The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -42%
Montre Ice-Watch pour Femme – ICE glam Black ...
Voir le deal
52 €

Partagez
- Never love again -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2255
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 3 EmptyMar 2 Juin 2020 - 11:26
Cette sieste aura été bénéfique a l’évidence. J’veux dire que si j’me réveille quand même plus perdue qu’en m’endormant, j’suis quand même pas totalement mécontente d’avoir réussi à fermer l’œil au moins quelques heures. Et je mets du temps à émerger, c’est davantage les odeurs dans la pièce qui me force à voir ce qu’il se passe. Jaren est en train de préparer un repas, visiblement, juste pour moi. C’est idiot mais j’ai pas encore faim et je sais pas si ça viendra. J’pourrais prendre le risque de vomir ça en plus alors autant dire que ça m’enchante pas.

Je mets un temps très long à sortir du lit et à le rejoindre. Il est d’une patience rare quand même, j’sais pas si j’aurais eu ce courage-là à sa place. En me posant devant lui, j’me sens un peu perdue faut bien l’admettre, l’appétit vient pas, et je repousse légèrement l’assiette pour lui faire comprendre que ça va pas être pour maintenant. Peut-être demain, j’en sais rien. Et c’est pas de la mauvaise volonté ou quoi, c’est juste que je me connais quand je suis dans cet état, j’peux pas faire comme si et me forcer à avaler un truc dont j’ai pas du tout envie.

J’ai dormi longtemps ? que je lui demande, soucieuse. C’est pas exactement le séjour qu’on espérait lui comme moi mais c’est comme ça qu’il est pour l’instant. Tu as fait quoi ?

Du rangement sans doute, je regarde autour de moi en me disant que forcément c’est bien moins poussiéreux. Et j’me sens coupable de pas y avoir contribué, tout ça pour quoi ? Même si j’ai toujours les nerfs et l’appétit qui vient pas, j’me dis que j’aurais pu aider, au moins faire ma part. J’ai l’impression d’être une ingrate maintenant, mais c’est probablement ce qu’il se passe actuellement. Il s’investit pour que ça se passe bien et moi, je rechigne à avaler une bouchée de ce qu’il me propose, comme si ça allait m’intoxiquer.

Désolée, faut que je m’excuse encore mais mon humeur est pas stable et je sais pas quand elle le sera concrètement. J’aurais pas du être sur les nerfs, et être aussi inutile aujourd’hui.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 3 EmptyVen 5 Juin 2020 - 18:10

Je l’attendais, assis à la table, avec une assiette remplies de plusieurs trucs à manger. En conserve, ou sous vide, pour le moment. Le reste, on irait le chercher plus tard. On en était qu’au début. J’avais mangé un peu, mais je me doutais qu’elle ne finirait pas son assiette. Je me contenterai du reste. Mais avec Lily sur les genoux, à ronronner, je regardais Yulia dormir, bien plus paisiblement que la nuit dernière. J’étais content de mon résultat.

Elle commença à bouger un peu, et à ouvrir les yeux. La belle au bois dormant était réveillée.

- Oh, trois bonnes heures je pense. Je me suis occupé à ranger, lire et cuisiner un peu. Allez, installes toi !

Je la regarde en souriant, en la laissant s’installer à table, une mine relativement peu enjouée par l’assiette devant elle. Mais notre relation consistait beaucoup en se forcer mutuellement à manger lorsque l’un de nous deux était au plus bas. C’était étrange, mais c’était comme ça. Alors elle allait au moins avaler un minimum de nourriture. Sinon, la sieste se transformerait en malaise. Et ça serait moins drôle.

Elle s’excusait. Mais elle n’avait pas vraiment de contrôle sur la situation. Même si elle n’était pas d’une sympathie incroyable aujourd’hui, je la connaissais, et j’avais bien vécu pire chose que quelqu’un qui est sur les nerfs. Moi, j’étais bien ici. Alors, ça équilibrait un peu.

- T’as pas à t’excuser. Tu seras utile plus tard. Pour le moment, on prend soin de toi c’est pigé ?
Tu ferais bien de manger un bout d’ailleurs. Au moins un peu. J’y ai mis tout mon amour d’ami qui veut aider sa pote qui râle. C’est assez spécifique.


Je lui lançais un regard qui ne souffrait d’aucune ambiguïté. Elle allait manger, au moins un peu.
Ils avaient un peu de temps avant la tombée de la nuit. Ils pouvaient faire quelque chose, si elle trouvait l’envie ou la force. Ou aller couper d’autres bûches.

- Tu veux aller faire un tour ? Pour voir le coin sans la neige ?
Ça change pas mal. Sinon, on peut s’occuper là, et on ira faire un tour demain. Chercher des trucs à bouffer, chasser un peu. Y’a de quoi faire.


Aller au lac aussi. Ils ne s’ennuieraient pas, c’était certain.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2255
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 3 EmptyVen 5 Juin 2020 - 19:23

Ok, mais je finirais pas tout, je lui jette un regard avant d’attraper la fourchette.

Quelques bouchées plus tard, j’ai donné mon max pour avancer. Mais je lui promets de finir dans la soirée. Il a pu occupé sa journée et maintenant, j’ai besoin de prendre l’air, tout comme lui. Alors, je hoche la tête quand il me propose d’aller faire un tour. Le temps de s’équiper correctement, on finit par débarquer au lac où il disait qu’on aurait pu faire du patin sur la glace. Le paysage semble totalement différent en cette saison, comme si c’était pas vraiment le même endroit, j’ai du mal à le reconnaitre.

Alors qu’on descend par un chemin escarpé, c’est Jaren qui me stoppe du dos de sa main. Je lui adresse un bref regard étonné alors qu’il m’indique que je dois pas faire de bruit. Son index me désigne derrière quelques arbres. Je plisse les yeux, et je les vois. Une biche et son petit, les oreilles s’agitant alors qu’on est juste à côté. Mais c’est pas comme si on les dérangeait vraiment. Ils progressent plus avant, leur robe les fait disparaitre dans le sous-bois en nous laissant silencieux.

Je crois que je comprends mieux pourquoi j’peux pas être dans un meilleur endroit que celui-ci pour aller mieux.

____________


On a du monter Happy pour se rendre dans un verger plus bas dans la montagne, et se permettre de ramener de quoi manger. Nos sacs sont donc plein, et nous les avons ramenés dans la foulée en ne croisant pas grand monde. La chaleur est étouffante par contre, et si on parvient à rentrer chez nous et à ramener Happy a l’ombre, quand on arrive enfin à accéder au canapé et à souffrir du poids qu’on a porté jusqu’ici, c’est à peine si on trouve de quoi être plus épargné par la température :

On devrait aller se baigner, que je souffle à Jaren en essayant de remonter un coussin derrière-moi pour épargner mon dos.

Je vais mieux, il va sans dire. C’est pas encore parfait et j’ai des moments ou je perds mes nerfs, mais on peut dire que ça peut pas être pire que la fois où Jaren a pas eu le choix que de m’enfermer dehors pour que je me calme – c’était pas en pleine nuit heureusement, mais bon. J’crois que ni lui ni moi ne comptons les fois où je me suis excusée. Au bout, ça perd sûrement de son sens, mais tant pis.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 3 EmptySam 6 Juin 2020 - 0:27

J’avais un plan, pour varier un peu la nourriture. On avait trouvé des bons plans dans la forêt, pour manger correctement, avec mes réserves, mais plus loin, à une dizaine de kilomètres, il y avait un verger. Il était abandonné depuis bien plus longtemps que la catastrophe, mais les arbres étaient toujours là, et on était pas prêts de croiser quelqu’un. Alors on était allés faire le plein de fruits. Tout n’était pas mûr, mais on avait déjà de quoi nous nourrir longtemps.

Happy avait eu un peu de mal. Déjà, deux personnes, il est pas fan. Je sens qu’il me fait la tête un peu après. Ou peut-être que je me fais des idées. Mais deux personnes, et des sacs de nourriture, avec un soleil et une chaleur plombante… Il avait tout à fait le droit de me faire la tête.
Et une fois de retour, j’avais imité Yulia, en m’affalant dans le canapé, et en soufflant. Nom de dieu, qu’il faisait chaud.
Elle avait mis le doigt sur une chose dont je ne savais pas encore que j’en avais besoin: me baigner.
Et il ne m’en fallut pas plus. Je bondis du canapé.

- Oh que oui ! Excellente idée.

Je disparus un instant à l’étage pour me changer, et redescendre en maillot de bain et avec une serviette en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. J’étais content. Il m’en fallait peu en ce moment, mais je redevenais le Jaren souriant et sociable, qui aimait les gens.
Non, ça toujours pas.
Mais j’aimais être ici, et la présence de Yulia ne me dérangeait absolument pas. Même l’inverse. J’étais content qu’elle soit avec moi ici.

- Allez, hop hop hop ! J’ai pas vraiment de maillot de bain pour toi par contre. Les miens risquent d’être un peu grands.

Et quelques minutes plus tard, on était au milieu du lac, à nager entre deux montagnes, dans de l’eau pas spécialement bleue. Mais c’était agréable. Le soleil réchauffait doucement le tout. On avait quelques heures avant qu’il commence à tomber derrière les roches, plus loin.

- Alors ? C’est quoi le mieux ici ? Hiver ou été ?



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2255
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 3 EmptySam 6 Juin 2020 - 1:09
Jaren a pas mis longtemps a accepter mon idée et même à l’appliquer dans la foulée. Comme si c’était une évidence pour lui. Déjà debout, je suis contrainte de le rejoindre. J’avoue que j’ai pas forcément prévu au programme mais l’inédit, ça peut pas faire trop de mal. J’esquisse un sourire et me prépare comme je peux. Certes, j’ai pas de maillots, mais je garde mes sous-vêtements et un t-shirt qui fera bien l’affaire. On met clairement pas content à y arriver, et encore moins à rejoindre l’eau. J’fais même pas cas du fait qu’on voit pas ce qu’il se passe en-dessous de la flotte, juste le fait de piquer une tête fait un bien de dingue.

Avec Jaren, on prend même nos distances, on va au plus loin de la rive sans s’inquiéter de ça. J’en viens à faire la planche, à me laisser porter par l’eau, sans plus me soucier de rien. J’crois que ce vide autour de moi fait un bien fou. J’entends que le bruit du ballotement, de ses mouvements à lui, puis sa question.

L’été, que j’ajoute alors. Mais on reviendrait en hiver, et je dirais l’hiver. J’crois qu’en soit, c’est surtout l’endroit qui est bien. Un petit coin de paradis, qu’on se partage qu’entre nous. Enfin… Qu’il a partagé avec moi surtout. C’est parfait.

Le ciel est à perte de vue. L’eau est suffisamment fraîche pour compenser la chaleur extérieure, mais outre ça, le fait que le bleu soit totalement dégagé donne une drôle d’impression. Comme une mise en abime. J’aimerais que mon esprit soit aussi calme que cet instant, que plus rien vienne troubler ce paysage. Ni les nuages, ni le froid, ni la peur, ni la honte, ni les doutes. Rien. Je pourrais trouver quelqu’un qui me ferait ressentir ça. Quand je me redresse, c’est pour planter mes yeux sur l’homme à mes côtés. Lui, il me fait me sentir bien.

On retourne vers la rive un peu après, et on se pose là. Y’a aucune gêne entre nous, on profite juste de l’instant pour se dire des trucs, sans grande importance. Je ramène mes jambes contre moi, mon regard se perd dans l’eau sombre en face de nous. J’me sens étrangement apaisée et…

Je pense que je suis amoureuse de toi, que je lui souffle finalement dans un moment de silence qui se prolonge.

Ça sort tout seul, comme une sorte de déduction facile. Quand je m’en rends compte, je n’éprouve pas forcément de dépit ou de honte à ça. Je hausse juste les épaules, comme si j’acceptais la sentence. Je suis ok avec ce fait, je crois.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 3 EmptySam 6 Juin 2020 - 1:43

Ça faisait du bien. À observer le ciel. À écouter les légers remous de l’eau, les oiseaux au loin, les arbres. C’était presque un film un peu cliché sur la nature. Et pourtant. J’étais là, bien à ma place, en plein milieu de l’eau. Et puis j’étais retourné nager vers Yulia, pour discuter.
On nage vers la rive, pour profiter des derniers rayons de soleil, assis sur l’herbe et les galets, à regarder devant. J’avais beau avoir vu mille fois ce paysage, jamais je ne m’en étais lassé. C’était un peu mon repère. Dans ma tête. Si rien ne changeait ici, tout irait bien. Le monde s’était écroulé, mais j’étais là, dans ma maison, dans ma forêt.
Je devenais peut-être fou, mais rien ne serait aussi normal que voir ces arbres, face à moi, qu’il fasse un grand soleil, qu’il neige, qu’il pleuve, qu’il vente. J’étais dans mon monde, dans ma normalité, et tout se passait bien. Je faisais peut-être une fixation sur quelque chose de stupide, mais après autant de temps à regarder un mur gris, sans voir un seul arbre, j’étais heureux. Heureux que Yulia m’ait forcé la main, même si les premiers jours n’avaient pas été de tout repos.
J’étais dans mon monde, et rien en pouvait me l’enlever.

Mais cette normalité était prête à voler en éclat, d’une seule phrase, qui, je devais bien l’avouer, me laissa sans voix, sans répartie, sans rien du tout. Elle avait résonné longtemps dans ma tête, en tapant sur les bords, pour bien être sûr que je l’ai comprise dans son entièreté.
Et j’étais surpris. Plus que surpris même.
Depuis quand ? Quand était-ce ? Ce moment de tournant que je n’avais pas pu voir, ni comprendre. Peut-être que j’avais changé aussi. Yulia était bien ma seule vraie amie. Avais-je fait quelque chose de différent avec elle ? Comment je n’avais pas pu le voir ?

Je repris un instant contrôle de mon regard, et je vois bien que j’avais toujours les yeux braqués sur les arbres face à moi. Mais j’avais du mal à regarder ailleurs. Comme si je devais me convaincre de leur présence. Ils étaient toujours là, debout, verts, face à moi. Normal. Et moi, j’étais coincé, assis devant un lac, à penser à tout un tas de chose, dont des ressentis, des sentiments, ceux des autres, et encore pire, les miens.
Je n’arrivais même plus vraiment à savoir si j’avais a bouche ouverte comme un imbécile, ou si j’étais toujours le visage fermé. J’en avais perdu mon sourire, c’était certain.

Mais après un instant de silence, de nos deux côtés, j’ai finalement réussi à tourner ma tête pour regarder Yulia, qui elle aussi, avait le regard braqué sur la rive d’en face. Je n’avais jamais brillé par mes discours, mais j’étais bien à court de mots. Pour dire tout un tas de chose. Elle ne m’était pas indifférente non plus. C’était peut-être la première fois que j’aimais passer du temps avec quelqu’un, on s’entendait très bien, et je la trouvais très jolie. Alors j’avais certainement énormément de voyants qui venaient de s’allumer au vert à l’intérieur de moi, mais ce n’était pas suffisant. Pas pour mon esprit malade.
Quelques mots s’organisaient, puis disparaissaient immédiatement dans ma tête, sans trouver un ordre convenable pour répondre quelque chose de convenable. J’avais l’impression de revenir au collège, et à bégayer devant une fille que j’aimais. C’était pitoyable.
Mais en me reprenant, j’allais réussir à dire quelque chose aussi. Je pouvais le faire. Et je devais briser ce silence atroce. Allez.

- Heu….



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2255
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 3 EmptySam 6 Juin 2020 - 1:55
Le silence qui tombe ensuite semble fait de plomb et pourtant je le sens pas du tout. Pas un seul instant, il m’effleure. C’est comme si soudainement, j’abandonnais toutes ces choses sur lesquelles j’ai jamais eu de prises. Que j’admettais que j’y pouvais rien, que c’était comme ça et pas autrement. Et que ces sentiments sont-là, quoi qu’il arrive et quoi qu’il en coûte. Il compte pour moi, et il comptera toujours pour moi ; que si j’en suis amoureuse, c’est pas pour autant que ça doit arriver pour de vrai, que ça doit être réciproque. Je crois que j’aime mieux l’idée de jamais pouvoir le briser.

Il semble confus, marmonne vaguement, est pas capable d’articuler quoi que ce soit. Finalement mes yeux se posent sur lui et je rigole sincèrement. Je m’attendais pas à susciter quoi que ce soit, mais je pouvais pas non plus avoir autre chose que ça. Maintenant, c’est juste évident en fait. J’esquisse un sourire :

T’es pas obligé de répondre, que ça soit un oui ou non, j’ai finalement pas posé de question. J’veux dire, je disais ça genre… Je m’attends à rien, je le dis juste, voilà tout.

Peut-être qu’il comprend pas où je veux en venir, ni ce que ça implique. Et ça aussi, pour moi, c’est ok. Je vais pas chercher plus loin de toute façon, l’avoir dit révèle juste que ça existe, mais les sentiments sont comme beaucoup de choses, ils changent, ils évoluent, ils disparaissent même. J’aime Jaren oui. Et différemment, j’aime aussi Valérian. Sauf qu’on a rien à s’offrir l’un l’autre, et je pourrais jamais combler Jaren d’un quelconque bonheur qui m’a jamais appartenu. C’est rude pas vrai ?

Pour être honnête, au moins avec moi-même, que je souffle plus pour moi que pour lui. J’attends rien d’autres, donc… je hausse même les épaules, un peu par dépit je crois. Te mets pas la pression, de toute façon, t’es pas un gars pour moi, et j’serais jamais une fille pour toi.

Une bonne personne, s’entend. Il pourra pas me dire le contraire, parce qu’il commence à me connaitre. Je suis le genre qu’on gagne d’avoir en amie, mais plus ? Je suis pas prête à ça. Je suis incapable d’offrir à un homme quelque chose de positif. Et un homme comme Jaren, ça mérite cent fois mieux que ce que je serais jamais. Je l’aime, mais je me suis déjà faite une raison sur tout ce qui pourra jamais exister.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Never love again -
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: