The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
- Pretty little liars -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/05/2020
Messages : 126
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Pretty little liars   Pretty little liars - Page 2 EmptySam 6 Juin 2020 - 12:28
Décidément, il semblerait qu'on ait au moins un point commun avec Monsieur Susceptible. De ce que je comprends, il est loin d'avoir eu une relation très soudée avec son cher paternel. J'ai pas besoin d'être un génie pour comprendre ce qu'il veut dire par "tomber sur un os ou une épée" en voyant qu'il en a une à la ceinture. Je l'envierai presque. Lui au moins a pu prendre sa vengeance sur l'un de ses géniteurs. Moi j'ai cet arrière goût d'inachevé, de ne jamais avoir eu l'occasion de remettre la main sur ces deux fanatiques religieux pour leur faire regretter tout ce qu'ils ont bien pu nous faire, à ma soeur et à moi. Surtout à elle.

Quoi qu'il en soit, je le suis lorsqu'il me fait signe de le suivre après un grognement. Dans le doute, je préfère glisser l'une de mes mains dans la poche où se trouve mon couteau. On ne sait jamais, après tout, s'il ne va pas décider tout d'un coup de faire quelque chose de stupide et de très regrettable. Pour nous deux. Mais lorsqu'on arrive enfin près de sa moto, je me détends un peu plus.

Il me fait son petit briefing sur le fait qu'il ne fait pas de miracles et enchaîne sur le fait qu'il n'est pas du genre à forcer une femme à se montrer "gentille" avec lui. Mon sourire s'élargit un peu plus et je lui offre un nouveau clin d'oeil. Crois-moi, je n'ai aucune intention de me forcer... Au moins comme ça, on a chacun mis les choses au clair. Une fois qu'il m'a donné ses explications par rapport à la conduite que je dois avoir en tant que passagère de son deux roues, je m'y installe lorsqu'il me dit de le faire et nous prenons la route.

Il ne faut pas très longtemps, malgré les détours obligatoires en raison des routes encombrées tantôt par des voitures et tantôt par des morts, pour arriver jusqu'à l'endroit où j'avais repéré la voiture que je souhaitais. Cela faisait déjà plusieurs semaines que j'avais trouvé ça par hasard, et je dois dire que je ne m'attendais pas vraiment à pouvoir caresser l'espoir de la faire mienne un jour. Descendant du véhicule, je me passe une main dans les cheveux pour les démêler un petit peu malgré le fait de les avoir attachés tout à l'heure, puis je jette un rapide coup d'oeil aux alentours. Un bruit de moteur, c'est généralement ce qui attire le mieux les morts. Et je n'ai aucune envie de devoir me salir ce soir.

Faisant quelques pas, je m'approche donc de la voiture encore étrangement en bon état. Quelque chose me dit qu'elle n'a pas été abandonnée là depuis très longtemps. Sinon, elle ne serait plus aussi bien conservée. Par la fenêtre encore étrangement propre comparé aux autres véhicules qu'on peut croiser, on peut voir que les clés sont toujours sur le contact et que du sang est présent sur le siège conducteur. M'appuyant sur le capot, je tourne la tête vers le brun en souriant toujours. Et voilà! A toi de voir maintenant si tu sais faire opérer ta magie...




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 1236
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Pretty little liars   Pretty little liars - Page 2 EmptyDim 7 Juin 2020 - 10:31
Celui qui est plus clown que magicien


Bon, au moins, quand on quitte les lieux, les choses sont claires pour tout le monde, enfin, du moins elles le sont sur les sujets abordés qui me semblent êtres les plus importants, à savoir, personne ne force personne, elle veut une caisse et moi je veux pas me faire dégager de chez Connor comme je l’ai été de chez Logan. J’imagine que si on s’en tient à ça, tout ira bien.

A coté de ca, savoir nos prénoms, qui ont est, d’où on vient, c’est secondaire non ? Le cul et les intentions avouées doivent primer sur le reste.  Je suis relativement tranquille pendant le trajet, enfin, tranquille dans la mesure où on oublie les moisis, les décombres, les routes piégeuses, les risques de tomber sur des pillards et tout ce qui va avec. Non, j’entends qu’elle me plantera pas dans le dos pendant le trajet, a moins de pas tenir a une rotule ou deux, voire à sa boite crânienne, tuer le chauffeur en route, c’est rarement bon pour la santé.

Nous ne tardons pas à arriver dans le quartier qu’elle m’a indiqué. Sa citrouille a une bonne gueule de carrosse de bof mais bon, au moins, elle est pas couverte de poussière ce qui est bon signe a première vue. Le vrai souci pour les bagnoles ici, c’est pas que l’essence, c’est ces putains de saloperies de batterie, encore pire quand on voit le fléaux des hybrides dans le coin ou c’est les pires. A pas rouler, ca se décharge, et si vous pensez qu’avec un coup de jus et quelques miles de plus au compteur et ca repart comme en 40… bah c’est que vous y connaissez rien et que vous l’aurez vite dans le cul, ou pire. Une fois a plat, la batterie repart jamais bien et ca devient votre pire ennemis, pire que la roulette russe, a chaque fois que vous allez démarrer ca sera la batterie du chaos. Parfois ca passera, parfois non… ouai, ca vous fait sourire, le jour ou vous aurez une horde aux fesses et que ca sera une question de vie ou de mort que vous partiez rapidement, pas sur que vous aillez envie de faire des risettes.

Ma compagne du moment semble détendue, enfin, plutôt en lutte contre les nœuds de sa tignasse, mais pas vraiment en mode « j’attends mes potes pour te la faire à l’envers ». Je la regarde s’installer sur le capot et sourit presque a quand elle me demande de me la jouer Harry Potter et le secret de la caisse abandonnée. Un rapide tours à l’intérieur me redonne pas mal d’espoir. Si c’est juste une panne d’essence comment je vais passer pour le Dieu Grec de la mécanique, ils devaient forcement en avoir un ces cons, personne ne survit sans voiture et puis, on m’a bien raconté l’histoire d’Achille qui a promené le cadavre d’Hector derrière son char. Si vous saviez comment c’est galère a entretenir un char d’assaut… comment ca j’ai rien bité a l’histoire !! Mais si je vous jure !!!

« Bon, tout va bien de ce côté là… ça va peut-être aller plus vite que je ne le pensais… et même pas besoin de sortir le gros outillage, sauf si tu me le demandes.»


Bon, je vous entends déjà pouffer. Oui elle me matte taffer, donc je vous réexplique pas l’équation pas à l’aise égale blague de merde. A mon avis, au lieu de nous lire vous devriez écouter rire et chanson, ca vous ferait gagner du temps et peut être rire pour de bon. Je ressors pour me mettre en face d’elle, appuyée sur le capot, avec un sourire en coin, je la colle presque en posant mes deux mains sur ses hanches et en plongeant mon regard dans le sien, avec un :

« Désolé princesse, mais il va falloir que je mette plus qu’un doigt dedans. »

Je vous avais prévenu de plus lire… oui j’ai l’option blague de merde et humour lourd aussi. Et non, je ne sais pas arrêter le massacre sinon, vous pensiez bien que je l’aurais fait ? Hein… dois je vous rappeler la plastique de la fille ? Vous pensez vraiment que j’ai pas envie d’être « gentil » avec elle ? Et par là j’entends pas forcement un truc sexuelle, même si je cracherais pas dessus, je précise, je veux juste dire que je lui épargnerais bien ça. Je la soulève un peu pour la décaler et ouvrir le capot en me traitant de débile et en suppliant le ciel de m’aider à garder mon clapet a merdes fermé. A priori, il doit pas y avoir grand monde la haut, ou alors ils doivent bien se marrer de la situation, s’ils en ont un truc à foutre car j’enchaine tout en inspectant le moteur :

« Je te laisse surveiller mes arrières et je t’en voudrais pas si tu en profites pour mater mon cul. »

Quelqu’un a une corde que je me suicide ? Non ? Vous êtes sur parce que là il faudrait. Au moins je repère vite ce qui pourrait expliquer l’état de la voiture. Du moins une des possibilités. Comme si ca pouvait l’intéresser, parce qu’on est pas lourd qu’a moitié quand on est moi, je me redresse et lui montre :

« Bon, mauvaise nouvelle princesse, je vais pas savoir faire de magie sans du temps et des outils, a vue de nez, il y a eu un soucis avec l’injecteur, soit un débile a voulu le trifouiller, soit quelqu’un s’est assurer que cette voiture n’aille pas loin. Va falloir que je repasse avec du matos et que je prenne un peu de temps pour changer ça… »

Je me redresse et essuis mes mains sur mon pantalon. Ca va faire péter une durite a Bruce que je revienne un peu crade mais tant pis. Je me tourne vers elle avec un petit air de provocation :

« Comme j’imagine que tu vas pas me donner d’adresse de livraison de la caisse, ni me faire une confiance aveugle et que j’ai pas ce qu’il faut sur moi, tu veux qu’on s’orga… »


J’ai pas le temps de finir ma phrase que resonne un coup de feu. Un son que j’aime pas mais alors pas du tout vient me vriller les oreilles et c’est le signale pour moi de pas rester debout. Par reflexe, je me jette sur elle et la plaque au sol, en dessous de moi, tout en essayant de comprendre d’où ça vient et si c’était bien nous les cibles. Tout en restant a l’affut je pose LA question de confiance :

« Rassure moi, c’est pas des potes à toi ? »



Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/05/2020
Messages : 126
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Pretty little liars   Pretty little liars - Page 2 EmptyLun 8 Juin 2020 - 9:15
Toujours appuyée sur le capot de la voiture, je laisse le brun examiner le véhicule pour voir s'il y aura beaucoup de choses à réparer ou non. Je dois dire que j'espère que ça sera pas le cas parce que ça me ferait vraiment chier d'avoir fait tout ça pour rien. Je me contente donc d'attendre, jouant avec le piercing que j'ai sur ma langue comme je le fais souvent. J'en profite pour surveiller les alentours en espérant que rien ne vienne nous faire de surprise. Vivants ou morts, je dois dire que je n'ai pas vraiment envie de me retrouver à devoir me battre. Ou à devoir fuir. Je veux cette voiture, un point c'est tout.

Haussant un sourcil lorsque le mécanicien revient vers moi et se place avec ses mains de part et d'autre de mes hanches, j'ai vraiment l'impression qu'il a oublié le but premier de sa présence ici. De notre présence ici. Même si je dois dire que ça me dérangerait pas qu'il y mette effectivement plus qu'un doigt, il part un peu vite en besogne là le jeune. Sauf que j'ai pas vraiment le temps de lui faire la moindre remarque avant qu'il me soulève comme si je ne pesais rien du tout et qu'il me décale pour pouvoir ouvrir le capot. Ah. Il parlait du moteur en fait. Bon, c'est pas plus mal. Il me charge de surveiller ses arrières et je ne peux m'empêcher de rire un peu face à sa remarque. Une femme sait faire plusieurs choses en même temps... Voilà. Comme ça, il sait que je peux à la fois surveiller les alentours et mater son petit cul. Je vais pas me gêner quand même.

Ce qu'il m'annonce quelques instants plus tard ne me plait pas trop. Il va devoir travailler plus que prévu sur le véhicule sauf qu'il n'a pas ce qu'il lui faut. Il faudra donc qu'il revienne ultérieurement. Et comme s'il lisait dans mes pensées, il se doute que je ne vais pas lui donner une adresse de livraison. Je pourrais, en soit, lui donner une adresse au hasard et l'y attendre mais je veux m'assurer qu'il ne tente pas de me la mettre à l'envers. Il pourrait très bien récupérer la caisse et la garder pour lui, sauf que ce n'est absolument pas dans mes plans.

J'allais lui répondre quand un coup de feu résonne et j'ai même pas le temps de tenter de voir d'où est-ce qu'il provient que déjà je me fais plaquer au sol. Heureusement pour lui, je me rends compte que c'était le brun qui a fait ça pour me protéger et que c'était pas un quelconque ennemi. Sinon, il aurait déjà pris ma lame dans la gorge. Lâchant quelques jurons parce qu'il m'a vraiment prise par surprise, je lui lance un regard presque noir lorsqu'il met en doute le fait que cela puisse être un piège que je lui aurais tendu. J'allais te poser la même question!

Me dégageant d'en dessous de lui, je me redresse légèrement tout en restant à couvert derrière la voiture pour essayer de voir qui est à l'origine du coup de feu. C'est là que je les vois approcher. Deux silhouettes, des hommes. De toute évidence, ils ne sont que deux et par chance nous aussi. Sauf que je n'ai pas d'arme à feu et que je n'ai pas vraiment l'impression que le mécano en ait une non plus. Apparemment, il nous cherchent toujours. Je me demande même s'ils nous ont vraiment vus en fait, ou s'ils n'ont pas tiré sur autre chose. Un mort peut-être? Je n'ai pas vu la balle passer et je ne l'ai pas entendue s'écraser quelque part. Donc si ça se trouve, ils ne savent même pas qu'on est là.

Tu crois qu'ils nous ont vus? Je chuchote, jetant un rapide coup d'oeil à mon comparse d'infortune. Et je dois dire que j'espère qu'il n'a pas l'intention de faire quelque chose de stupide sous prétexte qu'il a envie de m'impressionner. Mort, il ne me sert à rien du tout. Que ce soit pour la voiture ou mon plaisir personnel.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 1236
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Pretty little liars   Pretty little liars - Page 2 EmptyMar 9 Juin 2020 - 8:18
Celui qui est pas voyant non plus

Je laisse la brunette se dégager, pas trop sur de savoir si je suis soulagé, ou pas, de savoir qu’on est dans la même panade pour le coup. Je reste à zieuter, avec elle, qu’elle copieuse cette miss air bag, d’où provenait le coup de feu. Pas que je ne me sente comme un super survivor increvable, mais plutot parce que j’ai déjà donné niveau trou de balle en plus.

Je finis par discerner deux types, enfin, si c’est pas des mecs, c’est des nanas gaulées comme des championnes de lancer de poids russe niveau gabarit. Bon ca pourrait être pire, à deux contre un, je sais le faire… Quoi ? Un contre un ? Mais non, je compte pas la minette et son petit couteau suisse !  C’est une foufoune. Ca sait bien ouvrir sa gueule ce genre de chose ou tuer des morts qui bougent pas encore, mais pour le reste, c’est pas pour rien que nous somme le sexe fort. J’avoue quand même que le fait qu’ils aient tous les deux des armes me coupe un peu dans mon élan de certitude

Je reste a la regarder façon « j’ai une gueule de Mme Irma ??» quand elle me demande si je pense que les types nous ont vus. Mais genre je t’en pose des questions ?! Non en fait la grande question du jour, à laquelle je n’aurais jamais de réponse, sera : « Qui est Jason ? ». Je sens que je vous ai perdu là… Pendant que les deux avancent, comme pour faire écho a la question de ma camarade de galères, on entendant distinctement :

« T’es sur que c’est lui ?
- Ma main à couper. C’est Jason et son homme de main ! Je t’avais dit que ce connard reviendrait chercher sa caisse.
- Putain l’enfoiré !! On va lui faire bouffer sa race ! »


Ok, une autre question qui mériterait d’être posée c’est : « comment fait-on bouffer sa race a quelqu’un ? », mais j’avoue que je préfère celle de Jason. Je regarde un peu la brunette avec un petit sourire en coin, annonçant une nouvelle crise de bozo le clown. Oui, même dans un moment pareil, j’en suis capable, quand je vous dis que je finirais par me faire tuer avec ces conneries, je déconne pas. Je lui chuchote juste :

« Je dirais que oui, ils nous ont vu, mais mal… t’as pas vraiment le profil d’un Jason. Donc à moins que t’es un truc me dire sur ton entrejambe…»

Glamour et gentleman jusqu’au bout. Je n’entends pas le vœu pieux dans la tête de la nenette, et si je l’avais fait je pourrais vous certifier que je sais forcement toujours ce que je fais et que se battre et tuer, c’est un truc de sérieux, trop pour le faire pour impressionner qui que ce soit. Surtout en sachant que j’ai perdu ma femme et sa gosse a cause de soi-disant soucis de violence intempestive. Bref, la ou n’importe qui aurait essayé de discuter façon « hey les mecs, on sait pas qui est Jason » moi je ne vois qu’une option pour résoudre la crise : les buter. Je chuchote un :

« Reste planquée derrière la voiture princesse, je gère… »

Et n’attends pas que la dite princesse, forcement en détresse, bah oui c’est une princesse et j’ai pas d’autre rime en esse là, obéisse, pour contourner la caisse et essayer de me faufiler entre les épaves de véhicules vers la team « R’né la taupe ». Car c’est forcement des bigleux et je dit pas ca parce qu’on a pas été touché. Franchement, même à 100 m, on sait pas louper les roploplos de la brune. Il y a un autre coup de feu mais cela reste vers la voiture. J’espère que la foufoune a pas paniqué et fait un truc débile. C’est que ca flippe vite ces petites choses-là.

« JASON ON SAIT QUE TU ES LA !! SORS DE TA CACHETTE QU’ON REGLE CA UNE FOIS POUR TOUTE ! »

Les moisis aussi savent qu’ils sont là maintenant avec leur beuglement. Pis c’est quoi cette demande ? Quelqu’un serait assez con pour obéir et se mettre à decouvert pour s’en prendre une ? Ils ont appris à menacer ou ces débiles ? Chez les serials bisounours killer ? Je finis par arriver discrètement sur leur côté. J’aimerais bien trouver la phrase qui tue pour sortir de ma cachette et heu.. bah faire comme ma phrase, mais impossible de choper une pushline de ouf comme ça, a froid, du coup, je reste sur un pathétique silence quand je leur tombe sur le poil avec Mauricette.
Le premier a pas le temps de comprendre et a la tête qui vole. En cours de mouvement je me dis que j’aurais dû penser à « attention, ca va trancher », mais maintenant c’est trop tard. Le second reste une seconde trop à comprendre ce qui s’est passé et je lui tranche le bras d’un geste sec. Mauricette, c’est pas pour rien que je l’astique tous les jours avec amour ! Et putain non !! Pour la dernière fois, Mauricette c’est pas ma teub, c’est mon épée !! Vous savez bien que c’est un autre nom pour ma bite !!!!

Le type s’effondre en beuglant et en se tenant le bras qui gicle le sang. Avec ce barouf il y a aussi des gémissements pas rassurant qui semblent se rapprocher. On a le temps non ? Tranquille… Je plante Mauricette dans sa jambe façon collection d’insectes sur un cadre pour qu’il arrête de gigoter comme ça. Les gens savent plus crever sans en foutre partout de nos jours ni sans brailler. Pas sur que j’arrive a savoir qui est Jason avec ce type. Je pense que tout Seattle sait qu’il a mal et qu’il veut sa mère. Au son de la voix de R’né 2, je capte ma première erreur. C’est assez sincèrement et en me maudissant que je lui dis :

« Meeeeeerde, c’est pas toi qui a dit que tu mettais ta main a coupée ?? Putain, désolé mec, j’étais sur que c’était toi… »

Je suis naze de m’etre planté comme ça !! Ca fait vraiment chier !!Il Déjà pas de pushline et maintenant ça ? C’est vraiment pas mon jour. Il reste à me mater entre souffrance, horreur, incompréhensions et « c’est quoi ton problème ? », un regard habituel en somme, quand je réalise ma 2e erreur, un peu plus chiante celle la. Non en fait je comprends avoir loupé plus grave que le bras du bon type quand je me mange un putain de coup dans la gueule qui m’envoi voler au sol. Il était pas 2, mais 3 !! N’importe qui aurait été KO a ma place. Coup de bol pour moi, je sais pas trop mal encaisser. Coup de pas de bol, avant que je me redresse, le type est déjà sur ma tronche pour me foutre un 2e avant de sortir une corde. C’est pas Donovan, mais ca reste un bon bébé, qui plus est, je n’aime pas être touché et encore moins être bloqué sous un mec, les joies d’avoir été violé j’imagine, ce qui ne m’aide pas a avoir « les bons gestes ».  Pour le moment, j’essaye surtout de virer cette putain de corde avec laquelle il tente de m’écraser la tranchée.

« Tu vas me dire ou se cache Jason !!?? »


Je galère a mort et pour le moment c’est lui qui mène la danse car j’arrive pas à dégager la corde et je commence a voir des petits points blancs… et des morts aussi.
Pas façon 6e sens, mais plus moisis affamé. Ils sont encore loin et j’ai plus urgent a gérer là. Certes je suffoque, mais cela ne m’empêche pas de lui répondre, dès qu’il desserre un peu sa prise pour que je sache parler :

« Il… est… DANS TON CUL ! »

Quitte a crever, autant le faire avec classe et dignité. Bon, si tant est que de se faire étrangler, tout en essayant de faire l’anguille sous un musclor puisse être classe et digne, mais on a tous la mort qu’on merite.




Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/05/2020
Messages : 126
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Pretty little liars   Pretty little liars - Page 2 EmptyMar 9 Juin 2020 - 20:28
Je ne m'attendais pas vraiment à ce que les choses dégénèrent ainsi. Malheureusement c'est tout le problème de la vie quotidienne à présent. On ne peut jamais savoir qui ou ce qui va débarquer d'un instant à l'autre pour gâcher tout ce qui était prévu. Et là, clairement, je n'avais pas prévu que ces imbéciles débarquent en nous prenant pour d'autres en prime. Jason et son homme de main. Alors franchement, sur ce coup là, je suis presque à deux doigts d'être vexée. Ils m'ont vraiment prise pour un homme là? Et le fait que le brun en rajoute une couche en me demandant si je lui cache quelque chose me fait uniquement lever les yeux au ciel. C'est pas vraiment le moment de raconter de la merde.

Le reste se passe assez rapidement je dois dire. Le mécano m'ordonne de rester à couvert, ce qui m'aurait donné envie de râler et de l'envoyer chier, mais je dois dire que si ça peut m'empêcher de prendre des risques inutiles ça me va. J'imagine qu'il doit avoir un plan. Il a intérêt à en avoir un, et un bon, parce que je refuse de perdre mon opportunité d'avoir une voiture à cause de sa stupidité et de ces indésirables invités surprise.

Je vois mon comparse du moment se faufiler, sortant son épée pour trancher la tête du premier avant de couper le bras du second et de le clouer au sol en plantant son épée dans sa cuisse. Décidément... Il est plein de surprises celui-là. Si je n'avais pas entendu le nom de "Connor" sortir de sa bouche comme il était déjà sorti de la bouche de Marksman l'autre jour, j'aurais certainement essayé de le rallier à notre cause. Je suis certaine qu'il y a du potentiel. Et quand je vois à quel point il est sensible aux atouts féminins dont je dispose, je n'ai pas vraiment d'inquiétudes au sujet de réussir à le faire me suivre. Mais ce n'est pas le sujet.

Le problème c'est quand un troisième type débarque de je ne sais où et parvient à mettre le brun au sol. Il avait suffit d'un coup de poing en pleine tronche et à en juger par la carrure du type il n'aurait aucun mal à me couper en deux d'une simple claque. Et c'est le genre qui pourrait me refiler un rhume s'il me ratait.

C'est ma chance. Ils ne savent pas que je suis là. L'un d'eux est mort, l'autre n'est pas en état de faire grand chose vu qu'il est tombé dans les pommes à cause de la perte de sang, et le troisième tente d'étrangler le mécano. Sortant habilement mon couteau papillon, je sors de ma planque en toute discrétion, en profitant pour me faufiler dans le dos du géant. J'entends des râles s'approcher de nous et ça me dit rien qui vaille. Il faut se dépêcher et se tirer de là au plus vite pour nous mettre en sécurité. Alors, sans la moindre hésitation, je viens trancher le pli poplitée du genou gauche de l'homme qui lâche un cri de douleur. Mais pas le temps de le laisser réagir. Il pose un genou à terre instinctivement et j'attrape son front avant qu'il ne tente de riposter, faisant coulisser ma lame le long de sa gorge pour la lui trancher.

Dépêche toi, faut qu'on se planque! Je pousse le corps pris de convulsion du troisième homme, attrapant ensuite le bras du brun pour le forcer à se relever et l'entraîner avec moi jusqu'à une ruelle adjacente, le faisant entrer dans une cave par la porte qui se trouvait en bas des escaliers. Comment savoir qu'on n'aurait pas de commité d'accueil? Je m'en étais chargée la veille en venant et en repérant cette voiture. Je n'imaginais simplement pas avoir l'utilité de ce refuge provisoire aussi vite. Ni même de trouver quelqu'un pour m'aider à récupérer ce véhicule non plus d'ailleurs.

Un soupir de soulagement m'échappe lorsque je referme la porte et la bloque avec une étagère que je renverse et qu'il nous suffira de dégager plus tard quand on voudra sortir. Essuyant ma lame sur mon t-shirt déjà taché de sang, je range ensuite mon couteau avant de me tourner vers le mécanicien. Est-ce que ça va? Peut-être qu'une petite part de moi s'inquiète vraiment pour lui. Mais majoritairement, c'est parce que j'ai besoin de lui vivant.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Expendables | Chasseur de primes
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/02/2020
Messages : 1236
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Pretty little liars   Pretty little liars - Page 2 EmptyMer 10 Juin 2020 - 8:52
Celui qui est détendu

Je me dégage du petit doigt, le type bascule par-dessus moi et me regarde avec des yeux terrifier pendant que je lui ai dit « tu es mort mais tu ne le sais pas encore », oui vous pouvez applaudir la rime, et que je lui ai écrasé la boite crânienne d’un coup de pompe. Puis je me suis fumé une clope, j’ai été chercher la nana en pamoison devant moi et on est parti à dos de chocobo parce qu’un piaf géant ca fait moins flipper qu’un canasson pour aller baiser comme des porcs dans son château a paillettes. Comme j’ai jamais vu d’autre château que ceux des petits poneys de Gemma, je sais pas en imaginer un sans paillettes. Vous ne me croyez pas ? Je vois pas pourquoi. C’est pour ma pushline enfin réussie qui vous dites ça non ? Je savais bien que ca ferait pas réaliste que j’ai enfin su caser une putain de phrase qui en jette avant de buter quelqu’un.

Effectivement, même si c’est dur à croire, en vrai, ca c’est pas tout à fait passé comme ça, mais on en est presque pas loin, a un chocobo et une pushline près. On en était resté où déjà ? Ah... ouai… pas sur le moment classe à Dallas. Donc, je faisais la sardine frétillante sous un mec qui lui essaye de me stranguler pour savoir ce que tout le monde aimerait savoir : où est Charlie… pardon… Jason. Et comme j’étais ultra coopératif en plus de jamais être capable de trouver le type a bonnet rouge et blanc sur les images, on savait pas dire que ca se passait bien.  Je vous ai parlé aussi qu’on avait des moisis qui venaient pour festoyer avec nous, ou plutôt de nous ? Non ? Bon bah… on va pas rester seuls longtemps, maintenant vous savez comment c’est grave la bonne ambiance.

Je l’entends gueuler, mais pas genre de plaisir, avant qu’il s’effondre presque sur moi, non sans m’asperger de sang. Vous croyez que ca arrivera un jour que je réussisse a faire une sortie sans finir comme dans Carry ? Je me dégage rapidement du cadavre et de la corde et tousse en reprenant ma respiration. La princesse a forte capacité respiratoire me chope le bras en me disant qu’il faut se planquer. Je voudrais lui dire un truc genre « sans déconner ?» mais a part un grognement roque j’arrive à rien avec ma gorge. Je commence a la suivre avant de retourner vite sur mes pas récupérer Mauricette. Elle va m’en vouloir que je l’ai oublié. Dans la manœuvre je vois que c’est pas que trois au quatre boiteux qui se ramènent… en même temps avec le foin qu’ils ont fait aussi les autres cons.

La nana a l’air de savoir où elle va… mais pour le moment je préfère pas trop me poser de questions, parce que même pour moi, il y a un peu trop de moisis qui arrivent. On finit dans une cave, dont l’entrée se trouve dans une ruelle. Elle n’hésite pas, du coup moi non plus, quoique, aller dans un espace sombre et en dessous le niveau du sol, j’aime pas ça. Ca me fait tellement pensé au trou à l’arène, l’endroit où on enchainait les récalcitrants. Pas la peine de vous dire que j’y suis pas mal allé et que j’en ai pas gardé de bons souvenirs. Je l’aide a nous barricader avant d’aller m’appuyer contre un mur, nerveux, en me frottant la gorge. Quand elle me demande si ca va, je lui fais un signe de la main que oui avant de me dire que dans la pénombre ca va p’etre pas se voir beaucoup. Je toussote un peu avant de répondre avec une voix a la Bary White et un humour toujours aussi fin:

« Ca va. Etrangement, j’ai l’habitude qu’on essaye de me tuer, les gens savent plus apprécier l’humour de nos jours. »

Du genre mettre sa main a couper et se la faire trancher pour de vrai. Putain, elle aurait pu etre excellente si je m’étais pas plantée de gus. Bon, j’espère qu’on va pas rester 107 ans ici parce que je me sens déjà oppressé. Pour le moment je me force à pas faire le lion en cage… c’est quand même con de pas avoir peur d’attaquer des mecs avec des flingues, de poutrer des moisies, de suivre une nana un peu douteuse, ouai elle sourit a mes blagues, ca prouve qu’il y a un loup, mais de pas me sentir bien dans cette putain de cave mal éclairée !!! Ca fait combien de temps là ? On sait sortir ?? Comment ça même pas 5 minutes… pfff

J’essaye de tromper la montée d’angoisse qui arrive bien méchamment. Je m’assois sur le sol et essuis Mauricette tout en commentant :

« Au moins on en sait plus sur ta future caisse. A tous les coups c’est ces types qui ont bidouillé n’importe quoi pour être surs que leur cible ne se barre pas avec. S’il y a que ça et l’essence, il me faudra a peine 1 ou 2 heures pour gérer… »

C’est moi ou il y a moins de lumière dans cette petite pièce… sous terre… et sombre??? Ah… c’est moi… J’ai vraiment l’impression que les murs rétrécissent. J’essaye de me concentrer sur la nana pour ne pas penser au reste. En fait je sais pas grand-chose sur elle a par une estimation de son tour de poitrine, qu’elle a besoin d’une caisse, qu’elle a zigouiller un type tranquillement avec son coupe papier et qu’elle est trop propre sur elle pour être une paumée solitaire. Du coup, je tente :

« Et toi, ca va ? Ton groupe va pas flipper de pas te voir revenir rapidement? »





Codage par Libella sur Graphiorum


I'm a survivor
    Isha Cornwell

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Leader | The Devil's Rejects
Modératrice
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 17/05/2020
Messages : 126
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Pretty little liars   Pretty little liars - Page 2 EmptyMer 10 Juin 2020 - 14:14
Si j'avais su que cette petite escapade allait se passer comme ça, j'aurais certainement oublié cette idée avant même de la mettre en pratique. Mais là, c'est un peu trop tard pour faire demi-tour. A croire que ces temps ci, les mecs que je croise sont vraiment du genre à aimer se mettre dans des situations impossibles. Ou bien c'est juste qu'ils ont une poisse incroyable. Si encore on avait dû simplement s'occuper des trois types bien vivants qui nous étaient tombés dessus, ça ne m'aurait pas dérangée. Mais forcément, avec le raffut que ces idiots avaient fait, ils avaient réussi à rameuter tous les morts du coin. A deux, on aurait pu en gérer une dizaine tout au plus. Mais là? Ils devaient bien être une vingtaine voire plus. Je dois dire que j'ai pas vraiment pris le temps de les compter avant d'attraper le mécano par le bras pour le tirer avec moi jusqu'à la cave qui nous servirait de planque.

Une fois barricadés à l'intérieur, je soupire un bon coup et me passe une main sur le visage, en profitant pour me frotter rapidement les yeux. C'est vraiment pas mon jour. La bagnole qu'il peut pas réparer de suite, les trois lourdauds qui nous sont tombés dessus en cherchant un autre type du nom de Jason, et maintenant une vague de morts qui déferlent sur nous. Quelle joie.

On ne voit pas grand chose dans cet endroit, la seule lumière de la pièce provenant des petites fenêtres rectangulaires qui se trouvent en haut des murs d'un côté et qui ne laissent que très peu passer la lumière. Entre la crasse et leur dimension ridicule, pas étonnant qu'on y voit comme dans un cul. Pendant que le brun fait ce qu'il a à faire, je l'écoute me répondre qu'il va bien, tentant une pointe d'humour qui ne me fait pas rigoler. Et j'ai même pas envie de faire semblant. Ce serait beaucoup trop évident que c'est pas sincère. Alors, tout en cherchant une bougie pour nous éclairer sur les étagères qui se trouvent un peu plus loin, je me contente de lui lâcher un simple: T'es bête. T'aurais pu mourir en te jetant comme ça sur eux.

Mais le truc, c'est que je remarque bien qu'il parle pas de la même façon qu'avant. Il est pas vraiment du genre silencieux et serait capable de soûler de paroles un sourd, mais là il a l'air d'avoir du mal. De faire ça pour se concentrer sur autre chose. Un problème? Oh me dites pas qu'il est claustrophobe celui-là parce que sinon je trouverai quelqu'un d'autre pour réparer ma voiture et il peut bien aller faire un tour avec les cadavres qui arpentent la rue au dessus de nous. Bref.

Il m'en apprend plus sur ce qui sera nécessaire pour la voiture, et je me contente de hocher la tête même s'il ne me voit pas forcément puisque je me tiens loin des fenêtres. Ne t'en fais pas pour moi. Je suis solide et "mon groupe" comme tu dis, ne se rendra même pas compte que je suis partie, crois-moi. C'est pas le genre de choses auxquelles ils font attention. Mais j'ai pas envie d'en parler si ça te dérange pas... Voilà, une bonne chose de faite. L'éloigner du sujet qui fâche et essayer de lui faire abandonner l'idée de poser des questions à ce sujet. C'est déjà suffisant que moi j'arrive pas à m'empêcher de penser à ce que va penser Billie en voyant que je ne rentre pas alors que je lui avais simplement dit que j'allais faire un tour au No Man's Land. Tant qu'elle ne se met pas en tête de me chercher ou de s'inquiéter...

Je finis par enfin mettre la main sur une source de lumière. Un morceau de chandelle déjà usé mais qui devrait suffire à nous éclairer pendant une bonne heure. Je sors mon briquet de la poche arrière de mon pantalon, venant allumer la mèche avant de me rapprocher du brun qui est toujours assis par terre. Il n'a pas l'air bien, et même s'il se concentre sur la conversation, ça se voit à son regard qu'il n'est pas à l'aise. Oh non, tout mais pas une crise d'angoisse... Pas maintenant. Déposant la bougie au sol, je viens m'agenouiller près de lui en posant l'une de mes mains sur sa cuisse délicatement. Eh, regarde moi. Je vois bien que t'aimes pas être dans un endroit comme ça et je vais pas te demander de m'expliquer pourquoi. Dis moi juste ce que je peux faire pour t'aider à penser à autre chose...

Faut dire que j'ai déjà ma petite idée. Raison pour laquelle je me penche pour embrasser sa joue, frôlant le coin de ses lèvres au passage. Je passerai juste pour une femme très concernée par son prochain. Et sûrement un brin allumeuse. Si déjà on est coincés là, autant s'occuper non? J'aimerais juste t'aider et te remercier de m'avoir protégée tout à l'heure... Pff. Comme si j'en avais besoin. De nous deux, la personne qui a sauvé la vie à l'autre c'est moi et pas l'inverse. Mais passons. J'ai toujours une voiture à récupérer moi.




- Sanity, where have you gone? -
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Pretty little liars   Pretty little liars - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Pretty little liars -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: