune de ses vertèbres, et les compter en arrivant à ses côtes ou à sa nuque. Ils gardèrent religieusement le silence quand Joey se redressa, et il la scruta en restant muet. Il la trouvait objectivement vraiment magnifique. Il avait pourtant croisé dans sa vie des femmes qu’on considérait comme faisant partie des plus belles, il les avait aussi fréquentés. Mais il n’y en avait qu’une qui avait réussi à lui faire ressentir cette impression d’être avec une œuvre d’art, inestimable.

Son cœur se gonfla de tendresse alors qu’elle revenait se saisir de ses lèvres, et l’envie vint se mélanger à tout le reste. Alors il embrassa Joey, avec la même passion qu’elle y mettait. De ses lèvres, du bout de sa langue, de la légère morsure de ses dents sur la pulpe de sa bouche. Connor aurait pu goûter à cette femme durant des heures, juste pour s’oublier avec elle, en elle-même. Il se savait chanceux de pouvoir être en sa compagnie, d’autant plus que ce désir qu’il ressentait à son égard soit réciproque. Il n’y avait pas de désespoir dans leurs échanges, le sportif n’éprouvait pas ce vide à combler.

Non. Il se sentait fort et puissant en la caressant. Lorsque sa prise se fit plus ferme sur ses hanches ou sur sa taille, qu’il pouvait glisser ses mains dans sa nuque pour poursuivre ce baiser encore un peu. Il n’y avait pas l’arrière-goût du chagrin ou de la peur, il ne craignait pas d’abuser d’elle ou de la briser, il ne doutait de ses décisions ou de ses motivations. Joey n’était pas, à moitié nue contre lui, pour soigner des blessures qu’il ne pourrait jamais soigner.

Connor se laissa tout juste porté par tout ça. Il aida la brune à se défaire de son pantalon, la ramena contre elle, profita du contact de ses cuisses dénudées sous la paume de ses mains. De la même manière, il se défit de ce qui les gênait tous deux pour aller plus loin. Mais tout ça prit du temps, des caresses et des baisers, car c’était comme s’ils peinaient à vraiment s’éloigner l’un de l’autre pour procéder. Le blond n’était pas pressé. Il ramena l’une des mèches de Joséphine derrière son oreille, ses doigts effleurèrent son cou gracile et il lui offrit un sourire.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Joséphine Cornwell-Duprès
Joséphine Cornwell-Duprès
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/02/2020
Messages : 787
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor   If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor - Page 4 EmptyJeu 18 Juin 2020 - 18:54
Comme un peu plus tôt, il s’en fallut d’un rien pour que Connor réponde à ses baisers avec la même ferveur que la pompier. Sans la moindre once d’hésitation, cette fois-ci, les deux survivants reprirent leurs baisers, la danse de leurs doigts sur le corps de l’autre, ces sourires tendres qu’ils ne pouvaient retenir, bouche contre bouche. Ils s’éloignèrent, tout juste le temps qu’il fallut à la jeune femme pour retirer son pantalon, aidée dans ses mouvements par Connor, qui l’attira une nouvelle fois contre son torse, comme si la simple idée de rester trop loin de l’autre, à cet instant, semblait insurmontable. Sans jamais se précipiter, ils se laissaient guider par ce qu’ils ressentaient, par ce que l’autre leur inspirait, par ces émotions et ces sensations tourbillonnantes que la brune acceptait à bras ouverts. Débarrassés de leurs vêtements, peau contre peau, ils prenaient, malgré ce désir qui les consumait, tout ce temps qui s’offrait à eux pour mieux se découvrir, pour caresser la moindre parcelle de la peau de l’autre, de leurs doigts, de leurs lèvres aussi, se transmettant mutuellement la force de leur désir, de leur attirance.

Lorsque leurs lèvres se séparèrent le temps de quelques instants, pour laisser tout le loisir à leurs regards de se retrouver, le sourire que Connor lui adressa lui enfla encore davantage le cœur, et Joséphine prit de longues secondes pour détailler ses traits, reprendre son souffle également, alors que ses mains se posaient sur ses épaules, ses index glissant dans son cou. Un doux sourire étira à son tour ses lèvres, qu’elle ne tarda pas à poser dans sa nuque, sur ses épaules, le haut de son torse, alors que ses mains s’enhardissaient sur son corps, partant à la conquête de zones jusque-là privées de ses caresses. Une fois encore, et malgré cette envie qui brûlait en elle, et la dévorait, la pompier fit preuve d’une rare retenue dans ses gestes, et tandis qu’elle prenait suffisamment de recul pour plonger ses yeux dans ceux azurs du sportif, et s’y noyer, du bout des doigts, elle apprivoisait déjà une autre partie de son anatomie. L’atmosphère déjà chargée d’électricité sembla crépiter lorsque, quelques instants plus tard, leurs deux corps ne firent plus qu’un.

Étendus sur le canapé, lovée contre le corps chaud de Connor, Joséphine laissait distraitement ses doigts glisser sur les flancs du survivant, les joues rosies par cette étreinte fiévreuse. Dehors, la pluie avait enfin cessé de battre les carreaux, sans que la pompier ne puisse dire depuis combien de temps exactement, mais le ciel restait gris, chargé d’épais nuages menaçants. Quand bien même le temps au-delà de ces murs se serait-il subitement adouci, et qu’un grand soleil réchauffait déjà les herbes hautes, rien n’aurait pu convaincre Joey de quitter cette maison, et encore moins les bras rassurants de Connor. Là, contre lui, elle se laissait entièrement emplir par cette sensation d’apaisement, cette espèce de plénitude qu’elle n’avait plus ressenti depuis une éternité, et l’idée qu’elle se trouvait exactement là où elle aurait dû se fraya un chemin à travers ses pensées. Connor avait raison, ils auraient dû se lancer plus tôt, et pour autant, Joey avait apprécié chacun des instants passés à tâtonner et hésiter, qui les avaient conduits jusqu’à ce moment-là.

Après quelques secondes de plus passées la tête sur l’épaule du blond, Joséphine finit par se redresser, prenant appui sur son bras, retrouvant bien rapidement le visage du survivant, alors qu’un sourire léger trouvait immédiatement sa place sur ses lèvres. Sa main était toujours en bonne place sur le flanc du sportif, elle ne comptait pas l’y retirer de sitôt, et finalement, son sourire ne tarda pas à s’étirer davantage, alors qu’elle lâchait : « -Alors…tu penses quoi des tatouages ? » demanda-t-elle, sans pouvoir retenir un rire. Si c’était bien cette proposition, tout sauf innocente, qu’elle lui avait fait pour changer de sujet de conversation, la brune se doutait bien que les encres sur sa peau n’étaient pas forcément ce qui avait attiré l’attention de Connor en premier lieu, une fois qu’elle eut perdu son pantalon. Malgré tout, le moins que l’on puisse dire était que la diversion avait parfaitement fonctionné. Son rire se mua en sourire épanouit, alors que finalement, avec cette même précaution qu’il lui inspirait, elle posait ses doigts sur les côtes endolories : « -Est-ce que ça va ? »


Storm in her eyes, peace in her smile.
They've promised that dreams can come true, but forgot to mention that nightmares are dreams, too.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2705
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor   If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor - Page 4 EmptyVen 19 Juin 2020 - 12:03
Il retrouvait son souffle, mais pas ses esprits. Connor se trouvait dans une brume délicieuse, il n’atterrissait toujours pas. Contre lui, le corps de Joey se rafraichissait sensiblement, mais l’éteinte n’en finissait plus. Sa main se posait contre sa taille et caressait avec lenteur les courbes de celle-ci, quand l’autre serrait avec force ses deux fins qu’il vint ramener contre ses lèvres et embrasser avec tendresse. Cet instant ne ressemblait à aucun autre. Pas seulement parce qu’il avait le goût des premières fois – même s’il savait à quel point c’était unique par définition – mais parce qu’enfin, il se sentait vidé et entier à la fois.

Cet entredeux peu commun le renvoyait à quelques instants volés sans jamais pouvoir les égaler. Actuellement, Connor se sentait bien, et ce sentiment était suffisamment rare pour qu’il le saisisse pleinement aujourd’hui. Comme à chaque fois qu’il avait compris dans sa vie à quel point il était heureux au moment où il ne l’était plus. Ses lèvres épousèrent le front de la jeune femme, doucement, alors qu’il se redressait sur un bras en lui adressant une petite boutade qui lui arracha un sourire :

J’ai pas bien regardé ! Montre-moi ça ? Souffla-t-il en se redressant à son tour pour venir manipuler Joey à la rechercher de ces fameux tatouages.

De baisers en chatouilles, Connor retrouva son calme l’instant d’après pour laisser la jeune femme tranquille. Mais ça l’amusait, tout naturellement. Et ça semblait facile avec elle, il n’avait besoin de rien d’autres pour lui parler, pour la toucher, pour l’embrasser. Les choses venaient comme si c’était tout à fait normal, comme si les rouages n’avaient aucun grippage. Ça lui changeait. Parce qu’il avait aimé Elena avec force, avec tout ce qu’il avait en lui de bon pour devenir meilleur, mais il en avait souffert aussi, énormément. Et maintenant que tout lui semblait évident, il ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi toutes ces peines quand tout aurait pu être simple.

On ne peut mieux, répondit-il à la brune avec un sourire taquin : Si tu veux devenir mon infirmière personnelle, je fais passer ton dossier avant celui de tous les autres sans aucun problème, plaisanta-t-il enfin. Il se redressa pour venir épouser ses lèvres une brève seconde. D’un baiser fort mais court. Son nez effleura le sien, il dégagea de ses mains quelques mèches bravaches : Et toi, comment tu te sens ? S’enquit-il finalement en la scrutant dans les yeux.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor   If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- If we wait until we're ready, we'll be waiting for the rest of our lives || Connor -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: