The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- The road must eventually lead to the whole world -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 3388
Age IRL : 27
MessageSujet: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world EmptyJeu 4 Juin 2020 - 20:41
Elle l'a attendu, ce jour ! Celui de sa première expédition. Celui qui lui permettrait de prouver à ses aînés que malgré son corps d'adolescente, elle est capable de se comporter en adulte. De faire aussi bien qu'eux, d’œuvrer avec une efficacité semblable pour approvisionner Fort Ward et garantir le bien-être de ses résidents. Oui, aujourd'hui, Zelda est fière. À raison, suppose-t-elle. Car Stan' a accepté de l'emmener avec lui pour arpenter les vestiges d'une ville aujourd'hui plongée dans le silence. Une preuve de reconnaissance dont elle entend se montrer digne. Et c'est entre autre pour cette raison qu'elle n'est pas aussi bavarde que d'ordinaire. Qu'elle est... sage. Étrillée entre la tension ambiante et la pression qu'elle s'impose elle-même, l'australienne mesure presque le rythme de sa respiration. Elle ne parvient pas à se départir d'une impression aussi désagréable que persistante : celle d'avoir oublié quelque chose. D'avoir commis une erreur qui aura des conséquences dramatiques dans un futur proche mais sur laquelle elle n'arrive pas à mettre la main. Comme si, inévitablement, quelque chose allait venir balayer ses efforts et couper les ailes qu'elle commence tout juste à déployer...

Pourtant elle a fait de son mieux. Elle a même pris le temps de salir volontairement ses vêtements, son visage et ses cheveux avec de la terre. Son pantalon déchiré, les cernes héritées de la nuit-blanche - ou peu s'en faut - de la veille suffiront, suppose-t-elle, à donner le change aux éventuelles personnes que le groupe pourrait rencontrer. En leur qualité de meneurs et de gardiens de la civilisation, les Remnants ne se sont pas fait que des amis à l'extérieur. Et Zelda n'a pas oublié ce que lui a dit Clyde au sujet d'Eve-Madeleine : elle sentait bon ! Et les gueux, ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir vivre sur Bainbridge Island, sont sensés puer... Non ? « J'ai p't-être un peu abusé sur la boue... Ça gratte, putaiiin !» glisse-t-elle à Stan' lorsque ce dernier revient à sa hauteur tout en frottant ses cheveux d'un air agacé. Elle n'a plus vraiment l'habitude d'être sale... Quelques instants plus tard elle s'écarte un peu du groupe pour attirer l'attention d'un rôdeur et permettre au jeune papa de lui régler son compte. À défaut d'être une grande guerrière, l'adolescente fait au moins un bon appât !

Vient l'instant où ils font une pause pour manger. Ce doit être le début d'après-midi si elle se fie à la position du soleil dans le ciel. Cela fait bien longtemps que sa montre ne fonctionne plus. Les membres de l'expédition, après s'être sustentés, reprennent leur investigation de la zone. Ils se divisent pour couvrir plus de terrain et bien entendu, Zelda se retrouve avec Stanley. Tant mieux ! C'est le meilleur partenaire dont elle puisse rêver de toute façon. Les autres, elle ne les connait pas vraiment. « Tu crois qu'on trouvera encore des trucs intéressants ici ? » s'enquit-elle. Le coin a sûrement déjà été visité par d'autres survivants. Mais il y a toujours l'espoir qu'ils n'ont pas tout emporté ou qu'ils ont négligé certains endroits. Une expédition, c'est un peu comme une chasse au trésor : on ne sait jamais sur quoi on va tomber ni même si on va trouver quoi que ce soit d'intéressant. Il y a quelques chose de ludique dans tout ceci, non ? « P't-être des jeux vidéos ? Ça f'rait plaisir à Casey ! » Bon, bien sûr, ils ne sont pas venus pour trouver des distractions mais plutôt des denrées ou du matériel nécessaire. Mais elle n'ignore pas que les relations, ces temps, ne sont pas au beau fixe entre Stanley et elle. Un petit cadeau ne résoudra sûrement pas tout mais c'est déjà un bon début ! « On commence par là ? » propose-t-elle en désignant du bout de son canon un bâtiment partiellement rongé par les flammes. Il y a peut-être encore quelque chose à récupérer là-dedans. Ou pas. De toute façon s'ils sont ici c'est avant tout pour repérer un endroit qui pourrait accueillir un autre avant-poste, pas vrai ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3015
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world EmptyVen 5 Juin 2020 - 11:16
Stan n'était pas encore complètement convaincu par cette histoire d'avant-poste, positionné dans Seattle. Ils l'avaient bien vu avec celui des New Eden qu'ils avaient attaqué en novembre dernier et celui d'Agate qui avait été détruit à son tour deux mois plus tôt. Ces derniers restaient des cibles. De premier choix. Une part de lui préférait l'idée des quelques planques désertes aménagées ici et là, comme des refuges de passage. Un dilemme qu'il devait éclaircir. C'était pour cela qu'il avait pris part à cette expédition aujourd'hui, quand il aurait pu la déléguer aisément à n'importe qui. Il aimait trop avoir le contrôle sur ce genre de questions.

- T'es crade à souhait, une vraie fille du monde, se moqua-t-il quand Zelda se plaignit de ses cheveux. Il avait lui aussi négligé sa tenue et s'était aspergé d'un peu de sang pourri en réglant le compte d'un rôdeur. Infaillible pour brouiller les pistes.

La présence de l'adolescente aujourd'hui n'avait rien d'une promotion exceptionnelle. Elle faisait partie d'une simple volonté Remnants d'impliquer davantage la jeune génération sur le terrain. L'australienne s'était montrée raisonnable et compétente au cours de ces dernières semaines, alors c'était tout naturellement qu'elle s'était greffée au groupe aujourd'hui. Stan la supervisait, au même titre que n'importe quel « sénior » l'aurait fait.

- Même dans une zone assez fréquentée, c'est impossible que chaque bâtiment ait été visité. J'ai toujours détesté les maths, mais c'est d'la proba, répondit le militaire à la jeune fille qui l'accompagnait, alors qu'ils venaient de se séparer en deux groupes après un déjeuner frugal. Ça n'veut pas dire qu'on n'sera pas les trentièmes débiles à visiter celui-là, ajouta-t-il dans un sourire en coin. Les statistiques voulaient qu'il n'y ait aucune certitude.

Après, dans leur démarche du jour, ils recherchaient effectivement en priorité un endroit vierge. Qui n'aurait suscité l'intérêt de personne depuis plusieurs années. Et idéalement, cela encore pour longtemps. Car pour se réfugier loin des yeux du monde, il fallait évidemment ne pas attirer l'attention. Il acquiesça donc à la proposition de Zelda sur le bâtiment partiellement brûlé, un peu plus loin. Excellente suggestion : les zones sinistrées n’attiraient généralement pas autant... à moins qu'ils en aient tous l'idée ?!

- Ouep qui sait ? Ou un truc sympa pour Esther... ou pour ton petit copain-là ? Lui balança-t-il, taquin. Allez on s'concentre, souffla-t-il l'instant suivant, pour ne pas déstabiliser de trop sa partenaire. Mine de rien, ils n'étaient plus sur leur île. Ici, dans la ville, c'était la cours des grands : absolument tout pouvait leur tomber dessus.


The road must eventually lead to the whole world 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/02/2020
Messages : 1976
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world EmptySam 6 Juin 2020 - 21:47
Allïa était partie chasser très tôt ce matin. Elle aimait bien ces moments lorsque les premières lueurs de l'aube se levaient à peine. La chasseuse avait encore plus l'impression d'être seule au monde. Ce n'était pas une sensation désagréable au contraire, elle en profitait pour réfléchir, faire le point sur ce qui se passait ces derniers temps. Son chemin croisa celui de quelques rôdeurs qu'elle élimina rapidement. Sortir seule ne lui faisait pas peur, elle savait se défendre et appréciait cette liberté de mouvements et ne pas avoir de compte à rendre aux autres. La chasse fut plutôt bonne et très rapidement, elle parvint à tuer deux perdrix. Un ciel rougeoyant se levait sur la ville quand elle rentra, tenant contre elle, les deux oiseaux qui avaient malencontreusement rencontré ses flèches. Elle les déposa sur la table de la cuisine, laissant ses compagnons de la distillerie s'occuper du repas. Mieux valait qu'elle reste loin des fourneaux s'ils ne voulaient pas manger un repas complètement carbonisé ou immangeable.

   Il n'y avait pas grand monde à la distillerie ce matin et après un déjeuner avalé sur le pouce, Allïa passa du temps dans la salle de sport puis dans la salle commune à tenter vainement de lire un livre. Elle était trop distraite pour s'y plonger vraiment. Depuis combien de temps n'avait-elle pas ouvert un bouquin ? 5 ans ? Probablement avant l'épidémie, oui. Valérian lui avait alors proposé une sortie, la tirant de son supplice. Allïa avait accepté de bon cœur. Elle n'était jamais contre une sortie à l'extérieur. Elle tournait vite en rond à la distillerie et un peu d'action était nettement plus intéressant. La chasseuse ne lui posa pas plus de questions. A sa connaissance, aucune sortie n'était prévue et il n'y avait rien à récupérer d'impératif. Il n'y avait pas de liste sur le frigo, ou alors Joaquin s'en était déjà chargé. Valérian était leur leadeur, il devait bien avoir une petite idée derrière la tête.

   Valérian et Allïa prirent une voiture et elle regarda par la fenêtre la ville qui défilait sous ses yeux tandis qu'ils s'en allaient. De temps en temps, on pouvait voir un mort qui se jetait aussitôt de manière vaine à la poursuite de la voiture. La brune se tourna vers son partenaire du jour. "Alors, une petite idée d'où on va ?" lui demanda-t-elle en brisant le silence. L'atmosphère était assez étrange à la distillerie ces temps-ci. Yulia et Jaren avaient mystérieusement disparus depuis quelques jours. Valérian semblait plus distant. Allïa ne posait pas de questions mais sa curiosité était tout de même titillée. A vrai dire, d'une vision extérieur, personne ne remarquerait sûrement le changement de comportements de certains vu que tout le monde ici faisait sans cesse la tête ou restait un peu dans son coin. Pourtant, elle sentait bien que quelque chose était différent. Il avait dû se passer quelque chose.

   


Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1564
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world EmptyJeu 11 Juin 2020 - 17:35
Depuis quatre jours, le grec se réveillait tôt le matin, tiré de son sommeil par une insidieuse pointe au ventre, comme un noeud qui se resserre à peine l’éveil atteint.

Dans le silence du matin, Valérian se préparait alors machinalement, répétant chaque jour les mêmes gestes, comme s’il avait été un automate déconnecté de la réalité. Cheveux peignés, vêtements ajustés, le grec quittait ensuite sa chambre pour entamer une nouvelle journée - le coeur lourd et la mine résolument impassible. Rien dans les traits de son visage ciselé ne trahissait en effet les remords qui le talonnaient, ni la peine qui manquait de lui faire ployer l’échine. En silence, il les accusait d’un air digne et braquait un regard glacial en direction de quiconque lui accordait trop d’attention à son goût. S’il s’efforçait d’être présent à la distillerie et d’assumer son rôle de chef, Valérian ne désirait cependant qu’une chose : la solitude. Échapper à ces murs qui ne cessaient de lui rappeler ses démons et prendre la fuite, dans l’espoir que disparaisse enfin ce poids insupportable dans sa poitrine.      

Ce matin-là, il avait erré dans la distillerie comme un lion en cage, les sourcils froncés et le regard vague. Ses pas l’avaient mené jusqu’à la salle commune où Valérian avait rencontré Allïa, à qui il avait alors proposé de sortir pour : « prendre l’air » ; avant de tourner les talons, sans réellement laisser à la jeune femme la possibilité de décliner son offre. Gagné par une certaine angoisse, le grec avait effectivement pris la décision d’échapper à ses souvenirs l’espace d’une journée et de prendre la fuite. Où comptait-il aller ? Valérian n’en avait pas la moindre idée. Seul lui importait de mettre de la distance entre lui et la distillerie, où il était perpétuellement hanté par de douloureuses réminiscences et le poids de sa culpabilité.

« Aucune idée. » avait-il répondu à Allïa dans la voiture, en jetant un oeil au rétroviseur dans lequel titubaient quelques rôdeurs : « On avisera sur place. »

Dans le silence, ils avaient poursuivi leur route jusqu’au centre de Seattle où le duo avait pris soin de dissimuler le véhicule dans un garage abandonné. De là, lui et Allïa étaient partis à pied et s’étaient enfoncés dans les rues désertes de la métropole où la vie sauvage s’épanouissait plus que jamais.   

« Allons jeter un oeil là-dedans. » grogna finalement Valérian, en désignant à Allïa un bâtiment dont les briques avaient été noircies par les flammes. Le soleil était alors à son zénith et ils étaient parvenus à dénicher quelques ressources dans les immeubles alentours à force de fouilles méticuleuses. Si le grec sentait régulièrement le regard inquisiteur de la jeune femme se poser sur lui, il n’y prenait pas garde et s’entêtait à arborer une expression résolument renfrognée. Il ignorait, dans le fond, ce qui l’avait poussé à rechercher sa compagnie lors de cette sortie : peut-être avait-il besoin d’être épaulé, sans qu’il ne le réalise pleinement ? Ses propres sentiments lui paraissaient, à vrai dire, obscurs et son comportement incompréhensible, guidé par une volonté qui lui échappait manifestement.  

Le duo pénétra alors dans ce qui s’avéra être un ancien bar, dont les meubles étaient couverts d’une épaisse couche de poussière et les murs jonchés de toiles d’araignées : « Charmant. » commenta alors Valérian d’un ton égal.

Il lança ensuite une oeillade à Allïa et dit : « Jette un oeil au bar. Je m’occupe des étagères de ce côté-là. »  

Ils étaient occupés à fouiller le bar, lorsque retentirent tout à coup des voix à l’extérieur du bâtiment. En un coup d’oeil, Valérian et Allïa se concertèrent avant de se mettre chacun à couvert, le coeur battant la chamade et le visage tendu sous l’effet de la concentration. Son arme braquée en direction de la porte, Valérian jeta un oeil depuis la commode derrière laquelle il s’était caché et se figea en apercevant la silhouette menue d’une adolescente et celle plus trapue d'un homme pénétrer dans le bar.

Ses yeux se plissèrent et son doigt pressa dangereusement la détente de son arme.

« Restez où vous êtes. » gronda t-il alors d’une voix menaçante à l’adresse des nouveaux venus, prêt à ouvrir le feu au moindre geste suspect de leur part.


You wear your honor like a suit of armor. You think it keeps you safe, but all it does is weigh you down - George R.R. Martin.

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 3388
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world EmptyVen 12 Juin 2020 - 10:37
Effectivement, ils ne seront peut-être pas les premiers à visiter les lieux. À entendre Stan' c'est une question de probabilités. Zelda, elle, préfère imaginer qu'ils se préparent à arpenter une terre qui ne demande qu'à être redécouverte depuis que l'épidémie à précipité le monde vers sa ruine. « Des débiles ? » relève-t-elle, amusée. « J'préfère nous voir comme des grands explorateur du passé ! C'plus classe ! » Question de fierté et puis aussi, un peu, de principe. Si les débiles n'ont pas encore été tous dévorés alors c'est plutôt à l'extérieur des murs de Fort Ward que se trouve leur espace naturel, non ? Et puis un peu plus tard, lorsque l'australienne la possibilité qu'ils puissent trouver un jeu vidéo susceptible de plaire à Casey, Stan' ne manque pas l'occasion pour la taquiner au sujet de Sean. C'est plus fort qu'elle : elle rougit. Et elle en est consciente. Parler de ce genre de choses, c'est toujours un peu gênant... « Plus jamais j'te dis un truc personnel, à toi ! » ronchonne-t-elle non sans arborer un petit sourire. Voilà, c'est pour ça qu'il ne faut jamais parler d'amour avec des adultes. Ces derniers se sentent ensuite obligés de faire des allusions et des remarques à tout bout de champ. Alors forcément, quand le militaire lui indique qu'ils feraient mieux de se concentrer, elle opine énergiquement du chef, ravie de changer de sujet.

L'adolescente tape un coup contre la porte vitrée de ce qui semble finalement être un bar. Il n'y a aucun grognement, aucune réaction notable. Les lieux semblent donc vides. Ou alors, ils sont infestés de rôdeurs sourds ou encore bloqués quelque part. Le meilleur moyen d'en être sûre, évidemment, c'est d'ouvrir la porte. Après un regard à son mentor, ils passent tout deux les portes avec l'arme au poing. Il n'y a pas de menace immédiate. En tout cas pas visible. Parce qu'il faut bien dire que ça pue la mort, ici ! Zelda plisse le nez par réflexe, ayant toujours du mal à s'habituer à cette odeur devenue trop caractéristique et conservant ses propriétés nauséabondes. Elle baisse le canon de son arme. Ce qui, elle s'en rend compte, n'était pas forcément une très bonne idée puisqu'une voix retentit pour leur donner l'ordre de rester où ils sont. Merde ! Un piège ? La gamine décoche un nouveau regard à son compagnon d'infortune pour s'assurer qu'il a été plus alerte, plus prudent qu'elle. « Si jamais on est pas des rôdeurs ! » glisse-t-elle, guidée par le stress et l'urgence. « Cela dit vous l'saviez parce que si vous nous preniez pour des morts, vous nous auriez pas d'mandé d'rester immobiles ! J'avoue, c'est logique ! » Elle a sûrement manqué une occasion de se taire. Il faut dire que la diplomatie, ce n'est pas vraiment son fort. D'ailleurs elle se demande bien pourquoi les autres n'ont pas encore tiré...

Cela dit cet état de fait lui convient plutôt bien. Il faut dire qu'elle n'entend pas particulièrement mourir ici, dans cette salle qui allie poussière, toile d'araignées et murs noircis. Et Zelda étant de plus en plus consciente de ses faiblesses, des désagréments que son caractère peut lui apporter, elle décide sagement de laisser le sage de leur petite bande - de deux - faire la causette avec ces inconnus. « Mais juste pour qu'vous sachiez : j'ai seulement quinze ans donc si vous pouviez éviter d'me buter, ça m'arrangerait grave ! Ce serait sympa' d'laisser mon frangin vivre, aussi ! Il est un peu con mais j'en ai encore b'soin ! » Elle décoche un regard désolé à l'intéressé. Et un petit sourire contrit, aussi. C'est exactement pour cette raison qu'elle va maintenant se taire et le laisser prendre les choses en main. Ce n'est sûrement pas la première fois qu'il se fait menacer par des gueux, si ? Il saura quoi faire ! Et puis de toute façon elle a dit ce qu'elle avait à dire et elle espère bien que, dans ce monde, il y a encore des gens qui rechignent à flinguer des jeunes. Ou, à défaut, qui sachent tuer proprement, d'une balle en pleine tête. Quitte à crever, autant ne pas souffrir....


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 3015
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world EmptyVen 19 Juin 2020 - 15:31
En s'approchant du bâtiment, Stanley devina l'ancienne enseigne. C'était un lieu suffisamment attractif qui avait été jugé bon à être pillé, puis brûlé, au début de l'épidémie. Mouais ce ne serait peut-être quand même pas l'idéal. M'enfin, ce n'était pas ce rez-de-chaussée qui l'intéressait. Au dessus du bar se trouvaient deux étages. C'était là-bas qu'une planque pourrait être intéressante, qui savait ? Il se glissa à l'intérieur, arme au poing, avec sa partenaire. Ils eurent quelques courtes secondes pour évaluer les lieux : la présence de rôdeurs et des traces de passage de vivants, plus ou moins récentes. Le temps pour Zelda d'abaisser sa garde et pour son compagnon de froncer les sourcils. La poussière fraichement remuée changeait la teneur de l'air et donc la lumière. Mauvaise pioche, comme qui dirait ! Effectivement, la seconde suivante, une voix d'homme les interpelait.

- Jenny ! Grogna le militaire en lançant un regard plein de reproches à la jeune fille qui l'accompagnait, quand cette dernière ne put s'empêcher de l'ouvrir pour dire des bêtises. Ça voulait dire : tais-toi. Son nom de scène, il venait de l'improviser. C'était celui d'une des camarades de Zelda au camp. Une fille avec laquelle elle ne s'entendait pas vraiment...

Machinalement, Stan l'attrapa par le bras et fit un pas, pour se mettre légèrement devant elle. Il était protecteur parce que dans une mission comme celle-ci, c'était son rôle. Un mouvement que l'étranger pouvait certainement tolérer. Puis sous ses frusques dégueulasses, il portait un gilet par balle.

- On n'veut pas d'problèmes, on fouillait juste l'endroit comme ça. La vérité. Il se tut. Il ne pouvait pas voir clairement le visage de Valerian, mais il avait repéré sa position, de part sa voix, et devinait le canon de son arme pointé sur eux. Chargé ou non, il ne prendrait pas le risque de le savoir. Qu'est-ce que vous voulez ? Montrez-vous !

Il ne baissa pas son arme pour autant. Pas avant de pouvoir réellement évaluer les intentions de ce type. Et de ceux qui l'accompagnaient, s'il n'était pas seul.


The road must eventually lead to the whole world 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Allïa Andrews
The Exiles
Trader
Allïa Andrews
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 19/02/2020
Messages : 1976
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world EmptySam 20 Juin 2020 - 17:28
Allïa hocha la tête en silence lorsque Valérian lui répondit qu'il n'avait aucune idée de l'endroit où ils allaient et qu'ils aviseraient sur place. Il avait donc besoin de sortir, de s'aérer l'esprit. Elle le comprenait bien, elle-même tournait vite en rond. Elle se calla un peu plus dans son siège en respectant le silence du grec. A vrai dire, ne pas parler ne la dérangeait pas. Il y avait quelque chose qui travaillait son chef, c'était flagrant mais Allïa savait qu'elle n'était pas la mieux placée pour recevoir des confidences. Ils ne se connaissaient que depuis quelques semaines et même si le courant était bien passé dès le début, la chasseuse ne connaissait pas suffisamment son passé et ses préoccupations pour être la meilleure conseillère. Et puis, de toute façon, si Valérian  souhaitait parler, il le ferait. Elle se contentait donc de se taire, regardant le paysage défiler sous ses yeux. Elle se garda également de tous commentaires et blagues de mauvais goûts comme ils avaient l'habitude de s'échanger. Elle avait compris que ce n'était pas le moment. Ce fut donc dans un profond silence qu'ils roulèrent en ville.

Une fois sur place, Valérian et Allïa se mirent à fouiller les immeubles méticuleusement toujours dans un silence quasi religieux. Habituellement, l'absence de discussion ne la dérangeait absolument pas non, bien au contraire, cela évitait qu'on lui pose un peu trop de questions sur elle. Mais, plus le temps passait et plus la brune trouvait cela vraiment pesant. Un trajet sans rien dire ça passait, toute une matinée, ça commençait à être long. La chasseuse avait bien envie de questionner le grec et devait sans cesse se mordiller la lèvre pour empêcher les mots de sortir de sa bouche. Elle se contentait donc de lui jeter des regards de temps en temps. Lorsqu'ils sortirent, Valérian lui montra un bâtiment brûlé. "Oui, excellente idée. Allons visiter le bâtiment à moitié incendié..." dit-elle ironiquement en le suivant. Il y avait pleins de jolies maisons, pourquoi choisir celle-ci ? Bref, elle ne chercha pas et le suivit sagement vers le grand bâtiment. En sortie, ce n'était généralement pas elle qui prenait les inititiatives en temps normal, alors là, avec le grand chef, elle n'allait pas se la ramener ou allait contre ses décisions surtout s'il semblait de mauvais poil.

En rentrant à l'intérieur, elle grimaça. Ça sentait toujours le brûlé et tout était poussiéreux. Elle promena son doigt sur le bar, regardant la poussière s'y accumuler avant de se diriger vers l'arrière comme le lui avait demandé Valérian. "La prochaine fois tu peux aussi sortir tout seul, t'es assez grand." marmonna-t-elle en s'éloignant. Elle en venait à se demander ce qu'elle faisait ici. L'humeur maussade de Valérian commençait à lui déteindre dessus. Pour une fois qu'elle était plutôt de bonne humeur... Derrière le bar, elle farfouilla dans les étagères mais ne trouva rien d'intéressant. Au sol, quelques assiettes étaient brisées, signe que quelqu'un avait déjà visité les lieux. Ce fut alors que deux individus pénétrèrent dans le bar et après une concertation du regard avec Valérian, ils se mirent à couvert chacun de leur côté. Le grec leur dit de rester à leur place.  L'inconnu avança pourtant d'un pas et vint se positionner devant l'adolescente. Cette dernière parut légèrement paniquer et précisa qu'elle était avec son grand frère. Allïa se mordilla la lèvre. Les gens de la même famille étaient les plus dangereux car ils étaient prêts à tout pour défendre leurs proches. C'était ainsi qu'elle voyait les choses. Dans un groupe, il y avait toujours des affinités avec d'autres personnes mais ça ne valait jamais les liens du sang ou du coeur. Elle, elle aurait tué pour ses frères si l'épidémie ne les avait pas emporté avant. La brune s'était planquée sur le côté. Les inconnus ne savaient pas qu'elle était là, toute leur attention était portée sur Valérian.

Allïa esquissa une grimace aux paroles de l'inconnu. Qu'ils se montrent ? oui bien sûre, surtout avec le canon de son arme encore levé. Elle tendit son arc en faisant le moins de bruit possible et tira. La flèche se planta exactement là où elle le voulait, juste à côté des deux inconnus. Allïa haussa la voix à son tour : "Vous avez entendu ? Il a dit : restez où vous êtes. Baissez vos armes pour commencer. La prochaine, elle est entre les deux beaux yeux de ta frangine et crois-moi je la louperai pas." Elle se tourna vers Valérian qu'elle apercevait non loin d'elle. Bon, sa technique n'était peut-être pas la plus appropriée pour faire connaissance avec des inconnus, mais elle préférait leur montrer qu'il valait mieux ne pas les prendre à la légère. Allïa avait fait trop de mauvaises rencontres pour baisser sa garde aussi facilement. Et puis, son chef paraissait aussi à cran, prêt à tirer si les choses dégénéraient.






Hunt or be hunted
We’ve all got a monster inside of us and we’re all responsible for what it does when we let it out

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The road must eventually lead to the whole world   The road must eventually lead to the whole world Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The road must eventually lead to the whole world -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: