The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- The road must eventually lead to the whole world -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3015
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world - Page 4 EmptyLun 28 Sep 2020 - 14:22
Stanley évita une balle grâce à l'intervention d'Allïa. Il aurait pu la remercier s'il en avait réellement eu conscience. Dans le feu de l'action, tout allait trop vite. Après ce premier assaut, trois mecs étaient à terre. Rapidement, le jeune militaire s’était remis à couvert. Sans surprise, Zelda protesta de son statut, désirant tenter sa chance. Son superviseur du jour ne débattit pas, il n’avait pas le temps pour ça. La jeune fille tenta alors sa chance, sans succès, tandis que le grec proposait de prendre position à l’étage. Ce n’était pas une mauvaise idée pour gagner du temps.

- Ok. A trois, j’vous couvre, souffla ainsi notre homme à l’intention des autres. Un, deux, trois. Et quand ces derniers sortirent de leur abri, Stan se hissa de nouveau sur ses jambes, pour tirer plusieurs balles à l’intention de leurs assaillants. Il entendit un bruit sourd, comme un cri étouffé. Il avait touché l’un d’entre eux. Coup de bol car l’intérêt n’était pourtant pas de faire mouche, mais bien de forcer ces types à se planquer et éviter qu’ils se fassent eux-mêmes canarder.

Il se cacha de nouveau, toujours au rez-de-chaussée alors que les trois autres avaient réussi à grimper les marches vers l’étage supérieur. Il pinça les lèvres. Il n’avait pas le temps de penser à l’adolescente laissée seule avec les deux autres, car des balles ricochaient toujours par intermittence dans sa direction. Avec un peu de chance, leurs ennemis du jour n’avaient pas calculé le déplacement d’une partie d’entre eux. Il ne lui restait alors plus qu’à attendre les premiers coups de feu qui viendraient de l’étage, pour rejoindre l’escalier à son tour ! Nul doute qu’ils prendraient ceux de l’extérieur par surprise et détourneraient un instant leur attention.

Il ne fallut pas longtemps pour que ces derniers retentissent. Sans chercher à savoir qui tirait, Stanley se rua vers l’escalier pour rejoindre Zelda.

- Tu n’as rien ? S’en assura-t-il, en la retrouvant. Ils n’devraient plus tarder, assura-t-il ensuite, confiant. La remarque valait pour la jeune fille, mais aussi les deux autres, auprès d’elle. John était comme un frère et il avait toute sa confiance. Il devait être là, à analyser la situation et évaluer ce qu’il convenait de faire. Gardez vos balles, ajouta-t-il. Mieux valait ne rien gâcher bêtement.

Comme pour ponctuer son propos, de nouveaux coups de feu résonnèrent à l’extérieur. Six exactement. Brefs. Stanley se précipita vers l’une des fenêtres. BAM. La silhouette de son ami, achevait sans état d’âme, un type déjà au sol. Il le vit faire le tour des véhicules ennemis avec leur quatrième larron. Tous leurs assaillants étaient morts.

- On r’descend ! S’exclama le jeune homme pour aller rejoindre leurs potes. C’est nous ! Brailla-t-il, avant de sortir du bar, pour éviter de se prendre bêtement une balle amie.

Spoiler:
 


The road must eventually lead to the whole world - Page 4 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/02/2020
Messages : 1957
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world - Page 4 EmptyLun 28 Sep 2020 - 16:32
"Oui, ça va !" lança Allïa, autant pour rassurer l'adolescente que Valérian. Ce n'était qu'une éraflure qui viendrait s'ajouter aux multiples cicatrices qu'elle avait déjà. Il suffirait de désinfecter la plaie à son retour à la distillerie. La chasseuse fronça les sourcils, mécontente de devoir désormais rester à couvert. Valérian n'avait pas tort, les balles pleuvaient autour d'eux et sur ce coup-là, elle avait eu de la chance que la balle ne soit pas quelques centimètres plus loin. Les tirs ne se calmaient pas. Pour le moment, toute riposte serait vaine. 

Elle jeta un coup d’œil à  Jenny qui venait de louper son tir avant de se retourner vers Valérian. "Bonne idée" lui dit-elle. Il était évident qu'ici, ils n'étaient pas en position stratégique du tout. Comme Lawrence les couvrait, elle suivit les deux autres jusqu'à l'étage et ils arrivèrent sains et saufs en haut. L'homme les rejoignit indemne quelques minutes plus tard. Alors qu'il leur confiait que les renforts n'allaient pas tarder, une nouvelle salve de tirs détourna l'attention d'Allïa. Elle accompagna Lawrence jusqu'à la fenêtre et vit leurs agresseurs se faire tuer un à un. A priori, les alliés étaient arrivés, ce qu'elle confirma à Valérian d'un hochement de tête. 

Lawrence redescendit presque aussitôt. Allïa jeta un coup d’œil nerveux à Valérian. Que devaient-ils faire ? Ils avaient combattus les uns à côté des autres, étaient-ils pour autant alliés ? Sa main effleura son couteau à sa ceinture. L'idée de le placer sous la gorge de l'adolescente et de sortir en la prenant en otage était tentante, mais n'allait-elle pas relancer les hostilités ? Ils avaient peut-être une chance de s'en sortir indemne si Jenny et Lawrence les laissaient partir. Un bref coup d’œil par la fenêtre lui confirma ses doutes : ils étaient 4 dehors, plus les 2 dedans, c'était évident que Valérian et Allïa ne ferait pas le poids face à eux. Son esprit tentait d'analyser calmement la situation, les options étaient limitées. Ils pouvaient prendre en otage un des deux et le relâcher un peu plus loin, ce qui risquait d'attiser encore les tensions, ils pouvaient aussi les suivre et croiser les doigts pour que tout se passe bien. 

Valérian descendit, ce qui mit fin à toutes ses pensées. Elle passa dans l'entrée et récupéra son sac à dos lourd de provisions La chasseuse suivit ensuite le petit groupe à l'extérieur, fronçant les sourcils quand la luminosité fut plus forte. Sa gorge était sèche et nouée. Elle n'était pas vraiment rassurée et elle jetait fréquemment des coups d’œil nerveux à Valérian. La brune avait pris soin de garder son arc contre elle pour paraitre moins menaçante. Inutile de se faire tirer dessus à cause d'une confusion. Une fois dehors, aucun tir ne se fit entendre, pour son plus grand soulagement. "Salut." lança-t-elle d'une voix hasardeuse aux nouveaux venus. Elle se retourna vers Lawrence et Jenny qu'elle regarda rapidement de bas en haut, s'attardant légèrement sur la gamine. "Bon les pouilleux..." murmura-t-elle avec un petit sourire. "C'était sympa cette petite rencontre, mais je suppose que vous devez avoir un planning très chargé !" Elle retint à grand peine un commentaire de plus sur les occupations potentielles d'un pouilleux. Elle n'était pas mécontente de sortir à l'air libre, vivante et de pouvoir changer d'endroit.  


Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1563
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world - Page 4 EmptyDim 11 Oct 2020 - 10:59
Alors que Lawrence les couvrait, Valérian s’était précipité en compagnie d’Allïa et de Jenny dans l'escalier, grimpant quatre à quatre les marches pour atteindre l’appartement miteux du premier - d'où ils eurent une vue dégagée sur leurs ennemis. « Alors, tires-en le meilleur parti ! » grogna-t-il à l’adresse de la jeune fille, avant de prendre position pour ouvrir le feu. Pour toute réponse, une pluie de balles fit aussitôt exploser la fenêtre de l'appartement - dans une impressionnante gerbe de verre, ce qui permit en contrepartie à Lawrence de les rejoindre. S’il était quelque peu échevelé, l’homme paraissait cependant indemne.    

À peine leur eut-il assuré l'arrivée prochaine de renforts que rugirent de nouveaux coups de feu ; des coups de feu qui coupèrent court à la cacophonie de balles martelant la façade du bâtiment. Quelques exclamations retentirent en effet : des cris partagés entre la surprise et la colère, puis le silence s’appropria à nouveau les lieux, comme si un drap mortuaire s'était déposé sur les environs.

Le coeur battant la chamade, Valérian échangea un regard avec Allïa qui l'informa alors de la mort de leurs assaillants. Alors que Lawrence se ruait au rez-de-chaussée pour rejoindre ses compagnons, le grec jeta quant à lui un coup d’oeil par la fenêtre. Il vit alors un rouquin se porter à la rencontre de Lawrence, talonné par trois individus. Des individus suffisamment nombreux et armés pour que les lèvres de Valérian se serrent en une ligne anxieuse. Nul doute que si leurs compagnons d’infortune décidaient soudain de retourner leur veste, il ne donnerait pas cher de leurs peaux, à lui et Allïa. Inutile en outre d’essayer de fuir, la seule issue étant l’entrée du bar.

Après avoir lancé un coup d’oeil anxieux à Allïa, Valérian s’était donc engagé dans les escaliers pour aller à la rencontre des nouveaux venus ; le dos droit et la tête haute. Il s’efforçait en effet de rester digne quand son coeur, gonflé d’une froide appréhension, tambourinait violemment contre sa poitrine. Si le grec était parfaitement conscient d’être à la merci de ce groupe, il était en revanche déterminé à le rencontrer la tête haute. Une part de lui voulait en outre croire que si Lawrence et Jenny n’avaient pas ouvert plus tôt le feu contre eux, ils ne le feraient pas à présent. Mais tout ceci était purement hypothétique.  

Quoi qu’il en soit, son arme était rangée dans son holster lorsqu’il les rejoignit à l’entrée du bar - ce pour éviter d’attiser des tensions dont les braises étaient encore chaudes. L’air défiant, Valérian jaugea sans mot dire les nouveaux venus et sursauta légèrement lorsque Allïa prit enfin la parole. « Hmpf. » Il s’éclaircit la gorge et haussa maladroitement les épaules. « Oui, merci pour votre aide et euh... Au risque de me répéter, merci de ne pas nous avoir encore tiré dessus ni simplement mis en joue, j’imagine ? » Le grec eut un sourire mièvre. « Tout compte fait, c'est plutôt agréable de s’adresser la parole sans armes en guise d’intermédiaires, hmm ? »

Il jeta un coup d’oeil malicieux à la jeune fille. « Quoique, je réalise désormais que nous n’avions rien à craindre de la tienne. » Allez, une dernière pour la route ?


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 3374
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world - Page 4 EmptyDim 11 Oct 2020 - 22:00
« Et j'essaie d'faire quoi, à ton avis ? »
Bien sûr qu'elle va essayer de tirer le meilleur parti des balles qu'il lui reste. Elle n'attarde cependant pas trop longtemps son regard noir sur Valérian et hoche la tête d'un air presque satisfait quand Allïa lui annonce qu'elle va bien. Tant mieux ! Non que la survie de cette femme l'intéresse particulièrement mais tant qu'elle respire, elle peut toujours manier son arc. Ou même devenir la cible de leurs agresseurs. Mieux vaut elle que Stan', non ?

Trois autres balles fusent du canon de l'adolescente tandis qu'elle s'acharne, ainsi que leurs deux alliés de circonstance, à couvrir la retraite de son camarade. Il finit par les rejoindre à l'étage, là où ils pourront probablement tenir un siège de manière plus efficace. « J'vais bien ! » confirme-t-elle sobrement quand il s'inquiète de son état de santé. Oui, son corps n'a pas été perforé par un projectile. Tout au plus a-t-elle quelques éraflures à cause du verre brisé. Elle tente néanmoins de réfréner les tremblements de ses mains. L'adrénaline commence lentement à se dissiper. Ou alors elle s'habitue simplement à cette dose de courage artificielle. Et la peur se fait plus pressante tandis que la fusillade fait exploser les vitres et voltiger les copeaux de bois.

Elle sait plus ou moins ce qu'elle est sensée faire dans ce cas : rester calme. Maîtriser sa respiration pour chasser le stress. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Et tandis que son trio d'alliés continue de tenir la dragée haute à leurs adversaires, l'adolescente reste prudemment prostrée derrière son semblant de barricade. Qu'est-ce qu'elle doit faire de cette dernière balle ? La garder pour une meilleure occasion de faire mouche ? Ou peut-être pour elle ? Les questions s'accumulent et les réponses s'acharnent à la fuir tandis que la situation échappe à sa capacité de déduction.

Il y a une accalmie puis six coups de feu bien distincts. Ils annoncent l'arrivée de la cavalerie. La victoire est maintenant acquise et Zelda n'est pas la dernière à se précipiter à la rencontre des autres membres de leur groupe. Allïa est la première à les saluer pour leur signaler qu'elle et Valérian vont prendre le large. Zelda hésite et lève les yeux vers Stan. Il va les laisser partir ? « Vous nous quittez déjà ? » Tiens, c'est étonnant : ils deviennent presque sympathique maintenant qu'ils sont en large infériorité numérique et, donc, à la merci de leur équipe. Presque. Car Valérian y va de sa petite pique. L'adolescente se fend d'un léger sourire amusé. Elle aurait préféré réussir à le réfréner. Au moins reste-t-il fidèle à lui-même. « J'aurais pas pu louper ta grosse tête...  » plaisante-t-elle avec de retrouver un peu de sérieux.

Quant aux remerciements, elle décide tout simplement de ne pas y répondre. Parce qu'elle ne sait pas s'ils sont sincères ou simplement prudents. Et la voici qui les regarde s'éloigner. « T'es sûr qu'on doit les laisser partir ? » Quelque part elle espère que oui. Ils étaient plutôt sympathique. Et puis elle se doute bien de la réponse. Stan' ne les aurait jamais laissé s'éloigner s'il pensait que leur place était au sol, avec les autres cadavres...



Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The road must eventually lead to the whole world -
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: