The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
Vélo d’appartement FYTTER – statique et ultra-pliable
150 € 249 €
Voir le deal

Partagez
- Never love again -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 6 EmptyLun 8 Juin 2020 - 12:24

Tout mon corps s’enflamme. Sous sa main, sous sa peau. Tout brûle, et pourtant, je reste au plus poche d’elle, à l’endroit le plus chaud possible.
Le temps est suspendu entre nos deux corps, et rien ne nous séparera. Je comble tous mes manques avec elle. Et puis je rêve. Je rêve de tout oublier, recommencer, rester ici à jamais, sans aucun soucis d’ailleurs. Je n’ai besoin que d’elle. Je la sens frémir, respirer, à chacun de mes mouvements. Je me redresse, la rapprochant de moi, si c’était encore possible. Nos mains passent sur nos corps, nos visages, nos cheveux.

Des années plus tard, en ayant oublié tant de sensations, je me retrouve en elle, à ne plus pouvoir imaginer une suite. Je n’en veux pas. Je veux rester sur cet instant magique, presque incroyable. Je veux rester soudé à elle, ne faire plus qu’un. Moi qui avait tant couru après la solitude, en pensant me suffire, j’avais tort. Complètement tort. Et j’en avais la leçon aujourd’hui.
Mais cet instant, qui n’avait pas de durée, sur qui le temps n’avait pas d’emprise, touchaient à sa fin. Il prend fin dans un frisson, un soupir, une extase. Même après cette fin, il est clair que cet instant doit se prolonger le plus loin possible, retarder la solitude, retarder le reste du monde. Plus rien ne compte, à part elle, toujours collée à moi, collée à mes lèvres.

Pour une respiration, pour se regarder, nos lèvres s’écartent un instant, et nos yeux vont nager dans ceux de l’autre. Je souris. Simplement. Mais incapable d’exprimer plus clairement tout ce que je ressens. Nos deux sourires se retrouvent, puis se muent en un rire complice, un rire entre deux amants, essoufflés, qui n’étaient là l’un que pour l’autre.

Je reprenais doucement ma respiration, mon coeur se calmait lui aussi, cessant de vouloir exploser en dehors de ma poitrine. Et je regardais Yulia, elle aussi, essoufflée, toute aussi brûlante que moi. Nos lèvres se retrouvaient et se quittaient dans la hâte, et dans la passion. Ce serait au premier qui séparerait ce silence, ce calme. Au premier qui dirait quelque chose.

- Je…

Mais j’ai beau réfléchir à la suite de cette phrase, ma tête est vide. Rien d’assez important pour le dire. Alors je ris, en fermant les yeux, un peu désespéré par moi même, en étant rapidement rejoins par Yulia.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2249
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 6 EmptyLun 8 Juin 2020 - 13:47
Je sais, que je lui souffle en réponse.

Je sais que parler c’est pas son truc. Je sais qu’il a pas les mots là-dessus et c’est ok, je crois. J’ai pas besoin de faire un briefing sur ce qu’on vient de faire. J’ai très bien compris ce qu’il s’est passé, j’ai très bien compris qu’on a fait l’amour et que ça arrive pas tous les quatre matins à tout le monde. Que pour nous, c’est sans doute quelque chose de rare, pour lui parce qu’il collectionne pas les histoires, et pour moi au contraire parce que je les collectionne. Je reviens l’embrasser, c’est sans doute ce que j’ai de mieux à faire.

____________


On a fini par se lever pour manger. Ca fait quand même trois jours qu’on oublie d’y penser, qu’on se contente de parler, de s’embrasser, de coucher ensemble, comme si y’avait rien de mieux à faire. Le quotidien nous échappe un peu. Au final, c’est vraiment parce qu’on commençait tous les deux a avoir trop faim qu’on s’est arrêté et qu’on s’est rhabillé pour quelques heures au moins. Ensuite, on s’est dit qu’il fallait faire autre chose, pour faire semblant. Et parce qu’en revenant à la distillerie – même si l’idée de repousser le retour s’est pointé – on pourrait pas faire pareil.

Au final, le soir, on s’est posé sur le canapé, lui de son côté avec Lily sur les jambes et un peu de moi aussi, affalée à moitié dans mon coin en lisant un bouquin. Les quatre accords toltèques que j’ai trouvé dans ses livres, en me demandant ce que ça y faisait. Jaren m’a avoué l’avoir jamais lu, alors je m’y suis plongée. Et je crois que ça bouscule un peu dans le fond. Un frisson me remonte l’échine l’instant d’après et je suis obligée de regarder par-dessus mes pages pour voir Jaren en train de jouer avec mes jambes en descendant doucement vers mes chevilles :

Qu’est-ce que tu fais ? que je lui demande d’une voix amusée. Il recommence, et il faut que je fasse semblant de râler pour qu’il arrête. Je baisse mon livre. C’est juste mon attention qu’il veut.

Mais au fond, peut-être que ça va nous permettre de parler un peu. On l’a fait, mais on a pas effleuré les sujets qui fâchent sur ces derniers temps. Et forcément, y’en a pas mal.

Quand on rentrera… parce qu’on va rentrer, forcément. J’ai quelques histoires à régler avant toute chose…



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 6 EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:14

Tout le temps s’était écoulé d’un paisible indescriptible. On avait passé des jours collés l’un à l’autre, sous la couette, à s’embrasser, rire, faire l’amour, profiter. Des jours entiers à s’aimer, et à ne penser à rien d’autre.
Mais on savait aussi tous les deux où on allait arriver. On allait devoir revenir à la vie avec d’autre gens. Même si j’étais contre, je lui devais bien ça. J’aurai aimé rester ici, la serrant dans mes bras pour le reste du temps à passer.
Mais dans le fond, c’était impossible.

Et pour revenir un peu dans un état normal, l’estomac est la chose la plus efficace. On avait finalement cédé à la faim, pour se lever, se séparer un court instant, et s’habiller, pour revenir à un cycle habituel de vie.
Je vivais toujours dans un petit rêve paisible, un rêve que j’avais fait bien plus tôt, à habiter ici, avec quelqu’un, pour passer ma solitude moins longue. Mais les rêves ne sont pas tous faits pour se réaliser.

Et ce soir là, ce soir de retour à la presque normalité, on s’était tous les deux installés sur le canapé, lieu de nos premiers émois. J’étais assis, confortablement, avec Lily sur les genoux, et les pieds de Yulia. Je la regardais lire, lire un livre que je n’avais jamais lu, dont j’avais même oublié l’existence. C’était drôle, de la voir lire ce livre, allongée un peu sur moi. Elle a un visage très sérieux. Et je me devais de briser un peu ce sérieux.

Et je profite de la situation. Je caresse du bout des doigts ses jambes, vers ses chevilles. J’allais voir si elle était chatouilleuse. Et à priori, oui. Elle réagit vite, et râle, plus pour la forme que pour une réelle gêne. Ça m’amuse, mais j’arrête, lui montrant un grand sourire, de toutes mes dents.
Elle ferme son livre, et s’apprête à parler. De sujets plus sérieux que ces trois derniers jours.

Et ça a l’air. Elle reste évasive sur ces sujets, mais je ne vais pas lui laisser la possibilité de rester secrète. Pas maintenant, pas après tout ça. Que ce soit pour la petite thérapie de début de séjour, ou l’évolution soudaine de la fin.
Je hoche la tête. Je savais que le retour était non négociable chez elle, et je n’allais pas lutter plus. Elle avait tout à fait le droit. Mais pour le reste, je ne doutais pas qu’elle avait aussi ses affaires.

- D’accord. Dis m’en plus.

Si je pouvais l’aider, je le ferais. Sinon, je la laisserai régler ses problèmes toute seule. Quand j’avais accepté Yulia, j’avais accepté tout ce qui allait avec. Pas juste des bons moments au fond d’une forêt.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2249
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 6 EmptyLun 8 Juin 2020 - 20:31
Vraiment ? Je suis étonnée.

Il veut que je lui en dise plus, mais j’avais pas l’impression que ça pouvait vraiment l’intéresser. J’sais pas, c’est bizarre dit comme ça sans doute. Les relations proches comme ça sont surtout faites pour qu’on puisse se parler et s’entraider, j’imagine. Mais j’ai jamais connu ça alors forcément, c’est un peu comme une première pour moi. Valérian a peut-être essayé, une ou deux fois, sans que j’arrive à le prendre au sérieux. C’est de mon fait sans doute, mais c’est un fait avant tout. Je pince les lèvres, hésitante. Le livre se ferme une fois que j’ai corné la page, je finirais de le lire plus tard.

C’est juste que je sais pas trop par quoi commencer. Probablement le début ? Ouais mais c’est un peu long comme histoire et j’suis pas convaincue que ça soit forcément intéressant. A côté de ça… Peut-être que lui dire qui, c’est le minimum. Je suis sûre qu’avec un nom, il saura raccrocher les wagons ensemble, aura même une idée plus claire de ce qu’il s’est passé :

Valérian et moi, on… On est pas ensemble mais du coup, y’a quand même un truc entre nous, que je lui explique sobrement, en essayant de pas rendre ça bizarre. En tout cas, plus bizarre que ça l’est déjà : On est pas capables de s’aimer correctement, et… Je crois pas qu’on saura un jour le faire, que j’ajoute.

Je baisse un peu les yeux, j’ai un peu honte parce que je suis responsable de ça. Y’a un truc qui nous a rapproché forcément, comme si c’était une évidence, et qui nous fait nous repousser ensuite. Comme deux aimants qui peuvent soit plus jamais se séparer, soit jamais s’unir. Quand j’me dis qu’on peut pas vivre ensemble ou se supporter, mais pas se passer l’un de l’autre non plus, c’est une réalité. Le truc, c’est que maintenant, il faut prendre des décisions, il faut grandir. Je peux pas me permettre de le verrouiller toute sa vie dans une position qui est confortable ni pour lui, ni pour moi.

Est-ce que la plus grande preuve d’amour que j’pourrais pas lui faire, c’est de le laisser tranquille ? J’dis pas que ça va être facile hein, évidemment. J’sais que je peux faire des dégâts sur mon passage, faudra pas que je m’étonne quand il voudra plus me parler.

Je suis pas sûre qu’il le prendra bien, que j’ajoute en baissant les yeux. Mes doigts triturent la couverture du bouquin, y’a de la honte encore qui couve en moi.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 6 EmptyMar 9 Juin 2020 - 1:36

Elle avait l’air surprise. Que je m’intéresse à elle. J’étais peut-être un mauvais parleur, mais j’écoutais bien. Et j’essayais de donner les meilleurs conseils. Ça avait pas trop mal marché jusque là, pour le manque qu’elle avait eu au début. Alors je pouvais bien recommencer.
Et puis je m’intéressais tout court. Vu son visage, ça avait l’air assez sérieux pour qu’on puisse en parler librement. Je ne m’attendais à rien de bien joyeux, mais peu m’importait. J’étais plus à ça près.

Je ne m’attendais pas vraiment à ça. Pas vraiment à lui en fait. Comment je n’avais pas pu voir ce qui se passait sous mes yeux, pendant tout ce temps ? Cela dit, je pense que les autres n’étaient pas plus au courant que moi. Je hochais la tête, pensivement. Ça devait donc être lui, à l’origine de la première dispute, sur la fausse couche. Et dire que Dana m’avait insulté, et qu’il était juste en face, et qu’il n’avait rien dit. Il avait laissé faire, pour se mettre en dehors de tout ça. Cela dit, Dana lui aurait certainement encastré le visage sur le bureau, si elle avait su. Vu la tête qu’elle avait avant que je me lave de tout soupçon. Je comprenais un peu mieux le secret tout autour, donc.

Le point positif, et je ne savais pas vraiment si j’en avais été le déclencheur, c’est que Yulia voulait en finir. Ça n’avait pas l’air d’aller, et je pense que leur relation ne l’avait pas aidé à sortir de la drogue. Voire même aidée à replonger. Hé bé, ça en faisait des infos. Peut-être que j’enchainais assez mal le tout, mais ça me semblait correspondre assez logiquement.

Je regarde la brune, les yeux fixés sur le livre qu’elle lisait un peu plus tôt, visiblement gênée de m’avouer tout ça. Je posais ma main sur sa cheville, toujours sur mes genoux, pour attirer son attention.

- Hé, c’est pas grave. Pour le moment, de mon point de vue à moi, le plus important c’est toi. Qu’il le prenne bien ou pas, c’est pas vraiment ton problème. Que tu le fasses pour x raisons, tu auras toujours la tienne.

Qu’elle le fasse pour aller mieux, mettre de l’ordre dans sa vie, pour m’avoir moi ou autre chose, peu importait. Elle avait l’air embêtée par tout ça, tous ces aveux, toutes ces informations.

- Tu prendras le temps qu’il te faudra. Et tu peux le faire seule. Tu es une adulte, responsable, et intelligente. Si tu sens que quelque chose est fou, ne le fais pas. Si tu veux me parler de quoi que ce soit, tu sais où je suis. Tout ce que je t’ai dit ces derniers jours, tout ce qu’on a fait, c’est important pour moi. Et je veux pas mal partir sur quelque chose. À toi de choisir la suite. Mais je veillerais toujours sur toi. Et tu le sais. Comme avant.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2249
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 6 EmptyMar 9 Juin 2020 - 13:01
Je pince les lèvres, je peux pas m’en empêcher. Jaren a pas vraiment idée d’à quel point la relation avec Valérian est toxique. Il sait pas non plus que le grec est jaloux de lui, depuis longtemps, comme si au fond il se doutait avant nous que y’avait un truc, et qu’il serait exclu à court ou moyen terme de ce qu’on a. Mais qu’est-ce que je peux y faire ? Rien. Et du coup, je préfère l’interrompre là-dessus :

Si, c’est mon problème, et si c’est pas le mien, ça peut pas être exclusivement celui de Valérian. Et c’est pas comme si ça concernait que lui et moi en fait, c’est plus large, ça a forcément des ramifications qu’on doit envisager : J’ai pas les épaules pour gérer la distillerie toute seule, j’ai besoin de lui, que j’insiste.

Quand on a pas idées de ce que c’est que devoir s’occuper d’un endroit avec des survivants, c’est difficile de composer avec toutes les individualités, de s’assurer que ça tourne. C’est pire qu’une entreprise en fait, parce qu’on vit tous ensemble, les uns sur les autres, à devoir apprendre à s’aimer et se supporter si possible. C’est pire que ce qu’on pense en fait ! Mais par-dessus tout, ça part de Valérian et moi. C’est de notre alliance improbable que c’est sorti, c’est parce qu’on a fait ça ensemble que tous ces gens se sont joints à nous, et Jaren également. Sans Valérian, il serait pas là. Et forcément, ça compte.

Valérian a des tonnes des défauts, et Dieu sait que je lui en connais encore plus qu’il en a, que j’ajoute dans la foulée en pinçant les lèvres : Mais sans lui, on se pèterait la gueule, et ça, je le réalise pleinement.

Outre ce point purement technique, je pense, il y a le fait que j’ai aucune envie de lui faire encore du mal. Pourtant, on a été champion pour se torturer l’un l’autre sans le vouloir. Sans en avoir forcément conscience aussi. C’est… Compliqué effectivement. Et je sais pas quand je vais pouvoir avoir cette discussion pleinement avec lui. J’angoisse forcément.

C’est important pour moi aussi, que je lui précise. Je parle de nous, évidemment. C’est pour ça que je veux boucler ça, avant, qu’il n’y ait pas davantage de problème dont on pourrait se passer. Pour pas donner l’impression que je m’en cogne, je soupire : Parce que si tu comptes, Valérian aussi, à sa manière, et c’est important de le dire.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 6 EmptyJeu 11 Juin 2020 - 21:23

Je regardais Yulia, le regard un peu dans le vide, comme si elle aussi cherchait les bons mots pour parler. Je n’allais pas la contredire. Elle était bien plus au courant de moi de ce qui allait être le mieux à faire. Et si j’avais peut-être tendance à simplifier beaucoup de relations complexes par seulement partir, sans vraiment me soucier de l’autre, elle n’avait pas tort. Si tout se cassait la gueule, juste entre eux deux, la distillerie suivrait sûrement le chemin. Ça arriverait sûrement un jour, mais autant le repousser le plus possible. On commençait à y être confortable dedans.
Alors je hoche la tête, un léger sourire aux lèvres.
J’étais loin d’être toujours d’accord avec Valérian, mais je devais bien reconnaître qu’il était compétent dans ce qu’il faisait. On avait été un peu en froid depuis notre dispute, mais c’était quelqu’un de relativement censé. La partie que je connaissais de lui en tout cas. Et oui, sans lui, on se serait tous entretués douze fois.

- Hum, c’est sûrement pas faux oui.

Mais sentimentalement parlant, il y avait d’autres choses. La personne destructrice en amour, telle qu’elle se décrivait elle même, avait l’air pourtant assez loin de ce portrait. Mais je n’allais pas lui en vouloir, de vouloir achever une histoire qui battait de l’aile, plutôt que rester entre deux feux continuellement. C’était courageux de sa part. Et savoir que je comptais réellement pour elle, l’entendre clairement dans une discussion sérieuse, me fit un petit quelque chose indescriptible. Sans vraiment savoir quoi. Parce que la joie n’était pas vraiment le sentiment à avoir à cet instant précis. Mais tout de même.

- Je comprends.
Du coup, on rentre, motus sur ce qu’il s’est passé, je te laisse résoudre tout ça, et après on voit comment ça se passe ?


Ça me semblait un bon compromis. Je n’avais pas grand chose à régler de mon côté, mais après deux mois d’inactivité, j’allais avoir besoin de me réintégrer un peu, en me rendant utile. Ça m’occuperait un peu l’esprit.
Je n’étais pas spécialement pressé, et je ne voulais surtout pas donner d’ultimatum à Yulia pour résoudre ces problèmes, elle en avait assez. Si j’avais été intraitable sur sa petite cure de désintox au début du séjour, je pouvais bien la laisser un peu tranquille maintenant. Elle en avait besoin.

- Prends le temps qu’il te faut en tout cas. Je resterai dans ma chambre grisâtre en attendant. J’irai me chercher de la déco d’ailleurs.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Never love again -
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: