The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Get back on his feet -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 759
Age IRL : 27
MessageSujet: Get back on his feet   Get back on his feet EmptyLun 1 Juin 2020 - 9:26
30 avril 2020, No man’s land.

Il avait eu de longues conversations avec Teresa après cette inoubliable et effroyable soirée au motel. La cubaine avait promis de ne plus le laisser toucher le fond et elle tenait sa promesse. Il n’aurait jamais pu soupçonner à quel point sa rencontre avec elle aurait pu être aussi salvatrice. Pour tout le soutien et le soin qu’il lui avait prodigué quand il l’avait découverte, elle le lui rendait au centuple, surtout aujourd’hui, en cette période où c’était lui qui n’avait plus rien et qui ne savait pas comment survivre. L’objectif était simple : se reconstruire, sur le plan personnel. Ce qui avait le plus traumatisé le chilien après son amputation c’était de ne plus servir à rien, de ne plus avoir cette place qui lui faisait se sentir un peu plus confiant, un peu plus sûr de lui. Aujourd’hui, il devait se faire à l’idée qu’il ne serait plus jamais le même et que, malgré cela, il existait et n’était pas un poids pour les siens. Il savait qu’il ne pourrait plus pratiquer comme avant, mais ne plus pouvoir soigner les gens le rendait malade. Et s’il y avait bien une personne qui pourrait lui dire si ce serait à nouveau possible un jour, c’était bien Emerson.

C’est pour cela qu’il se trouvait au No Man’s Land ce jour-là, en compagnie de Teresa. Depuis qu’il avait revu le couple Barnett l’été dernier, il n’avait pas oublié que la chirurgienne proposait ses services contre d’autres denrées aussi précieuses que son talent. Il ne savait pas exactement où la trouver, son dernier passage ici remontait à longtemps déjà. Il ne savait pas non plus trop comment demander ce genre de service, et il ne pouvait pas non plus engager The Haven dans un réel échange, puisqu’il s’agissait là d’un service bien trop personnel. Teresa l’accompagnait comme garante, comme amie et support. Il espérait pouvoir, d’une manière ou d’une autre, apprendre aux côtés d’Emerson.

Elle apparut soudain en sortant de la tente médicale, comme désireuse de prendre un bol d’air frais. Il regarda Teresa, pour lui désigner chirurgienne d’un signe de tête et motivé par cette volonté de faire mieux, il se dirigea vers Emerson. Encore une femme qu’il admirait et qui l’intimidait énormément. Il était temps qu’il prenne la place qu’il avait le droit de prendre, une place qu’il devait oser prendre. « Bonjour. » Dit-il, dans un léger sourire. Il portait sur lui une veste qui masquait – pour un œil moins averti – le handicap dont il souffrait à présent, ses traits restaient tirés, fatigués, pourtant dans son regard il n’y avait plus cette lueur d’apitoiement qu’on lui connaissait depuis quelques semaines. Un peu d’humilité, mais surtout une certaine résilience habitait ses prunelles. Il était temps qu’il accepte ce qu’il était devenu, pour faire mieux. « Je te présente Teresa, une amie… » Il regarda cette dernière pour lui sourire, se donner du courage aussi. « J’aurai besoin de ton aide, si tu as le temps de me recevoir. » Demanda-t-il, posément. Pourtant, il fallait le dire, elle était un peu son seul espoir d’avancer enfin.
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3511
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get back on his feet   Get back on his feet EmptyLun 1 Juin 2020 - 12:14
L’humeur n’était pas au beau fixe. La mort de six des siens pour des raisons inconnues était encore très récente, et Emerson peinait à passer au-dessus, à avancer. Elle était irrémédiablement fixée dessus, à se repasser les événements en tête, à essayer de refaire l’histoire sans jamais y parvenir. Ils avaient enterré tout le monde, du mieux qu’ils purent, en essayant de leur donner un dernier lieu de vie correct. Mais les cœurs étaient terriblement lourds et après la tristesse, c’était la colère qui dominait à l’hotel.

Kendale vivait terriblement mal la situation, et aucun des mots de sa femme ne parvenait à le calmer. De toute façon, Emy n’en avait aucun pour passer outre, pour l’aider à faire son deuil. Il se sentait responsable. D’être descendu dans cette cage. De s’être battu contre la mauvaise personne. D’avoir été impacté par ce passe-temps qui était désormais une chose terriblement sérieuse. S’abimer les poings pour finalement prendre le risque de voir sa famille mourir. C’était horrible, d’autant plus qu’il avait été loyal et droit à chacun de ses combats.

Emerson se sentait amère, mais elle ne pouvait rien en laisser paraitre. La vie d’autres gens dépendaient d’elle. Elle était cependant épuisée de ne pas réussir à se défaire de cette culpabilité. Lorsqu’elle fermait les yeux, c’était le corps sans vie de Catherine qu’elle revoyait, et qu’importait l’acharnement qu’elle mettait à essayer de la ramener, ça ne changeait rien. Quand elle dormait, elle s’épuisait dans ses rêves, en définitive : son cerveau ne se reposait pas. Elle eut besoin d’air soudainement et s’extirpa de la tente du No Man’s Land pour en prendre un temps.

C’était une bouffée d’angoisse qui l’avait poussé vers l’avant, l’obligeant à sentir le frais sur son visage. La vision rendue floue, elle serra contre elle ses bras pour tenter de paraitre ordinaire, pile au moment où la voix d’un homme s’éleva à côté d’elle. Elle se tourna :

Lisandro ? le reconnut-elle rapidement, avec étonnement aussi. Si elle devait s’attendre à le voir. Ça faisait déjà un moment qu’il n’était pas passé ici d’ailleurs, au moins était-il toujours en vie. Mais fatigué aussi, et amaigri. Quelque chose s’était passé. Il lui présenta sa voisine, et elle tourna ses yeux clairs vers elle en la saluant d’un signe de la tête. Il disait avoir besoin de son aide pour quelque chose, elle n’hésita pas : elle n’hésitait jamais pour ça. J’ai le temps, d’un autre signe du chef, elle les invita à la retrouver à l’intérieur. Suivez-moi.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 759
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get back on his feet   Get back on his feet EmptySam 6 Juin 2020 - 9:56
Elle avait les traits tirés – la fatigue sans doute ? Mais c’est ce pli soucieux qui se marquait entre ses sourcils qui lui fit penser qu’il y avait sûrement plus qu’une simple fatigue. Il n’avait plus vu Emerson depuis longtemps, et cela faisait autant de temps qu’il n’était plus au fait de la vie qu’elle menait depuis le lycée. Déjà à l’époque leurs interactions étaient limitées, le chilien était plutôt resté aux côtés de Ian qui s’était fait la mission de le former à un métier qu’il pensait avoir renoncé quand ses moyens ne lui avaient plus permis de poursuivre ses études. Ian avait cru en lui à l’époque, il espérait lui avoir fait honneur depuis. Il espérait à présent qu’Emerson aurait à son tour, l’indulgence de le mettre sur la bonne voie. Et pour ce faire, il avait la détermination de se montrer le plus transparent possible avec elle, sous le regard ferme de Teresa. Ils s’étaient mis d’accord sur la question : il était temps que Lisandro assume ses conneries et si Emerson devait l’aider, ce serait en connaissance de cause.

« Merci. » Souffla-t-il quand elle l’invita à entrer. Il échange un coup d’œil encourageant à Teresa qui semblait tout de même méfiante, mais tout irait bien. Les Barnett n’étaient pas leurs ennemis – non sans pour autant prétendre qu’ils étaient les meilleurs amis du monde, notamment avec Kendale. D’ailleurs le chilien chercha d’emblée le pompier mais il ne semblait pas être ici. Pas pour le moment, en tous cas. Ce n’était pas plus mal, il ne tenait pas vraiment à étaler ses problèmes devant un homme qui ne l’appréciait pas déjà de base. « Kendale n’est pas là ? » Et ça, c’était juste pour se rassurer un peu. Elle lui fit signe que non et les invita à s’assoir près d’elle. Il eut ce vieux réflexe de vouloir tortiller ses mains mais alors qu’il les rapprochait, il se rappela soudain que sa main droite avait disparu. Le geste n’avait pas échappé à Emerson qui ne put qu’observer cette absence. Il chercha un peu de soutien et de courage dans le regard de Teresa, avant de se lancer et d’ôter sa veste pour la poser sur ses genoux. Sans sa veste pour masquer son infirmité, il n’y avait plus que ce t-shirt à manches longue dont l’une d’elle était fermée d’un nœud sous le coude, pour ne pas gêner.

Il n’aimait pas le regard qu’il posait lui-même sur son corps. « Je… Il y a eu un incident près de chez nous, les nôtres étaient coincés par une horde de rôdeurs et je me suis porté volontaire pour accompagner l’équipe de sauvetage. » Dit-il, sans rentrer dans les détails. « Disons que les choses ne se sont pas vraiment passées comme je l’aurai souhaité. » Un choix de vocabulaire intéressant. Il n’arrivait même pas à mettre les mots sur son amputation, à le dire et l’assumer. Ça n’avait rien de facile. « C’est aussi la raison pour laquelle j’ai besoin de ton aide… Je ne peux pas engager la responsabilité de The Haven dans cette démarche, mais Teresa et moi sommes disponibles pour vous rendre service autant de temps qu’il le faut. » Continua-t-il, dans un débit un peu plus précipité qui témoignait de l’espoir qu’il mettait dans cette entrevue. « J’ai besoin de savoir si je peux encore pratiquer la médecine ou non, et je pense que tu es la seule qui pourrait m’aider. » Il n’avait pas fini, bien sûr. Mais il y allait pas à pas, avec toujours posé sur lui le regard ferme et bienveillant de sa meilleure amie. « Mais avant d’accepter ou de refuser, je dois t’expliquer pourquoi je suis venu te demander de l’aide ici… plutôt que d’être parmi les miens. Si tu veux bien. » Il avait honte, ce n’était pas difficile à deviner. Mais il irait jusqu’au bout de son récit, et sans détours.  
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3511
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get back on his feet   Get back on his feet EmptySam 6 Juin 2020 - 14:32
Elle le vit évidemment. Le vide de sa seconde main. Elle le remarqua au moment où Lisandro exprima son trouble, et ce fut comme une évidence sur l’instant. Elle ne pouvait pas dire mieux que ça : une évidence. Les lèvres serrées, elle l’écouta lui expliquer qu’il s’agissait d’un incident, qu’il n’avait pas prévu ça. Et elle voulait bien le croire. Mais de fait, ça n’était plus ça qui comptait dès lors, puisqu’il n’avait plus de prise sur cet instant.

Lisandro avait besoin de son aide, de savoir s’il était toujours capable d’être médecin. Emerson l’observa longuement, en le laissant parler et vider son sac. L’exercice semblait laborieux. L’amputation probablement récente dans son esprit, comme le traumatisme que ça avait dû être de le vivre. Elle ne pouvait pas comprendre parce qu’elle ne l’avait jamais vécu, mais son empathie lui permettrait de saisir, par petites touches de couleur, l’anxiété dans laquelle il se trouvait. Elle hocha la tête.

Je dois voir la cicatrice avant, comment ça a été fait, et comprendre avec toi comment tu te sens vis-à-vis de ta profession, souffla Emerson d’une voix ferme.

Elle ne prenait pas de gants pour lui parler. Il n’en avait pas besoin. Les siens avaient probablement suffisamment fait le dos rond pour lui faciliter la vie. Mais elle comptait lui parler comme à un homme, entier. Elle n’avait pas vu l’incident, elle ne l’avait pas vécu avec lui. Sauf qu’elle savait que la majorité des patients amputés avaient besoin d’être considéré comme avant le moment fatidique. Alors, elle adoptait la bonne mesure : ferme mais humaine. L’un n’empêchait pas l’autre.

Explique-moi si tu y tiens, mais je ne vois pas ce que ça pourrait changer dans ma décision, ajouta-t-elle alors. Ses yeux se relevèrent vers Teresa un bref instant : Tu as besoin de réapprendre, je peux le faire. Ça ne sera pas gratuit, mais tu sauras nous rendre ce que ça coûte comme enseignement. C’était ce qu’il lui avait assuré, no ? Ne crois pas que je te rends un service, tu le paies, ça n’en est pas un.

Ça n’en serait pas un. A aucun moment il pouvait espérer qu’elle serait différente avec lui parce que c’était lui. Nolan pouvait en témoigner. Elle avait été une enseignante patiente, mais on ne lésinait pas avec la vie des patients de qui on devait prendre soin.

Et tu vas avoir besoin d’une prothèse, ajouta-t-elle alors. Qu’importe comment tu t’y prends et à qui tu la demandes, pour ton équilibre dans tes mouvements, c’est nécessaire.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 759
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get back on his feet   Get back on his feet EmptyDim 7 Juin 2020 - 11:31
Explique-moi si tu y tiens, mais je ne vois pas ce que ça pourrait changer dans ma décision. Il se tut alors, réfléchissant. Peut-être, en effet, n’était-ce pas si important. Peut-être n’avait-il pas besoin de se justifier continuellement. Les paroles d’Emerson le ramenaient sur du concret, et s’il en fut légèrement ébranlé – lui qui vivait dans des émotions pures depuis des semaines – il décida de se raccrocher à la stabilité d’Emerson et de se taire. « lis>Tu as raison, c’est mon problème… Pas le tiens. » Il jeta un coup d’œil à Teresa, mais elle écoutait la suite, plus concentré qu’il ne l’était lui-même. Bien évidemment qu’il ne s’agissait pas d’un service gratuit, il n’avait jamais songé le contraire. « Je le sais bien, on s’acquittera de cette dette, quelle qu’elle soit. » Dit-il avec sincérité et un semblant d’assurance. Cette nouvelle détermination était encore fragile, la consolidation serait longue. Mais sa présence ici montrait qu’il voulait avancer, et Emerson était encore loin de se douter de quel gouffre il se relevait.

« Je sais bien… Je ne connais cependant pas assez le No man’s Land pour savoir vers qui me tourner pour cette prothèse. Teresa m’a parlé d’une certaine… Tara ? Kara. » Dit-il, après que son amie lui ait fait les gros yeux sur l’écorchage de prénom. « Je pars de rien, je ne sais pas ce qui me serait le plus utile en terme de prothèse, mais quelque chose de basique devrait faire l’affaire… Je suppose. » Continua-t-il. Il partait vraiment de rien. Il n’avait jusqu’alors, aucune idée de si son entreprise était seulement possible. Mais Emerson disait pouvoir l’aider à réapprendre, un espoir sur lequel il pouvait s’accrocher. Elle avait raison quand elle traitait de son équilibre, il en avait besoin. Son centre de gravité était affecté par cette absence, même s’il ne s’agissait que de l’avant-bras, il se sentait souvent déboussolé, souvent frustré par cette perte. La prothèse… Il se souvenait que ça avait énormément aidé Andrea à l’époque à s’accepter également.

Il défi le nœud simple de sa manche, avant de remonter le tissu pour découvrir son bras. L’amputation datait de presque deux mois à présent, la cicatrice en-dessous du coude était belle et le travail avait été suffisamment bien effectué pour préserver l’articulation du coude. Mais quand Lisandro posa les yeux sur son moignon, il s’en détourna très rapidement – trop même. C’était très difficile à accepter. « Si tu veux regarder. » Il tâcha de se détacher émotionnellement de ce corps qu’il avait du mal à accepter. « J’ai été bien entouré, à ce moment-là, j’ai eu le temps de leur dire quoi faire et comment, le résultat est plutôt satisfaisant. » Même s’il ne se reconnaissait plus et n’arrivait plus à se regarder dans une glace. « J’ai besoin de savoir si je peux exercer de nouveau, parce que là était ma place avant… Et que je veux pouvoir aider les miens à nouveau. » Dit-il avec détermination. Son désir était sûr, mais l’acceptation de soi encore chancelante. Était-il sur la bonne voie ? Il l’espérait tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3511
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get back on his feet   Get back on his feet EmptyDim 7 Juin 2020 - 14:30
Kara, oui, appuya fermement Emerson en scrutant Lisandro. Il n’avait forcément aucune idée de quoi mettre à cette place, aussi ne pouvait-elle pas lui dire à sa place. Il fallait avoir de l’ambition pour remplacer une main, non ? Si tu as les moyens et le temps de le financer, demande lui quelque chose où tu vas pouvoir changer ta prothèse pour ce qu’il t’arrange, un crochet, une pince, un couteau. Qu’importait.

Elle s’avança quand il présenta son bras, et scruta la plaie après avoir enfilé des gants, toujours par précaution. Elle ne la toucha pas mais l’observa attentivement, pour constater que le travail avait été plus que correct. Emerson esquissa un très bref sourire satisfait en voyant ça avant de se redresser. Et elle haussa les épaules. Le besoin de Lisandro cependant, elle ne pouvait rien y faire :

Ca ne dépendra pas de ta cicatrice ou de l’absence de ton bras, mais de toi seulement, ajouta-t-elle en plantant son regard dans celui du chilien. Tu ne pourras jamais retrouver ce que tu avais avant l’incident. Elle ajoutait ça d’une voix ferme et tranchée, peut-être un peu brutalement mais qu’importait. Il fallait de toute façon l’admettre, parce que c’étaient des faits. Emerson ne tenait pas à lui mentir : Tu dois l’accepter au plus vite pour pouvoir t’y mettre. Plus rien ne sera pareil, précisa-t-elle.

Mais il n’y avait aucune fatalité là-dedans. Ça ne voulait pas dire qu’un changement était mauvais, même s’il était traumatisant, il apportait forcément quelque chose. Là, ils pourraient estimer tous l’intelligence de Lisandro. Car au fond, l’intelligence, ça n’était pas de savoir beaucoup de choses : c’était de s’adapter. Et le chilien avait toujours su le faire, n’est-ce pas ? Pas toujours avec franchement de courage dans ses souvenirs, mais suffisamment pour ne pas fuir à chaque montagne un peu haute à franchir.

Nous reprendrons le B.A.BA des exercices pratiques ensemble, je suppose que ton amputation ne t’a pas privé de tes connaissances, fit-elle avec un sourire. Donc, il n’avait pas oublié le minimum de ses connaissances. Tu vas devoir t’entrainer avec son autre main et à prendre à faire avec, et je ne te cache pas que ça va prendre beaucoup de temps pour que ça devienne naturel, ça ne se traiterait pas en deux maigres semaines.

Au mieux, elle espérait mettre au point des exercices qu’il pourrait reproduire en rentrant chez lui ensuite.

Ensuite, sache que si ta patience n’est pas à toute épreuve, alors ça sera compliqué, forcément, souffla-t-elle. Et s’il te vient l’idée d’abandonner, ce n’est pas parce qu’il nous manque une main qu’on ne peut pas enseigner aux autres, ajouta-t-elle finalement en plongeant son regard dans celui de Lisandro. Teresa ? Fit-elle soudainement. Il nous faut de la peau de cochon, du cuir si tu en trouves, et ce qu’il faut pour faire de la couture.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 759
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Get back on his feet   Get back on his feet EmptySam 27 Juin 2020 - 10:17
Kara. Il retiendrait ce nom, ne serait-ce que parce qu’il faisait suffisamment confiance à Emerson pour ne pas l’envoyer là où il perdrait son temps – et ce même si leurs liens n’étaient pas plus tissés que cela. Il mettait peut-être encore trop d’espoir dans cette entrevue, mais c’était le seul qui le faisait tenir depuis qu’ils avaient par de la suite avec Teresa. Il n’était plus question de se laisser aller, plus question de toucher le fond comme il l’avait fait. Il n’avait plus beaucoup de choix ; se relever ou mourir. Il n’y en avait pas d’autre. Se relever, s’adapter, se trouver… surtout. A ce jour, le chilien espérait sans doute trop de la blonde. Tout ne se règlerait pas en quinze malheureux jours, et ils seraient probablement parmi les jours les plus longs qu’il vivrait depuis son amputation. Mais c’est l’espoir qui fait vivre, n’est-ce pas ? « Nous irons la voir tout à l’heure, dans ce cas, voir si elle peut nous aider. » Dit-il, après un regard entendu avec Teresa.

Elle prit ensuite le temps d’observer la cicatrice, plutôt correcte compte tenu du contexte. Mais si un bref sourire étire ses lèvres, la chirurgienne n’hésite pas à lui remettre les idées en place : elle n’était pas là pour faire de miracle.  Le plus gros du travail, il serait seul pour le faire. Comme elle disait : plus rien ne sera jamais pareil, et il était temps qu’il l’accepte. Sa mâchoire se crispe légèrement, car c’est difficile bien sûr, mais il est décidé à se reprendre. « L’accepter, j’en fais mon affaire… Je suis prêt, peu importe le résultat, je veux savoir de quoi je suis encore capable. » A ces mots, son regard était franc et sans détour. Son état n’était pas simple à accepter, mais les choses devaient changer – et pas seulement parce que d’autres personnes autour de lui le lui avait soufflé. Il avait besoin de changer, de faire le point sur ce qu’il était encore capable de faire pour être utile aux siens, pour déterminer en quelque sorte, qui il était aujourd’hui. Comment il se définissait lui-même. Ça n’aurait rien de facile, et Emerson ne le ménagerait pas. Mais il était bien là pour ça, n’est-ce pas ?  

« Je sais que ce sera long… Merci de me mettre sur la voie. » Ses humeurs, il devra les contrôler. La perte de patience, la colère, la frustration surtout… Les émotions et les étapes par lesquelles il passerait n’auront pas le droit de rejaillir sur les autres. Plus cette fois.

Quand elle se tourna vers Teresa pour lui demander de lui rapporter du matériel, le croque-mort fut quelque peu surpris, se retenant une certaine exclamation : déjà ? Lui qui s’attendait à lui demander de l’aide, et devoir repartir le temps qu’elle réfléchisse à la faisabilité de sa demande. Il était surpris. Mais dans son cœur, une étincelle si vieille qu’il croyait éteinte. Celle-là même qu’il avait ressentie à son premier jour d’internat à Seattle. Autant dire que c’était vieux tout ça, mais il se sentait comme un étudiant de première année, prêt à tout réapprendre. La cubaine quitta la tente pour aller s’acquitter de cette course. Il avait de la chance d’être si bien entouré, ces derniers temps il s’était montré ingrat envers tous ceux qui avaient tenté de l’aider. Mais il comptait bien se rattraper, faire mieux.

Il se retourna vers Emerson, encore une fois, avec une sincère gratitude et de l’humilité dans le regard. « Merci de me donner une chance de racheter mes erreurs. » Parce que c’était aussi pour ça qu’il faisait tout ça, qu’il s’était relevé du caniveau dans lequel il était tombé l’autre soir. Faire mieux oui, pour lui, et pour tous ceux qui l’entouraient et qui en avaient bavé à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Get back on his feet   Get back on his feet Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Get back on his feet -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: