The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Goner -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Goner   Goner EmptySam 6 Juin 2020 - 17:30
Le bruit contre la porte du camping-car lui arracha un grognement univoque. Il glissa sa tête sous son oreiller en espérant avoir mal entendu. Que quelqu’un n’était pas sérieusement en train d’y cogner pour le déranger alors que ses rideaux étaient tirés et que ça voulait clairement dire qu’il ne devait pas être réveillé. Le silence suivit le bruit fort, qui semblait résonner dans son esprit. Il se résolut à croire qu’il avait probablement halluciné, que c’était probablement dans son rêve et qu’il se montait un film. En quelques secondes, son esprit retomba dans ses méandres et il ne chercha pas davantage plus loin…

Sauf quand à nouveau, les bruits se répétèrent. Cette fois, Connor ne se contenta pas de grogner. Il bondit sur son lit pour se redresser, la barbe mal taillée et les cheveux hirsutes, en sentant la mauvaise humeur le gagner. Une vague coup d’œil endormie vers son horloge lui indiquait qu’il n’avait réussi à glaner que trois misérables heures pour se reposer. Trois. Heures ! Celui qui avait le culot de le sortir de son sommeil aller se prendre la pire charge de sa vie. Et quand il reconnut la voix de Milow derrière, qui recommençait à s’acharner sur sa porte, il s’imagina déjà comment il comptait s’y prendre pour en faire du hachis.

Connor s’extirpa de son drap et attrapa son pantalon qu’il enfila rapidement. Khan avait eu droit de sortir, et en plus de rejoindre Bruce avec qui il squattait parce que sa caravane était plus fraiche que les autres pour une raison un peu obscure. Le blond ne voulait pas savoir, il n’empêchait qu’au moins, il n’avait pas en plus les aboiements de l’animal pour le mettre de bonne humeur. Seulement dans son imagination la sale trogne de Milow qu’il allait arracher du reste de son corps. Les poings serrés, il s’avança jusqu’à la porte et l’ouvrit à la volée. Son air patibulaire eut tout juste le réflexe de faire reculer Milow avant qu’il ne lui mette la main dessus :

On avait dit quoi, quand les rideaux sont tirés hein ? Grogna Connor en s’avança d’un pas de géant vers lui, prêt à le dévorer sur place. Dans la foulée, il double une silhouette sur le côté qu’il ne chercha même pas à aborder, s’emparant de son poing du haut de Milow pour le soulever du sol : On me réveille que pour des trucs vitaux, c’est quand même pas compl- et il se figea. La personne à côté venait de s’éclaircir la voix, lui s’était retourné pour lui demander des comptes, avant de réaliser.

Elena.
C’était Elena.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2020
Messages : 117
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Goner   Goner EmptyDim 14 Juin 2020 - 16:07

En comparaison, retrouver Selene pour la première fois six mois après sa disparition ressemblait à une banale formalité. À mesure que ses pas foulaient l’herbe derrière ceux, vifs et certains de Millow, une pression douloureuse lui écrasait la poitrine et comprimait ses tempes. Elena se raccrochait au rythme de son cadet, au froissement de ses semelles contre la végétation, puis le bitume. Son regard fermé muselait difficilement l’appréhension évidente et grondante qui hurlait comme une aliénée sous sa chevelure sombre. Faisait-elle une erreur en se manifestant ainsi après une rupture amère et particulièrement éprouvante ? Après des mois de silence qui avaient certainement permis à son ex-amant de faire le deuil à la fois de leur relation, et d’elle-même, qui s’était visiblement reconstruit, loin du Fort, des leurs ? Il était cependant trop tard pour se poser ces questions là. Tel que le garçon le lui avait décrit, leur campement lui apparaissait enfin, des ombres abstraites se découpant dans l’encre jetée de la soirée entamée. Sans un bruit, la grecque observa les lieux, contemplant presque pudiquement cet endroit qu’avait choisi Connor pour se reconstruire. Elle n’était pas certaine d’y avoir sa place. Elle était même persuadée du contraire. Elle avait perdu le droit de s’immiscer dans l’intimité de l’homme après que leur idylle ait pris sèchement fin en Septembre dernier. Mais à la fois l’enthousiasme de Millow à assister à cette révélation surprenante, à ce retour chez les vivants quasiment surréaliste, et le besoin de la jeune femme de clore un chapitre, le dernier, avaient eu raison de ses réticences. Elle devait la vérité au blond. Elle lui devait une conclusion, un accès aux éléments qui lui avaient échappé, une possibilité d’enlever un poids dans le sac trop lourd des proches qu’il n’avait pas pu sauver.

Enfin, ils s’arrêtèrent devant un camping-car qu’Elena reconnut avant même que le jeune Lewis ne se retourne vers elle et ne lui confirme silencieusement ce qu’elle savait déjà ; c’était celui-ci. Le poing du garçon martela une première fois la porte. La jeune femme s’était figée à côté, luttant férocement contre l’urgence qui violentait ses muscles ; celle de renoncer à cette confrontation inévitablement pénible mais nécessaire. Son coeur battait frénétiquement, son sang s’était glacé puis réchauffé, il lui semblait que ses mains étaient moites, le cognement de son palpitant si puissant qu’il masquait les coups répétés, plus pressés de Millow. Il brûlait probablement d’apporter la nouvelle à son ami. Comme quand on détient un scoop en exclusivité. Cette fois, le grincement suivi de l’agitation palpable dans le petit habitacle lui fit rater un battement. Il était réveillé. Il était là, à quelques centimètres, de l’autre côté de cette taule ridiculement mince. Elle n’avait aucun doute sur son identité. Elle aurait pu reconnaître ses pas parmi cent autres. L’empressement d’ailleurs, puis la porte ouverte à la volée la fit sursauter, reculer à temps pour ne pas être heurtée dans sa sortie en trombe. Comme s’il s’agissait de la première fois, la brune parut impressionnée par l’imposante silhouette qu’elle connaissait pourtant avec exactitude, elle donnait l’air de le découvrir. C’était sans doute parce qu’elle s’était de nombreuses fois imaginée ne plus le revoir, qu’elle avait dû composer avec cette idée, celle de renoncer définitivement à l’opportunité de lui parler de nouveau, d’avoir des explications avec lui.

Il était temps.

Alors que le sportif empoigna avec fureur Millow, Elena crut bon de manifester sa présence en éclaircissant timidement sa voix. « Bonsoir. » Ses yeux rencontrèrent finalement les siens. Elle devina sans mal la stupeur chez son ancien amant. Elle inspira doucement avant de regarder l’ouverture dont il était sorti. « Si je tombe mal, je peux revenir ou on peut… » convenir d’un rendez-vous ? Elle sentit un noeud lui serrer la gorge. Ces derniers jours étaient décidément chargés en émotions.





what is dead may never die but rises again
- harder and stronger
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Goner   Goner EmptyMar 16 Juin 2020 - 12:29
Bonsoir.

L’attention attirée en arrière, Connor mit un certain temps à comprendre. C’était comme si son esprit refusait de percuter ce qui était en train de se passer sous ses yeux. Parce que c’était trop fou, trop loin de cette réalité qu’il avait dû encaisser pour survivre, qu’il avait mis du temps à survivre. Ça ne faisait même pas un an complet d’ailleurs qu’il travaillait doucement mais sûrement son deuil, en ravalant sa rancœur et en essayant de gager que les souvenirs qu’il lui restait devaient être les meilleurs sur le lot d’horreur qu’ils avaient traversé ensemble. Et aujourd’hui, tout menaçait de s’effondrer.

Il se retourna lentement, les yeux rivés sur ceux face à lui, d’un brun sombre qu’il connaissait trop bien. Connor ne se rendit pas compte que sa bouche était entrouverte sur le coup du choc. Il la reconnaissait évidemment. Il savait qui il avait en face de lui, il savait de qui il s’agissait. Mais sa tête niait catégoriquement ce qu’il se passait pourtant sous ses pupilles. Elle n’arrivait pas à y croire, parce que ça n’avait pas de sens : c’était impossible. Il ne pouvait pas défaire ce qu’il avait déjà admis comme étant la seule solution possible pour sa survie psychique, et pourtant…

Pourtant, c’était un fait.

Si je tombe mal, je peux revenir ou on peut…

Il referma la bouche l’instant d’après, relâchant Milow qui en profita pour s’esquiver. Peut-être que l’adolescent venait d’articuler quelque chose au passage, il n’en était pas vraiment sûr car c’était comme s’il était plongé intégralement dans du coton, incapable de traduire de simples mots dans son esprit tortueux. Elena était là. Il n’avait qu’à tendre le bras pour pouvoir la toucher, la prendre contre lui et réaliser alors qu’il était probablement chanceux de pouvoir la revoir, que tout le monde ne pouvait pas en dire autant.

Qu’il allait avoir la chance de lui parler, de s’expliquer avec elle, de découvrir ce qu’il s’était passé. Elle n’était pas un fantôme dans son esprit, elle était devant lui, en chair et en os, pareille au souvenir qu’il avait d’elle depuis sa disparition. Son image ne s’était pas effacée, le son de sa voix lui était terriblement familière, comme une extension de lui. Deux ans d’une relation qui l’avait changé, pour qui il aurait tout donné. Et voilà qu’il se trouvait dans l’incapacité d’articuler quoi que ce soit devant la grecque.

Ça n’avait aucun sens.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2020
Messages : 117
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Goner   Goner EmptyMer 17 Juin 2020 - 21:41

À la seconde où leurs regards s’entrecroisèrent, ce fut comme une interminable chute vertigineuse vers laquelle la grecque se sentit basculer. La fin de sa phrase avortée dans sa gorge serrée, grippée par un sentiment qu’elle n’identifiait pas. Tout était à présent si confus, rien de ce qu’elle s’était cent fois imaginée n’était comparable avec cet instant-là. Le revoir après ces longs mois était à la fois réconfortant et extrêmement douloureux. Son coeur pincé sous sa poitrine tambourinait férocement, incapable de se réchauffer en la présence de celui qu’elle avait si sincèrement aimé. Un frisson dérangeant lui remonta la colonne vertébrale, glissant contre ses vertèbres figées, comme un reptile à la peau froide serpentant jusque dans sa nuque. C’était comme si les longues répétitions auxquelles elle s’était livrée échouaient, se brisaient comme une vague contre les récifs. C’était violent. Cette désorientation qui la frappait alors. Elle était soudain privée de repères, aveuglée dans l’obscurité nébuleuse de ses propres songes qui flottaient désoeuvrés dans le huit-clos bouleversé de son esprit. La stupeur de Connor la saisit davantage. Elle savait ce qu’elle lui avait fait subir, ce que sa disparition avait dû éveiller chez lui, qu’importait leur rupture, la souffrance perpétuelle qui les avait séparé ; leur relation avait été sincère et passionnée, assez pour qu’elle l’imagine avoir encaissé amèrement sa perte.

Que devait-il penser à présent qu’elle se tenait immobile devant lui ? Elle imaginait facilement les questionnements qui se heurtaient laborieusement derrière ses pupilles bleues, elle en percevait le murmure dans l’intimité de ses songes tourmentées. Ce qu’elle était navrée de lui infliger pareil supplice, ce qu’elle aurait aimé pouvoir chasser la peine et la douleur, les balayer d’une simple étreinte. Les vestiges encore fumants d’une idylle fiévreuse se rappelaient à elle, lui soufflaient de rompre cette distance déchirante pour colmater les failles, réparer les plaies béantes laissées sans soins. Ne s’étaient-ils pas aimés ardemment d’un amour aussi profond que furieux ? Pourquoi ressentait-elle ce malaise, ce frein qui paralysait ses jambes, atrophiait sa voix ? Pourquoi ne parvenait-elle pas à pleurer de joie, à fondre entre ces bras musculeux qui l’avaient si souvent rassuré et consolé ? Elle demeura aussi muette que le sportif, de longues secondes. Elle le dévisagea, son regard brillant d’émotions contradictoires.

Par où commencer ?

« On… » Elle dut s’éclaircir la voix pour retrouver un timbre normal. « On devrait peut-être rentrer. S’asseoir. » Elle ignorait encore lequel des deux flancherait le premier. Ses genoux semblaient déjà sur le point de se dérober sous le poids de son trouble. « Je t’expliquerai tout ce que tu veux savoir. » promit-elle au blond. C’était bien le moins qu’elle puisse faire pour rattraper ces longs mois où il avait enduré son deuil. « Mais si tu préfères, comme je te l’ai dit, je peux repasser un autre jour. Je peux aussi juste m’en aller si c’est ce que tu veux. » Elena semblait lutter contre elle-même, en proie à un débat intérieur. Elle n’était pas certaine que sa présence soit désirée, et raviver de pénibles souvenirs chez son ancien amant était la dernière de ses intentions. S’il préférait qu’elle s’éclipse sur le champ pour ne plus jamais réapparaitre, elle le ferait.





what is dead may never die but rises again
- harder and stronger
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Goner   Goner EmptyJeu 18 Juin 2020 - 20:04
Connor avait véritablement du mal à comprendre et à réaliser ce qu’il se passait. Il était sans voix, perdu. Il aurait été incapable de répliquer si on l’avait sérieusement invectivé, ou frappé dans la foulée. Une claque n’aurait pas été suffisante pour remettre ses pensées en place. Le sportif avait la terrible impression que sa tête n’était pas capable de se remettre en route et de se saisir de l’information évidente qui vivait devant lui. Elena. Bordel, Elena ! Son cœur se serra, le conflit de ses émotions rendait le process impossible à suivre totalement.

C’était sans doute ça qu’on appelait la sidération. Il n’était même pas sûr d’être vraiment en train d’affronter une situation suffisamment dangereuse pour que son cerveau soit dépassé par les hormones de son instinct de survie, mais il y avait sans doute un peu de ça dans sa réaction. Il cilla plusieurs fois des paupières avant d’atterrir, de saisir à son tour le trouble dans le regard et l’attitude d’Elena. Comme si elle cachait encore des centaines de secrets, qu’elle avait noté sur un autre carnet qu’il ne pourrait jamais lire cette fois.

La confusion encore sincère et intense, elle suggéra de rentrer et de s’asseoir, elle lui assura qu’elle lui expliquerait tout. Connor ne sut quoi répondre. C’était sans doute la meilleure chose à faire, même s’il devait admettre qu’avoir un peu plus de temps pour réaliser n’aurait pas été de trop. Mais il avait peur encore une fois… Peur que s’il ne saisissait pas cette occasion, elle s’évapore cette fois pour de vrai, en emportant avec elle toutes les réponses aux questions qu’elle avait laissé à son départ. Et ça, ça n’était pas possible à envisager. Il ne pouvait pas vivre à nouveau dans ce doute.

Il ouvrit la porte du camping-car et lui fit place pour qu’elle puisse rentrer à l’intérieur. Elle le connaissait, suffisamment bien aujourd’hui, pour savoir comment c’était agencé. Il y avait désormais le désordre d’un leader qui peinait à ranger ses pensées. Il referma derrière elle, après être rentré. Et immédiatement, ses yeux se posèrent sur elle. Connor craignait qu’en détournant trop longtemps le regard, elle ne disparaisse encore une fois. Peut-être aurait-il du le dire, mais il avait l’impression également d’être devant une autre personne. Une étrangère.

Comment… Il s’interrompit dans la foulée. Il ne voyait même pas par quoi commencer. Sa voix était enrouée par la fatigue et les doutes. Comment tu peux être encore en vie ? Demanda-t-il alors.

Ça sonnait comme un reproche, mais ça n’était pas son propos. Il avait besoin de savoir pourquoi il avait fait le deuil d’une femme qui n’était pas morte.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Bras droit | Inglorious Fuckers
Chasseur de primes
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/05/2020
Messages : 117
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Goner   Goner EmptyJeu 16 Juil 2020 - 17:07
Un sentiment étrange diffusait sa brume dans l’esprit de la grecque alors qu’elle redécouvrait le camping-car de son ancien amant. Ses pas foulaient le sol grinçant avec incertitude et pudeur. Les odeurs suspendues lui étaient familières et étrangères à la fois. Elle se rappelaient à elle, se matérialisaient en réminiscences lointaines. C’était aussi rassurant que douloureux. Elena aurait aimé se soustraire à ce dualisme permanent quand il s’agissait de Connor, pouvoir trancher entre l’amour et la rancoeur, entre le soulagement et l’appréhension qu’il faisait naître en elle. Mais d’aussi loin qu’elle s’en souvenait, leur relation avait toujours été régie par cette franche opposition, ces différences évidentes dans leurs caractères respectifs. Lui avait toujours été le feu, brûlant, passionné, entreprenant quand elle se plaisait sous une infranchissable couche de glace. La séparation, l’éloignement et le deuil n’avaient fait que creuser davantage l’écart entre eux.

Ses orbes cuivrées s’arrêtèrent sur la table recouverte de cahiers, de cartes et de notes diverses. Si le sportif n’avait jamais été maniaque, il y avait là un débordement étonnant. Elle s’installa en prenant soin de ne rien déranger, détourna poliment les yeux de ces annotations qui ne la regardaient pas. Elle accrocha plutôt le regard perçant et encore incrédule de Connor, le baissa aussitôt à sa première question. La franchise du blond lui pinça le coeur. Elle le connaissait suffisamment pour ne pas douter de lui, pour ne pas soupçonner une seule seconde l’existence d’un reproche dans son interrogation. Mais l’idée même qu’il l’ait cru morte si longtemps, qu’il ait dû souffrir par sa faute lui était insoutenable. Ses doigts s’entremêlèrent nerveusement, ses iris se figèrent sur le sol un moment. Par où commencer ? Comment pouvait-elle encore être en vie ? Elena avait presque envie de rire. Elle se posait la question depuis le début de cet apocalypse. Elle s’était questionnée mille fois, s’était raclée l’esprit, torturée nuit après nuit en interrogeant l’univers, lui demandant pourquoi elle plutôt qu’un autre ? Pourquoi était-elle toujours là et pas les Karlson ? Pourquoi elle et pas McLeod ? Quelle valeur pouvait bien avoir sa vie contre celle d’un jeune père comme Axel, comme Jasper ? Ça n’avait aucun sens. Aucune logique n’intervenait dans leur existence.

La brune secoua doucement la tête pour lui signifiait qu’elle ne comprenait pas non plus. Pourquoi Caroline et Eli avaient-ils eu le temps de l’empêcher de retourner l’arme contre elle ? Pourquoi n’avaient-ils pas pu l’empêcher de tuer Simon ? « Une erreur dans la matrice. » murmura la brune le regard vide. Il n’y avait aucune explication à ça. Elle était là quand d’autres non. C’était injuste et c’était pourtant la réalité. « Je suis désolée que tu aies dû endurer ça. Après tout ce que tu as déjà vécu… Tu as déjà tant souffert... Tu ne méritais pas ça. » Elle lui adressa un long regard gorgé d’une culpabilité qui ne la quittait plus.

« Après ce qu’on a vécu au ranch avec les Remnants, je n’arrivais pas à voir les New Eden autrement que comme une menace potentielle. » La colonisation d’Issaquah l’avait profondément et irréversiblement marquée. Le traumatisme n’avait cessé d’enfler comme une tumeur enracinée. « Je devais voir par moi-même, être sûre qu’on ne pactisait pas avec des prédateurs plus redoutables que ceux qui nous avaient déjà attaqué. » Les moyens dont Armand prétendait disposer semblaient bien plus importants que ceux des Remnants après tout. Ils avaient réussi à s’arracher de leurs liens par chance, cette fois ça n’aurait pas suffit pour contrer l’arsenal et les centaines d’hommes de New Eden.

« C’était stupide, je m’en rends bien compte à présent. J’ai juste… » Une boule douloureuse lui brûla la gorge. « Je ne sais pas quand j’ai commencé à perdre pied. » confessa la brune avant d’essuyer du revers de la main quelques traitres larmes qui roulaient sur sa joue.





what is dead may never die but rises again
- harder and stronger
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Leader | Expendables
Administratrice
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2815
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Goner   Goner EmptyVen 17 Juil 2020 - 15:08
Dans le camping-car, il se posa face à Elena, plantant son regard sur elle. Il la fixa longuement, dans l’attente des réponses dont il avait besoin pour continuer. Mais elle se fit muette, elle qui pourtant savait parler lorsqu’il le fallait, se livrer également lorsqu’elle se trouvait en confiance. Connor garda le silence, impatient certes, mais conscient que la presser ne servirait à rien du tout. Qu’avait-elle encore traversé depuis la dernière fois où il l’avait vu ? Qu’avait-elle entendu, subi, vu ? Pourrait-il seulement le deviner, en la regardant ? Comme à chaque fois, le sportif aurait aimé pouvoir lire directement dans son esprit, pour que ça soit plus facile d’obtenir ces réponses.

Et quand elle prit la parole, ça ne fut pas vraiment ce qu’il voulait entendre. Des excuses, pour lui. De la considération pour son deuil, celui palpable qu’il avait dû faire à sa disparition et mort présumée. Du fait qu’il avait beaucoup souffert. Ça n’était pas le sujet pourtant et Connor secoua la tête pour lui répondre :

C’est pas de moi dont il est question, ni de ma souffrance ou de mon ressenti, souligna-t-il.

C’était d’elle. De pourquoi elle vivait toujours alors qu’il l’avait enterré dans son esprit. Il savait pourquoi elle avait suivi New Eden, pourquoi elle s’inquiétait. Pourquoi elle avait besoin de certitudes avant de s’engager sur un chemin tortueux pour les siens. Comment pourrait-il le lui reprocher ? Il aurait été en meilleure condition, Connor n’aurait pas hésité à la suivre.

Tu avais tes raisons, je les connais, fit-il rapidement. Stupide ou pas, c’était une réalité. Mais comment ? Répéta-t-il.

Comment pouvait-elle se tenir devant lui aujourd’hui ? Connor restait perturbé par ce qu’il se passait, tendu. Affecté aussi. Sa tête ne savait pas quoi en penser, son cœur continuait à s’agiter, d’autant plus devant la douleur et la confusion d’Elena. Il la connaissait, et sans doute n’arrêterait-il jamais de l’aimer, au moins un peu. Si l’image de Joséphine s’imposa à lui, il se redressa pour prendre de la distance, un peu d’objectivité. Hors de question de s’emballer, de se laisser avoir, bercer, attendrir. Il ne survivrait pas à une énième déception, chute.

Et Caroline ? Eli ? S’enquit-il finalement, tendu. Il pensait d’autant plus à son amie vétérinaire, inquiet. Je sais pour Simon… précisa Connor d’une voix grave.



Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Goner   Goner Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Goner -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: