The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Polarize -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1575
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize - Page 2 EmptyVen 19 Juin 2020 - 16:19
Sans que la scène soit particulièrement hilarante, Valérian pouffa bêtement lorsque Connor s’attribua une coupe imaginaire. La mince aversion qu’il vouait au sportif s’estompa alors peu à peu ; comme si elle s’était à son tour évanouie dans un épais brouillard et que le grec ne parvenait plus à en trouver la trace. Pourquoi s’était-il tant senti agacé à la vue de cet homme ? Il ne parvenait plus à trouver la réponse à cette question. Il devait pourtant y avoir une réponse. Oui. Et pourtant, Valérian état las de cette colère qui grondait perpétuellement en lui. Peut-être était-ce l’alcool qui l’assommait et troublait une fois de plus ses sens ? Toujours est-il que le grec décida à cet instant de baisser quelque peu ses gardes et de contempler son vis-à-vis d’un air intrigué, la tête légèrement inclinée sur le côté.

Les sourcils du grec se haussèrent sous l’effet de la surprise lorsque Connor lui dit vouloir agir en humain décent et il le contempla d’un air stupéfait, comme si le sportif avait été un spécimen particulièrement rare d’une espèce en voie d’extinction : « Hmpf… J’ignorais que la décence avait encore sa place en ce monde. » fit alors Valérian avant que la malice ne fasse une fois de plus briller son regard et qu'il ne singe une révérence à l’adresse de Connor : « Ma foi, un humain décent ! je ne pensais pas en revoir de sitôt ! » Et à nouveau, il s’esclaffa de façon incontrôlable, comme un enfant que sa propre plaisanterie amuse particulièrement. Valérian était dans un tel état d’ébriété qu’il réalisait à peine à quel point son comportement étaient saugrenu et dénué de la retenue dont il faisait habituellement preuve : « Je crains ne pas être digne de ta compagnie ! » ajouta t-il avec une moue espiègle.

L’hilarité du grec prit subitement fin lorsque Connor remplit de son propre chef son verre avec de l’eau. Les sourcils froncés, Valérian contempla alors son vis-à-vis d’un air à la fois courroucé et résigné. Si une infime part de lui savait qu’il lui fallait être raisonnable et renoncer à cette abrutissante ivresse, une autre n’en avait cependant pas la moindre intention et l’enjoignait, au contraire, à persévérer dans cette voie : « Je… Je ne boirai pas ça. » dit alors Valérian avec obstination, comme avait eu dix-ans et qu'on l'avait forcé à finir son assiette d'épinards.  

La contrariété s’estompa des traits de son visage à la question suivante du sportif et le grec contempla un instant sans le voir le bois de la table, d’un air quelque peu égaré : « Qu’est-ce qui fonctionne pas ? » répéta t-il lentement : « Je ne sais pas… Sans doute, un peu des trois. Je… » Valérian s’interrompit et se pinça les lèvres : « Elle avait raison... Je repousse tous ceux qui m'entourent. Tout le temps. J’ai essayé, j’ai fait des efforts ! Mais ça n’a pas suffit. Et maintenant elle est partie, et… » Et il était réduit à contempler ses erreurs, encore une fois : « Elle me déteste. » conclut-il sobrement d’une voix enrouée.

La gorge nouée, Valérian ravala ce qui manquait de déborder de lui et décocha alors un regard perçant à Connor : « Je t’interdis de te foutre de ma gueule. » l’avertit-il d’un ton menaçant, dans une attitude qui était désormais à mille lieues de sa précédente hilarité.


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize - Page 2 EmptyDim 21 Juin 2020 - 11:30
Connor ne réagit pas à l’humour pas forcément très amusant de Valérian. Il ne voyait pas l’intérêt et surtout, il n’avait rien à dire à ce sujet. Certes, des personnes décentes ne courraient plus les rues, mais le sportif estimait que tout le monde avait cette fibre en lui qu’il fallait stimuler pour la voir grandir. Comme lorsqu’on arrose une plante pour en prendre soin : il fallait choisir les graines qu’on cultivait avec attention, pour voir ce qu’on choisissait d’être au fond de soi. Alors, il écouta tout simplement Valérian, et hocha la tête pour lui signifiait qu’il était attentif.

Je me fous pas de toi, ce que tu dis me fait pas rire, se défendit-il fermement à sa remarque.

Il prenait la menace pour ce qu’elle était : des mots d’un homme ivre qui peinait à s’ouvrir aux autres et qui le faisait parce que l’alcool aujourd’hui ne lui laissait pas le choix que de se vider. Comme une nausée qui prenait au cœur au moment où on est déjà au sol. Connor ne jugeait pas : il avait été dans des états pires que celui-ci, où il ne se serait pas reconnu.

Pourquoi ? Demanda-t-il de but en blanc : T’as sans doute une bonne raison pour les repousser, faut savoir pourquoi tu le fais. Pour te protéger ? Suggéra-t-il alors, pour tenter d’obtenir une réponse.

Ce qu’il pouvait comprendre. Les relations humaines pouvaient faire peur, et il fallait beaucoup de courage pour accepter de faire rentrer quelqu’un dans sa vie. Sauf qu’ensuite, on n’avait souvent plus aucun contrôle sur rien, et ça, Connor en avait l’illustration dans sa vie présente. Le fait d’être avec Joey – s’il s’agissait bien de ça – et de la découvrir, de revoir finalement Elena, de se sentir… Impuissant et perdu. C’était terrifiant à l’évidence.

Parfois avec les gens, avec les femmes – parce que c’est pour une femme, pas vrai ?... Questionna-t-il en s’interrompant, lançant un petit regard univoque à Valérian. Encore plus actuellement, il comprenait. Parfois, on a que des rendez-vous manqués, on tombe jamais au bon moment, il haussa les épaules : On est peut-être pas destinés les uns aux autres, et faut trouver une manière de l’accepter et de voir la manière dont on fonctionne le mieux avec.

Ça allait pour toutes les relations. Quelles soient intimes, de groupes, amicales…

Qu’est-ce que tu peux faire pour que ça marche ? Demanda-t-il à Valérian. Et t’sais, si malgré tous tes efforts, ça y arrive pas : c’est pas grave. T’auras tout donné, donc ça peut pas être de ta faute. Logique, non ?



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1575
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize - Page 2 EmptyVen 26 Juin 2020 - 22:21
Le regard de Valérian perdit quelque peu de son mordant face au calme de Connor qui lui assura ne pas se foutre de lui, malgré la vulnérabilité, aussi subite qu'inédite, dont avait fait preuve le grec. Les mots avaient en effet jailli de sa bouche de façon incontrôlable - comme du pus se serait déversé d’un abcès après qu’il ait été crevé. Valérian avait, de fait, le sentiment d’avoir si longtemps nié cette affliction qu’elle aurait enflé dans ses chairs jusqu’à en déborder et totalement lui échapper.

Le fait de s'ouvrir à Connor eut ainsi pour effet de le soulager et, paradoxalement, de le rendre autrement plus nerveux. Une part de Valérian avait en effet conscience de se confier à un total inconnu. Nul doute que l’alcool l’enjoignait à s'épancher de la sorte et à abaisser les remparts qu’il dressait en permanence autour de lui, dans le but de se protéger du reste du monde et d'y contenir sa propre faiblesse. La boisson, conjuguée à une détresse manifeste, avaient ainsi eu raison de Valérian, si bien qu’il n’avait désormais plus la force, ni l’envie, de prétendre à une quelconque nonchalance ou désinvolture en compagnie de Connor. Il s’en sentait, à vrai dire, absolument dépourvu.  

À la question du sportif, Valérian fronça les sourcils et inclina légèrement la tête sur le côté : « Pourquoi ? » répéta t-il lentement, avec l’expression perplexe de celui qui peine à raccrocher les wagons : « J’en sais rien moi… » Le grec secoua alors la tête dans l’espoir d’éclaircir un minimum ses idées : « Peut-être que oui… » Nouveau froncement de sourcils : « Oui, je crois que… Que c’est ça. » Pourquoi était-ce si compliqué pour lui d'identifier son propre ressenti ?
   
Au coeur de la toile nimbée de brouillard que représentait son esprit, le grec avait en effet le sentiment de devoir démêler un certain nombre de noeuds pour parvenir au coeur du problème et ainsi comprendre ce qui le poussait à rejeter les autres. Et, au delà de ça, à les considérer avec un mélange de hauteur et de mépris quant, en vérité, il oscillait perpétuellement entre crainte et colère, et cherchait, plus que tout, à se prémunir du monde entier en se barricadant derrière ce masque de suffisance. Mais pas seulement. Oui, il y avait quelque chose d’autre - de plus insidieux encore : « Et eux aussi. Surtout eux en fait. » bredouilla finalement Valérian qui regretta en cet instant le réconfort d’une nouvelle lampée de whisky.

Le regard résolument rivé à l’opposé de la salle, Valérian sentit ensuite sa gorge se serrer au fil du discours de Connor. Non pas que celui-ci fut dénué de sens. Bien au contraire. Mais se voir exposer une vérité aussi limpide était parfois douloureux, même lorsqu’on en était soi-même tout à fait conscient : « Ça ne marchera pas. » dit-il finalement d’une voix rauque : « Parfois, j’ai cru… Que ça pourrait fonctionner. J'ai eu envie d'y croire. Mais l’instant d’après elle… » le grec s’interrompit un instant et blêmit : « Elle me regardait avec cet air. Avec ces yeux. » Comme s’il l’avait répugnée. Comme si elle l’avait haï : « Mais c’est de ma faute. » reprit Valérian en secouant la tête : « J’ai été con. Je l’ai blessée, et je ne saurais dire combien de fois. » Il eut un sourire triste : « On récolte ce que l’on sème, pas vrai ? »        

Après avoir un instant contemplé le verre face à lui, Valérian fit rouler ses yeux vers Connor et se bricola un nouveau sourire mièvre : « Alors, quel est ton diagnostic ? » lui demanda t-il, narquois, en tentant tant bien que mal de tourner cette discussion, tout comme sa propre peine, en dérision.


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize - Page 2 EmptyVen 26 Juin 2020 - 22:54
Ils sont pas censés être tes amis ? S’enquit Connor avec une pointe d’étonnement dans la voix.

Ces gens que Valérian repoussait pour se protéger, n’étaient-ils pas censés être des gens en qui il devait, et pouvait, avoir confiance ? Comment pouvait-il accepter de vivre avec eux, de fermer les yeux, s’il ne pouvait pas les laisser s’approcher plus intimement de lui ? Le mystère était entier à l’évidence. Et Connor n’avait pas la science infuse, de même qu’il ne savait rien de pourquoi Valérian se comportait ainsi. Pourquoi il repoussait ceux qui ne lui voulaient pas de mal, outre le fait de se protéger. La peur sans doute. La peur de perdre, et de devoir faire un deuil insurmontable.

T’sais, accepter d’être vulnérable, ça veut pas dire que tu le seras forcément, souffla-t-il alors en triturant le verre d’eau du bout des doigts. Et à chaque fois dans ta vie, que tu as pris le risque de l’être… T’as été plus fort justement que tu pouvais l’imaginer, souligna-t-il.

Il ne pouvait pas lui dire mieux que ça. Par expérience, Connor avait conscience qu’il avait été au mieux lorsque les autres avaient été là pour lui. Avant ça, Jeff. Elena. Et aujourd’hui ? Bruce et Joséphine. Les choses évoluaient, mais les malheurs ne duraient jamais. Et le sportif était convaincu que la douleur ne durait jamais. Pas si on avançait.

Le diagnostic ? Fit-il avec un sourire en coin, avant de pouffer du nez : T’es humain, ce qui est déjà une bonne nouvelle, souffla Connor.

Il baissa les yeux vers son eau, se pinçant les lèvres. Il avait écouté avec attention, et dans le fond, il comprenait ce que lui disait Valérian. Ces regards, il avait eu l’impression de les lire aussi sur le visage d’Elena, comme s’il était parfois un étranger pour elle. Et sa motivation pour bien faire ? Qu’elle n’était jamais suffisante. Aujourd’hui que la grecque était de retour, c’était remettre en considération tout ça. Connor avait passé le déni depuis longtemps : contre elle, il avait surtout de la colère.

Y’a un adage qui dit qu’on blesse les gens qu’on aime, comme on aime ceux qui nous blessent, reprit-il après un temps de silence en relevant le regard vers Valérian : C’est en nous, parce qu’on pense qu’on mérite pas mieux que ça, il secoua la tête : Mais souffrir est un choix, Valérian.

Ça n’était qu’un choix. Ça n’était que soi, que se mettre dans des situations qui prêtaient le flanc aux coups. Connor l’avait compris l’an passé, en réalisant qu’il avait souvent tout fait pour se punir de ne pas être suffisant, de ne pas être assez. Sauf que ses attentes étaient impossibles à atteindre.

Et au fond cette fille, si elle croit que tu es que ce visage serré et ce sourire agaçant : elle sait pas ce qu’elle rate ! plaisanta-t-il pour le détendre.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1575
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize - Page 2 EmptyMar 21 Juil 2020 - 23:57
« C’pas ce que je voulais dire. » bafouilla Valérian en secouant la tête d’un air penaud. Il se s’épancha cependant pas sur le sujet et prétendit au contraire perdre le fil de la conversation, égarant son regard dans un coin de la pièce - comme s’il avait tout à coup trouvé intéressant le bras de fer auquel s’adonnait une bande de brutes, un peu plus loin.

Une certaine lucidité assaillit pourtant à cet instant le grec et le maintint éveillé - quoique laborieusement. Comme si sa conscience avait été un funambule à l'équilibre précaire, menaçant à tout instant de tomber dans le vide. L’esprit de Valérian vacillait ainsi, maintenu à la frontière de l'éveil par un soupçon de douleur et la certitude d’être nocif, voire dangereux pour ses proches. En Valérian, grondait en effet cette colère, cette violence, qui menaçait en permanence d’éclater. Une colère dont Yulia avait fait les frais pendant des mois.

Si Valérian avait aimé la russe, et avec force, il n’avait jamais su le lui prouver. Ni démêler ses sentiments de la rage qui grondait perpétuellement en lui. Cette rage qui le poussait à dire et faire des choses qu’il regrettait invariablement. Comme si quelque chose avait été à tout instant capable de prendre le dessus sur lui, sur ses propres résolutions, et de le pousser au pire. Voilà ce qui effrayait tant le grec.

« Je ne peux pas être vulnérable. » dit-il sèchement à Connor : « Chaque fois que je le suis… » Valérian se pinça les lèvres : « Je blesse ceux qui comptent pour moi. » admit-il à contrecoeur. Malgré l'ivresse qui engourdissait son esprit, le grec parvint finalement à mettre le doigt sur le noeud du problème. À démêler ses propres sentiments de cette toile inextricable et à en comprendre le sens. Et la vérité était affligeante - effrayante, même : « Si je me laisse aller… Je deviens le pire des salauds. » dit-il en baissant les yeux : « C’est pour ça qu’elle m’a quitté. Et c’est pour ça que je ne peux pas… » Baisser mes gardes.

Avec un soupir, Valérian se passa une main sur le visage : « Je ne sais pas comment changer... Ça » admit-il avec une pointe d'angoisse. Était-ce seulement possible ? Était-il possible de se débarrasser d’une tare qui, comme une tumeur, avait enflé en lui des années durant jusqu’à le consumer ? Cette violence faisait partie de lui. Et ce monde, ces horreurs, la nourrissaient jour après jour. Il ne pourrait jamais s’en débarrasser. C'était certain.   

Les sourcils froncés, le grec écouta Connor lui donner des pistes et tenter de l'aider - pour une raison qui lui échappait totalement. En quoi tout ceci concernait-il le sportif ? Engourdi par l’alcool, Valérian contempla son vis-à-vis en clignant bêtement des yeux, partagé entre la perplexité et… Un vague sentiment de reconnaissance. S’il ne l’aurait jamais - ô grand jamais - avoué, la présence de Connor l’apaisait en effet et lui permettait d’y voir plus clair au sein de cet abrutissement et des angoisses qui le rongeaient. Valérian ne comprenait décidément pas ce qui avait motivé le sportif à se joindre à lui. Mais il lui en était reconnaissant.

« Ah ! » s’esclaffa Valérian à la dernière remarque de Connor, tandis que ses yeux se plissaient sous l’effet de l’amusement : « Ne me dis pas que mon sourire agaçant te fait de l’effet, hm ? » Petite moue espiègle - envie manifeste d’éclater de rire : « Admets-le. Si tu me colles autant, c’est parce que je t’ai tapé dans l’oeil. » gloussa t-il d’un air idiot - avec l'impression de se sentir infiniment plus léger que quelques minutes auparavant.

Tandis que le grec ricanait de sa plaisanterie, les rides hilares au coin de ses yeux disparurent tout à coup et il se pencha vers Connor, le regard rivé par-dessus son épaule : « Loin de moi l'idée de t'embrasser, mais il y a des types qui nous fixent depuis tout à l’heure. Derrière toi, à côté du bar. Au nombre de trois. Grands, costauds, pas franchement souriants. » Ses yeux noirs dévisagèrent le sportif : « Des amis à toi ? »


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2020 - 20:13
C’est long, mais ça se fait… Connor hocha la tête, fermement.

Valérian pouvait ne pas le croire, mais c’était factuel selon le blond : changer ce qu’il y avait de pire en soi, c’était possible. Ça demandait de vouloir le faire avant toute chose, car sans ça, ça ne servait à rien. Et si le moteur n’était pas les autres, alors ça devait être pour soi. Mais il aurait été incapable de vraiment l’expliquer à Valérian. Il lui aurait été sans doute plus aisé de lui montrer l’évolution qu’il avait eu entre temps. De comment il avait réussi à s’épanouir, à grandir en tant qu’homme. A trente six ans, enfin l’adulte qu’il aurait dû être toute sa vie.

Tu sais… Elena et moi, on s’est séparés avant sa disparition, confia-t-il à Valérian. Pas dans le but de lui dire que lui avait été avec Elena, ça n’était pas son propos. On s’aimait, énormément, mais on savait pas comment bien le faire… Comme si, malgré nos sentiments, y’avait quand même quelque chose qui nous empêchait d’être « bon », l’un pour l’autre en tout cas. Aujourd’hui, tout est différent, malgré son retour, on a changé…

D’un bout à l’autre. Ils étaient des personnes inconnues, par instant, qui s’étaient connues pourtant dans une autre vie. Connor ne savait pas comment s’expliquer, aussi espérait-il que malgré l’alcool qu’il avait dans le sens, Valérian comprendrait ce qu’il voulait dire.

Mais je veux être meilleur, si c’est pas avec elle, c’est avec une autre… Et je lui dois ça, de m’avoir montré que je pouvais quand même y arriver, parce que je l’ai aimé, on s’est aimé et on s’aimera toujours probablement à notre manière, il le désigna de son index : C’est en toi, cette force. Et tu dois le faire pour toi, fit-il.

Lui adressant un sourire, il reprit :

Crois pas que t’es une cause perdue, ça existe pas, assura-t-il. Qu’importait ce qu’il avait dit à Milow avant, Connor avait tendance à croire que tout le monde pouvait changer, qu’il n’y avait pas des gens fondamentalement mauvais, d’autres parfaitement bons. C’était plus compliqué que ça.

Un rire lui échappa cependant, et il hocha la tête :

Ouais, puis comme t’as l’âge mental d’un adolescent, je me disais que si tu me détestais autant, c’est sans doute parce qu’au fond, tu m’aimes, souffla-t-il.

Valérian jeta d’ailleurs un regard par-dessus son épaule, et Connor se redressa quand ce dernier lui confia qu’ils n’étaient visiblement pas seuls. Fronçant les sourcils, il s’étira, ramenant ses bras près de son corps pour jeter un coup d’œil près de la porte menant vers l’étage :

Donovan ? T’as fini ?! Tonna-t-il d’une voix forte en se redressant. La seconde d’après, Connor était debout, et d’une attitude franche, déjà tourné vers les individus qui, visiblement, avaient envie de discuter. La réponse du démolisseur perça en haut : non, il n’avait pas terminé. Tant pis. Vous voulez un autographe ? Demanda de but en blanc Connor, avec son plus beau sourire de magazine.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1575
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize - Page 2 EmptyVen 21 Aoû 2020 - 22:07
Les yeux rivés au verre de Connor, Valérian écouta le sportif en plissant les yeux, comme s’il faisait des efforts considérables pour rester lucide. Autour d’eux, le chahut et les conversations allaient bon train. Pourtant, le grec les ignorait complètement. S’il voulait croire en ce que lui disait Connor, une part de Valérian doutait cependant. Chassez le naturel, il revient au galop ; n’est-ce pas ? Un proverbe qui s’était toujours appliqué à lui. Chaque fois qu’il avait essayé de changer, Valérian avait en effet été rattrapé par ce mélange de colère et de mauvaise foi qui le caractérisait si bien. Peut-être n’avait-il pas fait suffisamment d’efforts ? Peut-être avait-il été trop lâche pour ça ? C’était difficile à dire.

À la mention d’Elena, Valérian leva le nez et dévisagea le sportif. S’il discernait un certain parallèle entre l’histoire de Connor et de la grecque et la leur, avec Yulia, il ne dit rien et fronça simplement les sourcils. Ils avaient également été nocifs l’un pour l’autre oui. Et pourtant, jamais il n’avait souhaité faire du mal à la russe. Ses sentiments à son égard l’avaient dépassé et pris de court. Comme une déferlante, ils l’avaient englouti jusqu’à ce qu’il perde pied et entraîne avec lui la jeune femme dans une chute vertigineuse. Ne demeuraient désormais de cette fièvre que des regrets, telles des braises, dont le simple souvenir était douloureux. Disposait-il de cette force en lui dont parlait Connor ? Le grec l'ignorait.

Les lèvres serrées, Valérian opina cependant du chef aux propos de Connor. « Je suppose que seul le temps nous le dira. » Il esquissa un sourire à l’adresse du sportif. « Merci. » Et c'était sincère.

Au moment où Valérian s’esclaffait de plus belle à la répartie de Connor, le grec aperçut ces trois hommes qui les dévisageaient avec l’expression unanime de molosses sur le point de mordre. Si leurs visages ne lui semblèrent initialement pas familiers, l’un d’entre eux sortit de l’ombre et rappela soudain à Valérian un malencontreux événement survenu quelque temps auparavant. « Ah. » constata-t-il d’un air égal. Il inclina la tête sur le côté et dit à Connor sur le ton de la confidence. « J’en ai peut-être insulté un à l’occasion. » À l’expression outragée du sportif, le grec se justifia vivement. « Pour ma défense, il était extrêmement susceptible ! »    

La suite se déroula très rapidement. Connor se leva, les autres approchèrent. Valérian se leva à son tour, tituba sous l’effet de l’alcool, puis invectiva l’un d’entre eux. Les autres répliquèrent, Connor s’interposa. Et la situation échappa à tout contrôle.

***

« Bon sang… Mon crâne. »

Le monde tourna à une vitesse vertigineuse, des étoiles dansèrent devant ses yeux, puis, comme s’il inspirait une grande bouffée d’air, Valérian émergea tout à coup à la surface d’un univers particulièrement confus. Battant frénétiquement des paupières, il lui fallut un instant pour situer l’environnement dans lequel il se trouvait... Et réaliser qu'il lui était complètement inconnu. Au-dessus de lui, une lucarne perçait sur une aube livide, teintée d’écarlate. Simplement vêtu d’un caleçon, le grec était emmitouflé dans des draps à l’odeur prononcée. Un étrange silence planait par ailleurs dans l’air et ne lui inspira rien qui vaille.

Gagné par une vive appréhension, Valérian se redressa brusquement sur son séant et découvrit tout à coup Connor, en petite tenue, qui l’observait d’un air intrigué. À sa vue, les interrogations se bousculèrent dans l’esprit du grec qui le dévisagea longuement d’un air ahuri, incapable de trouver quoi que ce soit à dire. « Je… » Une douleur sur l’un de ses bras attira tout à coup son attention, comme s’il avait été mordu. Et pas par un animal. « Qu’est-ce que… »    

Blême, Valérian déglutit difficilement puis, au prix d'un effort manifeste, rassembla son courage pour balbutier ces quelques mots. « Est-ce que... Est-ce qu’on a… ? »


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Polarize -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: