The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Polarize -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Polarize   Polarize EmptySam 6 Juin 2020 - 18:13
Dans le monospace familial qu’ils avaient récupérer ensemble la première fois qu’ils s’étaient rencontrés, Connor était venu chercher Donovan sur son chantier actuel. La Taverne était un lieu qui attirait du monde et qui avait visiblement besoin de son expertise pour prospérer. Il n’avait entendu que de vagues histoires à son sujet d’ailleurs, et n’imaginait pas avoir un jour besoin de s’y rendre. Pour tout dire, le blond comptait davantage fuir cet endroit que s’y pencher sérieusement. Il savait très bien ce que ça pourrait lui en coûter de rechuter une nouvelle fois et de perdre pied. Maintenant qu’il avait la responsabilité d’un groupe, il s’y refusait totalement.

Au fond, sans doute avait-il grandi, et changé. Il lui restait des démons à exorciser, mais c’était un moindre mal après tout ce qu’il avait traversé. Les traumatismes ne disparaissaient pas comme ça, et il était prêt à parier qu’il en aurait d’autre. Des cicatrices s’étaient déjà rouvertes, récemment d’ailleurs, et Connor avait encore beaucoup de mal à réaliser. Tout se bousculait dans son esprit, au moins de ne plus savoir où donner de la tête. Il savait qu’une conversation à cœur ouvert avec Bruce s’imposerait, il n’était juste pas encore près à mettre des mots dessus, parce qu’il ne comprenait pas tout.

Connor s’extirpa du véhicule, en ayant marre de patienter encore. Donovan ne devait pas l’avoir vu, ou être trop occupé de son côté. Il fit la route jusque là-bas donc, à pied, sa batte dans son dos évidemment puisqu’il ne la quittait jamais. En rentrant, il sentit l’odeur de la peinture fraiche, entendit du bruit à l’étage. Sans vraiment regarder autour de lui, il prit le pas vers la et appela son ami. Celui-ci lui répondit qu’il en avait encore pour un moment, et lui proposa d’attendre et de se prendre un verre. Connor n’était pas exactement en joie devant ces options…

Je repasserais, eut-il envie d’assurer au démolisseur, même si celui n’en avait rien à faire. Il était suffisamment grand pour rentrer par ses propres moyens.

Le blond se retourna d’ailleurs, près à s’extirper de là dans la foulée, mais son regard balaya la pièce et il fit finalement la silhouette de Valérian dans le fond de la salle. Ses sourcils se froncèrent. Depuis la dernière fois qu’il l’avait croisé, et la première fois qu’il lui avait parlé d’ailleurs, les choses avaient évolué. Il ne savait pas si Valérian était au courant pour la réapparition d’Elena, n’était-ce pas le bon moment pour le lui annoncer ?

Salut, fit-il en s’approchant, lui adressant également un signe de la main : J’peux te prendre un peu de ton temps ? Demanda-t-il alors, par courtoisie.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1564
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize EmptyVen 12 Juin 2020 - 22:46
Avachi sur une chaise dans le fond de la pièce, Valérian contemplait sans le voir le verre de whisky qui lui faisait face et papillonnait des yeux d’un air béat. Autour de lui, le lieu était animé et les conversations allaient bon train. La taverne, quoique récemment ouverte, avait visiblement du succès et quelques vagabonds étaient ce jour-là venus y trouver refuge, pour oublier ne serait-ce qu’un soir la rudesse de leur existence. C’était tout ce que songea le grec, dont les paupières étaient décidément lourdes, avant d’avaler une nouvelle gorgée d’alcool et de pousser un soupir désabusé.

Les paupières mi-closes, Valérian leva le nez de son verre et observa d’un air distrait l’animation environnante, avec l’étrange impression d’être déconnecté de cette réalité et de l’observer depuis une vitre épaisse, comme s’il avait été au zoo. Ou quelque chose dans le genre… Ouais.

Autour de Valérian, les sons paraissaient en effet étouffés et les lumières des bougies diffuses, émoussées. Le brouhaha ambiant était, à ses oreilles, sourd et incroyablement bruyant à la fois, à tel point qu'il empêchait des pensées cohérentes de se former dans son esprit et les dispersait aussitôt qu’elles y naissaient. Pourquoi était-il là, déjà ? Hmmm, la réponse à cette question lui échappait sans cesse. Comme si, au fond de lui, Valérian avait souhaité oublier la raison qui l’avait incité à franchir le seuil de cet établissement et ainsi complètement s’abandonner à cette douce ivresse. Chaque fois qu’il faisait l’effort de s’en souvenir, les sourcils froncés et le regard vague, une vive contrariété lui mordait les entrailles et le dissuadait aussitôt de vouloir retrouver son chemin.

Il s’était donc égaré, seul au sein de cette agitation, et s’éloignait à chaque nouvelle gorgée un peu plus du sentier de la raison. Ah, quelle connerie ! Franchement, pourquoi aurait-il cherché à se raccrocher à une si rude réalité quand l’ivresse offrait à l’esprit un tel réconfort ? Tous ses soucis semblaient en effet s’être volatilisés et plus rien ne lui importait à présent, hormis le fait d’anesthésier cette douleur qui louvoyait en lui et menaçait de réapparaitre chaque fois que son verre était vide.

Alors qu’il avalait une autre gorgée de whisky, une voix familière extirpa soudain Valérian de sa pesante somnolence et lui fit lever les yeux de son verre. Face à lui, se dressait l’imposante silhouette de… De… Ah oui, Connor, et le grec plissa légèrement les yeux à sa vue, quelque peu mécontent de le trouver là : « Ah, le bellâtre. » commenta t-il d’une voix pâteuse en clignant des yeux d’un air idiot : « Je t’en prie. Ass… Assieds-toi, enfin. » ajouta Valérian en désignant avec une courtoisie exagérée la chaise qui lui faisait face : « Fais comme chez toi. »

Lorsque Connor consentit à prendre place à côté de lui, Valérian se fendit d’un sourire mièvre et ironisa : « Que me vaut… Le plaisir ? »


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize EmptySam 13 Juin 2020 - 11:37
La surprise de Valérian rencontra la sienne. Etait-ce à ça qu’il ressemblait lorsqu’il était trop saoul pour faire quelque chose de censé ? Connor ne pouvait se le cacher à lui-même, c’était vraiment très étrange de se confronter à un fait qui l’avait tellement changé. Il pinça les lèvres, tenta de ne pas donner l’impression d’être impoli et s’installa en face de Valérian en tâchant de ne pas le reprendre sur le surnom qu’il lui donnait. Ça l’agaçait, mais le grec était de toute façon trop ivre pour entendre raison là-dessus.

Alors, ce plaisir ? Connor sentait que ça n’en était pas vraiment un, et il hésita longuement sur la tournure de la phrase qu’il allait lui déclarer. Peut-être d’ailleurs le ferait-il pour rien, mais il lui semblait tout de même essentiel de ne pas s’esquiver sur ce qui ressemblait à une responsabilité à ses yeux. Valérian aussi avait droit à la vérité, non ? Ils avaient aimé la même femme, leurs histoires s’étaient terminées douloureusement, et ils avaient cru la perdre définitivement.

Je sais pas si t’es au courant et je sais pas si ça t’intéresse mais… A nouveau, il hésita, mais comme avec Isha, il n’y avait aucune « bonne méthode » dans tous les cas : Elena est vivante, fit-il franchement. Elle a réussi à survivre, je me disais que ça serait bien que tu le saches, qu’il y a eu une résolution à tes recherches de la saison passée.

Il haussa les épaules. Avaient-ils besoin d’en débriefer maintenant ? Très honnêtement, Connor préférait le laisser là et passer à autre chose. Il ne se sentait pas du tout à l’aise dans cet endroit, son cœur battait fort et il avait peur. Peur de faire une bêtise. Ses yeux se levèrent par réflexe vers l’étage, dans l’espoir de voir redescendre Donovan qui lui annoncerait qu’il était temps de partir d’ici. Qu’il était libéré d’une discussion laborieuse et de se frotter à l’envie de se prendre un petit verre, pour passer le temps. Il fallait résister, comme d’habitude.

Mais dans tous les cas, Connor savait que ce genre de descente que Valérian enquillait n’était pas anodine. Il reposa son regard clair sur le grec et le scruta longuement. La dernière fois qu’ils avaient discuté tous deux, l’homme n’était déjà pas au summum de sa bonne humeur. Difficile de l’être en tout cas lorsqu’on se trouvait en pleine apocalypse dans un pays étranger. Néanmoins, là, il semblait y avoir pire dans son regard, plus douloureux et profond qu’il ne pouvait l’imaginer.

Hm… il s’éclaircit la voix, à nouveau à la recherche des bons mots : La caisse que t’es en train de te mettre est… Connor haussa les épaules. Ça n’était pas intéressant : Est-ce que ça va ? Demanda-t-il franchement cette fois.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1564
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize EmptyDim 14 Juin 2020 - 16:46
Une certaine indécision traversa le regard clair de Connor lorsque Valérian lui proposa de s’installer en sa compagnie. Pourtant le grec ne s’en formalisa pas le moins du monde. Depuis l’espèce de bulle qui l’enveloppait et l’abrutissait considérablement, Valérian aurait en effet été incapable de concevoir à quel point il avait l’air pathétique et stupide aux yeux du sportif : les paupières mi-closes, sa tête dodelinait légèrement sur le côté et il affichait de fait un air béat à mille lieues de son éternelle expression renfrognée ou de la fierté qui éclairait habituellement ses yeux sombres. Non, il ne réalisait rien de tout ceci et préférait au contraire s'enfoncer davantage dans l'oubli. Il fallait couler jusqu’à toucher le fond et ne plus percevoir du tout la lumière de la surface.

Face à l’hésitation de Connor, le grec plissa les yeux et appuya lourdement sa tête contre son poing, partagé entre un vague agacement et l’impatience de savoir ce qui se tramait dans l'esprit du sportif : « Mais ? » répéta t-il alors avec une grimace, incitant son interlocuteur à aller au bout de sa pensée.

Lorsque Connor cracha enfin le morceau au sujet l’Elena, Valérian leva les yeux au ciel et émit un grognement agacé. Oui, il savait. Il avait retrouvé la jeune femme quelques temps plus tôt au No man’s land. Une rencontre qui l’avait franchement ébranlé et dont il ne revenait toujours pas. Si l’évasion d’Elena demeurait en effet un mystère à ses yeux, il lui semblait par ailleurs qu’on se moquait de lui, quelque part là-haut, en le confrontant régulièrement à ses angoisses les plus tenaces. Le retour de la grecque avait éveillé quelque chose chez Valérian. Certes, il avait été heureux de le savoir en vie, mais le fait de l’apercevoir au milieu de la foule au No man’s land avait indéniablement retourné un couteau dans une plaie qui, semblait-il, n’avait jamais complètement cicatrisé en lui : « Ma parole, elle est de retour ! » fit-il mine de s’étonner en écarquillant exagérément les yeux : « Tu es sûr qu’elle n’a pas… Euh, à nouveau disparu depuis ? Tu devrais la garder sous surveillance. L’attacher quelque part peut-être…  On ne sait jamais. » Valérian se pencha alors vers Connor et lui dit d’un air complice : « Sache que je vous souhaite... Tous mes voeux de bonheur. Beaucoup d’amour et de joie et, euh… De conneries dans le genre. » Il leva son verre et ajouta avant d’en boire une gorgée : « Santé ! »

L’alcool lui brûla une nouvelle fois la gorge, puis Valérian reposa son verre et dévisagea Connor. Le sportif paraissait nerveux, comme un animal sur le point de prendre la fuite. Une certaine tension émanait de lui, à tel point que le grec parvenait à la percevoir en dépit de l’alcool qui inhibait ses sens et lui faisait tourner la tête. Il n’eut cependant pas le temps de l’interroger à ce sujet, car Connor reprenait déjà la parole.

À sa question, le grec demeura un instant silencieux, contemplant le fond de son verre d’un air indécis. Est-ce que ça va ? S’il eut envie de se protéger derrière son habituelle carapace désinvolte et de prétendre à une totale indifférence vis-à-vis de ce qu’il ressentait, le grec en était cependant incapable. Il ne parvenait en effet pas à puiser ces ressources en lui, comme s’il en avait subitement été privé : « T’as déjà eu l’impression de foirer tout ce que tu entreprends ? » lui demanda t-il finalement, en évitant soigneusement le regard de Connor : « De perdre le contrôle, de repousser perpétuellement les gens ? Malgré tous tes efforts pour raccrocher les wagons ? » Il secoua la tête d'un air dépite : « Malgré toute cette énergie que tu déploies pour que les choses se passent bien... Juste bien ? »


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize EmptyDim 14 Juin 2020 - 17:14
Les réactions de Valérian avaient ce soir tendance à le prendre à contre-pied. Sans trop savoir ce qu’il s’imaginait dans son esprit, Connor avait désormais la vague impression qu’il y avait tout de même tout un univers fantasmatique qui s’acharnait sur le grec et l’obligeait à dire n’importe quoi. Il roula des yeux à ses remarques, qu’elles soient sincères ou ironiques, il y avait tout de même quelque chose à remettre à plat à ce sujet :

Je sais pas trop ce que tu vas t’imaginer, mais Elena et moi… C’est fini depuis bien avant sa disparition, précisa-t-il dans la foulée : Et le fait qu’elle soit vivante aujourd’hui ne change rien à cet état de fait, certifia le sportif.

Il y avait encore d’ailleurs beaucoup de colère entre Elena et lui. Qui datait de cette rupture qui n’avait pu être exorcisé. Le blond ne pouvait cacher que faire un deuil pour le défaire ensuite avait également tendance à le tendre légèrement. Finalement, les retrouvailles avec la grecque ne s’étaient pas spécialement bien passées. Pas de grandes déclarations, de tendresses en pleine effusion, d’intensité romantique. Rien de tout ça. Seulement un énorme vide, une chute qui n’en finissait jamais. Connor avait encore beaucoup de mal à le réaliser.

Il n’ajouta rien. Devant le silence presque religieux de Valérian, qui semblait réfléchir à sa dernière question, Connor garda d’intervenir à nouveau. Il prêta l’oreille à l’homme quand celui-ci lui demandait s’il avait déjà eu l’impression de foirer tout ce qu’il entreprenait. Un bref sourire passa sur ses lèvres, il détourna les yeux parce que cette impression lui était terriblement familière. Que pouvait-il dire de toute façon ? Bien sûr, qu’il savait ce que ça faisait.

Il tira la chaise devant lui, et quand Valérian se tut, il pinça les lèvres brièvement :

Tu viens de résumer ma vie entière, blagua-t-il. Même si c’était la vérité la plus brute qu’il avait à lui offrir : Et ça date pas de toute cette merde. J’ai pas été capable de construire quoi que ce soit avant : ma carrière coulait à pic, mon ex venait de me larguer et de toute façon, je l’avais trompé avec la moitié de l’Amérique, j’étais une déception ambulante. Et ici ? J’ai tout gâché avec Elena, avec mon groupe, j’ai tué, j’ai blessé, j’ai fait du mal en voulant ne pas en faire. Il haussa les épaules. C’était un CV édulcoré au fond, il n’avait rien à envier aux autres : Tu veux en parler ? proposa-t-il.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1564
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize EmptyDim 14 Juin 2020 - 19:24
Valérian haussa vaguement les sourcils lorsque Connor lui expliqua avoir rompu avec Elena, et ce depuis bien avant la disparition de la grecque : « Vraiment ? » fit-il simplement, incapable de déterminer ce que lui inspirait cette révélation. Pas grand chose, en vérité. Cet état de fait ne changeait rien pour lui et Valérian n’avait certainement pas le coeur à railler le sportif au sujet de son échec amoureux. En d’autres circonstances, peut-être l’aurait-il fait ? Peut-être y aurait-il même pris du plaisir et vu en cette rupture un brin de justice, une savoureuse rétribution ? Car le grec, et il en avait bien conscience, pouvait être une sacrée tête de con. Capable d’une jalousie démesurée, il lui arrivait en effet de perdre pied et d’endosser un rôle absolument méprisable, dont il avait parfois, après coup, lui-même honte. Mais pas cette fois-ci. Non, il n’en avait décidément pas le coeur : « Nous voilà donc ex-aequo. En bons perdants que nous sommes. » dit cependant Valérian avec l’ombre d’un sourire désabusé.

Connor l’avait ensuite interrogé au sujet de la raison qui l’avait poussé à trouver refuge dans les bras réconfortants de l’ivresse. Une question qui avait laissé Valérian perplexe, avant que l’alcool ne délie finalement sa langue et ne l’incite à se confier à cet homme dont il ne savait pourtant rien. Si le grec rechignait d’ordinaire à se confier, à faire tomber le masque, il avait subitement ressenti cet inexplicable et inexorable besoin de s’épancher quant-à ses tourments auprès de Connor - et consenti à ce qu’une faille s’immisce dans sa carapace pour permettre au sportif de constater l’étendue de sa déroute. Il le regretterait probablement, une fois ses esprits recouvrés. Mais Valérian n’était à ce moment-là pas en état de réfréner les propos qui jaillissaient incontrôlablement de ses lèvres.    

Une surprise sincère peignit les traits de Valérian lorsque Connor lui avoua comprendre son ressenti - qu’il avait lui aussi enchaîné les échecs, que ce soit dans cette vie ou bien la précédente. Les yeux rivés en direction du sportif, Valérian l’écouta avec toute l’attention dont il était capable lorsque celui-ci énuméra lesdits échecs, puis hocha la tête d’un air stupéfait : « Très impressionnant. » dit-il, sans qu’il y ait cependant une once d’agressivité ou de jugement dans le timbre de sa voix. Il s’agissait plutôt d’une plaisanterie, car il valait mieux rire de tous ces déboires, n’est-ce pas ? « Moi qui te croyais parfait en tous points - me voilà déçu. » renchérit Valérian avec un brin d’espièglerie au coin des yeux : « Je retire ce que j’ai précé... Précédemment dit. Nous ne sommes pas ex-aequo. Je crois bien que tu remportes, en vérité, cette manche haut la main. »

Avec un maigre sourire, Valérian se détourna alors de Connor et fronça légèrement les sourcils à sa question : « Pourquoi est-ce que... Est-ce que tu m'écouterais ? » Il le confronta à nouveau d’un regard sombre : « Je me suis comporté comme un idiot avec toi. Tu ne me dois rien. À ta place, je ne t’aurais pas accordé la moindre attention. Sache-le. »


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize EmptyDim 14 Juin 2020 - 21:44
Je me passe volontiers de cette coupe mais si tu veux tant en attribuer une, fit-il en faisant semblant d’attraper un faux trophée qu’il fit mine de brandir et finalement balancer derrière lui.

Il n’était pas fier de son passé, qu’il soit avant l’apocalypse ou durant celui-ci. Depuis la disparition d’Elena, il n’avait pas agi pour le mieux. Sa relation avec Selene par exemple représentait parfaitement les conneries qu’il était capable de faire pour oublier. Il s’était plongé avec elle dans un corps-à-corps pour oublier, finalement ils s’étaient faits beaucoup plus de mal que de bien, quand il y pensait. Il avait encore l’amer impression d’avoir profité d’une jeune femme affaiblie par la vie dans un instant où elle aurait surtout eu besoin de soutien. Et Joséphine ? Est-ce qu’avec du recul, il ne finirait pas par se dire la même chose ? Qu’il abusait d’un autre état de faiblesse ?

Pour autant, il était désormais trop tard pour essayer de changer tout ça. C’était une partie de son histoire, de ce qu’il était au quotidien. C’était lui. Il resterait le playboy de Seattle, l’un des célibataires les plus prisés et fortunés, qui était sur le déclin au moment de la fin du monde, et qui n’avait pas réussi à se renouveler pour autant ensuite.

Connor soupira brièvement à la remarque de Valérian. Pourquoi est-ce qu’il l’écouterait ? D’autant plus que le brun lui disait franchement que si l’inverse arrivait, il n’en ferait rien. Même si c’était la vérité, le blond ne voyait pas quoi lui dire de plus. Il haussa les épaules, sans doute était-il bête, ça ne serait pas impossible :

Pourquoi j’aurais besoin d’une raison pour être juste un humain décent ? Demanda-t-il alors de but en blanc à Valérian.

Il n’était pas sûr d’avoir envie de se chercher une excuse. Peut-être était-il juste curieux. Peut-être que c’était totalement désintéressé. Peut-être qu’il n’y avait rien à tirer de cette discussion mais dans tous les cas, Valérian était là, Connor aussi, et s’il y avait moyen de quand même faire quelque chose de pas trop mal, ils se devaient d’essayer, non ?

Alors, c’est quoi qui fonctionne pas malgré ta bonne volonté ? Fit-il en tirant de son sac sa gourde d’eau. Du verre déjà vide de Valérian, il le remplit finalement avec ce que contenait sa bouteille : Ton groupe ? Tes relations avec les gens ? Ou avec une personne en particulier ? Suggéra-t-il.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Polarize   Polarize Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Polarize -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: