The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-29%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus – 13000 BTU/H
389 € 549 €
Voir le deal

Partagez
- Never love again -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2240
Age IRL : 27
MessageSujet: Never love again   Never love again EmptyDim 31 Mai 2020 - 12:32
Tu voulais partir, dans l’entrebaillement de la porte de la chambre de Jaren, je le fixe. J’ai l’air fatiguée, peut-être malade aussi mais qu’importe. C’est la culpabilité que je couve en moi de toute façon, et la honte qui se mêle à tout ça, mais j’ai pas vraiment les mots pour l’expliquer.

Je fais que profiter d’une occasion qui se présente à moi. J’suis la pire des égoïstes, parce que Jaren est pas encore à cent pour cent de ses capacités et j’compte le trainer dehors, pour m’enfuir avec lui, en prenant le risque de le mettre encore plus en danger. Mais ça, pour que je l’admette et que je renonce tout de suite, ça arrivera pas. C’est juste que maintenant, j’en suis rendue à plus savoir quoi faire pour me tirer de là. J’peux pas en parler. J’peux pas dire à Dana que j’ai replongé dans son dos, et la décevoir. J’peux pas regarder Valérian et lui en parler sans voir l’échec cuisant qu’on représente. J’me sens si mal et si vide en même temps que j’ai encore envie de vomir. Mon seul réconfort ? C’est Curtis, et c’est vraiment parce qu’il a de quoi me butter le crâne que je l’apprécie autant aujourd’hui.

Sauf que ça peut pas continuer. Je suis passée par ces phases de redescentes et je suis censée avoir la force de lutter contre. Faudrait pourtant que j’admette que je suis faible, je m’y refuse pourtant, comme si je me raccrochais plutôt à quelque chose qui existe plus.

Je sais pas pour combien de temps, que j’ajoute dans la foulée en haussant les épaules. Juste, j’ai pris ma décision y’a dix minutes, sur un coup de tête. Je me suis dit que c’était pas une idée totalement à la con mais au fond j’en sais rien du tout. Et je l’entraine dans mes emmerdes, je devrais avoir encore plus honte de ça mais j’crois que foutu pour foutu, autant pas s’arrêter en si bonne route :

C’est soit tu viens avec moi, soit j’y vais toute seule, que je lui annonce dans tous les cas, fermement.

Et sans vraiment attendre sa réponse, j’me casse. J’arriverais pas à dormir cette nuit mais ma décision est prise, et si c’est pas au chalet, ça sera ailleurs. Me suffira de prendre ma moto et de me tirer.

____________


C’est moi qui tiens les brides de Happy. C’était jamais arrivé jusque-là. Jaren a tenu le coup jusqu’à la sortie de Seattle, des fois qu’on ait besoin de partir au galop, mais maintenant que le coin est tranquille et qu’on avance bien, mieux que bien même, il m’a laissé l’opportunité d’essayer. J’m’en sors pas si mal. J’réapplique les bons conseils de Raina, et Jaren en profite pour m’en glisser d’autres.

C’était par là, non ? J’dis ça parce que je reconnais un peu. Ça a pas tant changé que ça. Le chemin de sentier est pas loin, et on en a encore pour une bonne heure.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again EmptyDim 31 Mai 2020 - 19:47

Comme à peu près à mon habitude actuellement, j’étais allongé sur mon lit, avec Lily sur mes jambes, en train de lire pour la troisième fois la même bande dessinée. Je m’ennuyais pas mal, mais j’étais content d’avoir la compagnie de la boule de poile chaude et ronronnante. Et tout était calme.

Mais ce calme fut vite troublée. Ma porte s’ouvre d’un coup sec, me faisant sursauter, et Lily aussi, laissant apparaître le visage de Yulia entre l’obscurité du couloir et la lumière de ma chambre. Et je la regarde avec des gros yeux.
Elle a l’air fatiguée elle aussi. Je commence à suffisamment savoir quand lui poser des questions ou non. Et vu sa tête actuellement, ce n’était pas le moment.
Avant que je puisse formuler le moindre mot, elle était déjà partie, ne me laissant même pas me moquer du fait qu’elle ne trouvera jamais ma maison seule. Ce qui était donc une situation d’urgence.
Je râlais un peu en me levant, j’aurai bien aimé qu’elle m’aide, mais au fond, j’étais très heureux. On allait partir à la maison, enfin. Et je n’avais même pas eu besoin d’argumenter plus que ça.
Je n’étais pas complètement rétabli, mais je tenais convenablement debout, et je devrais survivre à quelques jours de cheval.

Je boitais vers mon sac, pour y enfourner quelques trucs utiles, du genre qui se mange, ou qui occupe. Je pris Lily dans mes bras, pour lui gratter le crâne.

- Ça y est ma petite. On se barre. On va prendre l’air en forêt.

J’étais bien content de quitter cette chambre grise.
__________

On était sortis de la ville depuis un paquet de temps. Et je souffre un peu plus que prévu. Et vu que j’avais moyennement envie de tourner de l’oeil d’un coup sans prévenir, j’avais prétexté à Yulia le fait qu’elle devrait apprendre à monter Happy. Alors on avait échangé nos places, et je m’étais un peu amusé à la conseiller.

J’avais un peu dormi aussi, m’accrochant à elle, et me servant de son dos comme oreiller. Elle était confortable.
Mais maintenant, on était proche du but. Et dans la forêt, elle avait besoin de mes yeux pour reconnaitre.

- Oui, et ça continue après le chemin, tout droit. Et puis tu devrais voir le lac d’ici ensuite. Bonne mémoire !

Ça y est, on était à la maison. Enfin après quelques minutes, on pouvait l’apercevoir au loin. Donc on était presque arrivés. Et j’avoue que troquer le dos de Happy pour un fauteuil me semblait être un rêve jusqu’alors inaccessible.
___________

- Re-bienvenue à la maison.

J’avais ouvert la porte, laissant sortir la poussière accumulée depuis notre dernier passage. Pas tant que ça finalement. Ça changeait vraiment l’atmosphère. La dernière fois, il faisait nuit, et il neigeait, et elle était sur le point de s’évanouir. Là, on pouvait presque dire qu’on était en forme.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2240
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again EmptyDim 31 Mai 2020 - 21:05
Le changement de paysage fait quand même un truc. On dira ce qu’on voudra, mais j’ai quand même l’angoisse au ventre et l’impression d’me plonger dans un truc où j’mesure pas l’impact. J’ai laissé qu’à Dana un mot lui disant que j’ai besoin d’un peu de temps, qu’on reviendra d’ici deux semaines, un truc du genre. Mais pour les autres, c’est pas une explication très claire et j’ai aucune idée de ce que je pourrais leur dire à ce moment-là. J’ai même pas envie d’en parler aujourd’hui, d’avoir à leur dire tout ce qu’il s’est passé et d’à quel point je me sens misérable. Je me contente d’un bref sourire par-dessus l’épaule pendant que Jaren s’enthousiasme de rentrer chez lui.

C’est un sourire crispé évidemment, mais il fait le taff. Quand on se pose devant la maison, je laisse l’homme descendre et le suis ensuite, avant de me saisir des brides d’Happy pour le tirer jusqu’au box où il va pouvoir se reposer lui aussi. Ça me permet de décharger son paquage, de tout mettre dans l’entrée pour permettre à Jaren de commencer à aérer et rentrer tout ce qu’on a pris avant de partir. Dehors, il y a aucun bruit, à part celui des animaux réguliers, de la nature en somme. Ça a un aspect reposant, même l’air semble différent. Mais ça comble pas totalement ce creux au fond de moi qui souffre d’être si vide.

Si t’as besoin de te poser, je m’occupe du reste, que je lui dis sans vraiment gaieté de cœur. Moi aussi je suis fatiguée faut bien le dire et le voyage aura pas été reposant, mais au moins on est arrivés et j’ai besoin de m’occuper les mains.

Je tire sur les manches de mon pull, le baisse jusqu’à mes paumes par défaut, comme un mécanisme nerveux. Et je m’esquive dans la foulée pour faire autre chose, qu’importe ce que c’est.

_________


Le ciel se couvre pas et la température redescend pas, on aura clairement pas besoin d’un feu, que je lui souffle.

Je viens de relever le nez, je suis sur le parvis de la maison, assise au sol à regarder autour de moi. Il vient d’apparaitre, une tasse d’eau en main qu’il me tend pour que je prenne le temps de boire un peu j’imagine. Je le remercie d’un signe de la tête pour lui répondre, et me permets une gorgée.

T’es pas trop fatigué après le voyage ? que je lui demande. Désolée, je t’ai pris un peu de court pour le départ, mais c’était maintenant ou jamais, je crois.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again EmptyLun 1 Juin 2020 - 0:32

Pendant le voyage, si j’avais oscillé entre « chercher à ne pas m’évanouir » et « trouver le bon chemin », je m’étais aussi demandé pourquoi Yulia avait pris une décision si soudaine, alors qu’elle semblait un peu réticente quelques temps plus tôt. Mais ça me suffisait, j’étais suffisamment content de m’isoler un peu, et de ne pas avoir à supporter les autres.
Pas qu’ils m’aient dérangé, mais j’en avais marre de ne rien faire, et de les voir s’activer pour le confort général. Étais-je très légitime ? J’avais eu un coup de malchance, mais j’avais un peu peur qu’on me le reproche plus tard. Alors un moment à l’ombre et au calme… Ça tombait pas mal du tout.

J’étais descendu du Happy, et était allé m’installer sur le canapé, un petit instant. Mes fesses et mon dos me remerciaient.
Je ferme les yeux un instant, et j’ai bien l’impression de sombrer un peu, en entendant Yulia remuer autour de moi.
___________

Ça allait mieux. J’allais avoir des courbatures, mais bon. C’était passable. En me levant, je voyais Yulia assise de dos juste dehors, sur le parvis. Je saisis deux tasses pour les remplir d’eau, et la rejoindre. Je regarde l’horizon un peu plus loin, dans la même direction.

- Oui, c’est souvent comme ça l’été. Il fait une douce chaleur agréable. Rien à voir avec l’hiver dernier.

Je souris, en lui tendant sa tasse, et en m’asseyant à ses côtés, sur les escaliers. Elle avait l’air tout aussi fatiguée que moi, mais préoccupée par quelque chose. J’allais sûrement pouvoir en savoir plus sur ses raisons. Mais ici, on y arrive sans les soucis. Ce n’est pas dans la nature profonde qu’il faut s’inquiéter des problèmes de la ville à une bonne centaine de kilomètres d’ici.

- Ça va. J’ai somnolé un peu, du coup ça se passe bien. Je peux pas refuser un ordre aussi intéressant pour moi. C’est avec plaisir que je viens ici. Mais je veux bien savoir ce qui t’as décidé aussi vite. Tu fuyais quoi ?

Parce que ça y ressemblait un peu finalement. Un départ sur un coup de tête, sans prévenir personne, pour aller se réfugier loin de tout le monde. J’allais jamais refuser un tel projet, mais ça me surprenait un peu de Yulia cependant.

J’agitais cependant un doigt sous son nez, en souriant.

- Et pas de cachoteries ! Tu peux tout me dire, et tu le sais.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2240
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again EmptyLun 1 Juin 2020 - 0:53
Jaren est pas con. S’il l’avait été, j’pense que ça serait pas mon ami. Sauf que du coup, on se retrouve quand même à devoir discuter. S’il essaie de prendre ça à la légère et que je lève vers lui un regard inquiet, il est clairement pas dupe :

Je fuyais pas, je tente ça maladroitement, en essayant de lui mentir convenablement. Mais le faire droit dans les yeux ? J’crois que j’ai perdu cette habitude à force. En cinq ans, à plus le faire, à devoir être honnête avec moi-même au moins. J’ai encore plus honte de regarder Jaren et de lui dire ça comme si j’le pensais. J’détourne rapidement les yeux pour pas avoir à assumer davantage, j’suis vraiment la pire des merdes… Comment je peux lui faire ça ? J’avais besoin de prendre le large, de… Voir autre chose et de me concentrer sur ce qui est important, que j’ajoute dans la foulée.

Ma mâchoire se verrouille, pour m’éviter de dire quelque chose que je pourrais regretter. Il s’installe à côté de moi, il semble même pas me juger ou quoi, du coup je dois continuer à lui faire croire que c’est juste un besoin de me mettre au vert ? Et oublier d’me dire, pour moi-même, que j’ai toujours un problème avec ça ? Bon sang, j’suis pas censée valoir mieux que ça ?

J’ai replongé, ça sort sans que je puisse le retenir, et ma respiration se coupe dans la foulée. C’est comme un morceau de poumon que je recrache sans m’en rendre compte, un poids que je déleste mais qui me reviens aussitôt sur la poitrine. Je me mords l’intérieur de la joue en essayant de faire passer ce sentiment ignoble qui m’envahit : Curtis vendait de la came, j’en ai acheté et j’ai craqué, que j’ajoute dans la foulée.

Un rire sans joie m’échappe. J’sais pas s’il savait que j’étais une junkie, et une pute à mes heures perdues. J’crois que j’en suis à un point où je m’en fous. S’il se sent trahi aujourd’hui d’avoir suivi une camée, qu’est-ce que je pourrais lui dire hein ? Comment lui en vouloir ? A sa place, j’pense que je me mettrais dehors, c’est dire.

Après cinq ans, sobre comme jamais, mon corps était un véritable temple et sur un coup de tête, j’ai merdé comme une grosse conne, ma bouche est sèche mais j’arrive pas à boire ou à déglutir. Je pouvais pas regarder Dana dans les yeux et lui mentir sur ça, ou tous les autres qui comptent sur moi pour l’organisation du campement alors que je suis la pire des escrocs, je suis une déception incarnée. Tout ce qui est décevant sur cette planète a été mis en moi et me fait exister depuis. Je me suis dit qu’en venant ici, ou en tout cas très loin, je serais plus tentée, que j’ajoute.

Mes yeux se lèvent vers Jaren, et je reprends très vite :

J’en ai pas pris, avec moi, que je lui promets dans la foulée. C’est sans doute pour ça aussi que je suis si nerveuse et angoissée. Ces sentiments-là m’avaient quittés y’a très longtemps pourtant, et aujourd’hui, ça revient plus compliqué que jamais. J’aurais dû te le dire, désolée, que je souffle, merdeuse, à nouveau.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 293
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again EmptyLun 1 Juin 2020 - 1:24

Elle commençait mal ses explications. Je la connaissais bien, et je savais qu’elle avait d’autres raisons. Je la regardais avec les sourcils haussés. Si elle ne voulait pas parler, je ne la forcerais pas. Mais je n’avais pas spécialement envie qu’elle me mente sur ça. Je maintenais le regard, en la regardant scruter au loin, un peu honteuse. Ça se voyait.

Mais je n’avais même pas eu le temps de réagir plus que ça. Elle avait dû elle même se dire que ça n’allait pas. Ou que ça n’avait aucun sens de me mentir là.
Et ça m’avait fait de la peine. Je m’attendais pas à ça.
J’avais des doutes sur son passé qu’elle n’évoquait jamais. Elle avait des marques assez caractéristiques, des habitués des piqûres. Mais je m’en foutais un peu. Elle était en pleine forme devant moi, et les autres, depuis que je la connaissais, alors, la vie du passé…. C’était autre chose.
Et ça m’avait vraiment fait de la peine de la voir avouer ça devant moi. Je sentais vraiment qu’elle était blessée. Et qu’elle avait toujours du mal à l’avouer.

Je quitte mon sourire pour un visage plus neutre, mais finalement, qu’est-ce que j’y pouvais ? Rien. À part l’aider. Et elle avait eu assez de volonté pour m’amener là, ce qui était suffisant pour moi, comme preuve de bonne volonté.

Je la laisse finir son histoire, et la regarde revenir vers moi, et ses yeux tristes me rendirent presque aussi triste qu’elle.

- Écoute… Je n’ai aucune idée de l’effet que ça fait. À part des cours un peu nuls que j’ai dû suivre pour être garde forestier, j’en ai jamais essayé. Mais le truc là, c’est qu’on s’en fout. Tu peux t’insulter autant que tu veux, mais tu vas t’en sortir. Si t’es là, c’est pas pour rien, c’est que tu veux arrêter, et t’en sortir. Alors moi, ça me suffit. Je suis pas compliqué. Des excuses et des explications ça me suffit.

Je prends une inspiration en lui souriant, les lèvres pincées. Je n’avais pas envie qu’elle se renferme sur elle même. Surtout ici.
J’étais pas bon pour ça, mais j’avais vu tout un tas de trucs clichés. Alors, j’avais peut-être que ça comme modèle.
Je déposais ma main sur son épaule, pour la rassurer, ou pour faire quelque chose d’utile.

- T’en fais pas. Je vais faire de mon mieux pour t’aider. T’es dans la meilleure cure de désintox du monde. Enfin la dernière. Et en plus, la meilleure partie, c’est que t’es coincée avec moi !

Je me levais en m’appuyant sur le rebord de l’escalier, pour me mettre face à elle, en lui tendant la main, un grand sourire aux lèvres.

- Tu vas pas avoir le choix d’aller mieux.
Mais la vraie question, c’est: pourquoi t’as repris d’un coup ? Après cinq ans d’arrêt.




Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 2240
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again EmptyLun 1 Juin 2020 - 1:43
Sa réaction est pas celle que j’aurais eu à sa place. Mais je suis pas Jaren et Jaren est pas moi. Il a pas non plus cette vision merdique de ma personnalité à l’évidence, il m’aime bien. Peut-être plus que ça, mais c’est l’espoir qui parle à ma place, dans ma tête, actuellement. J’aimerais qu’il m’aime davantage encore, pour pouvoir trouver du réconfort dans ses bras et m’oublier avec lui. Sauf que ça, c’est que du fantasme d’une junkie qui a soif d’amour et qu’importe la gourde sur laquelle elle se jettera. Il comblera pas les vides, j’dois me rendre à l’évidence. Et j’peux pas lui imposer une personnalité comme la mienne. Il a les reins pour encaisser beaucoup, mais j’lui souhaite pas moi.

Alors, forcément, il dit qu’il se fout de ça, qu’il prend les excuses et les explications et on a qu’à avancer ensemble. Sauf que dans tout ça, j’ai quand même été une merde immonde de lui mentir en pleine face en essayant de faire croire que ça allait. J’ai abusé de sa confiance, j’ai tiré avantage de sa situation. Mes yeux s’embuent de larmes mais je retiens ça comme je peux. Sauf que le menton qui tremble et les yeux rouges, c’est tout ce qui me trahit dans l’histoire. Ressaisis-toi bordel. Au moins, Dana le sait pas : tu peux pas la décevoir maintenant.

J’éponge mes yeux dans la manche de mon haut pour pas avoir l’air d’une idiote dans l’histoire, et tente de me reprendre. Et un rire m’échappe quand il dit que j’suis coincée avec lui – et que c’est le meilleur truc de cette nouvelle cure. Certes, oui. Au moins, je suis pas seule, et il aura probablement pas à éponger mon vomi.

Désolée, je le répète encore une fois mais j’ai pas le choix, c’est comme un souffle désormais, quelque chose de nécessaire.

Dans mon ancienne cure, une de mes congénères disait que c’était comme une diarrhée verbale, on peut pas s’en empêcher. Je crois que je comprends mieux l’idée aujourd’hui, parfois quand on retient trop ce qu’on ressent, ça finit par ressortir. Vaut mieux que ça soit sous la forme de mots pour s’éviter des problèmes. Et la question qui fâche, Jaren finit par la poser.

Parce que je serais jamais maman, je les perds tous, que je lui souffle en sentant les larmes me remonter. Si j’évite son regard c’est parce que je sais que je vais me mettre à chialer pour de bon. Et qu’au lieu d’admettre la vérité, je me suis dit que je préférais oublier.

J’ai rien d’autres à lui dire.

T’es pas obligé de t’occuper de moi, t’es là pour te reposer aussi, que je lui souffle. Juste, si je deviens trop pénible, enferme moi dans une pièce et libère moi que quand j’me suis endormie ou que j’ai arrêté de cogner contre les murs. Oui, j’dis ça pour le prévenir. Parce que ça peut arriver.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Never love again   Never love again Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Never love again -
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: